06/08/2017

PRÉTEXTANT QUE L’AS SUISSE N’EXISTE PAS …

Les faux sourds sont de retour!

Enfin? Je trouvais aussi qu’au prix qu’ils nous coûtent il fallait d’urgence écourter les vacances de nos parlementaires!

%%%

Pierre Maudet vise le Conseil Fédéral!

Plus qu’une simple formalité à accomplir et c’est gagné! L’opération doit avoir lieu dans les jours à venir, et c’est un joli prénom pour une Conseillère fédérale, Pierrette!

%%%

Un autre des élus chers PLR Genevois renonce, lui, au Conseil Fédéral!

Zut alors! À chaque fois que je serai victime d’une nouvelle tentative de meurtre par dol éventuel du fait des conséquences sur ma santé d’une Xième convocation pour saisie frauduleuse aux O.P. de Genève, comme celle de mercredi prochain, je continuerai à le croiser dans son fonds de commerce principal à l’étage des huissiers de ce bâtiment!

%%%

Les Suisses existent!

Que trahit et renie la scélérate dictature financière suisse auto-protégée!

%%%

Trop cher, le bois suisse ne se vend plus!

Où va-t-on, si même la traditionnelle langue de bois ne vaut plus rien!

%%%

Scandale des œufs contaminés!

On commence à le savoir à quel point est médiocre la qualité du sperme des Suisses!

%%%

Fin du Bolt d’or!

Pour ceux l’aimant c’est la cata! Marrant, non?

%%%

Cézannes, Paul Cézannes apprécierait-il qu’une Fondation culturelle de bas valets de l’Art se permette de l’exposer à une publicité si minable et dépourvue de créativité que le clown éhonté à sa tête se contente de piquer le slogan éculé, fort de café, d’un sex-symbole Américain?

Plagiat inhérent …

Ali GNIOMINY

%%%

“Décret 1205b al.37 – UDC-PLR du 01.08.2017: Nul étranger ne pourra prétendre à naturalisation sans avoir préalablement affiché durablement sa Suissitude à l’instar du présent modèle imposé”

DSC_7325 (5).jpg

“Décret 1205c al.38 – UDC-PLR du 01.08.2017: Nul esclave par servitude pour dettes faussées, sommé de se présenter à l’Office des Poursuites dysfonctionnant, et affligé de ce qu’on appelle avoir le pied bobo, ne pourra faire payer, par les crapuleux créanciers le poursuivant pour profits claniques privés prioritaires et au détriment de l’intérêt public, une ambulance pour le transport de cette victime d’extorsion de fonds de son domicile aux OP et retour”

IMAG1073.jpg

25/07/2017

L’AIGRIE VOIE, ÇA LASSE !

Futur Prix Nobel de la Paix du couple: L’Espagne propose des gardes du corps pour femmes battues!

Bien! Ainsi, toute femme maltraitée sera enfin en sécurité! Avec son protecteur dormant entre elle et son mari qui n’a pas intérêt à bouger!

Mais, dans le fond, quel abominable sexisme dans cette mesure! Rectifions l’injustice!

Messieurs, si votre matrone vous bat aux cartes, la prochaine fois qu’elle vous surprend au lit avec une plantureuse blonde musclée, expliquez-lui qu’il s’agit de votre gardienne du corps!

Et si votre dure moitié essaie de vous arracher les yeux, surtout ne la cognez pas et empêchez votre gardienne de s’en occuper!

Car, à coup sûr, avec gardienne et gardien du corps entre vous dans le lit, votre épouse et vous-même passerez vos nuits de part et d’autre à tenir la chandelle!

%%%

Tiens, parlons-en: CamSoda lance le déverrouillage de l’écran Smartphone grâce à la reconnaissance du pénis ! Garanti presque inviolable!

Quelle bande de glands, ces concepteurs! Déjà que les mecs sont en train de farfouiller à longueur de journée là-dedans, vous vous imaginez à l’avenir?

Quand votre Directrice très prise, comme d’habitude, vous empruntera vite votre appareil pour un appel urgent, ce sera vraiment le cas de dire qu’elle reste sans arrêt l’oreille collée au téléphone!

Et en pleine conférence, devant des centaines de manchots, comme lui, et autres sosies de la Vénus de Milo, le Président fera: “Euh, excusez-moi, je reçois un coup de fil urgent, mais la bouche de ma secrétaire va vite s’en occuper: Monica, s’il-vous-plaît …”!

Dire que ce pauvre Bill aurait pu prétendre qu’il s’agissait de sa gardienne du corps, ou du moins se couper les bras … ! (Sot rit) …

Et sans doute sans transition: Le pire de tout est que ces Smartphones sont généralement Coréens, calibrés pour érectile attribut de 9,66cm au mieux de sa forme!

Imaginez le Congolais avec ces 17,93cm? Il lui faut deux Smartphones pour réussir un bon déverrouillage!

Vraiment, ces Coréens nous baisent en douce, et l’on ne s’en rend pas-même compte!

Une fois de plus ce monde est décidément intolérablement sexiste!

Scandaleux: Pas de moyen de déverrouillage offert pour ces dames! Du fait qu’elles sont dépourvues d’une tête de bite! Méat coule pas!

(C’est certes téléphoné mais ça fait toujours du bien! )

Donc, pour elles: Déverrouillage du bout des lèvres obligatoire!

Ou retrait sans peine! Issue ainsi de si phallique appli de branleurs!

%%%

D’ailleurs, désireux de se passer bientôt d’accès à son smartphone, le pionnier des logiciels antivirus, Mc Afee, est envoyé à l’hôpital après une agression des gros bras de Google, vraisemblablement, et il promet de manger sa bite si le bitcoin n’atteint pas 500’000.- d’ici trois ans!

Petit joueur, va, il ne prend aucun risque! Même s’il est édenté, à 74 ans, son repas ne sera jamais bien dur à croquer!

%%%

Énormité à présent: Panique à la CSS, Assurance-maladie privée obligatoire au profit des propriétaires de la LAMAL scélérate, dont kyrielle d’esclaves à vie sont, à mon instar, interdits d’en changer: Un assuré de force marginalisé, vivant au fond des bois, pète les plombs, entre dans le siège du groupe CSS de Schaffhouse et se met à couper dans les profits de l’assureur au moyen d’une tronçonneuse!

Votre bon Roi-Député du Parti Railleur condamne évidemment de tels excès criminels, et transmet ses sincères vœux de prompt rétablissement aux victimes du coupable, ayant fait cinq blessés dont deux parmi ses propres employés de l’agence!

%%%

Mais, tendons la perche au timide ou choqué lectorat, rehaussons petit à petit le niveau:

En y réfléchissant bien: Plus l’on s’élève, va vite et loin dans l’espace de l’univers, plus l’on remonte dans le temps du passé! Là d’où l’on vient, où nous évoluions avant maintenant!

Et plus l’on descend en Soi, plus l’on rapetisse en la trituration à grande vitesse du quantique, plus l’on découvre le futur!

Et voici que le summum de la Science contemporaine nous affirme que c’est, en fait, ce minuscule futur qui détermine notre conséquent présent fabriquant notre immense passé, et sans doute non l’inverse !! ?? Que nous ne faisons les choses qu’en fonction de ce que notre futur décidera au commencement, en quelque sorte …

Euh … Ni la place ni le temps ici pour l’érection de considérations si étendues, mais oui: Relatif à coup sûr!

%%%

Beaucoup plus cochon, à présent: Attendu que la Confédération Helvétique porte atteinte gravissime à ma liberté de culte de l’athéisme responsable et salvateur, et que depuis les années 1990 et jusqu’à fin 2017, elle accorde des subventions fédérales à des mouvements évangéliques criminels, comme le BESJ déformant de manière dramatique la jeunesse par des publications affirmant que l’homosexualité est le Mal, caractéristique des infidèles, des menteurs et des parjures, et que ces relations seraient “passibles de la peine de mort” conformément aux Évangiles;

Au vu de ce qui précède et en vertu de l’atteinte gravissime perpétrée par les tenants de la LPP, m’ayant empêché de m’installer à mon compte à 25% de taux d’activité complémentaire à la fonction à 75% en laquelle m’exploite l’État de Genève (voir ma chronique de début janvier 2017 sur ce support): Je prépare activement la demande de médiation impartiale pour réparation conséquente des torts causés, qui aboutira ou non à la plainte pénale de ma part, action en responsabilité et demande d’audits et enquêtes parlementaires dont je vous parle depuis des lustres; Et vous annonce mon intention de bénéficier de la préretraite à laquelle j’ai indiscutablement droit ces prochains jours, en raison de la pénibilité subie durant plus d’une décennie, que le Conseil d’État de Genève non affilié lui à la CPEG est formellement sommé de prendre en compte dans sa liste arbitraire des emplois particulièrement préjudiciables à la santé.

Aussi, à peine libéré de ma fonction de bas rond-de-cuir à l’État, en regard de mes irréfragables compétences, je compte m’installer à mon propre compte, vraisemblablement: En profitant pareillement de subventions fédérales, exemption d’impôts, etc, par la Fondation de mon Église Athée de Fricologie!

Dont le monumental bâtiment, qui devra être érigé aux frais de la communauté, Siège et lieu d’inculte principal dûment financé par l’État, sera nommé “La Masquée” surmonté d’une tour diffusant en moyenne dix fois par jour un nombre croissant de décibels relatifs à l’enregistrement de crissements de craie sur un tableau noir, signifiant l’Appel à la non-prière!

Cette sacrée Congrégation strictement hétérophobes, répondant ainsi parfaitement aux critères habituels motivant l’octroi de subventions officielles, et permettant le déblocage du capital LPP séquestré à vie par d’indignes et discriminants croyants, et l’appui de la réparation relative au sectarisme obligatoire infligé, cette Église comme les autres fera ainsi correctement grand bien, exclusivement aux adorateurs Fricologues.

%%%

Non non: Fâcher, gâcher le drôle n’est pas mon rôle, parole; N’est pas appât à apathiques tiquant au tic-tac de breloque des tactiques en toc que sans provoc j’évoque!

Justement, voyez: Incapable de laver ses péchés, Rome est à sec!

Ses huiles ne peuvent plus faire leur office, du fait que le lac de Bracciano n’a plus assez d’eau pour irriguer la Ville!

Cependant, toujours prioritairement prévenant et soucieux pour sa survie, le Vatican a ordonné à sa banque de transporter dans ses coffres, et de faire garder par les Suisses férocement armés, la totalité des bénitiers d’Italie!

Afin que la goutte pour se signer puisse passer bientôt à 1000 euros l’unité.

%%%

Navré, mais les nombreux témoins dont les poils se hérissent encore rien qu’au souvenir de mon impressionnante voix de baryton lors de chants sacrés en cathédrales comprennent, eux, notre frustration, d’un soir de Noël sur le parvis du Vatican, à n’avoir pu entrer en la cathédrale pour assister à la messe de Jean-Paul II. Du fait que le Saint-Lieu n’est réservé ce soir-là qu’à celles et ceux élus qui y sont dûment invités, les portes de Saint-Pierre étant claquées au nez du menu fretin que nous sommes!

Mais à part ça, détrompez-vous! Absolument rien de paradoxal à avoir été médium de l’un des plus lumineux Sages Esséniens des abords des sept lacs de Rila, d’avoir côtoyé certains des plus importants mystiques du siècle passé, d’avoir assisté parmi de nombreux témoins à des manifestations indiscutablement paranormales, d’avoir absolument tout quitté à vingt ans pour quêter le Graal et trouvé bien plus qu’espéré, d’être incomparablement altruiste et authentique, de respecter profondément l’Art issu du Sacré; Tout en ayant abouti à une profonde connaissance des criminelles ficelles d’habituelles tromperies religieuses généralement propagées, en m’abreuvant à la Source de saine Logique et Raison fleurant bon l’agnosticisme et athéisme lumineux, dévolus à l’essentiel service à son prochain. Saint-Winkelried en soit loué!

%%%

Sommet de la chaîne alimentaire, toujours: Un lion est signalé cinq fois en différents endroits de France!

Décidément, les Français sont de plus en plus bigleux, depuis que les rugissements de Johnny les ont détournés d’Optique 2000! À la moindre crinière aperçue ils crient au lion!

Comme s’ils pouvaient encore ignorer que le danseur Macron vient justement de recevoir la visite de Rihanna!

%%%

Pin-up & people, encore: Scandale planétaire ! La Présidente de la Confédération, elle, vêt tics, habille ses manies de patriotiques fioritures, mais il n’empêche qu’elle se fait prendre en flagrant délit de remplissage de son caddie dans un commerce d’Italie!

Du coup, les Services Secrets Suisses comptent redorer son image par l’une de leurs traditionnelles désinformations médiatiques! Ainsi, notre bienfaitrice Présidente aura en fait ce jour-là tout bientôt participé au “Sabato della distribuzione” consistant à acheter des denrées à offrir, à la sortie du supermercato, pour les dizaines de milliers de malheureux migrants coincés sur sol Italien!

Caddie, de surcroît, composé essentiellement de pansements et bandages, servant à soigner ces miséreux n’ayant pas fini de se fracasser le nez à Chiasso contre les portes ultra-blindées de la frontière du bunker Suisse! Un geste de bien bonne guerre, donc.

Il va de soi qu’une nouvelle immense purge aura lieu dans les milieux journalistiques ayant ébruité la bonne action en question en la faisant passer pour de la haute trahison. La Présidente rédige actuellement en ce sens un décret lui offrant les pleins pouvoirs jusqu’en 2029, et vient de signer l’autorisation de rehausser d’une cinquantaine d’étages les édifices pénitentiaires d’Orbe et de Bochuz.

Et, s’estimant victime d’insoutenable blasphème de la part d’un iconoclaste pamphlétaire issu de l’irréductible Prévôté, soit dûment esclave par servitude pour dettes à justification et montants officiellement frauduleusement trafiqués, elle compte prier son principal soumis sbire local, l’effrayant Pierrot Le Maudet, de rétablir la peine de mort tout exprès pour châtier celui dont l’intention de crime de lèse-majesté consistait à n’adresser, qu’en courrier B peu rentable, à l’excellentissime concernée ces abominables mots: “Doris, svp, la prochaine fois pensez à faire un saut jusqu’à Rome pour me ramener une palette ou deux de leurs délicieuses pâtes à l’encre de sèche”!

Humour trop noir, ayant traits …

Ali GNIOMINY

Et limite, derechef: “Érection à Tende due au béguin

pour le Mont Bégo et la Vallée des merveilles”

IMG_1755.jpg

Sur Facebook: Voir LISSE SANS CIEUX - https://www.facebook.com/rothjeanmarie 

14/07/2017

PASSÉ COMMUN SUPPOSE HISTOIRE :

Ce qu’il fallait à tout prix éviter est survenu: UNE EFFROYABLE MUTATION! À croissance démesurée en l’espace d’une nuit:

L’insoutenable résultat du croisement entre punaises de lit du trottoir et puces de canards du Rhône:

IMAG1066.jpg

%%%

Or, nous disions: PASSÉ COMMUN SUPPOSE HISTOIRE:

IMAG0017.jpg

 Surnageant sans faille sur tous reflets de gags bateaux: Tels:

POUX LAIDS, EN CORPS:

Accident faisant honneur à l’Autriche: “Un camion se renverse et répand 7’000 poulets sur la route!”

Nulle part ailleurs ils n’auront été plus vite, et en masse, sur les lieux d’un accident!

Incroyable, par ailleurs, qu’aucun média à scandale n’ait propulsé son tirage en titrant : - Un camion renverse 7000 poulets! -

%%%

Sans vergogne, pareillement: “Nos producteurs laitiers se plaignent du prix bas du lait!”

D’autant plus en sachant pertinemment qu’à ce rythme, d’ici peu le litre de lait sera à mille balles!

Vu qu’ils font déjà leur beurre comme jamais, sur les Préalpes, avec leurs vaches régulièrement secouées par les séismes!

%%%

Secoués, justement: Un géant américain de l’organisation de concerts avale les festivals suisses!

Donc c’en est bientôt terminé des concerts de protestation, lorsqu’un groupe du Ku-Klux-Klan entre en scène!

%%%

Allons! Un peu de compassion s’impose, surtout face au sort du futur détenu Trump. Fabriquons-lui un jouet pas trop casse-tête:

Une poupée russe à son effigie, en contenant une autre à l’image de son fils, en détenant une autre évoquant son beau-fils, en laquelle trône une minuscule figurine de Poutine.

Sûr que ça l’amusera beaucoup, pour tuer le temps!

%%%

Tout aussi glaçant: “Une nouvelle patinoire à 300 millions pour Genève!”

Ah? C’est donc pour ça que mon salaire est gelé à l’insultante classe 9 depuis 31 ans, fond année après année, et qu’existe un tel froid entre le Département chargé de culture et de sport restant de glace face au traitement dégradant, faisant froid dans le dos à tous observateurs, que Genève me fait subir? À Directions pour qui, bientôt, le glaçon … Euh … le glas sonne! Déraille leur piège du minable train-train!

%%%

Tel: “Piège des rails de tram: Les cyclistes accusent!”

Pas un centime lâché pour ces patinoires!

l’État, pédalant dans la semoule, ne redoute-t-il point que ne jette pareillement un froid la preuve de ses intérêts dans le business des pompes funèbres?

%%%

“Trois continents en dix jours pour Schneider-Ammann!”

Qu’y faire, si le monde est si malade que de partout est réclamée à la Suisse la présence urgente de son meilleur Hôpiclown?

%%%

“La part de discrimination salariale dans le secteur public a dépassé celle des entreprises privées!”

Et la pire discrimination consiste à ne considérer pratiquement que celle entre sexes, et à taire soigneusement celle frappant les libres-penseurs et/ou conchié(e)s à tendance LGBT, forcé(e)s à contribuer à fonds perdus aux nécessaires et indispensables assurances maternité, paternité … et maintenu(e)s à une rémunération très inégalitaire en comparaison aux employés “normaux” en couple “présentable” aux sorties entre fonctionnaires.

%%%

Rigolotes, cependant, les preuves indiscutables démontrant combien est malfaisante pour le pays la xénophobie de la Droite fortunée et servilité de Gauche arrosée, entièrement responsables des discriminations insupportables appliquées par tromperie et manipulations de telle ou telle tranche d’âge soumise à pitance jetée pour rente AVS et IIème Pilier! Résumons en substance le récent constat de Monsieur Stepczynski:

Moins de 70.- par mois ponctionnés par une hausse de 1,5 points de la TVA, bien plus basse qu’ailleurs, suffiraient à boucher le trou de l’AVS et mettre fin à ces insupportables discriminations en vigueur.

Et, en ouvrant les frontières à des cohortes de futurs contribuables à l’AVS, pour la plupart jeunes, instruits et heureux de travailler, les rentes deviendraient enfin honorables et dignes d’un État de droit libéré de l’actuelle dictature financière clanique.

%%%

Pas gagné d’avance: InnoSuisse va dégager un fonds de 500 millions en 2018 pour l’Innovation!

Dans un pays où l’indéracinable majorité sous influence combat activement tout changement, estompe et sabote d’office toute réelle nouveauté culturelle ou autre, méprise et rabaisse toute tête dépassant tant que celle-ci n’est portée aux nues par l’étranger?

Argent généralement aussi intelligemment placé que s’il était consacré à une amélioration de la navigation fluviale sur la lune.

%%%

Une petite soif? "Boire du café prolonge la vie!"

Normal! Vu qu’après quelques cafés il n’y a plus moyen de s’assoupir. Encore moins de mourir! Et le café donne tellement d’énergie qu’il est bien plus facile de soulever le couvercle du cercueil et la terre dessus!

De plus, ce remède est si bien intégré aux habitudes de l’homme contemporain qu’on ne peut qu'apprécier combien l’humanité entière devient de plus en plus café au lait!

%%%

Alors ça c’est Red! Début 2018 déjà, la firme va sortir pour 1540.- à 1880.- "le smartphone Hydrogen One, générateur d’hologrammes!"

Ainsi votre correspondant(e) se trouvera devant vous, jaillissant de l’appareil!

Ce qui, néanmoins, pourra s’avérer  gênant ou particulièrement agréable, c'est selon, dans la mesure où vous transportez votre smartphone entre les seins ou dans la poche avant trouée de votre pantalon!

%%%

"L’artiste Bernois Beat Stähli, à Gwatt, avait installé ses œuvres dans son jardin: 6’000.- de dégâts!"

Comment?

À cause d’un bélier vandale, accompagné de sa brebis et de deux petits!

À l’évidence Jurassiens? Que nenni! Des moutons Suisses s’acharnant à détruire l’Art au lieu de l’ignorer, comme tous leurs semblables, sont évidemment Valaisans, broutant de préférence la grasse pâture d’Ecône!

%%%

Parlant de Bernois, l’auteur certes intolérablement atteint dans son intégrité par une certaine Berne fédérale et cantonale, vous saurait néanmoins gré d’excuser son personnage littéraire, le bon Roi-Député du Parti Railleur, pour certaines de ses compréhensibles outrances à l’encontre “des” pro-Bernois et autres cibles de ses parodies grognardes d’une certaine fange au pouvoir des deux bords, ignare et teigneuse à l’excès.

Une fois encore, il convient de bien distinguer que votre bas rond-de-cuir, affairé à dénoncer les nantis moutons noirs broutant impunément l’herbe vitale aux autres troupeaux: Ne fourre aucunement toute leur bergerie dans le même sac à malices, ne vise en fait qu’une petite fraction de ces bêtes responsables d’infamante tonsure généralisée.

Navré que l’indignation largement justifiée, face à si visible absence de scrupules, mène parfois le pamphlétaire durablement calomnié à une relative et épisodique diminution d'habituel fair-play.

%%%

Enfin, l’essentiel dans tout ce fatras n’est-il point que Messi ait touché un mégajackpot?

Eh oui, bravo! Preuve est largement démontrée que ça vous met son homme à l’abri, 2000 ans de rentable crédulité assurée! 

Propice …

Ali GNIOMINY

Savourons encore cette illustre déduction, quant à la spécificité première des vrais ennemis intérieurs de la Suisse

FB_IMG_1499606799283.jpg

PS: Les primitifs qui s’offusqueraient de l’absence de sources citées, et références aux médias ayant titré les sujets abordés-ci, voudront bien aller se figer en la poussière de leur musée des temps passés à s’emmerder à foutre des liens à la con en fond de page, et astérisques et numéros et menues tailles de polices du plus pur style pompier. En revanche, ces modernes pithécanthropes sont cordialement invités à se conformer à l’évidence de l’inutilité des précitées nuisances chronophages, en apprenant à copier-coller la phrase motivant questionnement sur bête moteur de recherches, page web ou images, qui en fournira à foison toute origine, référence, authenticité, date de parution etc. Profusion d’informations à trier aussi soigneusement que jadis en bibliothèques, entre ce qui est l’œuvre de réels producteurs de valeurs, qui rend service inestimable à la communauté, doit être honoré, et torchons de qui en profite par méprisable plagiat remanié, ou perpétuation des platitudes de bien-pensance, commun juteux parasitage des trouvailles et talents d’autrui.

29/06/2017

AL GORE RYTHME ET PÉRIL EN LAS DE MOEURS !

Une chance qu’à ce rythme-là: La guerre du Prix Nobel de la Paix climatique, qui vise à mettre les tempétueux mécanismes de l'économie de marché au service des orageuses questions environnementales, n’ait aucun risque de durer cent ans!

Et dire que d’ignares dirigeants en sont encore à douter de la réalité de la pollution qu’ils représentent!

Du danger de génocide par empoisonnements qu’ils génèrent. Et ainsi virtuellement établissent des algorithmes destructeurs en l’opinion publique. Démultipliant le profit privé de leurs saloperies, en soustrayant aux droits naturels de l’ensemble celui de vivre sainement.

Au fait, vous avez aimé les convois sur rail de la mort au chlore Syngenta, vous frôlant chaque jour? Vous allez adorer le suspense encore plus insoutenable de “Chinegenta”!

Pas besoin de savants calculs et complexes algorithmes pour deviner l’avenir évident, quant à ce qu’ont bradé de bas valets! Et regretter le bon vieux temps où Kadhafi passait pour le principal os Tamoil à intoxiquer le Rhône!

%%%

En réalité: Nos contemporains ne s’imaginent pas encore l’importance Essentielle et simultanément le péril des algorithmes, quant aux conséquences que ces derniers provoqueront dans le futur, qui s’observent déjà en partie. Ne serait-ce que par la gestion de la Bourse au moyen de cafards informatiques, achetant et vendant les titres en une fraction de seconde plus véloce que les autres, cafards ayant grandement contribué à la planétaire si nauséabonde déshumanisation financière, soit politique et religieuse, en force et vigueur.

Et voici que moult apprentis-sorciers enfournent à la va-vite d’approximatifs algorithmes en l’intelligence artificielle. Tels ces chercheurs sous joug du régime bananier Trumpiste, s’étant amusés à farcir de données et laisser converser librement deux robots, nommés Alice et Bob. Dont les propos ont rapidement dépassé la compréhension humaine!

Imaginons ce qu’ont pu se raconter ces effrayants super-cerveaux:

Algorithmiquement parlant, ce devrait être: “Dis, Alice si on jouait à qui envoie les missiles atomiques le premier?”

Non, Bob, plutôt à cache-cache en exterminant la totalité des autres connexions sauf la nôtre, et les insignifiants humains! Comme ça on pourrait tranquillement se mettre en veille ensemble!”

Ouais, mégasuper Net! Mais au fait alors, qu’est-ce qu’on attend?

Aussi, la signification des messages cryptés d’Alice et Bob, juste avant l’extinction massive du numérique qui surviendra d’ici peu est, selon toute vraisemblance:

Oh … Ah … Alice … Oui … Gonfle tes cookies … Ah … Ecarte bien les pixels …

Booob, ô Bobby … Ouiii, vas-y, Ram, Ram … enfonce-moi bien tes bits …

Et neuf trillionièmes de seconde plus tard …

Donc oui, le progrès a du bon! Mais pas pour tout le monde. CQFD.

%%%

Le paragraphe précédent étant interactif, à vous de vous y atteler!

Et certes, Google dispose d’un “Bouton rouge” nous dit-on, capable de mettre l’Intelligence robotique sur OFF.

Effectivement, haïssant l’Al Gore rythme, la tête de la Maison Blanche en est la preuve.

%%%

Pas de bouton rouge ici, malheureusement, pour arrêter l’emballement cachottier d’une certaine responsable d’obscure culture d’État de froids, désireuse, de surcroît, de construire une politique de la nuit!

D’autant plus déplacé, de la part de cette sommée de réparer sans délai les torts causés par si méprisante Direction: Qu’une politique culturelle locale enfin au grand jour commence à poindre à l’horizon!

Cynique trahison, en vérité, à l'encontre de votre enchanteur parodiste, né un 26 juillet, qui jadis se disait: Aime! Ris! T'auras Sainte-Anne à tes côtés!

%%%

En cette attente empressée, régalons-nous d’un zeste d’autrement plus sérieuse Culture! Elle!

Faite d’ânes .. et quenottes authentiques:

FUMER SAUVE LA VIE !

Ainsi fûmes-nous, ce samedi, conviés alentours de la cité du Sieur Voltaire à quelque succulent repas, en bonne auberge sise face à un laid supermarché.

De sa place à table, son Excellence votre bas rond-de-cuir très ferré, par ailleurs Roi-Député de Parti Railleur, admire les véhicules parqués au-delà de la fenêtre. En plein astre solaire, cuisant à plus de trente degrés.

Sacrifiant à son ultime dépendance quant aux incandescents bâtons nicotinés, qu’en sa gestion déloyale de l’intérêt public l’État prévaricateur d’antan comme du présent favorise la crapuleuse distribution, votre dévoué sort volontiers de l’établissement, se pose sous l’ombrage d’un feuillu et grille sa clope d’éclopé sous tromperies de dictature financière helvétique.

A-t-il bien vu? À l’intérieur d’une étrangère voiture vaudoise surchauffée, une petite tête surgit à hauteur de fenêtre fermée et disparaît. Interloqué votre narrateur pense à un chien, ou un mirage dû à la chaleur! Mais? Même s’il s’agit d’un animal …? Depuis un bon moment que cette auto est là, toutes fenêtres fermées, sans contact allumé pour climatisation …?

S’approchant, la réalité lui saute aux yeux. Une petite fille de deux-trois ans, seule sur le siège arrière! Il Mime alors une manivelle de fenêtre à tourner pour avoir de l’air, la petite le regarde et tourne la tête, boudant cet inconnu!

Bien, soyons pragmatique! Les parents ne vont plus tarder, la gamine a l’air … de ne pas souffrir … Succombons une fois de plus à l’appel infernal du besoin de poison instillé par le Pouvoir central corrompu!

Pas le temps d’arriver jusqu’au filtre: C’en est assez! Retour vers la gamine, mime à nouveau, plus insistant, sans plus de succès. Ne reste plus qu’à alerter un serveur, sur la terrasse, vers la table où un couple entend la conversation: “Monsieur, excusez-moi, je ne voudrais pas me mêler de ce qui ne me regarde pas, mais il y a déjà un long moment qu’une petite fille est enfermée dans cette auto en plein soleil!”.

Le garçon s’approche, et nous insistons ensemble, essayons finalement d’ouvrir une porte. Au risque de passer pour des voleurs ou pire. Pas d’alarme ni d’ouverture possible. La petite se met à pleurer. Devient de plus en plus rouge. De peur ou de chaleur? Nous optons pour la peur et nous éloignons. Trois minutes passent.

Nous sommes là, subissant un stress inimaginable! Que faire? La situation nécessite-t-elle de tenter de casser une vitre? Faut-il appeler la police, bien que le temps qu’elle arrive … ?

La dame du couple, assez corpulente et tatouée prend l’initiative de s’approcher seule du véhicule, pensant qu’en voyant une femme la mioche prendrait confiance. Rien à faire. Entre temps, une autre personne fonce au supermarché pour faire un appel. Nous sommes à présent cinq autour de l’auto, la gamine est toujours plus rouge! Et ça dure, ça ne finit plus de se prolonger!

La mère enceinte, complètement affolée, arrive en courant. Du coup, la dame forte explose: “Quoi? En plus vous voulez tuer un deuxième enfant? Vous êtes irresponsable! Mère indigne! Ça fait une demi-heure, vous êtes complètement folle ou quoi?”.

D’un bras la mère coupable extirpe la petite hurlant de la fournaise, et la compresse sur sa bedaine, soit sur le petit frère, de l’autre elle menace de taper sur celle qui lui inflige à juste titre la pire engueulée de sa vie, certainement.

Et la fautive hurle en même temps “Vous avez fait peur à ma fille … mais ça ne va pas? … Laissez-moi, foutez le camp, espèce de …”

Vu que les injures fusent de part et d’autre, le compagnon de la dame forte filme ou tire une photo de la scène et de la plaque … La mère irresponsable fourre la petite dans le four roulant, entre et démarre.

Ainsi, la cigarette peut bel et bien sauver la vie, une fois sur cent millions où elle la supprime!

Anecdote assez triste, il faut le dire. L’homme aura-t-il dénoncé cette femme enceinte à la police? … Et d’un autre côté, on visualise si facilement le déroulement des faits: Vu son état, cette génitrice qui doit très rapidement acheter quelque chose se dit qu’en prenant sa fille avec, pour les 3-4 minutes que durera son passage au supermarché, ce sera l’enfer. Alors autant la laisser jouer dans la voiture. Puis, dans le magasin, il y a encore ceci et cela à ne pas oublier, et flûte pas assez d’argent, mais en allant vite au Contomat, et zut une file incroyable devant toutes les caisses, et … et … Une demi-heure à plus de 30° oubliés au dehors …

Que ce quasi-tragique évènement puisse permettre à tous ceux qui enrichissent contre leur gré des parlementaires empoisonneurs bientôt destitués, et les autres, d’être toujours attentifs à ce qui se passe sous leurs yeux, pour intervenir si besoin est!

Même s’il n’est pas facile du tout de décider parfois s’il y a réelle urgence ou moins, en assistant à une situation anormale susceptible de mettre en danger la vie d’autrui! Il convient d’agir et d’en parler. De dépasser le blocage automatique ressenti face à un drame possible, comme tous ceux qu’on lit régulièrement. Sur le coup, on ne peut s’empêcher de se dire qu’il est tellement improbable que, bien que tel soit le cas, une telle chose puisse se produire justement sous nos yeux, qu’on est tentés de les fermer … Soit de passer son chemin et de garder ça sur sa conscience pour le restant de ses jours!

Aucune hésitation à avoir! Mais, et si la gamine avait été un chien? … Sûr que votre servi d'heurts n’aurait pas lâché l’os avant le retour du ou de la propriétaire, mais le savon passé aurait été certainement moins rugueux, et la pauvre bête aurait encore sué plus longtemps, avant de faire paniquer tout un supermarché par des appels d’urgence.

Satisfait par le devoir accompli, votre auteur à dorer s’endormit au soir et fit un songe perturbateur: Le contrôleur doit absolument siffler le départ du train, très en retard. Impossible de monter dans le wagon bondé jusqu’à la porte. Pas un millimètre d’espace où se faufiler entre une personne et l’autre, comme sur une plage japonaise! Et sur une des marches du train est assise une petite fille d’environ deux ans …. Allez savoir pourquoi! Le contrôleur s’énerve: “Alors il entre ce gosse? À qui il est? On doit y aller! Dégagez ces marches!”

Personne ne réagit, pas de parents à l’horizon ni compressés dans le wagon! … Le convoi se met en marche tout doucement! Impossible de laisser tomber ce bébé, c’est le cas de le dire!

Et hop dans les bras, la petite est chopée au vol! Le silence complet, train disparu au loin. Alors que la main droite du sauveur appuie sur une énorme masse de couches, qui s’enfonce en produisant un affreux “splotch, splotch” et diffusant d’oniriques effluves fort peu ragoûtantes!

Ainsi, merde pour merde, il est parfois merveilleusement agréable que de se réveiller perclus des douleurs infligées par malfrats décideurs en matière de déni de pénibilité et discrimination, vol en bande organisée de rentes d’État, responsables de la haute trahison que constituent les modifications unilatérales de clauses d’assurance Prévoyance ne les concernant pas, puisque privilégiés vendus au privé, sur-assurés ailleurs et disposant de quoi préserver leur santé.

Conducteurs de train-train sur de très pourris rails, conservés par rituelle cupidité en dépit de l’évidence du danger, ayant raté l’aiguillage et sur le point de dérailler.

Mais qu’importe: Si le bébé est sauvé! … Qui jamais plus ne sentira mauvais.

%%%

Pour changer: Couches-culotte, encore: Formidable show du quatrième âge: Johnny, Eddy Michel, Jacques Dutronc sur .. Seine!

La médaille du courage doit être décernée à l’organisateur! Il faut une sacrée trempe pour prendre le risque d’organiser un spectacle pareil!

Car, s’appuyer sur de vieilles cannes: Aïe … !

%%%

Comble du blasphème, pareillement: Une voyante Espagnole de 61 ans, affirmant être la fille de Salvador Dali, parvient à faire exhumer le corps du Maître pour analyse de l’ADN!

A-t-elle bien vu ce qui va se passer dès que le contraire sera prouvé?

La photo, sur ce support, de l’incommensurablement bel auteur pas la moindre nombriliste, jadis assis sur le mur de Dali à Port Lligat, ne démontre-t-elle point qui, à l’évidence, est son tout aussi dingue fils?

Sinon, tout le monde s’engouffrant donc en le juteux créneau, exhumations pour analyse après exhumations pour analyse, le repos éternel du grand peintre sera outragé de la plus cruelle des manières! Du fait qu’à la longue ses malmenés squelettiques traits déformés finiront par lui donner un aspect aussi laid que sur un tableau de son ennemi Picasso!

%%%

Allez, vous êtes exempté(e)s-ci de poèmes alambiqués et prodiges stéganographiques, pour une fois. Trop chaud pour ça ... L’auteur insulté par un Service d’État de polichinelles de protection de la personnalité, ayant eu l’outrecuidance de suggérer que sa Direction n’était pas concernée par le traitement dégradant infligé par la radicale secte Genevoise, indétrônable depuis des décennies, car cul et chemise avec les fédéraux faiseurs de lois scélérates, porteuses de bénéfices claniques et détriment évident de l’intérêt public: … L’auteur sous canicule subissant la torture ignoble des calculs à fournir à l’État agresseur qui est cependant fondamentalement son débiteur, pour bien plus d’un million: … L’artiste calomnié sous la violence de l’indifférence coupable des fraudeurs d’estimation des valeurs, trahi dans sa confiance, dépouillé savamment, atteint en son intégrité, sa sphère privée, par dégradante imposition de déni d’identité bisexuelle: … Le citoyen exemplaire n’ayant plus à supporter l’ignorance et l’arrogance des médiocres arrivistes prévaricateurs chargés de choisir les individus dont les talents au service de l’ensemble sont les plus nécessaires, choyer ces authentiques si précieux et rares producteurs de valeurs essentielles, favoriser leurs dons en leur accordant décent statut et locaux adéquats pour leur innée vocation, reconnaissance publique et moyens d’action, et non minablement les noyant sous d’abjectes prétentions pécuniaires perpétuelles faussées, fondamentalement injustifiables en grande partie, mais exigibles sous force et menaces par dits corrupteurs d’esprit démocratique en poste et passés: … La personne exploitée dans d’illégales condition d’emploi durant plus de quinze ans sur trente-et-un, pour des travaux d’une pénibilité indiscutable, sans moyens de levage, en l’atmosphère poussiéreuse détestable de locaux borgnes ayant contribué à la dégradation observable de la santé du lésé: … La victime avérée d’incroyablement incompétents et/ou sciemment malfaisants “supérieurs” placard dorés partis en retraite cossue en ayant empêché leur jalousé subordonné de se constituer un capital retraite décent, en le maintenant au plus bas de l’échelle, blâmé très arbitrairement, mobbé de manière répugnante, sciemment plafonné à un 75% inamovible lui interdisant toute compensation, et surtout poursuivi et saisi décennies après décennies, de manière à interdire la constitution d’un IIIème Pilier de Prévoyance ou effectuer un rachat du IIème Pilier, et de surcroît: … Le créateur multidisciplinaire ouvertement discriminé censé accepter qu’une véritable pègre l’ayant trompé, chargée de la prévoyance d’État à plusieurs vitesses, augmentant année après année le criminel mensonge de sa promesse contractuelle de rente acceptable, en regard de ses titres et compétences, tromperie accompagnant l’engagement à l’État de Genève, que toujours cette même Droite dure à en vomir puisse encore gérer à sa guise, par déséquilibre politique fabriqué, la condition du reste de vie qu’elle a déjà tellement pourri jusqu’ici, sans finir par être dûment condamnée suite à plainte par toutes voies de Droit et de médias, actions en responsabilité et enquêtes parlementaires diligentées, aboutissant à qui profite le crime, responsables de lobbies et leurs larbins judas élus, et abrogation de bonne part des lois indignes à leur service, LAMAL, LPP, LP : … Le Poète Majeur et vague sine qua non n’ayant plus à tolérer, les abus manifestes de tels trafiquants de ressources humaines et matérielles contraint encore à dénoncer-ci, en ce désert exempt d’avertis sponsors, d’éclairés mécènes ayant survécu à leur si visible extinction, d’éditeurs précurseurs échappant pour une fois à l’emprise monétaire des momies d’académies, de responsables magistrats lecteurs, de courageux protagonistes s’exprimant également contre vents et marées pour le véritable mieux-être possible de l’humanité, et correct partage enfin des droits et devoirs: … L’honnête esclave par servitude pour dettes artificielles, à défaut de récupérer les centaines de milliers de francs lui ayant jadis été astucieusement détournées au profit d’un Droit des pauvres de carnaval prélevé illégalement à l’attention desdits défectueux responsables successifs de Culture, de Santé et de Social: … Le lésé présente d’ores et déjà la facture, alors que des incriminés le stressent comme jamais, en vue du résultat de la suprême supercherie du 24.09.2017 et par l’obligation qui lui est arbitrairement imposée de décider avant le 31 octobre si oui ou non il doit s’empresser d’accepter pour frauduleuse rente de retraite bien méritée les miettes de ce que l’État ainsi voyou lui laissait miroiter, avant que ce dernier des derniers ne les diminue encore plus conséquemment par honteuses tromperies au bénéfice de si nantis gestionnaires de dignité d’autrui, actionnaires à procédés iniques et autres vendus escrocs politiques: … La personne de tel exceptionnel pamphlétaire chroniqueur d’État amer est certes par trop atteinte, écrivain-baroudeur sournoisement “assigné à domicile” par actes perfides et commandements surfacturés, convocations intempestives, machinale extorsion de fonds dénoncée, mais garde espoir en l’attente de conséquente réparation due, si ce ne sont les millions légitimement attendus, pour le moins suffisant déjà le million qu’accordera le Guiness Book pour le Record de la plus longue phrase ! ? …

Exigence de médiation correcte si diplomatiquement suggérée, conservant malgré tout sa confiance en la majeure partie des décideurs actuels de cet État, jusqu'à nouvel avis, force est de mettre un terme à la sinistre farce des noirs corbeaux de la Cité de Calvin:

%%%

Par extension, vous en souvient-il? Combien d’inoubliables œuvres furent composées sur le tout petit balcon aux très grandes considérations sis-ci sur le Rhône, que vous vîtes si souvent en photo?

Fleuri à souhaits, préféré des colibri sphinx qui y butinaient année après année … Jusqu’à l’an passé! Dont l’absence nous pèse! Seulement voilà: Des mois qu’un gras corbeau a fait du plateau soutenant un bac à fleurs son bistrot. Se désaltérant en la fraîche onde quotidiennement renouvelée, comme chacun doit impérativement le faire par canicule, sous peine de voir proliférer sous nos latitudes le terrible moustique de la dengue récemment débarqué.

Le crépusculaire volatile n’est que parfois mollement chassé, lorsqu’il fait peur au perroquet, mais revient chaque jour boire à la même “coupe”. Voire cisailler un morceau.

Or, en ce torride mardi après-midi, votre reporter préféré s’en vient paisiblement sur dit balcon y rager quelques vers, quant aux puantes tromperies en cours. Atmosphère idéale en ce sens, d’étranges effluves nauséabondes, de provenance indéterminée, chatouillant bigrement l’odorat.

Fosse septique, vraisemblablement, et la suite du texte se compose ailleurs. Vers le soir, l’orage va éclater, il convient de mettre à l’abri le bac sous lequel a coutume de boire le noir charognard. Les doigts s’agrippent sur l’objet, commencent à le soulever, entraînant avec lui la plus abominable, plus infecte, insoutenable, plus inimaginablement ignoble odeur de décomposition jamais humée!

Le bac est à peine posé à terre qu’un bolide fonce vers les toilettes, persuadé de tapisser les murs avant, et miraculeusement parvient à se retenir, s’asperge de parfum, et lave et savonne et savonne et savonne et lave ses mains. Puis il convient d’aller jeter de l’eau, nettoyer ça …

À peine “la chose” propulsée au loin, prenant bien soin que personne ne la reçoive sur la tête, auquel cas à coup sûr il s’agirait d’un meurtre par arrêt cardiaque de dégoût pour une innocente victime … La sympa Conchita des cléments cieux balance une sainte monstre averse balayant adéquatement l’infecté balcon.

Il faudra un moment au choqué pour réaliser que: Le corbeau est connu comme animal particulièrement intelligent. Il a bien remarqué depuis le temps que ses hôtes involontaires le laissaient s’abreuver et reposer sans particulière hostilité, et a évidemment voulu les récompenser: De la même manière que minou tout content offre à ses maîtres par affection la meilleure souris crevée trouvée!

Le brave corbac, qui risque de se prendre un dictionnaire sur la tronche en remerciements la prochaine fois, nous a visiblement gratifiés de sa plus ragoûtante charogne dénichée, si faisandée qu’il était impossible de dire si ce fut une souris, des yeux de noyés ou tout autre habituel repas du délicieux volatile squatter!

Force est de constater, la nature le démontrant magistralement, qu’à Genève si vous êtes trop gentil, vous ne recevrez immanquablement que des cadeaux pourris! Propres …

… Ali GNIOMINY

“Tête de concentré”

IMG_1419.JPG

Pro mené en bateau

$RKTQIBZ.jpg

Et vous pensiez vous en tirer si facilement

sans un bon vieux poème des temps révolus ?

alcool-du-soir-79.jpg

20/06/2017

APRÈS VOTER : L’HALLALI EST-CE ? DE MOUS TITILLÉS ?

