« 2016-09 | Page d'accueil | 2016-11 »

30/10/2016

CEUX QU’ON DIT SI HAUT NÉS : …

… Ci-bas à l’aise, cas musclés pétomanes vendant vent et dits vains, lassants, là, sentent passer l’appât, nasses, et se piègent le siège si nagent, hissent vice d’errance, ignorance sur houle, et coulent.

Enterrent dernier espoir de se voir encore, en tort ainsi, pouvoir taire atterrés, ci terrés responsables de sable odieux aux yeux de nations sous soumission :

Taire éloquence des conséquences des sectaires dominances !

Pour ris : Les sondes ... à coter:

-À l’eau ? Oui, ne … coupez pas, je voue la passe hélas « ô j’aime » honnie- : « -Oh : Sinistrose ! Te hèle aphone ! Numéro Faux, à la vie dense !- »

-Navré, elle ne peut répondre, elle préside pour leurre à une- :

Grande Fête de la bière, ce dimanche,

pour les 150 ans

des Pompes Funèbres de Genève :

Journée portes ouvertes

au Cimetière Saint-Georges !

 

Prière de ne s’y rendre qu’à tombeaux ouverts !

%%%

Jungle opaque du business de la mort, toujours :

Un nettoyeur doit avoir un CFC en poche, mais n’importe qui peut s’improviser croque-mort !

(Et de surcroît faire des heures sup comme photographe nécrophile).

Mais voilà : Voilà comment votre bon Roi-Député du Parti Railleur, par ailleurs bas rond-de-cuir, peut remédier à la bestiale ignorance de la junte radicale des nababs cantonaux de l’Emploi, qui l’exploitent minablement depuis des décennies à 75% sans octroi de compensation ni possibilité d’amélioration aucunes :

Son extraordinaire trajet de vie, constituant inestimable Patrimoine naissant, de par le fait qu’ignares s’évertuent à le faire disparaître sous traditionnelle médiocrité, sa carrière dénigrée peut enfin lui valoir une condition de vie à la hauteur de ses mérites : …

… Il lui suffit de doubler ses gains en organisant simultanément des ensevelissements et des enterrements de vie de célibataires !

Alors ? Oui ou non ? C’est halo win-win ?

Est-ce rêve ailé ?

Là, rêve vaut le trajet dit

vers :

« Laisse ! Omets !

Jamais n’accuse qui t’use !

Laisse plisser des sourds, si laids,

la terne berne des tendus à ton mou !

Chavirant vies si aisément, vicieusement » ?

Cependant, c’est pendant :

Vautours tournoient

Autour de lois

Qu’ils ont pondues

Entre vendues

Entités limitées

Vautours s’affalent

Sur l’agonie, les râles,

Du nid de « chenit »

De leurs bâtards les plus braillards,

Plus charognards

Rapaces chassent, dégoûtants,

Sans distinction

La prescription à vingt ans

De leurs vols sans contrôle,

Et sont chassés

C’en est assez !

Une fois en cage ils vont pourrir !

Plus de carnage pour les nourrir !

Vautours voleurs,

Pour leur malheur

Vont recracher

Valeurs nichées

Sous le plumage

Des avantages qu’ils ont piqués

Sans dîme d’Estime

Pour le labeur

De leurs victimes.

%%%

Et les lendemains de cimetière, la mort dans l’âme et le crâne en citrouille, le marié du jour devra foncer chez le juteux partenaire commercial des macabres Services et des fabricants de paupérisation, et payer 92% plus cher ses médicaments que s’il se trouvait aux Pays-Bas !

Avant de vomir sur la traine de sa belle : Profondément écœuré de réaliser que les maîtres de la farce nommée Justice, qui fument la moquette, ne sont pas ceux qu’il pensait !

%%%

À croire que le Fédéral craint que Monsieur Prix ne devienne légitimement à tort considéré comme Monsieur Compris !

%%%

Et effectivement, rien de pire que les préjugés!

Nous devons, par exemple, impérativement modifier l’image en laquelle nous avons enfermé la communauté portugaise !

Il est indéniable que, de nos jours, la nettoyeuse à moustache qui pue la morue et la sardine doit avoir le droit, entre deux messes, de fainéanter sur un chantier comme son macho de mari !

