« 2016-12 | Page d'accueil | 2017-02 »

25/01/2017

YES ! OUI : CANAILLES !

Constatez vous-même: Si Hitler était toujours vivant, Trump ne serait-il de mèche avec lui ?

Ainsi, alors qu’il se trémousse, tache l’image des USA, plus ou moins : Est devenu l’homme dit le plus puissant du monde celui qui me fit sursauter ! Alors qu’en 2006 je signais le livre d’or du musée du diamant à Victoria aux Seychelles, et découvrais sa phrase : “Que les riches deviennent toujours plus riches” ! Quelle précocité quant à son programme politique pro-discriminations en vigueur : …

Mais bon, pas de quoi faire tout un plat de son vampire économique. Ce premier clown méchant d’Amérique a évidemment commencé par commettre une bourde qui le perdra : En ne réclamant qu’un franc de salaire par an. Alors que la marque Trump, symbolisant tout le cauchemar américain, est boycottée chaque jour un peu plus, de partout.

D’ici peu, la Maison Blanche sera saisie par les huissiers de poursuites ! Et lui et sa tribu dormiront sous les ponts. C’est écrit dans les astres : Il n’y a pratiquement aucune différence entre Trump et Tramp!

Seulement, coutumière de l’accueil en ses chaumières, Genève ne tardera point à accueillir prestement ces faiseurs de malheureux. D’autant plus qu’il y a des places de libres, depuis le retour en leur potentat respectif de deux autres de ses concurrents Maîtres du Monde : Car la ribambelle de flics douillets a quitté les abris insalubres de la protection civile des migrants.

En se plaignant, les pauvres chéris, de conditions d’hébergement incroyablement scandaleuses, dixit la Commission du personnel de la Police genevoise. Calomnie évidente. Pour quelques hordes de minuscules punaises de lit, moult odeurs pestilentielles, des matelas infects, pas de sacs de couchage, ni de chauffage ni d’eau chaude … À l’évidence, un Trump, lui, ne sera jamais assez tafiole pour rouspéter pour si peu.

Mais, quand-même : Si notre adoré État soigne ainsi ses flics, à la première alerte atomique-chimique, plutôt que de courir aux surchargés abris pour miséreux, n’a-t-on pas nettement intérêt à se réfugier dans le container à ordures de l’immeuble ?

%%%

Quoi qu’il en soit : Ce 20 janvier 2017 : Jour le plus noir pour l’humanité : Sous paradoxal triomphe du Ku-Klux-Klan, et officialisation de la dictature du sénile Nouveau-Monde, profondément sclérosé.

Bah : Parlons de presque autre chose : Avez-vous assisté également, ce 20 janvier au soir, sur la Chaîne TV LCP, à l’émission d’experts démontrant comment, depuis les années 80, les diverses familles mafieuses sont parvenues finalement à accaparer la totalité du moteur économique mondial, par intimidations et/ou complicité active d’avocats et de banquiers Suisses et d’autres paradis fiscaux ?

Avez-vous bien compris avec quelle facilité l’argent sale a démultiplié la puissance de milliardaires, par blanchiment et réintroduction de fonds en des industries et États jusqu’alors honnêtes ? Parvenant à pourrir entièrement l’économie et aboutir à l’actuelle criminalité politique et financière officialisée, générant toutes discriminations et totale destruction du tissu social en tous pays, principalement les plus tricheurs et complices d’entre eux.

L’obsolescence programmée de toute tentative de rétablissement d’une Justice et Morale économique humaine, est préfigurée par la construction d’une certaine autoroute Italienne, qui dura vingt ans. Dont chaque tronçon de 10km était propriété d’une famille mafieuse différente, pratiquant de la même manière. Avec des appels d’offre faussés entre complices. Un revêtement de 10 cm d’asphalte étant indispensable, qui ne fut répandu que sur 2 cm de couverture.

Ainsi, tous les cinq ans maximum le tronçon doit être réparé, par des services de voirie associés ou appartenant aux criminels propriétaires. Et pareillement, ce système de fraude vaut pour la construction d’immeubles, dont bien des briques sont faites de sable ou montées sur la tranche, etc. Si bien qu’au moindre tremblement de terre tout s’écroule. Offrant de nouvelles opportunités de gains crapuleux par reconstruction clanique, secours et soins, “aide” par prêts aux sinistrés et organisation de leur surendettement, etc.

Par conséquent, aucun souci à se faire quant à la solidité du mur que le dictateur américain va construire. Les gangsters se trahissant généralement entre eux, il suffira de souffler dessus pour qu’il s’écroule.

Bref, la tragédie planétaire qui a débuté ce 20 janvier, pousse les complices les plus détestables du délétère moteur économique mondial à s’allier au plus vite, avec la tyrannie susceptible de devenir rapidement la plus puissante de la planète, dans le conflit généralisé en cours de préparation. C’est pourquoi, sans doute, la pleutre neutre Suisse souhaite mettre fin aux sanctions contre la Russie.

Du coup, réalisant mieux que jamais les causes profondes du misérable pourrissement en vigueur des valeurs passées, l’auteur, par ailleurs fonctionnaire durablement discriminé par un État lèche-bottes de pareilles pègres des finances, s’étonne moins de voir année après année, à chaque mois de janvier, son salaire net diminué !

Haute trahison pour “récompense” d’excellents Services parfaitement honnêtes, eux, à cet État depuis des décennies.

Yes! Oui: Canailles ont pris le pouvoir, de destruction de tout ce pourquoi se sont battu, ont tant souffert, si difficilement gagné comme amélioration de semblant d’égalité nos parents et grands-parents.

Non, nous n’avons plus à respecter aveuglément, en toutes nations et surtout les plus complices, un tel système pécuniaire à l’évidence en majeure partie criminel ! Contraire aux plus antiques principes de considération de l’intégrité de chacun, et de ses chances équitables de bénéficier des fruits de ses apports à autrui ; Sans infect parasitage à subir, par la surpuissance de vendus ou ignares gestionnaires des acquis détournés contre notre gré, à des fins plus que discutables, fondamentalement injustifiables.

Que tous asservis de tous pays dénoncent ce qu’ils vivent de fondamentalement injuste, et connaissent des vraisemblables ou évidentes malversations dont ils sont victimes ! Délits au profit d’entités publiquement exposées comme honorables et obligatoirement respectées : Par cumul de nauséabondes richesses faites sous influences cyniques et pressions génocidaires, sur l’altération des conditions de vie d’authentiques travailleurs, sciemment fragilisés et vampirisés sous force et menace. Aberrations dont les tenants ne peuvent que finir bientôt par imploser de partout.

Plus la provenance exacte et l’étendue du recel pratiqué par tous oligarques et ploutocrates au pouvoir de guignolesque “démocratie”, à l’Est, au Centre, comme à l’Ouest, plus le décorticage et l’exposition indispensable, quant à la certitude de l’honorabilité en tous points, moraux et légaux, des fonds constituant les richesses de particuliers au pouvoir politique absolu : Plus les expertises indépendantes parviendront à démêler de liens déshonnêtes : Plus nous aurons de chances de gagner la guerre mondiale contre le crime répugnant du déséquilibre social pérennisé et accéléré, s’autorisant plus que jamais à diriger notre monde et civilisation vers la pire décadence destructrice finale.

Dégénérescence sociale où les Premiers Personnages du passé, les Gorbatchev, les Kennedy, Mitterrand et tant d’autres, (tentant d’offrir le meilleur modèle de droiture, logique et raison de respecter le peuple et de viser à son mieux-être, plus qu’aux intérêts privés de dirigeants plus ou moins pourris par omniprésente corruption) étaient assez loyaux : Et où leurs Premières Dames n’étaient point des pools d’intérêts discutables.

Un peu d’ordre, parcelle par parcelle, en ces déchets d’idéologies arriérées en vigueur ne sera jamais de trop.

%%%

Or : Vous ai-je dit que les délicieux Services de la Caisse de Prévoyance de mon employeur l’État de Genève, s’est servi d’infamante loi pour persister à m’empêcher, comme traditionnellement, de revenir à meilleure fortune et santé ?

En refusant de débloquer fraction de mon argent séquestré contre ma volonté depuis des décennies, moyens vitaux qui doivent me permettre enfin d’œuvrer à 25% de taux d’activité en qualité d’indépendant, avec le capital d’installation de base en rapport aux moyens que nécessite mon prioritaire métier d’artiste et philosophe hors-pair, expert producteur de valeurs tangibles depuis des lustres :

25% de taux vital de revenus en qualité d’indépendant alors moins discriminé : En plus du 75% depuis 31 ans ne me permettant l’octroi d’aucune compensation, pour un stupide emploi à peine nourricier, m’interdisant de déployer mes phénoménales compétences d’utilité publique évidente en de multiples domaines, poste-placard insultant, heureusement en excellente ambiance que j’ai contribué à instaurer, emploi plafonné au plus bas possible et dont le salaire net est donc diminué année après année.

