06/02/2017

AU NORD : RATS HABILITÉS À ARRÊTS FLÉCHIR!

LAVEZ RITES ! AIDEZ-VOUS À ALLER !

Si vous avez des dons exceptionnels, vous êtes censé les donner sans aucune contrepartie ni reconnaissance jamais ! Selon les dynasties d’ignares de la culture et de l’emploi.

Voyez : Magritte aussi, en son zénith, chatouilla nécessairement les cons ! Qui le dénigrèrent gratuitement.

Et voici qu’en nos temps et contrées, les comparses du club des dirigeants du paradis fiscal Suisse, supplient l’U.E. de n’envoyer qu’après la votation du 12.02.2017 sur l’imposition des entreprises, la lettre que ces “Lanternes d’Helvétie en la nuit des lobbies” vont recevoir, les sommant d’ouvrir des discussions sur la transparence fiscale !

À savoir également l’actuelle “transparence fiscale et juridique” qui nous asservit en immense majorité de lésés citoyens Suisses ? “Transparence” quant à la limpidité de tentatives fiscales de meurtre par dol éventuel, en faisant plafonner notre tension à chaque harcèlement par envois de prétentions arbitraires auto-protégées ? Nous y reviendrons.

Pour l’heure: Monsieur le professeur de Finance Chesney, nous rappelle en substance : Qu’il serait si facile d’équilibrer les forces, en exigeant une microtaxe sur les transactions financières électroniques, soit 100’000 milliards de francs par an en Suisse.

Taxe dont les revenus permettraient d’ABOLIR ou de diminuer sensiblement la plupart des IMPÔTS ! Mini prélèvement sur le trafic des Fonds fuyants simplifiant le système fiscal, freinant les activités de “finance casino”, trading extrême, etc …

Autrement dit, un léger écrasement du pied de la lettre sur les cafards informatiques et l’humain finirait par respirer à nouveau ? Mettant fin à l’allergie généralisée ?

Mais … Tant que des criminels et naïfs dominent et séquestrent le remède à la totale décadence actuelle des Valeurs, tant qu’ils s’accrochent à l’indigne conservation et perpétuation par force, de l’opacité ésotérique économique et politique de la Suisse et autres paradis inamicaux : Aucun soin assez efficace ne remplacera cette Taxe, aucune philosophie sous influences ne sera bienfaitrice, aucun enseignement progressiste, aucun respect des Droits naturels, aucune tentative de démystification de l’imposée pensée unique, aucun frein aux viols en bandes organisées des libertés ne sera effectif.

Sans conflits générés par l’intolérable avidité de dirigeants d’États devenus voyous. Pays ayant ici trahi la confiance que nos pères installèrent : La dignité souhaitée sans écueils dans l’accueil et la solidarité, l’honnêteté, la propreté, le confort équitablement partagé entre tous intègres et méritants citoyens ! Avertis critiques à respecter compris.

Pays dont l’image n’est plus que saccage sous corruption du fiel d’artificielle imposition, contribution à tout sauf l’Essentiel : Au tonneau des Diogène sans gêne, d’eau de vie de nos revenus ravis, détenus.

Pays envahi de baillis haïs ayant trahi la notion de considération ; Face à sidération de la masse lasse, exaspérée ne pouvant espérer la mort d’éprouvante épouvante monétaire qui altère la Terre à l’ère, à tort austère, qui génère misère.

Nation paradisiaque pour qui n’y raque sans condition, sous le joug d’impôts de suppôts du “fiable”! …

Allant ainsi, pour récurrence de leur outrance : Jusqu’à (tenter de?) corrompre l’Union Européenne à coups de “Vos entreprises et actionnaires y gagneront, lorsque nos cons de manipulés auront voté Oui ! Gardez encore un peu votre mise à l’ordre de nos salauds ! Vous n’en croirez vos yeux quand, incontestablement, un pan de plus de notre fausseté vous sera dévoilé en cadeau-bonus” : En découvrant l’ampleur de la fraude aux Valeurs internes à la Suisse, la force du dénigrement des talents, la persistance des tabous abêtissants, le traitement dégradant qu’au profit de susdits bêtas bloquant tout, radicaux liberticides et autres cancers monétaires inoculés, subissent les parias de “notre” industrie de paupérisation intérieure et fabrique de facilitations élitistes internationales !”

