Général - Page 25

  • Vifs réitérés remerciements à l'excellent commentateur -Passant-

    En réponse à ses mots: -Je peux vous assurer que si j'étais éditeur, vous feriez partie de mon répertoire. La fluidité de votre verbe singulier et imposant pourrait laisser penser que vous vous exprimez comme ça dans la vie- postés suite à mon article du 8 courant .. Passant pour lequel aussi je continue à m'exprimer sur ce support .. bientôt presque exclusivement, ce qui représente un véritable sacrifice et sens du bénévolat de ma part;

    J'ai, en effet, laissé en plan quantité de … plans … de mes derniers voyages, pour continuation d'une saga n'ayant pas fini de faire son chemin, je ne compose que peu de poèmes, par rapport à ma moyenne annuelle, musique et peinture en suspens; Relation avec les proches évidemment un peu distante mais très bonne, je n'ai de temps pour lire ou rarement me relire: Généralement qu'entre paupière mi-close et effondrée ... mais ne manquerai pas de consulter la plateforme que vous me recommandez.

    Dès que mes invités des antipodes ou presque, une fois passé l'éblouissement de la découverte de Genève, (j’ai le chic de ne présenter que les meilleurs aspects aux étrangers yeux innocents), dès qu’ils me permettront d'y consacrer un instant.

    Mais, bon, sans la moindre schizo, je suis plusieurs personnages en un et les maîtrise tous assez convenablement. Donc j'ai de l'aide intérieure pour faire tout ça par jour, on fait une bonne équipe. Il y a celui qu'apprécient tant ses collègues, qui intrigue par sa retenue en tout ce qui concerne les exagérations révoltantes de l'actualité, le Klark Kent conciliant et peu impliqué, et le super intelligent que l'on consulte pour tout et n'importe quoi et qui fournit quasi à coup sûr la meilleure solution, qui a la réputation justifiée, sans être nullement avocat, d’avoir sauvé des causes pratiquement perdues, presque impossibles, par des lettres si explicites ou touchantes qu’il devenait immoral que d’en contredire la teneur. J’ai empêché des expulsions, ai fait gagner bien de l’argent à bien du monde, et n’ai jamais entendu X ou Y se plaindre du résultat de l’une de mes actions, traditionnellement désintéressées.

    Tel un imitateur, j’observe le style d’expression de chaque personne, dont la vingtaine pour qui je compose régulièrement les missives les plus délicates. Je veille à ne pas contaminer la manière de s’exprimer de celui qui signe, par des mots trop raffinés qui ne lui correspondent pas, ou des ajouts ou incitations qu’il/elle se sentirait obligé-e- d’accepter pour ne pas me contredire. Il m’est également arrivé souvent de glisser l’une ou l’autre faute d’orthographe ou de syntaxe, pour plus de crédibilité quant au signataire, censé s’exprimer seul sur des sujets si intimes, que même le prêtre de sa paroisse doit tout en ignorer.

    Pas facile donc de dompter et caser tous ces moi, en enlevant tout ce qui pourrait me ressembler pour laisser place à tout ce qui correspond à autrui demandeur et doit provoquer réponse favorable de tiers. Un véritable rôle d’acteur, que j’adore. Ce jeu a remplacé les championnats d’échecs en lesquels j’excellais. J’ai transposé aux lettres la stratégie millénaire: Si je fais ceci, il fait ceci, cela ou ça, s’il fait ça je ferai ceci, s’il fait ceci j’irai là, s’il fait cela je fais ça, et chacune des combinaisons engendrera telle ou telle riposte.

    Certes, j’étais spécialiste du « Blitz » (parties express où la main déplace la pièce et presse sur le bouton d’arrêt de la montre pratiquement simultanément, laissant rarement une seconde entre chaque mouvement) et je fus à bonne école pour le jeu à l’aveugle. Le dos tourné à l’échiquier, jusqu’à un nombre impressionnant de coups joués, mon père faisait des simultanées contre plusieurs adversaires, uniquement en entendant ce qu’avait joué l’adversaire et y répondant de la même manière: Pion C2-C3 – etc.. .. ce genre d’entraînement intensif force à la prévisibilité logique, si ce n’est au profond respect.

    Pour le reste, ma manière de m’exprimer oralement est assez paradoxale. Né dans une ville divisée entre deux langues nationales, notre parler est l’un des pires du pays, et je suis choqué chaque fois que je retrouve les miens par des expressions argotiques qu’ils emploient toujours et que je corrige ou que j’ai enfin abandonnées en trente ans à Genève. Conservant néanmoins un peu (trop?) de cet accent traînant teinté de germanisme que je n’aime pas beaucoup, et à cause duquel un xénophobe anti-suisses déséquilibré français armé m’a pris en otage, une nuit durant et traîné jusqu’au Puy-de-Dôme, bien avant que je ne sois à nouveau séquestré par des tueurs au Brésil. Accent heureusement rehaussé par une voix chaude et rassurante de présentateur, ou acteur de théâtre que fus, voix de ténor ou baryton pour le chant.

    Et, ainsi que je le décrivais auparavant, par oral aussi, je m’exprime en fonction du niveau estimé de compréhension de l’interlocuteur. J’ai, pour très proches ami-e-s, des érudit-e-s de renom international, avec qui nous devisons dans le salon avec le même parfait et varié français dont nous régalerions des millions d’auditeurs francophones sur les ondes, et j’te vous dis pas le pouè franschleuh, aussi souple qu’un schtekr qu’j’usite aussi par défoulement ou exorcisme, contre trop puissant et parfois envahissant intellect.

    Mais en règle générale j’influence quantité d’émules par mes tournures souvent humoristiques et plus correctes que la moyenne; Suis étonné et ravi de constater au fur et à mesure autour de moi l’amélioration du langage employé, afin de ressembler au modèle présenté. Le hic étant que tout le monde, et plus le rang social augmente plus c’est le cas, a peur ou honte de m’écrire; C’est vraiment dommage, il n’y a aucune vergogne à être moins doué dans un domaine que dans l’autre. A chacun ses avantages et défauts.

    Bref, ce qui est essentiel, dans mon cas, c’est que mes réponses aux commentaires restent toujours si vagues et brèves. Heureusement que le blog TdG me fait de sales farces et que je trouve par hasard des commentaires sur d’anciens articles dont je n’avais nullement été averti de l’existence, sinon mes visiteurs à domicile, heureusement fascinés par la neige couvrant mon manque de communication, feraient légèrement la gueule. M’en voudraient autant que je suis déçu pour ma part, lorsque je découvre que, contrairement à ce que je pensais, ce support n’est pas fiable pour archivage sérieux. Ne reste presque rien des billets publiés les mois précédents, un vague aperçu de quelques textes; Disparition de certaines piques mémorables. Mais vous pensez bien que je conserve toujours l’original ailleurs.

    Ceci dit, ma production risque de se voir légèrement réduite ces prochains temps, mais il serait surprenant que je ne trouve le moyen, malgré l’atmosphère festive en laquelle me berce l’entourage, de tourner en dérision certaine actualité par trop allergène. Bien que je vienne d’apprendre que les noirs desseins de menu chef d’Etat que je n’aime vraiment pas, n’ont heureusement pas passé le cap du Sénat. De quoi mettre un zeste de sucre blanc dans le petit noir de mon amertume.

    Une immaculée fin de semaine à vous itou.

    Ali GNIOMINY

  • DOGMES ? OH : L’OS !

    Il se suicide sans se préoccuper de ses deux chiens, qui dévorent son cadavre.

    Des types capables de faire ça mériteraient d’être condamnés à mort.

    Exemple de chienne en chaleur, à présent, vue sur le mâtin. Madame est fétichiste, qui ne frétille qu’à la vue d’uniformes. Elle téléphone, en une année, à 2047 reprises à la police, et fait intervenir d’urgence les émoustillants bleus à son domicile pour les mater. Bien belle histoire d’amour impossible entre chienne et gabelous.

    Parlant de meute, j’en connais une, déchaînée, qui doit présentement suivre son blanc-bec roquet, irrécupérable donc polluant, qui jappe actuellement en direction de redondants jambons vikings, débile bichon dont le fondement des aboiements est aussi noir que l’intention de voir le nom de voisin pays sur infamante liste de fonds, à chaparder vite  et croquer entre nouveaux cabots.

    Nauséabond spectacle. Ce chef de meute n’a décidément aucun chien. Cas nain. Ratée de l’Histoire, à foutre au cheni.. !

    Ali GNIOMINY

  • HOAX ??? A FAIT PEUR! UNE COCHONNERIE?

    La bourgeoise porcherie, que si bien chanta Brel, n’a sûrement jamais tant pué qu’à présent. Qui, sans contrôle, au Mexique fabriqua porcine pandémie. Lors que nantis fouineurs groins, ailleurs, flairèrent l’affaire, surproduisirent, avec les mêmes infectes cochonneries: vite faite, mal foutue, toute cochonnée prétendue Défense contre l’infection préfabriquée, qui s’exporte et se vend mondialement.

     

    Pire, se voit officiellement très vivement conseillée pourceaux … pour sots; Dont je fais partie! Mon contexte professionnel et la drogue dure Tabac m’y ayant poussé sans grande réflexion. Fatale distraction?

     

    Copain comme cochon que je suis avec les conseils et règles établis, j’ai crû bien faire que de protéger mon prochain, sans conscience de jouer sans doute ainsi au cobaye suicidaire ou pire; Qui sait?

     

    L’Histoire a déjà connu des ambitions dictatoriales visant à l’idéal peuple d’Eugènes formatés, tous en bonne santé ou inexistants. Sans AI, AVS  ni soucis d’EMS (comme ceux relatifs à 60 millions votés il y a 3 ans, et curieusement toujours en majeure partie otages d’opaque et glauque Conseil, séquestrés par d’aucuns louches individus, ou fonds en vérité déjà volés, détournés en secret au profit des lubies des porcelets de ces  roitelets?

     

    Qui sait si certains poors élus ne les ont pas goinfrés et cherchent à le cacher?) Lors que leurs supérieurs cossus, à l’esprit gras en tire-bouchon, jouent pareil tour de … à l’humanité: Se débarrassant « par erreur » des improductifs « à risque » et du surplus de gosses de tous pays?!

     

    La faim de Reformatage à tous les niveaux de la porcherie justifiant les moyens employés, tel l’empoisonnement « en toute connaissance de cause quant à l’absence de connaissance d’effets »?

     

    Mais foin de paranoïa! L’Univers n’est-il en lui-même déjà un retentissant HOAX, un canular auquel il faut apprendre à ne plus croire pour en apprécier la portée.

