« 2017-04 | Page d'accueil | 2017-06 »

26/05/2017

BONS SOURDS, COMMENT ÉTALEZ-VOUS ?

L’obscène novice en matière de tartines dégouline-t-il en suffisance ? Nullement gêné de renier lendemain ce qu’il jurait la veille, aux côtés des pires fanatiques qu’il promettait de pourfendre, et finissant acheté par centaines de milliards ? Ou souriant benêt face au visage papal impassible rayonnant de réprobation?

Que nenni ! L’obscène novice coulera d’autant plus quand l’Occident découvrira enfin chez ses alliés hôtes ultra-islamistes: Les laboratoires sur leur territoire fournissant aux dégénérés ennemis de la terre entière la drogue, grâce à laquelle ils se suicident, commettent les pires atrocités sans la plus petite émotion ou le moindre scrupule; Cette substance chimique apocalyptique les transformant rapidement en morts-vivants, dont ils crèvent d’ailleurs s’ils en sont privés, saloperie qui, associée à d’obsolètes croyances criminellement détournées, est devenue le fléau majeur de nos temps! Tant que ne sera frappée la véritable source mystico-stupéfiante engendrant ce cancer de l’humanité, celui-ci continuera à régénérer ses métastases encore non traitées.

Abomination, donc, que cette alliance avec une entité à l’âme aussi noire que ce qui coule sous ses pieds et détruit l’atmosphère, complicité avec la plus arriérée des tribus du désert, par fourniture d’armes, de chimie & Cie avec l’ennemi premier de l’évolution humaine, en vue de guerroyer contre ce qui fut, elle, et est en voie de le redevenir, une civilisation extraordinairement avancée, ayant entraîné la planète vers le haut, en perçant l’armure de bien des barbaries avant l’arrivée de la catastrophe conceptuelle actuelle. Culture autrement moins belliqueuse que celle où, “sale”, la fille se tue légalement. Entre autres.

Ainsi: Des experts l’affirment, en ces temps de conflit mondial où l’ennemi intérieur parti en l’enfer de l’ignorance absolue pour s’entraîner à nous détruire, le ramène au pays: En y revenant sans y être fusillé selon les lois de guerre (ni même, pour dissuasion, d’office enfermé ad vitam et nourri exclusivement de mauvais jambon et abreuvé d’affreuse piquette): En ces temps d’aveuglement démocratique face à des sortes d’animaux que l’on nous force à voir comme nos égaux, tous les termes sont devenus obsolètes: Fascisme, dictature, terrorisme, néonazisme ne veulent plus rien dire. Il est nécessaire d’inventer de nouveaux mots, nous dit-on, pour décrire les pires abominations idéologiques en vigueur. N’en déplaise à nos misérocrates.

%%%

Mais, laissons-là les traditionnelles flatteries, et tentons de sourire encore à divers titres …

Genève fait parler la pollution sonore!

Elle hurle même, dit-on, à faire péter les détecteurs, certains soirs vers l’Hôtel-de-Ville.

Car l’ennemi Lausannois, en sa Fac des Hautes études, bidouillant avec l’Uni de Californie a démontré, ô terrible réalité, que:

Les managers sont priés de ne pas afficher un QI trop élevé!

Une insulte pour Genève, dont la norme maximale imposée compte bien se maintenir envers et contre tout à 28!

%%%

17 en moyenne, pour les élus fédéraux se commettant avec des lobbys inhumains, en des liens d’intérêts antidémocratiques ayant augmenté de 20% en dix ans;

20% supplémentaires de délits d’élus viciés, responsables premiers de l’actuelle pourriture économique endémique.

La dictature financière suisse par extermination totale de la démocratie est donc annoncée pour 2057, si nous ne combattons pas efficacement ces criminels auto-protégés.