Contre laquelle s’élève, le répète et le répète encore, votre bon Roi-Député du Parti Railleur : Pour la diffamation que représente l’absence de respect et de considération quant à sa personne, acteur culturel majeur, quant à l’insulte étatique récurrente à ses valeurs authentiques au service de la communauté oppressée, injure par fraude à l’estimation qu’il dénonce formellement. Fraude, de par ses conséquences délétères sur la carrière, la dignité, les revenus et la santé du lésé, constituant une atteinte disproportionnée aux Droits fondamentaux, perpétrée par l’État prévaricateur protégeant les manigances d’une caste spécialisée des infractions contre le Patrimoine, les Libertés et Droits du citoyen.

Infractions perpétrées au nom de lois grotesquement artificielles, corrompues par flagrant déséquilibre tricheur des moyens de pression et d’influences, chantages monétaires, déstabilisation sociale mise en œuvre lors de scrutins ainsi faussés. État violant les principes d’objectivité, de proportionnalité et d’égalité des chances. Assez, de ce lâcher de cerbères à nantis sur les gentils. Assez, de ce bouillon d’inculture, d’imposture à couillons.

Quand donc un juge Suisse, à l’instar de ce qui vient de se passer en Amérique, fera-t-il interdire l’effet criminel de lois imposées par des ignorants ou malveillants, lois contraires aux principes les plus élémentaires de refus de la discrimination ? Quand donc un juge, au vu des conséquences insupportables générées par la LP, la LAMAL et la LPP en Suisse, ne serait-ce que ces lois profondément corrompues, mettra-t-il fin aux dérives infamantes, à la haute trahison de telles protections officielles d’intérêts privés au détriment de l’intérêt public véritable ?

N’en déplaise à Vos Honneurs, avec tout le respect que nous nous devons mutuellement, et dont on me prive anticonstitutionnellement, je ne manipule pas et n’en suis qu’à moitié désolé, votre élitiste charabia, mais j’en appelle par mes propres moyens à l’humain en vous, qui se terre derrière la machinerie “obligatoire” d’édictée discrimination et répression que vous êtes censé(e)s légalement perpétrer à l’encontre d’opposant politique, culturel, spirituel et philosophique, objecteur quant à l’abêtissement institutionnalisé : Mais je conserve encore confiance en ce qu’y tapissez ; ça va encore durer, mais l’apaisement qui en résultera offrira grand soulagement de part et d’autre.

NON pour commencer le 12 février, concernant le gros dos d’âne RIE III ! Et exigeons remplacement sans délai de la fiscalité interne à la Suisse, par une microtaxe sur les transactions financières électroniques !

Soit abolition du monstrueux racket séculaire sur les salaires maintenus sciemment souffreteux ! Libération définitive de contributions fondamentalement inégalitaires, soit criminelles.

Et devoir de Mémoire imposé aux truands des détournements fiscaux pour le génocide par incitations au suicide, stress injustifiable imposé durant tant de décennies aux programmés endettés par infecte invention d’iniques contributions à sens unique majoritaire, et souffrances d’indigence par friqués fabriquée. En attendant, gare aux sirènes, bouclez-leur le caquet, n’écoutez plus leur méchant chant, du style :

Soyez nantis!

Votez ceci et pas celà,

déjà merci

et c’est par là:

Allez oser

en l’urne déposer

À hauteur

de burnes hautes

bulletin de vote

à baratin!

,,,

Soyez nantis:

Non, le franc fort n’affaiblit pas !

,,,

Est assez franc,

appât forçant manants

à honnir la vigueur ennemie

à l’économie de rigueur

des masses en crise,

prises en sa nasse !

,,,

Non, le franc fort

pas si mauvais

n’a qu’un effort à faire

pour sauver notre Terre.

&&&

Juste en passant: Sachant que l’excédent Suisse sur les comptes courants correspondait en 2016 au 10% du PIB, ce qui plombe les économies de la zone euro et les force à d’intenables mesures d’austérité menant aux conflits : Combien avons-nous payé chacun, au pays d’Heidi à îlots : Pour les 4’300 militaires ayant protégé le sinistre loisir des plus méprisants milliardaires, durant tout le forum de Davos ?