(Desculpe, isto é humor ! Sabe, esta coisa que faz mover o vosso bigode…)

%%%

Fats dociles, à solidariser à solide Art : Ris et pleurs : Échangez !

Mêlant jets de projets …

Ali GNIOMINY

Pyramide d’achats ? Maux !

pyr2.jpg

Pire « ami » de dèche à maux !

pyr1.jpg

Aimant les Jeux de laids égos

pyr3.jpg

Mais pas trop les monticules de taupes, derrière le jardin

pyrpiscine.jpg

Quant il fume, mais Jerach.

« Ange » hors d’anicroches

jerach.jpg

22/10/2016

LÉSÉS TENDUS: DEBOUT N’OSENT… ET ABONDENT!

Vraiment : Les étendues nauséabondes de boue financière n’en finissent plus de couvrir nos vertus d’immondices conceptuels, de lahar visqueux submergeant les cultures.

Nous y reviendrons régulièrement, mais puisque l’on parle de cloaques et de gluants évènements :

« Hécatombe de 10'000 grenouilles Scrotum dans le lac Titicaca »

À coup sûr : Qui ont (fèces) fait ce désastre, ce sont des bactéries fécales !

%%%

Cas calamiteux, encore :

« Genève : Bras de fer, face au maître du monde PLR ne s’abaissant pas à dialoguer avec les syndicats ou ses prisonniers les policiers »

Ceux-ci se fâchent et refusent à présent de parler les langues étrangères : Le français, le vaudois, le valaisan, le fribourgeois, le jurassien …

%%%

« Leurs confrères de Suisse attardée savaient qu’aurait lieu le festival néonazi ayant rassemblé 5'000 crânes rasés, mais ne sont pas intervenus ! »

À l’évidence, ils ont pareillement un rigide chef tout-puissant, et ont décidé de ne parler que le Toggenburgais. Ils n’auront donc pas pu se faire comprendre de ce IVème Reich, majoritairement Allemand. Ou alors ? Ces gabelous d’outre-barrière de röstis furent-ils trop occupés à assister au concert de leurs idoles en fumant du juif ?

%%%

« Spectacle autrement plus plaisant : Que celui de la splendide mannequin Californienne Alexis Ren, véritable Barbie vivante, qui suit un régime Paleo inspiré de nos ancêtres ! »

Afin d’obtenir un teint aussi resplendissant, voilà qui vaut la peine de passer sa vie à déchirer à pleines dents de la viande crue et sanguinolente d’auroch, de ptérodactyle ou de tigre à dents de sabre !

Il faudra penser à faire des provisions pour l’hiver chez Mammouth. En passant par les Grottes pour les dandys voir en chasse.

Juste histoire de se souvenir tendrement de la préhistoire de ce quartier de vie en devenir, à l’époque, quand votre bon Roi-Député du Parti Railleur était si familier du noyau premier d’îlot très à la mode.

Avant que de monter en grade pour devenir homme de ménage et coresponsable de la parfaite tenue de l’illustre Clos-Voltaire.

Ainsi : Ô destin crû : Élégants prennent aux Grottes et Délices nos places, alors classes, de babas charmeurs pas bagarreurs.

%%%

Pithécanthropes, également :

« Au Royaume-Désuni, des élus conservateurs ont tenté d’exiger un examen des dents des mineurs de la -jungle- de Calais, pour déterminer leur âge réel! »

Voilà qui rappelle furieusement les antiques marchés aux esclaves.

Paradoxe, en fait, que ces fascistes considérant les migrants comme du bétail et paraissant ignorer qu’« à cheval donné l’on ne regarde pas les dents » !

%%%

Les mêmes, accordent publiquement leur PARDON à des dizaines de milliers d’homosexuels, maltraités sous cet angle laid, système honteux !

Ces affreux confirmant ainsi, par leur pardon, qu’ils considèrent toujours comme coupables leurs victimes !

Aucun pardon n’a de raison d’être, s’il revient à des innocents !

Qui, eux, peuvent ou non pardonner aux officiels criminels homophobes répandant, et ayant propagé, pareille tare sociétale !

%%%

Incurables, toujours : « Le -Je n’ai vos mains, formations-, Bible des publicitaires, se présente comme le -Journal malin des Genevois- !

