ASSEZ DE L'APPEAU DE L'OURS, DE NOS VAUX LEURRE !

Sans gêne nous fut volé
Le fond(s) de notre vallée!
...
En demeure désolé
Notre cœur d'indigènes du vallon,
...
Car du haut des monts
Barbares nous conquirent,
Administrèrent, dévalisèrent
De la pire agraire manière.
...
Et nous: Nous les rendant à présent!
Nous: Reprenant nos hauts et bas
De vaux restitués
Constitués en notre cabas:
Celui d'origine qui domine
Les admissions en Commissions:
Cet autre patrimoine dérobé
À nos dévots moines enrobés.
...
Nos vallées étalées et collines
Et mines discrètes et crêtes et parois
...
Que navets de petits rois avaient
Partagées entre étrangers
Envahisseurs de nos mœurs
Et coutumes intemporelles,

Que l'on exhume de leur bordel
De ville en otage de la rage
De vils usurpateurs manipulateurs
Au haut de commandes exsangues
Et opaques du sac de notre langue:
...
Un coin à foin où se cachent vainement
Certaines pleines vaches agressives
À bête tête à claques,
Et où vivent tant de romands Rauraques:
...
Une bourgade était malade:
Le Jura l'opéra!
...
Et décolle une métropole inégalée
En nos communes vallées amies:
...
Son rêve digne d'autonomie s'élève
Face à la crasse des lignes ennemies:
...
Assez cassé ses urnes!
À coups de cothurnes tout encrassées!
...
Un inoui OUI!
De loin oint
De sympathie des plus gentils!
Et plus de farces le 28 mars!
...

Plus de méchants: Plus de soumis! ...

... Ali GNIOMINY

Alias Jean-Marie Roth - Brésil - 2021 - c.f.: http://barondecuir.blog.tdg.ch 

 

 

 

 

 

 

 

Les commentaires sont fermés.