À l’inverse du continu regain de sordide harcèlement financier, que me fait subir ce prétendu créancier État de Genève, à pratiques en cours d’instruction. Ce qui ne l’empêche aucunement de me harceler semaine après semaine en l’attente du verdict final, par l’envoi de quatre à six recommandés hebdomadaires pour commandements de payer, relances d’ADB, etc :

Sans se préoccuper de la validité réelle de montants démultipliés par une suite d’erreurs, de négligences et de corruption ayant valu leur arrestation, radiation, etc, à certains de ces “créanciers” de jadis, directeurs ou huissiers, Services de recouvrement d’Étude L., sans parler même des actuels “recouvreurs” à l’enquête ou sur le point de l’être.

Avec mes remerciements à la CPEG de confirmer par ce perpétuel empêchement de m’en sortir et refus systématique, la véracité de mes affirmations, en matière de traitement inégalitaire et d’esclavage moderne par servitude pour dettes à perpète à Genève, d’atteintes à mon intégrité par l’exercice aveugle de lois dégradantes, j’inviterai les concerné(e)s à réfléchir si :

Un état d’esprit aussi rétrograde, en matière de Culture fondamentale et d’ouverture de l’Enseignement et de la Recherche en vue du mieux-être général, par égalité de droits réels et démystification de concepts parasites ? Tant de bâtons dans des roues qui ne déraillent, vaille que vaille, fragiles bâtons faits de fétus de paille à paillasses et limaces sociales ? Las: L’on en chiale : Si …

… Un tel obscurantisme demeuré immuable en la Cité de Rousseau, et de séjours de l’Auteur de “La guerre civile de Genève”, de “Candide” et d’autres précieux Témoignages de la séculaire bêtise Genevoise : Si …

… Pareille incompétence crasse de succession de responsables de valorisation d’acquis humains, culturels, philosophiques, humanistes, au bénéfice de l’ensemble : Ne nous laisse profondément songeurs et nécessairement révolté(e)s par tant de bassesses récurrentes ?

Au nom d’une Foi insensée en des lois déplacées par hobby des lobbies assassins les plus malsains : Qu’en faveur de ces glacés prédateurs ! Usurpateurs d’Arts et de Sciences, de pure Culture à prises de risques au service de la communauté ; Et point de lâche silence face à trop de Conscience, abjecte condescendance face aux concepts en décadence de la Finance ennemie à vie des insoumis et prévaricatrice Impératrice !

Ainsi parla votre bon Roi-Député du Parti Railleur d’Extrême-Centre nauséeux, en son Essentiel Manifeste des Arts atouts se travaillant !

Soit. Ne reste plus qu’à dénoncer scandales après scandales. À détricoter la cote des tricheurs de si néfastes castes : Ces hauts rangs, par si sots pris d’assaut, et rusés nous ayant bien assez abusés : Indécents encaissant cette honorable fusée de tête de vérités inévitables qui, sans fables, accablent usés responsables.

Fin de début de saga sur valses politiques crescendo.

%%%

En l’occurrence, pour ne point insister : Ma thérapie par le rire et la profonde réflexion existentielle ne vaut donc toujours pas un rond ? Pas même l’un des miens séquestrés, à rendement régulièrement diminué par modifications unilatérales des clauses d'assurance ?

Tant de Travail d’évidente utilité publique et universelle, sur 40 ans d’écrits à valeur ne serait-ce qu’historiographique : N’a toujours pas à être correctement et dignement estimé et valorisé selon ses indiscutables mérites ?

C’est ce que nous allons voir : Par toutes voies de Droit et de médias, à présent. Et advienne que pour Hourra !

%%%

Précisément : causant médias & Cie sans grands scrupules : S’il est une info TV qui fait froid dans le dos, c’est bien l’Avis de Recherche d’une personne ayant disparu ! Laissant présager un drame. Et ce qui est encore plus glaçant d’effroi : C’est l’absence de respect face aux braves gens restant définitivement sans nouvelles ensuite. Acte aussi correct que lorsque minou s’est fait la belle durant 24 heures, que vous avez tapissé le quartier d’affiches de recherche, que lendemain Minou est rentré en ses pénates, et durant des semaines vos désespérés SOS inquiètent et attristent inutilement les bonnes âmes.

&&&

Tout à l’inverse, esprits sans vergogne, toujours : Nouveau trophée au tableau de chasse aux canards des ringards de Ringier ! Incapables de rester plus que “20 minutes” sans flinguer minablement de l’opposant politique, le rythme “Hebdo” ne concédant pas assez de “Temps” à ces despotes diffuseurs de malheur pour imposer leur monopole de l’abêtissement.

Mais, allons-nous laisser encore longtemps détruire la totalité de nos références Romandes par la moisissure d’extrême-droite de la plus basse extraction de bouffeurs de röstis au canard ? La Romandie ne s’insurgera-t-elle en masse : Que le jour où il ne lui restera plus à lire que la Feuille Officielle … Rédigée en crachats teutons ?

Le plus désolant étant que nous ne pouvons pas même boycotter leurs torchons Cash, Glückpost, Blick, … En ne s’étant jamais sali les synapses à lire ça ni à se moucher avec ça … ou si peu. Et la solution n’est pas non plus de bouder Le Temps ... La prise d’otages est sacrément vicieuse.

Le seul espoir restant, consiste en ce que des lanceurs d’alertes puissent bientôt dénicher des preuves assez compromettantes, pour couler l’empire tout entier. En découvrant par exemple des fraudes cachées, sous forme de diffusions non déclarées, genre : “La Gazette des Bahamas”, “Le Quotidien des Offshore”, le “Paradis Fiscaux People”, … Voire des feuilles de choux vendues plus bas que sous le manteau “Le Calviniste Enchaînant”, “La Potiche à Poêle ”, “Le Tir à l’Anar Gay” …

%%%

Raisons de plus qu’à l’évidence, pour réussir sous ces cieux, il convient de penser le plus bassement et servilement possible, comme tout inculte nationaliste. Soit. Essayons l’exercice, pour voir ce que ça suscite:

S’il est un fait dont je n’ai jamais pu me vanter en toute légitimité, c’est bien d’être malheureusement Bernois, originaire du Mont des Hêtres, de Buchholterberg, hameau sis en de rupestres contrées de l’Emmental ! Ma soi-disant terre d’indigène, que des truands ont piqué à mes ancêtres, terre de citoyen Suisse dépouillé, contraint de racheter à vie l’ignoble droit d’habiter sur le sol de mes aïeux, piétiné par intrus sur ma terre sacrée :

Buchholterberg qui, coïncidence, est envahi par l’installation tout sauf discrète du système d’espionnage ONYX, l’Échelon Suisse. La Centrale d’espionnage des Services de Renseignement. Raison sans doute de l’origine de mes grandes oreilles ?!

Et donc, des très proches furent jadis, après bien des efforts, dépenses excessives et multiples vexations, naturalisés Suisses, originaires de Genève ! Lors que, même après 40 ans au bout des claques, je ne demeure honteusement que vulgaire bourgeois Bernois, bien que devenu au fil des générations me précédant : Natif férocement Jurassien sous occupation subsistante.

Ainsi, je n’ai aucune fierté à retirer d’avoir pour origine le nid d’espions du monde et être … Euh … de Buchholterberg, quoi. Et un petit truc utile, au passage : Vous répétez vingt fois de suite Buchholterberg chaque matin, ça se prononce Bourrolterberg : C’est un excellent gargarisme, qui protège le reste des dents, dont les malfaiteurs vous empêchent de disposer du nécessaire pour soins vitaux.

Aucune gloire. Mais tout de même. Fourre-tout ancestral pour fourre-tout à venir, ça fera drôle quand le minuscule bled d’ONYX concentrera une foule incalculable de bourgeois de Buchholterberg de la troisième génération, issus de toutes les provenances de la planète. Vu que Berne naturalisera sur son territoire usurpateur tous les futurs Suisses.

Chouette, n’est-ce pas ? Il faudra que je pense à inviter dans dix ans tous mes cousins de notre lieu d’origine commun, N’Giang N’Doulou Roth, Giovanni Roth, Pedro de Jesus Roth, Igor Roth, Hassan Mohamed Roth, Howard Ronald Roth … à venir pour devoir de mémoire retrouver les abris insalubres où ils séjournèrent, et y exterminer les punaises de lit qu’eux ou nos flics ont oublié sur place.

Ah, bon, pas assez populiste pour l’époque et les lieux ? Les flics de trop ? Indiscutable dans le principe … Mais non ! Désolé ! Pas moyen ! Je fais un trop médiocre facho. Même pas capable de feindre pudibonderie tout en tournant casaque sur un film ONYX.

