« 2016-11 | Page d'accueil | 2017-01 »

27/12/2016

QUI EST LE PLUMÉ IRRITANT?

L’écharpé par l’âpre et mité rang ?

IMG-20161224-WA0051.jpg

Ou quelque chirurgien alcoolisé ? (Non non, certains ne le sont pas, ils ne s’agit point de croquemorts ou de promoteurs immobiliers) : Qui : S’il opère sous influence risque son titre, son poste et la vie d’un seul patient !

Ou quidam politicien alcoolisé ? (En existe-t-il qui ne le sont pas ?) Risquant son permis de conduire et la vie de millions de personnes !

Des milliards, si ses beuveries lui ouvrent les portes du sommet des responsabilités planétaires. Que l’alcool lui fait voir à double et rend ivre de puissance.

Or, d’aucuns pochards ayant pris de la bouteille font dans le Zéro Tolérance. Alors que, viscéralement anti-arabe, ces joyeux larrons renient encore l’existence du zéro.

Paradoxalement, se tolérant entre eux comme Monsieur Jourdain faisait de la prose. Dégoulinant de condescendance envers leurs membres apprenti(e)s-assassins de la route. Pris en flagrant délire de conduite perturbée.

Et s’enchaînent les goguenards entrefilets sur nos quotidiens, décrivant l’appréhension par d’aimés chers répressifs concitoyens : D’élu(e)s de Droite pulvérisant l’éthylomètre.

De cette Droite avinée, en étant arrivée à la plus ignare des grossièretés consistant à confisquer le permis de conduire, à titre préventif, à des piétons pris avec 2 grammes de haschich. Les obliger à des contrôles de détection d’absence de consommation du H sur trois mois …

Votre bon Roi-Député du Parti Railleur, pour rappel et par ailleurs, vous ayant maintes fois décrit la miteuse raison de la prohibition du cannabis depuis le premier tiers du XXème siècle, afin que DuPont de Nemours dispose du monopole des textiles, n’y reviendra pas.

Mais cette interdiction, totalement arbitraire, de la culture du merveilleux remède millénaire chanvre, dont bénéficie quotidiennement l’auteur depuis 46 ans, ce si sinistre stratagème éminemment industriel fut facilité par de scabreuses relations entre foireux, baignant en le champagne coulant de leur haute trahison. Sur les blessures de centaines de millions de faussement marginalisés !

Et s’engouffra en la brèche : Tout ce que la planète compte d’addicts au bon ordre lucratif : De soutien aux pègres du marché noir ! Grâce à la: Fondamentalement injuste double condamnation des victimes. Via la dépendance dûment favorisée, instillée, protégée, et sa juteuse répression et « réparation » des dégâts causés aux intégrités abusées.

Ainsi, entre ami(e)s d’ivresses coutumières l’on conduit les nations ou plus petites régions, ou plus minuscules encore, tout dépendant de la dose de vertige ingurgitée et de sa tolérance !

Résumons : Un badaud, mains dans la poche se fait contrôler, on le fouille et trouve un joint d’herbe : Il ne peut plus conduire de véhicule.

Ainsi, les répressifs tolèrent à l’évidence des clubs de fumeurs, dans le but de récolter les coordonnées nécessaires à priver ces usagers usagés de permis ! Rien de plus correct.

Et se rient de leurs grivoises frasques d’ivrognes tout-puissants, susceptibles de nous exterminer, en fonction de l’une ou l’autre de leurs phases éthyliques belliqueuses, rieuses ou pleureuses, si traditionnelles de l’emprise du poison alcool !

Et puis : L’immense majorité des conducteurs consomme des remèdes prescrits susceptibles de nuire à la conduite, l’attention, l’éveil, etc.

Or donc : Tolérance zéro ? Soit ! Exigée !

Des contrôles préventifs très pointus de chaque usage de médicament par la population, prenant le volant ou non ! Retrait à vie du permis en cas d’infraction par absorption d’une aspirine constatée, durant les trois mois écoulés avant la prise de sang !

Éthylomètre et analyse d’urine de la totalité des compétiteurs politiques avant toute session, réunion, etc !

Et sept ans d’interdiction formelle de conduite politique s’il y a plus de 0,000001/g d’alcool dans le sang ! Le temps pour celui-ci de se renouveler entièrement !

Écologiquement irréfragable ! Économiquement imparable ! 5 à 6 millions d’amendes de 300.- à 3000.- ça fait pas mal d’apéros pour bourreaux (à l’eau du robinet, hormis pour tous intouchables assermentés ! Ayant promis de ne plus boire dès qu’ils auront fini d’entraîner tout le monde en la bière).

En l’occurrence : Tolérance zéro ? Oui !

De dispendieux cours de prévention, examens à répétition infligés aux délinquants médicalisés avant de prendre la route ou de la contrôler !

Saisie de permis, entreposage massif et destruction des stocks d’aspirine, Dafalgan, … De toutes drogues meurtrières perturbant la conduite attentive, prises sur les malfrats piétons susceptibles de conduire un véhicule !

D’autant plus qu’en en ayant reçu préalablement la scandaleuse autorisation, par complicités de soûleries restant à définir !

Et arrestations, évidemment, des sinistres dealers Hoffmann-Laroche, Ciba-Geigy, Sandoz, etc, et complices de la Santé, saisie du fruit de leur trafic de mort, etc.

De surcroît : Croyez-en le bon baron-de-cuir, à voir de quel bord sont généralement les élus pris en leur rutilant monstre d’acier, avec un taux de meurtre par dol éventuel particulièrement digne des plus graveleuses singeries de la canopée sociale :

Il est vital de renommer l’association Nez Rouge en Nez Marron !

Bref :

Suprême euphémisme : L’alcool rend cons ceux qui l’adorent religieusement dans le cadre de leur business au pouvoir ! Qu’on se méfie d’eux et de leurs (ré)actions déplacées !

Et encore bien plus cons ceux qui s’abstiennent d’en consommer et le condamnent pour des motifs sectaires ; Les plus sournois et dangereux !

Quoi qu’il en soit : Sommez cons avec modération !

%%%

Bah, l’essentiel n’est-il point que, par astuce magnétique, le CERN soit parvenu à mesurer le spectre optique d’un atome d’antihydrogène à charge neutre ?

Le spectre optique étant, comme chacun ne peut l’ignorer, l’émission de lumière qu’un atome absorbe ou émet. En l’occurrence atome d’antihydrogène piégé sous vide !

Légère incertitude demeurant, cependant. Quant à la mesure de la menue différence entre la matière et l’antimatière, en quantité constatée (quasi-)égale, où réside certainement la distinction entre ces deux états universels.

Incertitude quant à la probabilité de parvenir à mesurer le spectre optique lumineux émis par un atome d’antihydrogène à charge neutre ! ???

Tout état neutre étant par essence incapable de produire ou projeter quoi que ce soit de lumineux !!! …

La recherche de telle différence risque de prendre pas mal d’anti-temps.

N’empêche qu’à l’évidence une charge neutre produit un certain magnétisme. La Suisse en étant la preuve, dont le magnétisme attire l’or comme nul autre aimant.

Tiens, serait-ce là, en l’atome d’antihydrogène de Meyrin que réside la Pierre Philosophale transmuant ce régime de plomb helvétique en or ?

%%%

Mais chut ! L’inquisition surfe plus que jamais dans les environs ! Flairant toute allusion au Mysterium Magnum alchimique, se trouvant en tous les foyers et permettant le miracle.

Ou condamnant à profusion de brulots qui tente de ranger le bordel foutu sur la Table d’Émeraude, face à l’Arche sur laquelle le Graal contient l’Hydromel de Jouvence égayant la Chambre d’Ambre du Temple Universel, et son Sel, trop éloigné pour se le passer …

Allez : Fêtes : Ce qu’aimez ! Ne vous laissez embobiner sous les doctrines …

Ali GNIOMINY

« Actuellement de son balcon remontant en l’anti-temps »

IMG_0106.jpg

21/12/2016

NUL N’EST PRO-FOIRE EN SON PAYS !

