14/12/2016

ERREUR DE DESTINÉES TAIRE !

OK, Bob. Compris. Tu as posé un lapin au cheptel des Nobel à Stockholm. Patti a eu beau pousser la chansonnette pour empêcher trop d’anges de passer, l’assistance généralement dupe a cependant compris que ton absence signifiait qu’il ne fallait s’y fier, que tu reconnaissais que ce Nobel pour Poète t’avait été attribué par erreur, puisque à l’évidence destiné au saboté bon Roi-Député du Parti Railleur d’Extrême-Centre-Gauche littéraire.

Tu ne pouvais, certes, prétexter que tu étais enrhumé, personne n’aurait vu de différence. Mais tu m’as compromis, là ! Pourquoi as-tu eu l’imprudence d’écrire que tu ne trouvais pas de mot pour dire l’honneur qui t’était fait ?

Ce qui, bien sûr n’aurait absolument aucun sens de la part d’un Poète méritant le Nobel, si celui-ci t’avait été vraiment destiné. Et tu devrais savoir que l’on doit employer le moins possible le verbe faire ! Mais honneur à ta sincérité. Même si tu t’es enfoncé plus encore, affirmant que tes chances étaient aussi grandes que d’être sur la lune. Et pour qu’un Poète ne soit pas dans la lune …

Mais ne regrette pas ces Nobels ânes et .. travaille tes vers dans le néant Genevois en venant t’y installer ; Histoire de végéter 40 ans en si stérile désert social, où tu composeras amas de remplissages de formulaires, paieras une fortune à la longue le droit d’être méprisé en adressant tes œuvres à qui de gauche.

Deal à ne négliger ! Car un jour béni, sûr que tu moucheras tous tes concurrents, en finissant par remporter le Grand Prix Littéraire du Local à Poubelles de la Ville de Genève !

Courage Bob Art exige ici de t’humilier adéquatement aux pieds de containers à vif comportant tous obstacles pathétiques au miracle Poétique. Hors des chais ne sentant plus la rose.

Mais dis, là, ne serais-tu un peu jaloux ? Beau coup n’est-ce pas ?

Tu apprendras, à la langue, comment biaiser l’éloge icône genevoise.

Allez : Que l’escalade de tes ballades, Bob, si tu la snobes, que la poussée à tes salades qui ne se vendent ne te rende malade !

%%%

Et si tel est le cas, consomme de préférence en France : Sauvée de justesse du pire fascisme en matière d’assurance-maladie. Fions-nous un instant à celui qui renonce à privatiser une partie de la couverture-maladie.

Mesure infâme prévue, combattue même par la droite française dont il est le nouveau plus mauvais exemple !

Droite et Gauche unies, conscientes du risque terrorisant de voir un jour la Sécu française tomber dans les égouts de la misère sociale générée par d’intouchables cossus privés, se chargeant de rendre malade puis de refuser, pour manque de moyens, les soins rendus indispensables à leurs esclaves. Maltraités comme dans l’État-Voyou Suisse.

Précurseur du modèle en vogue fondamentalement inégalitaire de la milliardocratie anti-pauvres !

%%%

Et aussi : En y songeant bien, il est surprenant : Que l’on doive faire lever l’immunité des prédateurs de la démocratie pour obtenir leur débandade !

Vie agrarienne a assez sévi ! Vision crétine des petites combines a trop trotté en bêtes têtes déréglées : Cinglées par la trique du fric étranglant, sous angle politique monétaire de pervers glandeurs : Les travailleurs, vaillants seigneurs ne parasitant, eux, le jeu excitant de l’égalité illimitée de traitement entre êtres .. aimant heurts et vrais bosseurs, pas las censeurs bloqués aux sous solitaires et coups de nerfs de la guerre, de la misère qu’ils génèrent, profonds déments !

En y pensant bien, il est étonnant : Qu’il faille que failles en lois de têtes de bois, par elles et pour elles faites, que fissures nous assurent accès au succès et regain de gains de cause peu moroses, face aux masses qui suent des corrompus en place à casquettes replètes et poches complices que cloches remplissent croyant croyants, audits vains !

Aux dix, vingt, aux dizaines de pots de vin détestables dessous de table entrant en l’antre des prédateurs prévaricateurs : Disons stop ! Et qu’ils écopent ce qu’ils salopent : Chaîne humaine souveraine libre et équilibrée de diffuseurs de qualité, de classe face aux semeurs d’inégalités !

%%%

Les Québécois, vous restez cois ! Les Belges … Déjà qu’il n’y a que vous pour dénicher une rime en elge : Oyez oyez : N’en veuillez point à un Welche de faire parfois dans le local (oui, enfin non, à poubelles … d’accord, j’accepte, ce doit être une foi inébranlable en votre humour fritant la flamme en dedans de l’affront qu’aux faux nids de vos tours l’on pourrait attributs huer).

Bref, de traiter des sujets de ce petit coin coïncidant souvent à ce qui se trame comme drames chez vous, entre philanthropes dépoussiérés et arriérés pithécanthropes.

Ainsi : Bien que nécessitant encore d’un chouia permettant de bénéficier de la totalité de la Science infuse, votre bon bas rond-de-cuir congratule celui qui Batou ses confrères en matière d’analyse des méprises socialistes défendant réduction de moitié de la taxation des bénéfices de prédateurs au détriment des collectivités publiques !

Nantis fournisseurs d’outils de culture du caviar à la Maillard, Salerno, Emery-Torracinta, Kanaan, … indéracinables incontournables irresponsables inexcusables !

Gauche qui fauche, rase, ce que sème la base qui aime Justice d’élus plus que bénéfices et tumulte d’incultes partenaires actionnaires.

%%%

Beaucoup plus à gauche encore :

Dire que des milliers de milliards furent investis durant des décennies en guerre froide, abêtissement sectaire sécuritaire et sanglante répression, de part et d’autre, pour que finisse par gagner l’ennemi Russe des libertés, Droits de l’homme, en installant sa chienlit au pouvoir d’Amérique par piratage informatique et autres tactiques dignes d’olympiques records de tricheries.

La nation de Lincoln, Washington, Luther-King … Qui craignait tellement le communisme, se retrouve d’un coup prise et mise mat, sous le joug impitoyable de la milliardocratie la plus crapuleuse, plébiscitée par ses propres victimes sous influences !

Victoire guerrière ayant bénéficié d’une stratégie remarquable, il faut l’avouer. Le grand roque a payé, après les sacrifices de fous, le cheval a pris la reine par surprise, le roi n’a évidemment rien pu tenter. Et chèques signifient la fin de la partie (de cartels nous souffle un lecteur chou de Bruxelles sentant le vandale or s’éloigner) …

L’ivraie …

Ali GNIOMINY

IMAG0690.jpg

Premier degré : Établir la manière correcte de fixer une plaque sur la pierre !

Second degré : Ignorer la fracture, lorsqu’elle se présente.

Troisième degré : Soigner la vitrine maçonnique en évitant tout accroc à ce qui va droit, dans le mur. Couvrir le tout de couches de mastic magique et l’atour enjoué.

Quatrième degré : N’omettez l’achat de rues avant les baux !

Cinquième degré : À-coups, demain donne aux us maintenus, sûr pas rois.

…. Aux hauts Cabinets dites trente-trois, tirez la langue, sortez l’émail et à table liés buvez sans façon au vain cœur des maçons que ne lasse telle impasse.

Et surtout: Gare à l'excès radical d'autocritique

commune.jpg

Les commentaires sont fermés.