Mais il y en a de bons. Et comiques: Voyez l’actuel maître suprême de notre armée, bien vacciné contre les fièvres du Gripen, chiche en dépenses et si modestement désireux d’acheter deux Bombardier CL604 de seconde main; à la Rega!

Suite à quoi, après avoir été pittoresquement crashés, quelques milliards supplémentaires seront vraisemblablement quémandés à la population, nécessaires de toute urgence pour l’achat de l’hélicoptère Poussin jaune à sortir du placard des HUG! Une telle légende n’ayant pas de prix aux yeux de la Grande Muette, pour le transport de bras cassés.

%%%

En attendant, reste gris-vert le tacot qui survole le débarquement des barbares lassant Sion, se dirigeant vers là-bas: Bâle!

20170525_133131.jpg

Et finalement, zut! Ils ne l’ont fait, là, Sion! (Navré pour telle resucée glissée dans le contexte).

Plus de doute: treize, c’est un Judas de trop face aux forces de Baal! Ecône modifie déjà la Bible en ce sens.

Puis ce sont les heurts du retour à dos de missiles:  

car2.jpg

%%%

Au passage incongru de cet essai décousu:

Chronique de ma terre sous sectaire occupation:

Sale coup de bistouri de l’Hôpital de Moutier! Charcutant allègrement dans la moelle et la dignité de tous scrutins populaires!

Tout en menaçant, à trois semaines du vote, des plus sombres calculs laisser proliférer sous l’abcès Bernois Prévôtois, si les patients citoyens choisissent de se libérer de ce qui les rend malades en fuyant tel charlatanisme, de locale Droite-titane si familière du coup de Jarnac et de la soumission forcée à sa répugnante boucherie linguistique dominante!

Alors que le Centre de Déformation s’empresse de rajouter la compresse, prêt à rapatrier son ghetto à bienpensance en les rupestres contrées de l’envahisseur se retirant, si Moutier est enfin restituée à sa native Rauracie, Celte et Latine!

L’opération coûtera évidemment très cher! Mais à ces milices de praticiens, je l’espère! M’associant à la plainte de ceux que l’on éreinte!

%%%

Et plus les années passent et plus le cœur ramasse et plus les rancœurs lassent, plus agacent les rapaces … Ah:

J’ai vu passer tant d’agacés, j’ai vu bosser tant de blessés sur le chantier de leur métier, j’ai vu, lassés, tant de laissés pour compte, j’ai vu la honte d’êtres forcés à ressasser la litanie des vilénies de traîtres maîtres abandonnant tous étonnants floués doués authentiques créateurs, et porteurs de valeurs bénéfiques pour coups de main à l’humain qui panique; J’ai vu, imbus, beaucoup trop de nabots accros aux fardeaux féodaux des croyances en l’alliance envisageable entre minables parasites qui profitent, vivant de la dîme de leurs victimes, et respectables contribuables. Et plus les années brassent populace à grimaces, plus coriace est la carapace qui enlace ces limaces non loquaces!

Dégoûtant! Redoutant pools qui picorent-ci, qui picorent-là, picorent encore, en décorés si timorés, les vaines graines du confus désaccord, du fumier refus de remords face à classe fort reniée, pondant de neufs concepts! Par ineptes beaufs conchiée!

%%%

Justement: Paon dans le cumul de plaintes: L’ignoble “à nous nanas” est si demeuré qu’il espère encore que la chaîne qu’il a ruinée ne touchera pas à son poste!