Enfin : L’avantage est que les James Bond d’Onyx n’ont que quelques pas à faire jusqu’à l’État-civil, pour découvrir qui sont les descendants des malfrats ayant spolié les miens, et par quelle traîtrise ils s’y sont pris pour piquer ma terre originelle ! Prochainement colonie la plus cosmopolite de la planète.

%%%

Tiens, justement, avec transition :

Le gendre du tyran d’Amérique s’offre une colonie supplémentaire en Cisjordanie envahie. Absolument rien à critiquer. Ce serait aussi déplacé et punissable que de se plaindre de la colonisation séculaire d’Israël de tous les coffres de banque du monde.

%%%

Colons toujours : France, à présent :

Le froid rend la nourriture rare pour la bécasse. Sa chasse est interdite jusqu’en février.

Aïe, c’est foutu ! Si tous les chasseurs n’étaient pas amoureux d’elle, ils auraient pu redoubler d’efforts entre le 1er mars et le 23 avril !

%%%

Cessons d’être médisant : Chacun se doute bien qu’afin de rester au niveau des USA la prochaine Présidente-surprise de la France, Républicaine installée par Moscou, sera Nabila !

%%%

Plus près de nos saigneurs : Le boss d’une société aérospatiale Fribourgeoise en faillite semble avoir inventé l’agression dont il dit avoir été victime. Une chance pour lui ! Alors que tout semblait perdu il va finalement pouvoir faire la navette. Entre les tribunaux.

%%%

En attendant : Rebelle ne mêle de Genève la Sève bienfaitrice au cloaque de bout de lac ! Où rôde fraude réductrice et crapauds explosant sous impôts déplaisants d’austères gangsters, vaquant à leur labeur choquant de ne faire que leur beurre sur le précaire si vendeur.

Et vous croyez que j’allais vous laisser, pour ce jour, sur si pitoyable, minable réalité genevoise ? Que nenni! Gardons un œil larmoyant sur la dégradante condition d’autres admirés jetés par locale pègre anonyme :

De beaux sapins

Sur nos trottoirs

Font le tapin

Sans le savoir !

Encore ?

Quel sort !

Qui les prendra,

Réchauffera ?

Met le grapin

Sur ces sapins

Si lisses,

Sans pains d’épices,

Qui glandent

Et pestent

Sous des restes

De guirlandes ?

Personne !

Quand sonne

Leur heure !

Qu’ils laissent place, hélas …

Ali GNIOMINY

“ Gel de sale air ? Morveuse, là, l’oie ! ”

DSC_7241.jpg

“ Et regard d’époque sous Capri cieux ”

capri (2) - copie.jpg

  Là où germa le rite des jeux

du Grand Cirque du Parti Railleur,

par :

La mer les gère, rit de ces vers,

L’âme erre, l’égérie de ces vers,

La mère, légères rides sévères,

Là, amer, laid, j’ai ri de ces vers,

17/01/2017

ENCHÈRES; ET EN NOCES :

L’ami Florent Pagny, sans doute distrait par ses rires en parcourant les chroniques du bon Roi-Député du Parti Railleur, fut victime de braqueurs en France! Deux individus déguisés en policiers qui le menacèrent d’un revolver et lui volèrent sa Porsche!

Cher Florent, n’en déplaise à ta liberté de confiance, il te faut voir la réalité en face: Même si ne t’appâte agonie des usages contemporains, force est d’admettre qu’en France fascisante également tous les coups sont permis aux huissiers de poursuites!

Ô combien vicieux, certes. D’ailleurs, si tu reçois la visite de Témoins de Jéhovah, vérifie bien ensuite si le shit est toujours planqué dans la commode!

Et quand tu passes par Genève, en trottinette et la prenant prudemment à l’étage, monte fumer le calumet. Aucun risque de visite de Témoins, depuis ce dimanche des années 80 où ils m’ont sorti de mon bain et que cinq secondes plus tard leur ouvrait la porte un furieux démon à trompe les faisant pâlir de jalousie.

En ma qualité de Grand Maître de la Confrérie du courage, du calme et de la dignité jusqu’au bout avec un flingue sous le nez, je t’adouberai Chevalier de l’Ordre des Dépouillés par malfrats déguisés!

Amitiés.

%%%

Soit dit en passant: Circulez, il n’y a rien à voir! Les divers Juristes, Procureurs, Responsables d’ONG comme Oxfram, etc, plus ou moins occupés aux enquêtes relatives aux nombreuses formes de discrimination contre l’auteur, remarqueront que ce billet-ci a pour but de calmer provisoirement le jeu, ne comporte rien de spécialement important pour leurs actions à entreprendre contre ces groupes de délinquants en col blanc asservissant impunément leurs exclus.

Les notables en question insistante, sont donc invités à se concentrer plutôt sur les chroniques précédentes, faisant elles plus précisément office de plaidoyer et de déclarations formelles. Et à se poser également quelques fondamentales questions:

Qui donc prétendra disposer d’assez solides arguments pour tenter vainement de s’opposer ouvertement aux évidences et vérités que dispense votre dévoué, pour ne vous asservir?

Qui donc, d’impliqué(e) bénéficie de suffisamment d’autorité, d’intégrité intellectuelle, d’honnêteté culturelle, pour acquérir pour à peine un million de francs suisses l’une ou l’autre inestimable Œuvre de l’artiste impayable?

Qui donc méritera l’honneur historique d’avoir permis l’abolition d’une nauséabonde forme d’esclavage actuel, par fraudes multiples au recouvrement?

Qui permettra de clore le litigieux dossier contentieux politique du bœuf cas Roth?

D’offrir ainsi à l’humanité: Une verve qui n’énerve, habitée d’utilité commune peu courante, déroutante: Une solution par l’Art rempart à la vénération de barbares Institutions, avares de reconnaissance quant à la quintessence des messages propagés par rare langage dégagé des contraintes qui l’éreintent.

Qui aimera se raser, plus que raser les autres? Et qui donc n’aura plus de miroir: De peur de s’y voir dégoulinant de faux-semblants et de honte, de la tonte pratiquée entre friqués complices d’artifices?

Choisis tes cancans, camarade, et la panade, ou tes préludes à certitude. Et Plénitude.

%%%

Ainsi: Changeons de registre:

Le stress au bureau ne cesse d’empirer! Et alors? Tout va bien!

Tant que ce n’est pas au lit!

%%%

Un Léonard de Vinci est retrouvé!

Arrêtez, vous exagérez, vous allez me faire rougir!

Et mes œuvres jaunir, si les foies jaunes de la Culture persistent à vomir dessus!

%%%

Horreur au quotidien, précisément, nous annonçant :

Trump se lâche sur l’Europe!

Avec ce gel il y a des chances que, quand il la secouera, elle touche une barrière métallique et reste collée!

%%%

Non non! Rien à dire à ce sujet, en relation à sa période d’idylle avec Carla Bruni, pourquoi? Des regrets de taille? Vous avez de ces idées d’un vulgaire! Enfin moi je ne m’en mêle surtout pas et n’ai heureusement rien vu! Tout comme si j’étais un décideur Genevois.

%%%

Des pièces de valeur sont dérobées au Salon International de la Haute Horlogerie!

La honte! Mais en examinant de plus près qui est passé par là, l'attention pourrait bien se fixer sur un digne publicitaire de Piaget, au style réglé comme une horloge, le notoire kleptomane d'honneurs et de récompenses Joël Dicker!

Pssst? C'est bien une Rolex, hein? Pour la délation et une carrière réussie?

%%%

Dans la même veine: Déménagement de Sotheby's, trop à l’étroit en le rikiki Hôtel Beau-Rivage de Genève, Sotheby's qui a pris ses cliques et ses cracks et est venu plus près d’ici, dans le quartier des banques.

En voilà une belle preuve de sagesse économique, en cette période de contrefaite Austérité: À peine deux arrêts du 14 pour ses commissaires, entre les mètres linéaires d’inestimables Œuvres de l’auteur à venir prendre, avec les plus grands soins, et la salle aux prestigieuses enchères!

Et bien moins de distance à couvrir pour les convoyeurs, entre l’ancien Siège de la Société Générale, où les susdits trésors de l’auteur vont rapporter des quintaux d’or, et la banque d’en face!

Et bien moins long qu’avant, également, à creuser un tunnel de secours jusque sous les Ports-francs de la Route des Jeunes ne voyant jamais la couleur de ce qui y est caché.

Afin d'achalander indéfiniment les obscures collections à proposer aux enchères, dans le but d’en augmenter successivement la valeur entre tout-puissants, puis de les stocker aux Ports-Francs, puis de les ramener par le tunnel, puis ... En n'oubliant pas, au besoin, de proposer aux enchères jusqu'à ce brevet du mouvement perpétuel.