Oups, dangereux, ça ! Car si nos médias s’y mettent, quand certains rédacteurs font ainsi la compétition de genre radical au dernier stade, les lecteurs sains vont en bloc laisser ce gratuit à son triste sort et se précipiter sur le style bénin de la Tribune de Genève.

%%%

Le même malin gratuit canard, alors ange, auréolé du halo d’éclaircies de l’ami Meury valant son prix (oh ça c’est très méchant comme coup de bélier, pardon Thierry) affirme en Une :

« Pièces à conviction : L’incroyable trésor » !

Sûr ! Les convictions sont en pièces, ce qui n’empêche aucunement les religions de capitaliser d’incroyables trésors !

%%%

Inestimables richesses, justement :

« Le ciel en tombe sur la tête des pollueurs constructeurs de jonctions autoroutières, en parallèle à la nouvelle route des Nations, au Grand-Saconnex : Obélix a oublié quelques menhirs en plein passage

Déposés sur le patrimoine incommensurable d’une nécropole de l’an 300 av.J.-C. !

À bousiller un max à coups de trax, en douce et sans délai, sur l’autel et à la gloire du Dieu Bagnoles, comme de coutume.

%%%

Terreur, également :

« Un Irakien soutenant les terroristes restera en prison ! Le Tribunal Pénal fédéral estime que le risque de fuite de ce paraplégique est important » !

Sûr, ses yeux sont certainement fuyants ! Et il est bien connu que les paraplégiques peuvent avoir des fuites !

%%%

Paralysant, derechef :

Inde et Russie se rapprochent et s’arment mutuellement. Soit.

Il est assez surprenant, dans ce B.R.I.C, (Et les moteurs de recherche ça sert à quoi ?) que le Brésil devenu apocalyptiquement évangéliste, soit ultracapitaliste et sous hypnose de l’Illuminati-en-Chef de la Globo, conserve sa place dans la construction de cette alliance néocommuniste, de puissances en voie d’enveloppement.

S’il se retire, le Brésil : Ne sera-t-il bien plus facile pour tel R.I.C. racket de répartir ses fonds plus équitablement ?

Et si le Brésil et l’Inde sortent ensemble du fragile édifice de B.R.I.C. : Russie et Chine n’obtiendront-elles point alors la couverture maximale, avec R.C. ?

Et si la Russie vient, elle seule, à sortir du B.R.I.C., ne sera-t-il plus simple de signer des Traités avec B.I.C. ?

%%%

Style haut s’impose :

Hier, en sa si proche jeunesse, votre plume adorée, qui signait alors Wallace-Horace Kilmérit, Aimé Prisé, Annie Dekrab, etc, jamais n’aurait imaginé passer, en l’espace de 40 ans, de deux grammes de Brown-Sugar dans les veines à des tonnes d’injustice menant au Brownout !

Vous n’avez rien compris ? Traduisons :

Délaissée miraculeusement il y a quatre décennies et des poussières en lignes, la Brown-Sugar fut la pire des héroïnes brunes que nous avions dans le corps, accrocheuse grâce à la strychnine qu’elle contenait, provoquant d’insupportables douleurs en cas de séparation.

Et le Brownout nouveau, qui vient d’arriver sur le marché ? Découvrons ce que nous en disent les chercheurs britannique et suédois, Andre Spicer et Mats Alvesson dans The Stupidity Paradox :

Le Brownout (littéralement « baisse de courant ») ferait entrer en opposition l'éthique personnelle d'un salarié avec les tâches professionnelles qu'il lui est donné d'accomplir : le brownout viendrait de l'impression qu'a l'exécutant d'ajouter aux malheurs du monde. On imagine volontiers un employé pacifiste de Smith&Wesson, contribuant malgré ses convictions à la fabrication d'armes à feu.

Brown pour Brown, allez savoir qui aura tué le plus celui dont le surnom d’alors était James.

Naturellement sex-machine, avant que de devenir phénoménal : À sec symbole ! …

Ali GNIOMINY

« Chères rides … enlevant »

helio-silhouette.mouvement.jpg

« Mais : Ô, sèche ailes, immaculé volatile,

aux abords de la villa de James Bond – Ian Flemming, à Frégate »

oiseau-blanc.jpg

« Lors qu’à La Digue dindons ne nous prennent la tête »

tete.jpg

« Quand, par ailleurs, là, feu look …

nil.jpg

«  … En a marre … À bout !

