23/02/2017

ÉLUCIDER PENDANTS !

Élus si dépendants des dessous des sous, d’où alliés aux manigances de la Finance, élus si fiers d’hier .. font tonte .. quand rasent la base, agacent la glorieuse, laborieuse masse, dont ils volent le pactole!

Élus, cubes, rations promises d’actions de vos austères sphères ne suffisent plus ! L’arrêt, que tant glorifient, du tri en glandant entre accords rompus et aidants que conspuent Blick et canards d’avares, l’arrêt capitulation est en gestation chez ces élus minés !

Mais, au fait : Vous prendrez un autre canard dans votre absente ?

Ce rien de Presse Romande que l’on truande sans cesse, étouffe, bouffe toute crue, ses têtes jette à la rue !

Allant jusqu’à louer le lit de la Julie pour qu’y soient tournées des histoires belges sur une foi en des banques de branques sans lois !

Julie en grand danger, pareillement sous le joug de populistes marionnettistes d’élus, préférant détourner l’attention là où tout paraît heureusement pire qu’ici, en titrant :

Les Français en ont marre des élus corrompus !

Suggérant ainsi que rien de tel n’existe en Suisse. Où, au contraire, les élus corrompus en ont marre de voir contrariées les lois qu’ils se sont achetées entre vendus.

Et ne sauraient permettre de rassemblements citoyens, de même que chez les voisins, dont l’appel affirme qu’il est : “Intolérable d’être gouvernés par un corps élu qui a la possibilité de pratiquer l’inverse de ce qu’il défend” !

Comme de permettre, à l'instar de la Suisse,  d'innommables atteintes à la liberté de la Presse, en laissant-ci prospérer les discriminations de RASS (Ringier Axel Springer Suisse) !

Ayant éteint, d’un seul pet, trente-six chandelles Romandes, trente-six lumignons, bougies prêtes à boucher le trou de culture de pareille forfaiture, à trouver trente-six manières de planter-là RASS, trente-six sires usés, enfin de mèche, fondant par exemple et crowdfunding l’épineux brûlot quotidien “RASS casse” !

%%%

Irrationnel, semblablement : L’Amérique découvre soudain la réalité de ce qui se savait avant même l’installation par piraterie d’un individu atteint d’un degré de psychopathie plus élevé qu’Hitler au pouvoir suprême ! Vingt-quatre mille travailleurs du domaine des sciences du comportement et trente-cinq psychiatres renommés signent enfin une pétition pour la destitution du malade, sévissant depuis un mois de trop. Et le Député d’Oregon Earl Blumenauer demande la formation d’un Comité des anciens Présidents et Vice-Présidents des USA, visant à déterminer à quel point le quidam compulsif, atteint de troubles du comportement le laissant totalement dénué d’empathie, est capable d’assumer ses responsabilités. En compagnie de ses semblables, qu’il a appelés au secours de sa folie.

Comme quoi l’on peut garder espoir. Certainement que rien n’empêchera, bientôt, que l’avenir de l’Occident se joue entre Washington et Paris, simplement par Twitter ou téléphone rouge entre le résidant d’asile psychiatrique Trump, et les co-Présidents prisonniers de la Santé Fillon et Le Pen.

Dont les adorateurs ont pour mot d’ordre l’affirmation de l’épouse du tyran Mugabe : “ Même une fois mort le peuple continuera de voter pour lui/elle ” !

%%%

À peine plus petits : Les insectes, source de protéines non négligeable, arrivent dans nos assiettes !

Un commerce débridé s’organise. D’ailleurs, c’est dans ce but que tant de susdits élus fabriquent de plus en plus de pauvres : ça fait tout ça de poux , de cafards et de punaises de lit en conserve !

Avec un coulis de gale c’en est à se relever la nuit ! Mais le désavantage avec la nouvelle cuisine Ectognathique et Hexapodique à la moooode, tout bientôt, c’est que la prochaine fois où, à la fin d’un repas au Fouquet’s, vous mettrez une grosse blatte dans votre assiette pour éviter de payer : Elle vous sera comptée en supplément.

C’est d’ailleurs pour ça, à titre promotionnel, que les meilleurs restaurateurs vous servent si souvent des chenilles dans leurs salades et de croustillantes mouches frites sous le steak.

Et rassurez-vous, pour vos tartines de mouches à merde, seules ces drosophiles dont le taux de glutamate n’aura pas été modifié pour les rendre homosexuelles ou non, au choix, vous seront servies. On a des principes, sur les Champs-Élysées et environs. On gobe ce que veut le client, et ça marche. On la lui trouve et prépare si, au milieu de la nuit, lui vient l’envie d’une soupe aux asticots du Père-Lachaise.

Et tant pis si quelques peu gourmands fâcheux snoberont le meilleur des boudins de ténia. Tous les goûts sont dans l’imposture.

%%%

Migniardises, toujours : Des microbes de 60’000 ans découverts par la Nasa au fond d’une grotte du Mexique.