     

    N’empêche qu’au soir d’un proche futur venu, fumant la chicha au pied du minaret de la place fédérale, riront et parieront surement encore berner barbus, sur ce que contenait le foireux vaccin de classe Bhopal, quelles souches composaient le bouillon de culture porcine à l’attention des musulmans: La tremblante du mouton? Une néo-fièvre aphteuse? Allah les en garde. Maintenant qu’il y a enfin assez de place sur Terre pour tous les non-infectés.

     

    Bref, -Cochons de bourgeois- faisant un tantinet obsolète, je dirai, bien trop respectueusement: -Sales porcs! Si vous m’avez contaminé, que m’est infligé l’un des dégâts sousmentionnés, dans le courriel reçu et ci en partie publié, vous allez recracher d’un seul coup toutes les perles qui vous furent jetées, et apprendre ce qu’il en coûte de réduire la santé des gens bons en fumée.-

     

    Le courriel possiblement Hoax, (mes respects aux intégristes francophiles) parmi d’autres du genre qui circulent et inquiètent tout de même les plus concernés:

     

    A.G.


    Je vous transmets un e-mail que Michel Cornu m'a envoyé, il a des connaissances dans le médical et donc :
    Juste une info qui pourra en intéresser certains : Comme vous le savez, je vois des médecins à longueur de journées....Lesquels me connaissent du fait d'avoir travailler de concert avec eux dans leur proximité dans notre amphithéâtre du CHU. Ils sont tous d'accord pour refuser le vaccin contre la grippe A.
    Hier soir encore ils étaient en réunion avec un pneumologue et ils s'accordent tous à dire qu'il ne faut pas se faire vacciner ! Le vaccin est un vaccin "vivant", et pour le booster un peu, les labos ont mis du mercure à fortes doses. Il n'y a aucun recul sur les effets secondaires et indésirables à long et moyen terme de ce produit.
    Les labos ont même signé avec le gouvernement français une "décharge" qui les couvre totalement en cas de complications dues aux injections de ce vaccin. L'ETAT ayant fait une grosse commande de ces vaccins, il faut maintenant les écouler..... (ça ne vous rappelle rien?). Les labos ont précisé qu'ils n'ont pas eu le temps de faire les études cliniques normalement obligatoires avant de mettre un médicament sur le marché, "mais il faut agir vite". Les conséquences peuvent être graves : Syndrome de Guillain-Barré (paralysie totale pouvant aller jusqu'à la mort, paralysie pas toujours réversible, séjours en réa ou soins intensifs avec ou sans séquelles neurologiques...).
    L'Etat préconise une vaccination en priorité chez les personnels de santé, les femmes enceintes et les enfants !!! On imagine le carnage ! D'ailleurs, il est surprenant de voir que les médecins et les pharmaciens refusent catégoriquement de se faire vacciner. Et les médecins que j'ai vu hier au CHU de REIMS refusent de vacciner les patients qui le leur demandent.......car ils ne veulent pas prendre le risque de porter de telles responsabilités pour le futur dont on ignore les suites... Voilà, je vous semble sans doute alarmiste... Mais je ne pouvais pas "ne pas partager" ces infos que je tiens de source "sûre" sur le terrain. Chacun est libre de ses choix selon ses convictions intimes.
    Ci-joint les réflexions d'un Neuro-Chirurgien
    Aucune Personne ne devrait accepter le vaccin contre la grippe porcine..il s'agit d'un des vaccins les plus dangereux jamais conçus. Il contient un adjuvant nommé squalène (MF-59) . Il a été démontré que ce produit pouvait provoquer de graves maladies auto-immunes comme la sclérose en plaques, l'arthrite rhumatoïde et le lupus. Il s'agit de l'adjuvant vaccinal  qui a été mis en cause dans le syndrome de la Guerre du Golfe qui a tué plus de 10.000 soldats et provoqué une augmentation de 200% de la maladie de Lou Gehring (sclérose latérale amyotrophique ou maladie de Charcot (ALS), maladie mortelle.
    > > Le virus H1N1 tue en provoquant une « tempête de cytokines », > > entraînant le système immunitaire à réagir de manière excessive. > > C'est la raison pour laquelle il tue des jeunes personnes et > > provoque une maladie plus légère chez les personnes plus âgées dont > > le système immunitaire est davantage affaibli. Ce vaccin est un > > puissant stimulateur de l'immunité qui rend  le virus capable d'une > > beaucoup plus grande létalité .

    La meilleure protection est la vitamine D 3. Il faudrait dès que possible en prendre 5000 UI (IU en anglais) par jour et quand la maladie commence à s'étendre, augmenter la dose jusqu'à 15.000 UI par jour. La vitamine D 3 module la réaction immunitaire, réduisant le risque de réactions excessives. Elle stimule le corps à produire ce qu'on appelle des peptides antimicrobiens (antimicrobial peptides)  puissants destructeurs de virus qui ne font pas intervenir l'immunité. L'effet est proportionnel à la dose administrée. Plus la dose de vitamine D3 est élevée, meilleure la protection. Les huiles de poisson contribuent également à réduire une réaction immunitaire excessive. Une cuillère à café par jour serait suffisante. ( La meilleure est l'huile de poisson Norvégienne au citron Carlson ) . En cas de symptômes graves, prendre une cuillère à café  deux fois par jour. Divers antioxidants peuvent aussi être utiles comme le curcuma, le « quercetin », l'extrait de pépin de pamplemousse, la vitamine C , ainsi que la vitamine E naturelle. Un apport multi minéraux/vitamines est aussi essentiel.

    Puis-je vous demander de répandre ce message.

    Les gens doivent savoir comment se protéger.

    Dr RUSSELL L. BLAYLOCK, M.D.

  • CHASSEUR SACHANT SANS CHIASSE CHASSER AU CHÂSSIS DE SA CHIOTTE

    Hécatombe tombe à pic avant Noël, de chevreuils, sangliers, cerfs, 20'000 pièces de gibier divers tué sur les routes du pays. Mhhh, ça sent bigrement le civet cette histoire.

     

    De ces fumets qui vous projettent très loin dans le passé, en de brumeux souvenirs de fermes avant l’aube, où les chasseurs sans arme sortent le tacot cabossé de la grange, la Peugeot de chasse. S’en vont guerroyer à fond la caisse sur les chemins de montagne. Immobilisant de temps à autre une guimbarde, prête à fulgurante accélération dès que l’animal, rabattu par le bruit d’un autre vieux clou brinquebalant, reste interdit devant les phares. Le plus insensible du groupe sort alors mettre un terme à l’agonie de la bête, dépose ces provisions pour l’hiver dans le coffre et nettoie les traces du crime au possible, retape le coucou-bélier au retour, pour la prochaine battue.

     

    Et tous finissent fin schlass au bistrot à 07h, cachant tout haut que bobonnes auront bien du boulot avec les sept pièces ramenées … surtout pour faire disparaître leurs cornes.

     

    Fusent gras rires et s’exhibent noueux bras d’honneur aux producteurs industriels de trop chère bidoche.

    ………………………………………………………………………

     

    Hécatombe, aussi, d’apprentis-braconniers, se faisant prendre une fois ou l’autre et s’en sortant à très bon prix, la bête écrasée n’obtenant étonnamment jamais gain de cause dans le constat d’accident.

     

    Certes, si l’on découvrait, jadis, sept chevreuils dans votre jeep, vous étiez sans doute sommé de passer chez l’oculiste, mais, pour autant que  se perpétue la tradition de l’époque en question, l’affaire est tranchée sur le champ. Y suffisent deux bons gigots.

     

    Halte à l’hécatombe de 20’000 carrosseries bêtement endommagées par année. Amochons notre pare-brise en éradiquant une bonne fois pour toutes ces stupides délicieux bestiaux par une gigantesque battue motorisées. Et que crèvent ceux qui prétendent que la viande rend agressif.

     

     

    Ali GNIOMINY

  • ESCALADE DE LA VIOLENCE

    C’est à n’y rien comprendre! Fête faite pour commémorer la cruauté genevoise, symbolisée par l’effroyable geste d’une bouillante mégère, Fête faite surtout dans le but de se cramer le gosier et les neurones, en participant à l’écoulement de stocks, sinon invendables, de piquette locale: Voici que l’Escalade pousse la jeunesse à la violence. Comment est-ce donc possible?


    Si anodine Fête, vénérant le bon vieux temps barbare où les genevois réussissaient l’exploit d’éviter que d’envahissants voisins, dotés d’esprit colonialiste, ne parviennent un jour à tenir bonne part des postes-clé de l’administration du canton, à imposer leur manière plus quantitative que qualitative de fournir des soins et services, leurs principes ultra-radicaux vecteurs de pandémies de chômage et suicides.


    Si conviviale Fête, célébrant l’union et l’ouverture clanique, la franche camaraderie, ne devrait jamais engendrer de violence en nos jeunes têtes brunes.


    Sortons chaque an chevaux, fifres, tambours et barda, oui, mais basta, en République, de la Mère Royaume et des peu glorieux actes guerriers; Stop au bris de marmite, rompons la tradition!


    Apprenons, à l’inverse, à mitonner en chaque foyer un genre de marmite en potiron, pleine de ce que l’on veut mais sain, symbolisant l’Athanor en lequel Alchimistes du Genevois, au XXl ème siècle, parvinrent à transmuter le plomb des rites anciens en Ors du Renouveau, en Graal de l’Éternelle Harmonie conjointe ointe et des Mystères à ne taire du Sage Partage sur Terre.


    Que cesse l’appel de l’Escalade à la violence!


    Enfin, ainsi que le dit si vulgairement tout quidam cuvant sur zinc de bouge genevois, un lendemain d’Escalade: Vulnerant Omnes, Ultima Necat – Toutes blessent, la dernière tue.



    Ali GNIOMINY

  • RAMBOS DE BIBLIOS & HOMOS DU MOLARD

    Enfin, des rambos sont engagés pour faire régner l’ordre dans les bas-fonds des bibliothèques genevoises. Il était temps. L’incivilité des petits-enfants de soixante-huitards était devenue intenable. Certains allaient même jusqu’à louer des ouvrages subversifs. De nouvelles règles sont ainsi adoptées.

     

    L’emprunt de l’« Introduction générale à la critique de l’économie politique » de Karl MARX vous vaudra une minute de Taser, « L’origine des espèces de Charles Darwin » sera taxée, (sur vote d’influent clan bourgeois pseudo-créationniste en poste) de quarante coups de matraque. Mais, en contrepartie, « Mein kampf » et le « Protocole des sages de Sion » vous seront gracieusement offerts à titre éducatif ; Afin de mieux connaître les fondements sur lesquels reposent l’économie clanique et la politique sectaire actuelles.