%%%

Oui oui, totalement gratuit le paragraphe précédent. N’enchérissez pas. Pas moins que le million que vous claquez généralement pour du n’importe quoi!

%%%

Justement: Lundi 9 janvier: 400 amateurs de caviardage se sont partagé la galette des 70 ans des Rois du Groupe Intercontinental, autour d'un gigantesque voyage gastronomique.

La ponctualité étant la politesse des Rois, qu'il convient d'attendre patiemment, le Président de la Chine a finalement débarqué en Suisse une semaine plus tard. Histoire de faire quelques courses, en s'achetant au passage Gstaad, Berne, Lutry et Genève.

Ambiance glaciale de circonstance. Garantie exemptée de tout Dalaï Lama.

%%%

Tiens, parlant de Finances fédérales et de fricotage avec l’Opus Dei: Un juteux business à ne pas manquer pour la Suisse: Le Maroc vient d’interdire la fabrication des burqas, ça va créer de la demande!

Et il y aura tellement de place sur la zone Acacias pour des ateliers de couture! Le bon peuple n’y verra que du feu. Déjà qu’un jour on lui fait avaler que la CPEG a payé l’occase 70 millions, un autre jour c’est 200 millions, alors vous voyez, les chiffres importent bien peu en ces rudes contrées; Il sera facile de sous-payer les couturières au tarif habituel en dirhams; Ou de les renvoyer au Maroc fabriquer des monokinis …

Pour soutien …

Ali GNIOMINY

“ Indien vaut mieux que deux tuent l’aura”

IMG_1524.jpg

Fête des Caboclos, Bahia, Brésil, faites-en beaucoup.

14/01/2017

STOP AUX ASSAUTS DU BÂT D’AIRAIN !

À LA HUNE JUSTES HISSENT SCIÉS : LES GANGS SE TERRENT !

Et ça vous fait rire? Sachez d’abord que le début de cet article fut écrit avant que ne retentisse une coûteuse récusation des plus scandaleuses, obtenue par un sinistre malade mental assassin. Aucun rapport donc, si ce n’est différent soupçon de partialité concernant certains tout-puissants agitant par trop leur bât d’airain !

Cet abject joug jouissif au service des fautifs juges et partie, qui l’infligent aux insurgés contraints d’en arriver à réclamer la récusation de tels magistrats qui, souvent, même condamnés pour des verdicts contraires aux Droits de l’homme les plus élémentaires, persistent illégalement à laisser perdurer, si ce n’est offrir gain de cause systématique aux entités les plus machinales, injustes et brutales, surtout les plus à même d’avancer le conséquent paiement de leur succès à tous procès, aux dépens de leurs victimes les plus spoliées et discriminées. Soit.

Tiens: Ça ne vous fait plus rire? Que le système en lieu et place de la démocratie qu’il prétend représenter, doive finir par être ci et par Poste dénoncé, sous forme de SOS adressé conjointement à l’Assistance Juridique de la Commission Fédérale contre le Racisme, à Berne, et à celle du Centre Écoute Contre le Racisme et la discrimination à Genève. Pour commencer. Car tous Magistrats ne sont en l’erreur, loin de là. D’aucuns sont même susceptibles de réaliser la valeur historique et véritable du sacrifice au bénéfice des plus injustement chargés et délaissés; Sacrifice présentement exposé, de la part d’un citoyen seul, mi-Winkelried mi-Guillaume Tell, s’opposant à l’oppresseur ayant édicté entre puissants et au mépris de l’égalité de traitement entre assujettis: D’indignes lois inféodées au souverain Capital, brutalisant impunément toutes têtes dépassant et s’élevant au-dessus de toutes têtes basses, couardes taisant l’absurdité de Système si visiblement arriéré, obsolète, élitiste à outrance, dégradant, en force et vigueur.

Vous préféreriez rire? Passez l’interminable introduction à ce billet, si vous n’êtes concerné(e)s, mais surtout pas si vous vous sentez impliqué(e)s:

Or, en manipulateur du bât d’airain, toujours, l’État de Genève qui insulte, dénigre et dépouille sciemment et notoirement votre bon bas rond-de-cuir depuis 40 ans, vient de lui adresser le prix de six oppositions à la relance d’ADB pour poursuites antédiluviennes provenant du Département des Contributions, soit CHF-1’200.- à verser dans les 20 jours pour frais de tribunaux, etc. Preuve s’il en fallait encore de la volonté indiscutable de nuire au lésé, en l’empêchant par matraquage financier de faire valoir ses légitimes droits. Face à un créancier restant lui devoir un strict minimum d’un million de francs, ainsi qu’en seront fournies toutes preuves aux Tribunaux sous peu, relatives à la très opaque vraisemblable escroquerie en bande organisée liée, durant une vingtaine d’année, au prélèvement de 13% d’impôt du Droit des Pauvres, sans même parler des autres prélèvements excessifs, sur les mises de l’époque.

Probable vol en bande, dont les dramatiques conséquences sont sans prescription, elles; Extorsion de fonds plus que présumée à destination et usage très discutables, qui faisaient que l’esclave Genevois des pires injustices et humiliations radicales, ayant le devoir comme tout prisonnier de tenter de s’échapper de la prison administrative, en laquelle il est toujours enfermé sans plausibles justifications fondamentales, misait de 1500.- à 2’000.- par jour, gagnait! Et recevait bien moins que sa mise!

Et ce n’est là qu’une fraction des illégalités qui seront démontrées, ayant favorisé la ruine de quelqu’un qui jouait par exemple gagnant-placé tous les chevaux de toutes les courses de tous les hippodromes alors disponibles sur le début du PMU Romand. Avait investi à la base, alors qu’il n’était momentanément pas saisissable environ 2'000.- à cet effet, dans l’espoir de toucher une fois assez d’argent pour enrayer la progression crapuleuse des impayés surtaxés. Mais n’a jamais gagné ou perdu plus de 50.- au quotidien, par rapport à la mise jouée. Les pertes effectives ne provenant que du racket du 13% prélevé, voir plus loin. Les favoris et les tocards gagnant s’équilibrant étrangement jour après jour, faites en l’expérience si ça vous amuse. Soit dit en passant : Le plaignant ayant cette spectaculaire faculté de se passer sans difficulté des pires addictions, expérimentées à une époque de sa vie, se contente depuis des années de miser quelques francs, rarement plus d’une thune, sans plus d’illusions, si ce n’est de débusquer un jour plus de ficelles cachées du business des jeux officiels et réels bénéficiaires.

Bref, revenant au scandaleux pique-fric du Droit des Pauvres: Les pertes nettes contribuant à la ruine programmée du joueur captif des plus douteux recouvreurs, n’étant dues qu’au 13% à sens unique volé au profit du social, de la culture, etc. Alors que les chevaux joués étaient non-partants et qu’il était généralement impossible de récupérer ce 13%. Ou quand vous misiez sur un cheval, couplé ou trio de favoris, que vous payiez 226.- gagniez et receviez 210.-. Soit perdiez 16.-, pour la joie d’avoir prétendument gagné! Le “plaisir” de contribuer contre votre gré à une forme de détournement de biens de genre inqualifiable. Et perte de 26.- en cas de non-partant joué.

Et ce n’est pas fini, en matière de curieux usage de faux dans les titres et/ou négligences gravissimes de certaines Directions relativement passées. Ne serait-ce que des États de Genève et Berne, de toute manière complices des pires prédateurs sans scrupules au détriment des endettés qu’ils fabriquent, et maintiennent à tout prix sous abscons asservissement financier des plus arbitraires. En écrasant sous leurs prétentions les plus farfelues quiconque de maintenu non suffisamment riche ou d’obédience de droite pour obtenir correcte protection de la Justice, contre les crimes perpétrés par certains groupes d’influence au pouvoir usurpé depuis des décennies.

Comme disait feu l’un de mes pairs du passé: J’accuse! Une quantité impressionnante de témoignages sur ce blog, depuis 10 ans, décrivent en détail nombre d’insanités politiques qu’ont fait subir l’État de Genève et celui de Berne à l’auteur et ses aïeux. Une amnistie au 31.12.2016 fut proposée par le trop drôle aux fraudeurs en question, dont ils n’ont pas tenu compte. Leur reste à présent à affronter le cataclysme économique des rétrocessions de leurs larcins et réparations pour crimes graves. Ayant engendré de multiples atteintes à l’intégrité d’individus traités comme des sous-citoyens, privés de toute défense véritable de leurs intérêts et droits, par la caste dominante nantie, tenant le cordon de lois ne servant qu’elle et desservant une immense véritable majorité de laissés pour compte.