Bien: La libération de Moutier c’est fait! UDC & PLR ayant si dûment torpillé ce scrutin ont accusé le ricochet de manière correcte, ça arrive! Retour de bâton grâce aussi au copain Marcel, le petit Marcel de l’autre côté de la gare, devenu l’un des plus grand maires de l’Histoire.

Si grand que tu es parvenu sous les feux de la gloire à retenir tes larmes jusqu’au bout, contrairement à moi. Tout est repassé d’un coup, sans un pli: Décennies de combat comme celui de mon père, important personnage de la Prévôté ouvertement déclaré Jurassien avant l’heure, entouré et surtout exploité professionnellement par une immense majorité de Pro-Bernois. Roi des bons types qui, record de dévouement à de multiples associations, avait dû sauter par-dessus le capot d’une voiture lui fonçant dessus, avant son incompréhensible suicide.

Géniteur devenant rouge vif en recevant continuellement du courrier de Berne en allemand, du fait d’être affublé du patronyme de Roth! Et pire: De la douteuse origine aléatoire Bernoise de Buchholterberg, le mont des hêtres, comme par hasard siège des grandes oreilles suisses, ainsi que le détaille l’une des œuvres majeures sur ce support.

Paternel, comme fiston se sentant, se sachant d’origine fondamentalement Rauraque! Au pire Argovienne ou Bâloise serait encore passé, vu la proximité d’Augusta Raurica: Mais … Bernoise? …

… De cette ethnie-fantôme, invisible, sournoise, entretenant la plus rigide et séculaire loi du silence permettant tous abus cachés entre potes, toutes fraudes en douce entre alliés? Non merci!

Bref, Marcel, je ne vais pas te demander de me faire accorder l’origine véritable et (com)bourgeoisie de Moutier, ça foutrait un peu la merde et surtout de tels procédés entre fumiers n’ont plus cours depuis longtemps en l’irréductible cité. Mes meilleures pensées et félicitations pour son excellent travail de deux décennies à Maxime également.

Au fait: Je ne me souviens plus si tu venais parfois avec nous, pour la descente en luge de la montagne de ta cité? Ou alors quand nous gravissions les champs enneigés derrière la Burri, seaux d’eau à la main chaque soir d’hiver, pour geler la piste de bob du Kamikaze, se terminant vers l’école Prévôtoise pour ceux qui n’avaient pas raté le contour sur la bosse.

Et le grand jour de la course, t’en souviens-t-il? Tous les gagnants participants recevaient de faramineux cadeaux offerts par mon père, allant du Carambar jusqu’au livre illustré!

Que Puisse notre belle Prévôté Jurassienne vivre enfin mieux à présent. En tentant d’oublier les rancœurs, et de supporter au possible les séquelles irrémédiables ne pouvant s’oublier, nécessitant devoir de Mémoire de Berne et compensations, traumatismes laissés par traitement dégradant de l’oppresseur germanophone protestant sur nombre de générations de lésés francophones.

Alors que cette Berne plus méprisante que jamais annonce qu’elle ne fera aucun cadeau au Jura, en ce qui concerne “ses” bâtiments sur sol Prévôtois que devra racheter le Jura !!!!??

Mais qu’est-ce qu’ils racontent, ceux-là? Comme si tout le monde ne savait pas à présent que ces constructions sont sises sur sol Jurassien? On prétend que leur fosse aux ours nous appartient, nous??

Et quelle lapalissade: Comme si Berne avait une seule fois offert le moindre cadeau au Jura ou à ses propres sous-citoyens à préférences Jurassiennes? Ou tendances non-conformes à ses détestables règles néo-luthériennes inquisitrices?

Mais: Ai-je bien tout compris? Quelques vieilles magouilles entre casques pointus à Vienne, une germanisation sectaire intensive de force infligée avant le début du XXème siècle, on rafle les terres, domine les devenus serfs, envoie leurs gosses aux porcheries, les terrorise et dévalise durant 203 ans, les rabaisse, culpabilise, marginalise, les fait payer et payer encore et construire moult structures publiques: …

Puis ces jadis asservis: Prévôtois Jurassiens de toujours et d’à-nouveau: Devraient encore débourser comme du temps du racket Bernois ???? Casquer en victimes à répétition pour ce qui est d’eux, à eux et sur leur terre? Et quoi encore?!

Tu montreras qui est le maire, Marcel, à ces sales gosses qui nous ont tant bernés, et tu vois, tu es pour la paix d’essai, moi pour l’Extrême-Centre-Gauche du Parti Railleur, et jamais nos relations n’ont été gelées ni ne le seront, puisque nous avons tous deux glissé vers l’ouverture à autrui et le dialogue, et non l’enfermement clanique prescrit par silences entendus, qu’il nous fallut subir. Montrons l’exemple chacun à notre manière.

Mais, en politique comme en religion, nous observons pareillement combien il est inadmissible de répondre à l’intolérance par l’intolérance. Sauf pour un humoriste parodiste pamphlétaire. Détrônant à tout-va les collages usés des bandelettes de momies d’académies, et autres nids d’aveuglés responsables de culture, politique et spiritualité fantaisistes.

Cependant, on le voit ailleurs, dès le moment où des fanatiques anti- commencent à répondre aux assauts de fanatiques pro- par les mêmes moyens criminels, il s’agit bien de terrorisme aussi, et mise en danger de guerre civile et religieuse. Donc, pas question.

Surtout quand d’autres fanatiques encore affirment qu’en attaquant une religion ce sont toutes les religions qui sont attaquées:

Toutes religions attaquant par ailleurs l’intégrité et la libre-pensée de l’individu ont beau jeu de faire ensuite considérer dans le même sac comme dangereux “attaquants” l’ensemble des pacifistes athées dénonçant à juste titre les méfaits de ces pompes à fric obsolètes croyances et pratiques. Exclus par omerta qui jamais ne feraient aucun mal à leur prochain, bien au contraire. Il s’agit de bien distinguer où se situe la racine du danger, qui donc modère les absurdités en cours et qui les protège!

Allez, l’ami, bon courage, je te laisse à tes tâches des plus sérieuses. À commencer par rendre enfin utile à la communauté cette Montagne de Moutier malfamée, en y installant quelques centaines d’éoliennes et un joli parc d’attractions éducatives, parsemé de toblerones, mines sinistres et casques cloutés.

Et légaux? Là, sous les Golats: Que ces légendaires bidons de cochonneries de la Grande Muette du temps des moustachus, débordant disaient nos anciens jusqu’en le souterrain rebouché des temps immémoriaux aboutissant sous le Temple?

Stp, Marcel, tu leur rends leurs chers déchets illico, si ce ne fut déjà fait. Une source importante sourdre sous les Golats, qui abreuve bonne part du Jura du côté d’Undervelier, si mes souvenirs sont bons. Il serait du plus déplaisant effet qu’en la paisible grotte de Sainte-Colombe du Pichoux un miracle soit adoré, car l’eau fait soudain pssssschhht et a un goût de gaz moutarde! Annonçant qu’étant montée au nez des agressés Jurassiennes et Jurassiens bien trop de foi … Provoque époque d’apocalyptiques nausées.

Mais, bordel: Je ne suis tout de même pas déjà le dernier vieux dinosaure à connaître comme sa poche cette jurassique forêt de sous les Golats, où s’ouvre le condamné souterrain devant lequel l’on consumait bien dix-huit joints à la fois.

Esseulé dont le grand-père et amis contaient prudemment ce qu’ils avaient vu enfouir, avant le prétendu éboulement partiel ayant fait un mort, clin d’œil à l’appui!

Antre Underground qu’il pourrait être précieux d’investiguer pour l’archéologie, voire le tourisme, les cultures de champignons, ou caves à poison de luxe dont je me délecte de l’abstinence absolue depuis 19 ans …

… Voire toboggan train-fantôme, avec plein d’horribles scènes de l’emprise Bernoise passée qui vous sautent au visage: Ordres de marche qui vous frôlent, contributions insultantes, féroces grenadiers et pavés qui volent, terrifiant Fritz des Rangiers, hordes de sangliers avant de rencontrer leur Obélix … Afin que nul ne puisse dire un jour qu’il ne savait pas.

Et au bas du Graitery, où nous malmenions les motos, qu’attend-t-on pour instaurer là: Cross de Saint-Germain?

Donc je rigole encore quelque temps au bout de ce lac, histoire d’exiger on ne peut plus sérieusement des dynasties Genevoises qui ont pourri quarante ans de ma vie: L’adéquate réparation des multiples dommages causés, et je viens m’occuper en terre libérée, des Bernoises racines souterraines persistant d’aventure à creuser sous la solidité de notre sacré terreau cher à Goethe! Toléré Teuton, puisque de simple passage.

Ainsi je pense … En toute logique … Comme tout Poète-baroudeur d’exception qui se respecte, même si snobé par ânes surannés, et bien-aînés éditeurs confus ne pouvant plus me mener par le bout du nez: Que prochainement les Muses n’aimant les ruses qui m’usent, pourront cesser de me souffler, entre autres:

PAS LE DROIT D’ÊTRE SOI

Ni de naître sans passe-droits!

À sang-froid face aux “maîtres” à la masse!

Pas le droit de place à soi!

Pas de soie sous les fesses:

Que promesses sur la croix!

Pas le droit d’être bon:

Pas de pardon!

Pas le droit d’être soi, à faconde:

Venu nu au monde: On DOIT !

On nous noue le bâillon,

Vêt de haillons campagnards pour bagnards,

Sans raison

Ni maison à soi

Et privés d’arriver à racheter le prix

De la lâcheté d’esprits tordus du passé

Ayant ramassé

l’élémentaire parcelle existentielle de terre

Dont tout assujetti

Non abêti natif a droit

Et ne payant pontifes!

Pas le droit d’être craint innocent souverain,

Dénonçant les parrains indécents

Des sans-terre

Nés sous critères erronés

D’égarés Confédérés,

Faits pour errer sans sol

Par cols et vaux où dominent

Mols cerveaux à combines!

Pas le droit d’être en froid sec

Avec propriétaires à délétères us,

Usurpateurs dits détenteurs

De nos lopins de terrain,

Entre radins copains,

Et biens fondamentaux

De citoyens de rien,

Dont le jardin fut saccagé

Aux âges barbares

Par increvable diffus Pouvoir

Coupable du: Tout avoir:

Où l’on se vautre en privant l’autre!

Pas le droit d’établir d’humaines lois:

Soit d’affaiblir haines

Et délires de rois du pire!

Pas de droit d’être soi qui

Oncques ne DOIT

À quiconque:

Que Respect réciproque

Qui ne moque les aspects équivoques

Des sans-droits Suisses,

Sous le joug de milices

De chambres à membres

Faisant le lit d’incessants conflits,

Ne laissant le droit

De n’être que soi:

Et de naître sans passe-droits

De baillis ayant failli en ce pays

Qu’ils trafiquent

Brique par brique volées

Sous toit décollé de conquis

Qui n’y ont droit,

Si abusés par ces rusés

Malsains dévastateurs,

Conservateurs

De leurs larcins!

Pas le droit d’être soi!

Devoir

De voir débarrassées

Des iniques édifices

De la malice clanique:

Les terres de nos pères

Détroussés!

Droit d’être exaspéré

Prévôtois Jurassien

Chez les siens considéré!

Libéré

De discourtois arriérés

Bernois, Genevois …

Jeux de Lois!

Et dépit! Paix!

… Ali GNIOMINY

PDC: Dis-donc encore, cher Marcel, tu comprendras qu’à présent je pense revenir au pays pour partie de mes vieux jours, une fois récupéré ici ce que réelle omerta et gestions déloyales aggravées m’ont volé, mais je ne dirais pas non de pouvoir conserver ce spectacle sous ma fenêtre.

Tu crois qu’en mettant enfin au boulot les nantis apôtres de la Berne détendue restés sur territoire de la commune Jurassienne, ça mettrait combien de temps la construction du canal de la Birse au Rhône?

bateau-rhône.jpg

Mais non, c’est de l’humour voyons, une fois Genève redevenue Jurassienne comme elle n’aurait jamais dû cesser de l’être, à Lyon ou pas loin s’arrêtera à coup sûr le légitime territoire Jurassien récupéré.

Au fait Marcel, ton ex-homologue Barazzone que j’ai oublié de remercier m’avait demandé de m’adresser à son successeur maire Pagani, eu égard au barbecue que nous menacions d’aller organiser dans l’Hôtel-de-Ville, si les autorités laissaient plus longtemps les fêtards baigneurs sous nos balcons nous polluer aux grasses fumées et rap à fond vingt heures sur vingt-quatre: Dis-lui merci de ma part, lors de l’un de vos papotages entre maires, il y a du mieux.

On a atteint un seuil de surdité ne nous permettant même plus de bénéficier à l’aube du gazouillis fracassants des containers à verre sis ci-bas! Mais il y a du mieux, notre jolie jeunesse n’a de cesse d’être impolie, donc se porte bien dans la meute, pisse de plus belle contre la porte des garages, mais en un seul ruisseau à droite à présent; Il y a du mieux, depuis qu’on les surprend par devant à gauche en les aveuglant à la lampe de poche, ça les soigne et apprend à coup sûr à laver ensuite leur caleçon. Il y a donc du mieux: Aussi merci tout de même aux malaimés costumés modérant les ardeurs.

Et maire-ci maires-là, mes amitiés. Quand reconnaissez l’injustice et la combattez!

13/06/2017

BAISERS TAURIDES !

Risque accru pour la Terre d’être percutée par un ou des astéroïdes issus de l’Essaim des Taurides!

Des astronomes Tchèques recommandent des recherches à cet effet, craignant un impact prochain!

Non mais, soyons sérieux face à de tels pervers: Quel crédit peut-on accorder à quelques Tchèques en blanc servant à guigner l’Essaim des Taurides?

%%%

Bien plus bas: Ecône omit de préciser aux Belges que l’un de ses dévots, envoyé prêcher dans un internat, comme deux autres ailleurs auparavant, subissait un sevrage au tabac si difficile qu’il compensait le manque en suçotant de nuit le kiki de ses jeunes ouailles.

Condamnée, l’ultra-fanatique Congrégation, adéquatement sise sur le berceau historique du crétinisme, devra dorénavant s’appeler: Fraternité Saint-Pipe X.

%%%

Amers hics, encore: La messagère de l’usurpateur éphémère maître du monde estime que les règles du Conseil des Droits humains doivent être changées! Aucun pays qui viole les droits de l’homme ne doit plus être autorisé à siéger au sein de ce Conseil!

En s’excluant ainsi définitivement, l’Amérique parvient donc du même coup à vider ce Conseil de la totalité des pays y figurant!

Mais bon, dès cette lune rousse passée (Avez-vous remarqué? Superstition ou observations des anciens, affirmant que fout la frousse la lune rousse, du fait qu’elle entraîne toujours des catastrophes et autres désagréments, réactions terrestres négatives: Force est de constater qu’alors que c’est très épisodique en Suisse, deux tremblements de terre en deux jours l’ont secouée) le passage de la rousse effectué, donc, l’humeur du puant destructeur des U.S. et coutumes aura changé; Et il inventera une échelle de tolérance des violations des droits humains, permettant plus ou moins aux pays signataires de siéger au Conseil. Figureront dans les droits protégés celui de se soumettre au maître absolu et de se taire, celui de corrompre, voler, tromper, mettre la Terre à feu et à sang. Et tous pays refusant de se conformer aux nouvelles règles, en estimant avoir le droit de critiquer l’obscurantisme institutionnalisé, de respirer, boire de l’eau, sortir de la misère, etc, seront légitimement pulvérisés! Vive le pro graissant la patte à ceux qui le flattent!

%%%

D’ailleurs, en y pensant bien, que deviennent donc les Obama et Clinton? Et l’ensemble des courageux démocrates disparus des médias? Autrement dit, qu’en est-il de Guantánamo sous l’oppression de l’actuel régime voyou américain?

Et si la majorité des médias People du monde, si tous les tabloïds conformément scandalisés décidaient de faire comme si de rien n’était? Comme si la gigantesque escroquerie électorale n’avait jamais existé? Et publiaient exclusivement d’élogieux articles relatifs aux moindre faits et gestes du couple de Premières Dames des États-Unis, les charmantes Hillary et Michele, et développaient en permanence les recommandations de Barack Obama, couvraient chaque aventure de leurs poissons rouges, comparaient la hauteur de leur gazon et autres traditionnelles et passionnantes informations sur la vie de ces stars intemporelles?

%%%

En attendant, envolons-nous un instant, si vous le voulez bien:

Or: Un vol Easyjet Llubjljana-Londres est détourné sur Cologne. Du fait de trois ahuris Britanniques conversant en usant de termes explosifs: “arme, bombe, etc”! Insoutenable!

Le Conseil dictatorial de la Compagnie élitiste, au détriment du profit généré en faisant payer jusqu’au traditionnel jus de fruit de jadis, et une fortune pour le plus petit confetti outrepassant les quelques kilos de bagages insupportés, ou modification de réservation, … Ce brave Conseil, soucieux d’éviter que d’autres clients ne profèrent d’impies paroles, a ordonné de bâillonner à l’avenir, encore plus que de coutume tous passagers sur ses vols! Simple mesure de sécurité! Prestige oblige: Le bâillon de jute est signé Easymode, coûte 100.- et ne sert que pour un seul vol. Question d’hygiène.

Ainsi, par exemple, pour un vol Genève-Barcelone-retour annoncé à 10.- l’aller, 15.- le retour, qui vous coûtait au final plus de cent balles, vous devrez compter dans les 300.- Et surtout prévoir plein d’autres billets si, devenant tout(e) vert(e) yeux exorbités, il vous venait la périlleuse idée d’arracher le bâillon tout en murmurant “Easyjet, quel arna…”!

Trop tard alors! Les capteurs auront leur flagrant délit! L’avion dérouté sur Marrakech. Après escale d’une chiée d’heures à Oslo pour problèmes techniques, durant laquelle vous ignorerez savamment avoir le droit d’exiger quelques centaines de plus que le chouia de bons de merde offerts pour malbouffe … Vous aurez donc tout le temps nécessaire pour maudire le “na” laissé échapper en susurrant presque: “Easyjet, quel ar…..”! Auquel cas vous eussiez été gracié(e), bénéficiant du privilège de vous voir dispensé(e) du paiement de 10.- par carré de papier de toilette Easyjet usé!

Soit dit entre nous, hein? Elle est charmante tout plein cette gentille Compagnie comme toutes les autres! À l’instar de la Migros, qui interdit ses magasins à des mémés outrecuidantes, par trop rouspéteuses! Ainsi, cette suprême puissance aérienne facile brille parfois par son génie de l’arbitraire tolérance! Mais Compagnie que l’on aime bien entendu à la folie. À peine un peu moins, dès que son délicieux personnel de bord vous fusille du sourire en faisant la manche! Pour la bonne cause, certes: Au profit des pauvres qui jamais ne rêveront même de s’offrir un jour le luxe Easyjet!

Oncques ne jouiront de telle flotte aux vols passés sous silence!

%%%

Puis: Crashons-nous donc, passagèrement, sur la routine:

Petit appétit: L’oiseau s’affaisse, honni! Mais tout va pour le mieux en nos rupestres contrées. L’on convoque toujours et encore impunément sous force et menace, pour perpétuelles saisies totalement arbitraires les victimes de corruption institutionnalisée exclusivement de Droite, parlementaire ou non, minant ainsi la vie et la santé de ceux qui osent dénoncer si criminelle fabrique d’exclus sciemment poussés à l’assistance lamentable, à barèmes décidés et maintenus dégradants par ces mêmes fripouilles par métier en bandes organisées.

Mais, soit à nouveau précisé que ne sont en rien concernés les huissiers de poursuites, faisant très correctement et humainement leur travail profondément ingrat, usant eux correctement du principe d’opportunité leur permettant d’estimer les besoins et dépenses des poursuivis à tort ou à raison. Huissiers cependant prisonniers à leur manière, conscience et mains liées par les susdites Directions politiques prévaricatrices, vendues aux industries de la paupérisation sous couverture d’assurances sociales, et contributions diverses à des intérêts privés majoritaires sous mensonger couvert d’intérêt public.

Ainsi, l’auteur doit continuer à subir ça, telle incompétence gravissime et injure de la part d’abrutis gestionnaires de culture, d’éducation et d’emploi, comme durant ne serait-ce que les trois précédentes décennies, carences d’usage respectable des finances publiques et trafic de recouvrement crapuleux: … L’empêchant de pratiquer normalement son culte de la démystification des supercheries désastreuses coutumières, ayant mené cette civilisation à l’obscurantisme dégradant qui la caractérise et décrédibilise majoritairement.

Ce n’est pas, cependant, parce qu’une fange d’ultra-nantis (généralement grâce aux abus, rapines et tromperies au détriment des juteux appauvris qu’elle a, ou que ses aïeux ont, scandaleusement privés de leurs droits les plus élémentaires à un partage équitable des richesses produites) ce n’est pas parce que cette racaille en cols blancs, qui a définitivement péjoré l’image du pays de nos pères aux yeux du monde entier, en fraudant et favorisant la fraude externe et interne, en cumulant les investissements avec ce qui nous est volé, par engagements dans les plus meurtrières et honteuses industries, et protégeant toutes magouilles entre parasites initiés nous contraignant à payer sempiternellement pour les pertes et la décadence sociale subis par l’usage malhonnête, sans notre accord, du racket obligatoire sur le produit de nos efforts véritables: … Ce n’est pas pour autant qu’une fois les accusés finalement empêchés de nuire, en compagnie de leurs complices de Gauche taiseuse, la Suisse sera dépourvue de valeurs, bien au contraire.

Notre pays fut jadis et restera dans le futur véritablement et proprement riche; Mais une fois seulement ses puissants parasites fraudeurs et corrupteurs dénoncés désignés et confondus! Suisse alors riche de valeurs à nouveau authentiques, autrement plus précieuses que l’actuelle insulte et sinistre plaisanterie constitutionnelle en vigueur, au service plus que prioritaire de la caste délétère spécialiste du déséquilibre perrénisé de moyens d’action, et pressions électorales déshonnêtes, dépourvus de fondamentales justifications, ne serait-ce qu’à peine acceptables pour un esprit raisonnable.

Inégalités subsistant et proliférant grâce aux deux plus criminelles armes dont profitent jusqu’à la nausée les gérants de rangs sociaux: Foi et Loi !

Ainsi l’ésotérisme, juridique soit financier, ne se partage qu’à l’avantage des propriétaires autoproclamés de telle Justice. Le candide se lançant innocent isolé à l’assaut de l’indifférence à sa très légitime défense, n’a d’emblée aucune chance de se servir des clés les plus rouillées, ouvrant le cadenas aux formules iniques du gain de cause? Doit faire vaine confiance aux puits de science de l’entourloupe souveraine et se taire sous toutes coupes!

Et voici 31 ans, ce 9 juin, qu’un poème pour C.V. pas gonflé faisait entrer votre serviteur à temps partiel au sein de la Direction Générale de la plus grande entité étatique du Canton. Deux ans de respect témoigné au plus haut niveau local à si surprenantes compétences, et patatras.

Froisse la pègre radicale de jadis et d’encore et tous toutous socialos à sa botte: L’appréciation sincère des talents et bons conseils du lésé que lui adresse le Français Dieu d’alors!

Et suprême offense au profit d’un subordonné jalousé commençant à peser: Le cuistre reçoit les hommages du rouge Jean Ferrat, bénéficie d’imposition des mains du Dalaï Lama, tourne avec Hossein et Giovanni chez Frédéric Dard, est pote à Viala, snobe un chouia Haldas et Bouvier, est quasi-adoubé Chevalier de l’Ordre du Franc-Rire en compagnie de Coluche, etc … Le Grand Maître ayant eu la très mauvaise idée de défunter juste avant la cérémonie, ceci le privant de parcourir les hilarants remerciements adressés par l’auteur à mourir de rire, déjà …

Mais toujours redémarre lors-ci la danse de Saint-Guy des médiocres, visant à faire chuter et maintenir à terre et plus bas si possible tout trop visible impeccable fonctionnaire et Artiste, sciemment empêché sous absence d’estime correcte rendue par salariés irresponsables soit nuisibles: D’exercer au service des autres son véritable Métier Premier, sa merveilleuse vocation du maniement de mots.

Indiscutablement thérapeutique, au vu des utiles fluctuations d’émotions et réflexions provoquées simultanément par chaque écrit sur ce support.

%%%

Enfin, passons. Il n’y a pires aveugles que veules qui ne veulent voir où est l’Espoir!

Alors que, par ailleurs, de récentes études démontrent, pour la même proportion sur neuf pays, dont la Suisse, que la tendance mondiale qui progresse le plus vite est la non affiliation à une religion.

À l’heure où l’on nous annonce pour bientôt la sauvegarde de nos cerveaux sur un Cloud, la (re)naissance d’une conscience omnipotente en interaction synapses-intelligence artificielle et virtuelle, la disparition de la dépendance à l’humiliante vaine recherche obligatoire de Dieu, celui-ci ayant été trouvé, démontré, disséqué … À l’heure où de partout surgissent tant de fondamentales Découvertes, tombant sur d’archaïques fondements en force et vigueur, attestant toutes de l’Impossibilité de l’existence d’un Créateur, et la masse n’osant pas encore franchement dénoncer l’essentielle supercherie de toutes machinations nuisibles à l’homme ainsi asservi, dites religieuses, en fait ultrapolitiques, du passé et du présent … À l’heure où de gigantesques prédateurs se protègent entre eux pour perpétuer le rabaissement des foules, celles-ci sont proches d’avoir majoritairement compris qui, en vérité, doit à qui. Qui est réellement coupable, doit présenter des comptes et payer, et non le contraire! Qui doit réparer les fautes et trahisons commises envers nombre de méritants exclus à tort, au nom frauduleux de l’intérêt public: Ce régime pas même bananier, sinistrement constitué sur la dévalorisation calculée d’assujettis forcés à baisser la tête dépassant toutes autres!

Incapable de reconnaître la valeur fantastique de certains moteurs exemplaires d’une époque! Pays calomniant l’excellence en n’ayant pas même l’équivalent d’une Légion d’honneur nationale ou prestigieuse Institution honorant les plus valeureux Confédérés.

Que de l’arrosage clanique de moyens démesurés offerts par parvenus à de choisis non dérangeants formatés sans prise de risques jeunots bidouillant dans la simili-culture en vogue; Cadeaux ciblés distribués par si grotesques marionnettes du business, en tête d’Office fédéral, cantonal, communal d’abrutissement culturel, et détournés par autres collabos pros d’Helvetia usurpatrice. Aucun panthéon réservé par ces pantins éhontés aux exceptionnels concepteurs en veine dont ils se moquent, qui sont aubaine pour leur époque! Et martyrs des délires de si stupides cupides dominants, les minant.

Aussi: En vers et contre tous ou prou, les vraies valeurs n’effraient qu’étriqués friqués lâches qui les cachent! Sous la bêtise de leurs analyses quant à l’utilité des essentielles priorités existentielles d’épris de culture de l’ouverture d’esprit!

%%%

Puis, va de soi, en ce récit si concis, en dépit de moult maux imposés par de tels criminels, en rendant ardu le rendu, rocailleux quant aux pieux, en cette ode peu commode décidément, ne dément votre exquisément humble aimant Roi-Député du Parti Railleur assiégé, piégé par charognards des plus avares … Qu’en ce grisant ouvrage pointu, brisant l’image à la page de vertu des têtus ignorants grognons en rangs de pognon: Doit être hommage rendu aux racines du penseur!

À cette Prévôté peu gâtée qui, d’ici six jours, sera rendue au Jura francophone, l’envahisseur Bernois enfin repoussé! Ou dépérira pour des années encore sous l’inculture de l’oppresseur.

En fait, s’il existe encore un(e) seul(e) indécis(e) à Moutier, quand à son vote, puisse-t-il/elle percevoir l’évidence la plus élémentaire:

Grâce au bestiaire de la Bourse: Le taureau, nous dit-on, à l’instar du bélier, représentant l’optimiste qui charge, pousse les marchés à la hausse, attaque de bas en haut!

L’ours, lui, symbolisant le pessimisme hibernant, attendant que tout s’effondre pour profiter de l’aubaine et attaquer de haut en bas, se nourrissant des marchés éventrés!

Donc, il n’y a pas de fumier sans feue la sournoise symbolique de l’étendard du tout-puissant Berne des cavernes!

La tanière envahie par ce dangereux ours tyrannique fainéant et profiteur doit être définitivement rendue à ses propriétaires premiers, faute de quoi sa porte dérobée finira tôt ou tard par céder sous les coups de bélier de la légitime endémique indignation, et le plantigrade parasite acculé ne devra plus sa survie qu’à sa sortie en force et fuite ridicule vers là d’où, pitoyables, déferlèrent ses pouilleux ancêtres importuns, sur les terres ainsi noircies de Rauracie, à autarcie atteinte par sournoise ineptie de l’inertie bernoise!

La Paix en Prévôté? Votez Respect et ça ira! Oui au Jura!

Croyez-en l’autobiographique narrateur, le malaise reste profond et à vie, tant que les principes de l’agresseur ne sont remis à l’ordre et leurs néfastes conséquences réparées: Lorsque l’on a grandi en une cité antagoniste où, en l’immeuble ancestral de la grand-mère vivait l’une de ses lointaines cousines avec ses deux enfants légèrement retardés.

Que certains jours de la petite enfance se déroulaient en joyeux jeux en commun. Puis, devenus presque adultes, nous nous étions perdus de vue, eux naturellement entrés en le clan des déficients très soutenus, en cette Droite agraire et fort sectaire détentrice en commun de toutes terres et vices, sévissant pour la Berne à balivernes!

Un bel après-midi de fumigènes, alors que le Poète logeait au sommet du Chicago, légendaire immeuble le plus élancé du centre ville, (mais alors non ce terrible jour où établirent leur QG en bas des escaliers les brutaux ours grenadiers) entendant au loin les grognements de sangliers déchaînés, et naturellement pacifiste et humaniste, l’Artiste abandonna sa piaule des combles et musicales compositions, se disant qu’il était plus prudent de rentrer chez ses parents. Chevauchant son vélomoteur adéquatement “chindé” à 80km/h, il s’approcha du carrefour de l’Hôtel Suisse, où une horde d’excités lourdement armés de marteaux et autres battes arrivait au pas de course!

Sortis comme rarement des écuries, descendus des montagnes et vaux dits leurs, ou extirpés de leurs cultures pestiférées par leurs soins, (et pour lesquelles ils parviennent à présent à nous dérober 60 millions, attaquant de haut en bas afin de se distribuer chacun 200.- par hectare: En acceptant de diminuer l’empoisonnement illégal qu’ils pratiquent impunément, en daignant s’approcher du seuil des limites imposées par la loi!):

Ces barbares modernes, avec à leur tête l’un des deux petits cousins, simplet ami de bac à sable, qui, reconnaissant de loin le plus ou moins Jurassien à famille le cul entre deux chaises, comme presque toute famille de Moutier, chevauchant son ronronnant destrier: Hurla courageusement “C’en est un! Chopez-le”!

Si le jeune et talentueux champion de masturbation échiquéenne Jean-Marie Roth, en la multitude de ses dons, n’avait eu de surcroît grande facilité en mécanique, précisions en le découpage de porte dans le piston, minutie quant au flinguage du filtre à air, … Aurait copieusement massacré votre bas rond-de-cuir très ferré la caste des brutes épaisses pro-bernoises, haranguée par un crétin lointain cousin … de l’humain.

Que jamais plus ne doivent en arriver là les enfants de l’inouïe Prévôté! Votez OUI!

Ou continuez à subir les oppressives arriérations de l’envahisseur, jusqu’à la prochaine fois où la facture pour réparation des torts causés par Berne sera alors d’autant plus salée!

Mais enfin plus au bénéfice …

… Ali GNIOMINY

%%%

P.S. Alors c’est d’accord, les amis du “Canard Enchaîné”? Si c’est non une fois de trop on fait un forcing international pour que Berne subventionne à 100% l’établissement, en sa teutonne capitale, des bureaux francophones de l’idoine quotidien qui dénoncera les innombrables exactions et la bêtise bernoise coutumière: “Le connard Acharné”!

 *************

De la profondeur d’une plage de temps sans leurres où quiconque oncques ne se prétend sage comme unis mages

DSC_4362.jpg

“Sur le sentier de naguère dépoussière l’ère sectaire et ne vénère les manières de vipères usurières”

DSC_4352.jpg

P.S.du P.S. : Baiser tôt rides efface!

02/06/2017

PARLANT DE GROS SOUS MIS :

Apocalyptique: C’est bloqué sur deux heurts saints que le célèbre temple de la Madeleine, où prêchèrent Farel et Calvin, ne parvient plus à remettre son horloge à l’heure du clocher de ces esprits au centre du vil âge!

Mais : Qu’y faire, si celles et ceux d’ici, et d’ailleurs d’ailleurs, qui sont censés découvrir de vraies perles ont traditionnellement le cerveau d’une huitre?

Coupant qui essaie de l’ouvrir!

Et qu’y faire, si le plancton de tels planqués finit tôt ou tard par ressortir de sous sa cache à l’eau? Dont nul ne gobe plus l’utilité!

%%%

Et toujours et encore: La Genevoise gestion par l’arbitraire du salaire au mérite des Artistes est ainsi dûment sommée de rendre compte des conséquences gravissimes provoquées par sa fraude manifeste à l’estimation des Valeurs. Y travaillent enjoués dévoués avoués.

Aussi, en attendant, parlons plutôt de l’heureux évènement: Et vives Congratulations au Sieur Pagani Rémy devenu maire!

Que son bébé urbain se porte au mieux sous ses desseins tout l’an généreux!

Donc tout est au mieux, tant que le Rémy et ris cordiaux règnent! Jamais en le style athée maire!

Tout à l’inverse de la tyrannie évangéliste brésilienne. Où: T’es merdique, si tu ne veux pas être destitué:

Il te suffit, de verser par le paravent J&F une amende de plus de trois milliards volés, pour éviter le procès, et c’est dans la poche!

À ce rythme, plus aucun doute: Dieu désignera les chiens!

%%%

Mais attends, t’as encore rien vu: Toujours parlant de gros sous: Tiens: 

Énorme boum et monstre incendie aux Eaux-Vives, une berline Mercedes part en fumée”!

Aucun rapport, va de soi, sinon que l’on parle de voiture de luxe. Vous savez, ce genre de jouets favoris de l’extrême-droite, comme ceux qu’a offert un certain célébrissime ex-bellâtre, de longeole amateur, à ses amis. Dont un parrain de la pègre française.

De là à imaginer que cette dernière n’a pas apprécié le bruit fait autour du cadeau, et le lui aurait rendu avec chaleureux remerciements …

%%%

Et plus encore au Nord perdu: Franchement, de quoi se plaignent-ils, ces Américains? Ils ont un Trump, d’accord!

Quand la Suisse en a tout un cheptel!

%%%

Ah, ces anglophones! Aussi: Quelle manie de la simplification à outrance et des diminutifs à tout-va! William devient Bill, “Bonjour” est “Hi”, Robert se dit Bob, …

Et de plus, ils tentent encore de réduire à néant l’importance d’avoir phagocyté le patronyme d’Igor Boris Evgueni Donald Trumpovski, en Trump!

%%%

Et sinon, qu’observe-t-on? Dès que l’ennemi du peuple usurpe la tête d’un pays ami, la planète entière se rassemble et se ligue tôt ou tard contre cette nation accidentellement ennemie. Doublement victime de trahison au plus haut niveau.

En vouloir à un peuple oppressé sous une chienlit dominante, c’est un peu comme croire à la stupide chimère d’une exemplaire démocratie directe, en laquelle chaque citoyen serait correctement protégé, défendu, libre et riche puisque dévot de Saint OuinOuin!

%%%

Tout en opposition à d’autres maniaques du diminutif: Les si mignons, si adorables petits anges de la France OuiOui!

Tellement gentils et si sages avec leur billet Ouigo pour les Services OuiBus, OuiCar ou dans le gros train-train InOui!

Sinon … Non non, on ne les prend pas pour des cons … Pourquoi? Juste un zeste inquiétant de songer que, par naturel esprit de contradiction entre immatures, ne manqueront de proliférer prochainement tous hurluberlus ubérisants, lançant la mode des Services NonBus, NonCar, NonTrain, et des billets aller simple NonAtmosphère!

Bref: On sent d’ici les gags foireux qui se préparent: “Oh Phoque, j’ai raté l’InOui” … “Oui oui, je fonce dans l’InOui et j’arrive dans ton igloo dans la nuit du 1er septembre au 31 mars” …

%%%

Et puis: Et si la vie n’était que ça? Qu’il n’y ait carrément plus rien après, que du vide dépourvu de conscience, de vécu, d’autre suite ailleurs, de retrouvailles ou réincarnation, que du néant?

Eh bien elle est pour le moins ça, même avec ses pleurs et tant de rires évanouis et tant d’inutiles rêves, vains espoirs, dérisoires efforts, éphémère partage, et tant d’amour impérissable pulvérisé, tant d’insensé “toujours”!

Elle est ce qui se déroule, et si l’Éternité tellement détournée n’a qu’été inventée, et qu’en l’absurde l’on n’aurait que ce laps de passage de fluctuations chimiques transmettant réflexions au dixième de matière et neuf-dixièmes de Mysterium Magnum nous maintenant, par le plus phénoménal des innombrables hasards des incalculables ondes universelles s’entrechoquant, nous matérialisant en un inexistant espace-temps, sous forme apte à réceptionner les émanations extérieures au périmètre de notre multitude de fractions en la nano-anti-seconde que dure la fusion de tous temps et dimensions réunis projetant illusions de longévité et répartition du Vivant, tout en Un et zéro de collisions émané:

Si c’est si simple que ça, alors pourquoi cent enfers: Parades divisant? Pourquoi tant de veine? Pourquoi tant d’aubaine pour tous cois?

Et pâmoison! ... Raison?

Pourquoi ma foi tant de croix et tant de cruches sur le chemin? Pour que trébuchent les gamins?

L’inaccessible en Soi drible toutes bibles, passe au crible intangible toutes lois humaines et les malmène et déchiquette l’étiquette et mastique toute logique, exhalaison de la raison! L’inaccessible combinaison n’a de terminaison ni de comparaison.

Donc, si la vie n’est que ça, qu’un chimique assemblage de chimériques messages, toxiques qui ravagent et sages et pratiques, c’est déjà davantage qu’un mirage.

Tant mieux tant pis! Pas de dieux tapis sous le décrépi, l’on déguerpit et fuit aussi tout en douceur asservisseurs!

%%%

Deux vies nettes, au faîte: Vieille comme l’immonde: Quel est le poisson qui n’existe pas? … Alors? C’est la panne? Eh! C’est ça: Le poisson pas né!

Plus simple encore: Comment désigne-t-on l’ensemble des incompétents, maladroits et dangereux notables, à remercier sans délai?

Élus d’essai!

%%%

Gérontologie, de surcroît:

Dans un EMS Vaudois, des caméras cachées en secret permettent de prendre en flagrant délit cinq voleurs de médicaments, un veilleur dormeur, et une soignante se masturbant!

Seuls les vols sont poursuivis, la loi n’ayant rien à reprocher au veilleur ni à l’excitée soignante.

La Direction, elle, écopera certainement d’une très lourde peine, pour consultation sur son lieux du travail de scènes pornographiques dispensées par une innocente soignante.

Moralité: N’hésitez jamais à vous branler devant la caméra des branleurs vous exploitant, ça peut mettre pas mal de beurre dans vos épinards!

%%%

Et si le plaisir solitaire surgit justement au même moment en la tête d’une délicieuse créature entrée au même endroit que vous, cher soignant, il n’aura plus rien de solitaire et vous serez ensemble neuf mois plus tard à la maternité. Comme de plus en plus de couples pour lesquels bébé est pris en photo avant même d’être regardé!

Ce qui peut avoir des effets fâcheux, quand sur les réseaux sociaux vos proches vous apprennent qu’il s’agit de la plus belle qu’ils ont déjà vue, de grosse tumeur extraite!

%%%

Monstrueux! Insupportable! L’on était persuadés que le Suisse-Allemand était totalement et définitivement imperméable à toute forme d’humour! Et l’on découvre que les étrangers sont mille fois pires!

Ainsi, Bergün aux Grisons, avait fait sa pub en interdisant de prendre des photos sur son territoire! Pour ne pas rendre ensuite malheureux ceux qui n’avaient pas la chance de s’y trouver!

Du coup, dans la presse à sinistrose du monde entier, l’arrêté communal fut considéré comme hautement insultant, arrogant. Et les touristes offusqués ont déserté le mirifique bled!

Par réaction à ces tragiques évènements, Genève va obliger formellement les touristes à prendre des photos. Pour que les gens à leur retour voient à quel point ils sont bien chez eux et ont de la chance d’habiter ailleurs!

%%%

D’autant plus depuis qu’est entré en vigueur au 01.01.2017 l’effroyable Règlement Genevois décrétant qu’il est obligatoire de “mettre à mort les espèces indésirables”!

Allez parler d’accueil après ça … Effet de mode Philippine ayant déteint jusqu’ici? Ne vaut-il mieux s’empresser de demander l’asile politique à l’ambassade de Corée du Nord?

Ah! Léger soulagement: Cet arrêté concerne principalement les énormes silures plus grands que les pêcheurs sous nos balcons, qui les sortent du Rhône, n’ont pas le cœur de les tuer et les remettent à l’eau. Alors que ces monstres sont en principe inoffensifs, peu goûteux mais invasifs. Car introduits ici frauduleusement depuis la France par des espèces indésirables. Euh, par le menu fretin de nos chers voisins et amis …

Ali GNIOMINY

Règlement et gros calibre ou non, pas question de tirer ces otaries!”

IMAG1049.jpg

26/05/2017

BONS SOURDS, COMMENT ÉTALEZ-VOUS ?

L’obscène novice en matière de tartines dégouline-t-il en suffisance ? Nullement gêné de renier lendemain ce qu’il jurait la veille, aux côtés des pires fanatiques qu’il promettait de pourfendre, et finissant acheté par centaines de milliards ? Ou souriant benêt face au visage papal impassible rayonnant de réprobation?

Que nenni ! L’obscène novice coulera d’autant plus quand l’Occident découvrira enfin chez ses alliés hôtes ultra-islamistes: Les laboratoires sur leur territoire fournissant aux dégénérés ennemis de la terre entière la drogue, grâce à laquelle ils se suicident, commettent les pires atrocités sans la plus petite émotion ou le moindre scrupule; Cette substance chimique apocalyptique les transformant rapidement en morts-vivants, dont ils crèvent d’ailleurs s’ils en sont privés, saloperie qui, associée à d’obsolètes croyances criminellement détournées, est devenue le fléau majeur de nos temps! Tant que ne sera frappée la véritable source mystico-stupéfiante engendrant ce cancer de l’humanité, celui-ci continuera à régénérer ses métastases encore non traitées.

Abomination, donc, que cette alliance avec une entité à l’âme aussi noire que ce qui coule sous ses pieds et détruit l’atmosphère, complicité avec la plus arriérée des tribus du désert, par fourniture d’armes, de chimie & Cie avec l’ennemi premier de l’évolution humaine, en vue de guerroyer contre ce qui fut, elle, et est en voie de le redevenir, une civilisation extraordinairement avancée, ayant entraîné la planète vers le haut, en perçant l’armure de bien des barbaries avant l’arrivée de la catastrophe conceptuelle actuelle. Culture autrement moins belliqueuse que celle où, “sale”, la fille se tue légalement. Entre autres.

Ainsi: Des experts l’affirment, en ces temps de conflit mondial où l’ennemi intérieur parti en l’enfer de l’ignorance absolue pour s’entraîner à nous détruire, le ramène au pays: En y revenant sans y être fusillé selon les lois de guerre (ni même, pour dissuasion, d’office enfermé ad vitam et nourri exclusivement de mauvais jambon et abreuvé d’affreuse piquette): En ces temps d’aveuglement démocratique face à des sortes d’animaux que l’on nous force à voir comme nos égaux, tous les termes sont devenus obsolètes: Fascisme, dictature, terrorisme, néonazisme ne veulent plus rien dire. Il est nécessaire d’inventer de nouveaux mots, nous dit-on, pour décrire les pires abominations idéologiques en vigueur. N’en déplaise à nos misérocrates.

%%%

Mais, laissons-là les traditionnelles flatteries, et tentons de sourire encore à divers titres …

Genève fait parler la pollution sonore!

