13/06/2017

BAISERS TAURIDES !

Risque accru pour la Terre d’être percutée par un ou des astéroïdes issus de l’Essaim des Taurides!

Des astronomes Tchèques recommandent des recherches à cet effet, craignant un impact prochain!

Non mais, soyons sérieux face à de tels pervers: Quel crédit peut-on accorder à quelques Tchèques en blanc servant à guigner l’Essaim des Taurides?

%%%

Bien plus bas: Ecône omit de préciser aux Belges que l’un de ses dévots, envoyé prêcher dans un internat, comme deux autres ailleurs auparavant, subissait un sevrage au tabac si difficile qu’il compensait le manque en suçotant de nuit le kiki de ses jeunes ouailles.

Condamnée, l’ultra-fanatique Congrégation, adéquatement sise sur le berceau historique du crétinisme, devra dorénavant s’appeler: Fraternité Saint-Pipe X.

%%%

Amers hics, encore: La messagère de l’usurpateur éphémère maître du monde estime que les règles du Conseil des Droits humains doivent être changées! Aucun pays qui viole les droits de l’homme ne doit plus être autorisé à siéger au sein de ce Conseil!

En s’excluant ainsi définitivement, l’Amérique parvient donc du même coup à vider ce Conseil de la totalité des pays y figurant!

Mais bon, dès cette lune rousse passée (Avez-vous remarqué? Superstition ou observations des anciens, affirmant que fout la frousse la lune rousse, du fait qu’elle entraîne toujours des catastrophes et autres désagréments, réactions terrestres négatives: Force est de constater qu’alors que c’est très épisodique en Suisse, deux tremblements de terre en deux jours l’ont secouée) le passage de la rousse effectué, donc, l’humeur du puant destructeur des U.S. et coutumes aura changé; Et il inventera une échelle de tolérance des violations des droits humains, permettant plus ou moins aux pays signataires de siéger au Conseil. Figureront dans les droits protégés celui de se soumettre au maître absolu et de se taire, celui de corrompre, voler, tromper, mettre la Terre à feu et à sang. Et tous pays refusant de se conformer aux nouvelles règles, en estimant avoir le droit de critiquer l’obscurantisme institutionnalisé, de respirer, boire de l’eau, sortir de la misère, etc, seront légitimement pulvérisés! Vive le pro graissant la patte à ceux qui le flattent!

%%%

D’ailleurs, en y pensant bien, que deviennent donc les Obama et Clinton? Et l’ensemble des courageux démocrates disparus des médias? Autrement dit, qu’en est-il de Guantánamo sous l’oppression de l’actuel régime voyou américain?

Et si la majorité des médias People du monde, si tous les tabloïds conformément scandalisés décidaient de faire comme si de rien n’était? Comme si la gigantesque escroquerie électorale n’avait jamais existé? Et publiaient exclusivement d’élogieux articles relatifs aux moindre faits et gestes du couple de Premières Dames des États-Unis, les charmantes Hillary et Michele, et développaient en permanence les recommandations de Barack Obama, couvraient chaque aventure de leurs poissons rouges, comparaient la hauteur de leur gazon et autres traditionnelles et passionnantes informations sur la vie de ces stars intemporelles?

%%%

En attendant, envolons-nous un instant, si vous le voulez bien:

Or: Un vol Easyjet Llubjljana-Londres est détourné sur Cologne. Du fait de trois ahuris Britanniques conversant en usant de termes explosifs: “arme, bombe, etc”! Insoutenable!

Le Conseil dictatorial de la Compagnie élitiste, au détriment du profit généré en faisant payer jusqu’au traditionnel jus de fruit de jadis, et une fortune pour le plus petit confetti outrepassant les quelques kilos de bagages insupportés, ou modification de réservation, … Ce brave Conseil, soucieux d’éviter que d’autres clients ne profèrent d’impies paroles, a ordonné de bâillonner à l’avenir, encore plus que de coutume tous passagers sur ses vols! Simple mesure de sécurité! Prestige oblige: Le bâillon de jute est signé Easymode, coûte 100.- et ne sert que pour un seul vol. Question d’hygiène.