     

    Par chance pour les fraudeurs, les rambos espions du sécuritaire seront de moins en moins agressifs, leur cocaïne de provenance d’Afrique de l’Ouest partant par tonnes dans le Sahara pour s’échanger contre de l’héroïne provenant de l’Est, le tout au bénéfice du terrorisme. La route empruntée connue, nous dit-on, passe par le Mali, le Tchad, le Niger. Un chouia de réflexion géographique, et l’on se demande comment l’héro, vraisemblablement provenant d’Iran, d’Afghanistan ou de l’ex-URSS, nécessitant transport discret en zone maritime ou désertique, parvient à éviter l’Irak, l’Egypte, le Soudan, l’Arabie saoudite et/ou surtout la Libye?!

     

    Espérons que Sarkozy, faisant son beur en visite chez son ami et celui des geôles marocaines, aura songé à pareille évidence à relever. Déjà qu’il doit être tordu de rire suite à la dernière des plus petits que lui helvètes: Ayant, dans l’affaire des listes de fraudeurs du fisc volées à la banque HSBC, demandé l’entraide judiciaire à ces mêmes autorités ayant commandité le vol, sans même chercher à qui profite le crime.

     

    Heureusement qu’il y a plus gai que tout ça. My sweet Lord Elton est élu icône gay. Congratulation Sir John, et la prochaine fois où nous nous rencontrons dans une ruelle déserte de Murano, que je ne vois, intrigué, que l’immense sourire que vous me faites, même encore vous retournant tout comme moi, cherchant vainement du côté de Genève où j’ai bien pu voir cette tête-là, (l’évidence trop immense ne pouvant être intégrée sans un temps de recul cervical) … avant que la mamy qui nous accompagne réalise en premier qui vous êtes, … la prochaine fois que vous promenez vos trois armoires à glace, laissez-nous le temps de réaliser, saisir l’appareil et immortaliser l’instant avant de sauter sur votre vedette.

     

    Pour votre info, chère Sœur, un happy kiss-in gay est organisé demain à 16h au Molard (aïe ce nom, ça me reprend, le traumatisme du rire inextinguible de l’autre jour, au sujet du Viagra, provoqué par: .. Je le débite mollement mais il s’agit de durcir le ton ..) … demain à 16h au Molard des couples gay passeront cinq minutes à se rouler un patin.

     

    Espérons pour eux qu’ils ne finiront pas, ainsi que je le décrivais hier, avec les criminels étrangers et les chômeurs sur l’iceberg suisse.

     

     

    Ali GNIOMINY

  • CONGÈRES

    Un iceberg de 140 kilomètres carrés  dérive jusqu’au sud de l’Australie.

    Mais, la voilà La Solution! La Suisse, envisageant enfin de se doter d’un principe de laïcité fédérale, pour lequel la Constitution commencera par: -Au nom de Dieu, Allah, Krishna, N’Glnkgl’M^bala, Brahmâ, Fric, Bouddha, Michaël, …- La Suisse, spécialiste des projets bien pensés, solides et durables, doit impérativement ACHETER CET ICEBERG! Acheminant, s’il le faut, des convois de poissons aux propriétaires ours blancs et phoques antarctiques.

    Plus de problème pour loger en toute quiétude et faire trimer les criminels étrangers, sans se faire accuser de les renvoyer dans « leur » pays, qu’ils n’ont souvent jamais connu. Ils demeurent ainsi incarcérés sur territoire suisse, à la satisfaction générale de qui aime à les entretenir.

    Lucratifs criminels étrangers, gardés par les jeunes chômeurs suisses (romands principalement, le fédéral n’investissant l’argent des welches qu’outre-sarine), jeunes et vieux gênants chômeurs dont le droit aux prestations diminuera prochainement, en toute légalité bourgeoise, à trois jours payés par siècle. Et l’iceberg, lui, ne disposant que de bien moindre espérance de vie … L’on fait d’un glaçon deux coups!

    En l’occurrence, à la vitesse de fonte (provoquée pour bonne part par l’abominable dégagement de 41'000 tonnes de CO2 pour un seul mâcheur d’élastique gomme à Copenhague), les aborigènes vont encore longtemps se péter à mort au whisky chaud, les criminels étrangers glisser sur la mauvaise pente et les chômeurs suisses coulant, entraînant l’aide sociale avec eux, vont docilement continuer à respecter les votes de glaciale bourgeoisie.

    Continuez ainsi, ça finira à coup sûr par chauffer. L’actualité n’en est plus à une immense surprise près, un coup d’Etat en Suisse ne devient plus totalement irréaliste. Attention. Pas à moi, certainement, trop brisé pour cela, mais attention, chers simili-démocrates élus, le pouvoir de la véritable volonté populaire gronde et commence à s’agiter, risque bien de vous éclater au nez avant longtemps.

    Assez de dérives vers le durcissement, rafraîchissez vos lois tant qu’il en est encore temps.

    Ali GNIOMINY

  • Y A-T-IL DES TRUANDS AU CONSEIL DES ETATS?

    Evidemment que non! Ne pas confondre! La pègre a un code d’honneur et une morale. Il y a juste, aux Etats, des proches d’assureurs qui, poussant le bouchon plus loin que le National, sont prêts à faire ancrer dans la loi la suspension de la prise en charge des soins des réfractaires qui ont les moyens de payer leur dû, relatif à l’Assurance-maladie obligatoire.

     

    Aucun sénateur ne s’est opposé à cette proposition. C.Q.F.D.

     

    Aucun sénateur n’a songé un seul instant à l’évidente discrimination par critères arbitraires qui sera mise en place dans le choix de qui a prétendument les moyens de payer sa prime et frais de retard et, qui ne les a pas.

     

    Parcourez ce blog et voyez combien, même la prime dûment payée par saisie directe de l’Office des Poursuites, les esclaves de l’assurance obligatoire obtiennent de manière très aléatoire le remboursement de frais médicaux. Tous les acteurs du social, sans exception, SantéSuisse en tête, alertent le Gouvernement depuis des années sur les conséquences désastreuses, pour les médecins surtout, du non-remboursement de prestations; Une convention fut signée en ce sens par la plupart des cantons, qui sera fauchée par la mitraille d’intéressés sénateurs, ne connaissant généralement rien de ce qui est censé faire la différence entre celui qui aimerait payer mais ne le peut pas, parce que le barème supposé de son train-de-vie minimum est fortement surestimé par rapport à la réalité, et celui qui ne veut absolument pas payer mais en a vraiment les moyens, qui mérite, lui, pareille sanction.

     

    A coup sûr, pour prendre mon exemple, (aujourd’hui où il y a à nouveau  cinq semaines et trois jours que doit me rembourser les 90% d’une facture l’assurance Auxilia, citée pour la première fois, que j’ai eu l’interdiction de quitter alors qu’elle me coûtera l’an prochain 140.- par mois de plus que la moins chère), à coup sûr, même si les OP versent ponctuellement le montant de la prime saisie, qui m’est ensuite automatiquement réclamée comme due et passe aux poursuites éternelles, (tout étant fait pour que vous vous y perdiez et baissiez les bras), à coup sûr Auxilia, entre autres, pourra se permettre bien plus d’abus, ruiner bien mieux la santé de ses prisonniers, prétendant que ceux-ci rechignent à se faire ainsi racketter. L’assurance multipliera d’autant plus qu’aujourd’hui les enjeux spéculatifs en bourse avec l’argent retenu des honoraires de médecins non remboursés .. sous prétexte de retard chronique, préfabriqué par truanderie officielle, de paiement de la prime mensuelle.

     

    Bravo, les intérêts du peuple sont en mains propres et pour la cause nôtre. La Suisse n’a pas fini de se distinguer sur l’échelle mondiale de la corruption.

     

    Mais, bordel, suis-je donc le seul à le hurler? Stop! Ne laissons pas sortir des Etats ce genre de vote en faveur d’une criminelle exclusion, motivée par le seul profit de clans!

     

    Avant la fin de ce siècle, je vous le prédis, et pour des millénaires si la Terre résiste à pareille stupidité, nous passerons pour les deux-trois pires, et plus inconscientes sinon inhumaines, générations que la planète ait supportées. Générations ayant remis toute leur subsistance, leur défense, leur confort, leur savoir et celui de leurs anciens entre les « mains informes » de si fragile machinerie qu’une seule explosion solaire, plus forte que les précédentes, la détruit définitivement.

     

    Générations dégénérées ayant inscrit l’absence d’humanité jusque dans leurs lois.

     

    Ali GNIOMINY

     

     

  • DE L’INSOUTENABLE MAJORITAIRE MIÈVRERIE DES BLOGS SIGNÉS

    Toujours soucieux de se faire des amis, celui dont chuchotent les foules qu’il restera la Modestie incarnée, Ali GNIOMINY, alias Baron Decuir, alias Denis Vaussur, alias Bernard Hyvist, alias Wallace-Horace Kilmérit, alias des tapées d’intervenants partout depuis des décennies, pseudonymes issus du seul qu’on aime auteur, … toujours soucieux de se faire des amis … celui-là se permet d’affirmer que les billets publiés avec le véritable patronyme de leur auteur manquent généralement de peps, de RISQUE, de flexibilité, spontanéité, authenticité, de lutte libératrice, de distance, recul, relative préservation de sphère privée et surtout professionnelle.

    Par faute de malotrus, lesquels ne méritent que l’on ravive vaine polémique: Tous les bloggeurs propres, mais contraints par de sales fouineurs à se protéger encore le patronyme, à ne le dévoiler qu’à qui de choisi, cas qui kakis intéressent aussi, … tous ces génies geignant sous pseudonymes de polichinelles, dans le buffet des idées qui se servent et servent autrui, au port de l’anonymat demeurent amarrés, effacés.

    Alors que, loin de servir de caches à lâche diffamation, bien au contraire, de courageux pseudos font de bons offices d’utilité publique, représentent la rarissime opposition tant recherchée dans ce pays, dévoilent plus directement, avec diminution d’autocensure, les fins fonds des tréfonds du zénith de l’excellence observatrice, tout simplement.

    Seulement voilà, jamais, ô grand jamais ne se lira sur grabataire version journal du support de vos blogs: la plus petite fraction des sujets d’importance abordés avec si fort hilarant sérieux. Dût en dépendre l’avenir de l’Univers entier, l’article vital ne quittera le cachot des blogs de la toile, tout en bas à gauche bien après les Importants, enfoui dans la salade.

    Autrement dit: -Na! Bien fait! Ça t’apprendra à ne pas commencer par te faire foutre hors de ton boulot, pour l’avoir un brin crûment publiquement adéquatement à découvert critiqué. Na! Continue à chatouiller l’Etat et ses Maîtres comme pas deux, à kikser les barbus et la mafia, les faux bons et bonnes faux, mais fais-le en toute visibilité, en ton nom et au bénéfice du pop-up comportant ton adresse défilant sur l’écran, en bonus … -

    Stupide comportement de rédacteurs, certes tenus par lois de mauvais aloi, contraignant à censure douce de qui constitue son blog de manière juridico-comique, dans la probabilité que l’ensemble serve un jour de pièce à conviction pour  l’accusation de pratiques détestables en vigueur à l’aube du plus matérialiste des millénaires.

