LES TAONS SONT DURS …

LES TAONS SONT DURS …

… Dont la piqûre

Que le sang diffus attira

Provoque enflures,

Choc à l’enfant du Jura

Que fus d’antan.

Les taons sont durs

Aux Franches-Montagnes,

En ce pays pas de Cocagne

De ma mémé des Genevez.

Ces taons qui, naguère, m’attaquèrent,

Mis en grappes en bouillie

Sous les tapes salutaires

De mère et père stupéfaits

Que tant de taons

Pansus et mauvais

En trombe me tombent dessus.

Les taons sont durs

Qui, barbares, par surprise traumatisent.

Ces taons sont apparus par nuées,

Se sont rués comme vampires fous

Et pire et déplaisant que tout :

Ils ont a présent disparu !

Les taons sont effets, mère,

Mais j’en cause pour les millénaires.

 Ali GNIOMINY 

Soyeuse Fête et Bonheur à perpète

Aux mamans

Toujours soucieuses

Pour leurs garnements.

IMG_9384.jpg

 

Écrire un commentaire

Optionnel