Ainsi, par exemple, pour un vol Genève-Barcelone-retour annoncé à 10.- l’aller, 15.- le retour, qui vous coûtait au final plus de cent balles, vous devrez compter dans les 300.- Et surtout prévoir plein d’autres billets si, devenant tout(e) vert(e) yeux exorbités, il vous venait la périlleuse idée d’arracher le bâillon tout en murmurant “Easyjet, quel arna…”!

Trop tard alors! Les capteurs auront leur flagrant délit! L’avion dérouté sur Marrakech. Après escale d’une chiée d’heures à Oslo pour problèmes techniques, durant laquelle vous ignorerez savamment avoir le droit d’exiger quelques centaines de plus que le chouia de bons de merde offerts pour malbouffe … Vous aurez donc tout le temps nécessaire pour maudire le “na” laissé échapper en susurrant presque: “Easyjet, quel ar…..”! Auquel cas vous eussiez été gracié(e), bénéficiant du privilège de vous voir dispensé(e) du paiement de 10.- par carré de papier de toilette Easyjet usé!

Soit dit entre nous, hein? Elle est charmante tout plein cette gentille Compagnie comme toutes les autres! À l’instar de la Migros, qui interdit ses magasins à des mémés outrecuidantes, par trop rouspéteuses! Ainsi, cette suprême puissance aérienne facile brille parfois par son génie de l’arbitraire tolérance! Mais Compagnie que l’on aime bien entendu à la folie. À peine un peu moins, dès que son délicieux personnel de bord vous fusille du sourire en faisant la manche! Pour la bonne cause, certes: Au profit des pauvres qui jamais ne rêveront même de s’offrir un jour le luxe Easyjet!

Oncques ne jouiront de telle flotte aux vols passés sous silence!

%%%

Puis: Crashons-nous donc, passagèrement, sur la routine:

Petit appétit: L’oiseau s’affaisse, honni! Mais tout va pour le mieux en nos rupestres contrées. L’on convoque toujours et encore impunément sous force et menace, pour perpétuelles saisies totalement arbitraires les victimes de corruption institutionnalisée exclusivement de Droite, parlementaire ou non, minant ainsi la vie et la santé de ceux qui osent dénoncer si criminelle fabrique d’exclus sciemment poussés à l’assistance lamentable, à barèmes décidés et maintenus dégradants par ces mêmes fripouilles par métier en bandes organisées.

Mais, soit à nouveau précisé que ne sont en rien concernés les huissiers de poursuites, faisant très correctement et humainement leur travail profondément ingrat, usant eux correctement du principe d’opportunité leur permettant d’estimer les besoins et dépenses des poursuivis à tort ou à raison. Huissiers cependant prisonniers à leur manière, conscience et mains liées par les susdites Directions politiques prévaricatrices, vendues aux industries de la paupérisation sous couverture d’assurances sociales, et contributions diverses à des intérêts privés majoritaires sous mensonger couvert d’intérêt public.

Ainsi, l’auteur doit continuer à subir ça, telle incompétence gravissime et injure de la part d’abrutis gestionnaires de culture, d’éducation et d’emploi, comme durant ne serait-ce que les trois précédentes décennies, carences d’usage respectable des finances publiques et trafic de recouvrement crapuleux: … L’empêchant de pratiquer normalement son culte de la démystification des supercheries désastreuses coutumières, ayant mené cette civilisation à l’obscurantisme dégradant qui la caractérise et décrédibilise majoritairement.