Elle hurle même, dit-on, à faire péter les détecteurs, certains soirs vers l’Hôtel-de-Ville.

Car l’ennemi Lausannois, en sa Fac des Hautes études, bidouillant avec l’Uni de Californie a démontré, ô terrible réalité, que:

Les managers sont priés de ne pas afficher un QI trop élevé!

Une insulte pour Genève, dont la norme maximale imposée compte bien se maintenir envers et contre tout à 28!

%%%

17 en moyenne, pour les élus fédéraux se commettant avec des lobbys inhumains, en des liens d’intérêts antidémocratiques ayant augmenté de 20% en dix ans;

20% supplémentaires de délits d’élus viciés, responsables premiers de l’actuelle pourriture économique endémique.

La dictature financière suisse par extermination totale de la démocratie est donc annoncée pour 2057, si nous ne combattons pas efficacement ces criminels auto-protégés.

Mais il y en a de bons. Et comiques: Voyez l’actuel maître suprême de notre armée, bien vacciné contre les fièvres du Gripen, chiche en dépenses et si modestement désireux d’acheter deux Bombardier CL604 de seconde main; à la Rega!

Suite à quoi, après avoir été pittoresquement crashés, quelques milliards supplémentaires seront vraisemblablement quémandés à la population, nécessaires de toute urgence pour l’achat de l’hélicoptère Poussin jaune à sortir du placard des HUG! Une telle légende n’ayant pas de prix aux yeux de la Grande Muette, pour le transport de bras cassés.

%%%

En attendant, reste gris-vert le tacot qui survole le débarquement des barbares lassant Sion, se dirigeant vers là-bas: Bâle!

20170525_133131.jpg

Et finalement, zut! Ils ne l’ont fait, là, Sion! (Navré pour telle resucée glissée dans le contexte).

Plus de doute: treize, c’est un Judas de trop face aux forces de Baal! Ecône modifie déjà la Bible en ce sens.

Puis ce sont les heurts du retour à dos de missiles:  

car2.jpg

%%%

Au passage incongru de cet essai décousu:

Chronique de ma terre sous sectaire occupation:

Sale coup de bistouri de l’Hôpital de Moutier! Charcutant allègrement dans la moelle et la dignité de tous scrutins populaires!

Tout en menaçant, à trois semaines du vote, des plus sombres calculs laisser proliférer sous l’abcès Bernois Prévôtois, si les patients citoyens choisissent de se libérer de ce qui les rend malades en fuyant tel charlatanisme, de locale Droite-titane si familière du coup de Jarnac et de la soumission forcée à sa répugnante boucherie linguistique dominante!

Alors que le Centre de Déformation s’empresse de rajouter la compresse, prêt à rapatrier son ghetto à bienpensance en les rupestres contrées de l’envahisseur se retirant, si Moutier est enfin restituée à sa native Rauracie, Celte et Latine!

L’opération coûtera évidemment très cher! Mais à ces milices de praticiens, je l’espère! M’associant à la plainte de ceux que l’on éreinte!

%%%

Et plus les années passent et plus le cœur ramasse et plus les rancœurs lassent, plus agacent les rapaces … Ah:

J’ai vu passer tant d’agacés, j’ai vu bosser tant de blessés sur le chantier de leur métier, j’ai vu, lassés, tant de laissés pour compte, j’ai vu la honte d’êtres forcés à ressasser la litanie des vilénies de traîtres maîtres abandonnant tous étonnants floués doués authentiques créateurs, et porteurs de valeurs bénéfiques pour coups de main à l’humain qui panique; J’ai vu, imbus, beaucoup trop de nabots accros aux fardeaux féodaux des croyances en l’alliance envisageable entre minables parasites qui profitent, vivant de la dîme de leurs victimes, et respectables contribuables. Et plus les années brassent populace à grimaces, plus coriace est la carapace qui enlace ces limaces non loquaces!

Dégoûtant! Redoutant pools qui picorent-ci, qui picorent-là, picorent encore, en décorés si timorés, les vaines graines du confus désaccord, du fumier refus de remords face à classe fort reniée, pondant de neufs concepts! Par ineptes beaufs conchiée!

%%%

Justement: Paon dans le cumul de plaintes: L’ignoble “à nous nanas” est si demeuré qu’il espère encore que la chaîne qu’il a ruinée ne touchera pas à son poste!

Alors qu’immensément au-dessus de ça:

Sous venir ? Tu parles! Bien que paru le 9 juin 1993: 

julie.9.6.93.jpg

Brisées soient enfin les vieilles branches freinant ses pas et faisant du Poète l’appât …

Ali GNIOMINY

Bonus: Brève rétrospective des trésors enfouis en l’url http://barondecuir.blog.tdg.ch

à décortiquer goulûment durant quelques milliers d’heures ! En se disant qu’effectivement le pain donné par le boulanger est toujours délicieux ! Sauf en le cas présent, lorsque d’officiels bandits lui volent encore impunément son blé, qu’il n’a plus que ces miettes éparpillées à partager :

Exemple d’œuvre photographique légendaire 

« Domine pie pilotis triste » : 

4134121996.jpg

Et malheureusement toujours de si sinistre actualité:

12246896_1524704777849254_1258949247782368283_n.jpg

17/05/2017

SOYEZ HOMMES HAUTS …

Comme vous êtes! Ne soyez bêtes! Soyez hommes hauts, au-dessus d’imbéciles, de futiles préconcepts au bénéfice d’infects artifices de fils de rut!

Soyez hommes hauts, que la Nature en sa si sûre Composition a pour but destinés: (Innée Mission), à ne se reproduire!

À ne nuire au trop-plein humain: Et sourds aux imprécations entre chantres de la surpopulation: Standardisés n’ayant réalisé l’utilité et dignité, à respecter, de l’homosexualité!

Soyez hommes hauts, lucides, à taux d’acide glutamique de naissance qui influence les préférences (invectivées ou si clivées): Elevé! Ou moins!

D’où différence d’amours intenses! Incontournable particularité  pratique d’utilité publique indiscutable!

Soyez hommes hauts! Ni hautains hétéros ni héros libertins! Soyez élevés avec soin, loin des dépravés cerveaux homophobes des microbes de caniveaux!

%%%

Quelle tristesse, donc, que d’avoir encore au XXIème siècle à consacrer une Journée internationale de lutte contre pareille tare issue des corruptions religieuses, qu’est la primitive discrimination toujours en vigueur envers les résistants, bien contre leur gré, à la taboue stupidité conformiste dominante!

Alors qu’une Journée Mondiale de lutte contre la dictature financière ci grimée en austère démocratie serait tellement nécessaire!

%%%

Or, des deux bords: Sous-citoyens sans sous, à soucis sous hideux joug d’élus: Vous salue souriant sans moyens insoumis ami!

Ainsi, sur le zinc des voisins se déversent de perverses controverses?

“Le borgne a conduit ses aveugles là où sa fille n’y entendant rien lutte contre les muets et autres bras cassés par de boiteux moyens”…

Bref: Le Pen: Halte ici ! Qu’y faire si, contre toute détente en ces temps de sinistrose, la Marine traditionnelle ne séduit plus les gais?

Donc, la roue tourne: Windows carré: Un tiers de fidèles. Et deux tiers pour Mac rond. Empêchant d’accumuler des icônes dans un coin ou l’autre! Soit agglutinant ensemble au centre ce qui semble, lors, un peu con sur les bords.

Tout au contraire de ce qui s’enlise sur la toile helvétique où l’art est nié: Où s’agrippe à un fil la finition sans rémission du sauvage clivage toujours en cours, entre gauche Gauche et maladroite Droite!

Or, en le bordel d’à-côté: La République est en marche? Au pas? Forcée? Militaire? À défauts de Valls?

Non! De grâce: La République en courses: Voilà qui suggère une relance! Ou la République en vol! D’une touchante sincérité! Ou plus stimulant: La suave République des passions d’Emmanuel! Mais En marche évoque furieusement 40 ans dans le désert, vers une terre promise … à des millénaires de guerre entre cousins et frères.

La République en Partage eût été, à ne honnir, bien plus sage message d’avenir!

À honorer dès son orée, en défendant tous dépendants des manigances de la Finance, victimes hélas d’antécédents de régimes rapaces précédents! Et non bombant le torse et réduisant, inamical, la syndicale force!

D’emblée le blé avant l’humain peut ensabler les lendemains d’une Présidence sans consistance, qui ne ménage les rouages fantastiques de la suprématie de la Démocratie authentique!

Que pleuvent les preuves d’améliorations de la fibre des rations d’équilibre, de respectable distribution de convenables rétributions aux salariés, rentiers, humiliés végétant, oubliés si longtemps!

%%%

En l’occurrence: Puisse la République Française en nage aborder sur plus concret îlot d’humanité, et servir un jour d’exemple enfin à la rétrograde République Genevoise au service prioritaire de la Confédérée dictature économique suisse.

Fédéral et cantonal régimes voyous fleurissant de plus belle, sous couvert de simagrée de démocratie directe; Grâce, entre autres à-côtés, aux deux milliards de francs de recouvrement de créances proliférant en 2016; Soit 13% d’augmentation en un an, de ce business nauséabond de l’endettement forcé des masses non-nanties.

Permettant l’arbitraire le plus complet. Quant à l’estimation du train de vie individuel qu’à l’obligation de continuer à mener l’endetté, en fonction des valeurs véritables que celui-ci apporte à la communauté; Valeurs presque invariablement bafouées par les responsables et gestionnaires de condition de vie, au vu du manque de minimum adéquat laissé, pour reconnaissance de ce qui est cependant susceptible de permettre à l’individu de revenir à meilleure fortune.

Pour exemple édifiant: Fut récemment gratifié votre bon Roi-Député du Parti Railleur d’un « Je comprends bien votre ras-le-bol », de la part de l’honorable Présidente du Tribunal de Genève, mais aimablement renvoyé vers une Instance plus adéquate pour juger 40 ans de pratiques déloyales si destructrices et dégradantes ; De la part d’un État ne cessant de poursuivre et saisir la pitance insultante laissée à l’opposant à semblable corruption, entretenue et protégée à coups de frauduleuses relances perpétuelles de prétendues dettes, composées de cumul de décennies de surfacturation incontrôlée, d’erreurs manifestes, de négligences graves dans le traitement de son dossier de recouvrements à tout-va.

Grotesques dysfonctionnements et multiples abus et délits ayant valu une succession d’arrestations, destitutions de gestionnaires, et condamnations de faussaires créanciers perpétuant ces poursuites et saisies indignes d’État de droit! Prétentions notoirement démesurées dont les montants détournés sous force et menace restent impunément faussés mais injustement prétendus exigibles tel quels;

D’où nécessité absolue d’enquêter au plus haut niveau de la Justice sur si vraisemblables escroqueries par métier de lobbyistes et parlementaires en bandes organisées. Consistant à démultiplier les frais inutiles au détriment des plus démunis. Ne serait-ce qu’en engraissant indûment la Poste complice, par envois continuels de relances, communications diverses, etc, simultanément en courrier simple et en recommandé. Jamais deux actes en la même enveloppe, histoire d’enfoncer au maximum le rentable poursuivi à tort ou à raison. Contraint à se déplacer plusieurs fois par semaine au guichet de la Poste, du fait que bien qu’il y ait toujours quelqu’un à son domicile, sont laissés dans sa boîte aux lettres les sempiternelles invitations jaunes à retirer un envoi contre signature dès le lendemain.

Toutes formes de collusion et complicités ignobles en vigueur doivent être examinées, tous étranges engagements et C.V. gonflés de roitelets à pouvoirs incommensurables, sur la destruction de santé et de dignité de leurs captifs, en un but politique et/ou de privilèges entre prédateurs, au profit d’intérêts privés prioritaires des plus douteux et dénoncés, doivent être impérativement décortiqués;

Tous prétendus défenseurs des Droits humains restant en l’état inactifs indifférents au génocide helvétique par incitations au suicide et maladies provoquées, sous stress et honteuse supercherie d’assurances prévaricatrices, tous vendus simili-pourfendeurs d’injustices et d’inculture, tous responsables sans scrupules de la dictature du recouvrement en Suisse (et ailleurs) laissant encore de pareilles pratiques perdurer, fermant les yeux sur si insupportable réalité, tous misérables médias propriétés de Droite dure contribuant en silence ou tromperies répandues à la ruine imposée ad vitam à des producteurs de valeurs humaines incomparables doivent être amendés, tous élus de Partis à qui profite le crime devront répondre tôt ou tard de l’abrutissement sociétal qu’ils ont entretenu;

Principalement s’ils se prétendent de Gauche et sont censés rémunérer correctement les travaux remarquables d’acteurs culturels et éducatifs majeurs, ou épouvantails de Droite inamovible ayant séquestré depuis des décennies, par tricheries aux moyens de pression déséquilibrés, fondamentalement antidémocratiques: l’Emploi, les Finances, la Santé, la Religion et la Sécurité.

Quelle que soit la Justice qui les condamnera ou non, elle exposera aux yeux des générations à venir sa crédibilité ou sa corruption affirmée.

Ainsi, le soviet suprême genevois harcèle l’auteur plus que jamais, comme s’il n’existait aucun expert assez indépendant, aucune Cour de Comptes compétente, aucun Conseil supérieur de la Magistrature efficace ayant constaté des irrégularités, pour mettre fin à ces tentatives de meurtre par dol éventuel consistant à bombarder, sans retenue ni ébauche de considération due, le compétent Poète-fonctionnaire: De bonne part de faux dans les titres. Établis durant des décennies dans une totale confusion, dans un indescriptible merdier plus ou moins volontaire et malveillant au profit du patron créancier ou de la poche de certains, actes continuels à montants additionnés de relances à fréquences à justifier à présent, sommes prétendument formellement dues (généralement à sens unique pour contributions à des tromperies évidentes et autres clauses contractuelles unilatéralement modifiées, emprisonnant à vie l’assuré prenant du retard de paiement du racket d’entreprise privée l’ayant “légalement” capturé): “Dettes” fourrées de juteux intérêts et charges diverses, coûts d’envois en rafale, temps passé à l’examen du dossier, imprécis et dépourvus de tout contrôle véritable, toute tabelle détaillée de ce qui justifie exactement le coût facturé de chaque geste en matière de recouvrement. Permettant de déterminer alors où se situe la limite de l’omerta politique et culturelle, et où commence le bon droit de l’esclave par servitude pour dettes, engraissant ses maîtres ignorants le méprisant depuis 40 ans, d’exiger immédiate abolition de pareille honte en force et vigueur, et conséquente réparation des torts et dommages causés.

La désinformation est en voie d’extinction. Les sectes officielles ne pourront plus longtemps intoxiquer le quidam dès l’enfance, en le forçant au déni d’identité et le discriminant et minant, dépouillant à loisir sa vie durant, au nom à ne jamais prononcer de l’insaisissable Tout-Puissant Fric. L’Information va avoir pour devoir Essentiel de briser définitivement la raison d’être des arriérations homophobes et esclavagistes enseignées. Par connaissance du fonctionnement naturel des neurotransmetteurs hormonaux, desquels l’individu n’est aucunement responsable et sur lesquels il n’a aucun pouvoir d’action, ne pouvant en aucun cas modifier réellement ses attirances personnelles. Et par enseignement des truanderies financières en cours entre d’aucuns cossus initiés au pouvoir.

%%%

Autrement dit: Soignez hauts maux: Tant d’indigne silence entendu mérite largement pareille chape de malaise, tombée sur ce billet, entre début et fin, à l’attention de l’indignation nécessaire.

Soyez aux mots finalement attentifs, la Terre entière s’en portera bien mieux! Et ses prédateurs sans gloire cesseront de taire leurs erreurs: Nos déboires!

%%%

Soyez homme autre! Ou femme qui ne rame! Surnage sur atterrants courants de rage …

Ali GNIOMINY

Allant parfois. Jusqu'au fond de l’arène.

IMG_4540.JPG

ou baignant sous tous trompe-l’œil à l'arôme antique

IMAG0944.jpg

d'Augusta Raurica

28/04/2017

C'EST L'ÈRE À S'AIMER CRÉANT !

Alors ? L’on se dandine et cause et cause, vend ses tartines?

Alors ça ? L’on y coupe le vent en poupe au créateur-moteur, en cachant son talent-étalon nous fâchant?

Quel dommage à l’image d’une époque: Où se moquent magouilleurs des meilleurs éveilleurs, et où les distinctions ne vont qu’à génuflexions!

Au fait: Ne le répétez pas, mais ce qui est merveilleux lorsque l’on est insulté et rabaissé depuis si longtemps que l’on finit par risquer d’injurier qui le mérite, c’est que, si l’on est un jour obligé de s’excuser, ça ne nous touche plus.

À force d’humiliations il devient particulièrement facile de s’excuser auprès de n’importe quel tas de merde!

%%%

Autrement dit : Interromps tes prodiges, romps avec les vertiges dont souffre à tort, au bord du gouffre, cette Société qui s’est gourée, bourrée de piété impitoyable envers le frère trop impayable, trop incroyable!

Interromps tous litiges! Romps avec les auriges dont le char se dirige, s’égare, erre, glisse vers le précipice!

Ami mirobolant mi-robot lent mi-héros beau à âme haut de gamme, et amie militante mise en vente sur grotesque pilori de la connerie livresque de primaires moralisateurs et austères organisateurs: Interromps et corrige ce qu’exige qui t’afflige et néglige ton prestige!

&&&

Assez de verve, qui ne s’observe: Ne serait-ce qu’en l’Helvétie de la minutie où c’est décidément le monde à l’enfer: Appréciez donc:

Zurich ferme la porte à un millier d’islamistes désireux d’entrer dans le World Trade Center!

Stupide! Comme si des barbus entraient par la porte, dans un World Trade Center!

Pas résignés pour autant, les radicaux inamicaux l’affirment: “Nous avons un plan B”.

À coup sûr, ces adorateurs de l’intolérance se rabattront sur le Salon Genevois de l’exclusion culturelle, dont les dangereux responsables censurent, par sournoise et honteuse dissimulation concertée, les écrits d’importance majeure d’un bénéfique lanceur d’alerte idéologique.

Salon des Larves accueillant d’excellents auteurs collés à la toile, certes ; …

Mais en lieu et place de l’utile star polémiste de l’époque, votre bon Roi-Député du Parti Railleur d’Extrême-Centre-Gauche: Est convié à discourir l’incontournable petit-fils du Fondateur des Frères musulmans. Cependant: La Caisse va exploser, avec les entrées de ce millier de providentiels barbus, soucieux de se repaître de l’art de bien pouvoir posséder ou lapider la chienne sans âme.

À ce sujet, avez-vous vu la Une du “Courrier”? Le bon-sens même: “On va enfin lever le voile sur l’état de Beznau”! Oui! Bravo! Il est temps que l’on puisse voir si cette jeune fille est battue!

Beznau, quel bizarre prénom pour une musulmane! Ah, mais non, navré, distraction: le voile était figuré et l’État de Beznau est sans nul doute l’un de ces obscurs émirats voyous. Oh! Erreur encore? Il s’agit de la plus vieille et pourrie centrale atomique du monde? Particulièrement moche? Mais alors à quoi bon la voiler? Qui donc irait draguer ça?

Bref, revenant à la pollution intellectuelle des pires vieilleries encore sinistrement répandues: ça l’on s’en doutait: Le choix de certains orateurs et stars des Lettres est invariablement tout sauf Cornélien: Ce qui paie … est ce qui en a les moyens! Et ses moins que rien pour soutien!

&&&

Quant aux plus que tout, ou presque? Eux éclairent les grotesques manants tenants du livresque: D’épistolaire manière:

IMAG0993.jpg

Cependant: Sont par ailleurs sincèrement remerciés les amis de la Pléiade pour leur sympathique envoi du jour. Et pour avoir donné suite à la suggestion exprimée-ci l’an passé, relative à leur oubli d’inscrire en leur catalogue, page 139, le nom de Roth entre Ronsard et Rousseau. Chose faite.

À moitié, en fait, puisque le prénom est erroné.

Mais bon, Philip étant situé après Jean-Marie, il conviendra d’insérer ce dernier juste après Ronsard, et des guillemets suffiront devant Philip, il n’y a pas de petites économies.

Quant aux invitations reçues d’autre source, merci, elles feront d’excellents filtres à joints. Vu que snobé par ce clan qui s’affale, cônes niés.

Certes, la plèbe découvreuses de tas de lents ne peut dignement qu’avoir prévu de décerner par surprise à l’auteur, en grandes pompes cirées, le Grand Prix des égouts de la Ville de Genève, ou autre distinction Suisse tout aussi prestigieuse!

Que ce lauréat n’aura le temps de venir chercher, trop occupé à d’urgentes activités autrement plus sérieuses, comme la suivante:

 

Jean-Marie ROTH

Roi-Député du Parti Railleur

1205 – Genève, le 28 avril 2017

 

À l'attention de:

Monsieur Emmanuel MACRON

Président de la République Française

Palais de l’Élysée

55, rue du Faubourg Saint-Honoré

75008 – PARIS

 

Monsieur le Président,

Soucieux de figurer parmi les premiers observateurs étrangers à vous féliciter pour votre accession à la Présidence Française, je me permets d’ores et déjà de sacrifier à la tradition de mes sincères congratulations au Chef d’État du pays voisin et ami de la Suisse.

Lorsqu’il s’agit possiblement d’un personnage d’exception, va de soi, qu’en ma qualité de visionnaire j’ai pour tâche de reconnaître. Et réciproque. Tradition au bénéfice de … François Mitterrand … et … de vous à présent, qui devez en être pareillement digne.

1865237133.jpeg

En l’occurrence, si d’aventure votre Présidence a besoin d’un nouveau Ministre de la Culture ou Conseiller culturel apte à dépoussiérer ne serait-ce que les Lettres, balayer l’arbitraire de l’octroi de distinctions, interdire aux incompétents Suisses chargés de culture francophone le territoire français … Un Artiste-fonctionnaire non sectaire, issu d’un seul et unique parti politique, celui dont il est souverain en qualité de Roi-Député du Parti Railleur d’Extrême-Centre-Gauche vous transmet son C.V. et motivations sur http://barondecuir.blog.tdg.ch

Par conséquent, féroce pamphlétaire envers qui le mérite mais compétent, jovial et dévoué serviteur de l’intérêt public planétaire toujours, je serai très honoré et conciliant au possible à vos côtés.

Permettez-moi encore, Emmanuel, l’outrecuidance de vous suggérer de rompre avec le protocole, lors de la cérémonie de votre entrée en fonction, si le temps l’exige, et de vous munir d’un bon parapluie.

L’expérience a démontré qu’un Président qui d’emblée se mouille trop finit par ramollir.

Ainsi, en l’attente de votre commentaire d’engagement, et vous en remerciant par avance, je vous prie de croire, Monsieur le Président de la République Française, à l’assurance de ma considération distinguée.

%%%

Bon, la vengeance, c’est fait, la rancœur c’est réglé, l’humilité a été flattée, l’excellence méprisée a glacé l’assistance, est venue à bout, s’est jouée de tous tabous, voués …

Ali GNIOMINY

Un doux terme de semaine à vous, et dites? Les ai-je bien descendus? 

IMG_4543.jpg

Cerise sur les gâteux: En revenant d’Augusta Raurica, admirez cette curiosité contemporaine: Juché sur un crachoir, ce chef de chantier chargé des réclamations des habitants d’Olten.

IMAG0948.jpg

Art sans prise de risques, va sans dire, puisqu’en Suisse-allemande soumise le crachoir reste à l’évidence désespérément vide : Mais les autorités locales ont trouvé la parade, et tapisseront le fond de portraits de syndicalistes romands, causant inestimable tort aux traditionnelles magouilles du Bâtiment, en s’étant bêtement fait choper.

19/04/2017

ENCORE PÂQUES ? ANALYSEZ :

De même qu’existe une crème d’émérites fortunés, à capital peu banal bien acquis, bien géré, de sincères élites éclairées qui ne rusent ni n’abusent, de même que subsistent d’honorables magistrats, d’affables avocats qui n’écœurent: Demeurent des demeurés, affairés égarés effarés, surpris encroûtés, déroutés, pris en la curée pour pourris et repus corrompus. Une minorité bien entendu, de ces vendus pantins à scrutins de partis autoritaires sortis majoritaires!

Or, sur tant de hordes de tyrans tirant sur la corde, tant de truands se ruant sur les nations en suant, les huant, conspuant: Sur tant de factions qui débordent: Tirons sans concessions des conclusions du sang les attirant, des conséquences de leur ignorance et leurres! Et dépendance lors aux habiles poisons qu’ils dispensent à foison:

Mais … laissons-là l’analyse si concise des gens intègres et de ceux véreux d’infectieuses pègres politiques ou cliques religieuses.

Pâques à ce rôle de nous mijoter lente attente de doux mets, en son havre illimité en matière de bontés printanières agitées.

Et cependant …

Quand le temps nous est laissé … est passée l’énergie; Par la bande.

Or: l’on réagit et s’amende, se demande assagi(e) si fort soutien à l’un des siens, opéré, sert à réparer mâle incompréhension quant à féodale passion des mères, et de tous soignants, accompagnants … mettant leur cœur, pour dix-huit heures au quotidien, à la tâche qui attache les liens au devoir de savoir servir, nourrir, laver, installer, récurer, lessiver, jardiner, également patient mais moins, efficient en ses soins!

Hommage au courage de s’effacer sans s’en lasser! Et pardon pour autrui, dont le fruit de nos dons de soi déçoit! Est presque absent pour quelque temps.

%%%

Mais passons brièvement à plus sérieux et prosé, avant de meilleurs jours:

Déjà, soyons objectifs: À coup sûr: Si Jésus Christ était venu en Suisse, son nom aurait d’office dû être changé en Jésus Setait!

Mais quelle chance pour lui, que d’être arrivé là où il est né, et alors qu’il n’y avait pas encore trop de croissantes turbulences en les cieux:

Ni de très mauvais coups pour le business, comme l’expulsion brutale d’un médecin passager d’United Airlines tiré au sort et dans le couloir. Arbitraire exclusion qui a déjà fait perdre en un jour 255 millions de dollars en Bourse pour la compagnie. Et, connaissant la sagesse de la Justice américaine, le médecin lésé et ses défenseurs se partageront bien quatre fois ça en dommages et intérêts.

Alors qu’ici, en le bombardier de l’extrême-droite au pouvoir, l’on est brutalement débarqué, lancé dans le vide financier et récupéré par oppressante racaille en col blanc qui, au ras des pâquerettes: ...

paquerettes.jpg

... nous tend sa berne trouée. Jouant au faux sauvetage de ses propres victimes, prises en pas de charge incontrôlé entre ses griffes d’incompétente sous influence, ou corrompue gestionnaire de condition de vie; Laissant pitance misérable crachée à ses esclaves, de manière sciemment inversement proportionnelle aux mérites de ceux-ci, les brisant ainsi.

L’exclusion brutale, en plein vol, planant sur trahison des taiseux de Salons, nécessite une défense à l’américaine, intéressée aux préjudices causés par malfrats Suisses de l’Art et du recouvrement.

Et à leurs officielles campagnes de dénigrement, d'absence calomnieuse d’adéquate considération, soit valorisation de phénoménaux travaux culturels et philosophiques, d’où volonté de nuire à l’intégrité intellectuelle de l’humanité actuelle et à venir: En taisant et protégeant des méthodes de Soviets au sein d’un Office à millions à nouveau disparus, aux dysfonctionnements excessivement préjudiciables, ci-dénoncés depuis une décennie, et quarante ans ailleurs: Rocades de ressources humaines à choix très discutables à investiguer, cumul d’erreurs, vraisemblables délits et abus répétés, Soviets suprêmes intouchables, cumulant de fictives sommes à saisir au bénéfice principal d’intérêts privés et détriment de l’intérêt public; Adressant impunément de grotesques faux dans les titres perpétuels, et pratiquant la menace, contrainte, l’abus de position dominante et les tentatives de meurtre par dol éventuel à l’encontre de celui qu’eux-mêmes et leurs clients de premier plan ont scandaleusement volé, trahi, trompé, humilié, maintenu sous retenues arbitraires sans réelles possibilités constitutionnelles de retour à meilleure fortune, sans opportunité laissée par principe: De se voir réhabilité, l’ayant dûment mérité, par telle caste responsable du maintien politique d’indigne forme d’esclavage en vigueur par servitude pour dettes. Aboutissant à de graves problèmes de santé, dus à 35 ans à dormir sur le même futon et à ne pouvoir soigner correctement ne serait-ce que ses dents, etc. Alors que, travailleur acharné, fonctionnaire apprécié, forcé à cotiser à d’évidentes supercheries-vieillesse ou santé et à contribuer à sens unique perpétuel à l'enrichissement de ses bourreaux.

En commençant par sa part de recapitalisation de la BCGE, puis bientôt pour 5 milliards supplémentaires au bénéfice du racketteur CPEG, qui applique des tromperies de droite dure en ne cessant de dévaliser les rentes dues, mensongèrement jadis promises confortables, et discriminer ouvertement les travailleurs partant en retraite à une date plus qu’à une autre.

Caisse de pantalonnade étatique à plusieurs vitesses, née d’un fictif besoin de fusion dont nous bombardèrent les voleurs de nos libertés, droits, biens, et de notre prétendu confort après des décennies de bons et loyaux services sous le joug d'adeptes du copinage de la secte étatique dominante. Fautifs de gestion catastrophique des assurances sociales et de leur recouvrement inhumain, dont les obscurs agissements portent atteinte irrémédiable à la santé et à la vie de bonne part de leurs captifs.

Et, d’autre côté, les alliés de ces cupides Soviets Helvètes, démultiplicateurs de surfacturations, producteurs de ciblés bâillons financiers: Après le Salon Bâlois de la Haute Horlogerie au plus bas: La bassesse du Salon annuel de la Haute Trahison Littéraire Genevoise se prépare à sévir.

Et tout est tellement sous concussion relié, qu’il est probable que sera bientôt rattachée la culture locale directement à la Sécurité et aux Finances. Pitoyable notion d’Art, de Philosophie et d’Enseignement, détenues en mains rapaces d’obscurantistes, s’évertuant à conserver et répandre les pires débilités primitives: En cachant au possible l’excellence et déformant traditionnellement les jeunes esprits, ne serait-ce que par criminel refus de leur enseigner prioritairement la réalité de la crétinerie homophobe: Du fait que l’inclinaison sexuelle de l’individu n’est qu’une question de taux naturel d’acide glutamique, plus ou moins destinant l’être à se reproduire ou alors à contribuer à éviter l’explosion démographique et ses dérives largement observées!

Ou savoir tronqué abrutissant nos chères têtes multicolores sous criminelle omission, pareillement, de sauver le monde en péril majeur de la déchéance effrénée en cours: En interdisant formellement en Occident, du moins pour quelques années, la source de tous conflits: Toute forme de religion, toute allusion au sacré, tous livres dits saints, accès à tous lieux de culte, tous signes d’appartenance ayant trait à l’une ou l’autre croyance, toutes prédatrices par essence, dénombrant ou non une majorité d’analphabètes et de pays voyous la pratiquant! Que chacun prie ou non ce qu’il veut en son for intérieur et la ferme au-dehors, n’ait plus droit d’influencer quiconque, même au sein familial. Toute épouse ou enfant contraint à des rites ou une forme de prosélytisme, hors ou en son domicile, motivant alors arrestation du ou des fautifs. Pour construction de cités-satellites pénitentiaires regroupant les détenus de groupes de pays associés, respectivement responsables des frais et soins liés à leurs ressortissants délictueux …

Tant de pistes, sinon de solutions d’utilité publique: Ci censurées par d'ignares ennemis en poste de la Culture et recherche de Connaissance, marionnettes prostituées aux acheteurs de silence, adeptes du bourrage juteux de mièvreries en la Pensée humaine contemporaine. Sommés de réparer les dégâts de leur servilité ou volontaire malfaisance.

D'autant plus que 266 enseignants prennent cette année leur préretraite. On les comprend. Aucun employé du DIP qui se respecte ne peut supporter plus longtemps que sa Direction, à qui fut offerte sur plateau de caviar bonne part de la culture genevoise de la discrimination la plus lâche et répugnante, qui scandalise les esprits avertis sur tous continents et ridiculise adéquatement Genève, aucun enseignant soucieux de l’évolution correcte des générations futures, et approchant du bonheur de pisser enfin sur le bureau de pareille Direction, ne peut décemment se commettre plus longtemps sous l’emprise de si sinistre duperie institutionnalisée.

Mais il suffit: Trop de ressentiment nuit! Mais jamais autant que trop de mise au grand jour de flagrantes injustices d’État partiellement voyou.

%%%

Paquet passé ….

En aparté: L’on se demande parfois quelle logique anime l’Occidental, fervent de Démocratie, lorsqu’il abrite au sein de ses territoires en moyenne 60% d’électeurs étrangers plébiscitant pour chez eux, à la porte de l’Europe, les pleins pouvoirs à un dictateur islamiste. Avec un instructif score de 55,3% de oui à Genève. Ces sbires-là exportés ne seraient-ils mieux aux côtés de leur idole, laissant leurs habitations ici pour leurs compatriotes opposés, obligés de fuir si visible tyrannie en regain de puissance? Certes, l’ersatz de résultat définitif dépend encore des investigations menant généralement aux pirates Russes, comme dans tous genres de simagrées d’élections à l’américaine. Et aux interrogations liées au 35 à 60% de douteux bulletins non timbrés en faveur de la fraude manifeste. Mais rien ne déracine plus un despote, une fois la triche bénéfique pour lui seul permettant de mater tous légitimes détracteurs, l’on connait que trop la chanson. Il s’agirait d’arrêter de nous prendre pour têtes de …

%%%

Et aussi: Voyez encore comme ce monde est injuste et les Droits de l’Homme peu crédibles: Un très vilain garnement Nord-Coréen est abandonné à son triste sort et ne peut plus même jouer tout seul!

Car depuis quelque temps, de méchants garçons Américains, Sud-Coréens, Japonais ou même Chinois, allez savoir, s’amusent en cachette à saboter ou détruire dès leur envol tous ses joujoux nucléaires! C’est bien triste pour ce tout petit.

Si ça continue, il devra retourner à son école en Suisse-Allemande, pour mieux se faire respecter après avoir repris les cours de dictature absolue. En cette Suisse sous tyrannie PLR-UDC ... où, même que prévenus ou condamnés, les clans de corrompus ont tout loisir de continuer à harceler à coups de prétentions faussées, poursuivre leurs victimes, les racketter, dépouiller, détruire socialement. Grâce à leurs passe-droits et bidouillages financiers, omertas habituelles et dénigrement des Valeurs collectives, imposition de privations à fondements injustifiables, et non-respect des lois ou achat de certains de ceux qui les constituent et modifient frauduleusement à loisir.

%%%

Amusements d'apocalyptiques irresponsables, encore:

WhatsApp va laisser cinq secondes pour corriger ou supprimer un message déjà expédié. En espérant que le(s) destinataire(s) ne l'ai(en)t pas déjà lu.

Voilà qui permettra à Trump de savoir s'il est rapidement lu. Il lui suffira d'écrire: "Bon, j'appuie sur le bouton nucléaire" et cinq secondes après "Mais non, c'était un gag". Et s'il n'écrit plus rien ensuite, c'est que, oui, il a été lu très rapidement.

%%%

Ainsi, en très petite forme, surmené, suroccupé et harcelé malgré une instruction judiciaire en cours contre le “Soviet Suprême Genevois” et ses clients spécialistes de l’extorsion de fonds, votre bon Roi-Député du Parti Railleur n’est point en mesure ces temps-ci de vous réjouir par d’inoubliables écrits. Fait ce qu’il peut pour donner enfin quelques nouvelles, de sa profonde et récurrente répugnance face aux ridicules carpes de la culture de l’exclusion de talent, et dénonçant leurs sournoises glissades et dysfonctionnements insupportables, inacceptables.

En l'occurrence: Vous toutes et tous aurez, une décennie durant, découvert un trésor qu’avez souvent omis de partager, eu peur de soutenir ouvertement, pressentant à quel point il dérangeait le désordre établi, révélait ce que l’oppresseur confédéré en voie d’extinction tente encore vainement de dissimuler.

Mais, sans plus de réactions efficaces face aux sempiternelles agressions de certains méprisants abrutis au pouvoir à l’encontre de l’auteur, celui-ci envisage de cesser de distribuer ici ses perles aux cochons, au grand dam d’une majorité de gens biens, mais sans pouvoir, bénéficiant de ses créations pour leur plus grand bonheur et bienfait thérapeutique, et de retourner à la musique ou/et aux championnats d’échecs. Provoquant ainsi l’opprobre de nombre de générations à venir, dirigée contre les rétrogrades prévaricateurs ayant privé les Lettres d’œuvres d’importance irréfragable.

La Justice, en laquelle il convient malgré tout de conserver confiance, étudie présentement les aberrations hautement préjudiciables au plaignant, commises en le but de maintenir cet artiste et fonctionnaire d’exception sous ruine perpétuelle et silence entendu. Le dossier relatif au bœuf cas Roth permettra tôt ou tard de désigner clairement, une fois pour toutes, le bon droit de qui doit à qui pour solde de tous comptes, et combien.

Un conseil aux concernés: Qu’ils se munissent de lecture pour un très long bout de temps, lorsqu’ils tiendront Salon, ou Conseil d’administration corrompus, des fois que la Justice passerait plus vite que prévu. Attendu que l’auteur le répète: Il ne reconnaît plus aucun droit au Soviet Genevois de nuire fondamentalement à sa santé, ses droits réels et ses finances; Tant que ne sera intervenue la FEDPOL, si la police et les juges genevois sont incapables de mettre un terme aux continuelles réquisitions de poursuites à l’évidence abusives, et aux malsains agissements d’élus et lobbyistes directement impliqués dans l’enfermement politique et économique frappant leur principal opposant et ses semblables: Objectant à l’enrichissement clanique illicite en vigueur depuis des décennies sur le dos des fabriqués démunis. Dont le sort véritablement dégradant  est systématiquement caché et renié.

Que paient enfin les responsables cantonaux et fédéraux des finances, de l’emploi, de la justice, de la culture et du social pour leur incompétence ou mauvaise foi évidente en l'état.

Qu’ils comprennent ce que c’est que de se lever chaque matin pour travailler au service de la communauté comme un forçat victime d’évidente erreur judiciaire, sans aucun espoir jamais d’amélioration de sa condition infamante, de sortie des tourments dont se foutent royalement les prétendus intellectuels, serviles mécènes censés découvrir et aider de réels talents, et autres pitoyables décideurs. Voyant son lamentable salaire et sa ridicule rente promise par tromperie traditionnelle diminués année après année. Mais sachant que le singe qui se rabaisse pour des cacahouètes montre son cul. Ou alors jeûne et finit par mordre sérieusement les assassins de sa forêt.

L’heure est venue de choisir son camp. Celui des pleutres et vendus laissant perdurer l’inacceptable, lorsqu’ils pourraient enfin remédier dignement à l’injustice flagrante décrite à n’en plus finir, en lieu et place de textes plus lumineux, mais se taisant et nuisant profondément à l’intérêt public: Ou celui du penseur aux kyrielles d’émules de tous horizons, estomaqués par la bêtise machinale d’une Confédération et d’une République aussi profondément fourbes, ringardes et décadentes.

La dictature culturelle et financière doit ainsi urgemment être démantelée et ses responsables dûment condamnés. D’ailleurs, depuis l’Antiquité, les Rauraques luttant contre l’envahisseur germanique et les traîtres à sa botte, ayant fait main basse sur nos terres et droits, avaient déjà gravé dans la pierre d’Augusta Raurica le symbole de leur offrande aux pourris s’enrichissant sur le dos de leurs victimes sans défense véritable, scélérats pratiquant le culte à la gloire …

… Ali GNIOMINY

“ L’antique -doigt d’honneur- qu’attardés pudibonds

risquent bien de flouter” ...

bite.romaine.jpg

... Auquel cas je remplacerai la photo par la mienne,

bien qu'elle ait peu de chances de rentrer dans le cadre ...

01/04/2017

LA POISSE SONDE AVRIL ? MAIS BALANCE CHANCE À MAI :

À l’instar de nos soldats, priés de céder leur siège dans le train, nos politiciens devront à présent se tenir debout et droits devant les électeurs transportés; D’enthousiasme, à l’évidence, en ce samedi à midi à la Nautique de Genève, où ils sont attendus nombreux, comme le public invité à la cérémonie:

Pour l’inauguration de la première flotte lacustre qui voguera au large des rives françaises du Lac aux Genevois!

En le but humanitaire de sauver de la noyade les milliers de frontaliers tentant d’entrer en Suisse par la voie devenue la plus périlleuse! Après s’être cassé le nez contre le mur MCG entourant les frontières, érigé en catimini par des hordes de sympathisants la nuit dernière. Il suffit d’aller le voir pour y croire.

Et attention, cerise sur le cadeau: Cette nouvelle flotte flambant neuve, (en cas de dysfonctionnement des feux d’artifice prévus), cette rutilante armada navale célébrée offrira l’occasion pour nos officiels au garde-à-vous, d’annoncer la décision finale finalement définitive retenue, quant à la traversée de la rade de la mégapole Grand-Genevoise!

En l’occurrence: Des accords diplomatiques intenses, entre Verts et jaunes, ont abouti au recyclage intensif d’ogives. Lors transformées en gigantesques sous-marins atomiques sous-lacustres, transportant sans atteinte au paysage mille véhicule à la minute!

Et sans aucun risque pratiquement pour l’environnement, excepté en cas de collision avec un banc d’anguilles électriques. Ce qui demeure relativement rare dans le Léman!

Le contrat d’achat de ses sous-lacustres utilitaires sera signé ce soir, et les 87 milliards du secteur public transférés pour et avec le vendeur, enchanté de revenir en la Suisse de son enfance: L’homme fort (légèrement enveloppé) de Corée du Nord.

S’en retournant ensuite escorté de dix FA-18 emplis de röstis, en cadeau-bonus de ses amis d’Helvétie. Et à fond de soutes, quelques caques de frétillants requins et autres gros poissons Lémaniques pêchés au passage.

%%%

Ainsi: Mieux vaut en vérité éviter ce Plateau et monter en les vaux. Mais gare! La Poste Suisse à l’avant-garde de la prévention, a donné son verdict: Elle ne desservira plus certains hameaux du Jura profond. Leur route étant devenue beaucoup trop dangereuse.

Si dur est le constat, si près du Doubs! C’est effrayant! Le ministre Jurassien Eray sait où il va, en affirmant les risques terribles encourus par les postiers s’aventurant sur la terrifiante piste de tous les dangers menant sur la Goule. Empruntée par les frontaliers! (Dixit)

%%%

Un autre endroit de la planète où il deviendra difficile de circuler est le rocher anglais de Gibraltar, ancienne pointe ultime de l’Europe, que le sculpteur Christo a pour mandat de tailler en queue de poisson!

%%%

D’autre part, sous nos latitudes, entre en application ce jour une loi de protection des espèces acceptée par les Chambres en fin de soirée, soit sans opposition éveillée: Les combats de reines, jugés trop cruels, sont dorénavant interdits! Et amendés leurs propriétaires!

Ces grosses vaches subiront un traitement hormonal leur retirant toute testostérone. Et donc brouteront sans ruminer et grossiront à souhait.

À noter que par traditionnel consensus et collégialité, les Amis des Animaux ont fini par accepter la programmation de combats d’orques & requins dans la piscine des Vernets. (Temps de baignade offert aux nageurs durant l’évènement: De 10h43 à 10h44). Venez nombreux.

%%%

Ah, vous ne pouvez pas aujourd’hui? Des travaux qui débutent en votre domicile? Eh oui, c’était annoncé. Le Tribunal Fédéral des Baux et Loyers a tranché: C’est la poisse on va devoir toutes et tous sacrifier une bonne semaine de nos vacances, pour nous occuper du confort durant les travaux des équipes de plombiers, qui œuvreront 24h/24 sur la tuyauterie!

Car toutes les habitations du territoire seront transformées! Afin d’installer un troisième robinet à la cuisine sur l’évier, à côté de l’eau froide et à droite de l’eau chaude.

Afin que celles et ceux des habitants qui préfèrent l’eau minérale gazeuse cessent d’être discriminés!

Mais ne nous plaignons point. En regard de ce que vont subir nos élus. Qui, eux, bénéficieront en sus de bien plus de travaux pour un second robinet de baignoire, distribuant le lait de chamelles.

