Politique - Page 20

  • C’EST À COOP-CITY QUE VOUS MANGEZ LE MEILLEUR PAPIER TOILETTES

    Que fait, à cinq jours du jet insultant de sa pitance, l’esclave compétent fonctionnaire d’Etat de Genève, exclu d’augmentation de son sous-emploi depuis 24 ans 2 mois 14 jours et 4 heures, soit fort évidement démuni ce lundi ?

    Il se souvient avec bonheur que les 1'800 points Coop, accumulés sur sa Supercard, peuvent être convertis en 18.- d’achats de tous produits, excepté l’alimentation. Renseignements pris auprès de deux caissières différentes, avant de risquer si périlleux achat sans argent en poche.

    En l’occurrence, esclave surdoué mais néanmoins humain, votre dévoué coutumier d’humiliations, que lui infligent ceux qui le font ….. à besoin de PQ, … et tant qu’à faire …. n’ayant rien à débourser, il choisit un volumineux ensemble de doux rouleaux, attend dix minutes dans une file, voit une bonne dizaine de clients pressés s’agglutiner derrière lui, arrive à la caisse :

    « Ah non, Monsieur, on ne peut pas acheter de papier toilettes avec les points Coop » … ! « Mais, on m’a affirmé que l’offre était valable pour l’ensemble des articles sauf pour l’alimentation !? » … «  Oui, Monsieur, mais vous êtes ici dans le secteur alimentation » !

    Imparable, effectivement, le PQ trône au rayon nourriture, et ce qu’il nettoie est bien malgré tout des aliments. D’ici que Coop fournisse la recette avec.

    Disposant tout de même d’un peu de réserve, je n’ai point eu besoin d’aller marauder quelques goûteux rouleaux aux W-C du restaurant Coop.

    ………………………..

    À présent que vous voici mis en appétit : continuons à parler bonne chair :

    J’allume la TV : Il est là ! J’écoute la radio : Il est là ! J’ouvre le journal : Il est là ! J’arrive à Rive : Il est là ! Du moins sa voix me hantant, qui retentit dans mon dos : Clamant à quidam .. retentissant « À bientôt ». Je me retourne, il se retourne, nous frôlons la collision. Conjointement surpris, nous nous fendons d’un réciproque et souriant « Pardon, bonjour Monsieur ».

    Imperceptible mais ô combien révélateur, son bref froncement de sourcil trahit intense recherche intérieure, visant à mettre un nom sur mon visage.

    C’est toujours pareil avec ces people, pas un meilleur que l’autre lorsqu’il s’agit de me voler un peu d’intimité !

    Mais oui, Alain Morisod, nous nous connaissons un peu : Le Jura des années 70, les bals de fin de semaine, proche de Morandi & Cie, je voltigeais également aux orgues et synthés … Et voici que vous me tombez dessus …

    Ou presque. Je ne puis m’empêcher de frissonner d’horreur à l’idée des problèmes que m’occasionnerait l’assurance accident, suite à ma description de la survenue du sinistre : « J’ai eu trois côtes écrasées après avoir reçu un Alain Morisod distrait qui m’est tombé dessus »

    Oh, mais pardonne-moi, Alain (entre stars l’on se tutoie toutes) : Quelle gaffe !

    Pour la majorité de ceux qui apprécient tes œuvres, je m’en veux, en évoquant ces années 70 de notre jeunesse, de t’avoir tellement rajeuni !

    …………………………….

    Je te le concède, ça ne vole pas haut, pas plus haut que ma prédiction suivante :

    France 2011 : Les compagnies aériennes abandonnent les vols en direction de la Roumanie et de la Bulgarie, faute de clients.

    Car, quoi de plus simple que de se faire passer pour un Rom, et d’accomplir ainsi séance tenante le voyage aller gratuitement ?

    À la fin de votre séjour, le retour en France en véhicule de luxe avec la totalité des Roms expulsés est un peu harassant. Choisissez plutôt l’option mendicité dans les rues de Bucarest ou de Sofia.

    Vous trouverez toujours un pigeon d’ambassadeur, un facho politicien ou un couillon d’humanitaire pour vous rapatrier gratos !

    ……………………………

    Au fait : Woody Allen, devenu providentielle sortie de secours du couple Bruni-Sarkozy, prétend apprécier Carla sur le tournage de « Midnight in Paris »

    À considérer la cote de popularité du cabotin de mari de l’actrice, et au vu des risques encourus par le couple de finir très bientôt SDF, dealers ou Roms, Woody Allen aurait préféré, mais c’était déjà pris, appeler son film «  Midnight Express »

    …………………………….

    Outrancier bling-bling toujours, mais en la mère patrie du crétinisme à présent:

    Slogan de la campagne mondiale UBS à un milliard : « Nous n’avons pas de répit »

    Jusqu’à dédommager enfin le petit peuple pour le préjudice irréparable qu’il a subi par faute d’UBS & Cie ?

    En commençant par renflouer l’assurance-chômage d’un milliard bien utilisé, en lieu et place d’une débilité publicitaire de plus ? Et afin d’éviter que les scandaleux alliés d’UBS & Cie ne parviennent une fois de trop à forcer un vote dégradant, visant à ponctionner encore plus la pitance des plus démunis? Et ce jusqu’au coup d’Etat final ou la guerre civile, très rentables pour l’industrie du pouvoir économique et de la répression ?

    Nous, non plus, n’aurons pas de répit à faire recracher par UBS notre argent détourné par ignobles contributions complices,

    …………………………….

    Autre genre de gâchis imbécile : Energie géothermique recherchée dans le sous-sol genevois !

    À Bâle, ayant provoqué le tremblement de terre auquel il faut s’attendre lorsque l’on perfore la Terre jusqu’à ses nerfs, les sommes faramineuses investies dans cette même recherche furent perdues, avec l’abandon de ces dangereux sondages géothermiques.

    Un gouffre de plus vers lequel se précipitent les SIG. Bravo.

    De surcroît, dans le sous-sol genevois, que peut-on trouver de plus que des bouts de LHC, des big-bang brothers ébouriffés, des quarks s’évaporant trop lentement et des bosons à foison ?

    ……………………………..

    J’ai haut terminé.

    Ali GNIOMINY

  • L’ART EST NIÉ ! LÀ, RÉGNEZ !

    Les mygales tueuses peuvent-elle oui ou non survivre et proliférer en Suisse ?

    L’une d’elles, de type hexathelidae, la plus dangereuse au monde, fut découverte vivante à Rorschach (SG), et j’en avais trouvé une autre, bien plus grande et aussi peu hexathelidae que vivante, elle, il y a quelques années à la route des Jeunes. Le cas échéant, sans doute échappée des interstices  d’inestimables mal acquis trésors antiques du Port-franc de la Praille.

    Certes, je ne puis, vis-à-vis de mon plus fidèle lectorat, rabâcher encore-ci en détail mes fréquentes confrontations involontaires avec les mygales.

    Dont la principale, cependant, survenue chez l’un de nos amis figurant parmi les plus célèbres peintres et musiciens bahianais, où nous logions :

    Me douchant entre les jouets plastiques d’enfants, je m’extasiais à la vue de parfaite « imitation » d’une boule de billard noire, velue, à yeux et pattes … brusquement désireuse de se désaltérer à vingt centimètres de mes pieds .. !

    Si la peur donne des ailes, elle offre aussi un effet catapulte remarquable, permettant de traverser une salle de bain sans toucher le sol !

    Ou encore l’une de mes autres rencontres de tropicales insulaires visiteuses du soir au coin des poutres ? Qu’immense connaissance et habitude des indigènes voulait que je fusse systématiquement seul désigné volontaire pour chasser ou tuer l’intruse, sous peine que personne ne dorme là … !

    Foin de subjonctif imparfait, d’ailleurs, rien n’a changé, bien au contraire, depuis le décès de mon vénérable beau-père, qui suppléait difficilement en mon absence à mon rôle d’expert chasseur d’horreurs, plus ou moins protégées, parfois tuées, mea culpa, mais …

    En ces cruelles circonstances familières, je m’arme de balai, reste conscient du fait que, fâchées, certaines d’elles urinent ou envoient des poils urticants à trois mètres. Et s’engage une traque d’une bonne demi-heure, en le but de la pousser à se mettre en boule et tomber, faire la morte puis soudain se sauver ou attaquer à une vitesse impressionnante : Et être assez rapide et adroit pour la balayer d’un shoot hors de la maison à cet instant précis. J’y excelle.

    Les pires sont les brunes glabres à très longues pattes, rien que leur corps en poire, à l’aspect de crabe avarié donne envie de gerber. Mais quel régal d’adrénaline, que ces combats-là que je mène au Brésil. Et dois prévoir de poursuivre bientôt ici ?

    Service de mygalo-arachnologie bonjour …. que puis-je éradiquer pour vous ?

    ……………………..

    Et que trouve-t-on ces jours sur la toile ?

    Tribune de Genève, 18.08.2010 p.11 – Sport : Collision d’infos ou lapsus revelati ?

    Côte à côte : « La petite reine électrique à la conquête du Grand Raid » et « Les Suisses sont fixés »

    Grand Raid ? Overdose assurée !

    ……………………….

    O.P. de Bellinzone : Un employé détourne 80'000.-, … il risque le licenciement !

    Et dire qu’ici ils ont licencié l’huissier, parmi d’autres, qui me proposait à l’époque de déposer 10'000.- sur un compte bloqué pour ne plus jamais avoir de soucis de poursuites ! L’actuelle clémence de dame Justice me stupéfiera toujours.

    D’ailleurs n’a-t-elle donné gain de cause à Me Poggia dans sa lutte contre les trompeurs moulins à vent de l’assurance-maladie? Clap clap, bravo !

    Des experts examineront enfin les comptes obscurs du Groupe Mutuel.

    Seulement … ce Groupe, si indûment fortuné … s’arrangera évidemment facilement, comme de coutume en ces milieux, pour que les experts en question soient issus du Bureau d’Enquête de l’Etat de Caroline du Nord ; À savoir, ceux qui ont retenu ou déformé des preuves au détriment de prévenus ; Condamnés qui seront à présent rejugés, sauf les trois déjà exécutés..

    Tu es jeune mais pas trop, sans scrupules, tu caches bien ton jeu : Un emploi irrésistible de louche Responsable d’Huissiers, secret Expert, copain Consultant, ou complice Politicien t’attend, incommensurablement rémunéré.

    ……………………..

    Idée socialiste : Réduire le nombre des communes genevoises en quatre :

    Remède de cheval pour les finances du canton, ou galop en direction du précipice ? Car combien donc, parmi celles démantelées, vont ruer dans les brancards de ces quatre cavaliers de l’apocalypse genevoise ?

    Enfin, admettons qu’à cheval donné on ne regarde pas l’aidant !

    …………………….

    Fronde transalpine : Le David de Michel-Ange est-il Florentin ou Italien ?

    La solution est évidente : Celle du jugement de Salomon !

    Ce nu de cinq mètres de haut doit rester à Florence, excepté ce qui intéresse toujours au plus haut point les maîtresses du Leader Massimo, attribut qui trônera dorénavant sur stèle, dans les coquins jardins romains du Duce en herbe, si ce n’est plus .. en fleur !

    ………………………

    Des cafetiers portent plainte contre un avocat les ayant escroqué de 235'000.-

    S’il fallait porter plainte à chaque fois qu’un malfrat du Barreau vous soutire des sommes gigantesques, en n’accomplissant strictement rien de bien pour vous, l’engorgement de nos prisons serait quintuplé !

    …………………………

    Soyez relaxés !

    Ali GNIOMINY

  • CAS CALIBRÉS PILLENT, PILIER : CE CATHO « LOGIQUE »

    Il faudra bien un jour que je trouve le contexte à sensation propice à pareil titre. Car, que faire ? Tant que c’est lui qui pille cas calibrés, s’en fout partout ..

     

    …….

     

    Foin de provoc et infos choc :

     

    Armée Israélienne : Photos de prisonniers humiliés devenues la norme !

     

    Infâme pratique, également fort coutumière ici, dans les réunions professionnelles de fin d’année !

     

    …….

     

    Affaire Hainard :

     

    Sa « Calamity » gêne !

     

    ……..

     

    Fini d’acheter sa vodka la nuit :

     

    Et par la même occasion, finissez-en d’acheter l’opportunité de tomber dans la nuit de la vodka !

     

    ……...

     

    À Genève, 43% de la volaille est suspecte :

     

    No comment ! Mes hommages, Madame !

     

    ………

     

    Policier coincé par les abeilles :

     

    Déjà qu’avec le bourdon qu’ils se paient …

     

    ………

     

    Une suite à 50'000 euros la nuit :

     

    Que doit coûter la précédente !

     

    ………

     

    Deux garçons de dix ans, jouant au docteur, violent une fillette de huit ans :

     

    Et alors ? Avec le boom de prématurés et l’évolution de la précocité, vous croyez vraiment que ça intéressera encore les gens dans dix ans, d’apprendre qu’un fœtus a violé sa sœur jumelle ?

     

    ……….

     

    Parlant d’avortons :

     

    Les gauches du Languedoc-Rousillon veulent ériger cinq statues de 3,30m chacune, à la gloire des « Grands hommes du XXème siècle », dont celle de Lénine ! (Vous savez, notre ancien voisin de la rue des Plantaporrêts).

     

    Traditionnellement « copieuse », notre impuissante droite, elle, plongera vers l’inverse : Avec l’érection de statues à la gloire des «  Petits hommes de l’Histoire », dont Napoléon, Hitler, Sarkozy, Blocher …

     

    …………

     

    Née sur le trottoir, c’est une jolie petite fille :

     

    Souhaitons pour elle qu’elle ne finisse jamais par devoir travailler sur son lieu de naissance !

     

    …………

     

    Le squale de la Côte-d’Azur était sans doute un dauphin :

     

    Retrouvé mort sur l’île de Saint-Honorat, où j’ai passé il y a peu mon anniversaire, dans la crique sauvage camouflée par les buissons à la gauche de Saint-Antoine.