Il y eut Gainsbourg barré, Gainsbarre bourru bourré, il y a le sobre face hélas à l’opprobre : Le vertueux ! Et il y a eux : œuvrant à rançonner marrants sonnés !

Il y eut le fou, l’atour touffu des tout confus paradis des temps jadis : Il y a le dingue à bringues multilingues qui se distinguent ! Il y eut provoc en chocolat : il y a choc au scélérat toc de l’époque !

Dur ! Sûr : C’est en messes qu’errent hères qui, mesquins, quêtent air miné à poli halo inné sale, teint banquier maniéré, à flairer affairés et ferrer baratin des pantins du gratin et crétin fretin !

Nés pour veiller à payer : à n’éveiller, vaillants : Vies ! Assouvies envies ! Valeurs heureuses et qui libres, élèvent fibre de rares arts, denses sciences sûres, statuant sur tuants truands de l’Estime se ruant sur l’abîme : Abîmant sans radis érudit famélique en troc, croquant croquants, choquant chauds quémandeurs emmerdeurs, demandeurs d’heurts, d’art dare-dare se moquant, semant mots fous où d’autres se vautrent.

Nul n’est Pro-Messes, encensant baillis, qui confesse en fantaisies sinueuses, car hyène aigrie rit mais ne prie vils .. et givrés !

Trêve de bombardement.

%%%

Les Fêtes du business sont de retour, les familles politiques sont réunies autour du four des démunis, à deviser quant aux visées sur l’Appauvrir et le Soutenir, les alliés Piliers sur lesquels séquelles d’autrui ne font de bruit ; Ne fondent la glace en soi tenace.

Mais la kermesse du Jesus Business charme toujours l’enfantin, le candide, consciencieusement prêt à tout sacrifier sur terre pour se faire religieusement cocufier. Et pour tout arranger surgit, à des années-lumière de l’obscurantisme ambiant, un brave et sympathique pape, pontife dit furtif. Le compte défait peut démarrer.

Lors qu’en nos vaux : Le Président du Conseil des tas de gnomes économes, le lutin Soisfranc Courtlopin, expert en poudre de perlimpinpin, assis sur les magiques briques de sa famille, polie clique adroite pour mettre en boîte qui n’est ravi car ne vit en la ouate: Le djinn galopin Courtlopin s’imagine que sent le sapin la combine des copains errants, gérant si mal sac à malice où s’invente crise permanente de mise!

Sur le dos taraudé des farfadets, gentils assujettis cadets asservis à vie, la dette de chacun étant record du pays des hautains lutins baillis, son revenu le plus minable de la nation des punitions, alors que ce morceau de contrée, outré sous les assauts de seigneurs de l’extérieur, n’est point H.S.:

Crée en silence d’immenses richesses grâce à la race maline des djinns de l’or, ingénus sans liens habiles, venus du dehors, plus de 100'000 au quotidien.

Générant inouïs Fruits à diviser subtilisés : Revenant en partie à la prospérité des haletants habitants de la Cité ayant abrité à la journée telle fournée d’acteurs à l’heure, producteurs de valeurs qu’économe gnome Courlopin et copains rupestres séquestrent.

Ainsi, Robins des lois aboient leur foi et tirent profit sur déconfits sermonnés : Pour le redonner au Grand Jeu Rêve des avares, qu’ils préparent entre barbares lutins atteints d’impoli tic en leur fabrique de faméliques …

Pratique tic : De cligner des yeux au lieu de signer contes rendus aux non défendus, quant à leur dû « perdu », leur confort lors brisé, subtilisé, leur potentialité hors banalités, leur intense essentialité limitées.

Robins des lois soient aux abois ! Qui ne volent au secours bénévole que du lourd pris aux gourds, que du balèze qui pèse un max, pour axe de ritournelles directionnelles.

L’aumône nette erre, altère cette ère jusqu’à sa moelle mais c’est Noël. Assez des contes !

%%%

Or : Que cessent la Grand-Messe et le sacre des massacres à Alep !

N’est-il évident qu’il n’y a plus, sur place, que des journalistes du monde entier ?

Il y a fort risque de terrible atteinte aux fondements de la liberté d’expression ! L’Occident devrait prochainement songer à prévoir d’envisager possiblement d’éventuellement s’en offusquer à demi-mot un jour où l’autre, pour le reste R.A.S. !

%%%

Heureusement qu’il nous reste ce que l’on connaît du bon vieux temps ; Où tout n’allait pas si mal que ça, dans les années trente-quarante :

Quand la Terre ne comportait encore qu’un seul Hitler !

%%%

Monde à l’envers, assurément : des incendies sont déclenchés ici et là par des chats se baladant sur le plan de cuisson de cuisinières à écran tactile !

D’autant plus illogique qu’en règle générale immuable : C’est le pompier avant le minou !

%%%

Addict : Un braqueur Californien attaque un sex-shop ! Les deux employées l’insultent et lui lancent des godemichés au visage ! Il prend la fuite !

Preuve absolue, s’il en fallait encore, qu’il est parfaitement compatible d’être voleur agresseur et empli de principes intégristes vous faisant fuir à la vue d’objets de perversion !

%%%

Tout à l’inverse : Michèle, la belle, t’as de beaux Cieux, tu sais, à embrasser !

La mort gants ne prend jamais.

%%%

Ami Mix : Au mât t’osas là pin-up à gros nez à la hune hisser comme meilleur des rieurs crieurs: Précieux êtres : Adieu Maître !

%%%

Vive les tonneaux du traîneau des créneaux du label No Hell menant manants …

Ali GNIOMINY

 

« Flagrant délit de perte de pédales par excès de zèle

immortalisé par un radar mobile ?

Ou frais d’as taire à apparats plus hideux »

auber.png

14/12/2016

ERREUR DE DESTINÉES TAIRE !

OK, Bob. Compris. Tu as posé un lapin au cheptel des Nobel à Stockholm. Patti a eu beau pousser la chansonnette pour empêcher trop d’anges de passer, l’assistance généralement dupe a cependant compris que ton absence signifiait qu’il ne fallait s’y fier, que tu reconnaissais que ce Nobel pour Poète t’avait été attribué par erreur, puisque à l’évidence destiné au saboté bon Roi-Député du Parti Railleur d’Extrême-Centre-Gauche littéraire.

Tu ne pouvais, certes, prétexter que tu étais enrhumé, personne n’aurait vu de différence. Mais tu m’as compromis, là ! Pourquoi as-tu eu l’imprudence d’écrire que tu ne trouvais pas de mot pour dire l’honneur qui t’était fait ?

Ce qui, bien sûr n’aurait absolument aucun sens de la part d’un Poète méritant le Nobel, si celui-ci t’avait été vraiment destiné. Et tu devrais savoir que l’on doit employer le moins possible le verbe faire ! Mais honneur à ta sincérité. Même si tu t’es enfoncé plus encore, affirmant que tes chances étaient aussi grandes que d’être sur la lune. Et pour qu’un Poète ne soit pas dans la lune …

Mais ne regrette pas ces Nobels ânes et .. travaille tes vers dans le néant Genevois en venant t’y installer ; Histoire de végéter 40 ans en si stérile désert social, où tu composeras amas de remplissages de formulaires, paieras une fortune à la longue le droit d’être méprisé en adressant tes œuvres à qui de gauche.

Deal à ne négliger ! Car un jour béni, sûr que tu moucheras tous tes concurrents, en finissant par remporter le Grand Prix Littéraire du Local à Poubelles de la Ville de Genève !

Courage Bob Art exige ici de t’humilier adéquatement aux pieds de containers à vif comportant tous obstacles pathétiques au miracle Poétique. Hors des chais ne sentant plus la rose.

Mais dis, là, ne serais-tu un peu jaloux ? Beau coup n’est-ce pas ?

Tu apprendras, à la langue, comment biaiser l’éloge icône genevoise.