    Canards n’offrant ainsi la part belle qu’à lisses, formatés, totalement identifiés acteurs de la semi-liberté d’expression!

    Excluant quiconque de gentil justicier masqué, publié en dur sur la page odieusement déforestatrice intitulée « Lu sur les blogs », (mais, serait-ce au contraire un honneur?), dialogues ou autres plages publiques. Soit: Manque révélateur, absence de volonté, courage et objectivité, impartialité, que telle absence d’espace offert aux délaissés! Halte à l’inique suprématie des mous billets signés! Plein le dos des sans pseudo!

    Voyez que l’on finit toujours par être amis. Vos billets sont des merdes, les miens des joyaux mais ça ne fait rien on s’entend bien.

    A bon entendeur.

    Duc Alembourg

  • OUI, ANNULONS TOUTES LES VOTATIONS IMBÉCILES ET DANGEREUSES

    Destroyons allégrement la démocratie directe, ainsi que le souhaitent ses simili-ardents défenseurs: Annulons tous les votes de crétins majoritaires dont le résultat porte atteinte à la dignité humaine, à commencer par le vote discriminatoire contre la légalisation du cannabis, forçant ses consommateurs et détracteurs à subir les torts liés à débile prohibition: répression criminelle et alarmisme constant, justifiant flots d’inutiles salaires de pions du sécuritaire, et favoritisme au profit de mafieux conservant en riant le monopole du deal de produits exempts de tout contrôle sanitaire; Dealers oeuvrant en une zone de non droit où tous les coups sont permis, sauf celui de cesser d’être dans l’illégalité. Auquel cas le cerveau de l’affaire, l’Etat confédéré, y perdrait juteux bénéfices.


    A ce sujet, paraît très éloquente l’absence de commentaires de magistrats, suite à ma question du 10 novembre sur ce support:  La pratique consistant pour l’Etat à amender pareillement sur le chiffre d’affaire total réalisé par la vente jugée illicite: le vendeur, ses huit intermédiaires et l’acheteur, ce qui multiplie par dix le profit réalisé par l’Etat, onze avec la marchandise saisie, est-elle toujours en cours?


    Voila qui explique, entre autre, pas mal d’incitations à voter comme des couillons contre toute distribution médicale de drogue, si cette aberration juridique subsiste depuis les années 80; C.Q.F.D.


    Sans parler de traditionnelle retenue de scrutin par ajournements durant longtemps, avant de proposer le vote au peuple justement au moment où s’est durci le ton à tout point de vue.


    Oui, continuez ainsi, zélés zélus annulant, à peine que vous aurez fini d’exterminer jusqu’au principe même de la démocratie directe, il vous sera loisible d’étendre au grand jour, enfin, les formes de tyrannie élitiste que vous entretenez.

     

     

    Ali GNIOMINY

  • VIS ! GLOUSSE !

    Le seul journal à trois balles qui ne vous en fait un deuxième a paru! J’ai lu! J’ai ri!

    Légers ris d’égérie d’humoristes,

    exquise et féroce, qui,

    hors-piste de rosses

    charrie mieux

    pourris milieux,

    mille fois mieux qu’eux

    vois

    distille style d’humour hors troupe,

    qui coupe court

    aux vannes sans consistance

    de concurrence d’ânes!

    Dommage,

    ô mages

    de l’humour à la bourre,

    de vous priver de raviver

    l’âme et la flamme

    d’humour helvète

    ni lourd ni bête,

    vache et bravache,

    d’Humour de Poète!

    ...

     

    Allez en quête,

    mes pickpockets!

     

    *

     

     

    Ali GNIOMINY

  • SOIT LA POST-POSTE NOTRE RIPOSTE ET LE COMPOST NÉ DU FUMIER DES PTT …

    La Poste empoche de scandaleux bénéfices depuis des lustres, en ayant licencié à la chaîne, fermé quantité d’offices, augmenté bonne part du prix de ses mauvais services, diminué la qualité de ses prestations, en obligeant le client à aller chercher paquets et recommandés; les facteurs ne montent plus à l’étage, ou que très exceptionnellement, etc, etc,


    Démantelons totalement ou boycottons ce sous-service inique, et remplaçons La Poste par multitude de post-postiers officiant au bistrot ou commerce du coin, ainsi que cela se pratique déjà; Mais indépendants, bien que touchant petite commission du Public pour transport et remise des envois, ou livraison directe à domicile grâce à des facteurs ex-postiers redevenus humains, bien plus investis d’éthique noble, en concurrence avec chômeurs, étudiants, en fait toute personne désireuse de se constituer un petit pécule en acheminant du courrier.


    Un courriel général de l’expéditeur X envoyé aux répondants distributeurs de la région d’Y, là où X souhaite faire parvenir son message ou ses régulières expéditions, et revient à l’intéressé le choix du lauréat qui amènera ces lettres ou colis à bon port. Sécurité de l’envoi remis à un tiers assurée sur site officiel où s’inscrivent tous intéressés, dont la moralité n’est mise en doute, qui s’engagent sérieusement à effectuer dans les règles de l’art la fonction qui leur apporte un petit gagne-pain supplémentaire. Système jouable à étudier d’urgence, en commençant par retirer les cartes des mains d’actuels tricheurs en poste.


    Soit La Post-Poste notre riposte et le compost né du fumier des PTT qui fertilise, de manière correcte et triée, l’infecte, hier, remise du courrier.


    Ali GNIOMINY


     

  • LE VER EST DANS L’ATOME

    Merci, chérie Tribune, de consacrer un numéro à l’impact écologique de Genève, plutôt que de nous décrire à grands frais l’aspect ridicule de flocons tombant sur un chalet de Gstaad. Et quelle chance que le CERN  paraisse consommer si peu qu’il soit inutile de le citer. Du moins n’ai-je rien lu à son sujet.

     

    Sinon, l’autre jour, que fut confirmée ma prédiction relative à l’accélération inquiétante, par rapport aux prévisions annoncées, de la course aux TeV. L’impatience de dépasser le record des rigolos américains du Tevatron fit fi de toute réelle prudence, et ça y est, les Merlins de Meyrin ont poussé plus fort sur le champignon. Devenant des cracks dans le bidouillage de ce qui est en bas comme ce qui est en haut pour accomplir les mystères d’une seule chose (eût dit Hermès Trismegistus).

     

    Le souci de la TG d’informer sur les risques que nous faisons courir à l’atmosphère est donc fort honorable. Et nous applaudirons également au passage son initiative visant à faire l’économie de greffiers de Justice; Annonçant les condamnations avant toute autre source officielle. Monsieur D.Piguet demeure immensément reconnaissant de lui avoir évité le pénible devoir de décacheter une lettre, et de lutter ainsi contre la déforestation.

     

    Et, parlant de ver. qui danse, assomme, réjouissons-nous pour les quatre ans à venir (peut-être). Tout est dans les visées de David, dont les retours au peuple se font au lance-pierre, qui conserve la tête du Goliath des finances à redistribution discriminatoire. David, restant de marbre face à flagrante injustice, prend tout naturellement aussi la tête des OP, ce plus fidèle et rentable service d’extorsion au profit unique de l’esclavagiste Goliath.

     

    Ainsi, le cerveau du racket cantonal dirige dorénavant les troupes chargées de soutirer de force les maigres biens d’exclus, spoliés qui jamais ne profiteront de plus de 2% de l’élitiste contribution retirée à 100% + frais exponentiels sur le minimum létal qui leur est jeté en abjecte pitance, même pour leurs efforts émérites et largement reconnus comme tels.

     

    Infiniment grand est David. Il erre dans son désert sans solutions au scandale que représente la genevoise fabrique de working-poors, sous les ovations de gentils nantis, aveugles et muets sur le sort réservé aux moins chanceux qu’eux.

     

    De quoi rougir!

     

    Le ver est dans la gomme qui efface tant de liasses.

     

    Ali GNIOMINY

  • ALORS CELLE-LÀ ELLE EST VRAIMENT RAIDE

    La COMCO inflige une amende de 5,7 millions aux fabricants du Viagra, Cialis et Levitra, produits excessivement chers et non remboursés bien que dûment  prescrits à des malades; Amende pour accord vertical (authentique).

    En résulte que le gruppensex des pharmaciens pourrait très simplement conclure un accord horizontal, qui lui permettrait d’augmenter encore le prix de ces remèdes. Sans que pareille escroquerie ne finisse en totale débandade.

    Le problème ne me concerne absolument pas, bien au contraire (non, non, Mesdames et certains Messieurs, inutile de vous précipiter, M. Mabut ne vous fournira pas mes coordonnées) mais si tel était le cas, je ne me laisserais pas entuber de cette manière, car:

    A QUI REVIENT L’AMENDE? QUI ENCAISSERA L’ARGENT VOLÉ AUX TROUS-D’UC DE PATIENTS ABUSÉS?

    Cet Etat faux-cul les ruinant en plus de les rendre impuissants, soumis et désespérés d’être ainsi doublement rackettés en toute impunité?

    QUE LE FRUIT DE LA RAPINE SOIT REDISTRIBUÉ À CEUX QUI EN FURENT VICTIMES !

    Je le débite mollement, mais il s’agit de durcir le ton. Vous prend-t-on pour des cons?

    Ali GNIOMINY

  • ARRÊTEZ DE SONNER LES CLOCHES AUX ANTI-MINARETS MAJORITAIRES

    Neuf fois sur dix la « majorité » d’électeurs actifs, loin de représenter la véritable majorité de l’opinion publique désabusée commettant l’erreur de l’abstention, vote exactement l’inverse de ce que je souhaiterais. Et alors? Est-ce que je fais ch… tout le monde jusqu’à la nausée en manifestant, manipulant les foules et hurlant aux loups contre un résultat supplémentaire de scrutin qui me révolte? A peine si je souhaite que la Cour des Droits humains condamne la Suisse discriminant impunément ses esclaves de l’élitisme répugnant. Je dénonce ces injustices de temps à autre au moyen d’un article cinglant, mais suis bien forcé à me conformer au désir de la majorité, aussi débile soit-il, fais le poing dans ma poche, sachant que dans quelques années la Suisse aura comme toujours politiquement balancé totalement à l’opposé, ce qui n’arrangera rien quand même; Et je passe à autre chose de plus agréable, me plonge dans l’humour réparateur, arrête de démolir publiquement les fondements et conséquences de la démocratie directe. Sans doute, malgré tout, la moins mauvaise manière de gouverner.