Par l’étatique fraude à l’estimation des valeurs, le dénigrement et la dévalorisation systématique, l’absence crasse de toute reconnaissance des compétences d’assujettis pris en la spirale infernale du surendettement, dû à la primeur des intérêts privés de gestionnaires du prétendu intérêt public sur le droit à une vie décente et respectée, ainsi que l’exigent les principes d’une authentique démocratie … : Par leur notoire complicité avec des crapuleuses multinationales incitant au suicide, dépouillant à vie les victimes tombées au champ d’horreur de la corruption légalisée, en matière d’addition incontrôlée et de propagation de frais arbitraires pour recouvrement, au moyen de juteux tant qu’incessants rappels, continuelles réquisitions, menaces et harcèlement, contrainte, arrangements inégalitaires, etc … Par leur haute trahison des fondements démocratiques, leur sectarisme toujours en regain forçant bonne part des citoyens à supporter la torture du déni d’identité obligatoire, par l’abêtissement du peuple à divers titres, le fédéral et le cantonal coupables de ces procédés délictueux, sont sommés à présent de déterminer à qui profite le crime, sous enquêtes parlementaires, actions en responsabilités, plaintes pénales.

Ainsi, l’auteur qui vous défrise en parlant de lui à la troisième personne, lors qu’il mériterait pour le moins d’employer la quatrième, objecte avec la plus grande virulence au sinistre canular, catastrophique pour ce qu’il reste de l’image de Genève et de la Suisse, à la grotesque mystification de ces régimes prévaricateurs et alliés, discriminant impunément une partie de la population au profit de l’autre.

Poussant ses exclus de tout soutien réel à la maladie par stress et dépression, voire à la folie, les incitant massivement au suicide, par force, menace, coercition, nauséabondes obligations de contribuer à sens unique à une supposée aide et protection, hypothétique solution pour un retour à meilleure fortune rendu inaccessible. Grâce à l’aveuglement prescrit des Offices de Poursuites qui, s’ils reçoivent un jour un commandement de payer de 500 milliards adressé à l’État de Genève par l’un ou l’autre terroriste au pouvoir dans le monde, enclencheront toute la machine répressive contre le supposé débiteur, sans se soucier le moins du monde de l’honorabilité du créancier ni de la réelle crédibilité du montant de la prétendue dette restant légalement due.

Jusqu’au verdict rendu pour opposition généralement irrecevable et main-levée de celle-ci, déterminé par le principe de ne léser ni les intérêts du criminel créancier ni ceux de sa victime. D’autant plus si cette dernière des dernières est sciemment mise dans l’incapacité de verser l’avance liée à son opposition, ni de bénéficier de protection juridique conséquente.

Alors que gain de cause est offert, pour exemple, au malfrat créancier en une audience précisément fixée en l’absence dûment annoncée par double-lettre recommandée du débiteur; Mis ainsi dans l’incapacité de faire reconnaître les délits du dangereux prédateur usurpateur de caractère officiel, multinationale “intouchable” de l’extorsion de fonds, appelée sur ce support Extrum Krapulia, spécialisée dans le dépouillement final des blessés économiquement, maintenus à terre sous la botte de ses complices locaux. Parfois adressant les factures courantes, dont le débiteur n’a pas vu la couleur d’un bulletin de versement, directement au charognard en question; Vautour intolérable à traiter au plus vite comme il convient.

Il suffit! Quarante ans de si sinistre parodie de Justice, d’une administration fédérale et cantonale majoritairement pourries par total déséquilibre des forces, et néfastes influences de lobbies sur les parlementaires propriétaires de cette justice-là, ne sont plus à taire! Trop graves en sont les conséquences engendrées! Pour bien trop de lésés, anticonstitutionnellement abandonnés, et dont la souveraine Volonté Commune est constamment bafouée, foulée au pied du mur de l’indifférence élitiste et déconsidération d’office, imposées au profit de l’indéracinable plus fort, ayant contaminé et cadenassé jusqu’à la conscience de majorité de notables et d’électeurs trompés.

Quoi qu’il en soit, pour son recours dans les dix jours, Sa Majesté l’Empesté Ier, qui déclare ceci, convie vivement les nombreux avocats, juges, policiers et divers magistrats qui suivent ici ses aventures depuis des lustres, à se prononcer sans délai, enfin publiquement-ci sur les aberrations liées au barème infamant du minimum vital et des abus de poursuites en Suisse!

Soit au surendettement massif provoqué par des Services prétendant protéger et aider le citoyen à survivre convenablement et à l’abri d’abus manifestes, Services privés ou publics, vivant en fait de la persistance et prolifération de la ruine d’autrui à des fins condamnables, contraires à toute Morale et Justice réelles.

Départements soutirant aux plus faibles, par tous les artifices de lois chewing-gum réservés à d’aucuns dits supérieurs, maîtrisant ésotérique jargon servant à dépouiller ouvertement et sans rémission possible leurs opposants politiques et spirituels légitimement révulsés, par l’inhumanité de certains aspects de pareille machinale et insensée domination de l’Etat méprisant sur le citoyen rendu et maintenu vulnérable, corvéable et malléable jusqu’à ce qu’il pète un câble.

Honte à pareille pantalonnade, qu’est l’immorale interversion traditionnelle entre: Qui doit et qui reçoit; Qui d’honnête produit d’indispensables Valeurs et qui les parasite en bande organisée!

C’est bon, vous pouvez rire à présent. Et si vous êtes féru(e) de Droit, ce que l’auteur très droit n’est absolument pas, peut-être d’aventure vous mouillerez-vous également un chouia à dénoncer le crime étatique que constitue la mentalité de taiseux connaissant tous les trucs, pour bénéficier de ce qui est dû par les lois au citoyen ne le sachant pas, qu’il ne faut surtout pas lui révéler mais rendre le plus obscures possible.

Halte à pareille politique intéressée, aux fondements rétrogrades ne sachant qu’agiter le bât d’airain.

Et l’hilarité, alors, c’est pour quand? Un peu plus loin. Mais point d'habituelles prouesses drolatiques, poétiques ou stéganographiques pour l'instant, que vous retrouverez en relisant les centaines de chroniques précédentes. Votre bon Roi-Député du Parti Railleur ayant passé quatre jours à reconstituer la totalité de son Mac OS X, récupérer ce qui fut en partie sauvegardé, du fait qu'au matin du 7 janvier, où il ne neigeait pas encore, il trouva son écran d'un blanc immaculé. Œuvre de possibles en.....

%%%

Quoi qu'il en soit: Patience est l’amère des vertus: En attendant, sinistres machinations encore:

Tornade de rage n’envahit-elle votre cervelle, souvent, quant en coup de vent vous changez de véhicule de transports publics à Bel-Air? Attendez le 14 en direction de Bernex, entrez sans vérifier et vous retrouvez Place Neuve, que vous venez de passer dans l’autre sens! Devez sortir précipitamment, tenter en vain de courir devant le véhicule à l’arrêt qui repart en direction de Bel-Air d’où vous venez, tram qui évidemment démarre sous votre nez.

Certes, vous fûtes fautif(ve)s d’inattention, vous vous impatientez en le 18 et non le 14, comme escompté. Subissez l’abominable loi TPG de l’éternel conflit 14-18! Tous deux trams de pareille couleur, même aspect sur mêmes rails! L’horreur!

Certes, tsunami d’animosité aura submergé votre cervicale pilosité! Alors qu’honteusement maugréez contre si stupide absence de différenciation entre les deux véhicules! Lors qu’en vue d’élections, nos désintéressés TPG mettent tout en action pour peinturlurer leurs véhicules à l’effigie des plus ou moins patibulaires faciès de droite dure gouvernante, de préférence affichée.

Ou, comme actuellement, couvrant l’un ou l’autre des trams en arrogante circulation: De mirifiques paysages de Turquie, par lesquels nos altruistes TPG nous invitent à passer d’inoubliablement retentissantes vacances. En cette doulce nation dont le dieu vivant, invité ces jours en Suisse, s’autorise continuellement à plus de tout-puissance s’accorder, et devrait vous accueillir en touristes, et plus si mésentente, selon lui pour le moins jusqu’en 2029! Mais certes, 13 ans de pub en rab pour les TPG, c’est tout bénef. Sonnant et trébuchant; Autant que lors des habituels coups de frein brutaux de conducteurs pressés de terminer leur circuit!