     

    Décidément : les jambes sectionnées de la victime d’un assassin dont on est sans nouvelles, vers ma plage préférée de l’île Saint-Pierre, et à présent un dauphin mort vers celle de Saint-Honorat ! C’en est trop ! Sans doute un effet collatéral de la malédiction proférée-ci le 20 juillet ?! Et, damned, pire encore :

     

    Le festival du Bois de la Bâtie accueillera un certain groupe chantant les Orixas de manière cavalière, paraissant fort peu chevauché ! Rares sont les Amado, Gil, Veloso, Bethania .. qui, sans totalement les invoquer, ni souhaiter les rentabiliser, savent vraiment les glorifier. Compreenda que podê-lo-a !

     

    Bref, adieu l’aidant de la mer !

     

    ………….

     

    Augmenter l’escroquerie des primes maladie de ceux qui ne font pas de sport ?

     

    OUI ! Et leur prescrire trois séances quotidiennes obligatoires chez des spécialistes péripatéticiennes !

     

    ………….

     

    Vous en souhaitant tout autant

     

     

    Ali GNIOMINY

  • VOILA LES COLS

    Cols de clergyman pour les enfants de pasteurs anglicans, turban pour les fils d’hindouistes, soutane pour les bâtards de curés, et nudité complète pour les rejetons d’ascètes sadous, l’école n’a pas à se mêler des coutumes vestimentaires religieuses de ses élèves !

     

    Eh bien quoi ? Pourquoi faut-il que vous attendiez que je précise que certains de ces gosses seront vite pris sous les ailes catholiques ?

     

    Qu’est-ce que vous avez l’esprit tordu !

     

    ……………………

     

    Autres cols tout sauf blancs :

     

    Eric Woerth a rempli une fausse déclaration de revenus

     

    Mais quand donc se fera entarter cette sinistre crème de maire de Chantilly ?

     

    ……………………

     

    Tour du monde en 80 jours en véhicules non polluants

     

    Ecolos jusqu’au bout ! Au retour de ces conducteurs, seront vertes même leurs fesses !

     

    ……………………

     

    Un requin fait fermer la plage de Cagnes-sur-Mer

     

    Tiens, je croyais qu’il était au Cap-Nègre !

     

    Et puis, quelle loi interdit à un squale de parier sur les courses d’hippocampes ?

     

    ……………………

     

    Carburant fabriqué à base de whisky


    Minet, de grâce réagissez! Imaginez le boulot à venir pour la corporation que vous avez tant défendue: Devoir faire souffler les réservoirs dans l'ethylomètre !


    Iran, une centrale nucléaire prête à fonctionner

     

    Les temps changent : Ce peuple de l’âge de la pierre lapide à présent son monde à coups d’eau lourde !

     

    Ce terrorisme d’Etat mystifié atteint parfaitement le but visé. Alors que la planète se mobilise pour sauver une Iranienne de la lapidation, preuve est faite de ce qui insupporte l’occident, terrorise adéquatement.

     

    Les Talibans d’Afghanistan s’empressent donc de lapider un jeune couple.

     

    Que le dieu Plak Tektonik se charge de ne lapider qu’eux dans sa prochaine colère !

     

    Quoi qu’il en soit : Preuve de plus attestant à quel point les animaux attaquent dès qu’ils sentent notre peur !

     

    ………………………….

     

     

    Et pour en finir avec les fléaux de l’Ignorance institutionnalisée :

     

    Je vous parlais l’autre jour des diverses interprétations religieuses, donc farfelues, au sujet du tremblement de terre de Lisbonne au XVIII ème siècle.

     

    Si l’humain n’avait pas du tout évolué, il imaginerait que ce Dieu fut courroucé par les bestiaux agissements de groupes à punir, et provoqua au moins deux catastrophes majeures :

     

    Ainsi, curieusement, alors que personne en occident n’avait entendu parler de cet endroit auparavant, en automne 2004 nous prenions connaissance d’une imminente action de forces internationales sur Banda Aceh, à la pointe nord de Sumatra, afin d’éradiquer une armée de fanatiques islamistes, causant un génocide local et préparant des attentats terroristes dans le monde.

     

    Quelques semaines plus tard le problème était réglé, et nous n’entendîmes plus jamais parler de cette armée de barbus.

     

    Le tsunami du 26 décembre 2004 avait miraculeusement fait place nette, particulièrement à Banda Aceh et ses environs.

     

    Et voici qu’un déluge s’abat sur le Pakistan, nucléaire centre stratégique en mains à demi talibanes.

     

    Plus aucun doute possible pour les esprits sous-développés : Dieu est Américain !

     

    Et son prophète fut baptisé ce week-end dans les eaux polluées de Floride !

     

    Noir c’est noir !

     

     

    Ali GNIOMINY

  • RICHE (À ROGNE) ART

    Si nul rédacteur en chef digne de ce nom, ou diffuseur, n’est capable de valoriser l’immense travail que représentent mes petites phrases, conséquemment très souvent assassines, responsables préférant invoquer l’excuse de mon « anonymat » pour empêcher le buzz, Thierry Meury, Jean-Charles, etc, payés pour en publier quelques unes de leur crû par semaine, et pas toujours des meilleures, peuvent comprendre, eux, l’investissement réel en énergie créatrice et en temps que préfigure chacun de mes billets, quotidien ou presque.

     

    Avant que de vous décrire de quelle manière je m’y prends pour produire dix fois plus de rires que ces spécialistes, je reviens un instant sur le décrié prétendu anonymat sous lequel je m’exprime, et qui me protège plus ou moins d’actes malveillants de talibans, mafias dénoncées, radicaux trop libres, udc locaux, etc …

     

    N’importe quel lecteur un peu attentif aura découvert, à travers mes billets, où je travaille et où j’habite, ainsi que ma photo figurant dans la rubrique « à-propos ». Il est fort probable que, n’ayant bientôt plus rien à perdre, mon véritable patronyme remplace prochainement mes divers pseudonymes, mais pour l’instant je me présente encore plus ouvertement au moyen de cette photo prise ………… hier ! Rajoutez simplement quelques (petites..) rides creusées par cette longue nuit genevoise et vous me reconnaîtrez dans la rue.

     

    moi ... hier.jpg

     

    Évidemment : Quoi de plus insupportable qu’un type incommensurablement beau, extrêmement rebelle, immensément talentueux et surtout si modeste ? Je compatis à votre douleur !

     

    Ainsi, l’opération Baron Decuir commence chaque jour à 06h15, où je repère dans divers médias les articles méritant « correction ». Je griffonne des plans, ébauches de détournements humoristiques, philosophiques ou politiques de faits relatés, survis ensuite à l’injure de ma minable fonction exclusivement nourricière jusqu’à 13h, grâce au maelström d’idées possiblement hilarantes que je choisis dans ma tête, en sus des gestes professionnels que j’accomplis correctement.

     

    À peine à mon domicile, je parcours une seconde fois l’ensemble de l’actualité sur divers supports, finalise les brouillons en négligeant souvent jusqu’à mon alimentation, mes proches et quantité d’autres tâches importantes, pour concrétiser l’article dont vous bénéficiez gratuitement. Arrive la phase de retranscription au clavier, corrections, ajouts de vacheries de dernière minute. Une heure encore à découvrir le titre-jeu de mots idoine.

     

    Puis se produit l’inouïe jouissance de la satisfaction finale. Lors qu’après deux relectures j’ai au moins souri ou à nouveau éclaté de rire à mes propres inventions, ou vibré intensément de légitime rage contenue, face aux injustices dénoncées, s’ensuit un état de bien-être, doublé d’une immense fatigue, d’un épuisement physique et psychique indescriptibles. Je m’effondre souvent sur mon lit vers 18h, quel que soit le bruit ambiant, et m’endort instantanément, pour me réveiller une heure après avec maux de tête, courbatures, etc, souffrant d’un genre de « gueule de bois » d’après « fête » ayant par trop sollicité mon circuit de la récompense.

     

    Je sombre immédiatement dans le sommeil, en dépit des vertus thérapeutiques du simple allongement, permettant de faire beaucoup d’exercice. Observez bien : À chaque fois que vous vous étendez : La mémoire vous revient : Vous avez oublié quelque chose et devez vous relever !

     

    Et tout ça pour quoi ? Démontrer que Genève persiste à insulter Voltaire et son « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais me battrai pour que vous puissiez l’exprimer » ! Le prévaricateur Etat de Genève censure toujours sans concession celui qui refuse de bêler stupidement.


    ……………………


    Ceci dit, revenons à mon très estimé mais mou confrère Thierry Meury (en matière de soutien d’humoristes opprimés) qui est vivement attaqué dans « Gênées vos mains fort massent fions », par  un Italien n’ayant pas digéré la phrase relative à Berlusconi : « Aucun peuple civilisé … n’aurait élu .. » considérée comme une insulte au peuple italien.

     

    Ce Monsieur a parfaitement raison ! Tous les peuples civilisés du monde élisent ou réélisent de sulfureux présidents, pris par exemple en flagrant délit, par le plus célèbre des paparazzi, chez eux en compagnie, entre autres, de l’un des barons de la drogue parmi les plus recherchés au monde, … tous les peuples civilisés ferment les yeux sur les habitudes mafieuses de leurs dirigeants.

     

    Rien à dire! Le peuple italien est tout particulièrement civilisé ! Pardon, Monsieur, pour cette maladresse de mon mou cher confrère.

     

    Mon oncle était Italien, mes cousins le sont. J’aime beaucoup les Italiens, donc les châtie bien ! Mais, la décadence de Rome ? Irréaliste ! Du jamais vu ! Impossible ! Ce peuple est si civilisé qu’il interdit de tuer le loup et vénère la louve.

     

    L’Italie n’est affligée que d’une seule tare. L’ennui c’est qu’elle est au pouvoir.


    …………………….

     

    La véritable décadence actuelle se situe dans l’information genevoise, où il est affirmé que cette ville peut s’enorgueillir de sa richesse !

     

    NON ! M. Arthur Grosjean, désolé d’insister, mais Genève ne pourra JAMAIS s’enorgueillir de sa richesse qui lui permet de se payer des prestations culturelles, sociales, de santé et de formation confortables, …

     

    tant que Genève persistera à tenter de cacher son omerta, pratiquée au niveau culturel, social, de santé et de formation à l’encontre de l’artiste hors normes qui vous interpelle, proche dès l’adolescence de Grands Hommes, à influence d’ordre planétaire, honoré puis institutionnellement méprisé à Genève, comme toute tête dépassant par trop, …

     

    et contraint de subir la ruine par violence de l’indifférence que lui infligent de minables roitelets financiers, politiques et religieux genevois.

     

    Sectaires de types divers portant irréparable préjudice à sa santé, liberté d’expression, de culte et conscience.

     

    Honte à semblable « richesse », insultant rarissime penseur et producteur d’utilité publique, en le privant sciemment de tous moyens depuis des décennies, lui rackettant plus de 13'000.- par an redistribués à sens unique entre escrocs de la gestion culturelle, sociale … l’excluant systématiquement de tout avantage et l’empêchant ainsi, au possible, d’exercer sereinement ses fascinants talents !

     

    Est donc fort misérable cette richissime Genève, feignant encore d’ignorer les preuves irréfutables d’atteintes à l’intégrité détaillées sur trois ans de ce blog !

     

    De surcroît, comme pour graver dans la pierre la pertinence de mes accusations, M. le Juge Mirimanoff démissionne, victime de la résistance des intégristes du combat judiciaire craignant de perdre leur pouvoir et leurs revenus, si la médiation s’améliore !

     

    Le succès conciliatoire prive en effet bien des magistrats (à croissance genevoise exponentielle) et avocats de leur gagne-pain.

     

    Genève sabote donc bien la médiation et la conciliation, certes, mais ne pourra plus, dès lors, esquiver les mises au point adressées aux OP & Cie par recommandé ces derniers temps, dont la principale en cours, pour dans quelques jours, à l’attention de certain vert, (dans la paume de bien des roitelets rongeant le poil, vert risquant, je le répète, de porter malheur aux acteurs des finances genevoises) sans provoquer leur diffusion et les scandales y-relatifs.

     

    ……………………

     

    Suite à cette tordante entrée en matière, un peu de sérieux : Justement :

     

    Gênées vos mains fort massent fions : Le très gratuit, dédaigneux hebdomadaire de la timocratie genevoise titre : « Casser l’image de ville chère »

     

    Et avec ce mensonge : casser un peu plus encore, si c’est possible, l’image de cette chère ville ?!

     

    ………………..

     

    Question de casser l’image d’un endroit : Elle échappe à la lapidation mais, sans doute sous la torture, avoue avoir fait tuer son mari. (Dont il n’y a vraisemblablement pas que la barbe qu’elle ne supportait plus)

     

    Ces milieux fanatiques feraient mieux d’apprendre à récompenser l’intention d’accomplir une bonne action !

     

    …………………..

     

    Voyez en Suisse : Mise au pilori informatique des hooligans

     

    Oui, mais avec exceptions : Seuls les portraits des élus brisant nos vies ne doivent absolument plus figurer dans les médias !

     

    …………………..

     

    Exemple : Langage de Merz :

     

    La Confédération est passée en un an de deux milliards de déficit à six cent millions d’excédents.

     

    Flinguer les prestations chômage par un vote fasciste de plus en septembre permettra de faire mieux encore.

     

    ………………….

     

    Décidément : Les Conseillers Fédéraux nous coûtent trop chers

     

     

    440'000.- en « exercice » et 200'000.- à la « retraite ».

     

    Stop ! Nous pouvons nous en sortir sans le moindre centime dépensé !

     

    En Instaurant le salaire au mérite !

     

     

    Ali GNIOMINY

     

  • CAVIARDÉS CONSEILLERS RARES, CHICS

    216'183 CHF, au cours du jour, le scandaleux salaire annuel du leader de la gauche radicale allemande ! Une honte, diriger un parti prônant la cause des pauvres, et ne pas même toucher les 400'000 CHF de base, additionnés d’indicibles avantages, d’une Micheline Calmy-Rey, d’un Moritz Leuenberger et bientôt d’une bernoise Conseillère …

    Qu’attendent donc ces derniers pour se cotiser et offrir au moins le caviar quotidien à cet infortuné camarade ? Si même la gauche ne sait plus se montrer solidaire …

    Et puis, pourquoi l’art de l’autogoal serait-il donc toujours une spécificité de la droite ?