    Nos sons de cloches discordants réjouissent nos véritables ennemis ayant compris les faiblesses de l’esprit de clocher, nous empêchant ainsi de remettre l’église au milieu du village. Plus il y aura de sermons à ce sujet plus cela servira au culte de la discorde.

    Ali GNIOMINY

  • En toute bonne Foi ça ne se fait pas

    Comment avez-vous pu, Monsieur Freisinger, comparer les déviances de l’islamisme à celles du nazisme? Au risque que ça vous mine (arrêts, …). Un brin de Logique et d’Histoire, si vous le permettez.

    Né de la société secrète Golden Dawn (l’Aube Dorée), le nazisme fut une détestable mystification à grande échelle qui, sous couvert de bancale cosmogonie goeringienne de lutte entre glace et feu et tout le barda, a enrôlé contre leur gré des foules de féroces gardiens des principes nazis, les dirigeants ne dévoilant qu’à la longue, faute de ne plus pouvoir les cacher, les cortèges d’horreurs liés à pareille idéologie.

    Bien au contraire, l’islamisation à outrance, elle, est provoquée par des interprétations tendancieuses d’un Message Divin né au Moyen-Âge, interprétations modelées pour raisons politiques favorisant des générations de fidèles à telle ou telle stricte mouvance coranique, dont celle des Frères Musulmans, prônant une relecture conseillée par la famille Ramadan. Courants post-coraniques, si l’on ose dire, auxquels adhèrent ou non librement les endoctrinés dès l’enfance, disposant du choix pour lequel recommande vivement d’opter l’entourage.

    Contrairement à l’évolution sournoise, secrète et donc cachée du nazisme, l’islamisme abusif ne partage avec ce dernier que les menaces qu’il laisse peser ou met secrètement à exécution, et son caractère discriminatoire, mais il expose, lui, ses châtiments et mises à mort barbares, les offre au public à titre d’exemple, abuse outrageusement de femmes et enfants au nom de Divine Tradition, ainsi trahie très ostensiblement.

    Il n’y a donc aucun parallèle sensé à établir entre nazisme underground et islamisme m’as-tu vu. Ni réelle crainte à avoir qui puisse justifier rejet massif, en démocratie, d’une ou l’autre intolérance religieuse officielle.

     

    Ali GNIOMINY

  • LES « JASAGER » VICTORIEUX DU MYTHIQUE ESPRIT « NEINSAGER » SUISSE

    C’est ainsi, vulgus populum a gagné. Pas de minarets, l’économie aux arrêts, le couperet sur les cabarets pour fils d’émirs et oligarques qui se tirent, et décapitation des fêtes de Genève, rage musulmane exacerbée et tout le tintouin, trop de bruit pour rien.

     

    Les minarets existants seront donc « constitutionnellement » démolis? Avant ou après le référendum?

     

    Victoire sans gloire est bête défaite, que l’on ne veut voir dans notre Histoire.

     

    Et, par ailleurs, « sagesse » populaire n’a pas tout faux, par ce signe de rejet de certains aspects extérieurs ostentatoires, visant au prosélytisme d’une religion souvent brutalement interprétée, irrespectueuse et discriminatoire.

     

    Si notre pays offrait réellement toute liberté à chaque particularité de culte sur territoire suisse, il y a longtemps que les autorités m’auraient officiellement reconnu comme Grand Maître Argentiste, bras droit du seul et unique tout-puissant dieu Fric régnant sur Terre ; Et ne pourraient infidèles saisir sur salaire mes objets de culte. Croyez bien que j’ai jadis tenté le coup, donnant ma démission à la fabrique protestante.

     

    Et, sous mes fenêtres, le long du Rhône, se consumeraient maints cadavres hindous, dont les cendres mal brûlées finiraient au long du fleuve, et ça lapiderait, couperait mains, pendrait et fouetterait à tous coins de rue.

     

    Donc, bravo à vous d’avoir si honteusement voté ?!

     

    Ali GNIOMINY

  • COMBLE DE L’IMPROBABILITÉ

    Plus qu’un bracelet, après les deux, pour Polanski? La mesure préfigure exactement l’absence de logique d’une certaine lourdaude Justice suisse:

    Suffisent très largement à empêcher toute évasion de son chalet de Gstaad, les chiens de garde paparazzi rôdant autour, encore pour longtemps.

    …………………………………………………………………………………….

    Sinon, qui eût dit que l’helvétiquement enneigée Dubaï serait une fois de plus  victime d’une Bulle … ? Et, de plus, pas papale!

    …………………………………………………………………………………….

    Donc, j’ai coché NON, sans conviction, pour tenter encore de dialoguer et comprendre ceux qui provoquent un peu la vieille Suisse, en voulant implanter leurs minarets, tout en garantissant de les utiliser en sourdine. Je pense qu’un oui à l’interdiction donnerait trop d’arguments en mains des fondamentalistes, accentuerait la révolte d’oppresseurs se sentant opprimés.

    Et puis, cessons d’en vouloir à ces exemplaires musulmans. Voyez: pas un mois ne passe sans que l’on apprenne que tel ou tel groupe de prêtres catholiques pédophiles a sévi durant des décennies. Chez les musulmans, imams ou simples fidèles, jamais l’on n’entend de pareilles horreurs.

    Armaillis, formez vos rejetons à devenir muezzin yodleurs, plutôt que servants de messe, c’est plus sûr pour leurs ..

    Festival de vacheries, i’snt it?

    Un doux week-end à vous itou.

    Ali GNIOMINY

  • LE -P.R.E.C- ET -A.C.2.C.S.S- VOUS RECOMMANDENT DE VOTER CONTRE-UT

    Afin que cette note bien élevée ne puisse exagérément fuser du répertoire des muedzin suisses, perchés sur des minarets à accepter, le Parti Railleur d’Extrême-Centre et Action Communautaire De Contestation Sociale Suisse vous invitent à être enfin neinsager pour la bonne cause.

    Ali GNIOMINY

  • BIENVENUE À MADAME LA CHANCELIÈRE

     

    Mes félicitations et respects, Madame Wyden, pour votre promotion. Certes, vous avez strictement ignoré la situation kafkaïenne que je dénonce depuis des décennies, alors que vous étiez à la Direction des Affaires sociales en compagnie de M. Longchamp et au Parti Socialiste, vous avez scrupuleusement évité d’accorder crédit à mon ouvrage et aux divers témoignages de mépris institutionnalisé et d’injustice flagrante, dont est encore parsemé ce blog, que je vous invite expressément à décortiquer; Je suis, cependant, à l’inverse de l’inhumaine (sur certains points) machinerie administrative genevoise: compréhensif, magnanime, équilibré et capable de donner une seconde chance à quiconque la mérite visiblement.


    Connaissant l’immense pouvoir de la Chancellerie, en matière de choix d’attendre longtemps ou de présenter rapidement au Conseil les dossiers que vous souhaitez voir traités ou non en priorité, décisions d'attendre ou non dont les conséquences pour la vie sociale se font durablement ressentir, je vous accorde ma confiance; Et me réjouis à la perspective de découvrir un jour ne serait-ce qu’une preuve concrète du fait que j’ai été lu avec minutie, sinon compris, par une personnalité locale réellement influente et capable de dialogue; N’ayant été freinée par mes successions de chroniques humoristiques, poétiques ou férocement politiques.


    L’Omerta d’Etat, entretenue à mon détriment, peut ne devenir plus qu’un mauvais souvenir, après correcte réhabilitation, et mes créations chanter enfin les louanges d’élus sincères. Il s’en faut de peu. La décision est dans votre camp.


    Croyez, Madame la Chancelière, à l’assurance de mes sentiments distingués.


    Ali GNIOMINY


    (Pour la bonne forme, alors que vous savez pertinemment ou découvrirez vite qui je suis, le pseudonyme n’est pas un obstacle à une sérieuse remise en question des agissements dénoncés, et disparaîtra en cas de besoin)

     

  • KEUFS ASSAUTS : MIEUX

    Agent Gabelou, levez-vous et récitez les devoirs du parfait flic genevois!

     

    - Je ne dois pas trop chicaner les fils à papa riches étrangers, mais pourtant les retenir mais pas de force attention quoiqu’un peu fermement toutefois pas beaucoup surtout!

     

    - Je dois invariablement penser à toutes conséquences politiques démesurées susceptibles d’être engendrées par mon boulot, bien fait ou non!

     

    - Je dois conséquemment intervenir rapidement et efficacement en me tenant prudemment et adéquatement passivement à carreau, usant en toutes circonstances de la plus vive célérité intellectuelle, en matière de pointue psychologie, diplomatie et prévision d’hypothétiques suites médiatiques à l’intervention, correcte ou non

     

    Repos, agent Gabelou. Si les 200 nouveaux et toutes les milices privées se mettent bien ça dans la tête, et le pratiquent à chaque instant sans faille aucune, sûr qu’on trouvera un bon Chef avant la fin de ce siècle!

     

    Ali GNIOMINY

  • GLOIRE À LA VERSATILITÉ DU MONOPOLE INFORMATEUR

    Honorons en chœur le bon Eddy O’Press (english pronunciation, please) séparé de nous par une imposante barrière de röstis, conteur unique de boniments quotidiens, doux papa de tous, se préoccupant de filtrer à sa manière ce qui pourrait à ses yeux heurter notre sensibilité, prenant soin de retenir ou distiller l’information en fonction du climat ambiant, porteur ou non.

     

    Ainsi, lûmes-nous jadis que les apprentis-sorciers du Cern, négligeant  4% de risques d’évaporation trop lente de quark, le cas échéant aspirant laminant désintégrant pour le moins la galaxie, étaient victimes de terrorisme en interne, d’anodines défaillances diverses et informatiques graves, etc, .. puis nous apprîmes en fin de semaine passée que le Kraken de Higgs avait redémarré, mais que durant quelques semaines les faisceaux ne feraient que se croiser sans se percuter.

     

    Cerise Suprise sur le gâteau du jour. Des collisions s’enchaînent à nos risques et périls depuis 24 heures, et les enchères montent, il s’agit de pousser avant Noël jusqu’à 1,2 TeV, histoire d’écraser d’entrée les minables du Tevatron américain qui détiennent le record à 0,95 TeV, les pauvres ploucs, alors qu’en moins de trois ans, nous serons particules éclatées ou les meilleurs, avec 7 TeV sur faisceaux agglutinant carrément 3000 paquets de 100.000.000.000 de protons. Na!