Ainsi, à la merci de tels spécialistes du détournement de meneurs, vous êtes dans le 18 et non le 14, et rien, absolument rien ne les distingue! Si ce n’est la petite plaque comportant le numéro, à l’avant et à l’arrière, invisibles depuis le quai, si vous n’avez regardé le monstre arriver! Alors que vous n’avez jamais le temps de courir à un bout ou l’autre pour vérifier. Le temps d’arrêt à une station excédant rarement quelques secondes, d’autant plus si quelqu’un se précipite pour ne pas le manquer. Auquel cas les portes sont très prestement fermées et impossibles à rouvrir. Durant les 10 minutes s’écoulant avant que le véhicule ne daigne démarrer. Ou annonce le traditionnel “dû à un incident de parcours les passagers sont priés de continuer à pied”. Seule chance pour vous de vous échapper du 18 avant la station suivante … Et éviter ainsi une importante perte de temps ……..

En résumé: Les portes se sont ouvertes, vous êtes entré(e). Les écrans indicatifs au plafond sont désactivés. Pas le moindre indice susceptible, à l’intérieur, de déterminer la destination de cet engin. Pas la moindre annonce relative à Carouge ou à Bernex. À peine si de temps à autre une féminine voix-off prévient que “La diffusion de musique et la mendicité sont interdites dans cette rame”! Annonce à coup sûr couverte par les deux incontournables seuls airs d’accordéon et de contrebasse joués depuis Mathusalem, de Roms devenus si familiers sur ce trajet depuis le fond des âges urbains, et sans doute pour des décennies encore, que l’on finit par avoir l’impression que ce sont des proches, et que c’est nous qui avons composé chaque note de cette musique devenue horripilante.

Donc: Avis aux TPG Picassos: Assis êtes sur un véritable El-Dorado! Le bon Roi-Député du Parti Railleur, vous invite urgemment, aux frais de la princesse évidemment: (même extrême-orientale, s’il le faut, là où s’achètent à des dizaines de millions la pièce, pour les bouffer, de gentils cabots humains sachant bien courir après la baballe) …

… Votre Serein sous-Souverain : Vous convie à la peinture sur véhicules d’immense maillots de sport: (À la gloire des lointains transports de la polluante corruption sportive) Maillots peints portant, respectivement, un numéro 14 de haut en bas de la rame d’une couleur de base unique et jamais changée, elle, et un numéro 18 pareil sur le maillot d’un véhicule composé d’une autre couleur de base.

Modèles bien distincts en lesquels, à peine ayant pénétré en ces temples dédiés aux smartphones en folie, vous ouïrez l’adorable voix de la bimbo TPG vous annonçant: Cette rame N° … en direction de … vous souhaite la bienvenue!

En l’occurrence: Grâce au joyeux rapprochement avec la susdite princesse, ces maillots peints à numéros indicatifs géants, devraient être si parfaitement financés par cette dernière, qu’elle offrira au passage la gratuité des transports pour tous enchantés passagers: De voir, les yeux bridés d’émotion, les splendides paysages d’Orient baignant sous les particules fines, remplacer l’actuel affichage des sauvages contrées les plus attardées, ou des sempiternelles tronches brutes d’oppresseurs à réélire …

Ainsi, plus aucune confusion n’est possible.

%%%

Enfin: Rien d’aussi grave, finalement, que ce parc d’attraction dédié à Bob l’éponge, aux Philippines, qui inquiète tant Greenpeace!

Imaginez: L’abominable Bob l’éponge ne fut-il récemment condamné pour homosexualité, par la Commission Ukrainienne de protection de la moralité sectaire et dégénérée?

Bah! Il faut bien donner du boulot au nouvel Hitler Philippin, qui se fera un plaisir d’exterminer de ce paradis artificiel relativement gay tous les enfants addicts au fléau Bob l’éponge! Alors que ces gosses dès neuf ans auraient mieux à faire en s’entraînant, l’année durant en cellule, à convenablement se flageller le Vendredi-Saint, comme tout bon Philippin qui ne se respecte!

Par chance, le niveau de religiosité aux abords de l’enfer de Bob l’éponge, devrait s’élever d’ici un millier d’années, au point de rivaliser avec celui des dangereux radicaux locaux, misant leurs dernières cartes sur la conservation du silence autour de la fonction naturelle du neurotransmetteur hormonal glutamate, déterminant les préférences sexuelles de l’individu à détruire petit à petit ou à glorifier s’il se dit guéri de telle tare!

Mais: Oh, comme c’est dommage. Aux dernières nouvelles, ce parc ne se fera pas; Interdit par le tyran Philippin. Pauvre Bob l’éponge. Discriminé pour discriminé, qu’il vienne subir le supplice du déni d’identité obligatoire en installant son parc à Genève-Acacias. La richissime Caisse de Prévoyance de l’Etat de Genève, toujours au parfum, ayant racheté pour 200 millions de notre argent sans nous demander notre avis le terrain de Firmenich, qui empoisonnait épisodiquement si allègrement l’air de la Jonction ; La CPEG se fera un plaisir d’installer Bob l’éponge sur son sol contaminé, qui nuira aussi bien à la santé de ce dérangeant gay, que tel fut le cas durant des années pour les conchiés locataires alternatifs d’Artamis.

%%%

Sûr que les chantres de l’homophobie institutionnalisée préfèrent, aux tendances de Bob l’éponge, les inclinaisons du macaque Japonais aperçu en pleine activité sexuelle sur le dos d’une biche. Ou de ces phoques violant puis dévorant des pingouins. Confondant visiblement leurs proies avec des amantes religieuses.

%%%

Patins, encore: La mère d’un hockeyeur doit rembourser 9’600.- d’allocations touchées indûment. Le Tribunal fédéral ayant décidé que le niveau du jeune était devenu professionnel et non plus en formation.

Le pauvre! Qu’est-ce que sa maternelle va lui passer, pour l’idiotie d’être devenu si bon! Comme s’il ne pouvait pas rester définitivement en formation! Espérons que cette mésaventure décourage les autres jeunes hockeyeurs à devenir professionnels, et qu’ils finissent leur carrière sportive en qualité d’éternels amateurs peu doués au Genève- Servette Hockey Club!

%%%

Ou qu’ils se recyclent plutôt dans le business Foot, qui a le vent en poupe: Car en 2026, la Coupe du Monde se jouera à 48 équipes de semi-culs-de-jatte. Mais seulement 48 équipes est scandaleux pour les nations discriminées, soit trois équipes sur quatre dans le monde qui sont privées de Mundial!

En effet: Comment une équipe peut-elle se prétendre Championne du monde! Alors que la plupart des formations sont exclues de cette compétition!

Que l’on appelle alors cet évènement la Coupe du quart du Monde serait plus correct! Et comment le public peut-il ainsi se priver d’une passionnante demi-finale opposant San-Remo contre Andorre, et Monaco contre le Vatican? C’est inacceptable! D’autant plus qu’avec ces pays si sportifs en matière financière, la FIFA devrait encaisser un sacré paquet de pognon supplémentaire à planquer, en choisissant le Vatican pour organiser le Mundial 2030 et autorisant ses sportifs à jouer en jupe. Ce que l’esprit de ce sport interdit même à ses femelles sans âme, singeant si virile chasse gardée. Incapables même d’atteindre le stade honorifique de hooligan.

Quoi qu’il en soit, ces équipes de mouchoirs de poche auront toutes leurs chances de remporter le Mundial 2030. D’autant plus qu’après les compétitions en Russie et au Qatar, la totalité des footballeurs de nations ayant eu l’imprudence de battre l’équipe organisatrice seront soit au goulag, soit esclaves de fanatiques islamistes ayant financé l’évènement. Il y aura donc bien du sport.

%%%

Enfin, tout va bientôt changer dans la continuation, en ce monde. L’expert en transhumanisme Laurent Alexandre, le grand spécialiste en la matière nous prévient : Nous avons encore une vingtaine d’années devant nous, avant que les robots ne nous dominent.

Preuve supplémentaire s’il en fallait encore, de la loi naturelle immuable voulant que, si l’on prend une pelle et creuse un trou en terre, au fur et à mesure que le vide s’agrandit, que la terre en est retirée, un monticule se forme à côté, comportant exactement la même quantité de terre que celle qui manque dans le trou. Il en va de même en toutes choses, à commencer par la quantité de matière dans l’Univers, exactement pareille à l’antimatière, à un quantique détail près ! Donc plus un génie accumule de données, plus le trou creusé dans ses connaissances comporte en gros la même quantité de bête vide. Croyez-en l’idiot savant qui vous l’affirme !

Vingt ans avant d’être asservi par des robots ? Alors que le début de cette chronique atteste indiscutablement qu’à Genève tel est le cas depuis 40 ans !

%%%

Encourageant, par ailleurs, que de voir le grand maître de l’inhumanité américaine prétendre qu’il va être le plus grand créateur d’emplois que la référence passe-partout n’aura jamais eu le malheur de mettre sur terre ! Aucun doute là-dessus, l’Amérique n’aura bientôt plus un seul poste inoccupé, ni aucun humain sur le marché du travail.

Son adoratrice première, la future destructrice de la France, a été aperçue buvant un café dans la Trump-Tower !