Allez : Que l’escalade de tes ballades, Bob, si tu la snobes, que la poussée à tes salades qui ne se vendent ne te rende malade !

%%%

Et si tel est le cas, consomme de préférence en France : Sauvée de justesse du pire fascisme en matière d’assurance-maladie. Fions-nous un instant à celui qui renonce à privatiser une partie de la couverture-maladie.

Mesure infâme prévue, combattue même par la droite française dont il est le nouveau plus mauvais exemple !

Droite et Gauche unies, conscientes du risque terrorisant de voir un jour la Sécu française tomber dans les égouts de la misère sociale générée par d’intouchables cossus privés, se chargeant de rendre malade puis de refuser, pour manque de moyens, les soins rendus indispensables à leurs esclaves. Maltraités comme dans l’État-Voyou Suisse.

Précurseur du modèle en vogue fondamentalement inégalitaire de la milliardocratie anti-pauvres !

%%%

Et aussi : En y songeant bien, il est surprenant : Que l’on doive faire lever l’immunité des prédateurs de la démocratie pour obtenir leur débandade !

Vie agrarienne a assez sévi ! Vision crétine des petites combines a trop trotté en bêtes têtes déréglées : Cinglées par la trique du fric étranglant, sous angle politique monétaire de pervers glandeurs : Les travailleurs, vaillants seigneurs ne parasitant, eux, le jeu excitant de l’égalité illimitée de traitement entre êtres .. aimant heurts et vrais bosseurs, pas las censeurs bloqués aux sous solitaires et coups de nerfs de la guerre, de la misère qu’ils génèrent, profonds déments !

En y pensant bien, il est étonnant : Qu’il faille que failles en lois de têtes de bois, par elles et pour elles faites, que fissures nous assurent accès au succès et regain de gains de cause peu moroses, face aux masses qui suent des corrompus en place à casquettes replètes et poches complices que cloches remplissent croyant croyants, audits vains !

Aux dix, vingt, aux dizaines de pots de vin détestables dessous de table entrant en l’antre des prédateurs prévaricateurs : Disons stop ! Et qu’ils écopent ce qu’ils salopent : Chaîne humaine souveraine libre et équilibrée de diffuseurs de qualité, de classe face aux semeurs d’inégalités !

%%%

Les Québécois, vous restez cois ! Les Belges … Déjà qu’il n’y a que vous pour dénicher une rime en elge : Oyez oyez : N’en veuillez point à un Welche de faire parfois dans le local (oui, enfin non, à poubelles … d’accord, j’accepte, ce doit être une foi inébranlable en votre humour fritant la flamme en dedans de l’affront qu’aux faux nids de vos tours l’on pourrait attributs huer).

Bref, de traiter des sujets de ce petit coin coïncidant souvent à ce qui se trame comme drames chez vous, entre philanthropes dépoussiérés et arriérés pithécanthropes.

Ainsi : Bien que nécessitant encore d’un chouia permettant de bénéficier de la totalité de la Science infuse, votre bon bas rond-de-cuir congratule celui qui Batou ses confrères en matière d’analyse des méprises socialistes défendant réduction de moitié de la taxation des bénéfices de prédateurs au détriment des collectivités publiques !

Nantis fournisseurs d’outils de culture du caviar à la Maillard, Salerno, Emery-Torracinta, Kanaan, … indéracinables incontournables irresponsables inexcusables !

Gauche qui fauche, rase, ce que sème la base qui aime Justice d’élus plus que bénéfices et tumulte d’incultes partenaires actionnaires.

%%%

Beaucoup plus à gauche encore :

Dire que des milliers de milliards furent investis durant des décennies en guerre froide, abêtissement sectaire sécuritaire et sanglante répression, de part et d’autre, pour que finisse par gagner l’ennemi Russe des libertés, Droits de l’homme, en installant sa chienlit au pouvoir d’Amérique par piratage informatique et autres tactiques dignes d’olympiques records de tricheries.

La nation de Lincoln, Washington, Luther-King … Qui craignait tellement le communisme, se retrouve d’un coup prise et mise mat, sous le joug impitoyable de la milliardocratie la plus crapuleuse, plébiscitée par ses propres victimes sous influences !

Victoire guerrière ayant bénéficié d’une stratégie remarquable, il faut l’avouer. Le grand roque a payé, après les sacrifices de fous, le cheval a pris la reine par surprise, le roi n’a évidemment rien pu tenter. Et chèques signifient la fin de la partie (de cartels nous souffle un lecteur chou de Bruxelles sentant le vandale or s’éloigner) …

L’ivraie …

Ali GNIOMINY

IMAG0690.jpg

Premier degré : Établir la manière correcte de fixer une plaque sur la pierre !

Second degré : Ignorer la fracture, lorsqu’elle se présente.

Troisième degré : Soigner la vitrine maçonnique en évitant tout accroc à ce qui va droit, dans le mur. Couvrir le tout de couches de mastic magique et l’atour enjoué.

Quatrième degré : N’omettez l’achat de rues avant les baux !

Cinquième degré : À-coups, demain donne aux us maintenus, sûr pas rois.

…. Aux hauts Cabinets dites trente-trois, tirez la langue, sortez l’émail et à table liés buvez sans façon au vain cœur des maçons que ne lasse telle impasse.

Et surtout: Gare à l'excès radical d'autocritique

commune.jpg

12/12/2016

CRISE T’INITIE ?

La gardienne fut-elle négligente ?

A-t-elle, sans le secouer,

Sous le tapis caché les saletés ?

Déesse capable aux pics, assauts,

De l’adversité à nécessités :

De brosser

La peinture, jets sensibles

De fine encyclique du fric,

Salve … à tort d’aliénés

Violant poubelle en devenir

De mondial avenir

À accords rompus !

 ***

Haut gag …

Ali GNIOMINY

df.jpg

Mes nœuds, .. leurrés, .. pétez pas !

lo.jpg

09/12/2016

PRIX HAUTS NIÉS ! PRIS, HONNIS, ET : …

… Est-ce que roc imperturbable : Véritable table de loyauté commerciale tuyautée : Est-ce que Migros vous a également dépouillés une bonne dizaine de fois ?

Alors , comme probablement programmé, vous avez laissé tomber. Ou, si vous êtes allés réclamer, avez obtenu de vagues excuses confuses (justement) : Arguant qu’il s’agit d’inattention des employés chargés d’achalander les rayons, que ce sera rectifié de suite : L’on indiquera enfin le bon prix au bon endroit sur l’emplacement du produit !

Vu que la feinte consiste à ne plus coller ou imprimer le prix sur la marchandise !

Et, bizarrement : Les dix fois où ça vous est arrivé, votre achat en caisse était plus élevé que le coût indiqué dans les environs du produit choisi : Jamais une seule fois l’inverse, où vous y auriez gagné !

Certes, il est de votre droit le plus strict de consommateur d’exiger de payer le prix affiché !

Mais, au vu des étages d’avocats que doit employer Migros, (pour tenter de se dépêtrer de son deal d’alcool dans ses « Mon Chéri », récipients chocolatés avec lesquels certains concourent, quant à découvrir combien il en faut ingurgiter pour être pétés) : Vos arrière-arrière-arrière-petits-enfants devraient obtenir gain de cause !

La loi vous le permet ! Vous pouvez actionner sans autre la machinerie répressive contre tout éventuel refus de vous accorder de payer le prix indiqué ! Vous irez jusqu’à la Cour Pénale Internationale, s’il le faut, pour récupérer vos 30 centimes ! Mais …

Jamais, ô grand jamais : Migros ne renoncera à sa propagande subliminale des prix difficiles à trouver !

Visant le « Tant pis, on verra bien à la caisse » des aînés et bigleux, ne sachant jamais si l’étiquette entre deux articles concerne ou non le produit du rayon du dessous ou du dessus, quand par chance l’indication est placée au bon endroit.