     

    Pas de quoi s’en faire: La sécurité, nous assure bon papa Eddy couvrant les festivités, était  3000 fois moins efficace il y a un an, avant le premier accident. Restons songeurs sur les avancées fulgurantes de la science et muets comme carpe diem sur la valeur accordée à notre vie d’insectes Cernés, pris au piège hypothétiquement apocalyptique de la taupinière, ne labourant utilement que le jardin d’Eddy et confrères étrangers.

     

    Puis, à quoi bon donc répéter qu’il est par essence imprudent de provoquer des effets inconnus, défiant toutes lois de la physique, que la théorie de la relativité, alliée à celle des cordes et du quantique en général nous permettent déjà une connaissance satisfaisante de l’origine de l’univers; En tous cas je m’en contente, en ma quête aux raisons et incidences des fréquences de la chimie universelle fondamentale. Mais chut, Papa Eddy n’aime pas que l’on égale ou critique ses patrons.

     

    Il préfère que l’on chante nos blanches montagnes. Tiens, justement, à ce sujet, combien ne nous avertit-il point dernièrement des effets néfastes d’engins, dégageant abominable quantité de gaz à effet de serre, type aérosol, attaquant directement la couche d’ozone?

     

    Et voici que papy Eddy offre une publicité formidable à un honoré  industriel suisse, se  constituant incommensurable fortune en vendant des kyrielles, à Dubaï et ailleurs, de ces mêmes canons à neige.

     

    Ah, qu’il est réconfortant de sentir une ligne éditoriale sûre et stable, invariable à travers toutes tempêtes, fidèle à la tradition journalistique un brin gauchiste. Quel bon papa qu’on a là, soucieux de notre sommeil, ne manquant jamais de renouveler son répertoire d’histoires.

     

    Bonne nuit les petits.

     

     

    Ali GNIOMINY

  • A C 2 C S S - LA SUISSE 5ème PAYS DU MONDE DONT LA CORRUPTION EST LA MIEUX DISSIMULÉE

    CONCERNE PRINCIPALEMENT L’ASSURANCE-MALADIE DE BASE! SOMMATION FAITE À LA MAGISTRATURE ET AUX RESPONSABLES DE PAREILLE CORRUPTION DE LIRE CECI EN DETAIL, ET D’AGIR SANS DÉLAI.


    Notons toutefois d’emblée qu’il y a une nette amélioration en matière de corruption! La Suisse était huitième avant les détournements et tromperies d’UBS. Encore un petit effort d’abusive discrétion et nous resplendirons au palmarès de la corruption fondamentale, relative à l’injuste partage avec autrui.


    Aujourd’hui, pas de quoi rire! Il y a, en effet, corruption et corruption; Si les billets ne se glissent plus sous le bureau ils se subtilisent à la pelle, virés sous des budgets-bidon, au bénéfice principal de leurs gestionnaires, pris en de stricts faussés schémas d’utilisation du partage des biens publiques, sans exceptions méritoires ni rares coups de cœur possibles, mais ô combien s’en accoutumant et s’en enrichissant, en étude de l’art de pousser le pékin à la faute par surcroît de révolte, et tirer plus encore de sa carcasse par l’amende. Détournant l’attention sur le véritable fauteur de troubles et bénéficiaire de l’étatique corruption de conscience.


    Comment donc rester honnête sans désobéir à des principes ancrés dans ce terreau de corruption, dans ces lacunes de la loi, permettant si subtilement à certains de faire à peu près n’importe quoi de la condition de vie d’autrui? En châtiment perpétuel pour un accident de celle-ci en lequel l’esclave a laissé jusqu’à ses derniers sous et plus. Accident financier de base dont les conséquences néfastes ne cessent d’augmenter, au fil des décennies, au gré des humeurs de prétendus créanciers, en fait payés bien trop depuis longtemps, pour détestables services crachés, mais conservant entre eux le pouvoir de refuser toute reconnaissance de responsabilité en la ruine infligée ou arrangement en le sens qu’une simple réflexion logique impose;


    Et s’accumulent les petits vrais créanciers impayés, par faute d’ignoble voracité du très douteux premier plan de bénéficiaires des saisies opérées; ça ne peut plus durer ainsi. Voici, une fois de plus, j’en suis désolé pour ceux qui comme moi me préfèrent en distributeur de bons mots rigolos qu’en  très sérieux accusateur, voici l’exemple concret et détaillé de divers types de corruption du principe d’égalité relevés ici :


    Je reçois, ce jour, le rappel d’un médecin pour facture du 07.10.2009, alors qu’il va y avoir à nouveau six semaines que j’attends le remboursement de prestations simples, indiscutablement dues par une assurance-maladie de base; Celle qui traite ses employés de la manière la plus inhumaine, selon un sondage officiel, assurance que j’ai l’interdiction de quitter et qui me coûtera l’an prochain 140.- de plus par mois que la moins chère. Les primes sont paraît-il depuis longtemps versées par les OP, ayant augmenté la saisie du montant de la cotisation qu’il m’était impossible de payer régulièrement avec le ridicule minimum vital laissé, minimum réduit d’autant. De surcroît, l’assurance en question relance poursuites sur poursuites et ADB pour les sommes qui doivent lui avoir été versées X fois par le fruit des saisies mensuelles, + ma prime de fidélité, revalorisation de la vie, etc etc .. et au pire, ou de plus, remboursées par le Service de l’Assurance-Maladie. Qui, paraît-il y est contraint, devenant un jour créancier à son tour, de montants exponentiels, liés finalement exclusivement aux frais monstrueux occasionnés par les relances annuelles de poursuites, pratiquées dans le luxe par Inkasso, Justicia et autres profiteurs du malheur planifié.


    Je reçois ainsi: Sommations, commandements, adb, décisions à la chaîne, pour redevances de sommes pharaoniques prétendument dues aussi à trois assurances-maladie. « Retards » d’années précédentes, dont plus de 5'000.- à la dénoncée; Essentiellement pour frais de retard et de poursuites …qui l’eût cru? « Dettes», elles, non couvertes par le Service de l’Assurance-Maladie, ni attaquées par Me Poggia, Mme Beck et les rares défenseurs des assurés;


    Je suis racketté par cette assurance obligatoire parmi les plus chères et trop (ou déjà plusieurs fois? tôt ou tard) grassement payée, ne donnant aucunement satisfaction, semblant ne disposer que de peu de sens moral, rendant malades les assurés qu’elle est décidée à emmerder: (voir la succession, l’an passé, d’erreurs et négligences, jusqu’à rembourser après des mois .. sur le compte de l’un de mes proches au lieu du mien; Et affirmation répétée de l’assureur vaudois que les remboursements peuvent être suspendus malgré la Convention avec le canton; Il a fallu l’intervention de plusieurs spécialistes pour rappeler à cette caisse les clauses de la Convention signée, le déblocage obligatoire des sommes séquestrées, etc..) Enervements engendrant stress et insomnies, dépression .., Sans doute autant qu’à d’autres  prisonniers d’assurance, mis dans l’impossibilité de payer leur médecin tant qu’il n’ont pas reçu le 90% des frais. Ce qui nécessite des arrangements concernant les rappels de médecins, également lésés, rappels arrivant souvent avant le remboursement. A décharge de l’assureur qui s’enrichit illicitement impunément, d’immorale manière opaque et prévaricatrice, et enrichit l’Etat par le lucre des poursuites: Durant le dernier semestre, pourtant, les rares remboursements de frais d’une centaine de francs sont arrivés dans les trente jours. Alors pourquoi cela recommence-t-il et pourquoi de tels délais de paiement? Problèmes informatiques perdurant? Qu’un audit soit effectué en ce sens ne sera pas un luxe, ou du moins une étude statistique de ces délais dans les diverses assurances, menant possiblement à des modifications légales.


    Pour ma part, toujours .., je suis invité à éviter de former opposition à ces absurdités. Il me fut jadis très clairement dit: -Vous n’avez pas trop intérêt à faire du bruit, pour ce genre de truc c’est vite vu, notre autorité supérieure a un petit juge teigneux qui trouve les failles même s’il n’y en a pas. Il boucle les emmerdeurs avant d’étudier le dossier. Vous perdez votre boulot et votre appart à coup sûr. On comprend très bien l’absurdité de votre condition de vie, mais on a des barèmes scandaleusement idem que l’an passé, on est les premiers à gueuler à ce sujet, on vous accorde déjà le maximum pour les frais médicaux non remboursés et les quittances par lesquelles vous prouvez que vous dépensez trois fois ce montant dans l’année en opticiens, dentistes, etc, tout cela n’y change rien! On ne peut rien y faire, voyez avec un Service de désendettement!- C'est-à-dire retournez comme tant de vaines fois, attendre une prise en charge gratuite parmi les requérants d’asile. On décortiquera jusqu’à la réutilisation de l’allumette pour la soupe, calculera de manière surréaliste qu’il vous reste de l’argent pour ceci et cela, si vous vous privez de votre raison de vivre, vos activités artistiques et leur coûteux strict minimum d’indispensable « infrastructure » (encreurs, copies, reliures, instruments, peinture) et vous contraindra surtout et avant tout à … payer vos impôts … sur le minimum, même s’il faut avoir faim pour cela! Et pire: Voyez: Alors que je demandais finalement, du temps des affiches TG sur la descente aux enfers d’un poète endetté (7.7.88) que soit virée directement de mon employeur, déduite sur mon salaire, la mensualité globale au Service de désendettement, afin de disposer enfin de plus de tranquillité et d’un minimum plus décent que si j’étais un parasite social, la réponse fut catégorique, la Loi l’interdit, en dépit de l’accord du concerné.


    La plaisanterie additionnelle criminelle à laquelle suis assujetti depuis plus de deux décennies, dépassant arbitrairement ce qu’il m’est possible de rembourser durant le reste de mon exploitation abusive par l’Etat de Genève: J’accuse de corruption du mot Justice ceux qui prétendent en être les dignes représentants et tolèrent silencieusement l’exclusion, l’atteinte à la santé, aux finances et à la dignité de citoyens, par des moyens de pression sournois, un terrorisme d’Etat que représente aussi la barrière artificielle ésotérique mise entre le plaignant, dénonçant évidente réalité, et le verdict qui tranchera, une fois ôtés tous les détails très révélateurs, stupidement ignorés car « incorrectement » formulés, contenant vice de forme, etc. L’accès payant à un devoir et droit fondamental de l’Etat de protéger tout citoyen contre de criantes injustices est une corruption de la Morale.


    La discrimination pratiquée par l’élitisme justicier, consiste non seulement à imposer un prix en fonction du procès à budgéter, mais à fixer un tarif plafond de 30'000.- pour réparation de n’importe quel tort, (est-ce toujours le cas?) subi par la victime d’abus de ce type. Un grain de poussière en regard des souffrances, révoltes et privations vécues  par absence de tenue des engagements de l’Etat


    Toutes les trois lignes de ce blog, en moyenne, vous trouverez malheureusement la dénonciation du scandale inadmissible d’une forme de corruption par indifférence feinte, attentisme sournois, volonté de nuire mainte fois démontrée, et rien ne bouge, que pour empirer.