Déjà qu’est-ce que la Nasa foutait là en-bas ? Et en contrepartie les chauve-souris aident à découvrir des galaxies ? Pas faux, mais:

C'est un peu comme si cette même Nasa s’occupait par satellite de diriger des drones silencieux, pour filmer les groupes de grands mammifères en danger d’extinction, afin de les protéger et empêcher la besogne de leurs braconniers. Faut pas rêver, cette Nasa-là n’est pas le Bon Dieu.

D’autant plus que : Par Essence, l’ère du Quantique vide tous Cantiques de sens.

Stephen Hawking et pairs l’ont démontré.

Absolument rien n’a pu exister avant la création spontanée de l’Univers, ayant apparu sans aucun besoin de créateur, pareillement à ces particules qui surgissent d’elles-même et disparaissent en plusieurs endroits simultanément.

Donc, microcosme et macrocosme reflétant les miracles d’une seule entité universelle, Soi et toutes autres versions variées de Soi par milliards, vivant semblables trames existentielles en des conditions d’existence parallèles incommensurablement diversifiées, à quoi bon aller sur des planètes et fêter stupidement la Vie qui s’y module à sa manière, alors que Celle-ci anime la plus minuscule cellule comme la plus gigantesque formation de l’Univers Conscient. Même si, par cycles, moins-autant-bien-plus que Soi. Vulgairement dit.

Le plus fidèle ébaubi lectorat de votre bas rond-de-cuir très ferré en témoignera, ce dernier des premiers annonçait dès la fin des années 70, suite à sa Quête, les surprises que réserverait l’avènement de l’Ère du Verseau, quant à l’Essence et la répartition de la Vie. Et voici que non seulement la Nasa joue pareillement les taupes mais parallèlement, en lien avec l’explorateur local Queloz, annonce en cet historique 22.02.2017 la découverte, dans cette constellation du Verseau, de l’étoile naine Trappist-1 et de ses sept planètes; Dont trois fortement susceptibles d’abriter des formes d’existence compatibles avec les nôtres.

Ce qui n’est guère réjouissant, si, comme on le suppose, Trappist-1 regorge de moines éméchés. Cependant, il ne nous faudra que quarante petites années-lumière pour y faire un saut, et leur enseigner les vertus de l’abstinence.

Un détail, pour l’auteur d’infinie valeur qui sera évidemment mis pour le voyage sous cryogénisation. Transport durant lequel il disposera ainsi d’autant de liberté de mouvement, de pensée et d’expression que durant les quarante ans passés alentours en le désert intellectuel et culturel actuel.

Donc tout ça pour expliquer, relativement, la raison pour laquelle la Nasa, la tête dans les étoiles est simultanément au fond du trou, en train de sonder des cristaux en lesquels se gavent de sulfites, manganèse et oxyde de cuivre, depuis 60’000 ans des bestioles increvables. Sans aucun égard pour ces pauvres bêtes dont l’existence est si tragique.

Non mais : Vous vous imaginez, vous, pendant 60’000 ans dans une cage de cristal avec rejetons, épouse et belle-mère à tête de microbe …?

Que les belles-mères pardonnent ses abominations à leur bon Roi-Député de Parti-Railleur, attendu que Sa Magnificence épuisée de Science les a dûment ménagées, en évitant de servir un gag avec elles conservées et asticots pour garde-manger. Et ce, d’autant plus qu’il eut la plus merveilleuse et adorable des belles-mères de la Terre, Amérindienne Caboclo. En l’honneur de laquelle il combat, en la jungle planétaire toutes formes d’esclavage, à coups de piques imparables !

%%%

Assez ! revis : Et congratulations à Monsieur Baletti, devenu l’homme le plus diplômé de la planète, selon le Guiness Book des Records ! Comme quoi, même si c’est à 70 ans: ça finit par payer, pour premier salaire de sa vie au Guiness, que d’avoir été inutile étudiant perpétuel !

Pardon, cher pair. Ceci dit, vu qu’il est évident que vous disposez dans le lot d’une Maîtrise ès encaissement de vannes.

Mais il s’agirait d’aventure d’enseigner à présent aux élus lugubres alentours, qu’il convient en Helvétie de ne plus abreuver de röstis, en chics salons d’écoles, de futurs tyrans ! Certains d’eux tournent très mal : Boulimique engouffrant moult patates afin d'irradier le monde, d’un côté ; Et de l’autre, inspiré aussi par la cuisine bernoise, mais sans savoir même ce qu’est une école : Un dingo ne voulant plus subir chers muslim.

%%%

Combat de serfs, encore : En le Val laid des plus toxiques industries, Stéphane Rossini orchestre sa candidature face à la terrible reine Esther du Haut-Valais adepte de la langue dégueu terriblement dévastatrice, forte de 15’000 nains de plus à ses côtés.

S’il perd sa guerre, Rossini ne se gênera certainement pas de surjouer la Pie voleuse, voire de massacrer Guillaume Tell ! Comme n’importe quel barjot se pinçant face à son pays de hardes ! …

livré ...

Ali GNIOMINY

" Enfin, sérieusement, mais quel Christ est-ce là ? "

IMG_0834.jpg

" Et où est-il lorsque

Dettes hantent ... Pieds tâtent air ? ”

plage.jpg

Sur Facebook: c.f Quand cantiques tiquent, que quantique tacle !

Les commentaires sont fermés.