Qu’elle fasse attention à elle ! La caféine est une drogue! Il conviendra qu’elle veille à boire de l’eau minérale, dans le troquet jouxtant le palais présidentiel Philippin ! Et qu’elle évite de commander un galopin dans celui de Pyongyang.

Ceci bien que, dans le fond, tout au fond des abysses de la réflexion, un monticule de même quantité d’inconnues s’est formé. Et alors que votre doué ex-turfiste visionnaire, (sauf en matière de quarté ou quinté, certes, où il ne se prononce pas, même ayant accumulé un nombre faramineux d’indices sur entraîneurs, états de la piste, distance, performances, drivers, chevaux, etc) et excellent pronostiqueur ne s’étant jamais trompé sur ce support, ou de manière quantiquement quasi-négligeable, concernant les matches de coupe du Monde et bien d’autres prévisions, une seule finalité annoncée fut erronée, totalement imprévue pour l’auteur qui fut sidéré, comme presque tout le monde : Quant à l’élection d’un misogyne, raciste, homophobe, ignare en matière de politique à la Présidence des États- Désunis ! La surprise fut totale. Donc les surprises les plus invraisemblables peuvent se concrétiser, même s’il s’agit du résultat de tricheries ignobles.

Aussi, allez savoir, finalement ! Ce qu’aucun opposant écarté du pouvoir ne peut réaliser, un milliardaire et son entourage pourris de fric sont seuls capables d’équilibrer ce monde détraqué. Soit ils agissent impunément comme les dernières des immondes crapules, perpétuent et augmentent l’écrasement de la masse laborieuse au profit de la secte politique dominante, comme en Suisse, soit ils réalisent soudain que c’est allé trop loin, qu’ils n’ont plus besoin d’agrandir leur inutile monticule de ce qu’ils enlèvent par ruse cynique aux démunis, et deviennent les meilleurs et plus humains, bénéfiques et justes dirigeants de tous les temps. À la nouvelle surprise générale. Mettant fin à toutes guerres, exclusivement générées par leur misérable comportement égoïste conservateur, encore honteusement tellement actuel, indigne même du bât d’airain …

%%%

Bon, les dictateurs fous, les États de Genève et de Berne, les TPG, la FIFA hard et … C’est fait … La surveillance sérieuse des logarithmes fourrés n’importe comment dans l’intelligence du futur, par ceux qui en manquent, d’intelligence futuriste, servira espérons-le pour deux bons millénaires après notre Jicé … ! Tout gazouille donc au cœur de la jungle …

Ali GNIOMINY

« L’Eden ici …

DSC_1594.JPG

« … Là serfs vainc … »

DSC_2510.JPG

«  … Hante hauts rangs ... »

DSC_0233.JPG

« … De rade aux vils »

DSC_1967.JPG

P.T : Si, d’aventure existe un particulier ou une efficace Association de défense des victimes d’État de non droit, qui souhaite éviter à l’auteur l’humiliation supplémentaire d’être forcé à retirer, par manque de moyens, ses légitimes oppositions aux poursuites scandaleuses de son débiteur le Département des Finances de Genève, et se propose de régler les 1'200.- de ce racket légalisé avant le 18 janvier, il lui suffit d’adresser un message sur geneveculture@romandie.com pour être contacté. Permettant ainsi à l’auteur d’éviter l’arrêt maladie provoqué par les prévaricateurs, nécessaire à la rédaction du recours par absence de possibilité de faire valoir ses droits, et à la prise de contact urgente avec divers avocats pour le suivi des actions en responsabilité et enquêtes parlementaires nécessaires.

04/01/2017

SANTÉ AUX RIS DITS CULMINANTS ET BON ART NÉ ! TOUT MORVEUX !

Votre bon Roi-Député du Parti Railleur, par ailleurs bas rond-de-cuir des bas-fonds de l’État de Genève, vous présente ses Vœux les Meilleurs, et vous informe de l’heureuse naissance au 01.01.2017 du CERS, Centre d’Enseignement et de Recherche Stéganographique, en lequel œuvrera Sa susdite Excellence, à titre d’indépendant à 25% de taux d’activité. Aidé en cela par les délicieux Services de sa Caisse de Prévoyance, qui se feront un devoir et plaisir de lui rétrocéder la part à cet effet qui lui revient sur son capital en libre-passage.

Mais sinon :

Ô combien pathétiques que ces Bons Vœux à sens unique, que l’on envoie, jamais ne reçoit ! … Que d’amis qui fourmillent sur le souk de Facebook. Mais, d’ailleurs ? Médaille européenne de chaîne hautaine d’indifférents ignorants consternés est décernée, sans haine et vaines tentatives d’invectives.

Mes bonnes résolutions sont : Zélée récupération de ce qui me fut volé par de faux battants, en quarante ans d’atteintes à mon intégrité par feintes imméritées, dévalorisation, déconsidération : Abus d’imbus d’eux, merdeux voleurs d’honneurs, fraudeurs de valeurs !

L’heure est venue où, maintenu par saugrenues cliques politiques, se libère des barrières coutumières du langage à ambages, et dispense stéganographie : Qui promet, et met au défi les stupides cupides, de réparer ce qu’égarés, idiots gérants de rangs sociaux et pépites de mérites, pestes noires au pouvoir, restent devoir au concepteur d’authenticité, innovateur producteur à féliciter ! Ulcéré déconsidéré à révérer et rémunérer pour quarante ans d’ajustement de traitement dégoûtant, bêtement infligé par affligeants figés, mitigés dirigeants faussaires de repères.

%%%

Ainsi : L’eugénisme monétaire altère la classe des races de tricheurs, dénicheurs de talents valant trop cher pour la jachère en laquelle ils délaissent la culture de valeurs sûres, au bénéfice de promesses à la pelle : De fils de pure imposture idéaliste, en piste d’abjects concepts Paternalistes par trop simplistes et à accrocs, quantifiables en diable.

L’eugénisme kleptocratique glaçant ne craque que sous le séisme démocratique blessant ses nanties dynasties, où ne s’effondrent ni ne tombent en cendres si minables nids d’esclandres insoutenables et atteintes qui éreintent.

%%%

Mais passons. Il n’empêche qu’en impose toujours la photo des sept singes de la salopée canopée politique. Ne manque que le Wanted dessous et le montant de la récompense pour la capture …

%%%

Quant aux fuyards ouistitis d’ici, chapardeurs de droits et libertés, il n’y a pas photo : ils feraient bien de s’inspirer des dignes principes de Bertch Cabinets, couvert d’or en goûtant au plaisir d’offrir à ses 800 employés une semaine de vacances aux Caraïbes, tous frais payés. Comme d’autres entités intelligentes, qui en font de même en offrant de fortes sommes et des actions à leurs employés, afin de booster leur productivité et obtenir les meilleurs résultats dûment prouvés.

Alors qu’ici, nos primates politiques font tout le contraire, nous restreignant en tout. Fabriquant la contre-productivité et les résultats désastreux que l’on connaît, afin de générer un nombre exponentiel de salaires de gorilles coupeurs de têtes, chargés de réprimer justement la contre-productivité créée de toutes pièces à ces fins, de tout bouleverser, tenter en vain de balayer ce qui est établi, avant de laisser prestement place sale aux nasiques, bonobos ou gibbons suivants.

%%%

Songeant à leur mirifique avenir déjà concrétisé : Ainsi existe à présent Method-2, robot Sud-Coréen de 4 mètres de haut, piloté à distance ou par un humain assis à l’intérieur du torse d’acier. Le charmant Method-2 qui devrait être commercialisé fin 2017 au modique prix de huit millions de dollars pièce. Utile « pour des tâches dans des zones dangereuses ».

Certes, certes. Mais, pour un lot de mille de ces géants guerriers d’acier, sûr que les actuels pontes de la milliardocratie planétaire obtiendront un bon rabais. Lasers exterminateurs en sus. Et, de toute manière, sur les 4'400 milliards accumulés à de sectaires fins, leur gang a enfourné, rien qu’en 2016 : 237 milliards de plus ; Soutirés à la misère qu’ils conservent sciemment en l’état ou démultiplient à titre de future chair à robots ! De quoi s’envoyer l’un l’autre plus imposant lot de Method-2 que celui du taré de vis-à-vis. Vive le progrès.

Mais : Oh : Les auteurs de science-fiction à la con, Japonaise donc, vous êtes satisfaits maintenant ? Vous ne pouviez pas inventer de l’avenir concevable plus guilleret ? Du genre qui finit bien, tout plein de fleurettes et de papillons ? Au lieu d’animer la machine inhumaine tapie aux tréfonds du cerveau primate le plus arriéré ? Regardez ce que sont en train de concrétiser des ignares, vous imitant au pied de la lettre robotique, comme le font avec leur Bible les crétins fondamentalistes !