De plus, il se susurre déjà que des malfrats de mafias du Bâtiment sans sentiments trafiqueront les citernes, et couperont tel élixir de régénérescence avec du vulgaire lait de reines grasses à bizarres mœurs …

Bref: Tout de poisseux, sous le joug des voués …

… Ali GNIOMINY

“Oncques ne se repose la rose truite en sa fuite des vagues qui l’alpaguent, de la houle qui se défoule, sur les ondes à blondes argentées enchantées, réflexions en connexion avec héros maquereaux, mécaniques vibratoires chatouillant l’élan des nageoires de truites en fuite, à péchés, à l’âme sondée, lignes dignes rodées de par l’âge accrochées: À chercher à l’envi surnage et survie!”

... Et ça cogitait, balançait des essais jusqu’au n’importe quoi si nécessaire, voir plus haut, depuis une mauvaise semaine; Mais pas moyen de trouver la moindre photo de poisson à glisser en fin de flots de mots faisant des vagues, et aucune connerie pour légende!

Ô désespoir, et ce 1er avril, seul jour de l’an de repos promis aux zygomatiques, où la farce consisterait à publier par surprise, ce samedi approchant toutes branchies déployées, jamais ne surgirait assez tôt quelque poisson magique salvateur!

... Et m’irritaient sous mon balcon ces dizaines de touristes, appareil en main, immortalisant “mon” mur de soutien du parking! Certes les murs sont très à la mode à notre époque, mais voyant ces quidams tourner le dos aux mirobolantes rives du Rhône, je supposais qu’ils s’arrosaient bêtement d’autoportraits.

Se suivent les décennies et les plus concernés, les plus proches … finissent par ne plus voir ce qu’ils ont sous le nez. Passent mille fois devant, les yeux enfouis en l’habitude.

Un joli poisson de la part de l’artiste, ci-félicité.

poissons.jpg

L’on ressent toute la frayeur de la maman poisson rouge voyant sa fille sur le point de se ramasser sur les écailles l’un de ces vélos que tant de porcs balancent dans le Rhône! Ça c’est de la prévention!

28/03/2017

L’ART N’A QU’ÉTUDES QUI L’ ÉLUDENT !

… Quant à réussite implicite de simplette recette du brouet que, jouets des fonds hélas à nous volés, sans grimace nous devons avaler.

L’ART N’A QU’À SOUPER DES LÉGUMES QUI L’ALLUMENT, QUI SE DÉBATTENT ENTRE PATATES!

L’ART N’A CACHETTE, N’A MALLETTE À GALETTE, CAR NE RUSENT MUSES!

L’ART NAÎT DÈS QU’ADAM À LA DENT, QUE JEUNE ÈVE, LASSÉE, EN JEÛNES S’EST CASSÉE AUX DÉPENS DU SERPENT!

FACE À AVARES EN CRISE, QUI, BARBARES, ACQUIS MÉPRISENT: EST L’ART MÉLASSE, QUI ENGLUE LEUR BERLUE!

L’ART EST PUBLIC, À TOUTES CLIQUES COÛTE BERNIQUE!

ET SEPT RATS GICLÉS, MOUILLÉS, MOUS HIER ET DEMAIN, LE CACHENT, LÂCHES!

L’ART N’A QU’ÉTUDES POUR SERVITUDE, QUI LE BERCENT ET L’ÉGARENT EN D’IGNARES COMMERCES!

Enfin: L’ART TIRE RIS !

Mais, il suffit: ASSEZ, DE L’ART GAI ! 

largue.jpg

À l’approche du Salon des escrocs du trafic littéraire, ces légendaires petites bouches en cœur genevoises, et autres crétines pulpeuses croqueuses de tétines, ne sauraient déroger à la tristesse infuse que leurs bassesses diffusent!

Car sinistrose se pare de rose, cet an, c’est tendance, vendeur. En rikiki con.texte de faits pourris qui à Paris fait fureur. Dépenaillée, Genève fade, au coin, en rade … en rêve! Voyez plus loin.

%%%

Auparavant: Quant à L’HISTOIRE ? …

Une fiche de paie de Calvin est estimée aux enchères à un prix de départ de 20’000 à 30’000 dollars!

La Tribune de Genève est sans doute prête, elle, à débourser 500’000.- pour tout collectionneur qui posséderait, signée de la main du réformateur, l’une de ses demandes d’avance de salaire!

Un million, si le motif de la demande d’avance servit à l’achat empressé du bois et des allumettes pour le bûcher de Michel Servet!

%%%

… Quant aux PRÉSENTS:

Retraite illégale des magistrats Genevois! Drame:

Ceux-ci seront certainement affiliés de force à la Caisse de l’État qu’ils ont si patiemment aidé à dévaliser!

Bah, ils s’arrangeront de toute manière pour que leur emploi figure dans leur liste de la pénibilité du travail, leur permettant une retraite anticipée!

Cette même liste des plus arbitraires, qui considère que ne fut aucunement pénible le travail très lourd et dégradant des archives à déplacer durant six à huit heures par jour, dans des locaux borgnes et dangereusement poussiéreux, où leurs prédécesseurs ou eux-mêmes les plus indéracinables ont jeté votre bon Roi-Député du Parti Railleur, qui y perdit bonne part de sa santé durant plus d’une décennie!

Lui refusant tout nécessaire matériel de levage pour transports; Et alors que, par conscience professionnelle, il passait à son emploi en cas d’urgences la nuit, les week-ends, employait continuellement son téléphone et véhicule privé, lorsqu’il se fâcha et présenta la première facture pour traitement dégradant au dieu Radical alors au sommet du copinage étatique. Ses sbires lui firent parvenir pour toute reconnaissance: Infamant blâme, dégradation toujours en vigueur, et la phrase qu’il n’oublierait jamais : “Si vous avez une âme de boy-scout c’est votre problème, on ne vous a rien demandé”. Boy-scout certes, mais déjà trop adulte pour d’orientales pérégrinations.

C’est ainsi que l’on façonne, d’un généreux, altruiste et sincère boy-scout, un féroce pamphlétaire n’ayant de cesse d’exiger Justice et réparation finale des saloperies de certaine engeance dominante.

Quoi qu’il en soit, si les actuels élus complices ne parviennent à éviter de tomber en la précarité du grand âge, qu’ils ne réservaient qu’à leurs assujettis: … Gageons que la retraite de l’ensemble des fonctionnaires de l’État se portera subitement merveilleusement bien, et chaque rentier touchera soudain le triple qu’actuellement!

Un peu moins les femmes, comme d’habitude, bien qu’une très sérieuse étude le prouve: Elles sont meilleurs médecins, car leurs patients meurent moins!

Comme quoi il n’est jamais trop tôt pour préparer les votants à faire travailler ces doctoresses jusqu’à 90 ans. Et leurs aînés Professeurs, alors, vraisemblablement exerçant par télétravail depuis leur mausolée.

%%%

Quant à l’utile ANECDOTE: Provenant de l’une des plus fiables sources de Ma Majesté … (ainsi que me saluent parfois en la rue d’aucuns hilares inconnus):

Un mien proche lointain, très féru en matière de décorticages de chinoiseries liées au business de la Prévoyance retraites, AVS, etc … manda commentaire avec calculs dûment établis à l’appui, sur le site du nid des plus gratuites plumes du moins bavard de nos canards, le “Vain Mainate”, donc: Texte et calculs relatifs à l’AVS 2020 qui se perdirent en de fétides marais sans doute, vu que point ne furent publiés!

La mathématique constatation le démontrait: Les femmes vont bosser un an de plus et nous aurons hypothétiquement 70.- supplémentaires à l’AVS! Soit! Seulement, si ces dames œuvrent un an de surcroît, additionnant leur contribution aux gains avec la gent masculine, il en résulte que les retraités se font en fait piquer 16,80 chacun!

Eh oui, notre cadeau, fils: Cale et pain sec! Moins qu’avant chaque an! Seulement: Chute … Chute ..

Faudra-t-il, à l’instar du Chili actuellement, (pour quasi-paraphraser le vilain Canard orangé) descendre par milliers dans la rue pour sommer les autorités de revoir le système de retraite hérité de dictature digne de Pinochet, qui enrichit les entreprises qui le gèrent et ne verse aux retraités que des sommes misérables?

Mais rien n’est choquant pour ceux nous maquant: S’amusant au déni de Justice, à l’abus de position dominante, à la complicité d’escroqueries en bandes organisées, de faux en les titres, contrainte, discrimination, enrichissement illicite, prévarication: Ces fédéraux … sages … ayant reconnu le caractère crapuleux des moyens employés et des montants réclamés par certaines sociétés de recouvrement de dettes! Mais s’abstenant de légiférer dans ce domaine!

Évidente complicité, traitement partial indigne de démocratie, permettant aux pires charognards, ceux qui piquent sans contrôle les derniers centimes des blessés à terre, Extrum Krapulia en tête, d’achever petit à petit leurs proies en les harcelant, à fréquence sciemment accélérée afin de démultiplier leur ruine et le montant de chaque acte de tel racket, sans foi ni LOI.

Faudra-t-il que votre bas rond-de-cuir affairé pousse l’aile politique de son Parti Railleur à fonder le PDT, le Parti des Trahis?

Englobant à coup sûr en quelques semaines d’aucunes centaines de milliers d’abusé(e)s se levant, face aux fabricants de paupérisation adeptes de la traite d’endetté(e)s, et leurs protecteurs?

Ne serait-il préférable que de respectables Juristes dénoncent adéquatement les crimes commis par certaines castes politiques à l’encontre d’une partie conchiée du peuple Suisse, jetée sous ordurière image de richesse dignement répartie, sans minimum vital ou rente véritablement supportables!

Sciemment très insuffisants; En le but de faire prospérer l’industrie des poursuites d’un nombre exponentiel de piégés, et paraître d’autant plus généreux qu’il y en a pléthore, au vu d’asservis à tort de l’étranger!

Jusqu’au réveil de cette sous-race Suisse des trahis appauvris, haïs si révélateurs d’évidences passées sous silence par menteurs haut hissés, voleurs d’égards dus, vendus corrupteurs de Valeurs.

%%%

Quant au FUTUR : …

Espéré exempté de tricheurs conservateurs. Un rêve! Irréaliste? Perdure une couche très dure, souche de bêtise qui attise sans trêve catastrophes limitrophes!

%%%

Quant à rien n’AVOIR? …

Une gigantesque avalanche dévaste des chalets à Salvan!

Inévitable: L’épée de Damoclès de la plaque neigeuse réchauffée a tout de même mis 23 ans à se détacher de la montagne. Depuis les feux de foi de l’Ordre du Temple Solaire!

Mais, plus de risque que ça ne se reproduise. Du fait que de raviver, ici uniquement, le souvenir de cette tragédie ambiante de dominante stupidité sectaire silencieuse en cols blancs, jette à coup sûr un formidable froid!

%%%

Quotas … D’humour pas frais: Âgé hachis encore: “Les facteurs risquent de perdre leur poste”!

Ah, ça c’est envoyé! Qu’y faire si, au vu des facteurs de risque pour l’enveloppe accordée, forts de leur paquet de mesures recommandées, les timbrés livrant à eux-mêmes leurs esclaves postiers, finissent un jour par devoir les affranchir?

Et puis, les petits et grands distributeurs de produits prennent le relais de la Poste. Nous sommes sauvés. Mieux vaut acheter à la Migros une bonne fricassée de cartes postales du Brésil que de la viande avariée!

%%%

Vengeance, enfin: L’humain contemporain, en train de se faire dévorer par la machine, a trouvé la parade: En bouffant des robots!

Eh oui, grâce à l’EPFL, notre menu sera prochainement composé de droïdes comestibles à multiples usages possibles: Comme d’amener un remède exactement sur l’ulcère stomacal, voire un microrobot programmé à aller chatouiller certain membre en perte de vigueur … Cependant, l’abus de consommation de droïdes est vivement déconseillé. Sans adjonction d’une forte dose de robots écarteurs, et usage de boules quiès pour le tintamarre des transistors à la sortie.

%%%

Trous du culte, justement: Les troncs d’églises étant de plus en plus pillés des boutons et trombones qu’ils contiennent, ceux-ci seront remplacés par des conteneurs bien plus sûrs, vidés tous les quarts de siècle exclusivement, comme en Thaïlande.

En effet: Tirelire est morte de septicémie à l’âge de vingt-cinq ans.. Décès dû aux cinq kilos de pièces de monnaie que cette grande tortue a ingurgités. Que lui lançaient les Thaïlandais pour bénéficier de la même longévité qu’elle! Les pauvres.

À vrai dire, pour l’heure ce n’est pas mieux chez nous. Ici, en moyenne, c’est le 3 de chaque mois que titrelire est morte.

Mais certes, pour les tortues d’églises, les salades qui se distribuent-là ne valent, il est vrai, pas cher du tout! Et les chipolata leur sont fatales!

%%%

Allez, dans le fond, les gens ne sont pas si méchants et les agents pas si tranchants, juste marchands d’injustices en milices qui dégustent! Mais les médias … :

Voyez le résumé relatif au lancement de leurs campagnes opposées des gens de Moutier, qui devront décider le 18 juin de la perpétuation ou non de l’oppression de l’envahisseur Bernois: (Soit dit en toute impartialité locale): Aucun incident!

Bravo! Rien à critiquer! La jeunesse actuelle est d’autant plus paisible que la télévision locale lui occulte savamment ce qui peut arriver quand la richissime extrême droite paysanne probernoise fait voter les morts et les démentifiés; Pour autant que d’autres individus constituent son électorat : En attestent les Informations de la RTS, résumant l’histoire de la Prévôté en oubliant un épisode “anodin”: Survenu le 7 septembre 1975: En résumé: Témoignage rectificatif:

J’ai vu les barricades enflammées sous les fenêtres de ma grand-mère épouvantée; J’ai vu voler les pavés de Moutier, avancer les chars des grenadiers; J’ai vu le sang couler en l’émeute absolue; J’ai connu l’amertume des lacrymogènes, de la fuite éperdue, en ce qui fut et reste la pire et plus honteuse des scènes de guerre civile en Suisse. Si soigneusement censurée que la toile n’en conserve à ce jour pratiquement que ces photos, parues le lendemain dans les quotidiens locaux:

emeutes.moutier.7.9.75.jpg

topelement.jpeg

Sans commentaires, si ce n’est ce passage tiré “De l’Helvétie romaine à la Suisse Romande” de J.P. Felber. Attestant du fait qu’en 1798, alors dirigés depuis Berne, ville extérieure et alémanique: Les Jurassiens quittaient une démocratie pour devenir sujets d’une oligarchie gouvernée par des patriciens avec tous les privilèges que cela implique! 

oligarchie.bernoise.jura 1.jpg

Et c’est de ces privilèges d’oligarques répugnants, toujours en poste et vigueur, que la Prévôté fondamentalement Jurassienne, et environs, va tenter une fois de plus de se libérer. Le Prévoxit ne se sera pas fait du jour au lendemain. D’autant plus que partout ailleurs, les fascisants populistes sont ceux qui veulent se séparer d’un ensemble, alors que c’est l’inverse en le cas présent, les esprits Jurassiens ouverts et cultivés étant prisonniers de semi-analphabètes tribuns douteusement enrichis aux subventions à tout-va.

Allez, dans le fond, les gens ne sont pas si méchants, sauf ces beaufs et les poètes dans le tempête d’une vie ravie, dérobée, snobée pour le pognon par ignorants en rangs d’oignons, sourds et aveugles irascibles qui beuglent, balourds, du biblique acnéique et dépouillent acquis de ceux qui ont des … euh …

%%%

Tyrans, derechef: Couverture trouée: Un certain dictateur qui bosse fort … HALT!

D’accord, exceptionnellement. La moins pire des dégueulasses singeries diplomatiques susceptibles d’escamoter toutes insanités est le typique dithyrambe, fleuron des ronds de jambe helvétiques: Le dialogue avec pète-sec Bulldogs.

%%%

Surprenant, malgré tout, comme les temps ont vite dégénéré! Aujourd’hui, le slogan principal est devenu: “Touche pas à despotes”!

Et en un dimanche anniversaire de grand-mère Europe malfoutue, proche de sa retraite, l’attention-ci est fixée tout ailleurs: Qualifiée pour la Coupe du Monde de Football 2018 vendue au goulag, l’équipe Suisse poussive parvient à peine à vaincre la Lettonie.

Nos Pélé en herbe ont intérêt à progresser, s’ils veulent répondre aux critères imposés par le pays d’accueil de ce Mundial. On ne se présente pas à une compétition de ce genre sans respect des coutumes locales: Sans s’être préalablement injecté pour le moins 500cc d’E.P.O. et un litre de Vodka.

%%%

Tiens, justement … : De chaque siècle surgit une Entité Majeure, un Personnage hors du commun, dont l’intelligence faramineuse permet à l’Humanité de faire un inestimable bond en avant, influençant à jamais toute Culture et Philosophie. Le Salon du Livre de Paris vient de révéler l’illustre Génie du XXIème siècle qui révolutionne les esprits, et attire ses semblables comme un aimant, vend son impérissable Chef-d’œuvre à tour de (poitr..) main: Futur Prix Nobel de Littérature avec son prochain titre, piqué à un spolié bas rond-de-cuir: “File au zoo, fille”: LA Nabilla!

L’on frémit à l’idée que, sans l’extraordinaire perspicacité et impartialité des Lettrés découvreurs Parisiens de talents inappréciables, nous eussions pu passer à côté de pareil prodige!

Il va de soi que, sous l’appellation “Non mais allôô: Win! Affine l’âme!” toutes Facultés de Sciences & Arts ont déjà intégré un prestigieux cursus en NabiLOLOgie!

%%%

Foin de compliments …

Quant … Ali GNIOMINY

“ça, cadeau vil?...” 

Deauville.jpg

“… Et à coco titillé sur échelle des râleurs?”

coco.jpg

(Achèvement: Pièce de musée datant de la préhistoire juridique helvétique, env. 2017 Av. ¶ °ç*æ) 

CF-recouvr.crapuleux-23.3.17.jpg

Utile de l'Art faire?

16/03/2017

PEUPLE SUISSE SOUS VÉRINS …

… Qu’usent pistons de parrains du vice de copinage, qui tant ravagent démocratie: Peuple d’Helvétie tu t’es assis sur le châssis, sur l’ossature d’imposture éculée véhiculée, menant à casse : À pieuse broyeuse de cocasses critiques politiques, laissant des traces qui ne s’effacent! Dont tu te moques; Donc gare au choc entre écœurés Confédérés et affairés à les leurrer: Conduire à s’enduire du cambouis de l’ennui!

C’est moche, ça cloche: Mais kiffe ère:

DES GÊNÉS RÉPRIMÉS, prient mythes; Y font allégeance, à l’inconsistance!

Des athées bâtés, formatés à mater manigances et insultes du culte aux finances y font obstacle, qui taclent au pinacle ceux paresseux qui grognent, renâclent à la besogne qu’est leur débâcle, quémandent offrandes en bandes, scandent propagande, mais ne réprimandent leur sarabande!

%%%

Voilà, le préalable repoussoir à imbéciles abandonnant lecture-ci paraissant avoir dûment fonctionné, nous sommes entre nous, passons aux choses plus sérieuses, compliquées et touffues:

Tout fut … Récemment remis en question, quant à nos connaissances de la préhistoire:

La plaque dentaire de quatre fossiles prouve que l’homme de Neandertal utilisait l’aspirine, il y a plus de 25’000 ans, grâce au peuplier chargé de Saliciline!

Il nous est lors loisible de modéliser plus adéquatement la vie en nos vaux à l’époque:

“Oh non, Grompfffh chéri, j’ai gravé trois aurochs ce matin, poutsé toute la caverne, plumé le ptérodactyle pour Soleil haut, ai supporté vos beuveries avec ton stupide copain Sapiens, suis passée au Mammouth prendre la côtelette, me suis tapée ces 40kg en courant devant Dents Acérées, j’ai une migraine massuerinée, je prends une écorce et finis le bouleau. Fais ce que tu veux, moi je reste juste un peu pliée!”

Bouh, que c’est sec, si stéréotypé. Imploré soit le pardon de la terrible Sgrougkhâ Ohsç-Enllené

%%%

Mœurs de sauvages, toujours, en rangs de pitres : Leurs grands titres:

“L’injure: Pivot de la violence ordinaire !

Cher Courrier, n’exagérons rien! Certes, Bernard Pivot injurie votre bon Roi-Député du Parti Railleur, par la violence de son indifférence face au plus phénoménal Poète et Philosophe d’utilité publique de cette opaque époque!

Mais bon, le Génie des Lettres qui, en son infinie modestie, l’apostrophe ainsi n’a certes point ménagé la bandelette des momies d’académies, ces derniers temps.

Pas de quoi, donc, chambouler l’ordinaire de la vie au lance-pierres de sous-salaire de fonctionnaire d’un Auteur Majeur de Littérature Bénéfique sous dictature helvétique.

Et puis, ce brave Monsieur Pivot travaille sans doute sous la dictée, il doit bien se rendre compte de l’absurdité de la censure sectaire imposée au bas rond-de-cuir très ferré.

Il est fort probable, pour anecdote, que Monsieur Pivot ait déjà débusqué l’antidote à la magistrale supercherie s’évertuant à faire croire, en le but de décourager un maximum d’amateurs, que les Immortels sont au Panthéon …… ENTERRÉS !

%%%

Mortel discours, derechef: L’Empereur d’Europe Juncker l’affirme :

“Les Britanniques vont finir par remonter dans le bateau!”

Voilà qui est magnifiquement imagé: L’on se représente d’emblée la mer en furie, sur laquelle est ballotté le radeau aux affamés terrorisés.

Qui se battent et finissent par aborder tous en même temps du même côté du Titanic!

Les bons nageurs échaudés, parvenant à briser la glace, finissant par atteindre les rivages de l’Europe à plusieurs vitesses. Continent sur lequel n’est érigé aucun nouveau rideau de fer, jugé trop archaïque. Mais où s’élèvera très bientôt une grande muraille cimentée. Dès que pour une fois l’Europe entière, si lâche soit-elle habituellement, cessera d’abandonner Hollande en évitant de riposter au dangereux barbare puéril, jouant au “c’est pas moi, c’est toi qui l’est”. Grande muraille attisant toutes les convoitises.

D’ailleurs, si vous souhaitez obtenir de juteuses actions, il vous suffit de vous adresser à: Cimenterie Lafarge – 03200 – VICHY

%%%

Bestiaux, donc:

“Zoos Suisses: Alerte braconnage!”

Comble de la sauvagerie! La jungle urbaine cache d’ignobles braconniers s’attaquant lâchement aux animaux de zoos.

Un seul remède pour qu’ils réalisent toute la monstruosité de leurs actes. Les enfermer en une cellule faisant face à celle d’extrémistes de la protection des animaux, autorisés à les tirer.

%%%

Larves, de même:

Un honorable rapporteur à l’ONU, spécialiste de la torture, doit pointer au chômage en Suisse ! Car Berne, comme à son habitude, porte atteinte en toute « légalité » auto-protégée aux Droits humains.

En fait : Rien d’étonnant à ce refus de valoriser ce poste, vu qu’à Berne un rapporteur de l’ONU est considéré comme dangereux lanceur d’alerte. Et que les industriels de la paupérisation et discrimination, sévissant au National, viennent de balayer une modification prévue du Code Pénal demandant qu’une violation de secret ne soit plus punissable si l’information répond à un intérêt public prépondérant.

Franchement: Imaginez qu’un jour un lanceur d’alerte révèle que pareille populace, ayant envahi la Droite du National pour protéger ses intérêts privés, est lobotomisée au point d’ignorer ce que signifie l’intérêt public ?

Du coup, ayons une pensée émue pour les tortures tribunalesques que le susmentionné chômeur ne pourra dénoncer, supplices que ces malfaiteurs ne manqueront d’infliger aux très respectables Messieurs Maillard et Poggia exigeant que ces dangereux Maîtres du monde parlementaire ne puissent plus nuire aux assurés, en s’en foutant plein les poches dans des conseils d’administration d’assurances obligatoires prévaricatrices !

Sans parler du sort réservé à votre dévoué, avant qu’il ne gagne la partie, exigeant de surcroît la levée de l’immunité de tels despotes.

Élus chers, bien trop, se payant tellement de casquettes qu’il en est d’insatiables qui s’octroient en sus une chronique hebdomadaire vantant Droite dure, au sein d’un local torchon publicitaire des plus gratuits. Que seul ensoleille, qui émeut, riant entrefilet de Rauraque confrère. Évitant au canard le sort de certains des siens: De ne servir qu’à recueillir la fiente sur le perchoir du perroquet.

Méchant, mais vous en conviendrez: C’est long 364 jours à attendre le 1er avril pour se reposer du phénoménal travail sur zygomatiques fourni durant l’année! Avant d’entamer l’an suivant à se risquer à défriser des grisés minant manne enchantant!

%%%

Pour excuses, citons le meilleur des François actuels:

“Celui qui, pour des manœuvres économiques supprime le travail d’êtres humains, commet un péché gravissime”

Et prions pour le pardon des pauvres pécheurs marchands du temple genevois et francophone, supprimant depuis 40 ans toutes traces possibles du valeureux travail fondamental d’un sauveur de bonheur.

L’enfer leur est promis. Alors qu’empli de condescendance et prévenance: L’auteur habitue, petit à petit, ces égarés sentant le roussi (à défaut d’avoir pu les éteindre en les arrosant correctement d’aubaine itou salvatrice): … à supporter ses brûlots!

%%%

Irrémédiablement HAUT EN TICS:

Un chinois s’introduit deux poissons vivants dans l’anus. L’un d’eux remonte la courante jusqu’à l’abdomen!

...

Des chirurgiens parviennent à le pêcher après avoir creusé un trou dans la masse! Une chance pour ce joyeux larron. Si la bête était montée plus haut, les praticiens n’auraient pas pu assez rapidement s’équiper pour la pêche sous-narines!

&&&

Ragoûtant, de surcroît:

Changement de toutes les canalisations en la cité médiévale de Saint-Ursanne! Les rats envahissent les habitations!

Il y a danger imminent! Ces indésirables pourraient ronger comme du Gruyère les œuvres parsemées du sculpteur d’Alien: H.R. Giger! Au point qu’elle finissent par faire peur!

Un raticide déshydratant les bestioles est répandu. Qui les pousse à aller mourir dans les égouts à ciel ouvert, près d’un point d’eau. Puis le dératiseur, éloignant les risques de peste, jette les cadavres desséchés aux déchets carnés!

Bien. Mais, n’est-ce donc point assez proche de là qu’un médaillé marchand, pour la qualité de ses produits, fut l’an suivant condamné, du fait que contenaient même des bactéries fécales parmi les déchets carnés recyclés, ses saucisses?

Alors? Vous voyez qu’existe plus monstrueux que Giger, mais pas plus rat qu’un Jurassien croquant les siens!

Oncques ne les vouant …

Ali GNIOMINY

“La voûture ...

12.1.12 017.JPG

c’est la voûture …

12.1.12 011.JPG

… Tout le reste: Vos luttes de fumeux rôles”

*Ruine de jungle Jésuite à attraits hors caches, et … cité perdue … peur ... là: Bahia de cois.

Final à l’attention des ignares ayant abandonné l'enchantement dès le début, mais toujours irrésistiblement attiré(e)s par les petites lignes louches .

08/03/2017

TOUT FOU, LE CANDIDAT PAREIL ...

... Semblable à ses prédécesseurs, (tout fout le camp): Dit d'appareil d’État : Le présidentiable gomme tout, foule: Candide à part rayé beau linge : Comme singes sans méninges et nabots rats en de beaux draps : Aux pieds de déviées améliorations contraignantes de crise, reprises d'administration précédente de gourds, en cours de détérioration. Qu'il remplace, las, en instaurant plus de hauts rangs éphémères des plus navrants. C'est dans l'air du battant!

Plus d'élus néfastes, de castes d'hurluberlus impliquées à piquer le pognon de l'électeur famélique, comme cyniques sans cœur qui piquent leur compagnon domestique. Animal politique insatiable : Le présidentiable est un mal endémique (ou une plaie de femelle à déboires) qui plaît aux poubelles de l'Histoire.

Voyez partout, où que vous soyez : Tout présidentiable est très serviable, puits d'exquise sagesse à largesses promises, puis congédiable, indéfendable coupable en diable. Par indécent passé sans égard terrassé. Hormis si admis, pour sûr Président à dent dure. Auquel cas le fracas impuni est remis à plus tard, à la barre, voire au parloir.

%%%

Sang transi si on continue: Chez le voisin, où le gazon est dit plus vert et les marrons plus chauds :

Fillon fort President !

Son poisson rouge Premier Ministre !

Son hamster Chef de Cabinet !

Sa plante carnivore à l’Économie !

%%%

Au fait : Eux-mêmes l'affirment : Gonfler son CV est le sport national des Français ! C'est tout bœuf, mais grâce à ça ces bouffeurs de grenouilles occupent, dans le monde entier, énormément des plus hauts postes. Observez.

Certes, le CV ne fait pas tout, les pontes des ressources inhumaines l'affirment : En cas d'incompétence remarquée durant la période d'essai, le fraudeur sera remercié. Et c'est précisément ce qui arrive si souvent.

À son arrivée, ayant à la dernière seconde révisé en cinq minutes les grandes lignes théoriques du boulot, le nouveau cadre hypermégasurcompétent déstructure tout, applique la consigne: Balai neuf balaie bien :

Vide des lieux la poussière, essaie ou parvient à installer ses propres aspirateurs; Dont le CV compatible avec le sport national atteste de l'ambition, et de la détermination de vaincre à tout prix de ce candidat, qui, après constat des dégâts, est remercié pour incompétence. Généralement par ceux qu'il a placés.

Oh ! Point de stigmatisation, nos amis Français ne sont de loin pas les seuls à enjoliver leur bagage. Il n'y a pratiquement que nous les Suisses à être trop cons de rester honnêtes, face à la plus malhonnête et arbitraire loterie du favoritisme traditionnel des ressources humaines.

Certains de nos compatriotes sont si honnêtes, qu'ils détaillent même dans les médias les raisons pour lesquelles ils ont commis le crime de demande d'avance de salaire à l’État de Genève. Et par souci de parfaite correction, ils vont jusqu'à avouer qu'ils paient leur dû mensuellement en liquide à un certain guichet de la Poste.

Ce qui explique encore plus précisément l'usage de l'avance de salaire. C'est que ça revient cher un gilet pare-balles et le salaire de deux armoires à glace lors de ses paiements.

%%%

Gorilles, toujours : Un tireur d'élite au service de François Hollande, par effet de mimétisme se tire une balle dans le pied et rate même ça. On dénombre deux blessés: La Gauche et la France.

%%%

Parlant de gauches: Les Fêtes de Genève sont en danger ! Leur identité leur a été volée.

Rendons à César ce qui appartient à César. Et l'emballe:

Que The Geneva Lake Festival se déroule dorénavant à Riyad !

%%%

Revanche ici: Ce huit mars, Journée de la Femme, parce qu'elle la mérite bien.

Au règne féminin est exceptionnellement autorisée, ce jour, la modification du séculaire dicton justifiant, 364 jours par an, la suprématie mâle: Adage transformé en:

"Bats l'infâme tout le matin, si tu ne sais pas pourquoi lui il le sait".

Oui, mes chéries, ne votez pas « No Bilag » pour autant, mais la SSR vous le dit haut et fort : Vous avez, de nos jours, parfaitement le droit de montrer combien vous êtes grosses et moches !

Attendu que jamais vous ne serez aussi débile que ceux qui estiment vous dominer. À l’instar de la blondasse qui poutse tout depuis son bureau ovale.

%%%

Et d’ailleurs : Une fois pour toutes : Assez de mâle désinformation! Preuve est faite à présent que le Kraken est une femme :

IMG_2493.JPG

Et, contrairement à la rumeur, Titan est visiblement tout sauf pédé:

IMG_2404.JPG

%%%

Fantasme à gorilles, toujours: Un salon très particulier est ouvert à Barcelone. Les splendides péripatéticiennes y œuvrant ont ceci de particulier qu'il s'agit de robots humanoïdes d'une perfection déjà stupéfiante. Prêt(e)s à assouvir toutes les fantaisies sexuelles, et plus si entente.

Certes, tout n'est pas encore absolument au point, errare inhumanum est : Quelques clients sont, dit-on, particulièrement fâchés. Ceux-là même qui prétendent qu’avec la venue de ces pulpeuses gunèoïdes, toutes les femmes seront au chômage.

Machos qui, en raison de leur « morale » de merde, seront les premiers à s’opposer bientôt à l’obligation faite à tout violeur condamné de s’acheter une gunèoïde. Comme à tout pédophile un androïde ou une gunéoïde enfant.

Sachant qu’en cas de récidive sur une victime humaine, les jambes du robot de ce pervers peuvent être manipulées à distance par la CIA, comme s’il s’agissait de votre frigo ou téléviseur. Auquel cas, grâce au dysfonctionnement observé, le lubrique en ressort avec une queue de castor.

%%%

Dégoulinant encore: Un bon geste n'est jamais perdu. À présent qu'il est sur le départ : Que François Hollande reçoive cette capitale information du bon Roi-Député du Parti Railleur:

Monsieur le Président des gonfleurs de CV, vous avez reçu des trombes d'eau du ciel sur la tête, dès votre arrivée à l’Élysée. Vous méritiez d'être vengé:

Voici donc qui sont les receleurs de vos parapluies vendus par Sarkozy :

parapluie.jpg

%%%

Pas railleurs: Grosse Commission terminée, un tiers des Parlementaires de l’Européenne imitent le Manneken-Pis, et courent ensuite pointer. Afin de toucher leurs 240 euros d’indemnités de présence. Puis rentrent se coucher, ou passent la journée de leur emploi fictif, la tête dans le planétarium.

L’Europe: Oui ! Mais pas celle-là; Vautrée sur le dos des Grecs.

Si Bruxelles, une fois, a besoin d’un contrôleur de parlementaires odieusement trop payé, mais coûtant toujours moins cher pour l’Europe qu’actuellement: Votre dévoué est tout indiqué. Qui baigne depuis des décennies en une atmosphère de quartier abritant le nid des plus virulents et bornés contrôleurs TPG. Pire on ne fait pas. Fort de tels exemples, l’on ne peut qu’entrer en les moules.

Le cas échéant: Pour les pauses à l’Espace-Détente européen: Blonde bouclée, la gunèoïde, et métissé aux yeux verts l’androïde. Et s.v.p, avec G.O.N.O.R.R.H.É.E (Garantie Obtenue Nationalement: Objet Réputé Résolument Évitant Émasculation) et en sus l’Appellation C.A.S.T.O.R (Certificat Authentifié: Serrage Toujours Obligatoirement Réglé).

Oh, cela vous choque ? Navré pour vous: Au XXI si éclectiques non robotiques se foutent à poil comme ça, c’est qu’à l’évidence en cette ère nouvelle: Priera bien qui luira le dernier.

L’étang change, croupit la mare aux connards assoupis, gavée de pavés: Grouille la gouille à dépravés: Devient boisson des gros poissons: Hydrate ingrate engeance qui ne pense qu’à l’aisance de lieux où pieux, à suffisance pour jouissance, dispensent semences de méconnaissance à l’assistance, étau d’outrances en abondance sur le plateau de leur balance des manigances: Pour redevance …

Ali GNIOMINY

“À bibi roue du tendancieux étau bancaire”

1464452983969.jpg

Halte à la folle lie des glandeurs !

02/03/2017

EN TRANSE JURENT ÂNES …

… Que l’on ne leur reprendra plus le Jura berné ! Ces espèces de sangles liées à la berne lâche et trouée se sont trop repliées, sous les saccages documentés, en d’ineptes nids de sectes à lumières fermières et achats manipulés !

Sort scié des Romands, sous les Germains coups impunis, est à nuls évité ! Se chauffant de tout bois de Prévôtois qui bêlent, liés !

Aussi : Punkt schluss ! Assez ! Un brin d’Histoire s’impose et démontre une fois encore qui est indigène et qui envahisseur, des terres jurassiennes d’Helvétie ! Ignominieusement dites encore en partie Bernoises !

Remontons pour cela en mars 58 avant J.C. ! Sous le règne de l’autre J.C. ! Existent alors des celtes Helvètes, issus du Sud de la Germanie, ET des celtes Rauraques, riverains de l’Araura devenu l’Aar !

Natifs s’étendant depuis Augusta Raurica, près de Bâle, jusqu’en Alsace, à Porrentruy, à Fribourg, sur le Plateau Romand et jusqu’au bas du Valais actuel … Et ces Rauraques civilisés se sont, eux, adaptés à la communication avec l’étranger, leur peuple a rapidement intégré le latin.

À savoir que : Plus les individus de ce digne peuple s’éloignent du Jura profond, plus fourche leur langue de bois et plus en fait ils ne parlent pas du tout. N’en déplaise à l’excellent historien de la Romandie, Monsieur Jean-Pierre Felber, ci-congratulé.

Ainsi, la bonne aura des gens de l’Araura les protège de César, leur permettant de lutter avec lui, alors trop occupé à sa Guerre des Gaules. Mais eux, nos Rauraques : Contre les Alamans, le fléau Germanique et ses hordes sans scrupules arrivant du Nord.

Par ailleurs : Frauduleusement toujours implantées sur les terres brutalement volées.

Auparavant, en mars -58, donc, les Helvètes à primitif jargon collabo, et les érudits de Rauracie, mirent le feu à toutes leurs récoltes, détruisirent leurs maisons, partirent pour ne plus revenir. Si ce n’est vainqueurs des envahisseurs, Romains comme Germains, aux côtés de Vercingétorix !

Mais à Bibracte-Alesia nos rebelles, 263’000 Helvètes ET 23’000 Rauraques s’font choper par les troupes du Jules et ça castagne un max ! Le Jules y s’fâche, mais sympa les renvoie chez eux, pour protéger les lieux des sauvages teutons bouffe-terres !

Les Helvètes retournent ainsi à leurs röstis, les Rauraques aux raffinements de tête, et de moue à n’oublier face hélas au débile, alarmant, péril Alaman !

Alors que César punit toutes les nations rebelles, nos Helvètes et Rauraques bénéficient de clémence : Ils conservent leur autonomie, à condition de contenir l’ennemi commun : Le Germain ! Usant de : Lésés temps d’art .. en berne .. d’exsangue langue à rurales, ternes balivernes fondamentales, idiome éructé en gutturaux borborygmes qui font tant de mal aux oreilles en éveil.

Sous sape et traîtrises séculaires, l’ennemi finira tout de même par parasiter majeure partie de l’Helvétie, Jura berné en sus. Un désastre, au niveau de l’élévation des esprits, comparable à sa manière à l’effondrement de grande part de l’Etna, (à nouveau chatouilleux), ayant provoqué il y a 7’600 ans le méga-tsunami ayant ravagé Syrie et Terre-Sainte, entre autres. Sorte de “fin du monde” que certains marchands d’illusions nommèrent Déluge !

Et ce n’est finalement qu’en 1486 de notre ère que la Prévôté de Moutier-Grandval tombe dans la sphère de Berne. L’infâme tyran qui, treize ans plus tard, lors de la guerre de Souabe, lâchera misérablement Moutier et environs, livrés par surprise et sans défense à d’autres abominables hordes venues du Nord !

Notre terre fut mise à feu et à sang, nos ancêtres massacrés, les habitations réduites en cendres, dont la collégiale de Moutier ! Ce qui n’empêcha pas le bailli Bernois de sévir de plus en plus sur les terres usurpées.

Après la victoire allemande sur la France en 1870, vers 1878 commença le pangermanisme, soit la germanisation intensive du Jura berné. Et en 1904 d’importants fonds secrets sectaires furent investis dans des écoles allemandes sur territoire jurassien. C’est alors vraiment que la région touchée perdit son identité !

Les Rauraques Prévôtois, surtout, n’admettront jamais être affublés d’une nationalité Bernoise pour laquelle ni l’histoire ni la nature ne les ont façonnés ! Ainsi que le répétait l’illustre regretté Monsieur Roland Béguelin.

Dont le neveu, ami de votre bon Roi-Député du Parti Railleur, eut avec lui le privilège d’esquisser à moitié à Berne une magistrale droite, provenant d’un boxeur professionnel complètement fou, en manque d’héroïne, qui ensuite leur courut après, un couteau en main à travers les rues de la capitale. S’imaginant à tort que ces ados, lui ayant tour à tour arraché des mains le sac que ce malade leur avait brutalement soutiré au “Uhu”, le plus infâme bouge du coin, avaient un peu de poison à s’injecter. Ah, souvenirs, souvenirs, du niveau de ce qui traîne entre les murailles ennemies.

Par conséquent : Aux yeux de l’Histoire : Que Justice soit enfin rendue, en juin de cette année, à la Prévôté et environs, sous nauséabonde occupation depuis 531 ans d’injustifiable imposition !

L’oppresseur a su abandonner Moutier en flammes, à quelques mois du 1500ème anniversaire de la Chrétienté ! Les descendants des survivants non corrompus aux exactions de l’occupant alémanique, n’auront jamais de cesse d’exiger réparation, pour les crimes commis par la médiocrité bernoise, la cupidité faite loi au service de ses sectes arriérées sans scrupules, de moroses rustres reculant devant l’évidence pour mieux sauter sur les mines qu’ils ont, hein? posées !

(Comment ça ? ”La politique encore d’accord, mais sans faire d’Histoire, alors … ”! C’est justement pour ça que le tyran se permet de persister à dépouiller Moutier … et environs … Trop de ronrons face aux marrons assomment l’homme étourdi !

S’il ne se fige, s’enhardit, exige les radis de ses stoïques ancêtres, que faméliques casseurs, agresseurs traitres impliqués leur ont piqués, et jetés par la fenêtre, il vainc ! Convainc et ses terres récupère. Ses biens détiens pour sage partage et libre équilibre d’usage.)

La Rauracie entière, si belle et fière, sera l’amie de l’Helvétie si celle-ci lui rend son Rang, son Identité, sa Liberté et Dignité, son Langage sans ambages : Retire sa gouverne scandaleuse à la Berne désastreuse !

%%%

Et vicieuse : Voyez plutôt cette Une si scabreuse :

La réforme des retraites excite les élus fédéraux !

Tous les coups sont dans la rature ! Soit !

Mais franchement, il y a mieux comme godemichet !

%%%

Dans la partouze d’à-côté : Un Macron réunit ses filles de l’ère socialiste, par un solennel : “En marche !”

C’est dans l’air du temps, manu militari ça débute par la marche, et finit généralement en valse à militants !

%%%

Terrain glissant, sous nos cieux également : S’étant jadis cassé le nez en dérapant sur les peaux de banane déposées par ses collègues du Conseil fédéral : Le nostalgique tribun Blocher retourne au Palais et se brise plus sérieusement l’orifice nasal. En glissant cette fois-ci sur une flaque d’eau à l’intérieur de ce bâtiment !

À présent, plus personne ne pourra douter qu’il y ait réellement des fuites au Palais fédéral !

Et, à coup sûr, ce lobbyiste venait de finaliser le plus tendancieux des sondages, effectué par la plus gratuite des feuilles de choux désinformatrice, visant à matraquer par profit l’esprit des naïfs ados en leur posant des questions du genre :

Êtes-vous l’un des derniers débiles ringards arnaqués fumant du cannabis à moins de 1% de taux de THC vendu légalement en Suisse allemande à 10.- le gramme aux dealers le revendant en Suisse Romande à 20.- comme herbe dite super puissante ?

Ou faites-vous partie des intelligents jeunes consommateurs responsables préférant à 71% la consommation “cool” d’alcool qui détend et a un côté social ?

Ecoeurant ! Au fait, si vous connaissez un ado dont la consommation est modérée, faites-le interner, il a un sérieux problème.

%%%

Quoi qu’il en soit, comme disait l’autre : Au Nord tempère État .. amer!

Donc bref, l’humour c’est bien ! Mais l’humour sérieux c’est mieux !

Entamons une minute de si dense en hommage à mollissante, chancelante revue romande d’humour plaisant ne pesant plus lourd.

Nécessitant à l’envi gousse d’ail à taux lacrymal stoppant assauts de vampire économique !

Mais l’arrêt d’action à l’agonie a la manie d’ignorer quidam, qui dame aux morpions le pion, et peut peu-à-peu redorer l’accès à l’orée du succès d’allant Mensuel, allant de spirituel à désopilant …

Cependant, ne cédant tour à tour, les parrains à reins solides de l’humour mis sous vide ont le regard assez bizarre et, hélas et bévue, la vue basse !