Oncques Migros ne rétablira la transparence dûment exposée sur la chose que le client envisage d’acheter ! Indécis contraint de calculer possible marge supplémentaire, au bénéfice de l’opacité Migros ; Afin de ne pas dépasser son minable pécule disponible d’escroqué de tous côtés.

Auquel cas, s’il venait à lui manquer 5 centimes, il subirait la honte de sa vie ! Durant laquelle tout le magasin entendrait la préposée lui ordonner de laisser quelque chose, vu qu’il n’est pas capable d’avoir de l’argent pour payer, et que les autres qui attendent n’ont pas que ça à faire …

Ou pire : Qu’une bonne âme de la file viendrait à lui offrir le complément, à ce pitoyable mendiant (si si, il existe tout de même des mendiants qui ne sont pas riches à Genève) ne se fatiguant pas même à demander l’aumône !

En fait : UN PRIX SUR CHAQUE PRODUIT ! EXIGEONS !

Chassant l’indécent manque traditionnel de cette nation, propriété des industries de l’abusive consommation forcée : L’absence de valeur correcte estimée et affichée !

La FRC n’en est-elle hérissée ? Ou, ses avocats ont-il été alléchés par de plus gros biffetons pour le bifteck, cédés par le plus vorace distributeur de confusions ?

Soyons clair ! Le prix de ce produit-ci, pour les lobbies en question, est dépourvu de toute opacité :

Visiblement indiqué à plusieurs endroits à leur attention : Coût qui varie entre un et trois millions de francs suisses, tout dépendant de la réaction de ces clients, détourneurs et violeurs en séries de données privées, et en fonction de l’étiquette collée par eux dans le dos du créancier qui leur présente telle sommation d’honorer leur dû !

%%%

Qu’y faire ?

Un pavé dans l’amarre,

S’il percute sur la tranche

Libère l’esquif !

S’il choit à plat,

Il applatit, écrase le lien !

Un pavé sur la tronche

Ne fait de bien

Qu’aux béotiens

Déboussolés

Et rageurs naufrageurs !

Un pavé dans lu mur :

Ci biais plus sûr !

%%%

Bref, suite à ces félicitations à peine voilées au jeune champion d’Europe de maçonnerie, il équerre que compagnons établis entre le beauf et, là, nés gris et minant, crèchent en ces temps, pliés sous le piédestal qu’ils s’installent.

Droit dans les parois, également :

Le « GHI » (« Genève Hospitalité Interdite ? »... À moins que ce ne soit : « Genève Homos Incriminés ? » ou … Allez savoir, il y a tellement de pub que pour trouver une infoRestons-en au « Je n’ai vos mains, formations ») … donc, le Gratuit Horripilant Idolâtré nous l’affirme :

Achats en France, Genève tremble !

Un comble : Comme si, par mesure d’économie, les excavateurs Genevois pour géothermie provoquant des séismes ne pouvaient pas être rachetés à Bâle !

Où ils sont interdits depuis les secousses engendrées ! Mais non ! On nous roule dans la bouse : Se fournit chez les Frouzes ! Là où préfets rances nationalistes soit affairistes nous attristent !

Aucun appel d’affres en Suisse !

%%%

Affres, aux dites prostituées, par ailleurs, interdites chez les susmentionnés sauvages, justement !

L’une de ces respectables putes, que le vulgaire ose appeler péripatéticiennes, pourra enfin être naturalisée Suisse ! Avant de caser sa pipe.

Vraiment : Voyant à quel point il est devenu difficile d’afficher d’assez bonnes mœurs pour se faire naturaliser Suisse : Aucun doute : Elle a dû coucher !

%%%

En l’attente du Big One Genevois, qui séparera le bon craint de délits vrais : Remarquons que :

Le Département de la Sécurité et de l’Environnement, dirigé par un radical pur et dur, dresse le bilan de la plate-forme de prévention des radicalisations ! …

Sans commentaire. C’est conseillé.

Sinon que, vraiment bravo ! Oui ! L’on n’est jamais si bien servi que par soi-même, d’autant plus quand : Qui se ressemble s’assemble.

%%%

Préparé au cataclysme, le PS, lui, refuse l’argent des banques et compères, CS, AXA, Winterthur, Swiss … Pas question de se laisser corrompre ! Clap clap !

Mais … N’est-ce pas un peu, quelque part, corrompre encore plus les scrutins, que de laisser les corrupteurs n’arroser à double que la Droite méprisante ! Alourdir plus encore le plateau de la balance du canular démocratique ? De liquide déductible des impôts …

La Gauche n’a plus à accepter ou à refuser les moyens d’équilibre social qui lui sont scandaleusement soutirés depuis des décennies !

Elle doit exiger rétrocession immédiate d’égalité d’influences ! Sommer lobbies et Partis cupides de répondre de leur perpétuation de fraude sociale par pressions monétaires, et contraintes indûment imposées au service d’intérêts privés, et détriment de la dignité et de l’intégrité de l’immense majorité des citoyens trompés ;

En tout : Partant d’emblée perdants ! S’ils tentent par vote de réclamer raison et équilibre constitutionnel, trahi par ces tout-puissants parasites spéculateurs de Droite dure fortunée pompant le fruit de la sueur des producteurs de concrètes valeurs !

Ainsi asservis et perpétuellement empêchés de rétablir authentique Justice et Égalité de traitement honorable en ce pays. Et tous les autres de la planète.

Où un seul devrait pouvoir enfin servir pour tous d’exemple crédible d’humaine probité politique, et de partage équitable des moyens d’action, droits et obligations de tous assujettis à égalité promise. Libérés de l’emprise des faussaires de Volonté Populaire et du mieux-être général !

Il n’y a plus à demander, ni de comptes à rendre : Il faut à présent qu’enquête l’humain, en ses plus honorables Instances internationales, accordant impartiale défense des intérêts des lésés, enquête de manière réaliste sur la gravité effective et nuisance extrême du fondement déformé des pratiques planétaires prétendument démocratiques en vigueur.

Et mette enfin le nez des méprisants fauteurs de tous troubles dans le caca monétaire qu’eux seuls ont répandu tous azimuts, ou le font croire à nos dépens.

Pour avoir perdu à répétition au poker de la Bourse, en laquelle ils craquent le fric de tous sans accord des assujettis lésés le leur confiant ; Et perpétuellement avoir imposé à ces derniers de se priver de tout pour renflouer le vice « sans fonds » du parasitage des biens et revenus d’autrui ! Avoir ruiné la vie de milliards d’êtres à travers les époques, par ruse, force, tromperies conceptuelles et menaces.

Tout travail mérite salaire ! À égalité de travail, de considération, égalité de rémunération et de respect ! Aucun Parti œuvrant ne peut justifier, devant l’esprit véritable d’une saine Démocratie, qu’il dispose de plus que son adversaire, d’armes imparables pour le vaincre sans combat loyal !

Mettons un terme à cette sinistre farce des nécessaires moyens indignement séquestrés, au nom de primitifs principes de supériorité matérielle pour prétendus ayants-droit de rang plus élevé, tout droit issus de la barbarie moyenâgeuse et la pérennisant encore au possible !

Et ne nous trompons pas de cible, pour les coups d’Etat à venir : Ils n’ont plus de raison de frapper des gouvernements ! Qui ne sont plus que les valets des maîtres à détrôner ! Ce sont les plus inhumains trusts et vendus influents qui doivent être assaillis de plaintes et de révélations circonstanciées. Jusqu’à les faire tomber, et recracher ce dont leur criminelle avidité a privé si longtemps l’humanité !

Votre bon Roi-Député du Parti Railleur y travaille si bien que ses amis du prestigieux TIME reprennent en Une sa célèbre expression : Les États-Désunis !

À ce tas l’avis que torts il y a ? Si aime Presse … les cingler ! … Régler leur sort sans gloire aux plus noirs des pouvoirs !?

%%%

Avec transition : Une nécropole dite antique, contenant environ 600 squelettes est exhumée en plein centre de Bordeaux. Sous l’emplacement de l’ancien commissariat Castéja !