Que rames cessent de dos miner ! »

abou2.jpg

« Et ne piquez de phare ! Ah ! Honte à vous !

Qui n’allez que sans drilles : Joyaux »

alex1.jpg

15/10/2016

SACRÉ TINTAMARRE ! ÇA … CRÉTINS T’AMARRENT !

À bien des titres sont, au mieux, bafoués les droits d’enjoué roi des pitres les plus sérieux, s’élevant sur la hune d’aucunes galères manœuvrières des plus austères et qui, à titre exceptionnel, vous soumet pour modèles :

- Des employés exploités par un banquier sont mis à l’abri ! -

Et c’est par où, qu’on est mis à l’abri quand un banquier nous exploite ?

%%%

- La place financière genevoise est « sous électrochoc " -

Ah bon ? Les Américains ont finalement fait le déplacement avec leur chaise électrique ?

%%%

- Un Suisse sur deux est atteint dans sa santé mentale ! -

Mon cher, ce n’est pas de ta faute, mais va au plus vite consulter !

%%%

- Un robot fait office d’aubergine -

Ça mousse à Carl-Vogt. Mais la direction PLR de la police a bien œuvré, car avec cette nouvelle sorte de robots contractuels il est peu probable que ceux-ci ne se plaignent du travail sur appel !

Vivement que le Pouvoir artificiel soit pareillement muni d’Intelligence.

%%%

-  La fiscalité se trompe de cible ! -

Oui oui, et nous on reste pomme avec les bourrins !

%%%

Selon notre trop cher Conseil fédéral : - Débrancher les centrales nucléaires avant l’heure, comme le demande l’Initiative des Verts en votation le 27 novembre : coûtera très cher aux contribuables. Les propriétaires des centrales risquant de réclamer des centaines de millions ! -

Bah. Une goutte d’eau, à déduire du dédommagement de plusieurs milliards que ces propriétaires nous verseront. Quand chacun de nous aura porté plainte pour empoisonnement, mise en danger de la vie d’autrui, abus de position dominante, etc

%%%

Par ailleurs, votre serein souverain des Lettres sans l’Avoir, le bon Roi-Député du Parti Railleur, présente ses anticipées félicitations à Hillary Clinton pour son accession à la présidence des États-Unis !

Qu’elle n’oublie pas, le 9 novembre, de faire incarcérer le dangereux dissident Trump. Mais pas plus de six semaines. Cet individu étant visiblement malade et méritant des soins urgents : Une semaine dans une cellule avec des noirs, une semaine incarcéré avec des Mexicains, une semaine enfermé avec des islamistes, une semaine dans le dortoir d’homosexuels malvoyants nymphomanes, et si le remède n’a pas encore déployé tous ses bienfaits, une semaine avec des féministes enragées.

%%%

 Espace pub illicite taire…Espace pub illicite taire…Espace pub illicite taire…Espace pub illicite taire…

Puisse la Suisse si belle,

Sympathique et typique,

Recycler sa poubelle politique,

Nickelée à l’extérieur,

Rouillée, souillée à l’intérieur,

Bouclée à clefs

Par Corps rompus à couvrir,

À n’ouvrir ce qui pue

Qu’aux ayant proies

À se hâter de jeter.

 

Puisse ce trahi pays

Par abritée majorité

De balayeurs de vie meilleure

Pour qui mérite

Mais qui irrite,

Puisse la nation de nos pères

Qu’altèrent pervers sans considération,

Puisse cette terre

En mains austères de vendeurs de malheur,

Acheteurs de leurres,

Cette terre ramassée

Ne passer à la benne,

Fracassée,

Plus que terne résidu

Sur la berne détendue.

%%%

Mais : Dire que fidèle produit du terroir, rebelle sous ruse et tontes ne chiale, n’use, ne produit que bestiales histoires est honte :

L’Art narre où héros ment ?

 

Pigeons roucoulent, sauvageons,

Et poules caquettent, jamais replètes,

Belette les guette sous le sureau,

Belette en quête de passereaux,

Qui ne dédaigne … Saigne poulettes si fluettes.

Renard, hagard, n’a nul égard, décline,

S’en moque, accule et croque appâts,

Belette en tête, indigne, et pas assez maligne

Gallinacée ensuite.