Plus ou moins que les 1’602,25, à présent, que l’outrageante Confédération Suisse, dont les dominants gris-verts se servirent de moi comme cobaye, pour insupportable test de cathétérisme cardiaque raté, à la CVS en l’Hôpital militaire de Bienne à la fin des années 70, examen trop douloureux abandonné ensuite sous pareille forme barbare, avec cathéter accidentellement ressorti par l’épaule : CHF-1’602,25 pour paiement d’injurieux impôt paraît-il oublié d'il y a plus de 40 ans, dette à montant savamment démultiplié, … Prédateur Berne, comme Genève associé, dont le dangereux sectarisme passé et en regain de complicités de crime contre l’humanité intellectuelle m’a forcé au déni d’identité, discriminé, abusé de ma confiance, pitoyables Berne et Genève protégeant des services de recouvrement crapuleux pratiquant l’extorsion de fonds, la transmission infamante de données privées, les faux dans les titres, l’usurpation de caractère officiel, le harcèlement, la contrainte, l’abus de position dominante de plus que présumés escrocs en bande organisée étant parvenu à faire valider en mon absence, dûment annoncée par double recommandé aux OP, par jugement arbitraire et violation du droit d’être entendu, le montant préfabriqué frauduleusement de 22’484,95.- motivant pénultième saisie du 13.02. au matin à l’Office.

STOP ! HALTE ! FINI DE RIRE concernant “Extrum Krapulia” et ses malfaiteurs protecteurs ! Combien se sont donné la mort à cause de cet “intouchable” charognard ? Combien cette insanité administrative multinationale a-t-elle ruiné de vies dans nos pays ? Combien de collabos vont encore accepter que des usurpateurs de caractère officiel puissent transmettre leurs faux dans les titres et extorsions de fonds pour qu'ils finissent par prendre aspect de poursuites légales ?

Qui va auditer la conformité comptable détaillée de chacun des frais absurdes relatifs aux actions, à chaque geste, minutage consacré à l’établissement de rappels, relances, réquisitions, harcèlement divers, transmission de données privées défavorables, de ces industriels du recouvrement agressif, producteurs de surendettement, découragement et envoi forcé à l’assistance ou au cimetière, extrêmement coûteux pour le contribuable et l'image de pareille nation ?

Et où se situe exactement le défaut de vigilance relatif à pareille fiscalité et harcèlements divers ? À qui profite précisément la conjuration du “Rechtsrutsch”, la prédation du dérapage à Droite ?

Bref: Qui va me permettre enfin de revenir à meilleure fortune ? Grâce à une digne estimation, évaluation sérieuse soit valorisation de mes décennies d’apports concrets à l’utilité publique !

Et non plus systématique mépris d’élus chers payés, faisant le nid des guerres menées depuis trop longtemps par les seconds couteaux de cette République, dont le long chant, l’interminable litanie de la prétention de diriger prévention excluant les réels connaisseurs du domaine, exaspère les authentiques travailleurs, dont ils parasitent le fruit du prodige et mérites ;

Par de tels incapables j’ai suffisamment été rabaissé, et ça va cesser.

Aussi : Je remercie par avance mes milliers de suiveuses et fidèles lecteurs, amis journalistes, professeurs, décoincés politiciens, défenseurs des Droits humains, syndicalistes et lanceurs d’alertes, intègres avocats révoltés et petits chiens, artistes et philosophes d’avenir, célébrités, dignes médecins, complexés académiciens, épouvantés frileux éditeurs et vous toutes et tous devenus moins que rien, fabriqués interdits bancaires en proie aux pires méthodes du fascisme financier dominant : Vous pareillement lésés, dont mon combat représente les légitimes intérêts, je vous remercie pour votre soutien, pour le moins moral, et bonne perception que démontrez en la matière, de QUI reste devoir à qui ! Dans le procès politique en cours.