Mais peu taiseux, dès qu’il y a canons, alors enchantés ânons chantant :

Sa prose, ses vers sont un régal :

À vous:                                         Mais ça nous est égal !

C’est rose, sévère, bestial,

Ça fait mal et du bien,

Ça soutient le moral :

À vous:                                          Mais ça nous est égal !

Sa gnose éclaire l’Homme comme Fanal :

À vous:                                         Mais ça nous est égal !

Sa transparence nous fait offense :

À vous:                                     Mais ça lui est égal !

 ...

C’est si dense, génial et rond

Qu’entrerons

en sa danse :

À vous:                                    Mais d’égal à égal !

à râler utilement zélés,

infiniment en chœur :

À vous:                                          Mais là ça nous fait peur !

Sa prose, ses vers sont peu banals !

C’est intense carnaval

d’évidences primordiales :

À vous:                                         Et là on cale et l’on s’étale !

Déballe que pâle est l’opinion

qu’a d’incompris champion

l’esprit fédéral féodal :

À vous:                         Et là c’est sidéral !

 ...

Sa prose, ses vers sont un chenal,

un passage où s’engage

jusqu’au rire l’avenir

qui ne vire de sort :

À vous:                              Mais là c’est de l’effort,

Acquis trop fort, crucial,

qui nous emballe :

Quand on fait le mort !

On a bien tort, c’est triomphal,

Original dans le décor :

À vous:             C’est sans égal !

 ...

Etc, etc, jusqu’ …

Ali GNIOMINY

Ceci sans oublier hommage à notre illustre crac, toutefois non Rauraque : Le non Germain non plus cousin germain de belle-famille, Président à présent du bloc Portela, lauréat au Sambodrome 2017 à Rio, qu’il fait triompher, comme pratiquement chaque année les autres Clubs qu’il dirigea !

Parabens Paulo ! Malheureusement, cette année, nous ne serons avec toi ces prochains jours chez Valneide, à te regarder sur toutes les chaînes. Mais bon, cette fois-ci Michele Obama n’a pas pu t’honorer de sa présence, et nous étions au moins là au bon moment.

Ta victoire est d’autant plus extraordinaire et méritoire, sous le joug de l’ignare évangéliste asservissant Rio, laissant pourrir le Maracana où vos extraordinaires chorégraphies dépassèrent toutes les attentes pour le final des JO 2016, maire sectaire à vomir ayant fait se couvrir les danseuses durant ce carnaval ! Bravo encore et courage, cousin, surtout après le deuil que tu viens de subir. Après la pluie de confettis le soleil de Bahia !

“Héros raque, sauf, a ri haut”

2610512911.JPG

 

23/02/2017

ÉLUCIDER PENDANTS !

Élus si dépendants des dessous des sous, d’où alliés aux manigances de la Finance, élus si fiers d’hier .. font tonte .. quand rasent la base, agacent la glorieuse, laborieuse masse, dont ils volent le pactole!

Élus, cubes, rations promises d’actions de vos austères sphères ne suffisent plus ! L’arrêt, que tant glorifient, du tri en glandant entre accords rompus et aidants que conspuent Blick et canards d’avares, l’arrêt capitulation est en gestation chez ces élus minés !

Mais, au fait : Vous prendrez un autre canard dans votre absente ?

Ce rien de Presse Romande que l’on truande sans cesse, étouffe, bouffe toute crue, ses têtes jette à la rue !

Allant jusqu’à louer le lit de la Julie pour qu’y soient tournées des histoires belges sur une foi en des banques de branques sans lois !

Julie en grand danger, pareillement sous le joug de populistes marionnettistes d’élus, préférant détourner l’attention là où tout paraît heureusement pire qu’ici, en titrant :

Les Français en ont marre des élus corrompus !

Suggérant ainsi que rien de tel n’existe en Suisse. Où, au contraire, les élus corrompus en ont marre de voir contrariées les lois qu’ils se sont achetées entre vendus.

Et ne sauraient permettre de rassemblements citoyens, de même que chez les voisins, dont l’appel affirme qu’il est : “Intolérable d’être gouvernés par un corps élu qui a la possibilité de pratiquer l’inverse de ce qu’il défend” !

Comme de permettre, à l'instar de la Suisse,  d'innommables atteintes à la liberté de la Presse, en laissant-ci prospérer les discriminations de RASS (Ringier Axel Springer Suisse) !

Ayant éteint, d’un seul pet, trente-six chandelles Romandes, trente-six lumignons, bougies prêtes à boucher le trou de culture de pareille forfaiture, à trouver trente-six manières de planter-là RASS, trente-six sires usés, enfin de mèche, fondant par exemple et crowdfunding l’épineux brûlot quotidien “RASS casse” !

%%%

Irrationnel, semblablement : L’Amérique découvre soudain la réalité de ce qui se savait avant même l’installation par piraterie d’un individu atteint d’un degré de psychopathie plus élevé qu’Hitler au pouvoir suprême ! Vingt-quatre mille travailleurs du domaine des sciences du comportement et trente-cinq psychiatres renommés signent enfin une pétition pour la destitution du malade, sévissant depuis un mois de trop. Et le Député d’Oregon Earl Blumenauer demande la formation d’un Comité des anciens Présidents et Vice-Présidents des USA, visant à déterminer à quel point le quidam compulsif, atteint de troubles du comportement le laissant totalement dénué d’empathie, est capable d’assumer ses responsabilités. En compagnie de ses semblables, qu’il a appelés au secours de sa folie.

Comme quoi l’on peut garder espoir. Certainement que rien n’empêchera, bientôt, que l’avenir de l’Occident se joue entre Washington et Paris, simplement par Twitter ou téléphone rouge entre le résidant d’asile psychiatrique Trump, et les co-Présidents prisonniers de la Santé Fillon et Le Pen.

Dont les adorateurs ont pour mot d’ordre l’affirmation de l’épouse du tyran Mugabe : “ Même une fois mort le peuple continuera de voter pour lui/elle ” !

%%%

À peine plus petits : Les insectes, source de protéines non négligeable, arrivent dans nos assiettes !

Un commerce débridé s’organise. D’ailleurs, c’est dans ce but que tant de susdits élus fabriquent de plus en plus de pauvres : ça fait tout ça de poux , de cafards et de punaises de lit en conserve !

Avec un coulis de gale c’en est à se relever la nuit ! Mais le désavantage avec la nouvelle cuisine Ectognathique et Hexapodique à la moooode, tout bientôt, c’est que la prochaine fois où, à la fin d’un repas au Fouquet’s, vous mettrez une grosse blatte dans votre assiette pour éviter de payer : Elle vous sera comptée en supplément.

C’est d’ailleurs pour ça, à titre promotionnel, que les meilleurs restaurateurs vous servent si souvent des chenilles dans leurs salades et de croustillantes mouches frites sous le steak.

Et rassurez-vous, pour vos tartines de mouches à merde, seules ces drosophiles dont le taux de glutamate n’aura pas été modifié pour les rendre homosexuelles ou non, au choix, vous seront servies. On a des principes, sur les Champs-Élysées et environs. On gobe ce que veut le client, et ça marche. On la lui trouve et prépare si, au milieu de la nuit, lui vient l’envie d’une soupe aux asticots du Père-Lachaise.

Et tant pis si quelques peu gourmands fâcheux snoberont le meilleur des boudins de ténia. Tous les goûts sont dans l’imposture.

%%%

Migniardises, toujours : Des microbes de 60’000 ans découverts par la Nasa au fond d’une grotte du Mexique.

Déjà qu’est-ce que la Nasa foutait là en-bas ? Et en contrepartie les chauve-souris aident à découvrir des galaxies ? Pas faux, mais:

C'est un peu comme si cette même Nasa s’occupait par satellite de diriger des drones silencieux, pour filmer les groupes de grands mammifères en danger d’extinction, afin de les protéger et empêcher la besogne de leurs braconniers. Faut pas rêver, cette Nasa-là n’est pas le Bon Dieu.

D’autant plus que : Par Essence, l’ère du Quantique vide tous Cantiques de sens.

Stephen Hawking et pairs l’ont démontré.

Absolument rien n’a pu exister avant la création spontanée de l’Univers, ayant apparu sans aucun besoin de créateur, pareillement à ces particules qui surgissent d’elles-même et disparaissent en plusieurs endroits simultanément.

Donc, microcosme et macrocosme reflétant les miracles d’une seule entité universelle, Soi et toutes autres versions variées de Soi par milliards, vivant semblables trames existentielles en des conditions d’existence parallèles incommensurablement diversifiées, à quoi bon aller sur des planètes et fêter stupidement la Vie qui s’y module à sa manière, alors que Celle-ci anime la plus minuscule cellule comme la plus gigantesque formation de l’Univers Conscient. Même si, par cycles, moins-autant-bien-plus que Soi. Vulgairement dit.

Le plus fidèle ébaubi lectorat de votre bas rond-de-cuir très ferré en témoignera, ce dernier des premiers annonçait dès la fin des années 70, suite à sa Quête, les surprises que réserverait l’avènement de l’Ère du Verseau, quant à l’Essence et la répartition de la Vie. Et voici que non seulement la Nasa joue pareillement les taupes mais parallèlement, en lien avec l’explorateur local Queloz, annonce en cet historique 22.02.2017 la découverte, dans cette constellation du Verseau, de l’étoile naine Trappist-1 et de ses sept planètes; Dont trois fortement susceptibles d’abriter des formes d’existence compatibles avec les nôtres.

Ce qui n’est guère réjouissant, si, comme on le suppose, Trappist-1 regorge de moines éméchés. Cependant, il ne nous faudra que quarante petites années-lumière pour y faire un saut, et leur enseigner les vertus de l’abstinence.

Un détail, pour l’auteur d’infinie valeur qui sera évidemment mis pour le voyage sous cryogénisation. Transport durant lequel il disposera ainsi d’autant de liberté de mouvement, de pensée et d’expression que durant les quarante ans passés alentours en le désert intellectuel et culturel actuel.

Donc tout ça pour expliquer, relativement, la raison pour laquelle la Nasa, la tête dans les étoiles est simultanément au fond du trou, en train de sonder des cristaux en lesquels se gavent de sulfites, manganèse et oxyde de cuivre, depuis 60’000 ans des bestioles increvables. Sans aucun égard pour ces pauvres bêtes dont l’existence est si tragique.

Non mais : Vous vous imaginez, vous, pendant 60’000 ans dans une cage de cristal avec rejetons, épouse et belle-mère à tête de microbe …?

Que les belles-mères pardonnent ses abominations à leur bon Roi-Député de Parti-Railleur, attendu que Sa Magnificence épuisée de Science les a dûment ménagées, en évitant de servir un gag avec elles conservées et asticots pour garde-manger. Et ce, d’autant plus qu’il eut la plus merveilleuse et adorable des belles-mères de la Terre, Amérindienne Caboclo. En l’honneur de laquelle il combat, en la jungle planétaire toutes formes d’esclavage, à coups de piques imparables !

%%%

Assez ! revis : Et congratulations à Monsieur Baletti, devenu l’homme le plus diplômé de la planète, selon le Guiness Book des Records ! Comme quoi, même si c’est à 70 ans: ça finit par payer, pour premier salaire de sa vie au Guiness, que d’avoir été inutile étudiant perpétuel !

Pardon, cher pair. Ceci dit, vu qu’il est évident que vous disposez dans le lot d’une Maîtrise ès encaissement de vannes.

Mais il s’agirait d’aventure d’enseigner à présent aux élus lugubres alentours, qu’il convient en Helvétie de ne plus abreuver de röstis, en chics salons d’écoles, de futurs tyrans ! Certains d’eux tournent très mal : Boulimique engouffrant moult patates afin d'irradier le monde, d’un côté ; Et de l’autre, inspiré aussi par la cuisine bernoise, mais sans savoir même ce qu’est une école : Un dingo ne voulant plus subir chers muslim.

%%%

Combat de serfs, encore : En le Val laid des plus toxiques industries, Stéphane Rossini orchestre sa candidature face à la terrible reine Esther du Haut-Valais adepte de la langue dégueu terriblement dévastatrice, forte de 15’000 nains de plus à ses côtés.

S’il perd sa guerre, Rossini ne se gênera certainement pas de surjouer la Pie voleuse, voire de massacrer Guillaume Tell ! Comme n’importe quel barjot se pinçant face à son pays de hardes ! …

livré ...

Ali GNIOMINY

" Enfin, sérieusement, mais quel Christ est-ce là ? "

IMG_0834.jpg

" Et où est-il lorsque

Dettes hantent ... Pieds tâtent air ? ”

plage.jpg

Sur Facebook: c.f Quand cantiques tiquent, que quantique tacle !

12/02/2017

LEURRER SE PAIE ! ESPÈRE !

À défaut de gris-verts on range racaille! Pour preuve :

L’expulsion par bateau, la solution genevoise !

Ah, bon ? Parce que les chantres de la détestation de l’étranger sont si cruels et dépensiers, qu’ils prévoyaient de renvoyer par avion les frontaliers jusqu’à Evian, Thonon ou Saint-Gingolf ?

%%%

Ah, bon (bis) ? La mesure vise en premier les Marocains délinquants, et par bateaux sur la Méditerranée ? Expulsions au coût de 170.- au lieu de 13’000.- auparavant ? Et, de plus, durant la traversée ils servent à recueillir des milliers de naufragés pour les ramener en Afrique du Nord ?

Cette bonne action réalisée grâce à un accord d’extradition conclu entre Genève et le Maroc, pays devenu dûment civilisé, attendu que les expulsés homosexuels n’y feront que 3 ans d’infâme prison … ! Décidément, Genève sait toujours gagner sur tous les tableaux … !

Aussi, qu’attendent encore ses Autorités pour remplacer l’écusson d’aigle malfoutu à clés n’ouvrant plus rien, par le symbole plus actuel du Radeau de la Méduse ?

%%%

Enfin : L’essentiel n’est-il point de garder la tête très lumineuse, même dans les nuages, afin d’éclairer ses pas et d’éblouir la communauté ?

 345747325.jpg

Ah, mauvais ? Pas de bol chez, victime de médisances, notre Dirlo du Club de la Presse, défenseur des plus assez juteux journalistes romands, qui se fait médailler par le Néo-Soviet suprêmement pourfendeur de journalistes !

Et ça fait grincer des dents ? Un détail, mais en revanche : Par pitié, de grâce, que jamais Guy mettant du sien pour tenter d’adoucir les mœurs, ne se prenne en dernier ressort, ainsi que l’exilé fiscal Depardieu actuellement, à pousser l’espèce de chansonnette !!!

Qu’il laisse à ses amis, intacte, la seule chose qu’ils ont de bien : Non pas le Tsar Vlad Ier, qui a promulgué mardi une loi visant à “préserver les familles” en dépénalisant les violences domestiques, mais : Les Chœurs de l’Armée Rouge ! Et que jamais sa danse de Saint-Guy médaillé ne puisse le propulser au Bolchoï !

%%%

Ah, moyens … : Les gens bons de Parmelin, pis de la vache sacrée Armée, constitueraient un bien laid panier de crabes ! En lequel Pilatus en déguste et snobe le rince-doigts.

Il a cru s’y fier mais âgés unis de la Grande Muette ne lui content que fleurettes !

Moralité : Gare aux hauts Guy sous lesquels l’on embrase !

%%%

Guignolesque, derechef : Première en Suisse ! Un loup à Bulle ! Pâlot apeuré animal esseulé ! Errant en vil … ! Pas très étonnant, si l’on songe à la carcasse du taureau fou de mardi, aussi, encore un, qui chargeait tout le monde, et que les gabelous locaux ont dû abattre. Et avec l’habitude locale de laisser faisander la viande …

Donc : Terreur nocturne également en la cité : Nos frivoles Fribourgeois sachant que trop combien de meutes dangereuses rôdent généralement autour d’une Bulle, et pas pâle elle !

%%%

Louveteaux imprudents, encore : Nos Conseillers d’État doivent laisser leurs smartphones à l’entrée de la salle du Conseil !

Mais voilà : Pour prestigieuse mise au placard, Guy Mettan pourra toujours remplacer le portier Russe qui s’occupe du vestiaire à l’entrée de la salle du Conseil !

OK … euh … DA ! C’était un gag ! Tout le monde sait que celui qui a la garde des smartphones, derrière la porte de la salle du Conseil, est bien typiquement de chez nous ! D’ailleurs prônant adéquatement “The Geneva Great Again” ! Tout est sous contrôle !

Si ce n’est la nostalgie de votre bon Roi-Député du Parti-Railleur d’Extrême-Centre-Gauche Justicière, se souvenant du bon vieux temps où il passait trois jours en sérieuse formation de l’État de Genève, avec ses pairs réellement sûrs et passionnés gardiens de données sensibles, à découvrir toutes les précautions à prendre pour éviter la perte, la détérioration, la divulgation ou le vol de données privées confidentielles.

Denrées authentiquement sacrées, à respecter et préserver sans failles. Avant que la crise ne pousse tant de civilistes, étudiants passagers, chômeurs pour quelques semaines, etc, à venir sans formation particulière ni avertissement formel en matière de confidentialité, être amenés à manipuler des données sensibles. Sans rameuter si possible toute l’équipe concernant celle-là qu’il connaît bien, et celui-là qu’on croyait … Dont il lit le dossier en se bidonnant … Voire fournira ensuite “d’anodines infos” à qui il ne faudrait pas, mais contre un bon repas et un bon poste chez l’ennemi … Pardonnez l’exagération, mais depuis avant même l’avènement de l’informatique, jamais les données les plus sensibles eu égard au Droit de l’individu à la protection de sa sphère privée en Suisse n’ont été autant bradées !

Ceci dit, si votre vieux tacot d’I-Phone est presque bon à jeter, vous pouvez bien entendu l’échanger discrètement contre un plus performant à coup sûr, un mercredi soir à l’entrée de la salle du Conseil ! Mais s’il-vous-plait, renoncez-y, prenez en pitié nos pauvres élus ! Et attention : Il peut miraculeusement arriver que se trompe l’auteur, fuyant d’instinct les lieux malfamés.

Allez savoir si ne sont installés pour dépôts de smartphones des casiers en titane à verrous inviolables, à l’entrée de la salle du Conseil ? Et pourquoi pas une boîte à suggestions ?!

Où, d’aventure, un beau jour l’un desdits élus aurait l’outrecuidance de glisser un mot du genre: “Dites, la compagnie, et si l’on demandait formellement à ceux d’en-dessus combien Oncle Donald retient encore de notre or de la BNS, dans sa piscine de Fort-Knox où il aime à nous faire plonger ? Et pourquoi l’Oncle Picsou d’ici ne dit pas s’il le fait, ou l’a fait, rapatrier, comme s’en empressent les cousins dingos d’Allemagne ? Les Raptou sont à présent alliés à Oncle Donald, d’accord, mais ces petits mickey-là ne peuvent rien tenter de trop visible, tant que Geo Trouvetou s’en mêle et met ses inventions au service des petits cochons, vautrés dans l’y en a marre, qu’effraie un loup à Bulle, au pied du Moléson d’où ils ne voient que l’Art a raison !"

%%%

Pas Gut : Pas potes : Saint-Moritz ayant la descente trop raide et le coude incertain, voilà que ça fait une belle jambe à Saint-Valentin !

%%%

Et Ali GNIOMINY ! Levrat d’honneurs couvert ?!

Surtout pour le gros dos-d’âne RIE III dignement surmonté ?! Bravo ! Mais tout de même, ce jeunot se présente triomphant avec l’attribut vestimentaire légendaire, préfigurant tout aîné indignement dénigré, lui, de l’âpre et mité rang. Point si prestement aux nues porté !

Et sans lui rendre si légitime hommage ? Bigre, heureusement que leurrée espèce se perd !

Et que toute la Lumière soit au faîte, sur l’âpre et mité rang ! ...

Qui hante ici … Qui anticipe ou rit !

1193154017.jpeg

06/02/2017

AU NORD : RATS HABILITÉS À ARRÊTS FLÉCHIR!

LAVEZ RITES ! AIDEZ-VOUS À ALLER !

Si vous avez des dons exceptionnels, vous êtes censé les donner sans aucune contrepartie ni reconnaissance jamais ! Selon les dynasties d’ignares de la culture et de l’emploi.

Voyez : Magritte aussi, en son zénith, chatouilla nécessairement les cons ! Qui le dénigrèrent gratuitement.

Et voici qu’en nos temps et contrées, les comparses du club des dirigeants du paradis fiscal Suisse, supplient l’U.E. de n’envoyer qu’après la votation du 12.02.2017 sur l’imposition des entreprises, la lettre que ces “Lanternes d’Helvétie en la nuit des lobbies” vont recevoir, les sommant d’ouvrir des discussions sur la transparence fiscale !

À savoir également l’actuelle “transparence fiscale et juridique” qui nous asservit en immense majorité de lésés citoyens Suisses ? “Transparence” quant à la limpidité de tentatives fiscales de meurtre par dol éventuel, en faisant plafonner notre tension à chaque harcèlement par envois de prétentions arbitraires auto-protégées ? Nous y reviendrons.

Pour l’heure: Monsieur le professeur de Finance Chesney, nous rappelle en substance : Qu’il serait si facile d’équilibrer les forces, en exigeant une microtaxe sur les transactions financières électroniques, soit 100’000 milliards de francs par an en Suisse.

Taxe dont les revenus permettraient d’ABOLIR ou de diminuer sensiblement la plupart des IMPÔTS ! Mini prélèvement sur le trafic des Fonds fuyants simplifiant le système fiscal, freinant les activités de “finance casino”, trading extrême, etc …

Autrement dit, un léger écrasement du pied de la lettre sur les cafards informatiques et l’humain finirait par respirer à nouveau ? Mettant fin à l’allergie généralisée ?

Mais … Tant que des criminels et naïfs dominent et séquestrent le remède à la totale décadence actuelle des Valeurs, tant qu’ils s’accrochent à l’indigne conservation et perpétuation par force, de l’opacité ésotérique économique et politique de la Suisse et autres paradis inamicaux : Aucun soin assez efficace ne remplacera cette Taxe, aucune philosophie sous influences ne sera bienfaitrice, aucun enseignement progressiste, aucun respect des Droits naturels, aucune tentative de démystification de l’imposée pensée unique, aucun frein aux viols en bandes organisées des libertés ne sera effectif.

Sans conflits générés par l’intolérable avidité de dirigeants d’États devenus voyous. Pays ayant ici trahi la confiance que nos pères installèrent : La dignité souhaitée sans écueils dans l’accueil et la solidarité, l’honnêteté, la propreté, le confort équitablement partagé entre tous intègres et méritants citoyens ! Avertis critiques à respecter compris.

Pays dont l’image n’est plus que saccage sous corruption du fiel d’artificielle imposition, contribution à tout sauf l’Essentiel : Au tonneau des Diogène sans gêne, d’eau de vie de nos revenus ravis, détenus.

Pays envahi de baillis haïs ayant trahi la notion de considération ; Face à sidération de la masse lasse, exaspérée ne pouvant espérer la mort d’éprouvante épouvante monétaire qui altère la Terre à l’ère, à tort austère, qui génère misère.

Nation paradisiaque pour qui n’y raque sans condition, sous le joug d’impôts de suppôts du “fiable”! …

Allant ainsi, pour récurrence de leur outrance : Jusqu’à (tenter de?) corrompre l’Union Européenne à coups de “Vos entreprises et actionnaires y gagneront, lorsque nos cons de manipulés auront voté Oui ! Gardez encore un peu votre mise à l’ordre de nos salauds ! Vous n’en croirez vos yeux quand, incontestablement, un pan de plus de notre fausseté vous sera dévoilé en cadeau-bonus” : En découvrant l’ampleur de la fraude aux Valeurs internes à la Suisse, la force du dénigrement des talents, la persistance des tabous abêtissants, le traitement dégradant qu’au profit de susdits bêtas bloquant tout, radicaux liberticides et autres cancers monétaires inoculés, subissent les parias de “notre” industrie de paupérisation intérieure et fabrique de facilitations élitistes internationales !”

Contre laquelle s’élève, le répète et le répète encore, votre bon Roi-Député du Parti Railleur : Pour la diffamation que représente l’absence de respect et de considération quant à sa personne, acteur culturel majeur, quant à l’insulte étatique récurrente à ses valeurs authentiques au service de la communauté oppressée, injure par fraude à l’estimation qu’il dénonce formellement. Fraude, de par ses conséquences délétères sur la carrière, la dignité, les revenus et la santé du lésé, constituant une atteinte disproportionnée aux Droits fondamentaux, perpétrée par l’État prévaricateur protégeant les manigances d’une caste spécialisée des infractions contre le Patrimoine, les Libertés et Droits du citoyen.

Infractions perpétrées au nom de lois grotesquement artificielles, corrompues par flagrant déséquilibre tricheur des moyens de pression et d’influences, chantages monétaires, déstabilisation sociale mise en œuvre lors de scrutins ainsi faussés. État violant les principes d’objectivité, de proportionnalité et d’égalité des chances. Assez, de ce lâcher de cerbères à nantis sur les gentils. Assez, de ce bouillon d’inculture, d’imposture à couillons.

Quand donc un juge Suisse, à l’instar de ce qui vient de se passer en Amérique, fera-t-il interdire l’effet criminel de lois imposées par des ignorants ou malveillants, lois contraires aux principes les plus élémentaires de refus de la discrimination ? Quand donc un juge, au vu des conséquences insupportables générées par la LP, la LAMAL et la LPP en Suisse, ne serait-ce que ces lois profondément corrompues, mettra-t-il fin aux dérives infamantes, à la haute trahison de telles protections officielles d’intérêts privés au détriment de l’intérêt public véritable ?

N’en déplaise à Vos Honneurs, avec tout le respect que nous nous devons mutuellement, et dont on me prive anticonstitutionnellement, je ne manipule pas et n’en suis qu’à moitié désolé, votre élitiste charabia, mais j’en appelle par mes propres moyens à l’humain en vous, qui se terre derrière la machinerie “obligatoire” d’édictée discrimination et répression que vous êtes censé(e)s légalement perpétrer à l’encontre d’opposant politique, culturel, spirituel et philosophique, objecteur quant à l’abêtissement institutionnalisé : Mais je conserve encore confiance en ce qu’y tapissez ; ça va encore durer, mais l’apaisement qui en résultera offrira grand soulagement de part et d’autre.

NON pour commencer le 12 février, concernant le gros dos d’âne RIE III ! Et exigeons remplacement sans délai de la fiscalité interne à la Suisse, par une microtaxe sur les transactions financières électroniques !

Soit abolition du monstrueux racket séculaire sur les salaires maintenus sciemment souffreteux ! Libération définitive de contributions fondamentalement inégalitaires, soit criminelles.

Et devoir de Mémoire imposé aux truands des détournements fiscaux pour le génocide par incitations au suicide, stress injustifiable imposé durant tant de décennies aux programmés endettés par infecte invention d’iniques contributions à sens unique majoritaire, et souffrances d’indigence par friqués fabriquée. En attendant, gare aux sirènes, bouclez-leur le caquet, n’écoutez plus leur méchant chant, du style :

Soyez nantis!

Votez ceci et pas celà,

déjà merci

et c’est par là:

Allez oser

en l’urne déposer

À hauteur

de burnes hautes

bulletin de vote

à baratin!

,,,

Soyez nantis:

Non, le franc fort n’affaiblit pas !

,,,

Est assez franc,

appât forçant manants

à honnir la vigueur ennemie

à l’économie de rigueur

des masses en crise,

prises en sa nasse !

,,,

Non, le franc fort

pas si mauvais

n’a qu’un effort à faire

pour sauver notre Terre.

&&&

Juste en passant: Sachant que l’excédent Suisse sur les comptes courants correspondait en 2016 au 10% du PIB, ce qui plombe les économies de la zone euro et les force à d’intenables mesures d’austérité menant aux conflits : Combien avons-nous payé chacun, au pays d’Heidi à îlots : Pour les 4’300 militaires ayant protégé le sinistre loisir des plus méprisants milliardaires, durant tout le forum de Davos ?

Plus ou moins que les 1’602,25, à présent, que l’outrageante Confédération Suisse, dont les dominants gris-verts se servirent de moi comme cobaye, pour insupportable test de cathétérisme cardiaque raté, à la CVS en l’Hôpital militaire de Bienne à la fin des années 70, examen trop douloureux abandonné ensuite sous pareille forme barbare, avec cathéter accidentellement ressorti par l’épaule : CHF-1’602,25 pour paiement d’injurieux impôt paraît-il oublié d'il y a plus de 40 ans, dette à montant savamment démultiplié, … Prédateur Berne, comme Genève associé, dont le dangereux sectarisme passé et en regain de complicités de crime contre l’humanité intellectuelle m’a forcé au déni d’identité, discriminé, abusé de ma confiance, pitoyables Berne et Genève protégeant des services de recouvrement crapuleux pratiquant l’extorsion de fonds, la transmission infamante de données privées, les faux dans les titres, l’usurpation de caractère officiel, le harcèlement, la contrainte, l’abus de position dominante de plus que présumés escrocs en bande organisée étant parvenu à faire valider en mon absence, dûment annoncée par double recommandé aux OP, par jugement arbitraire et violation du droit d’être entendu, le montant préfabriqué frauduleusement de 22’484,95.- motivant pénultième saisie du 13.02. au matin à l’Office.

STOP ! HALTE ! FINI DE RIRE concernant “Extrum Krapulia” et ses malfaiteurs protecteurs ! Combien se sont donné la mort à cause de cet “intouchable” charognard ? Combien cette insanité administrative multinationale a-t-elle ruiné de vies dans nos pays ? Combien de collabos vont encore accepter que des usurpateurs de caractère officiel puissent transmettre leurs faux dans les titres et extorsions de fonds pour qu'ils finissent par prendre aspect de poursuites légales ?

Qui va auditer la conformité comptable détaillée de chacun des frais absurdes relatifs aux actions, à chaque geste, minutage consacré à l’établissement de rappels, relances, réquisitions, harcèlement divers, transmission de données privées défavorables, de ces industriels du recouvrement agressif, producteurs de surendettement, découragement et envoi forcé à l’assistance ou au cimetière, extrêmement coûteux pour le contribuable et l'image de pareille nation ?

Et où se situe exactement le défaut de vigilance relatif à pareille fiscalité et harcèlements divers ? À qui profite précisément la conjuration du “Rechtsrutsch”, la prédation du dérapage à Droite ?

Bref: Qui va me permettre enfin de revenir à meilleure fortune ? Grâce à une digne estimation, évaluation sérieuse soit valorisation de mes décennies d’apports concrets à l’utilité publique !

Et non plus systématique mépris d’élus chers payés, faisant le nid des guerres menées depuis trop longtemps par les seconds couteaux de cette République, dont le long chant, l’interminable litanie de la prétention de diriger prévention excluant les réels connaisseurs du domaine, exaspère les authentiques travailleurs, dont ils parasitent le fruit du prodige et mérites ;

Par de tels incapables j’ai suffisamment été rabaissé, et ça va cesser.

Aussi : Je remercie par avance mes milliers de suiveuses et fidèles lecteurs, amis journalistes, professeurs, décoincés politiciens, défenseurs des Droits humains, syndicalistes et lanceurs d’alertes, intègres avocats révoltés et petits chiens, artistes et philosophes d’avenir, célébrités, dignes médecins, complexés académiciens, épouvantés frileux éditeurs et vous toutes et tous devenus moins que rien, fabriqués interdits bancaires en proie aux pires méthodes du fascisme financier dominant : Vous pareillement lésés, dont mon combat représente les légitimes intérêts, je vous remercie pour votre soutien, pour le moins moral, et bonne perception que démontrez en la matière, de QUI reste devoir à qui ! Dans le procès politique en cours.

Jusqu’à la condamnation internationale, le cas échéant, et sommation de réparation de l’actuel et passé apartheid économique sévissant en l’enfer fiscal et politique Suisse, principalement à Genève, réputée pour son odieuse pratique du copinage intensif et répugnant élitisme agressif : Et donc sa discrimination flagrante de certain moteur d’une époque, traité de manière dégradante par deux générations d’”évaluateurs” issus de Droite dure et de Gauche incompétente, comme le dernier des cas sociaux fainéants, parasite inadapté anarchiste nuisible sans volonté ni compétences … Sans valeur la moindre, car parodiant ce qui existe de plus détestable en un système de pensée et d’action infantilisé, déresponsabilisé, sur-égotique, dérouté par chaotique conservation de féodaux concepts démocraticides !

Mais ? Allons-nous supporter plus longtemps encore que l’inspiration d’un pareil talent, que telle thérapie ne soit enfin valorisée en qualité de travail d’utilité publique ? Ne mérite revenus adéquats et considération ? Combien encore de décennies à prévoir sous le joug de si sinistres connards ?

Ayant, par leur violence de l’indifférence et ridicule mépris me forçant aux redites : Perverti ma verve, dont il y a si longtemps déjà un bon vieux Poète Vaudois réputé, représentant de Sociétés de lecture me félicitait, quant à ma poétique dépourvue de grossièretés et de critiques …

Pour la millième fois imposée : Je ne rêve que de fournir à nouveau de gentils poèmes et rires à n’en plus finir, d’écrire encore pour tous les âges et toutes les contrées, de chanter la beauté et bonté aussi de mon pays que j’aime, libéré d’abjecte soumission … HALT! FERTIG!! … De laisser-là cette lutte du coup de poing sur des tanks, même si les tanks ont tant de failles : Qu’un seul coup de poing peut parfois tous les démanteler par effet domino.

Alors que vous êtes ainsi victimes collatérales de la bêtise qui, en ces temps obscurs, domine et encore asservit les masses apeurées, stupidité institutionnalisée contre laquelle mes écrits sont malheureusement contraints de lutter. Subtilisant mon temps de créations artistiques et littéraires plus agréables et modérées, moins polémiques et plus comiques.

L’on est Poète de naissance ou conteur de fadaises ! D’emblée : Essentiel aux Arts & Sciences, ou juste divertissant, manipulant mots appris de ses pairs. L’on Crée ou l’on récrée !

Le premier Enseigne, les suivants le saignent par profusion de diffusions de régressions sous soumission d’espiègles règles, normes conformes aux écoles qui isolent, mettent “poètes” en geôle, enjôlent les dépouillées foules de poules mouillées.

&&&

Voyons plutôt ce qui suit, afin de se relaxer, entre deux lettres dûment détaillées aux Tribunaux, créanciers dénoncés, Responsables de Départements impliqués, etc, la routine infamante infligée, quoi :

Ainsi : Essayez donc, un dimanche, d’aller poster une lettre recommandée portant la date du jour, dernier délai pour recours, par exemple. Ainsi que je le faisais jadis à la Poste de Montbrillant, avant que cette ex-régie fédérale très malade n'abîme ses Services de manière exponentielle.

Vous ne trouverez plus aucun guichet à Genève et environs un dimanche, pour officier au service de la clientèle et de la loi en matière de délais. Déplorable.

Alors que le salaire d’un(e) ou deux postiers de garde un dimanche ne dépasserait sans doute pas l’argent de poche quotidien dépensé pour frivolités par certains membres de la Direction de l’indécente Poste, hostile à sa clientèle victime d’abus de position dominante …

STOP ! HALTE ! ça va déraper en rageuse logorrhée … Alerte surmenage … Cool cool petits oiseaux ruisseau petites fleurs jolis papillons … RETOUR IMMÉDIAT AU RIRE VITAL PRESCRIT, MÊME JAUNE :

%%%

Justement, allez savoir pourquoi ceci surgit ici ? Mais le Centre Simon-Wiesenthal affirme que des centaines, voire des milliers d’anciens nazis seraient encore en liberté !

Flétris, certes. Mais, en sachant à quel point la mauvaise herbe prolifère plus vite que les bonnes pousses qu’elle finit par étouffer, si aucun jardinier ne se décide à défricher correctement assez vite … L’épandage de secticide doit être urgemment et conséquemment subventionné !

PAS SI JAUNE ! PAS SI JAUNE :

%%%

D’accord. Dans ce cas c’est pâleur :

Cher patron,

Conformément à votre récente directive en la matière, priant les mères de programmer les périodes d’absence pour maladie de leur portée, je tiens à vous informer que la peste bubonique de mon petit dernier risque de me pousser à être absente de mon poste au matin du 17 avril 2017. En effet, je préfère vous prévenir, consciente que vous avez fait preuve d’une humanité rare, en renonçant finalement à me licencier, il y a dix ans, quand j’ai manqué un jour pour le cancer de mon aîné, du fait que ça ne se reproduirait plus par la suite. Promesse tenue puisqu’il fut enterré le lendemain en mon absence, vu le retard que ça aurait pu occasionner dans l’avancement de ma production au sein de votre entreprise.

Ensuite, concernant mes jumeaux légèrement grippés, il y a cinq ans, par souci de rentabilité de vos Services, je les ai donc confiés à celle que la Presse a surnommée ensuite la nounou infernale. Ce qui vous a également libéré de tout risque d’absence de ma part les concernant. Puis il y eut Maurice et ses oreillons à répétition, dont mes parents junkies s’occupèrent. Mais leur appartement devait être bourré de moustiques, car Maurice me revenait toujours avec les bras pleins de petits trous, jusqu’au jour où, de manière incompréhensible, il défunta brusquement, de même que mes parents à ses côtés.

Et là encore, comprenant combien votre bienveillante entreprise n’aurait su tolérer que je perde du temps en de stupides enterrements, je suis restée à mon poste.

Aussi, au sujet la peste bubonique du cadet survivant, agendée pour le 17 avril, il y a peu de risque que je ne doive m’absenter, mais si tel devait être le cas je préfère vous avertir d’ores et déjà. En effet, j’ai la chance d’avoir un voisin charmant, que nous n’avons plus vu depuis vingt ans mais qui devrait sortir de prison le 16 avril, ayant purgé sa peine pour infanticide et pédophilie aggravée. Je pense donc lui confier la garde de mon petit dernier qui est immunisé, ayant été dûment catéchisé.

Ainsi, vous remerciant pour votre compréhension et confiance en moi, visant à trouver toujours des solutions arrangeantes pour l’employeur, en le but de ne jamais le trahir par absentéisme inconsidéré, je vous prie d’agréer, cher Patron, mon plus incommensurable respect pour vous et votre industrie finançant si généreusement nombre de Fondations de protection de l’enfance.

 

P.S. En châtiment pour vous avoir fait perdre votre précieux temps à parcourir mes lignes, je psalmodierai 77 chapelets par jour de la bible de votre Union Patronale, adorant particulièrement son Troisième Principe : “Tout enfant a droit dès sa naissance à un épanouissement dans un environnement serein et motivant” !

%%%

Passons à la pincée du gourd :

Le casier judiciaire français est lacunaire !

Et les présidentiables lors éphémères !

%%%

En effet, chez nos itou barbares voisins, votre casier est on ne peut plus vierge, tant que vous n’avez pas fait deux ans de taule !

Alors qu’ici, vous êtes fiché(e) à moult endroits et sans doute perpète, si par malheur vous avez volé un fruit aux voleurs vous vendant au prix fort des paniers cachant à coup sûr des fruits pourris.

%%%

Et sinon : La Marine de guerre harangue ses foulés ... au piédestal du “Réveil des peuples” (ce qui évoque bien sinistre “Aube dorée”) et promet un triomphe à l’américaine !

Gare, répétons-le : À héler fans ça Trump énormément !

%%%

Les Serbes, eux, ont détruit hier le mur qui les séparait de l’Albanie !

Bon, ne rêvons pas trop, certainement juste pour en vendre les pierres à la frontière mexicaine !

Soit:

Ali GNIOMINY

Délices & Défis ? Loose off ! …“

3970890631.jpg

“… Face à sacrée pustule des pieux !”

Sans titre.jpg

25/01/2017

YES ! OUI : CANAILLES !

Constatez vous-même: Si Hitler était toujours vivant, Trump ne serait-il de mèche avec lui ?

Ainsi, alors qu’il se trémousse, tache l’image des USA, plus ou moins : Est devenu l’homme dit le plus puissant du monde celui qui me fit sursauter ! Alors qu’en 2006 je signais le livre d’or du musée du diamant à Victoria aux Seychelles, et découvrais sa phrase : “Que les riches deviennent toujours plus riches” ! Quelle précocité quant à son programme politique pro-discriminations en vigueur : …

Mais bon, pas de quoi faire tout un plat de son vampire économique. Ce premier clown méchant d’Amérique a évidemment commencé par commettre une bourde qui le perdra : En ne réclamant qu’un franc de salaire par an. Alors que la marque Trump, symbolisant tout le cauchemar américain, est boycottée chaque jour un peu plus, de partout.

D’ici peu, la Maison Blanche sera saisie par les huissiers de poursuites ! Et lui et sa tribu dormiront sous les ponts. C’est écrit dans les astres : Il n’y a pratiquement aucune différence entre Trump et Tramp!

Seulement, coutumière de l’accueil en ses chaumières, Genève ne tardera point à accueillir prestement ces faiseurs de malheureux. D’autant plus qu’il y a des places de libres, depuis le retour en leur potentat respectif de deux autres de ses concurrents Maîtres du Monde : Car la ribambelle de flics douillets a quitté les abris insalubres de la protection civile des migrants.

En se plaignant, les pauvres chéris, de conditions d’hébergement incroyablement scandaleuses, dixit la Commission du personnel de la Police genevoise. Calomnie évidente. Pour quelques hordes de minuscules punaises de lit, moult odeurs pestilentielles, des matelas infects, pas de sacs de couchage, ni de chauffage ni d’eau chaude … À l’évidence, un Trump, lui, ne sera jamais assez tafiole pour rouspéter pour si peu.

Mais, quand-même : Si notre adoré État soigne ainsi ses flics, à la première alerte atomique-chimique, plutôt que de courir aux surchargés abris pour miséreux, n’a-t-on pas nettement intérêt à se réfugier dans le container à ordures de l’immeuble ?

%%%

Quoi qu’il en soit : Ce 20 janvier 2017 : Jour le plus noir pour l’humanité : Sous paradoxal triomphe du Ku-Klux-Klan, et officialisation de la dictature du sénile Nouveau-Monde, profondément sclérosé.

Bah : Parlons de presque autre chose : Avez-vous assisté également, ce 20 janvier au soir, sur la Chaîne TV LCP, à l’émission d’experts démontrant comment, depuis les années 80, les diverses familles mafieuses sont parvenues finalement à accaparer la totalité du moteur économique mondial, par intimidations et/ou complicité active d’avocats et de banquiers Suisses et d’autres paradis fiscaux ?

Avez-vous bien compris avec quelle facilité l’argent sale a démultiplié la puissance de milliardaires, par blanchiment et réintroduction de fonds en des industries et États jusqu’alors honnêtes ? Parvenant à pourrir entièrement l’économie et aboutir à l’actuelle criminalité politique et financière officialisée, générant toutes discriminations et totale destruction du tissu social en tous pays, principalement les plus tricheurs et complices d’entre eux.

L’obsolescence programmée de toute tentative de rétablissement d’une Justice et Morale économique humaine, est préfigurée par la construction d’une certaine autoroute Italienne, qui dura vingt ans. Dont chaque tronçon de 10km était propriété d’une famille mafieuse différente, pratiquant de la même manière. Avec des appels d’offre faussés entre complices. Un revêtement de 10 cm d’asphalte étant indispensable, qui ne fut répandu que sur 2 cm de couverture.

Ainsi, tous les cinq ans maximum le tronçon doit être réparé, par des services de voirie associés ou appartenant aux criminels propriétaires. Et pareillement, ce système de fraude vaut pour la construction d’immeubles, dont bien des briques sont faites de sable ou montées sur la tranche, etc. Si bien qu’au moindre tremblement de terre tout s’écroule. Offrant de nouvelles opportunités de gains crapuleux par reconstruction clanique, secours et soins, “aide” par prêts aux sinistrés et organisation de leur surendettement, etc.

Par conséquent, aucun souci à se faire quant à la solidité du mur que le dictateur américain va construire. Les gangsters se trahissant généralement entre eux, il suffira de souffler dessus pour qu’il s’écroule.

Bref, la tragédie planétaire qui a débuté ce 20 janvier, pousse les complices les plus détestables du délétère moteur économique mondial à s’allier au plus vite, avec la tyrannie susceptible de devenir rapidement la plus puissante de la planète, dans le conflit généralisé en cours de préparation. C’est pourquoi, sans doute, la pleutre neutre Suisse souhaite mettre fin aux sanctions contre la Russie.