Comme quoi ce n’est pas d’aujourd’hui que les flics Français sont un peu vifs !

%%%

Moins bien chez nous : Un Genevois radicalisé de 21 ans remis en liberté !

Bénéficiant de la liberté totale d’envoyer des dizaines de gardiens de prison en maladie. Mais dites, il fait bien plus vieux que son âge ? Ah, pardon : Ce n’est pas celui-là ? …

Une chose est sûre si ça se passait à Alep plutôt qu’à Genève, des frappes chirurgicales Syriennes et Russes auraient au moins déjà, (par même souci de sécurité et afin de rassurer la population) exterminé tous les Genevois de 21 ans !

%%%

En la ruinée cité de Calepiquette, toujours : L’argent saisi aux trafiquants servira à alimenter un Fonds cantonal de prévention des addictions ! CHF-350'000.- seront disponibles en 2017 !

Ah bon ? Nos gabelous n’ont chopé qu’un seul trafiquant à ce jour ?

Bref : L’État lance un appel à projets ! Soit : Le projet que propose votre bon Roi-Député du bordel politique local, est bien entendu d’utiliser cet argent à faire condamner DuPont-de-Nemours pour avoir fait interdire le chanvre dans les années 30 ! Crime perpétré exclusivement pour mieux vendre ses propres textiles.

Ce qui engendra de par le monde des millions de drames et injustices abominables pour les fumeurs de naturel produit de leur pays ! Homicides par stress inutile sciemment instillé aux consommateurs, perte de centaines de milliards d’impôts, sinon encaissés durant des décennies, soutien étatique aux mafias du marché noir incontrôlé des saloperies coupées, inestimable cadeau à la pègre de la répression contre les amateurs d’herbe, etc. Mais, face à un prédateur aussi puissant, CHF-350'000.- ne serviront pas même à payer le café des intègres enquêteurs réquisitionnés !

C’est un peu comme si l’on voulait faire une prévention digne d’un État de Droit, en limitant la propagation d’appels à se suicider tombant dans le piège mortel addictif du tabac : Il y aurait toujours une bande de truands empoisonneurs assez organisée, pour infliger des publicités de toxiques l’enrichissant.

Le seul moyen d’arrêter ce génocide serait d’actionner la CPI ! Mais après le procès pour les 30 centimes, les chances resteraient minces.

%%%

Mais, réjouissons-nous, visiblement les affaires prospèrent en notre doulce Confédération ! Forte de l’implantation en Arabie Saoudite de son industrie d’armement !

En ces riantes contrées venant d’exécuter 15 « espions » de l’Iran. Alors que, selon les stratèges, un conflit armé est imminent entre Arabie Saoudite et Iran !

Certes, Madame Calmy-Rey devrait un jour pouvoir retourner tenter d’arranger les bidons à Téhéran, mais de préférence en burqa cette fois-ci ! Il conviendra qu’elle explique la sale habitude suisse du soutien armé neutre, comme en 39-45, aux deux camps ennemis.

%%%

Et pendant ce temps-là en Suisse, l’œil tarde à voir les grands changements, l’on se dore ici au soleil du profit à tout prix, s’endort isolés sur les valeurs étouffées.

Lors que d’autres n’ont pas de pot :

IMG_1359.jpg

Par faute de :

« Présent remis en aparté aux commandeurs

découvreurs des plus belles plumes

dans le culturel aspect littéraire »

plume.jpg

Et tout ceci alors que le sort s’acharne sur Aceh, à Sumatra. Mais, que voulez-vous … C’est si loin … !

Après le tsunami de 2004, des secousses répétitives font quantité de morts ! Sans doute moins, cependant, que les victimes entre janvier 2015 et novembre 2016 sous le joug des pires tarés islamistes du monde, mais dont parlent si peu nos médias.

Avant que, tôt ou tard, ne deviennent également vitales pour l’humanité des frappes d’une coalition internationale. D’États qui envisageaient déjà une intervention contre les atrocités commises juste avant le tsunami. Dont on n’entendis plus parler ensuite, supposant que les djihadistes au pouvoir étaient tous morts.

À se demander si les cataclysmes naturels le sont bien. Qui, cependant, tuent bien plus de pauvres victimes que d’ordures qui les asservissent.

Mais sinon, Indonésie et Malaisie sont des pays merveilleux ! Voyez par exemple Singapour, et sa réputation mondiale d’absolue propreté et de fortes amendes pour qui traverse en-dehors des passages pour piéton. Pratiquement la moitié à débourser qu’à Genève, pour la même atteinte ignoble aux dérivés de l’extrême radicalisation !

Pour en revenir au désastre d’Aceh : Quelle horreur ! Rien qu’en fuyant un gratuit pour un quotidien payant, il y a déjà 50'000 morts supplémentaires !

Sans titre.jpg

Des frappes de claviers chirurgicaux, sans doute, opérant une diversion pour le jour où devront être remboursées, aux familles des victimes de ce tsunami, les sommes des dons, scandaleusement détournées au bénéfice des tyrans d’Aceh ; Ou n’ayant pu être acheminées, faute d’honorables élus locaux à qui en confier la correcte redistribution aux nécessiteux.

Exactement comme chez nous, quoi. Problème presque généralisé pour toutes les organisations de secours, contraintes de conserver indéfiniment ces encombrants Fonds.

De préférence sous leur matelas. Puisqu’il faut payer les abuseurs financiers premiers, à présent, pour qu’ils utilisent à volonté à notre insu ce qu’on leur confie à surveiller contre leurs vols !

%%%

Et vu que l’on parle de pique-fric : De grandes festivité sont prévues l’an prochain, pour le 600ème anniversaire de la naissance du Saint Patron de la Suisse : Nicolas de Flue !

Alors que, normalement, un enfant dès 8 ans devrait déjà ne plus croire à l’existence de Saint-Nicolas ! On nous berne !

Et puis, c’en est Aceh : Les indulgences devraient faire partie du passé ! Mais bien au contraire : Dès lundi 12.12.2016, le business de l’appauvrissement supplémentaire des plus démunis, matériellement et spirituellement, lance l’App Godblessyoo !

Précisément ce 12.12 : 40 ans jour pour jour après mon arrivée pour 12 jours en une époustouflante école initiatique pyrénéenne, d’inspiration essénienne bulgare.

Bénéficiant, par le plus grand des « hasards » survenant en ma Quête du Graal pour laquelle j’avais donné ou vendu mes biens matériels, et juré de ne réapparaître que le jour où j’aurais trouvé la Lumière, promesse tenue, bénéficiant d’indescriptible Enseignement Limpide, qui me fut offert majoritairement par une érudite fillette angélique de 6 ans.

Et en partie par ses parents et les Célestes Consciences les/nous habitant, issues des étages d’états d’âme allant d’« Anges » jusqu’à « Séraphins » en s’élevant par les degrés « Archanges, Principautés, Puissances, Vertus, Dominations, Trônes et Chérubins » ! Avec démonstration de dilatation du temps, avançant une heure sur un chemin et mettant cinq minute pour le retour exactement sur le même chemin, visions furtives du Document Akashique relatif à des temples disparus et égrégore de leurs antiques cultes, disignation détaillée des entrées de l’Agartha … Faramineuses expériences relatées en partie, dont actuels cossus fanfarons simulateurs d’érudition aux … commandes … n’estiment pas même la valeur à 30 centimes …

Et voici que ce 12.12.2016 signe le remake en grandes pompes du pire obscurantisme chrétien : Le clic qui bénit ! Au service exclusif du dieu start-up Goodblessyoo ! Afin de soulager votre conscience aveuglée, et la maigreur de votre porte-monnaie si « subtilement » vampirisé de gré ou de force.

%%%

Mais tout n’est pas perdu ! Car ne croit aucunement en ces bénédictions en ligne de pécheurs celle qui, en de beaux draps cul lascivement enfoncé, est fille de pasteur protestant, réélue pour la Xième fois Chancelière !