Alors qu’immensément au-dessus de ça:

Sous venir ? Tu parles! Bien que paru le 9 juin 1993: 

julie.9.6.93.jpg

Brisées soient enfin les vieilles branches freinant ses pas et faisant du Poète l’appât …

Ali GNIOMINY

Bonus: Brève rétrospective des trésors enfouis en l’url http://barondecuir.blog.tdg.ch

à décortiquer goulûment durant quelques milliers d’heures ! En se disant qu’effectivement le pain donné par le boulanger est toujours délicieux ! Sauf en le cas présent, lorsque d’officiels bandits lui volent encore impunément son blé, qu’il n’a plus que ces miettes éparpillées à partager :

Exemple d’œuvre photographique légendaire 

« Domine pie pilotis triste » : 

4134121996.jpg

Et malheureusement toujours de si sinistre actualité:

12246896_1524704777849254_1258949247782368283_n.jpg

17/05/2017

SOYEZ HOMMES HAUTS …

Comme vous êtes! Ne soyez bêtes! Soyez hommes hauts, au-dessus d’imbéciles, de futiles préconcepts au bénéfice d’infects artifices de fils de rut!

Soyez hommes hauts, que la Nature en sa si sûre Composition a pour but destinés: (Innée Mission), à ne se reproduire!

À ne nuire au trop-plein humain: Et sourds aux imprécations entre chantres de la surpopulation: Standardisés n’ayant réalisé l’utilité et dignité, à respecter, de l’homosexualité!

Soyez hommes hauts, lucides, à taux d’acide glutamique de naissance qui influence les préférences (invectivées ou si clivées): Elevé! Ou moins!

D’où différence d’amours intenses! Incontournable particularité  pratique d’utilité publique indiscutable!

Soyez hommes hauts! Ni hautains hétéros ni héros libertins! Soyez élevés avec soin, loin des dépravés cerveaux homophobes des microbes de caniveaux!

%%%

Quelle tristesse, donc, que d’avoir encore au XXIème siècle à consacrer une Journée internationale de lutte contre pareille tare issue des corruptions religieuses, qu’est la primitive discrimination toujours en vigueur envers les résistants, bien contre leur gré, à la taboue stupidité conformiste dominante!

Alors qu’une Journée Mondiale de lutte contre la dictature financière ci grimée en austère démocratie serait tellement nécessaire!

%%%

Or, des deux bords: Sous-citoyens sans sous, à soucis sous hideux joug d’élus: Vous salue souriant sans moyens insoumis ami!

Ainsi, sur le zinc des voisins se déversent de perverses controverses?

“Le borgne a conduit ses aveugles là où sa fille n’y entendant rien lutte contre les muets et autres bras cassés par de boiteux moyens”…

Bref: Le Pen: Halte ici ! Qu’y faire si, contre toute détente en ces temps de sinistrose, la Marine traditionnelle ne séduit plus les gais?

Donc, la roue tourne: Windows carré: Un tiers de fidèles. Et deux tiers pour Mac rond. Empêchant d’accumuler des icônes dans un coin ou l’autre! Soit agglutinant ensemble au centre ce qui semble, lors, un peu con sur les bords.

Tout au contraire de ce qui s’enlise sur la toile helvétique où l’art est nié: Où s’agrippe à un fil la finition sans rémission du sauvage clivage toujours en cours, entre gauche Gauche et maladroite Droite!

Or, en le bordel d’à-côté: La République est en marche? Au pas? Forcée? Militaire? À défauts de Valls?

Non! De grâce: La République en courses: Voilà qui suggère une relance! Ou la République en vol! D’une touchante sincérité! Ou plus stimulant: La suave République des passions d’Emmanuel! Mais En marche évoque furieusement 40 ans dans le désert, vers une terre promise … à des millénaires de guerre entre cousins et frères.

La République en Partage eût été, à ne honnir, bien plus sage message d’avenir!

À honorer dès son orée, en défendant tous dépendants des manigances de la Finance, victimes hélas d’antécédents de régimes rapaces précédents! Et non bombant le torse et réduisant, inamical, la syndicale force!

D’emblée le blé avant l’humain peut ensabler les lendemains d’une Présidence sans consistance, qui ne ménage les rouages fantastiques de la suprématie de la Démocratie authentique!

Que pleuvent les preuves d’améliorations de la fibre des rations d’équilibre, de respectable distribution de convenables rétributions aux salariés, rentiers, humiliés végétant, oubliés si longtemps!