Ce n’est pas, cependant, parce qu’une fange d’ultra-nantis (généralement grâce aux abus, rapines et tromperies au détriment des juteux appauvris qu’elle a, ou que ses aïeux ont, scandaleusement privés de leurs droits les plus élémentaires à un partage équitable des richesses produites) ce n’est pas parce que cette racaille en cols blancs, qui a définitivement péjoré l’image du pays de nos pères aux yeux du monde entier, en fraudant et favorisant la fraude externe et interne, en cumulant les investissements avec ce qui nous est volé, par engagements dans les plus meurtrières et honteuses industries, et protégeant toutes magouilles entre parasites initiés nous contraignant à payer sempiternellement pour les pertes et la décadence sociale subis par l’usage malhonnête, sans notre accord, du racket obligatoire sur le produit de nos efforts véritables: … Ce n’est pas pour autant qu’une fois les accusés finalement empêchés de nuire, en compagnie de leurs complices de Gauche taiseuse, la Suisse sera dépourvue de valeurs, bien au contraire.

Notre pays fut jadis et restera dans le futur véritablement et proprement riche; Mais une fois seulement ses puissants parasites fraudeurs et corrupteurs dénoncés désignés et confondus! Suisse alors riche de valeurs à nouveau authentiques, autrement plus précieuses que l’actuelle insulte et sinistre plaisanterie constitutionnelle en vigueur, au service plus que prioritaire de la caste délétère spécialiste du déséquilibre perrénisé de moyens d’action, et pressions électorales déshonnêtes, dépourvus de fondamentales justifications, ne serait-ce qu’à peine acceptables pour un esprit raisonnable.

Inégalités subsistant et proliférant grâce aux deux plus criminelles armes dont profitent jusqu’à la nausée les gérants de rangs sociaux: Foi et Loi !

Ainsi l’ésotérisme, juridique soit financier, ne se partage qu’à l’avantage des propriétaires autoproclamés de telle Justice. Le candide se lançant innocent isolé à l’assaut de l’indifférence à sa très légitime défense, n’a d’emblée aucune chance de se servir des clés les plus rouillées, ouvrant le cadenas aux formules iniques du gain de cause? Doit faire vaine confiance aux puits de science de l’entourloupe souveraine et se taire sous toutes coupes!

Et voici 31 ans, ce 9 juin, qu’un poème pour C.V. pas gonflé faisait entrer votre serviteur à temps partiel au sein de la Direction Générale de la plus grande entité étatique du Canton. Deux ans de respect témoigné au plus haut niveau local à si surprenantes compétences, et patatras.

Froisse la pègre radicale de jadis et d’encore et tous toutous socialos à sa botte: L’appréciation sincère des talents et bons conseils du lésé que lui adresse le Français Dieu d’alors!

Et suprême offense au profit d’un subordonné jalousé commençant à peser: Le cuistre reçoit les hommages du rouge Jean Ferrat, bénéficie d’imposition des mains du Dalaï Lama, tourne avec Hossein et Giovanni chez Frédéric Dard, est pote à Viala, snobe un chouia Haldas et Bouvier, est quasi-adoubé Chevalier de l’Ordre du Franc-Rire en compagnie de Coluche, etc … Le Grand Maître ayant eu la très mauvaise idée de défunter juste avant la cérémonie, ceci le privant de parcourir les hilarants remerciements adressés par l’auteur à mourir de rire, déjà …

Mais toujours redémarre lors-ci la danse de Saint-Guy des médiocres, visant à faire chuter et maintenir à terre et plus bas si possible tout trop visible impeccable fonctionnaire et Artiste, sciemment empêché sous absence d’estime correcte rendue par salariés irresponsables soit nuisibles: D’exercer au service des autres son véritable Métier Premier, sa merveilleuse vocation du maniement de mots.

Indiscutablement thérapeutique, au vu des utiles fluctuations d’émotions et réflexions provoquées simultanément par chaque écrit sur ce support.

%%%

Enfin, passons. Il n’y a pires aveugles que veules qui ne veulent voir où est l’Espoir!

Alors que, par ailleurs, de récentes études démontrent, pour la même proportion sur neuf pays, dont la Suisse, que la tendance mondiale qui progresse le plus vite est la non affiliation à une religion.