    Voyez à ce titre le rejet des esclaves diffuseurs français, par exemple, à l’égard de tout ce qui, par ailleurs exquis, se permet d’égratigner leur nabot de maître ou ses cossus bigots semblables!

    Ainsi : Peut-on traiter un plaisancier de (pas) Cap Nègre de pute ?

    Que nenni, les concurrentes qui débutaient mon article d’hier ne l’étaient qu’entre elles, cela va (bas) de soi ! (Un instant, faut que je me bouche).

    Des fois que je laisserais sortir un jour quelque insanité, je m’en excuserai par avance, en relativisant philosophiquement la notion de certitude.

    Chacun voit midi à sa porte, surtout lorsque tous évoluent en pleine obscurité ! Ainsi, à un Voltaire près, suite au grand tremblement de terre de Lisbonne, en 1755, la chrétienté se déchira entre ceux qui, constatant qu’un prétendu Dieu avait détruit ses propres églises, estimaient qu’il s’agissait d’un châtiment contre les principes orduriers de l’Inquisition (jusqu’en 1808, avant de ne plus devenir qu’ignobles) ;

    Alors que les malfaiteurs au pouvoir religieux, eux, prétendirent au contraire que le Grand Bourreau Céleste punissait l’Inquisition pour son trop grand laxisme, son manque de nécessaire cruauté …

    La Vérité, nul ne peut plus l’ignorer, ne se trouve ni chez les uns ni chez les autres, mais en le fait que pareille élitiste supercherie « intellectuelle » persiste et séquestre la plupart du pouvoir économique mondial !

    Mais ça ne durera plus très longtemps : preuve en est ce que l’on peut lire aujourd’hui : La coke transite par Lourdes !

    Inévitable, qu’ayant perdu tous ses attraits, soit remplacé l’opium du peuple !

    Par de mignons spectacles, pourquoi pas ? Mais sans violence, pas comme lors de ce concert de Justin Biberon, où le baby chéri reçut à la tête une bouteille (de lait ? à prix équitable ?)

    À se demander ce qu’attendent les ados cogneurs de Munich pour le venger …

    Je m’égare. Comme cette gamine de sept ans qui est tombée dans l’Aar en regardant les ours.

    Mieux comme ça. Plutôt que les ours qui lui tombent dans le lard !

    Bref, on résume : Évènement historique : L’hebdomadaire Marianne traite Sarkozy de voyou !

    Première fois qu’un journal minimise la réalité !

    Un max de bonheur hors de tous leurres !

    Ali GNIOMINY

  • UN NAIN PRUDE EMPESÉ

    Concurrentes trop gênantes, les putes furent chassées des rues de France par un très petit monsieur, et sa Loi de 2003 pour la sécurité intérieure.

    Résultat : Agressions quadruplées ! (dixit l’Association de réinsertion des prostitué(e)s Dagobert, Paris). Ces dames .. se cachent en périphérie parisienne et pratiquent dans des conditions effroyables.

    Ruinées par cette loi mafieuse taxant à 3'500 euros de base le racolage, elles acceptent n’importe quoi, se font battre, violer et voler, sinon pire, sans plus pouvoir porter plainte.

    Des péripatéticiennes de plus de soixante ans furent violées et violentées sans même être détroussées, ce qui ne s’était jamais vu, et démontre le réel niveau de misère sociale qu’a engendré cette loi de malfrat.

    Dont il convient de faire cesser les nuisances, autrement que par de vaines grèves traditionnelles. Par une plainte collective des concerné(e)s contre le responsable des profits réalisés sur leur ignoble condition de vie actuelle.

    Ces dames et messieurs sont amers et en ont plein le dos, qu’ils dandinent, du nanisme politique.

    Moralité : Impossible de cacher l’amer dos cha..loupé !

    …………………….

    Mais revenons brièvement à nos locaux antres à filets :

    L’Amazonie vaincue … à pied

    Ed Stafford est le 1er homme à avoir parcouru à pied le fleuve sur ses 6760 km.

    D’ici qu’il finisse crucifié !

    ……………………..

    14 dollars pour entrer aux USA lorsqu’on est Suisse

    Qu’est-ce qui nous empêche de rendre la pareille aux citoyens américains entrant en Suisse.

    Après tout, Doris Leuthard a tout autant le droit que Michelle Obama de se payer d’inoubliables vacances à Marbella !

    ……………………..

    Emma et Nathan en tête des listes de prénoms

    À Moscou, ce sont plutôt Emma, Nation …

    ……………………..

    Afin d’oublier vite le précédent gag fumeux :

    Vernier : IKEA recrute local !

    Un Suisse a effectivement été engagé ?!

    ………………………

    Ali GNIOMINY

  • HONTE AUX LOGIQUES

    Alors que l’argent lavé n’en a pas, comment le poisson, se baignant en permanence, peut-il avoir une odeur ?

    Et franchement, il n’y a pas cliché : J’hésiterais à me mettre à poil devant quelqu’un qui s’appelle Tunick !

    ……………………

    Afin de nous désintoxiquer de tels questionnements métaphysiques, un brin d’actualité :

    Ils dealent depuis leur cellule

    Ils font bien de commencer à pratiquer le commerce étatique des stupéfiants dans les locaux pénitentiaires, qui seront pratiquement désertés dès que la légalisation sera effective !

    ……………………

    La Russie brûle

    Toujours cette tradition de bouter le feu pour ne rien laisser à la soif de conquête d’un petit empereur français !

    ……………………

    Pirates de l’autoroute en Espagne

    Les flibustiers suisses sont plus efficaces, pour ce qui est de la piraterie dans les transports. Ils sévissent directement sur le prix du billet CFF ou TPG …

    ……………………

    Drame du lac de Bienne

    Un vieux capitaine aveugle entretient un dialogue de sourds avec sa consoeur d’infortune oculaire, la Justice.

    Le jour du meurtre de la nageuse, dont les jambes furent sectionnées par l’hélice, (l’histoire ne disant pas si elles furent récupérées ou si je vais les retrouver un jour sur notre petite plage préférée), le fortuné malvoyant tout-puissant propriétaire de Porsche jaune et de vedette bordeaux m’as-tu-vu coulait bien nombre de nœuds, au large de l’île Saint-Pierre, puis il s’en alla longuement frotter la coque de son bateau dans une zone pleine d’algues.

    Pauvre bigleux, risquant d’échouer un si joli jouet : Heureusement qu’une bonne œuvre, s’occupant de ce genre de malvoyants, ne manquera pas de lui permettre bientôt de voir la vie sous un nouveau jour !

    ……………………

    Akcagoze en Turquie

    Il tire en l’air avec un fusil d’assaut ; Trois morts et huit blessés, nous dit-on .

    Ces invités devaient vraiment être aux anges !

    ……………………

    Nous vous souhaitons un agréable vol.

    Ali GNIOMINY

  • DES INFOS

    Titre probable de la compilation à compte d’éditeur des meilleures chroniques ci cinglantes. Avis aux véritables professionnels.

    Déconstruction des stéréotypes sexistes prônée par Géraldine Roh-Merolle de « Viol-Secours »

    Qui nous dit, en substance : … Accompagner des femmes qui ont vécu des violences sexuelles … Rien dans le comportement des femmes ne provoque le viol … les femmes … etc …

    Permettez-moi, chère Madame, de vous signaler qu’une bonne déconstruction des stéréotypes sexistes commence par savoir que, pour exemple, votre présent interlocuteur, alors à peine majeur, fut drogué, détroussé et violé par deux salopards genevois des Eaux-Vives.

    Mais qu’importent des soucis de mâles, n’est-ce pas ? Dans un pays voué à subir bientôt le courroux de cinq à sept amazones.

    Au fait, une heureuse retraite souhaitée à Monsieur Merz

    Qui, actif comme il l’est, ne manquera pas de se recycler entre le Moyen-Orient et la Suisse dans le transport de bagages.

    Churchill s’intéressait aux ovnis repérés pendant la seconde guerre mondiale

    Il semblerait que des centaines de milliers de personnes observèrent des lueurs inconnues, un phénomène tout sauf humain, les 6 et 9 août 1945 sur le Japon.

    il devait s’agir d’une hallucination collective. Aucun des plus proches observateurs ne s’étant présenté ensuite aux autorités pour en témoigner.

    Quatre fonctionnaires chinois licenciés se coupent une phalange et la mangent

    Voila ce que c’est que de mettre les gens à l’index ! L’ont-ils au moins avalée avec un doigt de whisky ?

    François Longchamp cité 602 fois en un an dans la presse locale

    Et sans doute cité bientôt à comparaître pour son présumé mépris destructif et sa violence de l’indifférence témoignés à l’égard de mes interpellations !

    « Jaloux » : Nom du 8ème nain de Blanche-Neige, car la belle et la tête d’un film sont trop proches.

    Allons, « Jaloux », ne fais pas trop la fine bouche et vois plutôt à quel point tu n’as embrassé ta carrière que dans le but de faire le navrant cinéma que l’on connaît !

    Saint-Gall, premier canton à vouloir interdire le voile à l’école

    Élève Fatima, cessez de vous moquer de nous en répétant que Saint Gall, alors qu’un immense incendie allait dévorer la ville, prit le livre des Évangiles et le jeta dans les flammes, qui s’éteignirent; Et qu’on invoque ce Saint pour CALMER la fièvre ! Pas de symboles à l’école !

    Les Bouffons manquent de fonds. L’émission satirique ne reprendra pas en septembre

    Logique impitoyable du manque de fond au manque de fonds !

    Toujours dans les titres du jour : Cheneviers : l’un des trois fours destiné aux visiteurs !

    Carrément ! Cette fois, la droite exagère ! Et l’endroit va s’appeler Buchengenf ?

    L’assurance-chômage est remise en question

    Vrai, quoi, il faut une solution radicale, dans l’air du temps :

    Supprimons le chômage et envoyons ses adeptes aux Cheneviers !

    Bière plus chère

    Les victimes du soutien étatique à l’industrie du tabac payent déjà un maximum pour la maladie qui leur fut sournoisement inoculée, et ce cynisme exponentiel est applaudi par une majorité de crétins ! Alors pourquoi se gêner d’augmenter la bière à 7.- ? Puis de la prohiber ! Afin d’engendrer traditionnel marché noir, nécessitant moult salaires pour répression, comptabilisation du fruit des sanctions infligées, etc etc. Chanson bien connue.

    Mais, après tout, à l’instar des susdits crétins, je n’ai qu’à me soumettre en l’état au système mafieux en place et me taire. Cela ne me regarde plus. Il n’y a pas de hic :

    La seule bière que je toucherai un jour sera celle en laquelle je coucherai.

    Quelle économie et quelle chance quand même que d’être si sérieusement alcoolique !

    Ali GNIOMINY

    P.S. Ne manquez pas d’assister demain soir sur la rade au symbole de Genève : L’explosif gâchis bigarré de finances 

  • CES FAITS-LÀ SI ON N’Y PREND GARDE …

    Ainsi, les bons services de feue la folle d’extrême droite autrichienne furent grassement rétribués, par les fils de Saddam Hussein et par Kadhafi.

     

    Pas très catholique tout ça. Quoique …

     

    De toute manière, ces faits-là si on   y regarde de près, sont très inquiétant.s !

     

    Car ces dangereux barbares arros(èr)ent exclusivement l’extrême-droite autrichienne?! Pas celle de Suisse, ni de France, d’Italie …? Trop moche ?

     

    Et donc, l’argent irakien provenait du compte suisse des fils de Saddam Hussein ? Magot évidemment dûment gagné à la sueur de leur front impopulaire ?!

     

    Le client roi est mort, vive les fils du roi ! Absolument aucune raison pour la Suisse de bloquer les comptes de proches de tyrans ?! Surtout lorsque ces fonds servent à faire économiser aux banquiers bonne part des sommes faramineuses qu’ils versent contre vents et marées à la droite dure du pays. Montants souvent introduits dans les cultes abêtissants !

     

    ………………………………………………..

     

    Avec transition, commentons le reste de l’actualité :

     

    Inondations au Pakistan

     

    Zut, voilà que tombent à l’eau tous les espoirs de retrouver au fond de sa grotte ce Ben Laden, (qui d’ailleurs vit certainement au bord du Léman, en bon voisin de Gérald Mikscha, secrétaire très particulier et très recherché de Jörg Haider) mais les GI’s pourront enfin affirmer s’être mouillés pour trouver celui qui a plus de deux tours dans son sac.

     

    …………………………………………………..

     

    Le Procureur Zappelli, qui les piques adore, blessé en Espagne en poursuivant les voleurs de ses affaires

     

    Preuve en est que ce brave Monsieur, même s’il se vautre en fin de course, sait faire preuve d’empressement !

     

    …………………………………………………..

     

    Blessée, la bête encourt sanctions

     

    (Phrase d’artiste valant bien deux îles des Seychelles)

     

    Eric Woerth mis en cause dans la succession de César

     

    (Voix d’outre-tombe) : TU QUOQUE MI WOERTHI

     

    …………………………………………………...

     

    Le pauvre, pauvre désargenté play-boy Carl Hirschman, devenu multimillionnaire vendredi passé, interdit de sortie de Suisse par un juge zurichois suite à des accusations d’actes sexuels sur mineure, contrainte sexuelle, coups et blessures, s’est rendu à Saint-tropez au chevet de son père alors mourant. Personne ne le lui reprochera, nous dit-on.

     

    Et si Polanski, ces derniers mois, avait perdu un proche à l’étranger ? Ou si cela arrivait à Rappaz ? Traitement égal pour tous les justiciables, nous disait-on. Il ne fallait créer de précédent en le sortant de prison, n’est-ce pas ?

     

    ……………………………………………………...

     

    Légalisation en vue

     

    Ce sont les vaches Thurgoviennes, friandes de chanvre, qui vont être contentes de ne plus avoir à faire la grève de la faim.

     

    ……………………………………………………..