Pas plus que ne bénit par clique le pasteur protestant Président de l’Allemagne, dont personne ne saurait dire le nom.

Et cependant, de par le monde arriéré, à leur exemple, s’exercent bien pires déviances gueulardes du protestantisme évangélisant les rabaissés, et les faisant payer et payer encore et payer toujours pour les hypothétiques fautes dont ils sont désignés coupables de la plus arbitraire des manières !

Allez en paix ester …

Ali GNIOMINY

« Sur l’amas : Zone l’âme en groove, et élit Quête »

IMG_1310.JPG

 

05/12/2016

MILITE HÈRE !

Existe bien pire ! On s’en tire bien !

Plus esclaves qui en bavent que nous !

Nous on en crève : Ce n’est pas grave !

Existent des guerres plus meurtrières !

Des saletés à supporter

Bien plus austères !

Se taire est prescrit !

Pas de cris sincères !

Existent tyrans plus délirants

Que nos péquenots

De simplistes

Lèche-lobbyistes :

Qui assèchent en la dèche

Altruistes !

Existent plus moches

Mouchoirs de poche,

Plus demeurées contrées où choir,

Où les espoirs sont amarrés !

Existe un monde où abonde fratricide !

Que décident et dirigent les auriges

Qui négligent ou trucident le prodige !

Et obligent sans prestige

Au saccage du partage !

Existent ailleurs de pires voleurs,

Des élus plus menteurs,

Inquisiteurs pêle-mêle :

Pourquoi nos lois du secret

seraient-elles plus cruelles ?

L’on est si bien !

À biens que piquent

Cyniques machines qui minent

De l’humain

Le si triste terrain !

Existe plus débile sur Terre !

Point de bile à se faire :

L’on ne renâcle à tel spectacle !

Et puis : Qui fuient les oraisons

Existent des pistes de guérison

À la prison mentale confédérale

De naïfs captifs

Que noue le fatal :

« -Il y a plus mal que nous !- »

C’est merveilleux ! Fermons les yeux

Et prions Dieu ! La Grâce, de loin,

Ne lasse point notre race d’apôtres !

Existe pire ! Pourquoi agir et réfléchir !

L’on a, sur nos mains fières,

La poussière d’hier

Pour lendemains de nos gamins !

Le reste empeste !

Ne sont qu’envieux qui de non pieux !

N’ont d’être pingre

Pour violon d’Ingres !

Qui n’ont de boîte

Qu’à vingt piges

Ils dirigent !

Boîtes où crânent hyènes

D’Helvètes têtes

Qui, pourries, de conneries,

De haine rient !

Bisque bisque : Elles résistent !

Puisque existe faim

Bien moins visible, plus insensible,

Au vieilli pays-cible

Des méfaits indicibles :

Forfaits tragiques de bible du fric

Commandant dépendants

Serfs à vie dénigrés,

Asservis intégrés à dégradants degrés,

Au gré de barèmes

De crème bien-née :

Tournée !

Existe pire ! Ici tout va !

Tout à tout-va à vau-l’eau :

Pas-à-pas se perd !

Peut y croire l’auditoire :

Pas à s’en faire !

S’enfermer et s’armer

Sont les mamelles de la gamelle !

Existe l’enfer heureusement !

L’on peut s’en faire son instrument

De si lisse suisse suprématie :

Dépasser fracassés en train de saigner,

Leur enseigner le train-train :

L’-ici c’est mieux,

On a le bon Dieu qui fait gagner

Les voleurs de Valeurs,

Grands gérants des fruits

Du malheur d’autrui

Dont ils font leur beurre,

fondus sans cœur en masse

de fadasses censeurs tordus- !

Tort de s’inquiéter !

Piété à satiété

Sur vos draps viendra empiéter :

Veiller à n’éveiller

Soins en votre âme d’une autre gamme

De concepts moins ineptes :

Existe sexiste décadence

À passer sous silence,

En l’empire des vampires des finances !

Perdure, d’or dur, là, tractions,

Étirements sans compassion

Sur masures insécures, lézardées,

D’attardés rassurés !

Sûr et certain

Ne cèderont ronds larrons marron

Aux rabaissés ;

C’en est assez !

Bien pire ailleurs,

Ou prou,

Est le bailleur de fonds

Du fond du trou !

Existe bien mieux :

Que bas modèle

Qui bat de l’aile !

Existent précieux humains

Soucieux des lendemains

D’humanité parasitée

En train d’errer,

À libérer de ses croyances

En le banal chenal tracé

De sa souffrance insensée !

Existe une assistance

À l’abus d’arrogance d’engeance imbue

De son pouvoir d’avoir !

Et de mettre êtres au dévaloir

De la foire du :

« Croire en ce noir

Fatal système d’anathème féodal :

Égale pourboire indu

Entre vendus

Et râles » !

Existe fédérale habitude

De rudes combats machistes

Entre ventres replets

De lutteurs,

Acteurs de simplet dicton :

« -Ma foi : De quoi, cois, se plaint-on ?- »

On est à terre, se vautre

Quand les autres camps

Sont amers !

Pas de quoi se soucier des dépréciés

Qui, au fond, nous font scier

Sous les copeaux

Du blanc drapeau

Qu’entoure rouge sang.

Que protègent lourds stratèges

De bouges qui bougent,

De sottes gargotes

D’imbue tribu

À principes

Qui chipent fripes,

De fragilisés dévalisés :

Et, de glace, les remplacent

Par des haillons à aiguillons

Des privations, sans condition

Ni justification de taille

Qui vaille punition,

Déconsidération !

N’existe pire piège,

Pire sacrilège,

Paillard traquenard,

Que de faire croire

Que ses déboires

Sont sans histoire !

***

L’histoire sans feintes ne s’est éteinte ! Portée aux nues : Qu’elle continue :

Les nez ronds,

Non fins nez, néanmoins à

Nés nantis nébuleux,

Néfastes aînés

À négligence innée,

Les nez d’engeance névrosée,

À haine énergique en clique

N’aiment nécessiteux :

Coûteux captifs

Qui, en trombe,

Leur tombent sur le pif :

Les nez ronds

Imbus d’abus, d’habits clean excellents,

De mous choix rabat-joie

Et morts vœux,

Sévices qu’eux nettoient,

Les nez ronds :

Acquis limpides

Dilapident !

***

Pléthore d’apnée vous fait du tort ! Respirez ! Respirez !

Ce n’était-à qu’hommage gentil et bien senti : Au courage de celui qui se trouvait à un jour de trajet de Rome, lorsque la Vile Étincelle brûla !

Et qui, apprenant la tragédie, laissa de suite sa harpe et s’y rendit sans détours, afin de porter secours ! Comme tout correct antique Chef-d’État : Premier au front devant ses troupes !

Deux millénaires de chrétiens immenses mensonges, et politiques calomnies supplémentaires, commencent à bien faire !

%%%

Mais il y a pire, comme but ! Relire ceci dès le début ? Que nenni :

C’est marcher dans l’errant !

Et se dire que pour finir :

Tes rimes friment !

Tes sévères vers

S’abîment

Sous l’hérésie

Des jalousies

Que frénésie

De poésie

Suscite :

Mérites niés

Par détestables

Te font … plier !

Sous de minables

Contraintes !

T’éreintent !

Tes rimes griment

L’aune des promesses

Des clowns qui briment,

Qui tant t’agressent !

Paillasses t’agacent :

Tu le ressasses !

Tes poèmes sèment ta révolte :

Sa récolte insupporte la crème

Des ridicules en groupuscules

Qui manipulent et qui spéculent

Quant au pécule

Que ces crapules

Qui te mobbent

Te dérobent !

***

Lamentons-nous plus conséquemment encore, à l’écoute de la vie en prose:

L’église catholique de Norvège est condamnée, pour avoir exagéré le nombre de ses fidèles, afin de toucher plus de subsides publiques !

Honteux : En annoncer cinquante quand en réalité il n’y en a plus que dix !

