26/05/2017

BONS SOURDS, COMMENT ÉTALEZ-VOUS ?

L’obscène novice en matière de tartines dégouline-t-il en suffisance ? Nullement gêné de renier lendemain ce qu’il jurait la veille, aux côtés des pires fanatiques qu’il promettait de pourfendre, et finissant acheté par centaines de milliards ? Ou souriant benêt face au visage papal impassible rayonnant de réprobation?

Que nenni ! L’obscène novice coulera d’autant plus quand l’Occident découvrira enfin chez ses alliés hôtes ultra-islamistes: Les laboratoires sur leur territoire fournissant aux dégénérés ennemis de la terre entière la drogue, grâce à laquelle ils se suicident, commettent les pires atrocités sans la plus petite émotion ou le moindre scrupule; Cette substance chimique apocalyptique les transformant rapidement en morts-vivants, dont ils crèvent d’ailleurs s’ils en sont privés, saloperie qui, associée à d’obsolètes croyances criminellement détournées, est devenue le fléau majeur de nos temps! Tant que ne sera frappée la véritable source mystico-stupéfiante engendrant ce cancer de l’humanité, celui-ci continuera à régénérer ses métastases encore non traitées.

Abomination, donc, que cette alliance avec une entité à l’âme aussi noire que ce qui coule sous ses pieds et détruit l’atmosphère, complicité avec la plus arriérée des tribus du désert, par fourniture d’armes, de chimie & Cie avec l’ennemi premier de l’évolution humaine, en vue de guerroyer contre ce qui fut, elle, et est en voie de le redevenir, une civilisation extraordinairement avancée, ayant entraîné la planète vers le haut, en perçant l’armure de bien des barbaries avant l’arrivée de la catastrophe conceptuelle actuelle. Culture autrement moins belliqueuse que celle où, “sale”, la fille se tue légalement. Entre autres.

Ainsi: Des experts l’affirment, en ces temps de conflit mondial où l’ennemi intérieur parti en l’enfer de l’ignorance absolue pour s’entraîner à nous détruire, le ramène au pays: En y revenant sans y être fusillé selon les lois de guerre (ni même, pour dissuasion, d’office enfermé ad vitam et nourri exclusivement de mauvais jambon et abreuvé d’affreuse piquette): En ces temps d’aveuglement démocratique face à des sortes d’animaux que l’on nous force à voir comme nos égaux, tous les termes sont devenus obsolètes: Fascisme, dictature, terrorisme, néonazisme ne veulent plus rien dire. Il est nécessaire d’inventer de nouveaux mots, nous dit-on, pour décrire les pires abominations idéologiques en vigueur. N’en déplaise à nos misérocrates.

%%%

Mais, laissons-là les traditionnelles flatteries, et tentons de sourire encore à divers titres …

Genève fait parler la pollution sonore!

Elle hurle même, dit-on, à faire péter les détecteurs, certains soirs vers l’Hôtel-de-Ville.

Car l’ennemi Lausannois, en sa Fac des Hautes études, bidouillant avec l’Uni de Californie a démontré, ô terrible réalité, que:

Les managers sont priés de ne pas afficher un QI trop élevé!

Une insulte pour Genève, dont la norme maximale imposée compte bien se maintenir envers et contre tout à 28!

%%%

17 en moyenne, pour les élus fédéraux se commettant avec des lobbys inhumains, en des liens d’intérêts antidémocratiques ayant augmenté de 20% en dix ans;

20% supplémentaires de délits d’élus viciés, responsables premiers de l’actuelle pourriture économique endémique.

La dictature financière suisse par extermination totale de la démocratie est donc annoncée pour 2057, si nous ne combattons pas efficacement ces criminels auto-protégés.

Mais il y en a de bons. Et comiques: Voyez l’actuel maître suprême de notre armée, bien vacciné contre les fièvres du Gripen, chiche en dépenses et si modestement désireux d’acheter deux Bombardier CL604 de seconde main; à la Rega!