     

    Places payantes à l’Eglise pour voir le pape

     

    Il me souvient d’un soir de Noël à Rome, il y a des lustres de cela, où nous renonçâmes finalement à assister à la messe du pape même à plus de 200m de la cathédrale Saint-Pierre. Nous avions passé l’après-midi à tenter de trouver une place à l’intérieur, mais déjà tous espaces assis ou debout étaient munis de cartons colorés indiquant le rang des seuls puissants autorisés .. Mais nul ne savait alors à quel prix.

     

    Débuta pour moi le pire enfer sur Terre. Plus une clope à 20h, l’hôtel à une quinzaine de kilomètres, plus un bus ni un taxi, ni un restaurant, ni … RIEN, le vide absolu, total, complet, un monde arrêté. Nuit de pénitence nicotinique, pieds en sang, gorge sèche, estomac se cannibalisant … à marcher jusqu’à l’aube. Vous penserez à raison : Bien fait pour ta gueule, tu n’avais rien à faire là. Si, peut-être découvrir, au-dessus de la souffrance, la magie et les beautés inoubliables de la Rome silencieuse.

     

    Quoi qu’il en soit, pour le droit actuel de voir le lauréat des jeunesses hitlériennes, pas de petits profits. C’est que ça coûte cher en avocats, juges et policiers les affaires de pédophilie et de blanchiment d’argent pratiqué par la banque du Vatican.

     

    ……………………………………………………..

     

    Jacques Ducry, juge fédéral l’affirme : personne ne s’occupe de la mafia en Suisse

     

    Faux, Monsieur le Juge ! Les opposants à un contrôle et une vente des drogues par l’Etat, s’occupent magnifiquement de faire prospérer les affaires de la ‘Ndrangheta en Suisse.

     

    ……………………………………………………..

     

    Mais foin de gentillesses, un très sérieux conseil d’ami encore, sous forme de vibrant témoignage : Prenez garde aux sardines !!!

     

    Arrivé à 14h à mon domicile, pressé de déverser sous vos yeux précieux apport d’Autre Pensée, j’opte pour la facilité culinaire, mets des pâtes sur le feu et sors une boîte de sardines. Une fois mes pâtes fort al dente je les égoutte, et alors seulement je dispose les sardines au fond d’une assiette creuse et la passe pour quelques secondes au micro-onde.

     

    S’ensuivent quelques « coups de feu », si violents que je chope le perroquet au passage et nous sauve dans une autre pièce.

     

    Ding ! Fin des hostilités ! J’approche prudemment du micro-adversaire, lui ouvre le ventre et … horreur … Stop. Four tapissé de rouge. Stop. Colonnes d’arrêtes par-ci par-là. Stop. Bouts de peau. Stop. Sardines totalement explosées. Mission terminée.

     

    Le haut commandement du logis ne voit qu’une seule explication au phénomène :

     

    Explosion provoquée par les métaux lourds ingérés par ces poissons !

     

    J’te m’en vais t’les r’mettre en boîte, mouè ! Ah, y aura du boudin … !

     

     

    Ali GNIOMINY

  • SUISSES, JE NOUS AIME … QUAND MÊME

    À un Ruey et autres Luscher près, vous honorez à nouveau l’aspect évolutif d’un pays respectable et responsable, soucieux de protéger son peuple contre les mafias officielles ou non :

    Trois commissions pour un « Défi addictions » visant à abolir la stupidité de distinction entre « bonnes » et « mauvaises » addictions, toxicomanies autorisées et dépendances délictueuses.

    Félicitations ! Et vous savez s’il est rare que j’en dispense !

    Ainsi, cette grisante nouvelle de proche dépénalisation, au pire, produira dans dix ans des flopées de bernés Bernard Rappaz, au mieux la prohibition absolue du jeu, de l’alcool, du tabac, … et, en contrepartie, la peine de mort pour les suicidaires.

    Aïe ! Chassez le cynisme …. ! Non ! Cette fois-ci est la bonne ! L’étatique obligation de protection de la santé de tous assujettis consommateurs sera définitivement humaine et enfin respectée.

    Et répondront de leur acharnement passé, à protéger la mainmise mafieuse sur le commerce des drogues, les plus fervents opposants à la saine légalisation contrôlée, nuisibles portant évident préjudice irréparable à la santé d’opprimés piégés consommateurs.

    ……………………………………………

    En l’attente de ces heureuses perspectives, pleurons un peu.

    Imaginez-vous le drame. Carla Bruni n’a pas remercié BB pour le sac BB de Lancel que la furie de la Madrague lui a offert.

    Brigitte, voyons, nul n’ignore plus que Carla n’aime que le serpent ou le crocodile.

    …………………………………………..

    Justement, titre capital du canard orange : Obama et Sarkozy aiment les câlins

    De grâce, chers confrères rédacteurs, cessez d’infantiliser le lecteur et appelez enfin un chat un chat : Obama et Sarkozy aiment baiser !

    Surtout leurs électeurs.

    ……………………………………………

    Grand titre encore pour une petite caméra voleuse de minous en les W-C du Jardin anglais. Intolérable. A l’heure de l’hyper-développement des Echelons satellitaires, de la prolifération des images volées partout, des techniques permettant de voir à travers les murs, comment d’ignobles individus peuvent-ils en rajouter à hauteur des W-C? A cet endroit frustrant justement tous techniciens, n’ayant encore jamais réussi à correctement le balayer.

    Un seul châtiment possible. Le robot QB, s’activant actuellement à remplacer les chefs pour la surveillance d’entreprises, sera chargé de faire au voyeur ce que celui-ci fantasmait d’entreprendre avec ses victimes. Et tout sera pour le mieux dans le meilleur démon.

    …………………………………………………

    Un brin d’angélisme pour changer : Freakstock festival chrétien de Borgentreich

    Provocations, exhibitions de maillots crachant du Fuck Jesus à tout-va, concerts déjantés, pire que punk, sur fond de rassemblement chrétien, ça existe, eh oui.

    D’ailleurs, Christine, la bien nommée nous dit : « On a quand même le droit de s’amuser comme des gens normaux »

    Etonnant comme tous les handicapés ont le même langage !

    ……………………………………………………

    Prière de passer une bonne soirée.

    Ali GNIOMINY

  • QU’EN TIQUENT SUISSES

    Sous nos ponts quand les souillons

    annoncent à bruyantes bouteilles,

    sans radis, d’un plus sot jour les débours,

    les faussetés de l’appât tri

    parlent à l’âne si contrit

     

    Au fiel, honte, plus pouilleux

    les accents de rancœur, vieux,

    les accents déçus de chœur ennuyeux.

     

    Sous nos ponts quand ça balaie

    que ne s’annonce, braillant, la paie,

    et qu’Heidi, d’un plus faux jour, n’a plus d’atours

    ….

    ………

     

    C’est bon, c’est bon, je n’en rajouterai plus, mais il faut bien que quelqu'un s'y mette. L’on nous bassinait jadis qu’il convenait de changer les paroles d’un hymne national rachitique; Puis, comme pour tout le reste .. plus rien. Toujours la même vieillerie. Pas de nouvelles bonnes poubelles?

     

    Il est vrai que la Suisse manque singulièrement de paroliers, et lorsque son rauraque de canton, dit le plus moderne, en déniche un, c’est évidemment l’éternel guignol Bel Hubert, qui compose la singerie d’hymne principal animant une coûteuse expo02, à la gloire surtout du couteau Wenger, tranchant dans les réserves publiques.

     

    Il me souvient, à ce sujet, d’un formidable poème-hymne au Jura, séduisant ensemble d’un panel de connaisseurs, que j’offris pour la circonstance. Jean-François Roth m’en remercia chaleureusement, s’excusant presque du douteux choix opéré, refusa l’œuvre et m’offrit pour la peine : Une entrée à Expo02.

     

    Qu’est-ce qu’être Suisse? Demandait hier la coutume. C’est être l’un des seuls, écoeurés, à ne pas avoir foutu les pieds dans cette Expo02, tout en ayant conservé la politesse de ne point prier l’expéditeur de se caler son billet entre deux chaises.

     

    C’est être issu d’aïeux on ne peut plus bernois et jurassiens, jusqu’à burn-out de Mormons, d’abord blond puis châtain-clair, yeux variant du bleu-clair au vert-clair, peau claire, et foncer, foncer selon ses propres convictions, vers plus limpide connaissance de soi, soit d’autrui; Même et surtout si ça dérange décadents us et coutumes en vigueur: refuser l’abêtissement imposé, rester soi-même et ne croire avant tout qu’en soi-même.

     

    C’est être plus exclu que la plupart des réfugiés, plus trahi, renié, plus ruiné, plus trompé par les siens qu’il n’est permis de l’être. Gardant pourtant espoir, contenance et vigueur. C’est aussi cela être vraiment Suisse et oser l’affirmer.

     

    Et passer le plus clair de son temps à fouiller dans des montagnes de documents, dans le but de retrouver et publier-ci le cantique jurassien en question.

     

    Patience, dans les semaines à venir j’aurai sans doute réussi à gravir la face nord de l’arborescence informatique des disques extérieurs, ou des classeurs de poèmes du début de ce millénaire.

     

     

    Ali GNIOMINY

  • L'ADIEU AU ROI GEORGES DE CAROUGE

    Vous l’aurez constaté, l’esprit de Georges Wod vint me visiter hier. Je vous contai tout à trac épique épisode de mon époustouflante existence, relatif au tournage chez San-An du « Tueur du dimanche » avec José Giovanni, Rufus, Sophie Admiral et Georges Wod. Souhaitais même évoquer, mais n’en eus le temps, notre interminable poursuite sur les toits du Seujet (mais étais-ce plutôt-là sous les ordres de Robert Hossein? Peu importe) : Eût bien lieu en présence de Georges, ce repas où je posai képi factice pour me voir convié à la table de José, son épouse et seuls les principaux rôles, … sauf le mien. Merci aussi, Georges, pour ces moments-là. Je fus à moult reprises rappelé vers d’autres rôles en 1986 … mais l’ingrat Etat employeur venait de mettre le grappin sur ma disponibilité. Grand préjudice en sus au détriment certain de l’Art cinématographique.

     

    Je vous parlais ainsi de Georges Wod pour la première fois hier, ignorant tout de son décès survenu samedi à Paris. S’il est (sera ?) inhumé au Père-Lachaise, au cimetière des Rois ou … à Saint-Georges ?


    J’associerai pour hommage tel adage à son image : Maître ou ne pas naître !


    Dommage qu’il ne puisse assister, prochainement, au coup de théâtre d’une ultime proposition d’arrangement extrajudiciaire à certain argentier cantonal, afin de découvrir si oui ou non le vert porte malheur aux acteurs des finances publiques. J’y planche.


    En l'occurrence: Ma sympathie aux proches de Monsieur Wod, endeuillés à qui je conseille pour la circonstance de boire un petit verre d’excellent « Vin de merde ». Cette nouvelle appellation œnologique d’un crû … Bien qu’il était inévitable pour la France d’inventer une ivresse à la hauteur de ses récentes prestations politiques et sportives.


    Servi avec un plat d’écureuil? Gouleyant à souhait, paraît-il !


    En fait, il faut bien qu’ils servent à quelque chose, à l’heure où plus personne ne parvient à faire d’économies.


    And what else ? Oui, pour le café, évitez une certaine marque, la copine de Clooney sniffant de la coke laisse supposer que ce petit noir est bien faiblard.


    Rideau bas. Respect témoigné côté cour et jardin.



    Ali GNIOMINY

  • VOS LEURRES

    Sachent à nouveau les matriarches et tous membres de clans spécialisés dans la découpe en masse de cadenas de deux-roues, l’enfournement en camionnette, le désossage et la revente de pièces détachées, que châtiment surnaturel fut invoqué et appliqué le 21.07.2010 à 12h01 à 7'949 kilomètres d’ici, qui frappera l’auteur du vol d’un précis Peugeot rouge et maudira également jusqu’à la septième génération, et ce dès le 01.08.2010 dans un rayon de 200km de Genève, les familles incriminées dans tout type de pratiques nuisibles aux honnêtes citoyens.

     

    À noter qu’il est possible, sinon probable, que vous, gitans, n’ayez strictement rien à voir avec le crime de lèse-boguet ayant déchaîné les foudres d’un réel pouvoir, dépassant de loin ceux chargés de bienveillance de votre Dame de la Mer. Auquel cas vous n’avez rien à craindre ! Je compte, d’ailleurs, deux grandes amies issues de lignées tziganes, et sais qu’en période de crise vous êtes facilement accusés de tous les maux. Je m’abstiendrai donc de stigmatiser votre communauté, et serai clément : ne me contenterai, si elle est coupable aux yeux de mes alliées foudres astrales ancestrales, que de lui provoquer des crises de stigmates. En lieu et place de la tétraplégie avec cancer des yeux programmée.

     

    Pardon si je me trompe, qu’il ne s’agit que de simple racaille bien de chez nous, me subtilisant mon 4ème pauvre outil de transport et mettant ainsi fatalement son clan en péril.

     

    Et dire qu’il eût suffi de remettre le véhicule volé où il fut dérobé. Certes, pareille malédiction peut encore s’annuler avant la prochaine lune noire. A voir …

     

    Pour le reste, la fort courtoise, sympathique et serviable Police genevoise, incarnée en l’accueil aux plaignants, a l’honneur insigne dorénavant de faire partie de la dizaine d’interlocuteurs au monde, autorisés à m’appeler sur mon portable. Comme quoi tout arrive. Sauf les boguets retrouvés.

     

    En résumé, à l’instar d’un certain Florent pas nais, je l’affirme et répète : Non, vous n’aurez pas ma liberté de confiance !

     

    ……………………………..

     

    Ainsi fûtes-vous lors privé(e)s de cette chronique pour une semaine? Je compatis à vos douleurs. Qui folâtrais en sublime Sarkozye du Sud; Mea culpa. Et Papy Twitter nous l’a si dûment enseigné: Gare aux avis de vacances ! Ainsi, ne vous étonnez pas si, de temps à autre et sans avertissement j’

     

    …………………………….

     

    Revenons à nos bêlants :

     

    ça se crashe pour toi

     

    Dommage que le Plastik en toc soit si peu biodégradable !