En fuite, menacé :

Gageons que pigeon s’échappe,

Que ne le happe

Bâtard renard !

 

Moralité ? T’es ramolli ?

Lors, aussi affable que fable soit, de fil cousue d’orée de soi : Moralité nous a quittés !

Partie, morte, vite sortie par la petite porte. Trop haïe et trahie au pays des baillis. Déplaisante à présent : Trapue Moralité pue bête Inégalité, tromperies simplettes et racket obsolète de qui rachète … Qui se rit du rôle de l’étiquette mais la colle sur le dos du fardeau de folles écoles, où s’enseigne encore à mort le règne tout-puissant des sangsues, qu’à son insu l’on baigne en incessants us zélés ne rendant égaux qu’hélés égos de gogos volés.

Fin d’espace pub illicite taire…Fin d’espace pub illicite taire…Fin d’espace pub illicite taire…

%%%

Sans transe ici on découvre que :

L’excellent confrère Poète Bob Dylan, qui vient de me piquer sous le nez le Nobel de Littérature, est lors moult fois congratulé.

Je m’incline pour cette année, d’autant plus qu’en 2017 mon manteau en ours bernois sera d’autant plus fourni et douillet pour monter à Oslo.

Mais, heureux de savoir que le confrère Bob va enfin pouvoir se payer l’ORL, et se consacrer de préférence à la Littérature.

%%%

Pardon Bob : Mots raniment parfois de bien téméraires appréciations, pour tout ce qui m’évoque le bas rock habituel. Que dis-je, une peine insultante serait méritée par qui oserait irriter un Nobel, né pour moucher tous morveux sires anormalement aussi Poètes non bouchés.

%%%

Enfin, par chance et par ailleurs :

Soucieux de sauver l’équilibre de la planète, et sachant que les djihadistes de Mossoul se rasent pour se fondre dans la foule, ce qui allège la terre de tonnes de poils, nos policiers ont trouvé la parade en se laissant pousser la barbe. Merci à eux.

Paradoxe : Sont cependant exemptés de cette mesure salutaire, (pour la période de Noël où ils sont forcés par leurs maîtres à chanter, remplaçant ainsi la défunte Armée du Salut par la chorale de la police) : Sont dispensés de barbe leurs plus fidèles castrats.

%%%

Lors que, sempiternellement : Jean Ziegler l’affirme :

- L’ONU est totalement paralysée. Il faut la réformer ! -

Ne dites pas ça, malheureux ! Les connaissant, ils vont dépenser des milliards pour modifier l’appellation ONU (Organisation des Nations Unies) en ONU (Organisation des Nations Ulcérées). Et l’année suivante, pour à peine quelques centaines de millions supplémentaires : En ONU (Organisation des Nations Ubuesques), puis le mois suivant …

%%%

La prolifération des cerfs est dangereuse pour le trafic

Jamais autant que la prolifération des serfs, bien plus dangereuse pour le trafic de l’image de la Suisse.

%%%

Le personnel des crèches de Fribourg doit cesser d’administrer des médicaments aux enfants !

Ils sont turbulents, certes, mais attendez 80 ans et vous parviendrez alors sans souci à les maîtriser avec des camisoles chimiques.

%%%

Quel dommage, le Syrien arrêté en Allemagne s’est bêtement suicidé dans sa cellule.

Enfin, il y a fort à parier à présent que les cerbères Allemands pourront le faire parler tout à loisir aussi longtemps que nécessaire, sans pour autant avoir sur le dos les gens d’Amnesty, des Droits de l’Homme, etc.

(Hoax hoax hoax, ça barde !)

%%%

Gens bons étrangement silencieux, concernant la récidive de « Marche pour tous (les dangereux arriérés) » ayant lieu ce dimanche à Paris. Et à laquelle une acariâtre momie à chapeaux participera, considérant le mariage homosexuel comme une anomalie.

Elle mise décidément à présent sur tout et n’importe quoi de ce qui existe encore de plus moche dans notre Société. À savoir, les pires ignorants ou escrocs, refusant d’admettre et de révéler l’évidence de la fonction, salvatrice pour l’humanité, de l’acide glutamique ; ce neurotransmetteur hormonal on ne peut plus naturel (que le prétendu Dieu de ces culs-bénis marcheurs à voulu ainsi) glutamate permettant à une bonne partie des humains d’avoir d’autres buts que de viser à mettre bas pléthore de crétins futurs « Marcheurs pour tous contre les homos » !