%%%

En l’occurrence: Puisse la République Française en nage aborder sur plus concret îlot d’humanité, et servir un jour d’exemple enfin à la rétrograde République Genevoise au service prioritaire de la Confédérée dictature économique suisse.

Fédéral et cantonal régimes voyous fleurissant de plus belle, sous couvert de simagrée de démocratie directe; Grâce, entre autres à-côtés, aux deux milliards de francs de recouvrement de créances proliférant en 2016; Soit 13% d’augmentation en un an, de ce business nauséabond de l’endettement forcé des masses non-nanties.

Permettant l’arbitraire le plus complet. Quant à l’estimation du train de vie individuel qu’à l’obligation de continuer à mener l’endetté, en fonction des valeurs véritables que celui-ci apporte à la communauté; Valeurs presque invariablement bafouées par les responsables et gestionnaires de condition de vie, au vu du manque de minimum adéquat laissé, pour reconnaissance de ce qui est cependant susceptible de permettre à l’individu de revenir à meilleure fortune.

Pour exemple édifiant: Fut récemment gratifié votre bon Roi-Député du Parti Railleur d’un « Je comprends bien votre ras-le-bol », de la part de l’honorable Présidente du Tribunal de Genève, mais aimablement renvoyé vers une Instance plus adéquate pour juger 40 ans de pratiques déloyales si destructrices et dégradantes ; De la part d’un État ne cessant de poursuivre et saisir la pitance insultante laissée à l’opposant à semblable corruption, entretenue et protégée à coups de frauduleuses relances perpétuelles de prétendues dettes, composées de cumul de décennies de surfacturation incontrôlée, d’erreurs manifestes, de négligences graves dans le traitement de son dossier de recouvrements à tout-va.

Grotesques dysfonctionnements et multiples abus et délits ayant valu une succession d’arrestations, destitutions de gestionnaires, et condamnations de faussaires créanciers perpétuant ces poursuites et saisies indignes d’État de droit! Prétentions notoirement démesurées dont les montants détournés sous force et menace restent impunément faussés mais injustement prétendus exigibles tel quels;

D’où nécessité absolue d’enquêter au plus haut niveau de la Justice sur si vraisemblables escroqueries par métier de lobbyistes et parlementaires en bandes organisées. Consistant à démultiplier les frais inutiles au détriment des plus démunis. Ne serait-ce qu’en engraissant indûment la Poste complice, par envois continuels de relances, communications diverses, etc, simultanément en courrier simple et en recommandé. Jamais deux actes en la même enveloppe, histoire d’enfoncer au maximum le rentable poursuivi à tort ou à raison. Contraint à se déplacer plusieurs fois par semaine au guichet de la Poste, du fait que bien qu’il y ait toujours quelqu’un à son domicile, sont laissés dans sa boîte aux lettres les sempiternelles invitations jaunes à retirer un envoi contre signature dès le lendemain.

Toutes formes de collusion et complicités ignobles en vigueur doivent être examinées, tous étranges engagements et C.V. gonflés de roitelets à pouvoirs incommensurables, sur la destruction de santé et de dignité de leurs captifs, en un but politique et/ou de privilèges entre prédateurs, au profit d’intérêts privés prioritaires des plus douteux et dénoncés, doivent être impérativement décortiqués;

Tous prétendus défenseurs des Droits humains restant en l’état inactifs indifférents au génocide helvétique par incitations au suicide et maladies provoquées, sous stress et honteuse supercherie d’assurances prévaricatrices, tous vendus simili-pourfendeurs d’injustices et d’inculture, tous responsables sans scrupules de la dictature du recouvrement en Suisse (et ailleurs) laissant encore de pareilles pratiques perdurer, fermant les yeux sur si insupportable réalité, tous misérables médias propriétés de Droite dure contribuant en silence ou tromperies répandues à la ruine imposée ad vitam à des producteurs de valeurs humaines incomparables doivent être amendés, tous élus de Partis à qui profite le crime devront répondre tôt ou tard de l’abrutissement sociétal qu’ils ont entretenu;