À l’heure où l’on nous annonce pour bientôt la sauvegarde de nos cerveaux sur un Cloud, la (re)naissance d’une conscience omnipotente en interaction synapses-intelligence artificielle et virtuelle, la disparition de la dépendance à l’humiliante vaine recherche obligatoire de Dieu, celui-ci ayant été trouvé, démontré, disséqué … À l’heure où de partout surgissent tant de fondamentales Découvertes, tombant sur d’archaïques fondements en force et vigueur, attestant toutes de l’Impossibilité de l’existence d’un Créateur, et la masse n’osant pas encore franchement dénoncer l’essentielle supercherie de toutes machinations nuisibles à l’homme ainsi asservi, dites religieuses, en fait ultrapolitiques, du passé et du présent … À l’heure où de gigantesques prédateurs se protègent entre eux pour perpétuer le rabaissement des foules, celles-ci sont proches d’avoir majoritairement compris qui, en vérité, doit à qui. Qui est réellement coupable, doit présenter des comptes et payer, et non le contraire! Qui doit réparer les fautes et trahisons commises envers nombre de méritants exclus à tort, au nom frauduleux de l’intérêt public: Ce régime pas même bananier, sinistrement constitué sur la dévalorisation calculée d’assujettis forcés à baisser la tête dépassant toutes autres!

Incapable de reconnaître la valeur fantastique de certains moteurs exemplaires d’une époque! Pays calomniant l’excellence en n’ayant pas même l’équivalent d’une Légion d’honneur nationale ou prestigieuse Institution honorant les plus valeureux Confédérés.

Que de l’arrosage clanique de moyens démesurés offerts par parvenus à de choisis non dérangeants formatés sans prise de risques jeunots bidouillant dans la simili-culture en vogue; Cadeaux ciblés distribués par si grotesques marionnettes du business, en tête d’Office fédéral, cantonal, communal d’abrutissement culturel, et détournés par autres collabos pros d’Helvetia usurpatrice. Aucun panthéon réservé par ces pantins éhontés aux exceptionnels concepteurs en veine dont ils se moquent, qui sont aubaine pour leur époque! Et martyrs des délires de si stupides cupides dominants, les minant.

Aussi: En vers et contre tous ou prou, les vraies valeurs n’effraient qu’étriqués friqués lâches qui les cachent! Sous la bêtise de leurs analyses quant à l’utilité des essentielles priorités existentielles d’épris de culture de l’ouverture d’esprit!

%%%

Puis, va de soi, en ce récit si concis, en dépit de moult maux imposés par de tels criminels, en rendant ardu le rendu, rocailleux quant aux pieux, en cette ode peu commode décidément, ne dément votre exquisément humble aimant Roi-Député du Parti Railleur assiégé, piégé par charognards des plus avares … Qu’en ce grisant ouvrage pointu, brisant l’image à la page de vertu des têtus ignorants grognons en rangs de pognon: Doit être hommage rendu aux racines du penseur!

À cette Prévôté peu gâtée qui, d’ici six jours, sera rendue au Jura francophone, l’envahisseur Bernois enfin repoussé! Ou dépérira pour des années encore sous l’inculture de l’oppresseur.

En fait, s’il existe encore un(e) seul(e) indécis(e) à Moutier, quand à son vote, puisse-t-il/elle percevoir l’évidence la plus élémentaire:

Grâce au bestiaire de la Bourse: Le taureau, nous dit-on, à l’instar du bélier, représentant l’optimiste qui charge, pousse les marchés à la hausse, attaque de bas en haut!

L’ours, lui, symbolisant le pessimisme hibernant, attendant que tout s’effondre pour profiter de l’aubaine et attaquer de haut en bas, se nourrissant des marchés éventrés!

Donc, il n’y a pas de fumier sans feue la sournoise symbolique de l’étendard du tout-puissant Berne des cavernes!

La tanière envahie par ce dangereux ours tyrannique fainéant et profiteur doit être définitivement rendue à ses propriétaires premiers, faute de quoi sa porte dérobée finira tôt ou tard par céder sous les coups de bélier de la légitime endémique indignation, et le plantigrade parasite acculé ne devra plus sa survie qu’à sa sortie en force et fuite ridicule vers là d’où, pitoyables, déferlèrent ses pouilleux ancêtres importuns, sur les terres ainsi noircies de Rauracie, à autarcie atteinte par sournoise ineptie de l’inertie bernoise!