%%%

Comptes cachés : Panique à Genève !

Tous comptes faits, qu’on tente de nous conter fleurettes, qu’on tergiverse quant aux cachotteries genevoises, commence à bien faire :

À coup sûr : L’archéologue Cour des comptes, fouillant depuis plusieurs mois, a mis à jour dans les sous-sols de l’hôpital d’autres trésors enfouis !

Derrière le carnotzet secret de l’ex-pharaon Gruson !

Ah ! Que n’a-t-il assez coupé la langue de ses ouvriers ! Afin de conserver un silence aussi complet qu’au sujet du récent percement du mur menant au tombeau de Néfertiti, derrière celui de Toutankhamon …

%%%

Et : Gizeh vie dense, toujours : Là, pire ami de l’évolution Le cheptel des bourreaux de jeunes esprits genevois en a décidé ainsi : Plus d’éducation sexuelle dispensée dans les collèges !

Faute de moyen de parvenir à perpétuer plus longtemps le business mafieux des religions et politiques de Droite, grâce à la juteuses discrimination prescrite, imposture contre les individus disposant d’un naturel taux d’acide glutamique, neurotransmetteur hormonal influençant les préférences sexuelles, un peu plus ou un peu moins élevé chez l’un que l’autre: Que l’arbitraire moyenne passant frauduleusement pour seule normalité ! À l’heure où les gosses dès 7 ans commencent déjà à tout comprendre des séculaires supercheries.

%%%

Il faut, en effet, également disposer d’un âge mental bien inférieur, pour ne songer qu’à étrangler le petit peuple à coups de CHF-1'200.- d’amende, pour un piéton traversant en dehors des lignes jaunes, ou 350.- pour un pipi canin !

Et cependant, pleuvent les records, d’exactions de type Ultra-PLR perpétrées par ces robots-contractuels dont vous entretenait récemment votre bon Roi-Député du Parti Railleur :

Ces machines à punir outrageusement pour des broutilles, sont par ailleurs tellement ressemblantes qu’on jurerait des humains !

Pourtant, si l’on s’offusque et rouspète auprès de ces engins, il est parfois possible de les attendrir, eux !

Mais sinon ! Absolument aucun espoir de grâce à espérer, de la part de l’inhumaine mécanique devenue Juge suprême et principal personnage, disposant de tous les pouvoirs en tête de la Confédération : Le sinistre, cruel et invincible esclavagiste Groupe Mutuel !

Ruinant à son profit privé ses clients rackettés, ayant pris du retard à verser le prix de leur prise en otage, forcés à subir son joug, résilier avec complicité des O.P. toute couverture complémentaire, puis Groupe les larguant en l’infâme geôle CSS qu’ils ne pourront jamais quitter. Prison faisant miroiter de prétendus « rabais » finissant par coûter 145% supplémentaires aux aînés escroqués.

Où ils devront subir la traîtrise de la publicité mensongère affirmant que tel ignoble cachot peut être quitté au 30 novembre de chaque année ! Et renoncer à se soigner comme de nécessaire, du fait que le sbire Intras du tyran CSS léchant les bottes à son maître Groupe Mutuel, force ses dépouillés à payer leurs remèdes, avec l’indigne pitance que leur crachent de vautours collaborateurs ; Rampant également aux pieds des despotes associés au dieu Goupe Mutuel. Remèdes vitaux remboursés ou non, si les esclaves ont pu se priver de l’essentiel pour se les procurer, tout dépendra du tout-puissant bon vouloir sectaire en question, d’appliquer ou non la compensation de dettes.

Enfin, fort heureusement, l’éclairée Justice genevoise devient gratuite pour les consommateurs de biens courants. Et qu’existe-t-il comme « bien » plus courant et plus susceptible de passer en Justice : Que la fourberie de l’assurance-maladie obligatoire au service d’intérêts de privés dépourvus de scrupules ?

L’on en viendrait à rêver que passent le reste de leurs jours à l’ombre ceux qui se dorent au soleil grâce à leur féroce maintien, sans vergogne aucune, de l’empêchement en Suisse d’adresser en Justice des Class-actions ou recours collectifs ! Forçant ainsi chaque victime indépendamment à avoir les moyens pour, ou de renoncer à, faire valoir ses plus légitimes droits.

Ainsi, pour exemple, l’auteur filmé à son insu avec un ami, il y a quelques années, par deux des plus douteuses assurances, alors qu’ils étaient en train de jardiner pour aider une proche invalide et réellement dans l’impossibilité de s’occuper de ces tâches, s’ils veulent également faire payer les coupables comme ceux-ci y furent condamnés récemment, dans un autre de ces cas de traditionnelle violation de la sphère privée, cette victime qui vous écrit, comme son ami, devraient avancer les frais et agir séparément pour dénonciation du même délit.

Alors que la Justice genevoise, saisie par les avocats de la lésée, doit visionner en boucle depuis au moins cinq ans nos jolis minois au travail, prouvant ainsi indiscutablement l’incapacité de notre amie d’effectuer les travaux dont on se chargeait bénévolement, et démontrant en couleur les délits d’assureurs.

Justice sachant pertinemment que ces assureurs détruisent impunément des vies, incitent au suicide, ruinent leurs clients par monopole scandaleux de juge et partie, extorquent des millions dont ils ne sont condamnés qu’à rembourser la moitié, et ne risquent jamais plus de 30'000.- d’amende ! il est donc bien naturel que ces malfaiteurs au sommet de la nation aient carte blanche pour commettre le maximum possible de dégâts à leur profit.

En se goinfrant mutuellement de concussion, sous protection parlementaire de l’indétrônable groupe usurpateur de Droite dure, que juge déjà l’Histoire ainsi qu’il le mérite. Et le condamnera enfin adéquatement un jour ou l’autre. Quand les déplumés révoltés enfin groupés, quand ces pools-là auront aidants.

%%%

Histoire sordide de même acabit, toujours : Une œuvre tombe dans le domaine public 70 ans après la mort de son auteur !

Et l’on s’étonne que l’œuvre d’Hitler, 70 ans après son misérable suicide, soit reprise où elle avait été laissée, par quantité d’adorateurs infiltrés au sommet d’États voyous. C’est d’autant plus facile que les dernières victimes de l‘époque du nazisme, entre 1939 et 1945, peuvent sans problème passer pour de vieux radoteurs séniles. Qui répètent en boucle de faire attention aux répétitions de l’Histoire :

Rappelant que l’assassinat de l’archiduc Autrichien François-Ferdinand de Habsbourg déclencha la 1ère guerre mondiale, qu’Hitler déclenchant la 2ème guerre mondiale était Autrichien et que des chiens trichent, actuellement pour préparer la 3ème. Qu’ils entendent enfin gagner, grâce à la multiplication de leurs actuels alliés, voisins ou moins.

Un répit, toutefois, en ce qui concerne l’apocalypse politique autrichienne, qui est descendue vers l’Italie. Qui ne surviendra à Vienne que dès lors qu’un rebut de préhistorique centrale atomique suisse aura contaminé les pâturages du vert président.

En résumé, la mode retro actuelle est furieusement plus axée vers le Sieg heils que le Ziegler.

%%%

Locale honorabilité, toujours : Des trésors archéologiques provenant des pillages de Palmyre, du Yémen et de Libye sont confisqués aux Ports-Francs, caverne d’Ali-Baba des voleurs et receleurs ! Précieux vestiges ayant transité par le Qatar et les Émirats Arabes-Unis.

Zut alors ! Sale coup pour les Fêtes de Genève ! Plus moyen de continuer à déployer le tapis rouge et se mettre un bandeau sur les yeux à la douane, au lieu de fouiller bagages et burqas !

%%%

Ainsi passent les époques ! Dire, dire que déjà sont grand-mères et grand-pères celles et ceux qu’adulte j’ai vu naître ! Ces bébés qui beuglaient tout au long de mes nuits d’avion eurent à leur tour des bébés parfumant les cabines, qui à leur tour ont des bébés vomissant pour le même prix sur les éreintés passagers d’à-côté !