     

    Une monstrueuse crétinerie musicale ne pouvait qu’engendrer des absurdités retardées. Et si, miraculeusement, il y avait quelque malice là-dessous, ce ne pourrait qu’être complice discorde visant à faire parler de produit mis et promis aux oubliettes. Y a des zazous.

     

    Ce clin d’œil à limpide Fontaine, juste pour revenir sur ma phobie du plagiat. Jamais ô grand jamais, cherchez, fouillez, retournez tant que le voulez, ne trouverez en les dizaines de milliers de mes pages composées la plus petite copie de phrase, passage, style, issus d’X ou Y et que je ferais passer pour l’une de mes inventions. J’ai toujours évité même de me laisser influencer par tel ou tel courant. Il m’est arrivé, dans des constructions de phrases à jeux de mots mathématiques, d’aboutir à une incontournable tournure ou conclusion logique que d’autres chercheurs ont déjà dû assembler ; Au point d’abandonner, dans le doute, cette construction littéraire s’approchant trop de celle de feu l’immense maître en la matière, Raymond Devos. Ou de renoncer à des néologismes évoquant par trop le langage de Frédéric Dard. Ce génial personnage qui nous accueillit en sa propriété de Cologny, lors du tournage de José Giovanni avec Rufus, Georges Wod .. ou de celui du Caviar Rouge avec Robert Hossein ? … Le doute m’assaille. Même les plus exceptionnels souvenirs finissent en vingt-cinq ans par se chevaucher, pour enfanter mémoire plus générale, des faits essentiels ancrés mais des détails et époques plus instables.

     

    Voilà de véritables créateurs, que j’ai eu la chance de côtoyer et dont j’ai la chance de faire partie, qui n’en veulent pas trop à qui les plagie (c’est mon cas) ((non, mais vous le faites exprès : Je ne dis pas que c’est mon cas, que je les plagie, je dis exactement le contraire, que mon style et bien de mes mots sont plagiés, à ne pas confondre, un peu d’attention je vous prie)) !

     

    Donc, soyez nul et/ou génial, mais ne copiez jamais, n’imitez aucune influence, ne sortez que ce dont vous recelez, l’inventivité ou la débrouille, fuyez tout prosélytisme et ne croyez que ce que vous savez intuitivement et éclectiquement être juste et réellement moral, même contraire à l’usage.

     

    Trouver procure l’œuvre, son plaisir, son immortalité, faire pareil n’émerveille.

     

    ………………………………….

     

    Et sinon, quelles vacheries à tirer de l’actualité :

     

    La Catalogne interdit les corridas

     

    Les parlementaires ayant voté ça ont vivement intérêt à s’acheter des protège-oreilles et une coquille !

     

    Le prosélytisme évangélique chrétien vide l’innocence des petits musulmans

     

    Bien dit, Hafid Ouardiri, les innocents enfants musulmans n’ont pas à souffrir de bourrage de crâne religieux.

     

    Sur ces paroles d’homme de bonne volonté je vous laisse m éditer.

     

     

    Ali GNIOMINY

  • Peugeot rouge volé secteur Hôpital : AVIS DE MALEDICTION

    Sachent les matriarches des environs, ou l’ordure de Suisse ou non, m’ayant volé ce matin mon 4ème boguet cadenassé en quinze ans, que je maudis ce chien et les siens jusqu’à la septième génération, si ce vélomoteur n’est pas retrouvé dans un secteur de moins de 100 mètres d’où il a disparu avant demain midi.


    Je suis passé dans la maison à peau de bêtes des Exus, leur ai dûment sacrifié alcool et tabac à dates adéquates, ai appris à m’en protéger et épargner les miens, un quart de siècle de participation à rare condomblê brésilien non touristique m’a permis d’acquérir un pouvoir guérisseur toujours démontré. Je dispose évidemment d’un potentiel destructif équivalent, que je n’ai jamais voulu auparavant utiliser, et que j’espère encore n’avoir jamais à utiliser.


    Malédiction contre laquelle ne peuvent lutter les rigolos superstitieux qui sévissent alentours, je l’affirme. Je dispose de cet avantage sur eux que je suis débarrassé de toute nuisible superstition. Ai appris à faire la différence entre le surnaturel imaginaire et les véritables, irréfragables manifestations extérieures, depuis que je fus témoin en 1977, parmi des centaines d’autres personnes, du passage sur la ligne Draguignan – Toulon, à très basse altitude et très lentement, de trois disques de couleurs changeantes, grands comme des immeubles. Puis, à plusieurs reprises, j’eus la chance d’assister à des évènements particulièrement inexplicables qui, paradoxalement, me poussèrent à rejeter toute croyance basée sur la subjectivité, l’éventualité d’existence … ; Je ne crois plus ni en un dieu ni en un diable, mais connais les ficelles énergétiques capables, très concrètement, d’aider autrui d’une façon surprenante ou de lui nuire au besoin de manière abominable.


    La malédiction prendra effet demain, 21 juillet 2010 à 12h01, sauf restitution préalable du véhicule volé.


    Ali GNIOMINY

  • DIVE ÈRE

    Les régions limitrophes doivent-elles être rattachées à la Suisse ?

    Pas que les régions limitrophes ! La France, l’Italie, l’Allemagne, contrées à la botte du tyran libyen, ne devront-elles pas tôt ou tard être démantelées ou atomisées ?!

    …………………………………………

    Bédouinat français, toujours : Karim Boudouba, condamné trois fois aux Assises pour traumatisants vols à main armée, est abattu par la police en braquant un Casino. Son clan sème le chaos depuis et canarde les flics à tout-va.

    Tiens, au fait, plus aucune nouvelle depuis des lustres, des membres arrêtés du gang de l’innocent voleur de voitures, abattu à Genève.

    ………………………………………..

    Chauffard lacustre de l’Ile Saint-Pierre introuvable

    Un drame qui me touche particulièrement, s’étant déroulé là où j’aime à me recueillir parfois, et où j’ai composé l’un de mes billets préférés (Discours sur l’île et galipettes – 23.10.2009 – page 7 de ce blog, à lire et relire)

    Attendu qu’un cossu ex-ministre valaisan, front dégarni, ayant à peine passé les 65ans, adore également cette île, les vedettes sur le lac couleur bordeaux ou non, les bons vins … vous n’allez pas me dire :

    Qu’avec le système Echelon sur nos têtes, et les dizaines de satellites espion qui filment la Terre seconde par seconde sous toutes les coutures, il n’en existe pas un, avec la précision stupéfiante qu’on leur connaît à présent,  qui ait capturé la scène à l’heure dite, près de là où potentiellement peut séjourner l’Octodurien, étrangement non Martignais (le nom ayant été piqué plus prestement par le Martigny français) retraité?

    Peur du précédent, sans doute. Ou indisponibilité des images, vendues par avance en bloc aux ennemis de l’occident ? Certainement. Et, pendant ce temps :

    ………………………………………...

    Micheline Calmy-Rey va chanter en bärndütsch

    Vrai qu’un peu de pluie ne fera pas de mal. Et il faut bien qu’elle se dévoue pour qu’au moins un membre du Conseil Fédéral soit à même, très prochainement, de chanter dans les quatre langues nationales, lors du naufrage final du Titanic helvétique, l’impitoyable: « Ce n’est qu’un au-revoir..»!

    Grüezi wohl, Frau Calme-Iran.

    ………………………………………….

    Roman Polanski affirme : -« Pour le moment j’aimerais me consacrer à toutes les choses qui m’ont été défendues »- !

    Sauf une, Roman ! Sinon la leçon d’une cavale de trente ans n’a vraiment servi à rien !

    Gare aux baignades dangereuses, intimes ou non.

    Ali GNIOMINY

  • LOQUE À TERRE : LOQUE ATTERRE!

    Une loi facilite l’expulsion !

     

    Enfin ! Bravo ! Loi qui s’applique bien sûr aussi aux locataires des Chambres … et du Palais fédéral !?

     

    ……………………………….

     

    Cours d’éducation canine jusqu’à fin août, ou l’amende !

     

    Votre chien n’a pas de temps à perdre; Si vous ne voulez pas qu’il vous apprenne enfin comment vous comporter correctement, vous allez le payer !

     

    ……………………………….

     

    Vieux magistrats remisés à l’Athénée

     

    Ils doivent laisser place nette pour la cohorte de nouveaux juges arrivant. Il serait scandaleux que ceux-ci se retrouvent aussi à l’étroit que ceux qu’ils envoient faire fructifier l’industrie pénitentiaire !

     

    ……………………………….

     

    Des patrouilles vertes d’aînés incitent les usagers des parcs à ramasser les déchets !

     

    La Ville de Genève, en mal d’EMS et de Justice correcte permettant de faire sortir des tiroirs l’argent public voté à leur endroit, estime qu’il est normal que les usagers fassent l’effort de s’occuper un peu de ces déchets.

     

    ……………………………….

     

    La Justice des mineurs pourra informer les écoles !

     

    Vont fleurir les affiches à l’entrée des préaux : Wanted ! Toto les trois yoyos ! Plutôt mort que vif !

     

    À quand l’obligation des fers  et de la muselière?

     

    ………………………………

     

    Je tombe sur ma charmante journaliste TV de voisine de pallier !

     

    Pas sur le poste cette fois-ci, ni sur un lit, non, devant l’ascenseur, et elle me salue de manière moins chaleureuse que de coutume. Drame, qu’ai-je fait ? Nous n’avons jamais eu la moindre friction, mais, … nous ne nous sommes revus depuis la fin de la coupe du monde. Tout s’éclaire. Elle était simplement distraite, ne peut rien me/nous reprocher. Bien que, peut-être …

     

    Séquelles de l’effet « hurlements & vuvuzelas intensifs » à des moments différents d’un même match ???? Aïe !

     

    Combien de guerres froides entre combien de voisins au monde, succédant aux bruyantes manifestations à des instants alternés ? Combien de drames et de ravages de convivialité engendrés, par ce symbole d’Afrique du Sud : De l’éternelle querelle avec un voisinage dont chaque membre n’est ni blanc ni noir dans toute cette histoire.

     

    ……………………..

     

    Le Vatican crée un « délit grave contre la foi » fourre-tout !

     

    Tolérance envers l’impunité et l’omerta, l’escroquerie en bande organisée, … mais la pédophilie est considérée comme largement aussi grave délit contre la foi que d’ordonner une femme à la prêtrise.

     

    Décidément, l’Eglise ne cesse d’évoluer. Afin de comprendre un jour par quel invraisemblable Miracle des dizaines de millions d’abusés accordent encore leur fric, sinon vraiment leur confiance, à cette élitiste fabrique de discrimination.

     

    En dépit des derniers pathétiques soubresauts d’agonie mystique, de par le monde, toutes religions sont inexorablement vouées à proche extinction, faute de crédibilité, incompatible avec la saine évolution naturelle de la Conscience humaine, débusquant les supercheries ayant poussé les nations à la guerre durant des millénaires, au nom d’irrationnelles croyances canalisées en de malhonnêtes buts, exclusivement lucratifs.

     

    Le XXIème siècle est objectif et rationnel ou ne sera plus !

     

    Le saigneur ne soit avec vous !

     

     

    Ali GNIOMINY

     


     

  • U.S. & COÛTS TU HUMES

    Les puritains ne sévissent plus aux USA. La Justice américaine met fin à quarante ans de pudibonderie. Les seins nus et les jurons à l’antenne resteront impunis !

     

    Encore une putain de bordel de chierie de quarantaine d’années et les TV des U.S.A pourront présenter un calendrier des Saints nus.

     

    …………………………….

     

    La Cour suprême des Etats-Unis juge condamnable de parler avec des groupes classés « terroristes ». L’impact d’une telle décision dépassera les frontières des USA, prédit le Sieur Andrès Allemand

     

    L’on comprend mieux alors pourquoi Obama, Sarkozy, Berlusconi et compagnie tiennent tant à ne pas considérer la Libye comme pays terroriste, crachant ainsi, en devenant ses complices, sur la mémoire des victimes de Lockerbie, des infirmières bulgares, etc

     

    …………………………….

     

    Cadeau pour enfants à la gloire du cannabis : Parents surpris de voir leurs enfants rapporter une curieuse matraque gonflable, lors des promotions !

     

    Fort heureusement, le mot -cannabis- offre l’image de cette curieuse matraque, car, coïncidant avec la fin de la pudibonderie américaine, l’on pourrait facilement imaginer que la matraque représente le symbole de Genève, figurant sur le nouveau drapeau concocté par les jeunes socialistes.

     

    …………………………….

     

    Et les excuses du Commandeur du Parti Railleur d’Extrême-Centre à Madame Esther Waeber-Kalbermatten et aux proches de Bernard Rappaz

     

    J’ai, dernièrement, fort mal considéré la ministre en question, la remercie pour ce nouveau revirement où la Conscience l’emporte sur les meurtriers préjugés bourgeois, et lui souhaite beaucoup de courage encore, et d’attention à ce que son honorable siège finisse par choisir la seule chaise fiable et durable, apte à résister à tous assauts obscurantistes.

     

    Quant aux proches de Bernard Rappaz, me faisant-ci l’honneur d’intéressants commentaires ou non, qui manifestèrent hier à Genève, qu’ils sachent que de soutenir leur cause à visage de fonctionnaire découvert ne m’aurait aucunement rebuté, presque au contraire. Seulement, il est bien connu que les génies pour certains domaines sont d’une stupidité inégalable sur d’autres points.

     

    Vu son transfert à Berne, je me suis de suite persuadé que l’action de soutien le suivrait, et comme il m’était alors impossible de m’y rendre je n’ai plus vérifié sur son site et suis passé à autre combat.

     

    Désolé, mais, ainsi que le suggère le pseudonymé Corto, qu’est-ce qu’il y a de lâches, soumis et fachos dans ce pays …

     

    J’offre donc mon soutien à mon confrère, enfermé politique, Bernard, au moyen d’une de mes phrases, figurant à un détail trop révélateur près dans le recommandé de six pages que j’ai envoyé ce matin, et pour lequel j’ai promis de ne révéler encore aucune copie : Que ce néo-adage puisse le réconforter et décider à se nourrir : « - Il est impossible d’écraser quelqu’un durant des décennies comme la dernière des merdes, sans que cela ne finisse par sentir mauvais sous les bottes au point de ne plus pouvoir les cacher - »

     

    Je puis, soudain, bien mieux me regarder dans le miroir et ça m’a remis en appétit de combat philosophique et politique.