Principalement s’ils se prétendent de Gauche et sont censés rémunérer correctement les travaux remarquables d’acteurs culturels et éducatifs majeurs, ou épouvantails de Droite inamovible ayant séquestré depuis des décennies, par tricheries aux moyens de pression déséquilibrés, fondamentalement antidémocratiques: l’Emploi, les Finances, la Santé, la Religion et la Sécurité.

Quelle que soit la Justice qui les condamnera ou non, elle exposera aux yeux des générations à venir sa crédibilité ou sa corruption affirmée.

Ainsi, le soviet suprême genevois harcèle l’auteur plus que jamais, comme s’il n’existait aucun expert assez indépendant, aucune Cour de Comptes compétente, aucun Conseil supérieur de la Magistrature efficace ayant constaté des irrégularités, pour mettre fin à ces tentatives de meurtre par dol éventuel consistant à bombarder, sans retenue ni ébauche de considération due, le compétent Poète-fonctionnaire: De bonne part de faux dans les titres. Établis durant des décennies dans une totale confusion, dans un indescriptible merdier plus ou moins volontaire et malveillant au profit du patron créancier ou de la poche de certains, actes continuels à montants additionnés de relances à fréquences à justifier à présent, sommes prétendument formellement dues (généralement à sens unique pour contributions à des tromperies évidentes et autres clauses contractuelles unilatéralement modifiées, emprisonnant à vie l’assuré prenant du retard de paiement du racket d’entreprise privée l’ayant “légalement” capturé): “Dettes” fourrées de juteux intérêts et charges diverses, coûts d’envois en rafale, temps passé à l’examen du dossier, imprécis et dépourvus de tout contrôle véritable, toute tabelle détaillée de ce qui justifie exactement le coût facturé de chaque geste en matière de recouvrement. Permettant de déterminer alors où se situe la limite de l’omerta politique et culturelle, et où commence le bon droit de l’esclave par servitude pour dettes, engraissant ses maîtres ignorants le méprisant depuis 40 ans, d’exiger immédiate abolition de pareille honte en force et vigueur, et conséquente réparation des torts et dommages causés.

La désinformation est en voie d’extinction. Les sectes officielles ne pourront plus longtemps intoxiquer le quidam dès l’enfance, en le forçant au déni d’identité et le discriminant et minant, dépouillant à loisir sa vie durant, au nom à ne jamais prononcer de l’insaisissable Tout-Puissant Fric. L’Information va avoir pour devoir Essentiel de briser définitivement la raison d’être des arriérations homophobes et esclavagistes enseignées. Par connaissance du fonctionnement naturel des neurotransmetteurs hormonaux, desquels l’individu n’est aucunement responsable et sur lesquels il n’a aucun pouvoir d’action, ne pouvant en aucun cas modifier réellement ses attirances personnelles. Et par enseignement des truanderies financières en cours entre d’aucuns cossus initiés au pouvoir.

%%%

Autrement dit: Soignez hauts maux: Tant d’indigne silence entendu mérite largement pareille chape de malaise, tombée sur ce billet, entre début et fin, à l’attention de l’indignation nécessaire.

Soyez aux mots finalement attentifs, la Terre entière s’en portera bien mieux! Et ses prédateurs sans gloire cesseront de taire leurs erreurs: Nos déboires!

%%%

Soyez homme autre! Ou femme qui ne rame! Surnage sur atterrants courants de rage …

Ali GNIOMINY

Allant parfois. Jusqu'au fond de l’arène.

IMG_4540.JPG

ou baignant sous tous trompe-l’œil à l'arôme antique

IMAG0944.jpg

d'Augusta Raurica