Jusqu’à la condamnation internationale, le cas échéant, et sommation de réparation de l’actuel et passé apartheid économique sévissant en l’enfer fiscal et politique Suisse, principalement à Genève, réputée pour son odieuse pratique du copinage intensif et répugnant élitisme agressif : Et donc sa discrimination flagrante de certain moteur d’une époque, traité de manière dégradante par deux générations d’”évaluateurs” issus de Droite dure et de Gauche incompétente, comme le dernier des cas sociaux fainéants, parasite inadapté anarchiste nuisible sans volonté ni compétences … Sans valeur la moindre, car parodiant ce qui existe de plus détestable en un système de pensée et d’action infantilisé, déresponsabilisé, sur-égotique, dérouté par chaotique conservation de féodaux concepts démocraticides !

Mais ? Allons-nous supporter plus longtemps encore que l’inspiration d’un pareil talent, que telle thérapie ne soit enfin valorisée en qualité de travail d’utilité publique ? Ne mérite revenus adéquats et considération ? Combien encore de décennies à prévoir sous le joug de si sinistres connards ?

Ayant, par leur violence de l’indifférence et ridicule mépris me forçant aux redites : Perverti ma verve, dont il y a si longtemps déjà un bon vieux Poète Vaudois réputé, représentant de Sociétés de lecture me félicitait, quant à ma poétique dépourvue de grossièretés et de critiques …

Pour la millième fois imposée : Je ne rêve que de fournir à nouveau de gentils poèmes et rires à n’en plus finir, d’écrire encore pour tous les âges et toutes les contrées, de chanter la beauté et bonté aussi de mon pays que j’aime, libéré d’abjecte soumission … HALT! FERTIG!! … De laisser-là cette lutte du coup de poing sur des tanks, même si les tanks ont tant de failles : Qu’un seul coup de poing peut parfois tous les démanteler par effet domino.

Alors que vous êtes ainsi victimes collatérales de la bêtise qui, en ces temps obscurs, domine et encore asservit les masses apeurées, stupidité institutionnalisée contre laquelle mes écrits sont malheureusement contraints de lutter. Subtilisant mon temps de créations artistiques et littéraires plus agréables et modérées, moins polémiques et plus comiques.

L’on est Poète de naissance ou conteur de fadaises ! D’emblée : Essentiel aux Arts & Sciences, ou juste divertissant, manipulant mots appris de ses pairs. L’on Crée ou l’on récrée !

Le premier Enseigne, les suivants le saignent par profusion de diffusions de régressions sous soumission d’espiègles règles, normes conformes aux écoles qui isolent, mettent “poètes” en geôle, enjôlent les dépouillées foules de poules mouillées.

&&&

Voyons plutôt ce qui suit, afin de se relaxer, entre deux lettres dûment détaillées aux Tribunaux, créanciers dénoncés, Responsables de Départements impliqués, etc, la routine infamante infligée, quoi :

Ainsi : Essayez donc, un dimanche, d’aller poster une lettre recommandée portant la date du jour, dernier délai pour recours, par exemple. Ainsi que je le faisais jadis à la Poste de Montbrillant, avant que cette ex-régie fédérale très malade n'abîme ses Services de manière exponentielle.

Vous ne trouverez plus aucun guichet à Genève et environs un dimanche, pour officier au service de la clientèle et de la loi en matière de délais. Déplorable.

Alors que le salaire d’un(e) ou deux postiers de garde un dimanche ne dépasserait sans doute pas l’argent de poche quotidien dépensé pour frivolités par certains membres de la Direction de l’indécente Poste, hostile à sa clientèle victime d’abus de position dominante …

STOP ! HALTE ! ça va déraper en rageuse logorrhée … Alerte surmenage … Cool cool petits oiseaux ruisseau petites fleurs jolis papillons … RETOUR IMMÉDIAT AU RIRE VITAL PRESCRIT, MÊME JAUNE :

%%%

Justement, allez savoir pourquoi ceci surgit ici ? Mais le Centre Simon-Wiesenthal affirme que des centaines, voire des milliers d’anciens nazis seraient encore en liberté !

Flétris, certes. Mais, en sachant à quel point la mauvaise herbe prolifère plus vite que les bonnes pousses qu’elle finit par étouffer, si aucun jardinier ne se décide à défricher correctement assez vite … L’épandage de secticide doit être urgemment et conséquemment subventionné !