     

    Bons clapotis à vous aussi.

     

     

    Ali GNIOMINY

  • GRISE LIE !

    Urs et Berna sont nés bernés sous la Faux. Sots ours ! Commettant le crime de grandir. Ces oursons devenant encombrants, qu’il est difficile de placer, sont, nous dit-on, promis à mort.

     

    Encore de balourds symboles exterminés au cœur de l’Helvétie, c’est à la mode. Par la pingrerie, l’absence totale de morale et de responsabilité caractérisant caractérielles autorités.

     

    Que le bon peuple, une fois de plus de trop, remédie donc à la bernoise bêtise en collectant de quoi transporter les indésirables innocents condamnés à mort, et les libérer dans les montagnes rocheuses (sous les ailes de Solar Impulse ou que sais-je d’existant encore de vraiment humain) ou plutôt, crise oblige, dans les alpes italiennes où vivent une quarantaine de leurs congénères. Entre autres. Mais encore faut-il pour cela l’accord d’un mielleux ami de libyen mal léché. A étudier !

     

    Ainsi en va-t-il en la prude Helvétie. L’on vous accueille attendris, vous chérit en qualité de futur assujetti, vous enferme en l’obligation de divertir quidam au moyen de trois fois rien, et parle de vous supprimer si vous grandissez trop et trop vite, que votre état de captif en un vil complot lucratif devient honteux, par trop criant d’injustices.

     

    Urs et Berna la transsexuelle, (-qui vous condamne se plante .. y grade d’aucune manière-, sera notre slogan très très populaire) : Urs et Berna au Canada ! Aux frais de fadas à huer ayant songé à les tuer !

     

    Et sinon, comment va votre canicule ? L’avez-vous bien arrosée de glacés jus et pétillantes limpides eaux ? Je vous y prends ! Saisissez illico de quoi sainement boire, et à notre santé ! Les nouvelles, elles, ne méritent pour l’heure que ces quelques réflexions :

     

    L’Unité Méprisante Privilégiée (UMP), en transe, perd son trésorier Eric Woerth

     

    Égaré à jamais dans les bas-fonds labyrinthiques de banques suisses ! Paix à son absence d’âme !

     

    Drame à Gstaad :

     

    Cruellement victimes de brusque sevrage, les paparazzi n’ont plus que Johnny, de temps à autre, à se mettre sous la pellicule. Et ça ne durera pas. Qu’ils se préparent aux suprêmes humiliations du chômage surveillé.

     

    Les chômeurs seront davantage surveillés

     

    Les faiseurs de chômeurs jamais !

     

    …………………….

     

     

    Et l’on m’informe à l’instant qu’au lieu d’écrire des conneries j’eus pu être allègrement horrifié, par la vue télévisuelle d’une tempête sur le défilé du 14 juillet à Paris. Tout raté. Mais très très très sincèrement je suis triste et désolé pour Monsieur Sarkozy et toute la France, d’un pareil cumul de malheurs divers, d’une telle bastonnade de la fatalité qui ne doit plus durer. Bonne fête nationale malgré tout à vous.

     

    Et merci de faire resurgir en moi ces images du 14 juillet 2005, au défilé du matin à Faré, Chef-lieu de l’île de Huahiné et le soir au Heiva de Bora-Bora, à rester hérissés et scotchés durant des heures, puis à regarder se battre hors compétition des policiers français et leurs homologues polynésiens en culottes courtes. Authentique évidemment. Symboles symboles, … croyez que nous nous sommes prudemment éloignés. Mais je m’égare. Comme toujours, donc tout va bien.

     

    Mauruuru … Paix aux êtres de bonne volonté ! Et même à ceux de conne volupté !

     

     

    Ali GNIOMINY

     

     

    IMG_1433.jpg

     

     

     

  • ET LÂCHE CES RÊNES E.T.

    Le Monde à l’envers, virant à droite, lors qu’en l’univers entier seuls les acides aminés lévogyres (blocs de vie dirigés vers la gauche) génèrent des protéines.

    Car les blocs dextrogyres furent brisés à la base par les ultraviolets du Big-Bang. Des poussières cosmiques aux comètes, … à n’importe quel organisme constitué d’acides aminés, vous, … ne trouverez que des éléments ayant évolué vers la gauche ou ayant fini brisés par la couleur du mysticisme, pour avoir tenté de progresser vers la droite, contraire à la vie. D’ailleurs qui ignore que les toilettes sont toujours au fond à gauche de quelque part?

    Nul besoin de potentiellement dangereuses recherches en LHC, ou de se sentir cernés, pour réaliser que la voie fondamentale est toute tracée.

    Serait-ce la dissolution du Parti Railleur d’Extrême-Centre ? Faut-il carrément axer plus à gauche encore la logique idéologique de son Manifeste ? … encore sans conteste ! ni contexte d’ailleurs.

    Réfléchissons un brin, et paraphrasons Edwy Plenel de Mediapart : - De gaulle quitta la France déchu de la nationalité française. Autour de lui, que des gens de gauche, d’extrême-droite, des dissidents, des irréguliers de leur famille. Ce sont ceux qui ont sauvé l’honneur en disant « non » ! –

    Examinons un proche exemple de désastreuse droite : Pas de chance, pas de traître français, cette fois-ci pour voler des données bancaires suisses, permettant enfin d’annuler élection bananière de nain politique. Il s’agit aussi de jeter au cachot arrogant sinistre, jadis si pressé de vouer la Suisse à la disgrâce d’une liste noire des devenus enfers fiscaux. Comme pour se dédouaner des tricheries si couramment pratiquées dans son cercle d’influences.

    Pas joli joli ce Sarkogate ! L’effondrement des chantres de la Morale fiscale. Il n’existe plus vil que ces êtres-là. condamnant autrui, pour tenter de détourner l’attention de leurs sales agissements. Voyez, pour exemple, le rejet d’une majorité d’étrangers plus ou moins intégrés contre les ressortissants inconnus de leur pays de naissance qui tentent de venir ou sont en Suisse. Ou l’homophobie d’homosexuels discrets ou refoulés à l’encontre de leurs pairs plus débridés ou moins gâtés en testostérone.

    Ou l’empressement d’une République calviniste, ayant perdu le sens des Authentiques Valeurs, l’entêtement a ruiner un producteur exceptionnel, de concepts et formes d’utilité publique évidente, en refusant de valoriser décemment de son vivant ses produits et talents. Pas jolis jolis, les fruits du copinage et de la magouille.

    Mais sinon en Suisse, masochiste, tout va bien. Bientôt sous le joug de dominatrices ! Happy end d’une gouvernance de femmelettes !

    Donc « bienvenue » aux Amazones de l’Helvétie, tribu imbue d’elle-même, qui se veut belle et qu’on l’aime, et se moquer en bloc de failli pays, ou Bienvenue aux Grâces suisses, allègres, guidant gauches vaches maigres !

    Mais l’heure approche, où Don Quichotte va affronter les moulins hollandais, et, n’admettant la fiabilité d’un poulpe devin, ayant gain prédit au Seigneur de Cervantès, je mets en jeu mes bientôt légendaires flash visionnaires, en voyant plutôt un jour venant, un jour couleur d’orange … gniarkgniark … juste pour que je puisse titrer :

    GUERRE DES GOALS

    L’impérial Julio Cesar perdit la guerre des goals, mais seulement contre le champion du monde !

    … mais chuut, je miserais aussi plutôt sur les farfelus de la Mancha, ça coule de source.

    Voilà vous pouvez ainsi bénéficier d’authentique prédiction à la mode dame Elisabeth, ma nouvelle ligne de voyance susceptible ! Veinards, cessez un peu de vous plaindre et passez à la caisse … d’eau d’eau … (ne pas risquer de fâcher, ne pas douter …)

    Ali GNIOMINY

  • DES PRO. C’EST :

    Magistral ! Les joies d’un nouveau carnaval genevois : Procureurs et Juges (se) portent plainte à tour de bras, l’un contre l’autre. Ce système, bien connu déjà pour travailler en obscure autarcie, n’a dorénavant plus le temps de s’occuper des justiciables, trop occupé à se régler le sort entre intouchables.

    Pauvres plaignants et accusés, qui risquent de se retrouver, comme moi, privés de toute aide d’introuvables avoués désintéressés, pour défendre leurs intérêts, et qui devront se débrouiller par leurs propres moyens pour affronter tant bien que mal les monstruosités juridiques avides et aveugles, cherchant indignes prétextes futiles servant, contre toute logique, à invalider légitime plainte.

    Devront-elles, ces victimes de mobbing, diffamation, vol et discrimination, comme je le fis ce jour, adresser pour exemple semblable recommandé au Tribunal? (recours forcément caviardé-ci, coercition locale oblige)

    TRIBUNAL CANTONAL DES ASSURANCES SOCIALES

    18 rue du Mont-Blanc

    CP 1955

    1211 – GENEVE 1

    RECOURS CONTRE DÉCISION SUR OPPOSITION

    DANS LE LITIGE … ASSURANCE-MALADIE SA

    Monsieur le Président du Tribunal, Mesdames, Messieurs,

    Par la présente, et dans le délai de 30 jours imparti depuis réception de la décision sur opposition … en litige, je transmets à votre Autorité mon recours contre cette décision erronée.

    En effet, si … l’assurance … a raison sur le point 3.9 de la décision concernée, qui vous est adressée en annexe, il n’empêche que la prime avant augmentation inacceptable de 14,7% entre 2009 et 2010, pour des services déplorables, … (à résiliation interdite) … était vraisemblablement déjà trop élevée par rapport aux réserves de la Caisse dont je désire connaître le montant en 2009.

    Le point 2.3. du même document ne correspond pas non plus à la réalité. J’estime que les prétentions d’…. sont abusives, étant donné que l’Office des Poursuites de Genève, voyant que je ne parvenais pas, disposant d’un minimum vital très insuffisant, à m’acquitter ponctuellement de ma prime, m’a saisi de septembre 2008 à janvier 2010 la somme de 1'025.- au lieu de 650.- de saisie de base, dans l’unique but de payer régulièrement les primes d’assurance qu’…. exige à double en me mettant de manière illégale aux poursuites. Depuis février 2010 cette saisie insupportable a toutefois été réduite à 925.-

    Les récapitulatifs annuels de mes salaires de 2007 à 2010, ci-joints, prouvent ma bonne foi, et vous indiquent le fait que m’ont été saisies sur salaire les sommes de : 2007 – 11'311.70 / 2008 -13'137.85 / 2009 -14'633.80 / 2010 – 01-06 – 7951.40 … soit de - 47'034,75 en trois ans ½

    Le Tribunal se rendra facilement compte du fait qu’avec les contributions publiques, à déduire de manière inhumaine sur le minimum vital, ce qui permet de maintenir à vie dans les dettes l’esclave de poursuites, impôts me concernant ne dépassant pas 8'000.- par année, ….. est en premier rang des bénéficiaires de poursuites, et a donc très largement dû recouvrer primes et frais impayés sur la différence entre 8'000 environ et de 11'311.70 à 14'633.80 saisis par an.

    En conclusion, je m’oppose fermement à toute prétention d’…. et estime ne plus rien devoir à cette Assurance. Au moins jusqu’à ce qu’un contrôle pointu soit effectué par votre Autorité sur les montants reçus par …. depuis mon affiliation, provenant de l’Office des Poursuites de Genève, et qu’un verdict soit rendu à cet égard.

    Vous remerciant par avance pour la suite donnée à ce recours, et dans l’attente de votre verdict, je vous prie de croire, Monsieur le Président du Tribunal, Mesdames, Messieurs, à l’assurance de ma considération distinguée.

    ………………………………………………………

    À peine plus souriant :

    Mes Vœux les Meilleurs et un sérénissime anniversaire souhaité ce jour, pour ses 75 ans terrestres, à Tenzin Gyatso, actuel dalaï-lama qui, vers sa cinquantaine, flanqué de deux sains hommes, en présence de témoins médusés, m’avait offert l’immense honneur de bénir en particulier et imposer main sur l’agnostique humaniste oppressé que je suis devenu.

    Individu ayant eu le culot d’aller vers si grand homme, de passage à Genève, en récitant un mantra en ancien tibétain littéraire, appris d’Alexandra David-Néel (Mystiques et magiciens du Tibet), dont la prononciation déplorable a sûrement permis à Tenzin Gyatso de n’entendre que Sangaia, mais ce fut suffisant pour déclencher sa bonne humeur et compassion. Mantra toujours en moi, signifiant – Puissai-je devenir comme le Bouddha, exempt de crainte et de souffrances – Assez efficace, finalement, pour qui ne croit plus en ces choses-là, quoi que …

    Dans l’espoir, pour le moins, que la succession tibétaine ne se fasse pas trop à la belge : En farce à double gouvernement viscéralement ennemi …

    Paix dans le monde et même, n’en déplaise à Dali, en son centre : au Palais de Justice de Genève !

    Ali GNIOMINY

  • BAINS PUENT ? BLICK ! & BITTE !

    Regard sur les bains du Rhône, pour lesquels des travaux sont en cours sous mes dives fenêtres, et rappel formel à Madame la conseillère d’Etat Michèle Künzler ! Tous baigneurs ne désirent pas forcément se soulager dans l’eau, loin s’en faut. L’odeur d’ammoniac au coin des garages, certains festifs matins, en témoigne déjà. Quant à larguer dans l'eau l'un ou l'autre sous-marin fécal bien contaminant, dans le courant entre le pont Sous-Terre et la pointe de la Jonction, déconseillé aux constipés, et qu'est-ce qu'il y en a ...

     

    Alors bon, des bains pourquoi pas, mais avec cabines WC fonctionnelles !! ( pas trop sous mon balcon de préférence). SVP IMPORTANT !

     

    Pour le reste, les arbres restant des arbres et les hommes des pisseurs …nous riverains, prenant l’air, l’aurons encore plus voyeurs qu’à l’accoutumée.