Du coup, réalisant mieux que jamais les causes profondes du misérable pourrissement en vigueur des valeurs passées, l’auteur, par ailleurs fonctionnaire durablement discriminé par un État lèche-bottes de pareilles pègres des finances, s’étonne moins de voir année après année, à chaque mois de janvier, son salaire net diminué !

Haute trahison pour “récompense” d’excellents Services parfaitement honnêtes, eux, à cet État depuis des décennies.

Yes! Oui: Canailles ont pris le pouvoir, de destruction de tout ce pourquoi se sont battu, ont tant souffert, si difficilement gagné comme amélioration de semblant d’égalité nos parents et grands-parents.

Non, nous n’avons plus à respecter aveuglément, en toutes nations et surtout les plus complices, un tel système pécuniaire à l’évidence en majeure partie criminel ! Contraire aux plus antiques principes de considération de l’intégrité de chacun, et de ses chances équitables de bénéficier des fruits de ses apports à autrui ; Sans infect parasitage à subir, par la surpuissance de vendus ou ignares gestionnaires des acquis détournés contre notre gré, à des fins plus que discutables, fondamentalement injustifiables.

Que tous asservis de tous pays dénoncent ce qu’ils vivent de fondamentalement injuste, et connaissent des vraisemblables ou évidentes malversations dont ils sont victimes ! Délits au profit d’entités publiquement exposées comme honorables et obligatoirement respectées : Par cumul de nauséabondes richesses faites sous influences cyniques et pressions génocidaires, sur l’altération des conditions de vie d’authentiques travailleurs, sciemment fragilisés et vampirisés sous force et menace. Aberrations dont les tenants ne peuvent que finir bientôt par imploser de partout.

Plus la provenance exacte et l’étendue du recel pratiqué par tous oligarques et ploutocrates au pouvoir de guignolesque “démocratie”, à l’Est, au Centre, comme à l’Ouest, plus le décorticage et l’exposition indispensable, quant à la certitude de l’honorabilité en tous points, moraux et légaux, des fonds constituant les richesses de particuliers au pouvoir politique absolu : Plus les expertises indépendantes parviendront à démêler de liens déshonnêtes : Plus nous aurons de chances de gagner la guerre mondiale contre le crime répugnant du déséquilibre social pérennisé et accéléré, s’autorisant plus que jamais à diriger notre monde et civilisation vers la pire décadence destructrice finale.

Dégénérescence sociale où les Premiers Personnages du passé, les Gorbatchev, les Kennedy, Mitterrand et tant d’autres, (tentant d’offrir le meilleur modèle de droiture, logique et raison de respecter le peuple et de viser à son mieux-être, plus qu’aux intérêts privés de dirigeants plus ou moins pourris par omniprésente corruption) étaient assez loyaux : Et où leurs Premières Dames n’étaient point des pools d’intérêts discutables.

Un peu d’ordre, parcelle par parcelle, en ces déchets d’idéologies arriérées en vigueur ne sera jamais de trop.

%%%

Or : Vous ai-je dit que les délicieux Services de la Caisse de Prévoyance de mon employeur l’État de Genève, s’est servi d’infamante loi pour persister à m’empêcher, comme traditionnellement, de revenir à meilleure fortune et santé ?

En refusant de débloquer fraction de mon argent séquestré contre ma volonté depuis des décennies, moyens vitaux qui doivent me permettre enfin d’œuvrer à 25% de taux d’activité en qualité d’indépendant, avec le capital d’installation de base en rapport aux moyens que nécessite mon prioritaire métier d’artiste et philosophe hors-pair, expert producteur de valeurs tangibles depuis des lustres :

25% de taux vital de revenus en qualité d’indépendant alors moins discriminé : En plus du 75% depuis 31 ans ne me permettant l’octroi d’aucune compensation, pour un stupide emploi à peine nourricier, m’interdisant de déployer mes phénoménales compétences d’utilité publique évidente en de multiples domaines, poste-placard insultant, heureusement en excellente ambiance que j’ai contribué à instaurer, emploi plafonné au plus bas possible et dont le salaire net est donc diminué année après année.

À l’inverse du continu regain de sordide harcèlement financier, que me fait subir ce prétendu créancier État de Genève, à pratiques en cours d’instruction. Ce qui ne l’empêche aucunement de me harceler semaine après semaine en l’attente du verdict final, par l’envoi de quatre à six recommandés hebdomadaires pour commandements de payer, relances d’ADB, etc :

Sans se préoccuper de la validité réelle de montants démultipliés par une suite d’erreurs, de négligences et de corruption ayant valu leur arrestation, radiation, etc, à certains de ces “créanciers” de jadis, directeurs ou huissiers, Services de recouvrement d’Étude L., sans parler même des actuels “recouvreurs” à l’enquête ou sur le point de l’être.

Avec mes remerciements à la CPEG de confirmer par ce perpétuel empêchement de m’en sortir et refus systématique, la véracité de mes affirmations, en matière de traitement inégalitaire et d’esclavage moderne par servitude pour dettes à perpète à Genève, d’atteintes à mon intégrité par l’exercice aveugle de lois dégradantes, j’inviterai les concerné(e)s à réfléchir si :

Un état d’esprit aussi rétrograde, en matière de Culture fondamentale et d’ouverture de l’Enseignement et de la Recherche en vue du mieux-être général, par égalité de droits réels et démystification de concepts parasites ? Tant de bâtons dans des roues qui ne déraillent, vaille que vaille, fragiles bâtons faits de fétus de paille à paillasses et limaces sociales ? Las: L’on en chiale : Si …

… Un tel obscurantisme demeuré immuable en la Cité de Rousseau, et de séjours de l’Auteur de “La guerre civile de Genève”, de “Candide” et d’autres précieux Témoignages de la séculaire bêtise Genevoise : Si …

… Pareille incompétence crasse de succession de responsables de valorisation d’acquis humains, culturels, philosophiques, humanistes, au bénéfice de l’ensemble : Ne nous laisse profondément songeurs et nécessairement révolté(e)s par tant de bassesses récurrentes ?

Au nom d’une Foi insensée en des lois déplacées par hobby des lobbies assassins les plus malsains : Qu’en faveur de ces glacés prédateurs ! Usurpateurs d’Arts et de Sciences, de pure Culture à prises de risques au service de la communauté ; Et point de lâche silence face à trop de Conscience, abjecte condescendance face aux concepts en décadence de la Finance ennemie à vie des insoumis et prévaricatrice Impératrice !

Ainsi parla votre bon Roi-Député du Parti Railleur d’Extrême-Centre nauséeux, en son Essentiel Manifeste des Arts atouts se travaillant !

Soit. Ne reste plus qu’à dénoncer scandales après scandales. À détricoter la cote des tricheurs de si néfastes castes : Ces hauts rangs, par si sots pris d’assaut, et rusés nous ayant bien assez abusés : Indécents encaissant cette honorable fusée de tête de vérités inévitables qui, sans fables, accablent usés responsables.

Fin de début de saga sur valses politiques crescendo.

%%%

En l’occurrence, pour ne point insister : Ma thérapie par le rire et la profonde réflexion existentielle ne vaut donc toujours pas un rond ? Pas même l’un des miens séquestrés, à rendement régulièrement diminué par modifications unilatérales des clauses d'assurance ?

Tant de Travail d’évidente utilité publique et universelle, sur 40 ans d’écrits à valeur ne serait-ce qu’historiographique : N’a toujours pas à être correctement et dignement estimé et valorisé selon ses indiscutables mérites ?

C’est ce que nous allons voir : Par toutes voies de Droit et de médias, à présent. Et advienne que pour Hourra !

%%%

Précisément : causant médias & Cie sans grands scrupules : S’il est une info TV qui fait froid dans le dos, c’est bien l’Avis de Recherche d’une personne ayant disparu ! Laissant présager un drame. Et ce qui est encore plus glaçant d’effroi : C’est l’absence de respect face aux braves gens restant définitivement sans nouvelles ensuite. Acte aussi correct que lorsque minou s’est fait la belle durant 24 heures, que vous avez tapissé le quartier d’affiches de recherche, que lendemain Minou est rentré en ses pénates, et durant des semaines vos désespérés SOS inquiètent et attristent inutilement les bonnes âmes.

&&&

Tout à l’inverse, esprits sans vergogne, toujours : Nouveau trophée au tableau de chasse aux canards des ringards de Ringier ! Incapables de rester plus que “20 minutes” sans flinguer minablement de l’opposant politique, le rythme “Hebdo” ne concédant pas assez de “Temps” à ces despotes diffuseurs de malheur pour imposer leur monopole de l’abêtissement.

Mais, allons-nous laisser encore longtemps détruire la totalité de nos références Romandes par la moisissure d’extrême-droite de la plus basse extraction de bouffeurs de röstis au canard ? La Romandie ne s’insurgera-t-elle en masse : Que le jour où il ne lui restera plus à lire que la Feuille Officielle … Rédigée en crachats teutons ?

Le plus désolant étant que nous ne pouvons pas même boycotter leurs torchons Cash, Glückpost, Blick, … En ne s’étant jamais sali les synapses à lire ça ni à se moucher avec ça … ou si peu. Et la solution n’est pas non plus de bouder Le Temps ... La prise d’otages est sacrément vicieuse.

Le seul espoir restant, consiste en ce que des lanceurs d’alertes puissent bientôt dénicher des preuves assez compromettantes, pour couler l’empire tout entier. En découvrant par exemple des fraudes cachées, sous forme de diffusions non déclarées, genre : “La Gazette des Bahamas”, “Le Quotidien des Offshore”, le “Paradis Fiscaux People”, … Voire des feuilles de choux vendues plus bas que sous le manteau “Le Calviniste Enchaînant”, “La Potiche à Poêle ”, “Le Tir à l’Anar Gay” …

%%%

Raisons de plus qu’à l’évidence, pour réussir sous ces cieux, il convient de penser le plus bassement et servilement possible, comme tout inculte nationaliste. Soit. Essayons l’exercice, pour voir ce que ça suscite:

S’il est un fait dont je n’ai jamais pu me vanter en toute légitimité, c’est bien d’être malheureusement Bernois, originaire du Mont des Hêtres, de Buchholterberg, hameau sis en de rupestres contrées de l’Emmental ! Ma soi-disant terre d’indigène, que des truands ont piqué à mes ancêtres, terre de citoyen Suisse dépouillé, contraint de racheter à vie l’ignoble droit d’habiter sur le sol de mes aïeux, piétiné par intrus sur ma terre sacrée :

Buchholterberg qui, coïncidence, est envahi par l’installation tout sauf discrète du système d’espionnage ONYX, l’Échelon Suisse. La Centrale d’espionnage des Services de Renseignement. Raison sans doute de l’origine de mes grandes oreilles ?!

Et donc, des très proches furent jadis, après bien des efforts, dépenses excessives et multiples vexations, naturalisés Suisses, originaires de Genève ! Lors que, même après 40 ans au bout des claques, je ne demeure honteusement que vulgaire bourgeois Bernois, bien que devenu au fil des générations me précédant : Natif férocement Jurassien sous occupation subsistante.

Ainsi, je n’ai aucune fierté à retirer d’avoir pour origine le nid d’espions du monde et être … Euh … de Buchholterberg, quoi. Et un petit truc utile, au passage : Vous répétez vingt fois de suite Buchholterberg chaque matin, ça se prononce Bourrolterberg : C’est un excellent gargarisme, qui protège le reste des dents, dont les malfaiteurs vous empêchent de disposer du nécessaire pour soins vitaux.

Aucune gloire. Mais tout de même. Fourre-tout ancestral pour fourre-tout à venir, ça fera drôle quand le minuscule bled d’ONYX concentrera une foule incalculable de bourgeois de Buchholterberg de la troisième génération, issus de toutes les provenances de la planète. Vu que Berne naturalisera sur son territoire usurpateur tous les futurs Suisses.

Chouette, n’est-ce pas ? Il faudra que je pense à inviter dans dix ans tous mes cousins de notre lieu d’origine commun, N’Giang N’Doulou Roth, Giovanni Roth, Pedro de Jesus Roth, Igor Roth, Hassan Mohamed Roth, Howard Ronald Roth … à venir pour devoir de mémoire retrouver les abris insalubres où ils séjournèrent, et y exterminer les punaises de lit qu’eux ou nos flics ont oublié sur place.

Ah, bon, pas assez populiste pour l’époque et les lieux ? Les flics de trop ? Indiscutable dans le principe … Mais non ! Désolé ! Pas moyen ! Je fais un trop médiocre facho. Même pas capable de feindre pudibonderie tout en tournant casaque sur un film ONYX.

Enfin : L’avantage est que les James Bond d’Onyx n’ont que quelques pas à faire jusqu’à l’État-civil, pour découvrir qui sont les descendants des malfrats ayant spolié les miens, et par quelle traîtrise ils s’y sont pris pour piquer ma terre originelle ! Prochainement colonie la plus cosmopolite de la planète.

%%%

Tiens, justement, avec transition :

Le gendre du tyran d’Amérique s’offre une colonie supplémentaire en Cisjordanie envahie. Absolument rien à critiquer. Ce serait aussi déplacé et punissable que de se plaindre de la colonisation séculaire d’Israël de tous les coffres de banque du monde.

%%%

Colons toujours : France, à présent :

Le froid rend la nourriture rare pour la bécasse. Sa chasse est interdite jusqu’en février.

Aïe, c’est foutu ! Si tous les chasseurs n’étaient pas amoureux d’elle, ils auraient pu redoubler d’efforts entre le 1er mars et le 23 avril !

%%%

Cessons d’être médisant : Chacun se doute bien qu’afin de rester au niveau des USA la prochaine Présidente-surprise de la France, Républicaine installée par Moscou, sera Nabila !

%%%

Plus près de nos saigneurs : Le boss d’une société aérospatiale Fribourgeoise en faillite semble avoir inventé l’agression dont il dit avoir été victime. Une chance pour lui ! Alors que tout semblait perdu il va finalement pouvoir faire la navette. Entre les tribunaux.

%%%

En attendant : Rebelle ne mêle de Genève la Sève bienfaitrice au cloaque de bout de lac ! Où rôde fraude réductrice et crapauds explosant sous impôts déplaisants d’austères gangsters, vaquant à leur labeur choquant de ne faire que leur beurre sur le précaire si vendeur.

Et vous croyez que j’allais vous laisser, pour ce jour, sur si pitoyable, minable réalité genevoise ? Que nenni! Gardons un œil larmoyant sur la dégradante condition d’autres admirés jetés par locale pègre anonyme :

De beaux sapins

Sur nos trottoirs

Font le tapin

Sans le savoir !

Encore ?

Quel sort !

Qui les prendra,

Réchauffera ?

Met le grapin

Sur ces sapins

Si lisses,

Sans pains d’épices,

Qui glandent

Et pestent

Sous des restes

De guirlandes ?

Personne !

Quand sonne

Leur heure !

Qu’ils laissent place, hélas …

Ali GNIOMINY

“ Gel de sale air ? Morveuse, là, l’oie ! ”

DSC_7241.jpg

“ Et regard d’époque sous Capri cieux ”

capri (2) - copie.jpg

  Là où germa le rite des jeux

du Grand Cirque du Parti Railleur,

par :

La mer les gère, rit de ces vers,

L’âme erre, l’égérie de ces vers,

La mère, légères rides sévères,

Là, amer, laid, j’ai ri de ces vers,

17/01/2017

ENCHÈRES; ET EN NOCES :

L’ami Florent Pagny, sans doute distrait par ses rires en parcourant les chroniques du bon Roi-Député du Parti Railleur, fut victime de braqueurs en France! Deux individus déguisés en policiers qui le menacèrent d’un revolver et lui volèrent sa Porsche!

Cher Florent, n’en déplaise à ta liberté de confiance, il te faut voir la réalité en face: Même si ne t’appâte agonie des usages contemporains, force est d’admettre qu’en France fascisante également tous les coups sont permis aux huissiers de poursuites!

Ô combien vicieux, certes. D’ailleurs, si tu reçois la visite de Témoins de Jéhovah, vérifie bien ensuite si le shit est toujours planqué dans la commode!

Et quand tu passes par Genève, en trottinette et la prenant prudemment à l’étage, monte fumer le calumet. Aucun risque de visite de Témoins, depuis ce dimanche des années 80 où ils m’ont sorti de mon bain et que cinq secondes plus tard leur ouvrait la porte un furieux démon à trompe les faisant pâlir de jalousie.

En ma qualité de Grand Maître de la Confrérie du courage, du calme et de la dignité jusqu’au bout avec un flingue sous le nez, je t’adouberai Chevalier de l’Ordre des Dépouillés par malfrats déguisés!

Amitiés.

%%%

Soit dit en passant: Circulez, il n’y a rien à voir! Les divers Juristes, Procureurs, Responsables d’ONG comme Oxfram, etc, plus ou moins occupés aux enquêtes relatives aux nombreuses formes de discrimination contre l’auteur, remarqueront que ce billet-ci a pour but de calmer provisoirement le jeu, ne comporte rien de spécialement important pour leurs actions à entreprendre contre ces groupes de délinquants en col blanc asservissant impunément leurs exclus.

Les notables en question insistante, sont donc invités à se concentrer plutôt sur les chroniques précédentes, faisant elles plus précisément office de plaidoyer et de déclarations formelles. Et à se poser également quelques fondamentales questions:

Qui donc prétendra disposer d’assez solides arguments pour tenter vainement de s’opposer ouvertement aux évidences et vérités que dispense votre dévoué, pour ne vous asservir?

Qui donc, d’impliqué(e) bénéficie de suffisamment d’autorité, d’intégrité intellectuelle, d’honnêteté culturelle, pour acquérir pour à peine un million de francs suisses l’une ou l’autre inestimable Œuvre de l’artiste impayable?

Qui donc méritera l’honneur historique d’avoir permis l’abolition d’une nauséabonde forme d’esclavage actuel, par fraudes multiples au recouvrement?

Qui permettra de clore le litigieux dossier contentieux politique du bœuf cas Roth?

D’offrir ainsi à l’humanité: Une verve qui n’énerve, habitée d’utilité commune peu courante, déroutante: Une solution par l’Art rempart à la vénération de barbares Institutions, avares de reconnaissance quant à la quintessence des messages propagés par rare langage dégagé des contraintes qui l’éreintent.

Qui aimera se raser, plus que raser les autres? Et qui donc n’aura plus de miroir: De peur de s’y voir dégoulinant de faux-semblants et de honte, de la tonte pratiquée entre friqués complices d’artifices?

Choisis tes cancans, camarade, et la panade, ou tes préludes à certitude. Et Plénitude.

%%%

Ainsi: Changeons de registre:

Le stress au bureau ne cesse d’empirer! Et alors? Tout va bien!

Tant que ce n’est pas au lit!

%%%

Un Léonard de Vinci est retrouvé!

Arrêtez, vous exagérez, vous allez me faire rougir!

Et mes œuvres jaunir, si les foies jaunes de la Culture persistent à vomir dessus!

%%%

Horreur au quotidien, précisément, nous annonçant :

Trump se lâche sur l’Europe!

Avec ce gel il y a des chances que, quand il la secouera, elle touche une barrière métallique et reste collée!

%%%

Non non! Rien à dire à ce sujet, en relation à sa période d’idylle avec Carla Bruni, pourquoi? Des regrets de taille? Vous avez de ces idées d’un vulgaire! Enfin moi je ne m’en mêle surtout pas et n’ai heureusement rien vu! Tout comme si j’étais un décideur Genevois.

%%%

Des pièces de valeur sont dérobées au Salon International de la Haute Horlogerie!

La honte! Mais en examinant de plus près qui est passé par là, l'attention pourrait bien se fixer sur un digne publicitaire de Piaget, au style réglé comme une horloge, le notoire kleptomane d'honneurs et de récompenses Joël Dicker!

Pssst? C'est bien une Rolex, hein? Pour la délation et une carrière réussie?

%%%

Dans la même veine: Déménagement de Sotheby's, trop à l’étroit en le rikiki Hôtel Beau-Rivage de Genève, Sotheby's qui a pris ses cliques et ses cracks et est venu plus près d’ici, dans le quartier des banques.

En voilà une belle preuve de sagesse économique, en cette période de contrefaite Austérité: À peine deux arrêts du 14 pour ses commissaires, entre les mètres linéaires d’inestimables Œuvres de l’auteur à venir prendre, avec les plus grands soins, et la salle aux prestigieuses enchères!

Et bien moins de distance à couvrir pour les convoyeurs, entre l’ancien Siège de la Société Générale, où les susdits trésors de l’auteur vont rapporter des quintaux d’or, et la banque d’en face!

Et bien moins long qu’avant, également, à creuser un tunnel de secours jusque sous les Ports-francs de la Route des Jeunes ne voyant jamais la couleur de ce qui y est caché.

Afin d'achalander indéfiniment les obscures collections à proposer aux enchères, dans le but d’en augmenter successivement la valeur entre tout-puissants, puis de les stocker aux Ports-Francs, puis de les ramener par le tunnel, puis ... En n'oubliant pas, au besoin, de proposer aux enchères jusqu'à ce brevet du mouvement perpétuel.

%%%

Oui oui, totalement gratuit le paragraphe précédent. N’enchérissez pas. Pas moins que le million que vous claquez généralement pour du n’importe quoi!

%%%

Justement: Lundi 9 janvier: 400 amateurs de caviardage se sont partagé la galette des 70 ans des Rois du Groupe Intercontinental, autour d'un gigantesque voyage gastronomique.

La ponctualité étant la politesse des Rois, qu'il convient d'attendre patiemment, le Président de la Chine a finalement débarqué en Suisse une semaine plus tard. Histoire de faire quelques courses, en s'achetant au passage Gstaad, Berne, Lutry et Genève.

Ambiance glaciale de circonstance. Garantie exemptée de tout Dalaï Lama.

%%%

Tiens, parlant de Finances fédérales et de fricotage avec l’Opus Dei: Un juteux business à ne pas manquer pour la Suisse: Le Maroc vient d’interdire la fabrication des burqas, ça va créer de la demande!

Et il y aura tellement de place sur la zone Acacias pour des ateliers de couture! Le bon peuple n’y verra que du feu. Déjà qu’un jour on lui fait avaler que la CPEG a payé l’occase 70 millions, un autre jour c’est 200 millions, alors vous voyez, les chiffres importent bien peu en ces rudes contrées; Il sera facile de sous-payer les couturières au tarif habituel en dirhams; Ou de les renvoyer au Maroc fabriquer des monokinis …

Pour soutien …

Ali GNIOMINY

“ Indien vaut mieux que deux tuent l’aura”

IMG_1524.jpg

Fête des Caboclos, Bahia, Brésil, faites-en beaucoup.

14/01/2017

STOP AUX ASSAUTS DU BÂT D’AIRAIN !

À LA HUNE JUSTES HISSENT SCIÉS : LES GANGS SE TERRENT !

Et ça vous fait rire? Sachez d’abord que le début de cet article fut écrit avant que ne retentisse une coûteuse récusation des plus scandaleuses, obtenue par un sinistre malade mental assassin. Aucun rapport donc, si ce n’est différent soupçon de partialité concernant certains tout-puissants agitant par trop leur bât d’airain !

Cet abject joug jouissif au service des fautifs juges et partie, qui l’infligent aux insurgés contraints d’en arriver à réclamer la récusation de tels magistrats qui, souvent, même condamnés pour des verdicts contraires aux Droits de l’homme les plus élémentaires, persistent illégalement à laisser perdurer, si ce n’est offrir gain de cause systématique aux entités les plus machinales, injustes et brutales, surtout les plus à même d’avancer le conséquent paiement de leur succès à tous procès, aux dépens de leurs victimes les plus spoliées et discriminées. Soit.

Tiens: Ça ne vous fait plus rire? Que le système en lieu et place de la démocratie qu’il prétend représenter, doive finir par être ci et par Poste dénoncé, sous forme de SOS adressé conjointement à l’Assistance Juridique de la Commission Fédérale contre le Racisme, à Berne, et à celle du Centre Écoute Contre le Racisme et la discrimination à Genève. Pour commencer. Car tous Magistrats ne sont en l’erreur, loin de là. D’aucuns sont même susceptibles de réaliser la valeur historique et véritable du sacrifice au bénéfice des plus injustement chargés et délaissés; Sacrifice présentement exposé, de la part d’un citoyen seul, mi-Winkelried mi-Guillaume Tell, s’opposant à l’oppresseur ayant édicté entre puissants et au mépris de l’égalité de traitement entre assujettis: D’indignes lois inféodées au souverain Capital, brutalisant impunément toutes têtes dépassant et s’élevant au-dessus de toutes têtes basses, couardes taisant l’absurdité de Système si visiblement arriéré, obsolète, élitiste à outrance, dégradant, en force et vigueur.

Vous préféreriez rire? Passez l’interminable introduction à ce billet, si vous n’êtes concerné(e)s, mais surtout pas si vous vous sentez impliqué(e)s:

Or, en manipulateur du bât d’airain, toujours, l’État de Genève qui insulte, dénigre et dépouille sciemment et notoirement votre bon bas rond-de-cuir depuis 40 ans, vient de lui adresser le prix de six oppositions à la relance d’ADB pour poursuites antédiluviennes provenant du Département des Contributions, soit CHF-1’200.- à verser dans les 20 jours pour frais de tribunaux, etc. Preuve s’il en fallait encore de la volonté indiscutable de nuire au lésé, en l’empêchant par matraquage financier de faire valoir ses légitimes droits. Face à un créancier restant lui devoir un strict minimum d’un million de francs, ainsi qu’en seront fournies toutes preuves aux Tribunaux sous peu, relatives à la très opaque vraisemblable escroquerie en bande organisée liée, durant une vingtaine d’année, au prélèvement de 13% d’impôt du Droit des Pauvres, sans même parler des autres prélèvements excessifs, sur les mises de l’époque.

Probable vol en bande, dont les dramatiques conséquences sont sans prescription, elles; Extorsion de fonds plus que présumée à destination et usage très discutables, qui faisaient que l’esclave Genevois des pires injustices et humiliations radicales, ayant le devoir comme tout prisonnier de tenter de s’échapper de la prison administrative, en laquelle il est toujours enfermé sans plausibles justifications fondamentales, misait de 1500.- à 2’000.- par jour, gagnait! Et recevait bien moins que sa mise!

Et ce n’est là qu’une fraction des illégalités qui seront démontrées, ayant favorisé la ruine de quelqu’un qui jouait par exemple gagnant-placé tous les chevaux de toutes les courses de tous les hippodromes alors disponibles sur le début du PMU Romand. Avait investi à la base, alors qu’il n’était momentanément pas saisissable environ 2'000.- à cet effet, dans l’espoir de toucher une fois assez d’argent pour enrayer la progression crapuleuse des impayés surtaxés. Mais n’a jamais gagné ou perdu plus de 50.- au quotidien, par rapport à la mise jouée. Les pertes effectives ne provenant que du racket du 13% prélevé, voir plus loin. Les favoris et les tocards gagnant s’équilibrant étrangement jour après jour, faites en l’expérience si ça vous amuse. Soit dit en passant : Le plaignant ayant cette spectaculaire faculté de se passer sans difficulté des pires addictions, expérimentées à une époque de sa vie, se contente depuis des années de miser quelques francs, rarement plus d’une thune, sans plus d’illusions, si ce n’est de débusquer un jour plus de ficelles cachées du business des jeux officiels et réels bénéficiaires.

Bref, revenant au scandaleux pique-fric du Droit des Pauvres: Les pertes nettes contribuant à la ruine programmée du joueur captif des plus douteux recouvreurs, n’étant dues qu’au 13% à sens unique volé au profit du social, de la culture, etc. Alors que les chevaux joués étaient non-partants et qu’il était généralement impossible de récupérer ce 13%. Ou quand vous misiez sur un cheval, couplé ou trio de favoris, que vous payiez 226.- gagniez et receviez 210.-. Soit perdiez 16.-, pour la joie d’avoir prétendument gagné! Le “plaisir” de contribuer contre votre gré à une forme de détournement de biens de genre inqualifiable. Et perte de 26.- en cas de non-partant joué.

Et ce n’est pas fini, en matière de curieux usage de faux dans les titres et/ou négligences gravissimes de certaines Directions relativement passées. Ne serait-ce que des États de Genève et Berne, de toute manière complices des pires prédateurs sans scrupules au détriment des endettés qu’ils fabriquent, et maintiennent à tout prix sous abscons asservissement financier des plus arbitraires. En écrasant sous leurs prétentions les plus farfelues quiconque de maintenu non suffisamment riche ou d’obédience de droite pour obtenir correcte protection de la Justice, contre les crimes perpétrés par certains groupes d’influence au pouvoir usurpé depuis des décennies.

Comme disait feu l’un de mes pairs du passé: J’accuse! Une quantité impressionnante de témoignages sur ce blog, depuis 10 ans, décrivent en détail nombre d’insanités politiques qu’ont fait subir l’État de Genève et celui de Berne à l’auteur et ses aïeux. Une amnistie au 31.12.2016 fut proposée par le trop drôle aux fraudeurs en question, dont ils n’ont pas tenu compte. Leur reste à présent à affronter le cataclysme économique des rétrocessions de leurs larcins et réparations pour crimes graves. Ayant engendré de multiples atteintes à l’intégrité d’individus traités comme des sous-citoyens, privés de toute défense véritable de leurs intérêts et droits, par la caste dominante nantie, tenant le cordon de lois ne servant qu’elle et desservant une immense véritable majorité de laissés pour compte.

Par l’étatique fraude à l’estimation des valeurs, le dénigrement et la dévalorisation systématique, l’absence crasse de toute reconnaissance des compétences d’assujettis pris en la spirale infernale du surendettement, dû à la primeur des intérêts privés de gestionnaires du prétendu intérêt public sur le droit à une vie décente et respectée, ainsi que l’exigent les principes d’une authentique démocratie … : Par leur notoire complicité avec des crapuleuses multinationales incitant au suicide, dépouillant à vie les victimes tombées au champ d’horreur de la corruption légalisée, en matière d’addition incontrôlée et de propagation de frais arbitraires pour recouvrement, au moyen de juteux tant qu’incessants rappels, continuelles réquisitions, menaces et harcèlement, contrainte, arrangements inégalitaires, etc … Par leur haute trahison des fondements démocratiques, leur sectarisme toujours en regain forçant bonne part des citoyens à supporter la torture du déni d’identité obligatoire, par l’abêtissement du peuple à divers titres, le fédéral et le cantonal coupables de ces procédés délictueux, sont sommés à présent de déterminer à qui profite le crime, sous enquêtes parlementaires, actions en responsabilités, plaintes pénales.

Ainsi, l’auteur qui vous défrise en parlant de lui à la troisième personne, lors qu’il mériterait pour le moins d’employer la quatrième, objecte avec la plus grande virulence au sinistre canular, catastrophique pour ce qu’il reste de l’image de Genève et de la Suisse, à la grotesque mystification de ces régimes prévaricateurs et alliés, discriminant impunément une partie de la population au profit de l’autre.

Poussant ses exclus de tout soutien réel à la maladie par stress et dépression, voire à la folie, les incitant massivement au suicide, par force, menace, coercition, nauséabondes obligations de contribuer à sens unique à une supposée aide et protection, hypothétique solution pour un retour à meilleure fortune rendu inaccessible. Grâce à l’aveuglement prescrit des Offices de Poursuites qui, s’ils reçoivent un jour un commandement de payer de 500 milliards adressé à l’État de Genève par l’un ou l’autre terroriste au pouvoir dans le monde, enclencheront toute la machine répressive contre le supposé débiteur, sans se soucier le moins du monde de l’honorabilité du créancier ni de la réelle crédibilité du montant de la prétendue dette restant légalement due.

Jusqu’au verdict rendu pour opposition généralement irrecevable et main-levée de celle-ci, déterminé par le principe de ne léser ni les intérêts du criminel créancier ni ceux de sa victime. D’autant plus si cette dernière des dernières est sciemment mise dans l’incapacité de verser l’avance liée à son opposition, ni de bénéficier de protection juridique conséquente.

Alors que gain de cause est offert, pour exemple, au malfrat créancier en une audience précisément fixée en l’absence dûment annoncée par double-lettre recommandée du débiteur; Mis ainsi dans l’incapacité de faire reconnaître les délits du dangereux prédateur usurpateur de caractère officiel, multinationale “intouchable” de l’extorsion de fonds, appelée sur ce support Extrum Krapulia, spécialisée dans le dépouillement final des blessés économiquement, maintenus à terre sous la botte de ses complices locaux. Parfois adressant les factures courantes, dont le débiteur n’a pas vu la couleur d’un bulletin de versement, directement au charognard en question; Vautour intolérable à traiter au plus vite comme il convient.

Il suffit! Quarante ans de si sinistre parodie de Justice, d’une administration fédérale et cantonale majoritairement pourries par total déséquilibre des forces, et néfastes influences de lobbies sur les parlementaires propriétaires de cette justice-là, ne sont plus à taire! Trop graves en sont les conséquences engendrées! Pour bien trop de lésés, anticonstitutionnellement abandonnés, et dont la souveraine Volonté Commune est constamment bafouée, foulée au pied du mur de l’indifférence élitiste et déconsidération d’office, imposées au profit de l’indéracinable plus fort, ayant contaminé et cadenassé jusqu’à la conscience de majorité de notables et d’électeurs trompés.

Quoi qu’il en soit, pour son recours dans les dix jours, Sa Majesté l’Empesté Ier, qui déclare ceci, convie vivement les nombreux avocats, juges, policiers et divers magistrats qui suivent ici ses aventures depuis des lustres, à se prononcer sans délai, enfin publiquement-ci sur les aberrations liées au barème infamant du minimum vital et des abus de poursuites en Suisse!

Soit au surendettement massif provoqué par des Services prétendant protéger et aider le citoyen à survivre convenablement et à l’abri d’abus manifestes, Services privés ou publics, vivant en fait de la persistance et prolifération de la ruine d’autrui à des fins condamnables, contraires à toute Morale et Justice réelles.

Départements soutirant aux plus faibles, par tous les artifices de lois chewing-gum réservés à d’aucuns dits supérieurs, maîtrisant ésotérique jargon servant à dépouiller ouvertement et sans rémission possible leurs opposants politiques et spirituels légitimement révulsés, par l’inhumanité de certains aspects de pareille machinale et insensée domination de l’Etat méprisant sur le citoyen rendu et maintenu vulnérable, corvéable et malléable jusqu’à ce qu’il pète un câble.

Honte à pareille pantalonnade, qu’est l’immorale interversion traditionnelle entre: Qui doit et qui reçoit; Qui d’honnête produit d’indispensables Valeurs et qui les parasite en bande organisée!

C’est bon, vous pouvez rire à présent. Et si vous êtes féru(e) de Droit, ce que l’auteur très droit n’est absolument pas, peut-être d’aventure vous mouillerez-vous également un chouia à dénoncer le crime étatique que constitue la mentalité de taiseux connaissant tous les trucs, pour bénéficier de ce qui est dû par les lois au citoyen ne le sachant pas, qu’il ne faut surtout pas lui révéler mais rendre le plus obscures possible.

Halte à pareille politique intéressée, aux fondements rétrogrades ne sachant qu’agiter le bât d’airain.

Et l’hilarité, alors, c’est pour quand? Un peu plus loin. Mais point d'habituelles prouesses drolatiques, poétiques ou stéganographiques pour l'instant, que vous retrouverez en relisant les centaines de chroniques précédentes. Votre bon Roi-Député du Parti Railleur ayant passé quatre jours à reconstituer la totalité de son Mac OS X, récupérer ce qui fut en partie sauvegardé, du fait qu'au matin du 7 janvier, où il ne neigeait pas encore, il trouva son écran d'un blanc immaculé. Œuvre de possibles en.....

%%%

Quoi qu'il en soit: Patience est l’amère des vertus: En attendant, sinistres machinations encore:

Tornade de rage n’envahit-elle votre cervelle, souvent, quant en coup de vent vous changez de véhicule de transports publics à Bel-Air? Attendez le 14 en direction de Bernex, entrez sans vérifier et vous retrouvez Place Neuve, que vous venez de passer dans l’autre sens! Devez sortir précipitamment, tenter en vain de courir devant le véhicule à l’arrêt qui repart en direction de Bel-Air d’où vous venez, tram qui évidemment démarre sous votre nez.

Certes, vous fûtes fautif(ve)s d’inattention, vous vous impatientez en le 18 et non le 14, comme escompté. Subissez l’abominable loi TPG de l’éternel conflit 14-18! Tous deux trams de pareille couleur, même aspect sur mêmes rails! L’horreur!

Certes, tsunami d’animosité aura submergé votre cervicale pilosité! Alors qu’honteusement maugréez contre si stupide absence de différenciation entre les deux véhicules! Lors qu’en vue d’élections, nos désintéressés TPG mettent tout en action pour peinturlurer leurs véhicules à l’effigie des plus ou moins patibulaires faciès de droite dure gouvernante, de préférence affichée.

Ou, comme actuellement, couvrant l’un ou l’autre des trams en arrogante circulation: De mirifiques paysages de Turquie, par lesquels nos altruistes TPG nous invitent à passer d’inoubliablement retentissantes vacances. En cette doulce nation dont le dieu vivant, invité ces jours en Suisse, s’autorise continuellement à plus de tout-puissance s’accorder, et devrait vous accueillir en touristes, et plus si mésentente, selon lui pour le moins jusqu’en 2029! Mais certes, 13 ans de pub en rab pour les TPG, c’est tout bénef. Sonnant et trébuchant; Autant que lors des habituels coups de frein brutaux de conducteurs pressés de terminer leur circuit!

Ainsi, à la merci de tels spécialistes du détournement de meneurs, vous êtes dans le 18 et non le 14, et rien, absolument rien ne les distingue! Si ce n’est la petite plaque comportant le numéro, à l’avant et à l’arrière, invisibles depuis le quai, si vous n’avez regardé le monstre arriver! Alors que vous n’avez jamais le temps de courir à un bout ou l’autre pour vérifier. Le temps d’arrêt à une station excédant rarement quelques secondes, d’autant plus si quelqu’un se précipite pour ne pas le manquer. Auquel cas les portes sont très prestement fermées et impossibles à rouvrir. Durant les 10 minutes s’écoulant avant que le véhicule ne daigne démarrer. Ou annonce le traditionnel “dû à un incident de parcours les passagers sont priés de continuer à pied”. Seule chance pour vous de vous échapper du 18 avant la station suivante … Et éviter ainsi une importante perte de temps ……..

En résumé: Les portes se sont ouvertes, vous êtes entré(e). Les écrans indicatifs au plafond sont désactivés. Pas le moindre indice susceptible, à l’intérieur, de déterminer la destination de cet engin. Pas la moindre annonce relative à Carouge ou à Bernex. À peine si de temps à autre une féminine voix-off prévient que “La diffusion de musique et la mendicité sont interdites dans cette rame”! Annonce à coup sûr couverte par les deux incontournables seuls airs d’accordéon et de contrebasse joués depuis Mathusalem, de Roms devenus si familiers sur ce trajet depuis le fond des âges urbains, et sans doute pour des décennies encore, que l’on finit par avoir l’impression que ce sont des proches, et que c’est nous qui avons composé chaque note de cette musique devenue horripilante.

Donc: Avis aux TPG Picassos: Assis êtes sur un véritable El-Dorado! Le bon Roi-Député du Parti Railleur, vous invite urgemment, aux frais de la princesse évidemment: (même extrême-orientale, s’il le faut, là où s’achètent à des dizaines de millions la pièce, pour les bouffer, de gentils cabots humains sachant bien courir après la baballe) …

… Votre Serein sous-Souverain : Vous convie à la peinture sur véhicules d’immense maillots de sport: (À la gloire des lointains transports de la polluante corruption sportive) Maillots peints portant, respectivement, un numéro 14 de haut en bas de la rame d’une couleur de base unique et jamais changée, elle, et un numéro 18 pareil sur le maillot d’un véhicule composé d’une autre couleur de base.

Modèles bien distincts en lesquels, à peine ayant pénétré en ces temples dédiés aux smartphones en folie, vous ouïrez l’adorable voix de la bimbo TPG vous annonçant: Cette rame N° … en direction de … vous souhaite la bienvenue!

En l’occurrence: Grâce au joyeux rapprochement avec la susdite princesse, ces maillots peints à numéros indicatifs géants, devraient être si parfaitement financés par cette dernière, qu’elle offrira au passage la gratuité des transports pour tous enchantés passagers: De voir, les yeux bridés d’émotion, les splendides paysages d’Orient baignant sous les particules fines, remplacer l’actuel affichage des sauvages contrées les plus attardées, ou des sempiternelles tronches brutes d’oppresseurs à réélire …

Ainsi, plus aucune confusion n’est possible.

%%%

Enfin: Rien d’aussi grave, finalement, que ce parc d’attraction dédié à Bob l’éponge, aux Philippines, qui inquiète tant Greenpeace!

Imaginez: L’abominable Bob l’éponge ne fut-il récemment condamné pour homosexualité, par la Commission Ukrainienne de protection de la moralité sectaire et dégénérée?

Bah! Il faut bien donner du boulot au nouvel Hitler Philippin, qui se fera un plaisir d’exterminer de ce paradis artificiel relativement gay tous les enfants addicts au fléau Bob l’éponge! Alors que ces gosses dès neuf ans auraient mieux à faire en s’entraînant, l’année durant en cellule, à convenablement se flageller le Vendredi-Saint, comme tout bon Philippin qui ne se respecte!

Par chance, le niveau de religiosité aux abords de l’enfer de Bob l’éponge, devrait s’élever d’ici un millier d’années, au point de rivaliser avec celui des dangereux radicaux locaux, misant leurs dernières cartes sur la conservation du silence autour de la fonction naturelle du neurotransmetteur hormonal glutamate, déterminant les préférences sexuelles de l’individu à détruire petit à petit ou à glorifier s’il se dit guéri de telle tare!

Mais: Oh, comme c’est dommage. Aux dernières nouvelles, ce parc ne se fera pas; Interdit par le tyran Philippin. Pauvre Bob l’éponge. Discriminé pour discriminé, qu’il vienne subir le supplice du déni d’identité obligatoire en installant son parc à Genève-Acacias. La richissime Caisse de Prévoyance de l’Etat de Genève, toujours au parfum, ayant racheté pour 200 millions de notre argent sans nous demander notre avis le terrain de Firmenich, qui empoisonnait épisodiquement si allègrement l’air de la Jonction ; La CPEG se fera un plaisir d’installer Bob l’éponge sur son sol contaminé, qui nuira aussi bien à la santé de ce dérangeant gay, que tel fut le cas durant des années pour les conchiés locataires alternatifs d’Artamis.

%%%

Sûr que les chantres de l’homophobie institutionnalisée préfèrent, aux tendances de Bob l’éponge, les inclinaisons du macaque Japonais aperçu en pleine activité sexuelle sur le dos d’une biche. Ou de ces phoques violant puis dévorant des pingouins. Confondant visiblement leurs proies avec des amantes religieuses.

%%%

Patins, encore: La mère d’un hockeyeur doit rembourser 9’600.- d’allocations touchées indûment. Le Tribunal fédéral ayant décidé que le niveau du jeune était devenu professionnel et non plus en formation.

Le pauvre! Qu’est-ce que sa maternelle va lui passer, pour l’idiotie d’être devenu si bon! Comme s’il ne pouvait pas rester définitivement en formation! Espérons que cette mésaventure décourage les autres jeunes hockeyeurs à devenir professionnels, et qu’ils finissent leur carrière sportive en qualité d’éternels amateurs peu doués au Genève- Servette Hockey Club!

%%%

Ou qu’ils se recyclent plutôt dans le business Foot, qui a le vent en poupe: Car en 2026, la Coupe du Monde se jouera à 48 équipes de semi-culs-de-jatte. Mais seulement 48 équipes est scandaleux pour les nations discriminées, soit trois équipes sur quatre dans le monde qui sont privées de Mundial!

En effet: Comment une équipe peut-elle se prétendre Championne du monde! Alors que la plupart des formations sont exclues de cette compétition!

Que l’on appelle alors cet évènement la Coupe du quart du Monde serait plus correct! Et comment le public peut-il ainsi se priver d’une passionnante demi-finale opposant San-Remo contre Andorre, et Monaco contre le Vatican? C’est inacceptable! D’autant plus qu’avec ces pays si sportifs en matière financière, la FIFA devrait encaisser un sacré paquet de pognon supplémentaire à planquer, en choisissant le Vatican pour organiser le Mundial 2030 et autorisant ses sportifs à jouer en jupe. Ce que l’esprit de ce sport interdit même à ses femelles sans âme, singeant si virile chasse gardée. Incapables même d’atteindre le stade honorifique de hooligan.