Portant bure qui frémit de soulagement à l’annonce du décès de tant de géniaux gêneurs, les regrettés Philippe Becquelin, Raymond Burki, Marcel Gotlib, Siné, l’équipe de Charlie Hebdo, etc.

Amis Chapatte et Barrigue, … Il s’agit de commencer sérieusement à rester sur nos gardes.

%%%

D’autre part : Nul doute qu’il convient de fréquenter régulièrement les tropiques durant des décennies, pour finir par adéquatement déprécier l’esprit bisounours européen. Fondamentalement irresponsable face à la logique de guerre mondiale débutée il y a près de vingt ans.

À chaque retour d’Amérique du Sud, d’Afrique ou d’Orient, où vous avez connu plusieurs fois la séquestration et le vol à main armée, une autre fois la torture, le couvre-feu, les violences, menaces, meurtres par dizaines et destructions alentours, les nerfs à vif 24h/24, somnolant parfois le doigt sur la gâchette d’un fusil de pêche à harpon, un œil ouvert, histoire de viser si possible une jambe plutôt qu’un torse, raison pour laquelle vous refusez le revolver à titre défensif … Sachant que celui qui entre-là a conscience et est préparé à ce qu’en cas de pépin il tue ou est tué … À chaque retour au youpeïdi pays d’Heidi et environs, vous ne pouvez qu’être horrifié(e) de constater l’absence totale de réelle sécurité, entraînement à confronter des concepts de guerre en cours.

Certes, ce n’est point d’aujourd’hui que rôde le danger, et pas qu’aux tropiques. Ainsi, les 2'500 et quelque fidèles à ces chroniques, se souviendront que celui qui les pond authentiquement, comptabilise presque autant de fois que James Bond en tous ses épisodes où il se trouva avec le canon d’un revolver sur la tempe et/ou une navaja sous la gorge. Simple civil baroudeur épisodique découvrant à 14 ans le canon du fusil d’un paysan en crise de nerfs, ado alors se plaçant entre l’arme et son ami qui avait eu le malheur d’essayer un tracteur … Puis canon sur le front, dès l’âge de 16 ans, en Suisse toujours, du feu richissime père d’un dealer qui, pour sauver son géniteur du filicide, lui avait fait croire que l’acheteur était le vendeur … Puis à Berne également, avec un boxeur dérangé, cran-d’arrêt ouvert en main … Puis à Annecy, pris en stop par un restaurateur malade mental ayant juré de flinguer un Suisse avant minuit, détourné jusqu’au Massif Central, ayant miraculeusement pu s’échapper grâce à l’aide du jeune esclave-cuisinier du fou, puis en France toujours, braqué à Orange, Marseille, aimablement délesté à l’astuce de toutes ses affaires à l’hôtel à Perpignan, cambriolé trois fois en 30 ans mais ça ne compte pas, donc, etc, j’en oublie … Sans parler d’épisodes à Genève, en 1980 environ, eh oui, aux prémices de cette nouvelle guerre du riche contre le pauvre : Braqué devant les Forces-Motrices par les « Pharaons » une bande de loubards connards de la préhistoire guerrière locale, puis par des ordures Eaux-Viviennes : Drogué et violé en bande ; Puis, au Brésil … Vous avez du temps ? Plus trop, c’est vrai. C’est absolument vrai, et ça la fout mal ? N’est-ce pas ?

Intolérable, qu’un comptable de bonne famille, dont le destin un matin au Pont du Mont-Blanc lui fera tout perdre, sans la plus petite faute de sa part, accident de moto dû à un camion passé au feu rouge et ne s’étant pas arrêté, plongeant le jeune et talentueux champion aux échecs, accordéoniste poète et tout le reste en une descente aux enfers de quarante ans au moins : Insupportable que de réaliser qu’il n’a aucunement recherché ces risques ;

N’a jamais fait partie de gang, secte, parti, trempé en aucune affaire louche depuis plus de quarante ans, quand il fut légèrement condamné pour petit deal entre amis, est artiste et fonctionnaire tout ce qu’il y a de plus normal …

Excepté l’accumulation d’agressions subies en question ! Lors de voyages autant qu’en nos contrées. Mais à des degrés de risque fatal variés. Attendu qu’il n’est pas (encore ?) courant que des bus locaux se fassent aborder, dévaliser, que les passagers soient enfermés et le feu mis au véhicule, évènements résumés ailleurs en un bref entrefilet. Ou que se pratiquent ici des arrastao, dizaines de bandits entrant en un lieu public, dérobant tout aux gens sur place et s’éclipsant avec ou sans meurtres. Milices infernales régnant en de si multiples contrées :

Impensable, inimaginable au pays bisounours, ou le jeu de l’autruche paraît tellement plus affriolant, à la recherche de vers …

Or, ne sont point toujours bisounours ceux que l’on pense. Qui viennent de recevoir un joli camouflet de la part de François Hollande ! Vraiment : Rien de Sauvage à la grâce de Jacqueline !

Il faut avoir connu l’horreur répétées de la brutalité aveugle, de ses atteintes physiques, ses humiliations, risques imminents de mort, sa réclusion, son dépouillement sous le joug de tyran(s), pour juger convenablement du sort d’une victime notoire ayant fini, certainement dans un sursaut instinctif d’auto-défense définitive irréfléchie, par tuer son/ses prédateur/s.

Mais, c’est que ça fait tâche en le mirifique décor helvétique et européen, que de réaliser combien la bête Austérité en toc au profit d’intérêts privés provoque planétaire précarité et fatale animosité !

Combien : Telle précarité fabriquée fournit de nids d’assistés ou de délinquants forcés, imbriqués en d’extrêmes problèmes, dont vivent de la dérive de pendables contribuables veillant, ayant élus à privations en adoration.

%%%

Louanges, encore : Béni soit Saint Mc Do, Patron du plus haut des cholestérols ! Qui s’installe Place Saint-Pierre dans un immeuble du Vatican !

Business is business. Il faut bien demeurer concurrentiels. Du coup, l’Église catholique n’a plus le choix. Soit elle ferme boutique, soit elle propose des double-hostie frites-mayonnaise !

%%%

Pudibonderie américaine, toujours : La statue de Neptune nu à Bologne est censurée par Facebook, comme le fut la Petite Sirène de Copenhague !

Et dès que Trump se sera acheté Bruxelles, un périmètre d’un kilomètre sera interdit aux prêtres, autour du Manneken-Pis.

%%%

Une chose est certaine : le prochain lauréat du concours américain des inventeurs sera celui qui trouvera comment faire pour que les bébés naissent habillés !

À ce sujet, Laëtitia Milot, actrice, affirme, en substance : Mon mari et moi voulons un bébé, nous ne baissons pas les bras !

Eh bien, s’ils pensent qu’il suffit d’avoir les bras levés pour ça, ce n’est pas gagné.

%%%

L’animatrice Hapsatou, quant à elle, est comblée par son nouveau-né. Drôlement précoce, en effet. Mais avec le nom de reine D’Égypte antique que porte sa mère, rien d’étonnant aux relations consanguines. Cependant, dit-elle encore, ça l’épuise.

Mais, vite, que quelqu’un l’informe qu’elle peut baisser les bras !

%%%

Et savez-vous que tout Français est un donneur potentiel ? Triste ! La résistance est bien morte et enterrée.

Ah ? On parle ici de dons d’organes ? Domaine pour lequel la Suisse, elle, régresse, comme en tout, d’ailleurs. Seulement, au pays de Frankenstein, il est compréhensible que l’on soit un brin réticent à la transplantation, de peur de voir un jour des cerveaux de gauchistes comblant le vide abyssal des têtes de l’extrême-droite dirigeante.

Mais bref, chaque Français peut toutefois signer un formulaire de refus de donner ses organes. Et, dans ce cas, si ensuite c’est lui qui a besoin d’une greffe ……. Il y a relativement peu de chance qu’un formulaire de refus implanté finisse par correctement fonctionner comme un cœur ou un foie.

%%%

Si rose que soit cette époque, il n’est à craindre d’y rajouter une minuscule pointe d’humour noir : …

Appenzell : Une perquisition vire au drame !

En voulant fuir, le locataire est resté coincé

dans la chatière !

… De bien vilaine manière …

Ali GNIOMINY

« Fourmi des glas sciés … »

IMG_0332.jpg

« … Prise sous toile d’Art renié »

IMG_0330.jpg

Et en hommage aux susdits disparus, à nouveau cette esquisse toujours plus actuelle d’un art que j’ai momentanément laissé de côté.

dessin.usa.chine.jpeg

Désolé, je dois vous laisser, j'ai un poème qui débarque à l'improviste, il faut que je l'installe.

All the posts