     

    Pour le coup, alors, que nous risquons la bavure en saluant X ou Y dans la rue par un machinal: ça va p’tite bite?

     

    Et accès légèrement plus dirigé vers bassins à aisance pour les chiens ! SVP Merci !

     

    Vous en récompensant par avance, je vous ressors un vieux de la vieille qui fit moult allers-retours, en son glorieux temps. Qui restera dans les anales de certains. Vu le peu de changement en plusieurs décennies avant votre ère.

     

    …………………………………………

    Editions du Baron Decuir

     

    -Commémorons ensemble la fin d’une décennie de laxisme communal en matière canine,

    se terminant ce jour, 23.10.2007, ouverture de la chasse soi-disant active aux fautifs. A suivre-

    Extrait du fleuri courrier entretenu alors avec le sympathique M. Roger Beer alors en charge du SEVE de la V.d.G. / Genève, le 21 mars 1997

     

    SENTIER DES SA.LES

    Gaules au métier

    et chiottes

    des potes

    à pattes

    de cocottes atrabilaires

    et pauvres hères

    à asticoter

    à coups de grandes amendes

    à dégoter,

    et autres apôtres,

    hippies ou pas,

    d’pipi-caca easy

    qui zigouillent tout

    à coups de toutous!

    Sentier des Saules, sentier des molles:

    galle et .. Pitié!

    Ça ne date d’hier

    Sieur Ramseyer Gérard,

    armé de lois, si juste en soi

    Chef de police,

    que des gens glissent

    à tous bouts de bande de verdure

    avec dégoût

    sur le mou

    de dite merdure!

    Sentier à chier,

    Y en a assez! Grâce, Grâce, Grâce,

    tristes toutous lassent

    et glacent touristes!

    Sentier des Sa.les?

    Gaulez tous les

    pas propres proprios

    de toutous tout touchant soient-t-ils

    toutefois imbéciles!

     

    Et M….

    merci aussi

    M’sieur Ramseyer

    de faire nettoyer,

    ôter de nos nez,

    de nos yeux,

    ce foyer

    infectieux!

    Voyez vous-même,

    amenez la «crème»!

    S’il était vrai que ça porte chance

    on serait en sorte tous en vacances,

    nous les riverains

    de ce purin

    purement canin!

    En attendant:

    Fini l’hiver,

    les primevères brillent

    au travers

    de mottes de crottes!

    Alors,

    pandores,

    rasons ce gazon?!

    ….

    Sentier des Saules:

    Propres

    ou en taule

    à la troisième

    que bestiole sème!

    *

     

    Genève, le 21 mars 1997

     

     

    Et persistons à décortiquer un brin la machinale presse :

     

    Big-Bang dans le gang

     

    L’élu lubrique UDC donne sa démission. Il lui devenait impossible de jouir de partouzes et, en sus, de baiser le peuple !

     

    Les tiques envahissent les villes

     

    Voyez Paris : Les ravages qu’elles provoquent au faîte de l’Elysée !

     

    Retrait de permis aux voleurs

     

    J’espère bien ! Quel rêve ! Tous les politiciens mis à pied !

     

    Les naturalisés sont fichés

     

    A la porte bientôt ?

     

    France : Démission de deux secrétaires d’Etat minés par les scandales

     

    Les rats caillent sous la tempête et quittent ou doublent le navire !

     

    Fiche fédérale, fiche cantonale, fiche des polices

     

    Fiches d’employeurs, de régisseurs, fiches-maladie, accident, R-C-ménage, AVS, LPP …

     

    Combien d’absurdités préjudiciables circulent sur votre ou mon compte ?

     

    Exigeons une publication immédiate sur Internet de tous les patronymes des gens fichés de part ou d’autre ! De tout un chacun ayant droit à consultation de dossiers potentiellement faussés !

     

    Même si le résultat, incontournable, arbitrairement caviardé ou incomplet de la consultation n’apportera pas toujours de réparation conséquente au mal causé, une meilleure définition de soi-même peut en résulter !

     

    Qu’au moins soient informés en un premier temps les concernés, dont le nom doit figurer sur un site sécurisé à cet effet et dont l’accès doit être facilité !

     

    Excédent de 322 millions de l’Etat qui m’exploite scandaleusement depuis 24 ans

     

    .. jours ? .. heures .. mn ..? Vous voyez que vous n’êtes pas sérieux-ses dans l’étude assidue du classique scandale de l’esclavage économique genevois ! pour rappel : En ma subtile qualité de roi des paradoxes, je n’ai strictement rien à reprocher à ma hiérarchie directe, au contraire, c’est bien plus haut et plus haut encore que ça croche, à la source passée et actuelle de la diffamation par dévalorisation sous silence de l’indifférence et autres générationnels crapuleux procédés spoliateurs genevois.

     

    Promesses socialistes et vertes de tenir à l’œil les concernés.

     

    Qu’ils les tiennent plutôt fermement aux bourses !

     

    Et terminons enfin dans la joie :

     

    Tel que récemment à peu près soulevé par un estimé confrère humoriste dicodeur :

     

    … Se retrouver avec des obsèques au singulier… !

     

    Tout un programme. Alors que l’on nous apprend que les alentours du cimetière Saint-Georges vont se densifier !

     

    Vraisemblablement par l’érection de chambres noires et autres mortelles galeries de photographie d’art mortuaire. Très en vogue.

     

    Dieu est Mort … de rire

     

    Ne restent plus que ses zigotos automatiques à chatouiller.

     

    Bonne nuit les grands.

     

    Ali GNIOMINY

  • MES TRANSES, D’OÙ SE DÉGAGENT OUTRANCES DU LANGAGE …

    Seront-elles immortelles?

    N’auront-elles qu’un grand âge

    au rang de sages ritournelles?

    Mes transes, qui ne ménagent

    les danses

    du copinage

    seront,

    elles, cruelles

    mais essentielles

    pour qui

    d’exquis

    mais sans ronds,

    sans acquis jamais,

    hormis l’or mis

    en l’emphase

    de ses phrases!

    Mes transes remuent,

    se dégagent de la rue,

    enragent

    les pages

    de noire histoire

    d’une impune

    malice suisse

    si ingrate,

    scélérate

    envers qui, en vers pense

    Différence!

    Mes transes encensent

    sans ambages ni prémices

    déballage

    d’injustices

    d’un Silence si complice,

    malfaisant,

    se basant sur des données disant

    de ne donner monnaie,

    rasant l’avenir de quidam ou Monsieur

    à punir,

    et qui rame

    sous le joug de précieux

    classieux et pédants,

    décidant

    du dur sort d’humilié

    de futur mort à piller!

    Mes transes ravagent

    sens des hommages

    ***

    Ali GNIOMINY

  • ET TANT D’ART

    En héraldique, le nouveau drapeau suisse se décrira bientôt: - De gueule en croix de blanchiment sur pourpre de honte en cœur gammé – et comportera les symboles nazis seyant à un pays renonçant à les condamner.

    Accueillant, de surcroît, un évêque négationniste au service de sinistre ex-Inquisiteur sorti des jeunesses hitlériennes, évêque Willamson libre comme l’air préféré du führer, chez ses complices d’Ecône.

    Sans parler du fichage absurde de la gestapo fédérale, dont je vous décris les gravissimes conséquences depuis des années … : comme d’être esclave, au minimum du minimum d’insalubre rétribution, d’un Etat de Genève prévaricateur depuis 24 ans 23 jours et 9 heures 59 minutes.

    Etat totalitaro-timocratique par ailleurs autorisé, par classement de plainte d’un Tribunal Sarkoziste, à traiter de racaille ses plus rentables frontaliers employés; Ceux-ci, paradoxalement généralement surpayés, par rapport à leurs titres et compétences réelles, pour raison de copinage intensif dû à leur coutume de l’éhonté bavardage tous azimuts, n’ayant aucun intérêt à se plaindre du traitement qui leur est infligé. Et le bruit des bottes cloutées helvétiques n’étant majoritairement pas non plus pour leur déplaire …

    Ainsi, tout est pour le mieux dans le meilleur des néo-camps de concentration.

    Par chance, notre beau berceau du crétinisme dispose aussi de symboles plus valeureux : L’ours mâle Berna, pris jusqu’alors pour une femelle. Reconnu comme mâle mais conservant, au lieu de Berné, le nom de Berna. Au risque d’en « faire » un homosexuel, soit un mal léché dissident UDC de plus.

    Auquel cas, les habitués à vendre sa peau, ne manqueront pas de le marquer d’une étoile rose, vu l’actuelle « avancée » de la pensée occidentale. Et de créer une ligne de mode pour hiver-printemps 2010-2011, dont la tendance fourrure sera pimentée de brassards SS, croix gammées, monocle, casquette, bottes, cravache … Tout pour rappeler le « bon vieux temps » aux démons qui autorisent cela.

    Méritant bien plus que l’une des courtes peines de prison réintroduites.

    Réintroduites étant le terme fort adéquat pour les taulards accidentels.

    Exit donc les jours amendes avec sursis ?!

    Ainsi, très prochainement, dès que les prisons seront occupées au triple de leur capacité, et que le délai d’attente pour exécuter sa peine sera de 35 ans, sans doute qu’à grands frais réintroduits … le Conseil fédéral décidera de re-revoir le nouveau Code pénal et de ressusciter les jours-amendes présentement abolis.

    ………………….

    Et croyez bien qu’il m’est pénible, souvent, d’être pareillement visionnaire.

    En attestent les impressionnantes descriptions de l’époque actuelle, pour bonne part devenues réalités, que j’ai élaborées en avril 1993, dans l’essai philosophique à l’attention du prestigieux Concours Rousseau, proposé tous les quatre ans par l’Ambassade de France, le Ministère des affaires étrangères, de l’éducation, de la culture et pour la revue Lettres internationales, sur le sujet: - Si le rétablissement des Sciences et des Arts a contribué à épurer les mœurs - . A découvrir ici le jour où, les actuels fascistes au pouvoir détrônés, la Valeur de mon Œuvre, soit la Reconnaissance d’une Pensée d’Exception, cessera enfin d’être bafouée.

    ……………………..

    Pas de quoi, pour l’instant, m’aider à soigner moralement cette °°°°°°°° (et croyez qu’il en faut beaucoup pour que je censure ..) de virose, pas grave mais pénible, qui circule et m’affecte alors que, ô ironie, le PC lui est impeccablement réparé, épuré, exempté de tout virus, presque à mon grand étonnement. J’ai tellement bidouillé de trucs pas sûrs au fin fond du registre que c’était tout ou rien, ou je remontais de la cave la bruyante vieille machine à traitement de texte, ou je pouvais postuler à la Sillicon Valley. Bingo. Reste que je viens de passer deux heures à pouvoir naviguer sur tous sites sauf celui de la Tribune pour poster ce billet, ni de 24heures ... serait-ce ainsi que l'on est puni lorsque l'on se mettan danger? Non, foin de stupide paranoïa, le site de ces quotidiens était simplement surchargé, par les nostalgiques du Reich s'empressant de cracher leur haine à travers d'immondes symboles dorénavant autorisés.

    Dès que l’uniforme nazi devient obligatoire au Conseil fédéral je fonce donc aux USA, bricole à Silicon Valley pour transmettre un appel de Suisse parlant aux Suisses, et prépare un spectaculaire débarquement d’alliés.

    Les carottes sont cuites, … les ours eux sont mielleux … je répète, les carottes sont cuites … les ours aiment les Schleus ...


    Ali GNIOMINY

  • METTAN PSYCHOSE ?

    Jéhovah, en son infinie clémence pour son ministre des médias romands, pardonne l’état psychotique poussant ce berger des infos à proférer des insanités, faire rimer Libye et amie, … et acceptera exceptionnellement que ce dernier des premiers et premier des derniers se réincarne en chameau de bédouin.

    A son tour, qu’il prenne garde à ne boire bientôt tout son saoul le bouillon de culture du cloaque mis à sa disposition par ses amis esclavagistes.

    Et dire qu’avant ou après sa métempsychose nous, couillons de moutons, risquons bien de devoir débourser, pour commencer, 1,5 + 1,7 millions, pour faute de s'être opposés à ses très chers amis barbares, qui le retiendront certainement là où il mériterait d’être exilé.

    …………………………..

    Autre adepte exalté du divin sang nouveau : Johnny prépare une tournée sur les planches, au Théâtre Edouard VII

    Jolie promotion, pour quelqu’un que l’on disait entre les planches.

    …………………………..

    Pourvu qu’il n’ait pas la mauvaise idée de venir manger dans l’un ou l’autre des anonymes restaurants genevois servant de la viande pourrie. Etablissements passés sous secret, de manière à ce que, dans le doute, l’ensemble des restaurants perde toute clientèle. Ce qui solutionne la bisbille concernant la fumée.

    Et surtout, que personne n’ait jamais l’idée de porter plainte pour complicité d’empoisonnement, contre des autorités mettant la vie du consommateur en danger. Restons moutons et frisons le ridicule.

    ……………………………

    Et tellement encore à vous conter sur les « battants » éhontés, mais voilà, majorité de mon temps est actuellement volée par les locaux spoliateurs charognards et par:

    Un PC

    de cassé,

    out,

    kaputt,

    et l’autre

    qui se vautre

    et s’éternise

    en analyses,

    Un PC

    dépassé,

    has been,

    Acer,

    qui mine

    les nerfs

    pour tout outil

    me rend si gentil

    ***

    Ali GNIOMINY

  • VOS TOURS

    Eliminer les limaces avec de la bière brune:

    Un procédé très efficace mais cruel nous dit-on. Oui, surtout si elles sirotent leur mousse avec des chips devant un match lamentable, fatal pour elles à coup sûr.

    Preuve en est : la France et l’Italie n’ont plus que onze limaces chacune.

    …………………………………

    Bruxelles : Perquisition au palais épiscopal de Molins, cœur de la molle Eglise catholique belge, une foi.

    Tous les flics du monde sont-ils donc pareils ? Qui s’attaquent au menu fretin au lieu d’inquiéter la tête d’une association de malfaiteurs. Les médias, eux, relatent cette perquisition pour preuves de pédophilie, mais c’est silence radio depuis des semaines, concernant le (présumé, sous enquête .. de qui ?) blanchiment d’argent pratiqué par la banque du Vatican.