Quoi qu’il en soit, ces équipes de mouchoirs de poche auront toutes leurs chances de remporter le Mundial 2030. D’autant plus qu’après les compétitions en Russie et au Qatar, la totalité des footballeurs de nations ayant eu l’imprudence de battre l’équipe organisatrice seront soit au goulag, soit esclaves de fanatiques islamistes ayant financé l’évènement. Il y aura donc bien du sport.

%%%

Enfin, tout va bientôt changer dans la continuation, en ce monde. L’expert en transhumanisme Laurent Alexandre, le grand spécialiste en la matière nous prévient : Nous avons encore une vingtaine d’années devant nous, avant que les robots ne nous dominent.

Preuve supplémentaire s’il en fallait encore, de la loi naturelle immuable voulant que, si l’on prend une pelle et creuse un trou en terre, au fur et à mesure que le vide s’agrandit, que la terre en est retirée, un monticule se forme à côté, comportant exactement la même quantité de terre que celle qui manque dans le trou. Il en va de même en toutes choses, à commencer par la quantité de matière dans l’Univers, exactement pareille à l’antimatière, à un quantique détail près ! Donc plus un génie accumule de données, plus le trou creusé dans ses connaissances comporte en gros la même quantité de bête vide. Croyez-en l’idiot savant qui vous l’affirme !

Vingt ans avant d’être asservi par des robots ? Alors que le début de cette chronique atteste indiscutablement qu’à Genève tel est le cas depuis 40 ans !

%%%

Encourageant, par ailleurs, que de voir le grand maître de l’inhumanité américaine prétendre qu’il va être le plus grand créateur d’emplois que la référence passe-partout n’aura jamais eu le malheur de mettre sur terre ! Aucun doute là-dessus, l’Amérique n’aura bientôt plus un seul poste inoccupé, ni aucun humain sur le marché du travail.

Son adoratrice première, la future destructrice de la France, a été aperçue buvant un café dans la Trump-Tower !

Qu’elle fasse attention à elle ! La caféine est une drogue! Il conviendra qu’elle veille à boire de l’eau minérale, dans le troquet jouxtant le palais présidentiel Philippin ! Et qu’elle évite de commander un galopin dans celui de Pyongyang.

Ceci bien que, dans le fond, tout au fond des abysses de la réflexion, un monticule de même quantité d’inconnues s’est formé. Et alors que votre doué ex-turfiste visionnaire, (sauf en matière de quarté ou quinté, certes, où il ne se prononce pas, même ayant accumulé un nombre faramineux d’indices sur entraîneurs, états de la piste, distance, performances, drivers, chevaux, etc) et excellent pronostiqueur ne s’étant jamais trompé sur ce support, ou de manière quantiquement quasi-négligeable, concernant les matches de coupe du Monde et bien d’autres prévisions, une seule finalité annoncée fut erronée, totalement imprévue pour l’auteur qui fut sidéré, comme presque tout le monde : Quant à l’élection d’un misogyne, raciste, homophobe, ignare en matière de politique à la Présidence des États- Désunis ! La surprise fut totale. Donc les surprises les plus invraisemblables peuvent se concrétiser, même s’il s’agit du résultat de tricheries ignobles.

Aussi, allez savoir, finalement ! Ce qu’aucun opposant écarté du pouvoir ne peut réaliser, un milliardaire et son entourage pourris de fric sont seuls capables d’équilibrer ce monde détraqué. Soit ils agissent impunément comme les dernières des immondes crapules, perpétuent et augmentent l’écrasement de la masse laborieuse au profit de la secte politique dominante, comme en Suisse, soit ils réalisent soudain que c’est allé trop loin, qu’ils n’ont plus besoin d’agrandir leur inutile monticule de ce qu’ils enlèvent par ruse cynique aux démunis, et deviennent les meilleurs et plus humains, bénéfiques et justes dirigeants de tous les temps. À la nouvelle surprise générale. Mettant fin à toutes guerres, exclusivement générées par leur misérable comportement égoïste conservateur, encore honteusement tellement actuel, indigne même du bât d’airain …

%%%

Bon, les dictateurs fous, les États de Genève et de Berne, les TPG, la FIFA hard et … C’est fait … La surveillance sérieuse des logarithmes fourrés n’importe comment dans l’intelligence du futur, par ceux qui en manquent, d’intelligence futuriste, servira espérons-le pour deux bons millénaires après notre Jicé … ! Tout gazouille donc au cœur de la jungle …

Ali GNIOMINY

« L’Eden ici …

DSC_1594.JPG

« … Là serfs vainc … »

DSC_2510.JPG

«  … Hante hauts rangs ... »

DSC_0233.JPG

« … De rade aux vils »

DSC_1967.JPG

P.T : Si, d’aventure existe un particulier ou une efficace Association de défense des victimes d’État de non droit, qui souhaite éviter à l’auteur l’humiliation supplémentaire d’être forcé à retirer, par manque de moyens, ses légitimes oppositions aux poursuites scandaleuses de son débiteur le Département des Finances de Genève, et se propose de régler les 1'200.- de ce racket légalisé avant le 18 janvier, il lui suffit d’adresser un message sur geneveculture@romandie.com pour être contacté. Permettant ainsi à l’auteur d’éviter l’arrêt maladie provoqué par les prévaricateurs, nécessaire à la rédaction du recours par absence de possibilité de faire valoir ses droits, et à la prise de contact urgente avec divers avocats pour le suivi des actions en responsabilité et enquêtes parlementaires nécessaires.

04/01/2017

SANTÉ AUX RIS DITS CULMINANTS ET BON ART NÉ ! TOUT MORVEUX !

Votre bon Roi-Député du Parti Railleur, par ailleurs bas rond-de-cuir des bas-fonds de l’État de Genève, vous présente ses Vœux les Meilleurs, et vous informe de l’heureuse naissance au 01.01.2017 du CERS, Centre d’Enseignement et de Recherche Stéganographique, en lequel œuvrera Sa susdite Excellence, à titre d’indépendant à 25% de taux d’activité. Aidé en cela par les délicieux Services de sa Caisse de Prévoyance, qui se feront un devoir et plaisir de lui rétrocéder la part à cet effet qui lui revient sur son capital en libre-passage.

Mais sinon :

Ô combien pathétiques que ces Bons Vœux à sens unique, que l’on envoie, jamais ne reçoit ! … Que d’amis qui fourmillent sur le souk de Facebook. Mais, d’ailleurs ? Médaille européenne de chaîne hautaine d’indifférents ignorants consternés est décernée, sans haine et vaines tentatives d’invectives.

Mes bonnes résolutions sont : Zélée récupération de ce qui me fut volé par de faux battants, en quarante ans d’atteintes à mon intégrité par feintes imméritées, dévalorisation, déconsidération : Abus d’imbus d’eux, merdeux voleurs d’honneurs, fraudeurs de valeurs !

L’heure est venue où, maintenu par saugrenues cliques politiques, se libère des barrières coutumières du langage à ambages, et dispense stéganographie : Qui promet, et met au défi les stupides cupides, de réparer ce qu’égarés, idiots gérants de rangs sociaux et pépites de mérites, pestes noires au pouvoir, restent devoir au concepteur d’authenticité, innovateur producteur à féliciter ! Ulcéré déconsidéré à révérer et rémunérer pour quarante ans d’ajustement de traitement dégoûtant, bêtement infligé par affligeants figés, mitigés dirigeants faussaires de repères.

%%%

Ainsi : L’eugénisme monétaire altère la classe des races de tricheurs, dénicheurs de talents valant trop cher pour la jachère en laquelle ils délaissent la culture de valeurs sûres, au bénéfice de promesses à la pelle : De fils de pure imposture idéaliste, en piste d’abjects concepts Paternalistes par trop simplistes et à accrocs, quantifiables en diable.

L’eugénisme kleptocratique glaçant ne craque que sous le séisme démocratique blessant ses nanties dynasties, où ne s’effondrent ni ne tombent en cendres si minables nids d’esclandres insoutenables et atteintes qui éreintent.

%%%

Mais passons. Il n’empêche qu’en impose toujours la photo des sept singes de la salopée canopée politique. Ne manque que le Wanted dessous et le montant de la récompense pour la capture …

%%%

Quant aux fuyards ouistitis d’ici, chapardeurs de droits et libertés, il n’y a pas photo : ils feraient bien de s’inspirer des dignes principes de Bertch Cabinets, couvert d’or en goûtant au plaisir d’offrir à ses 800 employés une semaine de vacances aux Caraïbes, tous frais payés. Comme d’autres entités intelligentes, qui en font de même en offrant de fortes sommes et des actions à leurs employés, afin de booster leur productivité et obtenir les meilleurs résultats dûment prouvés.

Alors qu’ici, nos primates politiques font tout le contraire, nous restreignant en tout. Fabriquant la contre-productivité et les résultats désastreux que l’on connaît, afin de générer un nombre exponentiel de salaires de gorilles coupeurs de têtes, chargés de réprimer justement la contre-productivité créée de toutes pièces à ces fins, de tout bouleverser, tenter en vain de balayer ce qui est établi, avant de laisser prestement place sale aux nasiques, bonobos ou gibbons suivants.

%%%

Songeant à leur mirifique avenir déjà concrétisé : Ainsi existe à présent Method-2, robot Sud-Coréen de 4 mètres de haut, piloté à distance ou par un humain assis à l’intérieur du torse d’acier. Le charmant Method-2 qui devrait être commercialisé fin 2017 au modique prix de huit millions de dollars pièce. Utile « pour des tâches dans des zones dangereuses ».

Certes, certes. Mais, pour un lot de mille de ces géants guerriers d’acier, sûr que les actuels pontes de la milliardocratie planétaire obtiendront un bon rabais. Lasers exterminateurs en sus. Et, de toute manière, sur les 4'400 milliards accumulés à de sectaires fins, leur gang a enfourné, rien qu’en 2016 : 237 milliards de plus ; Soutirés à la misère qu’ils conservent sciemment en l’état ou démultiplient à titre de future chair à robots ! De quoi s’envoyer l’un l’autre plus imposant lot de Method-2 que celui du taré de vis-à-vis. Vive le progrès.

Mais : Oh : Les auteurs de science-fiction à la con, Japonaise donc, vous êtes satisfaits maintenant ? Vous ne pouviez pas inventer de l’avenir concevable plus guilleret ? Du genre qui finit bien, tout plein de fleurettes et de papillons ? Au lieu d’animer la machine inhumaine tapie aux tréfonds du cerveau primate le plus arriéré ? Regardez ce que sont en train de concrétiser des ignares, vous imitant au pied de la lettre robotique, comme le font avec leur Bible les crétins fondamentalistes !

Portant bure qui frémit de soulagement à l’annonce du décès de tant de géniaux gêneurs, les regrettés Philippe Becquelin, Raymond Burki, Marcel Gotlib, Siné, l’équipe de Charlie Hebdo, etc.

Amis Chapatte et Barrigue, … Il s’agit de commencer sérieusement à rester sur nos gardes.

%%%

D’autre part : Nul doute qu’il convient de fréquenter régulièrement les tropiques durant des décennies, pour finir par adéquatement déprécier l’esprit bisounours européen. Fondamentalement irresponsable face à la logique de guerre mondiale débutée il y a près de vingt ans.

À chaque retour d’Amérique du Sud, d’Afrique ou d’Orient, où vous avez connu plusieurs fois la séquestration et le vol à main armée, une autre fois la torture, le couvre-feu, les violences, menaces, meurtres par dizaines et destructions alentours, les nerfs à vif 24h/24, somnolant parfois le doigt sur la gâchette d’un fusil de pêche à harpon, un œil ouvert, histoire de viser si possible une jambe plutôt qu’un torse, raison pour laquelle vous refusez le revolver à titre défensif … Sachant que celui qui entre-là a conscience et est préparé à ce qu’en cas de pépin il tue ou est tué … À chaque retour au youpeïdi pays d’Heidi et environs, vous ne pouvez qu’être horrifié(e) de constater l’absence totale de réelle sécurité, entraînement à confronter des concepts de guerre en cours.

Certes, ce n’est point d’aujourd’hui que rôde le danger, et pas qu’aux tropiques. Ainsi, les 2'500 et quelque fidèles à ces chroniques, se souviendront que celui qui les pond authentiquement, comptabilise presque autant de fois que James Bond en tous ses épisodes où il se trouva avec le canon d’un revolver sur la tempe et/ou une navaja sous la gorge. Simple civil baroudeur épisodique découvrant à 14 ans le canon du fusil d’un paysan en crise de nerfs, ado alors se plaçant entre l’arme et son ami qui avait eu le malheur d’essayer un tracteur … Puis canon sur le front, dès l’âge de 16 ans, en Suisse toujours, du feu richissime père d’un dealer qui, pour sauver son géniteur du filicide, lui avait fait croire que l’acheteur était le vendeur … Puis à Berne également, avec un boxeur dérangé, cran-d’arrêt ouvert en main … Puis à Annecy, pris en stop par un restaurateur malade mental ayant juré de flinguer un Suisse avant minuit, détourné jusqu’au Massif Central, ayant miraculeusement pu s’échapper grâce à l’aide du jeune esclave-cuisinier du fou, puis en France toujours, braqué à Orange, Marseille, aimablement délesté à l’astuce de toutes ses affaires à l’hôtel à Perpignan, cambriolé trois fois en 30 ans mais ça ne compte pas, donc, etc, j’en oublie … Sans parler d’épisodes à Genève, en 1980 environ, eh oui, aux prémices de cette nouvelle guerre du riche contre le pauvre : Braqué devant les Forces-Motrices par les « Pharaons » une bande de loubards connards de la préhistoire guerrière locale, puis par des ordures Eaux-Viviennes : Drogué et violé en bande ; Puis, au Brésil … Vous avez du temps ? Plus trop, c’est vrai. C’est absolument vrai, et ça la fout mal ? N’est-ce pas ?

Intolérable, qu’un comptable de bonne famille, dont le destin un matin au Pont du Mont-Blanc lui fera tout perdre, sans la plus petite faute de sa part, accident de moto dû à un camion passé au feu rouge et ne s’étant pas arrêté, plongeant le jeune et talentueux champion aux échecs, accordéoniste poète et tout le reste en une descente aux enfers de quarante ans au moins : Insupportable que de réaliser qu’il n’a aucunement recherché ces risques ;

N’a jamais fait partie de gang, secte, parti, trempé en aucune affaire louche depuis plus de quarante ans, quand il fut légèrement condamné pour petit deal entre amis, est artiste et fonctionnaire tout ce qu’il y a de plus normal …

Excepté l’accumulation d’agressions subies en question ! Lors de voyages autant qu’en nos contrées. Mais à des degrés de risque fatal variés. Attendu qu’il n’est pas (encore ?) courant que des bus locaux se fassent aborder, dévaliser, que les passagers soient enfermés et le feu mis au véhicule, évènements résumés ailleurs en un bref entrefilet. Ou que se pratiquent ici des arrastao, dizaines de bandits entrant en un lieu public, dérobant tout aux gens sur place et s’éclipsant avec ou sans meurtres. Milices infernales régnant en de si multiples contrées :

Impensable, inimaginable au pays bisounours, ou le jeu de l’autruche paraît tellement plus affriolant, à la recherche de vers …

Or, ne sont point toujours bisounours ceux que l’on pense. Qui viennent de recevoir un joli camouflet de la part de François Hollande ! Vraiment : Rien de Sauvage à la grâce de Jacqueline !

Il faut avoir connu l’horreur répétées de la brutalité aveugle, de ses atteintes physiques, ses humiliations, risques imminents de mort, sa réclusion, son dépouillement sous le joug de tyran(s), pour juger convenablement du sort d’une victime notoire ayant fini, certainement dans un sursaut instinctif d’auto-défense définitive irréfléchie, par tuer son/ses prédateur/s.

Mais, c’est que ça fait tâche en le mirifique décor helvétique et européen, que de réaliser combien la bête Austérité en toc au profit d’intérêts privés provoque planétaire précarité et fatale animosité !

Combien : Telle précarité fabriquée fournit de nids d’assistés ou de délinquants forcés, imbriqués en d’extrêmes problèmes, dont vivent de la dérive de pendables contribuables veillant, ayant élus à privations en adoration.

%%%

Louanges, encore : Béni soit Saint Mc Do, Patron du plus haut des cholestérols ! Qui s’installe Place Saint-Pierre dans un immeuble du Vatican !

Business is business. Il faut bien demeurer concurrentiels. Du coup, l’Église catholique n’a plus le choix. Soit elle ferme boutique, soit elle propose des double-hostie frites-mayonnaise !

%%%

Pudibonderie américaine, toujours : La statue de Neptune nu à Bologne est censurée par Facebook, comme le fut la Petite Sirène de Copenhague !

Et dès que Trump se sera acheté Bruxelles, un périmètre d’un kilomètre sera interdit aux prêtres, autour du Manneken-Pis.

%%%

Une chose est certaine : le prochain lauréat du concours américain des inventeurs sera celui qui trouvera comment faire pour que les bébés naissent habillés !

À ce sujet, Laëtitia Milot, actrice, affirme, en substance : Mon mari et moi voulons un bébé, nous ne baissons pas les bras !

Eh bien, s’ils pensent qu’il suffit d’avoir les bras levés pour ça, ce n’est pas gagné.

%%%

L’animatrice Hapsatou, quant à elle, est comblée par son nouveau-né. Drôlement précoce, en effet. Mais avec le nom de reine D’Égypte antique que porte sa mère, rien d’étonnant aux relations consanguines. Cependant, dit-elle encore, ça l’épuise.

Mais, vite, que quelqu’un l’informe qu’elle peut baisser les bras !

%%%

Et savez-vous que tout Français est un donneur potentiel ? Triste ! La résistance est bien morte et enterrée.

Ah ? On parle ici de dons d’organes ? Domaine pour lequel la Suisse, elle, régresse, comme en tout, d’ailleurs. Seulement, au pays de Frankenstein, il est compréhensible que l’on soit un brin réticent à la transplantation, de peur de voir un jour des cerveaux de gauchistes comblant le vide abyssal des têtes de l’extrême-droite dirigeante.

Mais bref, chaque Français peut toutefois signer un formulaire de refus de donner ses organes. Et, dans ce cas, si ensuite c’est lui qui a besoin d’une greffe ……. Il y a relativement peu de chance qu’un formulaire de refus implanté finisse par correctement fonctionner comme un cœur ou un foie.

%%%

Si rose que soit cette époque, il n’est à craindre d’y rajouter une minuscule pointe d’humour noir : …

Appenzell : Une perquisition vire au drame !

En voulant fuir, le locataire est resté coincé

dans la chatière !

… De bien vilaine manière …

Ali GNIOMINY

« Fourmi des glas sciés … »

IMG_0332.jpg

« … Prise sous toile d’Art renié »

IMG_0330.jpg

Et en hommage aux susdits disparus, à nouveau cette esquisse toujours plus actuelle d’un art que j’ai momentanément laissé de côté.

dessin.usa.chine.jpeg

Désolé, je dois vous laisser, j'ai un poème qui débarque à l'improviste, il faut que je l'installe.

27/12/2016

QUI EST LE PLUMÉ IRRITANT?

L’écharpé par l’âpre et mité rang ?

IMG-20161224-WA0051.jpg

Ou quelque chirurgien alcoolisé ? (Non non, certains ne le sont pas, ils ne s’agit point de croquemorts ou de promoteurs immobiliers) : Qui : S’il opère sous influence risque son titre, son poste et la vie d’un seul patient !

Ou quidam politicien alcoolisé ? (En existe-t-il qui ne le sont pas ?) Risquant son permis de conduire et la vie de millions de personnes !

Des milliards, si ses beuveries lui ouvrent les portes du sommet des responsabilités planétaires. Que l’alcool lui fait voir à double et rend ivre de puissance.

Or, d’aucuns pochards ayant pris de la bouteille font dans le Zéro Tolérance. Alors que, viscéralement anti-arabe, ces joyeux larrons renient encore l’existence du zéro.

Paradoxalement, se tolérant entre eux comme Monsieur Jourdain faisait de la prose. Dégoulinant de condescendance envers leurs membres apprenti(e)s-assassins de la route. Pris en flagrant délire de conduite perturbée.

Et s’enchaînent les goguenards entrefilets sur nos quotidiens, décrivant l’appréhension par d’aimés chers répressifs concitoyens : D’élu(e)s de Droite pulvérisant l’éthylomètre.

De cette Droite avinée, en étant arrivée à la plus ignare des grossièretés consistant à confisquer le permis de conduire, à titre préventif, à des piétons pris avec 2 grammes de haschich. Les obliger à des contrôles de détection d’absence de consommation du H sur trois mois …

Votre bon Roi-Député du Parti Railleur, pour rappel et par ailleurs, vous ayant maintes fois décrit la miteuse raison de la prohibition du cannabis depuis le premier tiers du XXème siècle, afin que DuPont de Nemours dispose du monopole des textiles, n’y reviendra pas.

Mais cette interdiction, totalement arbitraire, de la culture du merveilleux remède millénaire chanvre, dont bénéficie quotidiennement l’auteur depuis 46 ans, ce si sinistre stratagème éminemment industriel fut facilité par de scabreuses relations entre foireux, baignant en le champagne coulant de leur haute trahison. Sur les blessures de centaines de millions de faussement marginalisés !

Et s’engouffra en la brèche : Tout ce que la planète compte d’addicts au bon ordre lucratif : De soutien aux pègres du marché noir ! Grâce à la: Fondamentalement injuste double condamnation des victimes. Via la dépendance dûment favorisée, instillée, protégée, et sa juteuse répression et « réparation » des dégâts causés aux intégrités abusées.

Ainsi, entre ami(e)s d’ivresses coutumières l’on conduit les nations ou plus petites régions, ou plus minuscules encore, tout dépendant de la dose de vertige ingurgitée et de sa tolérance !

Résumons : Un badaud, mains dans la poche se fait contrôler, on le fouille et trouve un joint d’herbe : Il ne peut plus conduire de véhicule.

Ainsi, les répressifs tolèrent à l’évidence des clubs de fumeurs, dans le but de récolter les coordonnées nécessaires à priver ces usagers usagés de permis ! Rien de plus correct.

Et se rient de leurs grivoises frasques d’ivrognes tout-puissants, susceptibles de nous exterminer, en fonction de l’une ou l’autre de leurs phases éthyliques belliqueuses, rieuses ou pleureuses, si traditionnelles de l’emprise du poison alcool !

Et puis : L’immense majorité des conducteurs consomme des remèdes prescrits susceptibles de nuire à la conduite, l’attention, l’éveil, etc.

Or donc : Tolérance zéro ? Soit ! Exigée !

Des contrôles préventifs très pointus de chaque usage de médicament par la population, prenant le volant ou non ! Retrait à vie du permis en cas d’infraction par absorption d’une aspirine constatée, durant les trois mois écoulés avant la prise de sang !

Éthylomètre et analyse d’urine de la totalité des compétiteurs politiques avant toute session, réunion, etc !

Et sept ans d’interdiction formelle de conduite politique s’il y a plus de 0,000001/g d’alcool dans le sang ! Le temps pour celui-ci de se renouveler entièrement !

Écologiquement irréfragable ! Économiquement imparable ! 5 à 6 millions d’amendes de 300.- à 3000.- ça fait pas mal d’apéros pour bourreaux (à l’eau du robinet, hormis pour tous intouchables assermentés ! Ayant promis de ne plus boire dès qu’ils auront fini d’entraîner tout le monde en la bière).

En l’occurrence : Tolérance zéro ? Oui !

De dispendieux cours de prévention, examens à répétition infligés aux délinquants médicalisés avant de prendre la route ou de la contrôler !

Saisie de permis, entreposage massif et destruction des stocks d’aspirine, Dafalgan, … De toutes drogues meurtrières perturbant la conduite attentive, prises sur les malfrats piétons susceptibles de conduire un véhicule !

D’autant plus qu’en en ayant reçu préalablement la scandaleuse autorisation, par complicités de soûleries restant à définir !

Et arrestations, évidemment, des sinistres dealers Hoffmann-Laroche, Ciba-Geigy, Sandoz, etc, et complices de la Santé, saisie du fruit de leur trafic de mort, etc.

De surcroît : Croyez-en le bon baron-de-cuir, à voir de quel bord sont généralement les élus pris en leur rutilant monstre d’acier, avec un taux de meurtre par dol éventuel particulièrement digne des plus graveleuses singeries de la canopée sociale :

Il est vital de renommer l’association Nez Rouge en Nez Marron !

Bref :

Suprême euphémisme : L’alcool rend cons ceux qui l’adorent religieusement dans le cadre de leur business au pouvoir ! Qu’on se méfie d’eux et de leurs (ré)actions déplacées !

Et encore bien plus cons ceux qui s’abstiennent d’en consommer et le condamnent pour des motifs sectaires ; Les plus sournois et dangereux !

Quoi qu’il en soit : Sommez cons avec modération !

%%%

Bah, l’essentiel n’est-il point que, par astuce magnétique, le CERN soit parvenu à mesurer le spectre optique d’un atome d’antihydrogène à charge neutre ?

Le spectre optique étant, comme chacun ne peut l’ignorer, l’émission de lumière qu’un atome absorbe ou émet. En l’occurrence atome d’antihydrogène piégé sous vide !

Légère incertitude demeurant, cependant. Quant à la mesure de la menue différence entre la matière et l’antimatière, en quantité constatée (quasi-)égale, où réside certainement la distinction entre ces deux états universels.

Incertitude quant à la probabilité de parvenir à mesurer le spectre optique lumineux émis par un atome d’antihydrogène à charge neutre ! ???

Tout état neutre étant par essence incapable de produire ou projeter quoi que ce soit de lumineux !!! …

La recherche de telle différence risque de prendre pas mal d’anti-temps.

N’empêche qu’à l’évidence une charge neutre produit un certain magnétisme. La Suisse en étant la preuve, dont le magnétisme attire l’or comme nul autre aimant.

Tiens, serait-ce là, en l’atome d’antihydrogène de Meyrin que réside la Pierre Philosophale transmuant ce régime de plomb helvétique en or ?

%%%

Mais chut ! L’inquisition surfe plus que jamais dans les environs ! Flairant toute allusion au Mysterium Magnum alchimique, se trouvant en tous les foyers et permettant le miracle.

Ou condamnant à profusion de brulots qui tente de ranger le bordel foutu sur la Table d’Émeraude, face à l’Arche sur laquelle le Graal contient l’Hydromel de Jouvence égayant la Chambre d’Ambre du Temple Universel, et son Sel, trop éloigné pour se le passer …

Allez : Fêtes : Ce qu’aimez ! Ne vous laissez embobiner sous les doctrines …

Ali GNIOMINY

« Actuellement de son balcon remontant en l’anti-temps »

IMG_0106.jpg

21/12/2016

NUL N’EST PRO-FOIRE EN SON PAYS !

Il y eut Gainsbourg barré, Gainsbarre bourru bourré, il y a le sobre face hélas à l’opprobre : Le vertueux ! Et il y a eux : œuvrant à rançonner marrants sonnés !

Il y eut le fou, l’atour touffu des tout confus paradis des temps jadis : Il y a le dingue à bringues multilingues qui se distinguent ! Il y eut provoc en chocolat : il y a choc au scélérat toc de l’époque !

Dur ! Sûr : C’est en messes qu’errent hères qui, mesquins, quêtent air miné à poli halo inné sale, teint banquier maniéré, à flairer affairés et ferrer baratin des pantins du gratin et crétin fretin !

Nés pour veiller à payer : à n’éveiller, vaillants : Vies ! Assouvies envies ! Valeurs heureuses et qui libres, élèvent fibre de rares arts, denses sciences sûres, statuant sur tuants truands de l’Estime se ruant sur l’abîme : Abîmant sans radis érudit famélique en troc, croquant croquants, choquant chauds quémandeurs emmerdeurs, demandeurs d’heurts, d’art dare-dare se moquant, semant mots fous où d’autres se vautrent.

Nul n’est Pro-Messes, encensant baillis, qui confesse en fantaisies sinueuses, car hyène aigrie rit mais ne prie vils .. et givrés !

Trêve de bombardement.

%%%

Les Fêtes du business sont de retour, les familles politiques sont réunies autour du four des démunis, à deviser quant aux visées sur l’Appauvrir et le Soutenir, les alliés Piliers sur lesquels séquelles d’autrui ne font de bruit ; Ne fondent la glace en soi tenace.

Mais la kermesse du Jesus Business charme toujours l’enfantin, le candide, consciencieusement prêt à tout sacrifier sur terre pour se faire religieusement cocufier. Et pour tout arranger surgit, à des années-lumière de l’obscurantisme ambiant, un brave et sympathique pape, pontife dit furtif. Le compte défait peut démarrer.

Lors qu’en nos vaux : Le Président du Conseil des tas de gnomes économes, le lutin Soisfranc Courtlopin, expert en poudre de perlimpinpin, assis sur les magiques briques de sa famille, polie clique adroite pour mettre en boîte qui n’est ravi car ne vit en la ouate: Le djinn galopin Courtlopin s’imagine que sent le sapin la combine des copains errants, gérant si mal sac à malice où s’invente crise permanente de mise!

Sur le dos taraudé des farfadets, gentils assujettis cadets asservis à vie, la dette de chacun étant record du pays des hautains lutins baillis, son revenu le plus minable de la nation des punitions, alors que ce morceau de contrée, outré sous les assauts de seigneurs de l’extérieur, n’est point H.S.:

Crée en silence d’immenses richesses grâce à la race maline des djinns de l’or, ingénus sans liens habiles, venus du dehors, plus de 100'000 au quotidien.

Générant inouïs Fruits à diviser subtilisés : Revenant en partie à la prospérité des haletants habitants de la Cité ayant abrité à la journée telle fournée d’acteurs à l’heure, producteurs de valeurs qu’économe gnome Courlopin et copains rupestres séquestrent.

Ainsi, Robins des lois aboient leur foi et tirent profit sur déconfits sermonnés : Pour le redonner au Grand Jeu Rêve des avares, qu’ils préparent entre barbares lutins atteints d’impoli tic en leur fabrique de faméliques …

Pratique tic : De cligner des yeux au lieu de signer contes rendus aux non défendus, quant à leur dû « perdu », leur confort lors brisé, subtilisé, leur potentialité hors banalités, leur intense essentialité limitées.

Robins des lois soient aux abois ! Qui ne volent au secours bénévole que du lourd pris aux gourds, que du balèze qui pèse un max, pour axe de ritournelles directionnelles.

L’aumône nette erre, altère cette ère jusqu’à sa moelle mais c’est Noël. Assez des contes !

%%%

Or : Que cessent la Grand-Messe et le sacre des massacres à Alep !

N’est-il évident qu’il n’y a plus, sur place, que des journalistes du monde entier ?

Il y a fort risque de terrible atteinte aux fondements de la liberté d’expression ! L’Occident devrait prochainement songer à prévoir d’envisager possiblement d’éventuellement s’en offusquer à demi-mot un jour où l’autre, pour le reste R.A.S. !

%%%

Heureusement qu’il nous reste ce que l’on connaît du bon vieux temps ; Où tout n’allait pas si mal que ça, dans les années trente-quarante :

Quand la Terre ne comportait encore qu’un seul Hitler !

%%%

Monde à l’envers, assurément : des incendies sont déclenchés ici et là par des chats se baladant sur le plan de cuisson de cuisinières à écran tactile !

D’autant plus illogique qu’en règle générale immuable : C’est le pompier avant le minou !

%%%

Addict : Un braqueur Californien attaque un sex-shop ! Les deux employées l’insultent et lui lancent des godemichés au visage ! Il prend la fuite !

Preuve absolue, s’il en fallait encore, qu’il est parfaitement compatible d’être voleur agresseur et empli de principes intégristes vous faisant fuir à la vue d’objets de perversion !

%%%

Tout à l’inverse : Michèle, la belle, t’as de beaux Cieux, tu sais, à embrasser !

La mort gants ne prend jamais.

%%%

Ami Mix : Au mât t’osas là pin-up à gros nez à la hune hisser comme meilleur des rieurs crieurs: Précieux êtres : Adieu Maître !

%%%

Vive les tonneaux du traîneau des créneaux du label No Hell menant manants …

Ali GNIOMINY

 

« Flagrant délit de perte de pédales par excès de zèle

immortalisé par un radar mobile ?

Ou frais d’as taire à apparats plus hideux »

auber.png

14/12/2016

ERREUR DE DESTINÉES TAIRE !

OK, Bob. Compris. Tu as posé un lapin au cheptel des Nobel à Stockholm. Patti a eu beau pousser la chansonnette pour empêcher trop d’anges de passer, l’assistance généralement dupe a cependant compris que ton absence signifiait qu’il ne fallait s’y fier, que tu reconnaissais que ce Nobel pour Poète t’avait été attribué par erreur, puisque à l’évidence destiné au saboté bon Roi-Député du Parti Railleur d’Extrême-Centre-Gauche littéraire.

Tu ne pouvais, certes, prétexter que tu étais enrhumé, personne n’aurait vu de différence. Mais tu m’as compromis, là ! Pourquoi as-tu eu l’imprudence d’écrire que tu ne trouvais pas de mot pour dire l’honneur qui t’était fait ?

Ce qui, bien sûr n’aurait absolument aucun sens de la part d’un Poète méritant le Nobel, si celui-ci t’avait été vraiment destiné. Et tu devrais savoir que l’on doit employer le moins possible le verbe faire ! Mais honneur à ta sincérité. Même si tu t’es enfoncé plus encore, affirmant que tes chances étaient aussi grandes que d’être sur la lune. Et pour qu’un Poète ne soit pas dans la lune …

Mais ne regrette pas ces Nobels ânes et .. travaille tes vers dans le néant Genevois en venant t’y installer ; Histoire de végéter 40 ans en si stérile désert social, où tu composeras amas de remplissages de formulaires, paieras une fortune à la longue le droit d’être méprisé en adressant tes œuvres à qui de gauche.

Deal à ne négliger ! Car un jour béni, sûr que tu moucheras tous tes concurrents, en finissant par remporter le Grand Prix Littéraire du Local à Poubelles de la Ville de Genève !

Courage Bob Art exige ici de t’humilier adéquatement aux pieds de containers à vif comportant tous obstacles pathétiques au miracle Poétique. Hors des chais ne sentant plus la rose.

Mais dis, là, ne serais-tu un peu jaloux ? Beau coup n’est-ce pas ?

Tu apprendras, à la langue, comment biaiser l’éloge icône genevoise.

Allez : Que l’escalade de tes ballades, Bob, si tu la snobes, que la poussée à tes salades qui ne se vendent ne te rende malade !

%%%

Et si tel est le cas, consomme de préférence en France : Sauvée de justesse du pire fascisme en matière d’assurance-maladie. Fions-nous un instant à celui qui renonce à privatiser une partie de la couverture-maladie.

Mesure infâme prévue, combattue même par la droite française dont il est le nouveau plus mauvais exemple !

Droite et Gauche unies, conscientes du risque terrorisant de voir un jour la Sécu française tomber dans les égouts de la misère sociale générée par d’intouchables cossus privés, se chargeant de rendre malade puis de refuser, pour manque de moyens, les soins rendus indispensables à leurs esclaves. Maltraités comme dans l’État-Voyou Suisse.

Précurseur du modèle en vogue fondamentalement inégalitaire de la milliardocratie anti-pauvres !

%%%

Et aussi : En y songeant bien, il est surprenant : Que l’on doive faire lever l’immunité des prédateurs de la démocratie pour obtenir leur débandade !

Vie agrarienne a assez sévi ! Vision crétine des petites combines a trop trotté en bêtes têtes déréglées : Cinglées par la trique du fric étranglant, sous angle politique monétaire de pervers glandeurs : Les travailleurs, vaillants seigneurs ne parasitant, eux, le jeu excitant de l’égalité illimitée de traitement entre êtres .. aimant heurts et vrais bosseurs, pas las censeurs bloqués aux sous solitaires et coups de nerfs de la guerre, de la misère qu’ils génèrent, profonds déments !

En y pensant bien, il est étonnant : Qu’il faille que failles en lois de têtes de bois, par elles et pour elles faites, que fissures nous assurent accès au succès et regain de gains de cause peu moroses, face aux masses qui suent des corrompus en place à casquettes replètes et poches complices que cloches remplissent croyant croyants, audits vains !

Aux dix, vingt, aux dizaines de pots de vin détestables dessous de table entrant en l’antre des prédateurs prévaricateurs : Disons stop ! Et qu’ils écopent ce qu’ils salopent : Chaîne humaine souveraine libre et équilibrée de diffuseurs de qualité, de classe face aux semeurs d’inégalités !

%%%

Les Québécois, vous restez cois ! Les Belges … Déjà qu’il n’y a que vous pour dénicher une rime en elge : Oyez oyez : N’en veuillez point à un Welche de faire parfois dans le local (oui, enfin non, à poubelles … d’accord, j’accepte, ce doit être une foi inébranlable en votre humour fritant la flamme en dedans de l’affront qu’aux faux nids de vos tours l’on pourrait attributs huer).

Bref, de traiter des sujets de ce petit coin coïncidant souvent à ce qui se trame comme drames chez vous, entre philanthropes dépoussiérés et arriérés pithécanthropes.

Ainsi : Bien que nécessitant encore d’un chouia permettant de bénéficier de la totalité de la Science infuse, votre bon bas rond-de-cuir congratule celui qui Batou ses confrères en matière d’analyse des méprises socialistes défendant réduction de moitié de la taxation des bénéfices de prédateurs au détriment des collectivités publiques !

Nantis fournisseurs d’outils de culture du caviar à la Maillard, Salerno, Emery-Torracinta, Kanaan, … indéracinables incontournables irresponsables inexcusables !

Gauche qui fauche, rase, ce que sème la base qui aime Justice d’élus plus que bénéfices et tumulte d’incultes partenaires actionnaires.

%%%

Beaucoup plus à gauche encore :

Dire que des milliers de milliards furent investis durant des décennies en guerre froide, abêtissement sectaire sécuritaire et sanglante répression, de part et d’autre, pour que finisse par gagner l’ennemi Russe des libertés, Droits de l’homme, en installant sa chienlit au pouvoir d’Amérique par piratage informatique et autres tactiques dignes d’olympiques records de tricheries.

La nation de Lincoln, Washington, Luther-King … Qui craignait tellement le communisme, se retrouve d’un coup prise et mise mat, sous le joug impitoyable de la milliardocratie la plus crapuleuse, plébiscitée par ses propres victimes sous influences !

Victoire guerrière ayant bénéficié d’une stratégie remarquable, il faut l’avouer. Le grand roque a payé, après les sacrifices de fous, le cheval a pris la reine par surprise, le roi n’a évidemment rien pu tenter. Et chèques signifient la fin de la partie (de cartels nous souffle un lecteur chou de Bruxelles sentant le vandale or s’éloigner) …

L’ivraie …

Ali GNIOMINY

IMAG0690.jpg

Premier degré : Établir la manière correcte de fixer une plaque sur la pierre !

Second degré : Ignorer la fracture, lorsqu’elle se présente.

Troisième degré : Soigner la vitrine maçonnique en évitant tout accroc à ce qui va droit, dans le mur. Couvrir le tout de couches de mastic magique et l’atour enjoué.

Quatrième degré : N’omettez l’achat de rues avant les baux !

Cinquième degré : À-coups, demain donne aux us maintenus, sûr pas rois.

…. Aux hauts Cabinets dites trente-trois, tirez la langue, sortez l’émail et à table liés buvez sans façon au vain cœur des maçons que ne lasse telle impasse.

Et surtout: Gare à l'excès radical d'autocritique

commune.jpg

12/12/2016

CRISE T’INITIE ?

La gardienne fut-elle négligente ?

A-t-elle, sans le secouer,

Sous le tapis caché les saletés ?

Déesse capable aux pics, assauts,

De l’adversité à nécessités :

De brosser

La peinture, jets sensibles

De fine encyclique du fric,

Salve … à tort d’aliénés

Violant poubelle en devenir

De mondial avenir

À accords rompus !

 ***

Haut gag …

Ali GNIOMINY

df.jpg

Mes nœuds, .. leurrés, .. pétez pas !

lo.jpg

09/12/2016

PRIX HAUTS NIÉS ! PRIS, HONNIS, ET : …

… Est-ce que roc imperturbable : Véritable table de loyauté commerciale tuyautée : Est-ce que Migros vous a également dépouillés une bonne dizaine de fois ?

Alors , comme probablement programmé, vous avez laissé tomber. Ou, si vous êtes allés réclamer, avez obtenu de vagues excuses confuses (justement) : Arguant qu’il s’agit d’inattention des employés chargés d’achalander les rayons, que ce sera rectifié de suite : L’on indiquera enfin le bon prix au bon endroit sur l’emplacement du produit !

Vu que la feinte consiste à ne plus coller ou imprimer le prix sur la marchandise !

Et, bizarrement : Les dix fois où ça vous est arrivé, votre achat en caisse était plus élevé que le coût indiqué dans les environs du produit choisi : Jamais une seule fois l’inverse, où vous y auriez gagné !

Certes, il est de votre droit le plus strict de consommateur d’exiger de payer le prix affiché !

Mais, au vu des étages d’avocats que doit employer Migros, (pour tenter de se dépêtrer de son deal d’alcool dans ses « Mon Chéri », récipients chocolatés avec lesquels certains concourent, quant à découvrir combien il en faut ingurgiter pour être pétés) : Vos arrière-arrière-arrière-petits-enfants devraient obtenir gain de cause !

La loi vous le permet ! Vous pouvez actionner sans autre la machinerie répressive contre tout éventuel refus de vous accorder de payer le prix indiqué ! Vous irez jusqu’à la Cour Pénale Internationale, s’il le faut, pour récupérer vos 30 centimes ! Mais …

Jamais, ô grand jamais : Migros ne renoncera à sa propagande subliminale des prix difficiles à trouver !

Visant le « Tant pis, on verra bien à la caisse » des aînés et bigleux, ne sachant jamais si l’étiquette entre deux articles concerne ou non le produit du rayon du dessous ou du dessus, quand par chance l’indication est placée au bon endroit.

Oncques Migros ne rétablira la transparence dûment exposée sur la chose que le client envisage d’acheter ! Indécis contraint de calculer possible marge supplémentaire, au bénéfice de l’opacité Migros ; Afin de ne pas dépasser son minable pécule disponible d’escroqué de tous côtés.

Auquel cas, s’il venait à lui manquer 5 centimes, il subirait la honte de sa vie ! Durant laquelle tout le magasin entendrait la préposée lui ordonner de laisser quelque chose, vu qu’il n’est pas capable d’avoir de l’argent pour payer, et que les autres qui attendent n’ont pas que ça à faire …

Ou pire : Qu’une bonne âme de la file viendrait à lui offrir le complément, à ce pitoyable mendiant (si si, il existe tout de même des mendiants qui ne sont pas riches à Genève) ne se fatiguant pas même à demander l’aumône !

En fait : UN PRIX SUR CHAQUE PRODUIT ! EXIGEONS !

Chassant l’indécent manque traditionnel de cette nation, propriété des industries de l’abusive consommation forcée : L’absence de valeur correcte estimée et affichée !

La FRC n’en est-elle hérissée ? Ou, ses avocats ont-il été alléchés par de plus gros biffetons pour le bifteck, cédés par le plus vorace distributeur de confusions ?

Soyons clair ! Le prix de ce produit-ci, pour les lobbies en question, est dépourvu de toute opacité :

Visiblement indiqué à plusieurs endroits à leur attention : Coût qui varie entre un et trois millions de francs suisses, tout dépendant de la réaction de ces clients, détourneurs et violeurs en séries de données privées, et en fonction de l’étiquette collée par eux dans le dos du créancier qui leur présente telle sommation d’honorer leur dû !

%%%

Qu’y faire ?

Un pavé dans l’amarre,

S’il percute sur la tranche

Libère l’esquif !

S’il choit à plat,

Il applatit, écrase le lien !

Un pavé sur la tronche

Ne fait de bien

Qu’aux béotiens

Déboussolés

Et rageurs naufrageurs !

Un pavé dans lu mur :

Ci biais plus sûr !

%%%

Bref, suite à ces félicitations à peine voilées au jeune champion d’Europe de maçonnerie, il équerre que compagnons établis entre le beauf et, là, nés gris et minant, crèchent en ces temps, pliés sous le piédestal qu’ils s’installent.