Suite à quoi, après avoir été pittoresquement crashés, quelques milliards supplémentaires seront vraisemblablement quémandés à la population, nécessaires de toute urgence pour l’achat de l’hélicoptère Poussin jaune à sortir du placard des HUG! Une telle légende n’ayant pas de prix aux yeux de la Grande Muette, pour le transport de bras cassés.

%%%

En attendant, reste gris-vert le tacot qui survole le débarquement des barbares lassant Sion, se dirigeant vers là-bas: Bâle!

20170525_133131.jpg

Et finalement, zut! Ils ne l’ont fait, là, Sion! (Navré pour telle resucée glissée dans le contexte).

Plus de doute: treize, c’est un Judas de trop face aux forces de Baal! Ecône modifie déjà la Bible en ce sens.

Puis ce sont les heurts du retour à dos de missiles:  

car2.jpg

%%%

Au passage incongru de cet essai décousu:

Chronique de ma terre sous sectaire occupation:

Sale coup de bistouri de l’Hôpital de Moutier! Charcutant allègrement dans la moelle et la dignité de tous scrutins populaires!

Tout en menaçant, à trois semaines du vote, des plus sombres calculs laisser proliférer sous l’abcès Bernois Prévôtois, si les patients citoyens choisissent de se libérer de ce qui les rend malades en fuyant tel charlatanisme, de locale Droite-titane si familière du coup de Jarnac et de la soumission forcée à sa répugnante boucherie linguistique dominante!

Alors que le Centre de Déformation s’empresse de rajouter la compresse, prêt à rapatrier son ghetto à bienpensance en les rupestres contrées de l’envahisseur se retirant, si Moutier est enfin restituée à sa native Rauracie, Celte et Latine!

L’opération coûtera évidemment très cher! Mais à ces milices de praticiens, je l’espère! M’associant à la plainte de ceux que l’on éreinte!

%%%

Et plus les années passent et plus le cœur ramasse et plus les rancœurs lassent, plus agacent les rapaces … Ah:

J’ai vu passer tant d’agacés, j’ai vu bosser tant de blessés sur le chantier de leur métier, j’ai vu, lassés, tant de laissés pour compte, j’ai vu la honte d’êtres forcés à ressasser la litanie des vilénies de traîtres maîtres abandonnant tous étonnants floués doués authentiques créateurs, et porteurs de valeurs bénéfiques pour coups de main à l’humain qui panique; J’ai vu, imbus, beaucoup trop de nabots accros aux fardeaux féodaux des croyances en l’alliance envisageable entre minables parasites qui profitent, vivant de la dîme de leurs victimes, et respectables contribuables. Et plus les années brassent populace à grimaces, plus coriace est la carapace qui enlace ces limaces non loquaces!

Dégoûtant! Redoutant pools qui picorent-ci, qui picorent-là, picorent encore, en décorés si timorés, les vaines graines du confus désaccord, du fumier refus de remords face à classe fort reniée, pondant de neufs concepts! Par ineptes beaufs conchiée!

%%%

Justement: Paon dans le cumul de plaintes: L’ignoble “à nous nanas” est si demeuré qu’il espère encore que la chaîne qu’il a ruinée ne touchera pas à son poste!

Alors qu’immensément au-dessus de ça:

Sous venir ? Tu parles! Bien que paru le 9 juin 1993: 

julie.9.6.93.jpg

Brisées soient enfin les vieilles branches freinant ses pas et faisant du Poète l’appât …

Ali GNIOMINY

Bonus: Brève rétrospective des trésors enfouis en l’url http://barondecuir.blog.tdg.ch

à décortiquer goulûment durant quelques milliers d’heures ! En se disant qu’effectivement le pain donné par le boulanger est toujours délicieux ! Sauf en le cas présent, lorsque d’officiels bandits lui volent encore impunément son blé, qu’il n’a plus que ces miettes éparpillées à partager :

Exemple d’œuvre photographique légendaire 

« Domine pie pilotis triste » : 

4134121996.jpg

Et malheureusement toujours de si sinistre actualité:

12246896_1524704777849254_1258949247782368283_n.jpg

Les commentaires sont fermés.