15/11/2016

ÉCARTS ÔTE

Tout est en le cas Roth !

L’atome attirant,

L’appât tâté à peine,

Le poids certain d’as pair généreux !

 ...

Tout est en le cas choux :

Ses salades au gratin

Qui scellent ris :

Jusqu’aux berges … inexpressives

Où bêtes rave produisent navets ;

 ...

Où se ruent, barbes au vent

Qui, sales, s’y fient

Pour le fun ouï,

Et pinard sans radis sortir,

Provoquant-ci trouille.

 ...

Ah ! Ris ! Comique est le terreau

Où pousse cas Roth :

Les grosses légumes

Nez aux aguets

Dans leur brouet !

***

Ainsi mijote le bœuf cas Roth, dans leur jus les intrus ayant salé à outrance l’excellence de sa Science inégalée, poivré leur nez de ridicules ignorant entre tyrans navrés que pote agile n’est point servile.

Que loin des ringards il concocte rares, doctes mets à fumet d’exception, que tant envient les ventres laids inassouvis des chantres d’oppression qui, pas à pas, un à un, vont veiller à payer le repas.

%%%

Ainsi, l’on est ce que l’on mange, dit le dicton !

Bien cruel avec ce brave pape qui fut élevé au lait d’ânesse.

%%%

Ah, le bonheur d’une bonne soupe, par un soir de frimas. Où gigantesque merde de nuages cache énorme lune …

Mais sinon, rien à dire sur la réapparition sur les réseaux sociaux de Kim Kardashian.

%%%

Lors, force est de constater que la Nature se veut plus dure, plus humide et rigide :

Petits oiseaux

Sous les roseaux

S’abritent vite

Quittent les bois

Où il fait froid,

Quittent les branches

Devenues blanches,

Oiseaux tout nus

Sous les roseaux

S’agitent vite

Dès qu’une chatte

Si délicate

Les invite

Sans manières

En son gîte,

Sa tanière,

Petits oiseaux

Sont bien trop fiers,

Rejettent minette

Sur fond de lierre

Quand échaudés

Ils sont vidés,

Petits oiseaux

Ne sont cervidés,

N’ont de cornes

Qui ornent front

À dérider,

Petits oiseaux

Sont débridés

Sous les réseaux,

Ne sont au zoo,

Ni ne se cachent

Ni ne font tache.

%%%

Volatile, toujours :

Richemont va licencier en masse !

D’autant plus que : Lapsus médialati : La Tribune de Genève nous annonce en page 11 du jour, que le N°3 mondial du luxe MONTE de plus en plus de signes de faiblesse !

Donc, la routine, quoi ! D’ici peu l’on nous serinera que le failli RICHEMONT a changé sa raison sociale en : PAUVREVAUX, et redémarre fort ; à zéros amasser !

Sincère affliction partagée avec les victimes du Luxe. D’autant plus qu’ayant jadis personnellement œuvré chez Vacheron & Constantin.

Et précisant au passage qu’il serait plus simple et rapide de citer les domaines où n’a point, plus ou moins, excellé votre bas rond-de-cuir très ferré, pas railleur ou si peu Roi-Député …

Opposant …

Ali GNIOMINY

« Ci félins baissent cils »

minou-maia-enlaces.jpg

Excellente affaire à saisir enfin dignement :

« Esquisse d’éloges aux Temps pliant bas gages

/28.12.1994/CHF-333'333.- » 

 

tenet.jpeg

 

N’erre pas ! Trie, ôte : Livre établi de l’oubli de vivre !

Les commentaires sont fermés.