Dire, dire que j’aurais pu avoir des quintuplés, qui à leur tour auraient eu des quintuplés qui à leur tour auraient des quintuplés … Qui dans vingt ans auront des bébés hurlant dans un compartiment famille insonorisé … Lors que Noël approche !

Ah, qu’il est doux de n’être patriarche ! Bien que, si tel était le cas, bon sang ne mentant pas, la Terre porterait pour le moins 127 indispensables fervents et courageux anti-fascistes à son actif.

%%%

Rions un peu, avec l’honorable comique Monsieur Santi, Directeur d’Art Trading Finance, qui assène des réalités si bien senties qu’on les croirait sorties des œuvres vitales de votre bon bas rond-de-cuir très ferré :

« Nos nations occidentales empruntent le chemin des Républiques bananières et s’accommodent de la défense et de la préservation systématiques de certains intérêts privés par les pouvoirs publics. Dans l’univers de la finance, ce sont souvent les malhonnêtes qui restent, voire qui prospèrent, tandis que sont damnés ceux qui se conforment aux règles du jeu ! Et … S’il est vrai que … Collusion entre pouvoir public et oligarchie est une constante qui débouche systématiquement sur une confiscation des profits et une socialisation des pertes … ! »

Bravo et merci ! Que jamais l’on ne prétende que Monsieur Santi ment, nous prenne par là au dépourvu !

%%%

D’ailleurs, ainsi qu’à peine suggéré au début de ce billet, il y a déjà bien longtemps :

Il n’y a certes plus de culture honorable à faire miroiter aux jeunes têtes occidentales bientôt rasées ; Qu’une dite culture ne cessant de naviguer entre ports peu francs, si ce n’est demeurer amarrée à leurs bittes ! Mais heureusement, reste le sport comme modèle pour la jeunesse, ses dieux du stade à adorer.

Et des sommes faramineuses allongées par le ruiné petit peuple ébaubi, pour faire vénérer la profession de sportif, permettant à notre jeunesse l’espoir de caresser une carrière prometteuse sous les feux de l’actualité ! Un avenir tout tracé en suivant les deux filières proposées, de : Fraudeurs de millions ou de dopés en bande organisée.

Et c’est sans risque : les conservateurs sont plus actifs et agressifs que jamais, pour préserver l’enseignement de l’ensemble de ces sacro-saints élitistes modèles financiers sportifs, n’enrichissant que leurs dynasties.

Quoi qu’il en soit, de nos jours, le seul moyen restant pour gagner honnêtement une finale de football, est que l’avion de l’équipe s’écrase.

%%%

Parlant du Brésil : Ce qui me terrorise, c’est que la plupart des magistrats bien de chez nous déteste lire sur écran. Et dès qu’ils recevront la sommation de défendre enfin mes intérêts, en regard du présent plaidoyer d’une décennie sur ce support, s’ils impriment le tout je serai responsable d’une énorme zone de déforestation amazonienne.

Et de même, le jour où l’on pleurera le phénoménal Poète en avance sur l’époque de primitifs l’ayant indignement tourmenté, quand il s’agira d’amener l’œuvre de sa vie, d’en tous cas plus de 50 ans de travail acharné d’utilité publique, de préférence aux archives de la vie privée du Jura, le convoi de camions gros porteurs risque de défoncer nombre de kilomètres d’asphalte. Et pour acheminer son corps au panthéon, il s’agira de renforcer très conséquemment le cercueil à l’emplacement de sa grosse tête.

%%%

À part ça : Des scientifiques font remarcher des singes paralysés !

Enfin ! Pas à pas le parlement fait avancer la reprise économique ?

%%%

Au mage ! À genou, fidèles ! Cul bas et tête couverte de cendres :

L’immense Gotlieb s’en est allé ! Qui pilota mes rires dès la petite enfance, dont l’écho retentit encore jusqu’au fond des savanes.

Adieu bien cher pervers pépère. Je garde, Marcel, sur mon torse galbé et dans mon cœur ta sublime Rubrique-à-brac, et tout le reste de ton génie. Salaud, c’est bien la première et la dernière fois que tu ne nous arrache pas des larmes de rire !

%%%

Et crois-moi, on en aurait rudement besoin :

Le crédit Suisse va à nouveau réduire son effectif de 1300 postes.

C’est d’autant plus révoltant que, pour le même montant global économisé il serait tout-à-fait possible de garder ces 1'300 employés !

En licenciant le Directeur et un ou deux de ses plus proches cupides !

%%%

Justement, parlant de prédateurs :

Le Big boss de l’amicale des milliardaires américains anti-pauvres, le businessman Trump veut parler d’entrepreneur à entrepreneur avec son homologue Président de la Confédération Suisse.

Selon toute évidence, Trump désire apprendre du spécialiste comment licencier à la manière de l’Ammann Group, sans que ça ne crée aucuns remous.

%%%

Et pour leur future résidence secondaire bien méritée :

À la prison de Champ-Dollon, 57 agents de détention étaient en congé maladie en date du 2 décembre. Ne supportant plus les travaux forcés que leur inflige leur direction PLR. À qui la population demandera des comptes quand les détenus auront profité du peu d’effectifs pour se révolter et s’évader.

Quoi qu’il en soit, si par chance ces 57 geôliers sont atteints de la peste, vu les risques pour leur poste qu’ils prennent par leur absentéisme, ceux-ci seront évidemment invités par leur Direction à retourner sans délai au boulot. Et le problème de la surpopulation carcérale sera réglé.

%%%

Amicale des tout-puissants, encore :

C’est tout de même étrange, ces Suisses dont les commandes sont tellement ciblées, filtrées au crible de la bien-pensance, si réservées à l’exclusivité de certains et non d’autres, ces Suisses qui s’abaissent à devoir se rendre à Paris pour devenir commandeurs !

%%%

Mais, bah, c’est ainsi :

Que s’offusquent

Les mollusques,

Et s’échauffent

Vauriens beaufs

Que je brusque,

Dérange,

N’y change rien.

Les dommages à l’image

Du pays des baillis

Que l’ « esclavage »

Que ces sauvages

Me font subir

Ne font plus rire.

Il est certain que des putains de fachos

Entravent esclaves en des cachots

Bien plus réels et plus cruels

Que la prison à trahisons

Du pécule ridicule

Où ces hyènes calomniant

Me maintiennent

En riant !


Certes :

Existe bien pire ! On s’en tire bien !

Plus esclaves qui en bavent que nous !

Nous on en crève : Ce n’est pas grave !

Existent des guerres plus meurtrières !

Des saletés à supporter

Bien plus austères !

Se taire est prescrit !

Pas de cris sincères !

Ali GNIOMINY

Qui a dit : « Quoi ? C’est déjà fini 

Qu’il recopie mille fois « Je ne dois pas faire d’humour quand le professeur à bout de nerfs aimerait en faire mais en est empêché par de fâcheux grincheux à la botte de sotte Société corrompue, qu’à satiété il conspue » !

Mais tout espoir n’est pas perdu : Existent encore des âmes de très bonne volonté, qui vous en font lire les grandes lignes: Rejoignez-les :

Chères amies et chers amis, à l’instar de votre dévoué, n’oubliez pas, même si vous ne disposez pas de minimum vital décent, de penser malgré tout à plus défavorisés que vous, en sacrifiant parcelle de votre maigrichon budget pour petit ou plus conséquent soutien concret, avant Noël, pour un repas aux sinistrés de la politique genevoise, adressé à : Association Rebondir.ch – M. Volodia Suchet. 1219 Châtelaine – CCP 14-474045 7 – IBAN : CH80 09000000 1447 4045 7

« Et reprenez aise, poires : Trésor Roth est arrimé …

DSC_5995.jpg

… Pour protéger les sages esprits de la jungle urbaine

des effluves radicales »

2896690160.jpg

All the posts