    La corruption du pouvoir par le copinage et l’atavisme des fondements subjectifs, présentés pour volonté populaire, et imposés comme laissez-passer, cette corruption est d’autant plus grave qu’elle discrédite encore plus l’image de l’honnêteté de nos autorités, déjà bien déchirée à l’étranger.


    Des gens comme moi sont prêts à se faire condamner, s’il le faut, (à part le p’tit joint ou une phrase malheureuse je ne vois vraiment pas pourquoi) mais ne peuvent plus taire pareille situation. Que s’élève enfin un Procureur. Que plaident de véritables avocats! Que cessent ceux-là de détaler comme lapins, filer en leur média tanière, dès qu’il s’agit d’utilité publique, qu’il convient de dénoncer leur gagne-pain et ceux, complices, qui le leur fournissent, corrompant l’image d’équité entre tous justiciables par l’accès préférentiel qu’inflige une double justice.


    Tout est mis en œuvre pour décourager celui qui s’élève contre pareille corruption, demande simplement plus de souplesse, de relative empathie,  simplification et transparence dans les procédures, un accès réellement totalement gratuit si l’affaire à l’évidence en vaut l’étude, un coup de pouce pour bien du monde au moyen d’une impartiale défense à disposition, véritablement intéressée par autre chose que ce qu’elle touche.


    Avec pour règle du jeu que les vices de forme sont peu importants, que seule l’évidence prime, le ressentir profond d’une réelle souffrance vécue plus que les preuves absolues; Que simple quidam puisse obtenir sans aide juridique : gain de cause et réparation pour une carrière foutue en l’air par fort incompétents gestionnaires de valeurs humaines, prétendant faire la Loi et décider ad vitam de la condition de vie minimale de l’animal tombé au piège des poursuites, rabattu par véreux banquiers de jadis.


    La corruption des renseignements et agissements en découlant, (soit le type de fichage à caractère définitif en vigueur, l’argent fait sur la ruine programmée d’objecteurs), n’est pas digne d’un pays dit exemplaire.



    Pour un solide Plan zéro-corruption – l’opération peut s’appeler: -Amnistie aux endettés de bonne volonté -. Dans cinq ans nous sommes les gagnants, lauréats des pays les moins corrompus. Soyez, honorables Magistrats, sommés de vous expliquer sur les fondements du métier que vous pratiquez en clans, avec tout le respect que je vous dois individuellement: Au boulot, et merci à vous de participer enfin à cette lutte contre le racisme financier et judiciaire.


    Ali GNIOMINY

     

  • MONSIEUR STAUFFER, FONDONS LE P.E.P.S. – PARTI DES ESCLAVES DE POURSUITES SCANDALEUSES -

    Monsieur, je suis en général plutôt à l’opposé de vos idées, mais partage avec vous l’enfer des poursuites à perpétuité, gonflées totalement arbitrairement et sur lesquelles aucun véritable contrôle n’est possible. Aberrations contre lesquelles aucune défense sérieuse n'est accordée.


    Lisez attentivement l’article qui précède sur ce blog, et rassemblons les victimes de cette machination infernale. J’apprends que l’assurance-maladie a poussé la plaisanterie jusqu’à 50'000.- vous concernant, alors qu’un Service cantonal de l’Assurance-Maladie se targue de solder les primes impayées passées aux poursuites, et par conséquent que vous êtes comme moi prisonnier d’une assurance que ne pouvez quitter, qui vous ruine sciemment, réputation et santé comprise, tout en possédant des réserves largement suffisantes et augmentant ses primes par simple cupidité. Sans qu’une prétendue justice ne se presse à trancher en la matière.


    La TG a cru bon de vous mettre au pilori médiatique pour des dettes sûrement aussi préfabriquées pour vous que pour moi par un certain pouvoir genevois. Prouvant ainsi à quel point l’esclave de poursuites, même en grande partie totalement illégitimes, ne dispose plus de la moindre protection de sa vie privée. On n’affiche pas le portrait de pédophiles mais le notre sera impunément sali à grands tirages.


    Lisez donc mon « traité de l’actuelle corruption suisse » ci-dessus et réagissons. Et merci à la TG de vous avoir soudain rendu sympathique à mes yeux.


    Toujours au côté des minorités persécutées. A C 2 C S S - Action Communautaire De Contestation Sociale Suisse


    Ali GNIOMINY

     

  • REJETONS NOS REJETONS ET STOP AUX DOUBLONS

    Alors que des cabines du téléphérique d’Aminona furent recyclées, et servent de fumoirs à l’extérieur du restaurant des Halles de l’Île, quarante lieux d’allaitement sont à grands frais aménagés au centre ville. Pourquoi pareil gâchis? Ne lisions-nous dernièrement qu’il convient de stopper la prolifération anarchique de marmots dans le monde? Et personne n’a pensé qu’il suffit de les allaiter dans ces cabines enfumées pour régler le problème?

     

    Soyons objectifs, les gosses sont toujours plus mal élevés, bénéficiant de tous les droits et exemptés (bientôt) de tous devoirs, et protégés de plus contre de petites tapes méritées, n’ayant pas tué des milliers de générations précédentes, générations devenues ainsi mieux préparées à supporter les coups de la vie.

     

    Interdisons plutôt la cruelle fessée administrée annuellement aux adultes par papa fisc et mère indigne assurance. Fessée rendant les victimes toujours plus agressives, sournoises et menteuses. Halte aux châtiments encore pour elles.

     

    Fort heureusement, solutionnant le pullulement de chiards, nous vient d’Amérique la méthode Claude François, consistant, lorsque le gamin ne veut pas prendre son bain, à appeler l’agent Taser qui, expérience faite, jettera le gosse dans l’eau avant d’utiliser l’appareil.

     

    Vive le progrès.

     

    Bernard HYVIST

  • Quand l’oignon chasse la grippe et l’ail les vampires visant à vacciner de force

    En résulte une sacrée salade du jour, surtout si mêlée à ceci:

    SALAIRE HOMMES-FEMMES EGAL POUR LES STARS DU PORNO

    Honteux. Déjà très largement payées en liquide et à raison de 800 à 1500 euros la scène, chez Dorcel, le salaire de ces dames discrimine gravement les étalons qui, eux, en dépit de la qualité de leur érection d’un monument du cinéma, ne touchent que 500 euros maximum et font pratiquement tout le boulot.

    Enfin, ne s’en importe guère notre bon Obama, se souciant par trop de ses cheveux gris, prétendant que c’est l’âge, à 48 ans.

    J’en ai 53, sur tête abondamment naturellement fournie, pas un seul blanc malgré chimio de 2002, et suis hyper stressé: Le job de Président serait-il malgré tout peu reposant?

    Sans transition dirait le maître: En France la Loi ne réprime pas l’inceste en tant que tel!

    Attention que ça ne finisse pas par donner un type d’avorton miniature, colérique, opportuniste, m’as-tu vu, plein de tics, confondant ses garanties et bons de commande Rolex  avec des textes urgents à signer.

    Et sauvons la planète en faisant moins d’enfants. Apprenons à viser plus juste, et merde pour la décence. A quand l’ouverture de la chasse?

    Ainsi : Quand l’oignon chasse la grippe, l’ail prend aux tripes grognons, jusqu'au trognon!

    Que si profonde moralité vous accompagne sur le chemin du soulagement.

    Annie DEKRAB

  • LOTO CRITIQUE?

    Nul ne saura jamais d'où et quand ça survient en ma tronche, mais puisque c'est arrivé profitons-en. Pas sympa avec moi les auto-autorités, ces temps-ci.

     

    Tu n’es Poète,

    poète en quête de conquêtes,

    tu n’es que bête

    mathématicien et petit sien sans ruse de Muse,

    tu n’es Poète,

    poète en tête de la lorgnette,

    tu n’es qu’esthète

    qui se tâte,

    qu’astiqué par friqués défroqués

    soi-disant bath partisans

    de l’Ethique Poétique anti-fric

    tu n’es Poète,

    poète en quête de coquettes ou quéquettes,

    n’es qu’estimé bien abîmé pondeur

    d’œuvres pauvres en rondeur,

    tu n’es, poète, qui ne luit,

    que tempête de dettes et d’ennuis!

    Poète!

    Eteins ton ton mutin

    et ose:

    Ne cause que de fleurs et de bonheur!

     

    °

    °

    °

    Denis VAUSSUR

  • CLAQUES TUENT ALITÉS

    Problème du statut des intersexués dans le sport:

    Pour les + homme que femme: la simple logique veut que nous leur imposions, dans le marathon, une côte supplémentaire.

    Un champignon décime les batraciens:

    Tout fout le camp, c’est le monde à l’envers, au point de toucher celui des contes de fées. Voici qu’à défaut du contraire: le champignon est planté sur le dos du crapaud.

    Et quelle belle princesse se risquera à ce que soient ses pulpeuses lèvres mycosées?

    Tiens, puisque nous en parlons:

    Avouez que c’est joliment envoyé: Les postiers sont incessamment collés par des timbrés qui font de la lèche!

    Il suffit! Suite à tant d’horreurs, la moindre des convenances veut que je vous compose plus léger divertissement:

    DESSEINS ABÎMÉS

    Dafy, parmi les putes

    recrute, recrute.

    Drôle de cas

    que ce Dafy

    qui veut des filles,

    mais qu’elles soient oies,

    battues, vêtues de soie de burqa.

    Drôle de gars, drôle de parrain,

    un brin gaga,

    qui veut des lois,

    qui les déploie

    mais ne s’y fie,

    en compagnie de son ami:

    Dafy n’a la berlue,

    hurluberlus des filles

    immoralement défient,

    de Qom à Rome

    l’entendement.

    Ali GNIOMINY
  • QUE CESSE LA NUIT DE PORTER CONSEIL aux nues

    Cher demain, j’espère tout d’abord que les choses qui ne vous sont pas remises, et sont faites le jour même, ne demeurent pour vous une source de grave privation, raison de la remise tardive de ce que j’ai composé hier, et vous remercie vivement pour votre aimable commentaire sur ma jouissive chronique d’avant-hier, par laquelle j’ai foutu une véritable branlée aux faux diplômés et à ceux bien trop raides qui cachent l’existence de telles failles, et les conséquences engendrées dans le monde du travail par pareilles hautes lignées de rusés peu érudits tricheurs; S’appelant à diriger d’honnêtes savants citoyens pris pour les derniers des cons, enserrés en des fonctions quelconques où jamais ils ne pourront déployer leurs talents d’exception; Potentiellement à ne pas mettre entre toutes mains il est vrai, mais de là à pratiquer le boycott total de semblables cerveaux..devrait exister un espace d’étude et  de dialogue réel.