    …………………………………

    Suspension d’un brigadier pour diffamation et violation du secret de fonction

    Dans le cadre de l’Euro 2008, ce brigadier a transmis de faux renseignements de police sur un journaliste du 20 Minutes pour le dénigrer, ce responsable a constitué « un ??? » casier judiciaire erroné.

    Chers enquêteurs de l’IGS, svp, lors des perquisitions chez vos collègues et complices du monde de l’engagement au travail, vérifiez au passage ce qui est inventé me concernant, pour que je sois ainsi financièrement insulté depuis 24 ans, 16 jours et 6 heures ¼ ? Merci.

    …………………………………

    Ouvrier noyé dans le Rhône toujours recherché

    Qu’existe-t-il de plus stupide et injuste que de mourir pour son travail? Surtout s’il est lourd, dangereux et mal payé. Et qui a-t-il de plus triste, chaque été, lorsque je compose mes très grandes considérations du tout petit balcon, que d’assister simultanément et durant des heures au ballet des navettes de police et de l’hélicoptère ?

    Si un petit tronçon, du Pont Sous-Terre à la pointe de la Jonction est relativement calme et sert d’autoroute à une ribambelle de nageurs adolescents, d’autres endroits sont excessivement dangereux, tel un célèbre tourbillon juste après le Pont-Butin qui aspire les canots. L’une parmi les nombreuses fois où j’ai frôlé la faucheuse. Plusieurs minutes passées à tenter désespérément de s’accrocher à une branche d’arbre à moitié immergée. Remontée en caleçon de bain et pieds nus jusqu’à hauteur du Lignon, à travers la réserve de vipères et les ronces, jusque sur l’Avenue d’Aïre brûlante, et piteux retour par Saint-Jean, sous les foudres de mères de famille scandalisées par ces touristes qui se baladeront bientôt à poil en ville …

    Donc cette pauvre victime du chantier de l’Île n’a toujours pas été retrouvée, et les gosses nagent comme si de rien n’était, la vie continue, au risque de faire une découverte traumatisante, lors que m’intriguent au loin sur l’autre berge des débris jaunes pris dans les buissons flottants.

    Vous me pardonnerez, j’espère, de m’étonner que les responsables qui s’occupent des nombreuses espèces d’oiseaux rares nichant sur ces rives n’aient jamais pensé à importer quelques couples de vautours. Leur vol signale la présence d’un cadavre. Je suis à chaque fois choqué, au Brésil, lorsque des dizaines d’urubus tournoient sur un attroupement d’humains, au matin, tournés vers un fossé où gît une victime d’escadrons de la mort ou d’autre règlement de compte. L’on fait difficilement plus sinistre pour débuter une journée. N’empêche que dans le contexte présent, des vautours seraient utiles à la détection de malheureux.

    D’un autre côté, à Genève, ce n’est vraiment pas ce qui manque les vautours ..

    ……………………………...

    Restons un brin dans le macabre et saluons le courage de nos braves helvètes joueurs, qui affronteront dans quelques heures des Mayas, dont il est dit que les ancêtres inventèrent un divertissement consistant à se faire des passes avec les pieds, au moyen d’une tête de sacrifié.

    Clément soit Quetzacoatl.

    ……………………………….

    Bien, de manière exclusivement exceptionnelle, je terminerai un billet en étant gentil.

    Profs payés au mérite au Tessin

    Aïe, si ça arrive ici il va falloir sévir : Les profs du Lignon, comptant 15 nationalités dans une classe de 17 élèves, risquent de voir leur salaire annuel dépasser celui de Vasella ou Ospel

    Ali GNIOMINY

  • LA TRIBU N’A LE DROIT

    Coup sur coup : - Subvention pour chiens d’aveugles fortement diminuée - - 12'500 bénéficiaires perdront leur rente, tous prétextes seront trouvés pour atteindre ce but - - 39% des rentes A.I. déjà minables baisseront –

    Oui ! Que soit enfin constitué un Tribunal international pour condamner les pires des traîtres aux principes fondamentaux de la vie publique, les lâches s’attaquant sans scrupules aux plus faibles. Nous n'avons heureusement pas besoin, pour la plupart d'entre nous, de l'AI; Ce n'est pas une raison pour permettre de pareils abus. Que les votants de ces atteintes graves à l'intégrité des handicapés soient exilés chez les belliqueux bédouins et pendus en place publique.

    Mais, en dehors de ces criminels, Confédéré-e-s : Allez-vous vraiment accepter d’être mis en accusation internationale par des gangsters dont Amnesty International ne parvient pas même à recenser tous les crimes connus et démontrés ?

    Un engagement sous la contrainte, signé devant des « Ponce Pilate » plus que « Judas » Allemands et Espagnols, par ailleurs fort hostiles à la Suisse sur bien des points, ne justifie-t-il pas que la Confédération récuse en bloc un Tribunal se prêtant à pareille mascarade : Jugement pour cause de prétendus torts causés à des tortionnaires, esclavagistes, preneurs d’otages, … indignitaires ?

    Et si, contre toute Logique et Morale, Tribunal il devait y avoir, ne devrait-il examiner aussi l’indélicatesse de nos voisins dans cette affaire, et leur soutien douteux au dangereux dictateur, offrant X postes de prestige à des ressortissant du bédouinat, et Présidences au Conseil des Droits Humains, à l’Assemblée des Nations Unies, … commerçant comme si de rien n’était avec le tyran. Pire, agissant de manière à en tirer tous les bénéfices médiatiques, en essayant de ramener soi-même l’otage, comme certains Présidents, dont un m’as-tu-vu possiblement aussi sale que le Pô sur lequel il trône ; Ayant finalement raté son coup. Ou certain autre pas franc, serrant présentement la main de Thierry Henri …

    Assez ! Finalement, la Suisse n’est-elle pas suffisamment punie, sanctionnée par le démantèlement réussi de feue la prétendue collégialité de son Conseil Fédéral ? Les marionnettes de l’icône Calm-Iran et dudit Merz vont être remisées au placard adoré. De savants artifices comptables nous ont coûté bien des millions de plus en néfastes gesticulations que le million et demi racketté pour couvrir des frais d’accusation débile, ça suffit !

    Faudra-t-il un jour un Tribunal Interplanétaire pour juger les Tribunaux Internationaux travaillant sur ordre donné par n’importe quel malfrat ? Espérons-le !

    Que soient alors voués aux §+°° »°§ /°° » °! » =)(= (°°(§/=()/**&°°()°+)*/°)+°((°.. les coupables de telle complicité de tyrannie !

    Ali GNIOMINY

  • SONDAGE : UNE COMMUNE GENEVOISE NOMMÉE « TUVATUVYEN » ?

    Entre Meyrin et le Grand-Sac. jusqu’à Aïre, le Bouchet ? Pas question !

    Meyrin, solide ou pas serait plus sexy en : NETCITY ? INTERNETVILLE ? WEBBOURG ? ou que sais-je …

    L’entubé Cern, en l’attente d’apocalyptique évaporation trop lente d’un quark, justifie une nouvelle appellation de la commune qui l’abrite : BOZONVILLAGE ? ou HIGS ( Haute Ingénierie Génocidaire Secrète) ?

    Vive les stars de HIGS !

    Donnez votre avis sur le site de l’arrêt d’action.

    Ali GNIOMINY

  • ARRÊTER LE TABAC EN FUMANT JOINT SUR JOINT ? TÉMOIGNAGE !

    Tragique, diront d’aucuns ; Suicidaire, clameront d’autres … Et ils n’auront pas tort. Comble du paradoxe, c’est certain:

    Le seul moyen que j’ai trouvé pour diminuer de deux tiers ma consommation de drogue dure nicotinique … est de fumer six joints entre 13h et 23h, jamais avant .. ou à mon boulot, va de soi.

    Avec le tabac d’une cigarette, mélangé à de l’herbe, je roule deux joints. Je fume chaque pétard en 3- 4 fois en l’espace de deux heures. Quelques bouffées, je le pose, le rallume plus tard.

    Je consomme donc l’équivalent d’une cigarette toutes les quatre heures, alors que sans cannabis c’est deux cigarettes minimum à l’heure.

    Une infâme saloperie de toute manière, que ce tabac provoquant manque physique, dont je dois me débarrasser, pour ne plus fumer occasionnellement que de l’herbe pure, dont la majorité des effets m’est bénéfique, comme lorsque je suis en voyage. Car, sous d’autres cieux, un étrange phénomène veut que je supporte l’herbe pure sans problème. Alors qu’ici c’est absolument impossible. La moindre aspiration sans tabac et je crache mes poumons pendant cinq minutes. Sans doute une conséquence supplémentaire de l’empoisonnement genevois au pollen japonais, par importation d’arbres agressifs mal adaptés.

    En l’occurrence : Quarante ans que j’ai impérativement besoin d’un traitement doux à mes frais (même lorsque des charognards me font saisir pour d’obscures destinations 3'224.- sur le salaire de juin, diminué déjà de 300.- et 1'000.- ailleurs, d’avance répétitive pour cause d’impossibilité de tourner avec le minimum létal en vigueur ), … Traitement consistant en spray Sativex de GW Pharmaceuticals ou pastilles.

    Avec possible objectif, ensuite, d’arrêt un jour de la consommation de cannabis aussi. Mais cet aspect n’est absolument pas problématique, dès que les conditions extérieures en lesquelles j’évolue deviennent un peu plus agréables; Dès que je fais du vélo aux Seychelles, par exemple, comme dès que je m’y remettrai ici, une fois libéré de l’oppression pulmonaire et politique.

    L’arrêt brutal et très prolongé d’herbe ne provoque aucun manque, si ce n’est que le sevré pense parfois qu’il fumera un joint à l’occasion et que ça le relaxera un peu, mais il ne fera rien pour s’en procurer si ses journées sont suffisamment remplies, qu’il est valorisé et se sent relativement indépendant, et finira à coup sûr par y renoncer, même s’il lui en est proposé après des années.

    Que nenni, rien de bien n’est possible en ce bagne-ci à l’air libre, lui. Les lois de Genfingräd et environs sont fondamentalement préjudiciables aux minorités, favorisent la mise en danger de leur santé, finances, réputation, empêchent celui débarrassé depuis longtemps de toutes autres dépendances de se soigner de la manière qu’il sait par expérience être la meilleure pour lui.

    Ne serait-ce que pour ce que je viens de décrire, j’affirme formellement que le Delta-1-Trans-Tetrahydrocannabinol, principe actif du chanvre, possède d’évidentes vertus thérapeutiques ! Sauf s’il est trafiqué sauvagement ou consommé à l’excès. En moyenne, plus de trois grammes par jour.

    Ainsi, je somme les opposants à la légalisation du cannabis d’abandonner leur combat faussé par de vils intérêts, sous peine d’être désignés responsables d’abus de détresse et complicité de mise en danger de la vie d’autrui, voire d’homicide par négligence !

    Et ce qui est particulièrement marrant c’est que, pour une fois, rien de drôle ne s’est glissé là au milieu.

    Ali GNIOMINY

  • LA BANHOFSTRASSE DE HANFSTADT TOUCHE LE PACTOLE

    Zurich légalise le cannabis

     

    Serait-ce un coup de force de plus, suite à subite crise de conscience du haï tiraillé Baron Dimanche? (voir articles précédents). A l’instar de Meyrin qui, si ses édiles avaient quelque chose sous le chapeau, devrait depuis longtemps s’appeler Internetville : La si jolie cité à Mauch va-t-elle s’appeler Hanfstadt ?

     

    La ville du chanvre? Merci, merci, merci ! Voilà une ville Unik, dont les édiles ont des kloten qui devraient faire pâlir d'envie les Flamands. Enfin la perspective à nouveau de trouver en Suisse aussi de l’herbe contrôlée … va la couper sous les pieds des défenseurs du crime organisé, Lüscher, Ruey et autres naïfs fourvoyés s’opposant à la bienfaitrice légalisation sous contrôle médical.

     

    J’en connais, au quartier cellulaire des HUG, qui doivent faire triplement garder un mourrant, de peur qu’il ne se sauve et demande asile politique à l’hôpital de Zurich.

     

    …………………..

     

    Ou alors, intégristes pour intégristes, en Afghanistan, à bouffer de l’Uncle Ben. Vous savez, dans ce désert sans la moindre valeur que nous présentait durant des années le richissime sectaire de Skull & Bones nommé Georges Bush.

     

    Désert estimé aujourd’hui à mille milliards de dollars.

     

    C’est fou ce que ça pousse vite les minerais précieux quand on laboure bien, par consciencieux bombardements successifs.

     

    ……………………

     

    De quoi se payer la dernière toile qui fait un carton. La réalisation phénoménale d’une tortue marine, ayant filmé ses exploits en déclenchant la camera étanche perdue par un plongeur militaire.

     

    Combien pariez-vous que cette tortue, à l’instar d’un certain cinéaste local, spécialiste de ce type de rythme de séquences et suspense, ne se rendra pas non plus à Cannes?

     

    ……………………

     

    Pas plus que Knut ! L’ours chouchou des médias devenu bien évidemment débile.

     

    À Berne nos plantigrades essaient plutôt de bouffer tout cru du faible d’esprit.

     

    …………………...

     

    Transition : Le pape suspend un prêtre à Fribourg

     

    … ça fait un peu … par..ler ……..

     

    ……………………

     

    Remerciements encore à Me Bonnant pour son constat du jour: En substance : Le délateur Gouvernement Suisse a trahi notre législation, lâché l’UBS, payé une rançon à un Etat terroriste … et le paradoxe est que la Suisse est un pays qui réussit malgré sa classe politique.

     

    Ah non, Maître, permettez-moi, sa classe politique est à la pointe de la recherche, qui use et abuse de ronronthérapie, cette nouvelle médecine découverte grâce au ronron du chat. Et croyez-moi, qu’est-ce que ça ronronne bien dans ces milieux.

     

    Même la presse libyenne s’est faite l’écho d’une visite et a vanté combien notre chatte fédère râles.

     

    Ali GNIOMINY