PAS SI JAUNE ! PAS SI JAUNE :

%%%

D’accord. Dans ce cas c’est pâleur :

Cher patron,

Conformément à votre récente directive en la matière, priant les mères de programmer les périodes d’absence pour maladie de leur portée, je tiens à vous informer que la peste bubonique de mon petit dernier risque de me pousser à être absente de mon poste au matin du 17 avril 2017. En effet, je préfère vous prévenir, consciente que vous avez fait preuve d’une humanité rare, en renonçant finalement à me licencier, il y a dix ans, quand j’ai manqué un jour pour le cancer de mon aîné, du fait que ça ne se reproduirait plus par la suite. Promesse tenue puisqu’il fut enterré le lendemain en mon absence, vu le retard que ça aurait pu occasionner dans l’avancement de ma production au sein de votre entreprise.

Ensuite, concernant mes jumeaux légèrement grippés, il y a cinq ans, par souci de rentabilité de vos Services, je les ai donc confiés à celle que la Presse a surnommée ensuite la nounou infernale. Ce qui vous a également libéré de tout risque d’absence de ma part les concernant. Puis il y eut Maurice et ses oreillons à répétition, dont mes parents junkies s’occupèrent. Mais leur appartement devait être bourré de moustiques, car Maurice me revenait toujours avec les bras pleins de petits trous, jusqu’au jour où, de manière incompréhensible, il défunta brusquement, de même que mes parents à ses côtés.

Et là encore, comprenant combien votre bienveillante entreprise n’aurait su tolérer que je perde du temps en de stupides enterrements, je suis restée à mon poste.

Aussi, au sujet la peste bubonique du cadet survivant, agendée pour le 17 avril, il y a peu de risque que je ne doive m’absenter, mais si tel devait être le cas je préfère vous avertir d’ores et déjà. En effet, j’ai la chance d’avoir un voisin charmant, que nous n’avons plus vu depuis vingt ans mais qui devrait sortir de prison le 16 avril, ayant purgé sa peine pour infanticide et pédophilie aggravée. Je pense donc lui confier la garde de mon petit dernier qui est immunisé, ayant été dûment catéchisé.

Ainsi, vous remerciant pour votre compréhension et confiance en moi, visant à trouver toujours des solutions arrangeantes pour l’employeur, en le but de ne jamais le trahir par absentéisme inconsidéré, je vous prie d’agréer, cher Patron, mon plus incommensurable respect pour vous et votre industrie finançant si généreusement nombre de Fondations de protection de l’enfance.

 

P.S. En châtiment pour vous avoir fait perdre votre précieux temps à parcourir mes lignes, je psalmodierai 77 chapelets par jour de la bible de votre Union Patronale, adorant particulièrement son Troisième Principe : “Tout enfant a droit dès sa naissance à un épanouissement dans un environnement serein et motivant” !

%%%

Passons à la pincée du gourd :

Le casier judiciaire français est lacunaire !

Et les présidentiables lors éphémères !

%%%

En effet, chez nos itou barbares voisins, votre casier est on ne peut plus vierge, tant que vous n’avez pas fait deux ans de taule !

Alors qu’ici, vous êtes fiché(e) à moult endroits et sans doute perpète, si par malheur vous avez volé un fruit aux voleurs vous vendant au prix fort des paniers cachant à coup sûr des fruits pourris.

%%%

Et sinon : La Marine de guerre harangue ses foulés ... au piédestal du “Réveil des peuples” (ce qui évoque bien sinistre “Aube dorée”) et promet un triomphe à l’américaine !

Gare, répétons-le : À héler fans ça Trump énormément !

%%%

Les Serbes, eux, ont détruit hier le mur qui les séparait de l’Albanie !

Bon, ne rêvons pas trop, certainement juste pour en vendre les pierres à la frontière mexicaine !

Soit:

Ali GNIOMINY

Délices & Défis ? Loose off ! …“

3970890631.jpg

“… Face à sacrée pustule des pieux !”

Sans titre.jpg

Les commentaires sont fermés.