Droit dans les parois, également :

Le « GHI » (« Genève Hospitalité Interdite ? »... À moins que ce ne soit : « Genève Homos Incriminés ? » ou … Allez savoir, il y a tellement de pub que pour trouver une infoRestons-en au « Je n’ai vos mains, formations ») … donc, le Gratuit Horripilant Idolâtré nous l’affirme :

Achats en France, Genève tremble !

Un comble : Comme si, par mesure d’économie, les excavateurs Genevois pour géothermie provoquant des séismes ne pouvaient pas être rachetés à Bâle !

Où ils sont interdits depuis les secousses engendrées ! Mais non ! On nous roule dans la bouse : Se fournit chez les Frouzes ! Là où préfets rances nationalistes soit affairistes nous attristent !

Aucun appel d’affres en Suisse !

%%%

Affres, aux dites prostituées, par ailleurs, interdites chez les susmentionnés sauvages, justement !

L’une de ces respectables putes, que le vulgaire ose appeler péripatéticiennes, pourra enfin être naturalisée Suisse ! Avant de caser sa pipe.

Vraiment : Voyant à quel point il est devenu difficile d’afficher d’assez bonnes mœurs pour se faire naturaliser Suisse : Aucun doute : Elle a dû coucher !

%%%

En l’attente du Big One Genevois, qui séparera le bon craint de délits vrais : Remarquons que :

Le Département de la Sécurité et de l’Environnement, dirigé par un radical pur et dur, dresse le bilan de la plate-forme de prévention des radicalisations ! …

Sans commentaire. C’est conseillé.

Sinon que, vraiment bravo ! Oui ! L’on n’est jamais si bien servi que par soi-même, d’autant plus quand : Qui se ressemble s’assemble.

%%%

Préparé au cataclysme, le PS, lui, refuse l’argent des banques et compères, CS, AXA, Winterthur, Swiss … Pas question de se laisser corrompre ! Clap clap !

Mais … N’est-ce pas un peu, quelque part, corrompre encore plus les scrutins, que de laisser les corrupteurs n’arroser à double que la Droite méprisante ! Alourdir plus encore le plateau de la balance du canular démocratique ? De liquide déductible des impôts …

La Gauche n’a plus à accepter ou à refuser les moyens d’équilibre social qui lui sont scandaleusement soutirés depuis des décennies !

Elle doit exiger rétrocession immédiate d’égalité d’influences ! Sommer lobbies et Partis cupides de répondre de leur perpétuation de fraude sociale par pressions monétaires, et contraintes indûment imposées au service d’intérêts privés, et détriment de la dignité et de l’intégrité de l’immense majorité des citoyens trompés ;

En tout : Partant d’emblée perdants ! S’ils tentent par vote de réclamer raison et équilibre constitutionnel, trahi par ces tout-puissants parasites spéculateurs de Droite dure fortunée pompant le fruit de la sueur des producteurs de concrètes valeurs !

Ainsi asservis et perpétuellement empêchés de rétablir authentique Justice et Égalité de traitement honorable en ce pays. Et tous les autres de la planète.

Où un seul devrait pouvoir enfin servir pour tous d’exemple crédible d’humaine probité politique, et de partage équitable des moyens d’action, droits et obligations de tous assujettis à égalité promise. Libérés de l’emprise des faussaires de Volonté Populaire et du mieux-être général !

Il n’y a plus à demander, ni de comptes à rendre : Il faut à présent qu’enquête l’humain, en ses plus honorables Instances internationales, accordant impartiale défense des intérêts des lésés, enquête de manière réaliste sur la gravité effective et nuisance extrême du fondement déformé des pratiques planétaires prétendument démocratiques en vigueur.

Et mette enfin le nez des méprisants fauteurs de tous troubles dans le caca monétaire qu’eux seuls ont répandu tous azimuts, ou le font croire à nos dépens.

Pour avoir perdu à répétition au poker de la Bourse, en laquelle ils craquent le fric de tous sans accord des assujettis lésés le leur confiant ; Et perpétuellement avoir imposé à ces derniers de se priver de tout pour renflouer le vice « sans fonds » du parasitage des biens et revenus d’autrui ! Avoir ruiné la vie de milliards d’êtres à travers les époques, par ruse, force, tromperies conceptuelles et menaces.

Tout travail mérite salaire ! À égalité de travail, de considération, égalité de rémunération et de respect ! Aucun Parti œuvrant ne peut justifier, devant l’esprit véritable d’une saine Démocratie, qu’il dispose de plus que son adversaire, d’armes imparables pour le vaincre sans combat loyal !

Mettons un terme à cette sinistre farce des nécessaires moyens indignement séquestrés, au nom de primitifs principes de supériorité matérielle pour prétendus ayants-droit de rang plus élevé, tout droit issus de la barbarie moyenâgeuse et la pérennisant encore au possible !

Et ne nous trompons pas de cible, pour les coups d’Etat à venir : Ils n’ont plus de raison de frapper des gouvernements ! Qui ne sont plus que les valets des maîtres à détrôner ! Ce sont les plus inhumains trusts et vendus influents qui doivent être assaillis de plaintes et de révélations circonstanciées. Jusqu’à les faire tomber, et recracher ce dont leur criminelle avidité a privé si longtemps l’humanité !

Votre bon Roi-Député du Parti Railleur y travaille si bien que ses amis du prestigieux TIME reprennent en Une sa célèbre expression : Les États-Désunis !

À ce tas l’avis que torts il y a ? Si aime Presse … les cingler ! … Régler leur sort sans gloire aux plus noirs des pouvoirs !?

%%%

Avec transition : Une nécropole dite antique, contenant environ 600 squelettes est exhumée en plein centre de Bordeaux. Sous l’emplacement de l’ancien commissariat Castéja !

Comme quoi ce n’est pas d’aujourd’hui que les flics Français sont un peu vifs !

%%%

Moins bien chez nous : Un Genevois radicalisé de 21 ans remis en liberté !

Bénéficiant de la liberté totale d’envoyer des dizaines de gardiens de prison en maladie. Mais dites, il fait bien plus vieux que son âge ? Ah, pardon : Ce n’est pas celui-là ? …

Une chose est sûre si ça se passait à Alep plutôt qu’à Genève, des frappes chirurgicales Syriennes et Russes auraient au moins déjà, (par même souci de sécurité et afin de rassurer la population) exterminé tous les Genevois de 21 ans !

%%%

En la ruinée cité de Calepiquette, toujours : L’argent saisi aux trafiquants servira à alimenter un Fonds cantonal de prévention des addictions ! CHF-350'000.- seront disponibles en 2017 !

Ah bon ? Nos gabelous n’ont chopé qu’un seul trafiquant à ce jour ?

Bref : L’État lance un appel à projets ! Soit : Le projet que propose votre bon Roi-Député du bordel politique local, est bien entendu d’utiliser cet argent à faire condamner DuPont-de-Nemours pour avoir fait interdire le chanvre dans les années 30 ! Crime perpétré exclusivement pour mieux vendre ses propres textiles.

Ce qui engendra de par le monde des millions de drames et injustices abominables pour les fumeurs de naturel produit de leur pays ! Homicides par stress inutile sciemment instillé aux consommateurs, perte de centaines de milliards d’impôts, sinon encaissés durant des décennies, soutien étatique aux mafias du marché noir incontrôlé des saloperies coupées, inestimable cadeau à la pègre de la répression contre les amateurs d’herbe, etc. Mais, face à un prédateur aussi puissant, CHF-350'000.- ne serviront pas même à payer le café des intègres enquêteurs réquisitionnés !

C’est un peu comme si l’on voulait faire une prévention digne d’un État de Droit, en limitant la propagation d’appels à se suicider tombant dans le piège mortel addictif du tabac : Il y aurait toujours une bande de truands empoisonneurs assez organisée, pour infliger des publicités de toxiques l’enrichissant.

Le seul moyen d’arrêter ce génocide serait d’actionner la CPI ! Mais après le procès pour les 30 centimes, les chances resteraient minces.

%%%

Mais, réjouissons-nous, visiblement les affaires prospèrent en notre doulce Confédération ! Forte de l’implantation en Arabie Saoudite de son industrie d’armement !

En ces riantes contrées venant d’exécuter 15 « espions » de l’Iran. Alors que, selon les stratèges, un conflit armé est imminent entre Arabie Saoudite et Iran !

Certes, Madame Calmy-Rey devrait un jour pouvoir retourner tenter d’arranger les bidons à Téhéran, mais de préférence en burqa cette fois-ci ! Il conviendra qu’elle explique la sale habitude suisse du soutien armé neutre, comme en 39-45, aux deux camps ennemis.

%%%

Et pendant ce temps-là en Suisse, l’œil tarde à voir les grands changements, l’on se dore ici au soleil du profit à tout prix, s’endort isolés sur les valeurs étouffées.

Lors que d’autres n’ont pas de pot :

IMG_1359.jpg

Par faute de :

« Présent remis en aparté aux commandeurs

découvreurs des plus belles plumes

dans le culturel aspect littéraire »

plume.jpg

Et tout ceci alors que le sort s’acharne sur Aceh, à Sumatra. Mais, que voulez-vous … C’est si loin … !

Après le tsunami de 2004, des secousses répétitives font quantité de morts ! Sans doute moins, cependant, que les victimes entre janvier 2015 et novembre 2016 sous le joug des pires tarés islamistes du monde, mais dont parlent si peu nos médias.

Avant que, tôt ou tard, ne deviennent également vitales pour l’humanité des frappes d’une coalition internationale. D’États qui envisageaient déjà une intervention contre les atrocités commises juste avant le tsunami. Dont on n’entendis plus parler ensuite, supposant que les djihadistes au pouvoir étaient tous morts.

À se demander si les cataclysmes naturels le sont bien. Qui, cependant, tuent bien plus de pauvres victimes que d’ordures qui les asservissent.

Mais sinon, Indonésie et Malaisie sont des pays merveilleux ! Voyez par exemple Singapour, et sa réputation mondiale d’absolue propreté et de fortes amendes pour qui traverse en-dehors des passages pour piéton. Pratiquement la moitié à débourser qu’à Genève, pour la même atteinte ignoble aux dérivés de l’extrême radicalisation !

Pour en revenir au désastre d’Aceh : Quelle horreur ! Rien qu’en fuyant un gratuit pour un quotidien payant, il y a déjà 50'000 morts supplémentaires !

Sans titre.jpg

Des frappes de claviers chirurgicaux, sans doute, opérant une diversion pour le jour où devront être remboursées, aux familles des victimes de ce tsunami, les sommes des dons, scandaleusement détournées au bénéfice des tyrans d’Aceh ; Ou n’ayant pu être acheminées, faute d’honorables élus locaux à qui en confier la correcte redistribution aux nécessiteux.

Exactement comme chez nous, quoi. Problème presque généralisé pour toutes les organisations de secours, contraintes de conserver indéfiniment ces encombrants Fonds.

De préférence sous leur matelas. Puisqu’il faut payer les abuseurs financiers premiers, à présent, pour qu’ils utilisent à volonté à notre insu ce qu’on leur confie à surveiller contre leurs vols !

%%%

Et vu que l’on parle de pique-fric : De grandes festivité sont prévues l’an prochain, pour le 600ème anniversaire de la naissance du Saint Patron de la Suisse : Nicolas de Flue !

Alors que, normalement, un enfant dès 8 ans devrait déjà ne plus croire à l’existence de Saint-Nicolas ! On nous berne !

Et puis, c’en est Aceh : Les indulgences devraient faire partie du passé ! Mais bien au contraire : Dès lundi 12.12.2016, le business de l’appauvrissement supplémentaire des plus démunis, matériellement et spirituellement, lance l’App Godblessyoo !

Précisément ce 12.12 : 40 ans jour pour jour après mon arrivée pour 12 jours en une époustouflante école initiatique pyrénéenne, d’inspiration essénienne bulgare.

Bénéficiant, par le plus grand des « hasards » survenant en ma Quête du Graal pour laquelle j’avais donné ou vendu mes biens matériels, et juré de ne réapparaître que le jour où j’aurais trouvé la Lumière, promesse tenue, bénéficiant d’indescriptible Enseignement Limpide, qui me fut offert majoritairement par une érudite fillette angélique de 6 ans.

Et en partie par ses parents et les Célestes Consciences les/nous habitant, issues des étages d’états d’âme allant d’« Anges » jusqu’à « Séraphins » en s’élevant par les degrés « Archanges, Principautés, Puissances, Vertus, Dominations, Trônes et Chérubins » ! Avec démonstration de dilatation du temps, avançant une heure sur un chemin et mettant cinq minute pour le retour exactement sur le même chemin, visions furtives du Document Akashique relatif à des temples disparus et égrégore de leurs antiques cultes, disignation détaillée des entrées de l’Agartha … Faramineuses expériences relatées en partie, dont actuels cossus fanfarons simulateurs d’érudition aux … commandes … n’estiment pas même la valeur à 30 centimes …

Et voici que ce 12.12.2016 signe le remake en grandes pompes du pire obscurantisme chrétien : Le clic qui bénit ! Au service exclusif du dieu start-up Goodblessyoo ! Afin de soulager votre conscience aveuglée, et la maigreur de votre porte-monnaie si « subtilement » vampirisé de gré ou de force.

%%%

Mais tout n’est pas perdu ! Car ne croit aucunement en ces bénédictions en ligne de pécheurs celle qui, en de beaux draps cul lascivement enfoncé, est fille de pasteur protestant, réélue pour la Xième fois Chancelière !

Pas plus que ne bénit par clique le pasteur protestant Président de l’Allemagne, dont personne ne saurait dire le nom.

Et cependant, de par le monde arriéré, à leur exemple, s’exercent bien pires déviances gueulardes du protestantisme évangélisant les rabaissés, et les faisant payer et payer encore et payer toujours pour les hypothétiques fautes dont ils sont désignés coupables de la plus arbitraire des manières !

Allez en paix ester …

Ali GNIOMINY

« Sur l’amas : Zone l’âme en groove, et élit Quête »

IMG_1310.JPG

 

05/12/2016

MILITE HÈRE !

Existe bien pire ! On s’en tire bien !

Plus esclaves qui en bavent que nous !

Nous on en crève : Ce n’est pas grave !

Existent des guerres plus meurtrières !

Des saletés à supporter

Bien plus austères !

Se taire est prescrit !

Pas de cris sincères !

Existent tyrans plus délirants

Que nos péquenots

De simplistes

Lèche-lobbyistes :

Qui assèchent en la dèche

Altruistes !

Existent plus moches

Mouchoirs de poche,

Plus demeurées contrées où choir,

Où les espoirs sont amarrés !

Existe un monde où abonde fratricide !

Que décident et dirigent les auriges

Qui négligent ou trucident le prodige !

Et obligent sans prestige

Au saccage du partage !

Existent ailleurs de pires voleurs,

Des élus plus menteurs,

Inquisiteurs pêle-mêle :

Pourquoi nos lois du secret

seraient-elles plus cruelles ?

L’on est si bien !

À biens que piquent

Cyniques machines qui minent

De l’humain

Le si triste terrain !

Existe plus débile sur Terre !

Point de bile à se faire :

L’on ne renâcle à tel spectacle !

Et puis : Qui fuient les oraisons

Existent des pistes de guérison

À la prison mentale confédérale

De naïfs captifs

Que noue le fatal :

« -Il y a plus mal que nous !- »

C’est merveilleux ! Fermons les yeux

Et prions Dieu ! La Grâce, de loin,

Ne lasse point notre race d’apôtres !

Existe pire ! Pourquoi agir et réfléchir !

L’on a, sur nos mains fières,

La poussière d’hier

Pour lendemains de nos gamins !

Le reste empeste !

Ne sont qu’envieux qui de non pieux !

N’ont d’être pingre

Pour violon d’Ingres !

Qui n’ont de boîte

Qu’à vingt piges

Ils dirigent !

Boîtes où crânent hyènes

D’Helvètes têtes

Qui, pourries, de conneries,

De haine rient !

Bisque bisque : Elles résistent !

Puisque existe faim

Bien moins visible, plus insensible,

Au vieilli pays-cible

Des méfaits indicibles :

Forfaits tragiques de bible du fric

Commandant dépendants

Serfs à vie dénigrés,

Asservis intégrés à dégradants degrés,

Au gré de barèmes

De crème bien-née :

Tournée !

Existe pire ! Ici tout va !

Tout à tout-va à vau-l’eau :

Pas-à-pas se perd !

Peut y croire l’auditoire :

Pas à s’en faire !

S’enfermer et s’armer

Sont les mamelles de la gamelle !

Existe l’enfer heureusement !

L’on peut s’en faire son instrument

De si lisse suisse suprématie :

Dépasser fracassés en train de saigner,

Leur enseigner le train-train :

L’-ici c’est mieux,

On a le bon Dieu qui fait gagner

Les voleurs de Valeurs,

Grands gérants des fruits

Du malheur d’autrui

Dont ils font leur beurre,

fondus sans cœur en masse

de fadasses censeurs tordus- !

Tort de s’inquiéter !

Piété à satiété

Sur vos draps viendra empiéter :

Veiller à n’éveiller

Soins en votre âme d’une autre gamme

De concepts moins ineptes :

Existe sexiste décadence

À passer sous silence,

En l’empire des vampires des finances !

Perdure, d’or dur, là, tractions,

Étirements sans compassion

Sur masures insécures, lézardées,

D’attardés rassurés !

Sûr et certain

Ne cèderont ronds larrons marron

Aux rabaissés ;

C’en est assez !

Bien pire ailleurs,

Ou prou,

Est le bailleur de fonds

Du fond du trou !

Existe bien mieux :

Que bas modèle

Qui bat de l’aile !

Existent précieux humains

Soucieux des lendemains

D’humanité parasitée

En train d’errer,

À libérer de ses croyances

En le banal chenal tracé

De sa souffrance insensée !

Existe une assistance

À l’abus d’arrogance d’engeance imbue

De son pouvoir d’avoir !

Et de mettre êtres au dévaloir

De la foire du :

« Croire en ce noir

Fatal système d’anathème féodal :

Égale pourboire indu

Entre vendus

Et râles » !

Existe fédérale habitude

De rudes combats machistes

Entre ventres replets

De lutteurs,

Acteurs de simplet dicton :

« -Ma foi : De quoi, cois, se plaint-on ?- »

On est à terre, se vautre

Quand les autres camps

Sont amers !

Pas de quoi se soucier des dépréciés

Qui, au fond, nous font scier

Sous les copeaux

Du blanc drapeau

Qu’entoure rouge sang.

Que protègent lourds stratèges

De bouges qui bougent,

De sottes gargotes

D’imbue tribu

À principes

Qui chipent fripes,

De fragilisés dévalisés :

Et, de glace, les remplacent

Par des haillons à aiguillons

Des privations, sans condition

Ni justification de taille

Qui vaille punition,

Déconsidération !

N’existe pire piège,

Pire sacrilège,

Paillard traquenard,

Que de faire croire

Que ses déboires

Sont sans histoire !

***

L’histoire sans feintes ne s’est éteinte ! Portée aux nues : Qu’elle continue :

Les nez ronds,

Non fins nez, néanmoins à

Nés nantis nébuleux,

Néfastes aînés

À négligence innée,

Les nez d’engeance névrosée,

À haine énergique en clique

N’aiment nécessiteux :

Coûteux captifs

Qui, en trombe,

Leur tombent sur le pif :

Les nez ronds

Imbus d’abus, d’habits clean excellents,

De mous choix rabat-joie

Et morts vœux,

Sévices qu’eux nettoient,

Les nez ronds :

Acquis limpides

Dilapident !

***

Pléthore d’apnée vous fait du tort ! Respirez ! Respirez !

Ce n’était-à qu’hommage gentil et bien senti : Au courage de celui qui se trouvait à un jour de trajet de Rome, lorsque la Vile Étincelle brûla !

Et qui, apprenant la tragédie, laissa de suite sa harpe et s’y rendit sans détours, afin de porter secours ! Comme tout correct antique Chef-d’État : Premier au front devant ses troupes !

Deux millénaires de chrétiens immenses mensonges, et politiques calomnies supplémentaires, commencent à bien faire !

%%%

Mais il y a pire, comme but ! Relire ceci dès le début ? Que nenni :

C’est marcher dans l’errant !

Et se dire que pour finir :

Tes rimes friment !

Tes sévères vers

S’abîment

Sous l’hérésie

Des jalousies

Que frénésie

De poésie

Suscite :

Mérites niés

Par détestables

Te font … plier !

Sous de minables

Contraintes !

T’éreintent !

Tes rimes griment

L’aune des promesses

Des clowns qui briment,

Qui tant t’agressent !

Paillasses t’agacent :

Tu le ressasses !

Tes poèmes sèment ta révolte :

Sa récolte insupporte la crème

Des ridicules en groupuscules

Qui manipulent et qui spéculent

Quant au pécule

Que ces crapules

Qui te mobbent

Te dérobent !

***

Lamentons-nous plus conséquemment encore, à l’écoute de la vie en prose:

L’église catholique de Norvège est condamnée, pour avoir exagéré le nombre de ses fidèles, afin de toucher plus de subsides publiques !

Honteux : En annoncer cinquante quand en réalité il n’y en a plus que dix !

%%%

Comptes cachés : Panique à Genève !

Tous comptes faits, qu’on tente de nous conter fleurettes, qu’on tergiverse quant aux cachotteries genevoises, commence à bien faire :

À coup sûr : L’archéologue Cour des comptes, fouillant depuis plusieurs mois, a mis à jour dans les sous-sols de l’hôpital d’autres trésors enfouis !

Derrière le carnotzet secret de l’ex-pharaon Gruson !

Ah ! Que n’a-t-il assez coupé la langue de ses ouvriers ! Afin de conserver un silence aussi complet qu’au sujet du récent percement du mur menant au tombeau de Néfertiti, derrière celui de Toutankhamon …

%%%

Et : Gizeh vie dense, toujours : Là, pire ami de l’évolution Le cheptel des bourreaux de jeunes esprits genevois en a décidé ainsi : Plus d’éducation sexuelle dispensée dans les collèges !

Faute de moyen de parvenir à perpétuer plus longtemps le business mafieux des religions et politiques de Droite, grâce à la juteuses discrimination prescrite, imposture contre les individus disposant d’un naturel taux d’acide glutamique, neurotransmetteur hormonal influençant les préférences sexuelles, un peu plus ou un peu moins élevé chez l’un que l’autre: Que l’arbitraire moyenne passant frauduleusement pour seule normalité ! À l’heure où les gosses dès 7 ans commencent déjà à tout comprendre des séculaires supercheries.

%%%

Il faut, en effet, également disposer d’un âge mental bien inférieur, pour ne songer qu’à étrangler le petit peuple à coups de CHF-1'200.- d’amende, pour un piéton traversant en dehors des lignes jaunes, ou 350.- pour un pipi canin !

Et cependant, pleuvent les records, d’exactions de type Ultra-PLR perpétrées par ces robots-contractuels dont vous entretenait récemment votre bon Roi-Député du Parti Railleur :

Ces machines à punir outrageusement pour des broutilles, sont par ailleurs tellement ressemblantes qu’on jurerait des humains !

Pourtant, si l’on s’offusque et rouspète auprès de ces engins, il est parfois possible de les attendrir, eux !

Mais sinon ! Absolument aucun espoir de grâce à espérer, de la part de l’inhumaine mécanique devenue Juge suprême et principal personnage, disposant de tous les pouvoirs en tête de la Confédération : Le sinistre, cruel et invincible esclavagiste Groupe Mutuel !

Ruinant à son profit privé ses clients rackettés, ayant pris du retard à verser le prix de leur prise en otage, forcés à subir son joug, résilier avec complicité des O.P. toute couverture complémentaire, puis Groupe les larguant en l’infâme geôle CSS qu’ils ne pourront jamais quitter. Prison faisant miroiter de prétendus « rabais » finissant par coûter 145% supplémentaires aux aînés escroqués.

Où ils devront subir la traîtrise de la publicité mensongère affirmant que tel ignoble cachot peut être quitté au 30 novembre de chaque année ! Et renoncer à se soigner comme de nécessaire, du fait que le sbire Intras du tyran CSS léchant les bottes à son maître Groupe Mutuel, force ses dépouillés à payer leurs remèdes, avec l’indigne pitance que leur crachent de vautours collaborateurs ; Rampant également aux pieds des despotes associés au dieu Goupe Mutuel. Remèdes vitaux remboursés ou non, si les esclaves ont pu se priver de l’essentiel pour se les procurer, tout dépendra du tout-puissant bon vouloir sectaire en question, d’appliquer ou non la compensation de dettes.

Enfin, fort heureusement, l’éclairée Justice genevoise devient gratuite pour les consommateurs de biens courants. Et qu’existe-t-il comme « bien » plus courant et plus susceptible de passer en Justice : Que la fourberie de l’assurance-maladie obligatoire au service d’intérêts de privés dépourvus de scrupules ?

L’on en viendrait à rêver que passent le reste de leurs jours à l’ombre ceux qui se dorent au soleil grâce à leur féroce maintien, sans vergogne aucune, de l’empêchement en Suisse d’adresser en Justice des Class-actions ou recours collectifs ! Forçant ainsi chaque victime indépendamment à avoir les moyens pour, ou de renoncer à, faire valoir ses plus légitimes droits.

Ainsi, pour exemple, l’auteur filmé à son insu avec un ami, il y a quelques années, par deux des plus douteuses assurances, alors qu’ils étaient en train de jardiner pour aider une proche invalide et réellement dans l’impossibilité de s’occuper de ces tâches, s’ils veulent également faire payer les coupables comme ceux-ci y furent condamnés récemment, dans un autre de ces cas de traditionnelle violation de la sphère privée, cette victime qui vous écrit, comme son ami, devraient avancer les frais et agir séparément pour dénonciation du même délit.

Alors que la Justice genevoise, saisie par les avocats de la lésée, doit visionner en boucle depuis au moins cinq ans nos jolis minois au travail, prouvant ainsi indiscutablement l’incapacité de notre amie d’effectuer les travaux dont on se chargeait bénévolement, et démontrant en couleur les délits d’assureurs.

Justice sachant pertinemment que ces assureurs détruisent impunément des vies, incitent au suicide, ruinent leurs clients par monopole scandaleux de juge et partie, extorquent des millions dont ils ne sont condamnés qu’à rembourser la moitié, et ne risquent jamais plus de 30'000.- d’amende ! il est donc bien naturel que ces malfaiteurs au sommet de la nation aient carte blanche pour commettre le maximum possible de dégâts à leur profit.

En se goinfrant mutuellement de concussion, sous protection parlementaire de l’indétrônable groupe usurpateur de Droite dure, que juge déjà l’Histoire ainsi qu’il le mérite. Et le condamnera enfin adéquatement un jour ou l’autre. Quand les déplumés révoltés enfin groupés, quand ces pools-là auront aidants.

%%%

Histoire sordide de même acabit, toujours : Une œuvre tombe dans le domaine public 70 ans après la mort de son auteur !

Et l’on s’étonne que l’œuvre d’Hitler, 70 ans après son misérable suicide, soit reprise où elle avait été laissée, par quantité d’adorateurs infiltrés au sommet d’États voyous. C’est d’autant plus facile que les dernières victimes de l‘époque du nazisme, entre 1939 et 1945, peuvent sans problème passer pour de vieux radoteurs séniles. Qui répètent en boucle de faire attention aux répétitions de l’Histoire :

Rappelant que l’assassinat de l’archiduc Autrichien François-Ferdinand de Habsbourg déclencha la 1ère guerre mondiale, qu’Hitler déclenchant la 2ème guerre mondiale était Autrichien et que des chiens trichent, actuellement pour préparer la 3ème. Qu’ils entendent enfin gagner, grâce à la multiplication de leurs actuels alliés, voisins ou moins.

Un répit, toutefois, en ce qui concerne l’apocalypse politique autrichienne, qui est descendue vers l’Italie. Qui ne surviendra à Vienne que dès lors qu’un rebut de préhistorique centrale atomique suisse aura contaminé les pâturages du vert président.

En résumé, la mode retro actuelle est furieusement plus axée vers le Sieg heils que le Ziegler.

%%%

Locale honorabilité, toujours : Des trésors archéologiques provenant des pillages de Palmyre, du Yémen et de Libye sont confisqués aux Ports-Francs, caverne d’Ali-Baba des voleurs et receleurs ! Précieux vestiges ayant transité par le Qatar et les Émirats Arabes-Unis.

Zut alors ! Sale coup pour les Fêtes de Genève ! Plus moyen de continuer à déployer le tapis rouge et se mettre un bandeau sur les yeux à la douane, au lieu de fouiller bagages et burqas !

%%%

Ainsi passent les époques ! Dire, dire que déjà sont grand-mères et grand-pères celles et ceux qu’adulte j’ai vu naître ! Ces bébés qui beuglaient tout au long de mes nuits d’avion eurent à leur tour des bébés parfumant les cabines, qui à leur tour ont des bébés vomissant pour le même prix sur les éreintés passagers d’à-côté !

Dire, dire que j’aurais pu avoir des quintuplés, qui à leur tour auraient eu des quintuplés qui à leur tour auraient des quintuplés … Qui dans vingt ans auront des bébés hurlant dans un compartiment famille insonorisé … Lors que Noël approche !

Ah, qu’il est doux de n’être patriarche ! Bien que, si tel était le cas, bon sang ne mentant pas, la Terre porterait pour le moins 127 indispensables fervents et courageux anti-fascistes à son actif.

%%%

Rions un peu, avec l’honorable comique Monsieur Santi, Directeur d’Art Trading Finance, qui assène des réalités si bien senties qu’on les croirait sorties des œuvres vitales de votre bon bas rond-de-cuir très ferré :

« Nos nations occidentales empruntent le chemin des Républiques bananières et s’accommodent de la défense et de la préservation systématiques de certains intérêts privés par les pouvoirs publics. Dans l’univers de la finance, ce sont souvent les malhonnêtes qui restent, voire qui prospèrent, tandis que sont damnés ceux qui se conforment aux règles du jeu ! Et … S’il est vrai que … Collusion entre pouvoir public et oligarchie est une constante qui débouche systématiquement sur une confiscation des profits et une socialisation des pertes … ! »

Bravo et merci ! Que jamais l’on ne prétende que Monsieur Santi ment, nous prenne par là au dépourvu !

%%%

D’ailleurs, ainsi qu’à peine suggéré au début de ce billet, il y a déjà bien longtemps :

Il n’y a certes plus de culture honorable à faire miroiter aux jeunes têtes occidentales bientôt rasées ; Qu’une dite culture ne cessant de naviguer entre ports peu francs, si ce n’est demeurer amarrée à leurs bittes ! Mais heureusement, reste le sport comme modèle pour la jeunesse, ses dieux du stade à adorer.

Et des sommes faramineuses allongées par le ruiné petit peuple ébaubi, pour faire vénérer la profession de sportif, permettant à notre jeunesse l’espoir de caresser une carrière prometteuse sous les feux de l’actualité ! Un avenir tout tracé en suivant les deux filières proposées, de : Fraudeurs de millions ou de dopés en bande organisée.

Et c’est sans risque : les conservateurs sont plus actifs et agressifs que jamais, pour préserver l’enseignement de l’ensemble de ces sacro-saints élitistes modèles financiers sportifs, n’enrichissant que leurs dynasties.

Quoi qu’il en soit, de nos jours, le seul moyen restant pour gagner honnêtement une finale de football, est que l’avion de l’équipe s’écrase.

%%%

Parlant du Brésil : Ce qui me terrorise, c’est que la plupart des magistrats bien de chez nous déteste lire sur écran. Et dès qu’ils recevront la sommation de défendre enfin mes intérêts, en regard du présent plaidoyer d’une décennie sur ce support, s’ils impriment le tout je serai responsable d’une énorme zone de déforestation amazonienne.

Et de même, le jour où l’on pleurera le phénoménal Poète en avance sur l’époque de primitifs l’ayant indignement tourmenté, quand il s’agira d’amener l’œuvre de sa vie, d’en tous cas plus de 50 ans de travail acharné d’utilité publique, de préférence aux archives de la vie privée du Jura, le convoi de camions gros porteurs risque de défoncer nombre de kilomètres d’asphalte. Et pour acheminer son corps au panthéon, il s’agira de renforcer très conséquemment le cercueil à l’emplacement de sa grosse tête.

%%%

À part ça : Des scientifiques font remarcher des singes paralysés !

Enfin ! Pas à pas le parlement fait avancer la reprise économique ?

%%%

Au mage ! À genou, fidèles ! Cul bas et tête couverte de cendres :

L’immense Gotlieb s’en est allé ! Qui pilota mes rires dès la petite enfance, dont l’écho retentit encore jusqu’au fond des savanes.

Adieu bien cher pervers pépère. Je garde, Marcel, sur mon torse galbé et dans mon cœur ta sublime Rubrique-à-brac, et tout le reste de ton génie. Salaud, c’est bien la première et la dernière fois que tu ne nous arrache pas des larmes de rire !

%%%

Et crois-moi, on en aurait rudement besoin :

Le crédit Suisse va à nouveau réduire son effectif de 1300 postes.

C’est d’autant plus révoltant que, pour le même montant global économisé il serait tout-à-fait possible de garder ces 1'300 employés !

En licenciant le Directeur et un ou deux de ses plus proches cupides !

%%%

Justement, parlant de prédateurs :

Le Big boss de l’amicale des milliardaires américains anti-pauvres, le businessman Trump veut parler d’entrepreneur à entrepreneur avec son homologue Président de la Confédération Suisse.

Selon toute évidence, Trump désire apprendre du spécialiste comment licencier à la manière de l’Ammann Group, sans que ça ne crée aucuns remous.

%%%

Et pour leur future résidence secondaire bien méritée :

À la prison de Champ-Dollon, 57 agents de détention étaient en congé maladie en date du 2 décembre. Ne supportant plus les travaux forcés que leur inflige leur direction PLR. À qui la population demandera des comptes quand les détenus auront profité du peu d’effectifs pour se révolter et s’évader.

Quoi qu’il en soit, si par chance ces 57 geôliers sont atteints de la peste, vu les risques pour leur poste qu’ils prennent par leur absentéisme, ceux-ci seront évidemment invités par leur Direction à retourner sans délai au boulot. Et le problème de la surpopulation carcérale sera réglé.

%%%

Amicale des tout-puissants, encore :

C’est tout de même étrange, ces Suisses dont les commandes sont tellement ciblées, filtrées au crible de la bien-pensance, si réservées à l’exclusivité de certains et non d’autres, ces Suisses qui s’abaissent à devoir se rendre à Paris pour devenir commandeurs !

%%%

Mais, bah, c’est ainsi :

Que s’offusquent

Les mollusques,

Et s’échauffent

Vauriens beaufs

Que je brusque,

Dérange,

N’y change rien.

Les dommages à l’image

Du pays des baillis

Que l’ « esclavage »

Que ces sauvages

Me font subir

Ne font plus rire.

Il est certain que des putains de fachos

Entravent esclaves en des cachots

Bien plus réels et plus cruels

Que la prison à trahisons

Du pécule ridicule

Où ces hyènes calomniant

Me maintiennent

En riant !


Certes :

Existe bien pire ! On s’en tire bien !

Plus esclaves qui en bavent que nous !

Nous on en crève : Ce n’est pas grave !

Existent des guerres plus meurtrières !

Des saletés à supporter

Bien plus austères !

Se taire est prescrit !

Pas de cris sincères !

Ali GNIOMINY

Qui a dit : « Quoi ? C’est déjà fini 

Qu’il recopie mille fois « Je ne dois pas faire d’humour quand le professeur à bout de nerfs aimerait en faire mais en est empêché par de fâcheux grincheux à la botte de sotte Société corrompue, qu’à satiété il conspue » !

Mais tout espoir n’est pas perdu : Existent encore des âmes de très bonne volonté, qui vous en font lire les grandes lignes: Rejoignez-les :

Chères amies et chers amis, à l’instar de votre dévoué, n’oubliez pas, même si vous ne disposez pas de minimum vital décent, de penser malgré tout à plus défavorisés que vous, en sacrifiant parcelle de votre maigrichon budget pour petit ou plus conséquent soutien concret, avant Noël, pour un repas aux sinistrés de la politique genevoise, adressé à : Association Rebondir.ch – M. Volodia Suchet. 1219 Châtelaine – CCP 14-474045 7 – IBAN : CH80 09000000 1447 4045 7

« Et reprenez aise, poires : Trésor Roth est arrimé …

DSC_5995.jpg

… Pour protéger les sages esprits de la jungle urbaine

des effluves radicales »

2896690160.jpg

28/11/2016

PILLÉ, LIÉ, LU, N’A PLUS À GRAPPILLER !

Alors mes bien chères petites momies d’académies et pires sbires … ça y est ? On la signe cette paix ? On va s’y mettre ? S’y mettre cinquante s’il le faut : À réparer ce qu’égarés prédécesseurs censeurs ont ignoré ?

Vous le larguez sans échos, illico ce million mérité ? Ou il faut alerter, en prose et vers, tout l’univers ? Sur l’idiotie, ici maintenant, de philosophies que je défie : D’une culture dont je n’ai cure et d’art barbare de si avares fonds de tiroirs : De principes casse-pipe et mystification de civilisations !

Pardonnez, sous vos nez, tant d’élégance en l’arrogance singeant vos gens, à principes pris en grippe : Cette pichenette à déshonnêtes en bandelettes !

Gracieusement dit : Cité si odieusement mitée va se féliciter de quitter sa cécité et surdité ? Voir ma poire écoutée, pour la soif, qui tant coiffe au poteau des déboires l’étau ?

Cesser de me forcer à grappiller ce dont je suis pillé : Pardon pour dons dépréciés !

Pièces à fenêtres pour Belles-Lettres : Liesse générale face à hardiesse phénoménale, chassant au mieux la trique merdique des dieux du fric : Leur art en barres sous matelas, qui fait bouffer du cervelas aux étouffés dont le rang ravit les fonds pourris.

***

Ah, au fait, vous : Les pires amis du confetti Confédéré : Je voulais vous demander si vous savez, mais évidemment non (c’est une école ; ça maille : Eux tiquent) Si : Se porte toujours bien notre fric dans les coffres de la BNS à Fort-Knox ?

Nous espérons qu’il apprécie les plongeons sur lui d’Oncle Donald !

Ou alors, il aimerait rentrer au pays des baillis, mais n’a plus les moyens d’exiger son rapatriement … ? Faut-il derechef que les gentils assujettis lassés de lois les lui envoient ?

***

Ce serait un peu difficile, la Suisse ayant sans doute perdu sa scandaleuse curiosité, consistant à disposer de plus de millionnaires que de bénéficiaires de l’aide sociale, (358'500 en 2015), bien que cette Confédération clanique-là s’enrichissant chaque jour un peu plus, en générant une croissance exponentielle de la pauvreté.

Les 262'000 assisté(e)s du début de l’année seront-ils, avant Noël déjà parvenus à dépasser le nombre des millionnaires s’autorisant à se foutre royalement du sort de telle plèbe, l’affamant de plus en plus au moyen de monstrueux soutiens politiques subordonnés ?

Certes, la Suisse a récemment perdu une quantité impressionnante de millionnaires (inutile de chercher combien sur Google, l’on ne parle visiblement pas de ces choses-là). Mais, pas de problème pour retrouver les fruits de notre argent qu’ils ont caché, dit perdu. Sinon, à quoi serviraient les Objets Trouvés des Bahamas ?

Et aussi, concernant le traitement de l’inégalité entre riches et pauvres, la Suisse a un taux de pauvreté qui pointe déjà en dixième position des pays de l’OCDE. Elle peut encore faire mieux.

Effectuons un petit calcul, juste pour rire … : Disons, 1 million d’assistés et working poor, à CHF-5000.- par mois, ça fait annuellement 60 milliards. Et disons 360'000 millionnaires et/ou milliardaires, contribuant par an, proportionnellement à leur fortune, à la réparation du désastre social engendré par fraudes et tromperies des leurs, à raison de CHF-166'666,66 minimum: ça fait 60 milliards. Et avec l’abolition de l’esclavage par servitude pour dettes faussées, la Suisse devient une nation exemplaire et véritablement honorable.

***

D’ailleurs, en son perpétuel appât du gain sur le dos des malheureux, l’une ou l’autre des extrêmes, droite encore en ses petits souliers cloutés, a sans doute déjà gagné les 30'000 dollars qu’offre la Nasa, à qui peut résoudre le casse-tête du caca spatial dans une capsule pour Mars !

Rien de plus simple, en vérité, pour ces idoines esprits, ainsi non menteurs, pour une fois : La production quotidienne des astronautes est placée dans de petites capsules, envoyées aux tréfonds de l’univers à l’attention de possibles extraterrestres. Afin de symboliser toute politique humaine en vigueur et spiritualité qui n’est plus … au XXIème siècle.

***

En témoigne d’autant plus une enquête de l’Hebdo ! En matière de dépression : Les sept cantons latins sont en tête du classement ! Six romands et un italophone ! Broyant du noir par faute d’alémaniques nageant dans le marron, à catapulter aux tréfonds de l’espace infini. Vu qu'est trompé le peuple latin !

***

D'ailleurs: Aucune surprise, va de soi ! L'artificielle majorité teutonne sous influence monétaire persiste ostensiblement à mettre nos vies en péril, à nous empoisonner dans tous les sens du terme ; À mépriser nos existences en continuant de  jouer  aux apprentis sorciers, faisant impunément circuler au milieu de nous de véritables génocides chimiques mobiles, ou perpétuer le rafistolage de centrales de destruction massive en devenir.

Stupidités tragiques pour la cupidité de cliques de manants dominants nous minant! Amis ... à outrance.

Monsieur Brélaz n'a pas fini de traverser des années de vaches maigres sur les verts pâturages contaminés.

***

Mais tout n'est pas perdu! Bravo Fribourg ! Ah, ça ira, ça ira ... : De molles liaisons on y voit la raison!

***

Tout à l'inverse: Abominables créatures dévoreuses d’espaces, toujours :

Que c’est étrange, tout de même : Ces écarts surprenants en faveur du nouveau tyran Américain, relevés dans les bureaux disposant de machines de vote des ex-États démocratiques, Wisconsin, Pennsylvanie, Michigan … Par rapport à ceux utilisant les traditionnels bulletins. Alors que sont sous enquêtes les notoires piratages de terminaux par Russes & Cie. Mais bon, ça confirme que les machines ont voté Trump et les humains Clinton, rien de nouveau.

Et au fait: Puisque le premier des Américains, celui qui doit représenter la probité, le sérieux, l'honorabilité incarnée, puisqu'il affirme qu'il y a eu des millions de votes illégaux : Pourquoi les procureurs ne font-il pas annuler cette illégale simagrée d'élection présidentielle ?

Ah, quel bonheur indicible : D’ici peu, pour prendre enfin la place qui lui revient de droit, Hillary Clinton sera bien plus fringante et présentable, à présent que sa tête et ses cheveux sont certainement lavés à quantité de reprises, dans la baignoire de Guantánamo.

***

Vraiment, en ce monde, c’est stupéfiant ce que certains ne perçoivent pas les solutions les plus simples : Ainsi, pour exemple, l’honorable Procureur général d’Afghanistan l’avoue : « L’Afghanistan n’est pas un bon endroit pour les femmes et les enfants ».

Mais qu’attend donc ce brave Monsieur pour décréter l’exil de la totalité des femmes et enfants de moins de dix ans ! Et interdiction formelle à toute femme et enfant d’entrer au pays pour une durée de 50 ans !

Ainsi, ces dames accueillies à l’étranger et avec son aide active, interdisant chez lui toutes formes d’archaïsme, font de leurs enfants mâles les bons Afghans éclairés, tolérants et pacifistes qu’ils deviendront adultes !

Qui seront alors autorisés, par nouveau verdict de Procureur, dans 40, 50 ou plus vraisemblablement déjà 20 ans, à revenir ! Les quelques prédateurs restés au pays, abandonnés entre eux, étant alors bien trop décrépis pour nuire encore aux femmes et (petits(-(petits-)enfants. C.Q.F.D. ! (Ce qu’il fallait dépêtrer)

Et plus jamais les mâles Afghans ne siffleront ni ne commettront, à la vue de françaises peu couvertes, de salaces plaisanteries quant au niveau de visibilité de jupe et fion :

Solidaires …

Ali GNIOMINY

« Ballades sur ruine rendent fouines malades !

De songer à cesser de ronger, fracasser

La veine des gaines des gaz

De l’accélérateur de base :

Permettre mieux-être

Aux moteurs novateurs ! »

pave-2.jpg