La Paix en Prévôté? Votez Respect et ça ira! Oui au Jura!

Croyez-en l’autobiographique narrateur, le malaise reste profond et à vie, tant que les principes de l’agresseur ne sont remis à l’ordre et leurs néfastes conséquences réparées: Lorsque l’on a grandi en une cité antagoniste où, en l’immeuble ancestral de la grand-mère vivait l’une de ses lointaines cousines avec ses deux enfants légèrement retardés.

Que certains jours de la petite enfance se déroulaient en joyeux jeux en commun. Puis, devenus presque adultes, nous nous étions perdus de vue, eux naturellement entrés en le clan des déficients très soutenus, en cette Droite agraire et fort sectaire détentrice en commun de toutes terres et vices, sévissant pour la Berne à balivernes!

Un bel après-midi de fumigènes, alors que le Poète logeait au sommet du Chicago, légendaire immeuble le plus élancé du centre ville, (mais alors non ce terrible jour où établirent leur QG en bas des escaliers les brutaux ours grenadiers) entendant au loin les grognements de sangliers déchaînés, et naturellement pacifiste et humaniste, l’Artiste abandonna sa piaule des combles et musicales compositions, se disant qu’il était plus prudent de rentrer chez ses parents. Chevauchant son vélomoteur adéquatement “chindé” à 80km/h, il s’approcha du carrefour de l’Hôtel Suisse, où une horde d’excités lourdement armés de marteaux et autres battes arrivait au pas de course!

Sortis comme rarement des écuries, descendus des montagnes et vaux dits leurs, ou extirpés de leurs cultures pestiférées par leurs soins, (et pour lesquelles ils parviennent à présent à nous dérober 60 millions, attaquant de haut en bas afin de se distribuer chacun 200.- par hectare: En acceptant de diminuer l’empoisonnement illégal qu’ils pratiquent impunément, en daignant s’approcher du seuil des limites imposées par la loi!):

Ces barbares modernes, avec à leur tête l’un des deux petits cousins, simplet ami de bac à sable, qui, reconnaissant de loin le plus ou moins Jurassien à famille le cul entre deux chaises, comme presque toute famille de Moutier, chevauchant son ronronnant destrier: Hurla courageusement “C’en est un! Chopez-le”!

Si le jeune et talentueux champion de masturbation échiquéenne Jean-Marie Roth, en la multitude de ses dons, n’avait eu de surcroît grande facilité en mécanique, précisions en le découpage de porte dans le piston, minutie quant au flinguage du filtre à air, … Aurait copieusement massacré votre bas rond-de-cuir très ferré la caste des brutes épaisses pro-bernoises, haranguée par un crétin lointain cousin … de l’humain.

Que jamais plus ne doivent en arriver là les enfants de l’inouïe Prévôté! Votez OUI!

Ou continuez à subir les oppressives arriérations de l’envahisseur, jusqu’à la prochaine fois où la facture pour réparation des torts causés par Berne sera alors d’autant plus salée!

Mais enfin plus au bénéfice …

… Ali GNIOMINY

%%%

P.S. Alors c’est d’accord, les amis du “Canard Enchaîné”? Si c’est non une fois de trop on fait un forcing international pour que Berne subventionne à 100% l’établissement, en sa teutonne capitale, des bureaux francophones de l’idoine quotidien qui dénoncera les innombrables exactions et la bêtise bernoise coutumière: “Le connard Acharné”!

 *************

De la profondeur d’une plage de temps sans leurres où quiconque oncques ne se prétend sage comme unis mages

DSC_4362.jpg

“Sur le sentier de naguère dépoussière l’ère sectaire et ne vénère les manières de vipères usurières”

DSC_4352.jpg

P.S.du P.S. : Baiser tôt rides efface!

Les commentaires sont fermés.