     

    Voyez-vous, vous qui êtes un sublime autre jour, mais aussi représentez le trompeur: -J’arrête de fumer- ou –je te téléphone-, .. j’espère encore et toujours, tout autant que vous, qu’une entente globale survienne, que cessent de dormir étrangement certains choisis dossiers ou fonds débloqués par vote depuis des lustres, ou en cours de l’être; Que l’ensemble des Conseillers, assis ici ou là, déploie enfin un minimum de respect envers le Souverain, en appliquant illico Ses Décisions. Rien ne justifie le tort fait à qui attend des fonds dus, retenus en fonction du mauvais vouloir d’un seul -ou d’un petit groupe de- profiteurs (des intérêts de la somme non débloquée? En tous cas au détriment de pressants besoins en EMS ou autres..). Sinistre individu ou clan laissant pourrir volontairement une injuste situation.

     

    Deux pieds, cher demain, un gauche et un droit qui avancent en même temps? Et le tronc part à la renverse, ou doit se plier vers l’avant et sauter. N’y a-t-il là de quoi m’éditer?

     

    Certes, on le dit, chacun se cherche et balance en permanence avec éclectisme entre ce qu’il ressent de juste à gauche comme à droite, chacun quête l’idyllique scrutin, rêve de mirifique composition politique, hors obsolète schéma gauche-droite (où tout homme gauche pas à son affaire reprend droites sur droites), chacun veut SON mieux et possiblement celui d’autrui mais pas trop. Beaucoup sont d’ailleurs allergiques au mieux de tout prochain trop avancé.

     

    De minces espoirs existent que, dès vous, .. dévoués élus s’éveillent, se mettent à parcourir, décortiquer et parcourir encore l’ensemble de mes chroniques-ci, sur deux ans, et soudain réalisent enfin, ou le feignent, qu’existe étatique dysfonction, atteinte à la dignité et aux mérites, agressions à faire urgemment cesser par conséquente réhabilitation.

     

    Il est trop absurde qu’une verve aussi subtilement étendue se perde à jamais en rédhibitoires logorrhées et chialeries épistolaires. Le tas de bêtas qui a voulu ça est en grande partie balayé, j’ose espérer que la ramassoire soit à présent fort adroitement maniée.

     

    Comprenez encore, de votre aurore à votre crépuscule, combien suis susceptible d’enjouer vos années, par de rémunérées chroniques niquant tous arriérés. Ne manque plus que la volonté politico-financière de certains acteurs de la Ville, dont je ne parle jamais, incluant ses sbires dans l’Etat, qui refusent de plier le paravent créant tant de confusion calculée, permettant le ping-pong administratif incessant; Engendrant retards qui doivent être sanctionnés.

     

    Il est immoral sinon anticonstitutionnel, pour l’exemple, que des Conseillers ne puissent être amendés lorsqu’ils mettent un temps scandaleux à traiter des problèmes urgents, et débloquer des fonds revenant aux mérites réels d’(ex-)exclus, victimes de renseignements faussés, préjugés et craintes infondées.

     

    Bref, je ne mords que si l’on me marche sur la quenotte, prive méchamment la petite souris. Sinon je suis chaque jour plus utile et gentil.

     

    Toutes et tous me connaissant vous le diront: Jamais vu athée faire plus de bénévolat permanent, aimer pareillement son prochain, en dehors de l’exploitation qu’il subit et de ses évasions artistiques, respecter pareillement les convictions de l’autre, tout en les ébranlant parfois le moins méchamment possible. Jamais cru qu’un athée puisse tellement se sacrifier sous le regard bienveillant de passifs fainéants bons croyants à bourse privée ou publique pleine mais fermement liée, dédiée à leurs seuls amis en Jésus & Cie ou Allah et ça, Abraham tant que tu le voudras ….

     

    Donc, je vis passer des décennies de Conseillers, ombres à chinoiseries, et l’image d’Epinal genevoise, tournant incessamment en bourrique et farandole dans ma tête, me dessine des dynasties si prévisibles de silencieux peu compétents, que j’en viens parfois à être un chouia critique; Vous voudrez bien m’en excuser; Et à douter d’une collégialité de type somme toute timocratique. Semble-t-il selon certains politologues la plus proche de l’ancien régime soviétique. Eh, Oui, grattez-vous, je vous en prie. Réalisez que je connus et participai à ma manière à moult bisbilles de jadis, souffris de mépris culturel dès l’ère Ketterer, pour guéguerre provoquée au sujet d’une statue en bronze MacDonald‘s, hamburger lauréat de genevois Prix d’architecture, puis sous l’Ere Emenegger et successives, jusqu’à la pire. J’ai rayé cette lamentable gestion de culture de toutes mes bases de données, et attends la suivante pour envisager de cesser de la dégommer, si elle ne me gomme d’entrée. Ce n’est en tout cas plus à l’artiste que suis d’aller au devant d’irresponsables: .. de biens, dédiés au savoir authentique et à la Culture essentielle, ce n’est plus à l’artiste de remplir d’imbéciles formulaires d’adhésion au droit d’avoir peu de chance de recevoir ceci cela de fondamentalement dû et mérité, mais soigneusement dissimulé, surtout pas révélé à l’ayant-droit; fonds dont l’accès secret n’est révélé qu’à de choisis amuseurs bien conformes et aiguillés, au détriment de sensationnels parias maintenus ainsi dans les soucis.

     

    Ci, sont donc présentés mes Vœux de bon rétablissement à la loquace (excepté me concernant) classe politique, qu’en vrac je, si souvent, cruellement croque, mais à qui n’en voudrai jamais vraiment, (c’est juré je suis fort, vacciné et plus sain d’esprit que bien des spécialistes du domaine), au point d’en arriver à une extrémité comme celle survenue à Zoug. Cependant, en lisant l’enfermement que je subis sous le joug d’obscurantiste système, l’on comprend que d’autres êtres faibles sont mis en condition de péter concrètement les plombs, par semblable  machinerie sociale, inadmissible et totalement déshumanisée, cachant sans cesse ses responsabilités et concepts dans la multiplicité farfelue d’une imposée complexité au bénéfice unique d’une classe bien ciblée.

     

    Pour gain d’un minimum de crédibilité, que commencent à répondre les payés conseillers au courrier qui leur est envoyé! Ce sera déjà un bon début.

     

     

    Ali GNIOMINY

  • FLASH-MOB D’UNE DURÉE DE QUATRE ANS POUR GENÈVE

    Quatre ans de blocages et d’élitisme intensif supplémentaires, sous le joug d’une double majorité conservatrice. Et ce n’est pas encore demain que sera enfin rendu obligatoire le contrôle systématique de la validité des diplômes de cadres en Suisse, au moyen du système Prooftag (authentification par code à bulles, impossible à falsifier). Vont continuer à proliférer les engagements entre incompétents de haut rang, dont les imitations de titres sont achetées encore plus facilement que ne l’étaient, il y a vingt ans, les faux permis de conduire de pays voisins.


    S’y opposeront évidemment les puissants concernés, sous prétexte que la mesure ne fera pas diminuer le chômage. C’est vrai, les centaines ou milliers d’escrocs chefs, du petit responsable de rayon jusqu’aux plus hautes sphères du Privé ou de l’Etat, pris en flagrant délit, alors que les diplômes qu’ils avaient présentés ne pourront être authentifiés au moyen du Prootag par l’Etablissement d’où ils sont censés provenir, seront licenciés sur l’heure et amendés, puis simplement remplacés par des chômeurs réellement compétents pour le poste et au bénéfice de vrais titres. Peut-être qu’alors de véritables solutions à l’insécurité de l’emploi seront trouvées? Ainsi qu’un équilibrage des salaires?


    Encore faudra(it)-il pour cela qu’existe un tout petit reste de souffle de gauche encore non étouffé, ou ne s’étouffant seul, pour (m’aider à) lancer l’Initiative en ce sens. Cependant, en une contrée où moins de la moitié des citoyens vote, permettant ainsi que devienne majoritaire (pour protéger le peuple contre les dérives de l’extrême droite) … la droite bourgeoise … qu’espérer de bon? Sinon demander l’asile politique en Libye, pays ou les otages le sont au grand jour.


    Le pire dans cette gueule de bois électorale, c’est que j’aurais été tout aussi mal si cette lâcheuse gauche actuelle avait été majoritaire. Lisant le Sieur Minet dimanche vers midi, j’avais entrevu des prévisions « idylliques » en la circonstance, trois de chaque côté sans extrémisme et Me Poggia en médiateur. C’eût été la première fois que me satisfasse le résultat d’un scrutin. Le rêve s’est très vite estompé par l’avancée du concept de SERRURITÉ (voir chroniques successives) de Mme Rochat, qui plût plus aux « jeunes » voix.


    Heureusement, le bas peuple dispose au moins de plein de cuculture pour se distraire, c’est souvent la Ventoura dans le quartier de Toulmonde, son savoir lui fera gagner neuf points sur dix, c’est presque sûr, mais jamais, ô grand jamais il n’échappera à la scandaleuse question, introuvable pour des millions de personnes, qui exemptera l’organisateur d’attribuer l’enjeu financier.


    Le Tapis rouge sera déroulé en les foyers du lundi au jeudi à 18h40, en l’honneur des efforts intellectuels intensifs que nécessite ce jeu, particulièrement celui de l’animateur enjoué consistant à rester le plus visiblement possible coûte que coûte dans les temps, tout en improvisant vite et juste. Le score à l’avantage du jeu est pour l’heure de 1743 à 8.


    Et puis, surtout, il y a les flash-mob, ces mouvements immobiles de foules. Les flashmobbers luttent contre le mobbing, sans doute; ils ont bien du boulot; en se réunissant à un certain endroit pour rester figés un certain temps. Quel goût, fêter l’immobilité dont nous souffrons tous tant .. !


    Ouah, le pied, se dit pourtant le bon peuple! Quidam ne peut s’empêcher de fantasmer sec, toujours un peu cochon. - Juré que je le fais, je passe la main dans le slip de la personne figée qui me plaît le plus et l’embrasse! – On va voir la force de ses convictions en matière d’immobilisme!


    Allez, Mesdames, ne faites pas vos timorées, jurez que vous êtes l’une des rares à ne jamais avoir pincé de parties de garde sur le parvis de Bukingam ou du Vatican!


    L’hypothétique baffe ou aventure que récolterez, pour avoir pincé l’immobilisme d’une droite figée sur ses positions en vaudra certainement la peine.


    Ali GNIOMINY