Quel dommage qu’il n’y ait aucune Justice en France et dans tous pays sinistrement collaborateurs, pour arrêter en bloc cette racaille discriminatoire et la faire enfin marcher droit.

L’une de mes plus grandes satisfactions, la première fois que j’ai parlé ici de cette réalité scientifique, soigneusement cachée par les malfaiteurs déviateurs d’opinion publique, d’aucuns Républicains, bonne part du FN, et ici PLR, UDC, PDC, PBD, PEV … nous dénigrant et torturant dès l’enfance, par la contrainte du déni d’identité d’homosexuel(le)s, transsexuels(le)s ou bisexuel(le)s, nous portant préjudice la vie entière : Une jeune fille a commenté en me remerciant, car grâce à ça, elle allait enfin pouvoir avouer son homosexualité à sa mère.

Me motivant d’autant plus à revenir régulièrement sur si primordiale évidence, j’en suis désolé pour les habitué(e)s commençant à le savoir à la longue, et préférant hilarantes nouveautés.

Fort heureusement, la Fondation pour un Fonds suisse pour l’avenir, présidée par un PLR très intéressé aux assurances, se fera un plaisir de verser sans condition les trois premiers millions à la start-up d’avenir que je crée présentement.

Certes les Fonds pour l’avenir en question sont généralement réservés pour appui solide des caisses de pension, assurances, aux jeunes pousses. Mais l’exception sera évidemment une vieille branche, dont la start-up éradiquera le sectarisme institutionnel, en commençant par pulvériser l’imbécillité homophobe par la propagation planétaire des conclusions à tirer des observations relatives à la mouche à merde !

Dont le taux de glutamate modifié change du tout au tout les préférences sexuelles. Démontrant ainsi que de naissance et n’en pouvant strictement rien de l’équilibre des chimies en lui, l’individu dispose d’un taux d’acide glutamique offrant une option prioritaire ou l’autre, voire les deux presque à égalité ! Que, dès les premiers instants de la vie et jusqu’à son dernier souffle, l’humain concerné ne pourra modifier, ni ne devra renier volontairement.

« Le Cœur a déraisons que la Raison connaît » est le slogan de « Pris au mot », la start-up promise à une croissance primordiale et fulgurante en question.

Dont les trois premiers millions prestement offerts en ce très noble but parviendront dans les 7 jours, voire dans les 30 jours en cas de coûteux atermoiements (Attention aux retards de paiement, entraînant prestement l’intervention pour recouvrement par Extrum Krapulia, multinationale spécialisée sous couverture fédérale dans le vol organisé et le maintien ad vitam des gens ruinés à terre, par opacité crapuleuse des honoraires forfaitaires liés aux sommations et autres réquisitions aux prétendus encore débiteurs, victimes de tels faux dans les titres, pareils gestion déloyale et enrichissement illicite bénéficiant de politiques complicités) versement au nom de votre dévoué créateur d’avenir les méritant amplement, sur son compte sous le joug de la Banque Migros.

(Vous savez, ce grand machin orange aux principes des plus stricts, n’accordant qu’un pour-cent à une culture majoritairement stérilisée, Migros, dont les caissières diogènes ont chez elles des montagnes de vignettes pour jeu concours gratuit dès 20.- d’achats, qu’elles ont subtilisées habilement aux distraits clients oubliant de supplier pour les recevoir ; Vous ne voyez pas encore ? Mais oui, Migros, vendant de l’alcool dans ses tourtes forêt-noire, du fait qu’il y en a peu, selon la Direction paraissant ignorer que jadis abstinent rechuta à cause d’une bière sans alcool, qui se transforma rapidement en douze litres quotidiens de bière toujours sans alcool, avant de passer à nouveau à autant de litres alcoolisés … Migros trompant les malades, dont la guindée banque ne permet pas un seul centime de débit à qui y reçoit régulier salaire depuis une éternité ; Migros qui, selon son infaillible fausse morale, oncques ne permet à un phénomène artistique visiblement hors-normes d’œuvrer plus sereinement pour la Culture au moyen de fraction du centime prévu exactement en ce but, Migros dont certains fats timorés se lancent également comme les ders des ders dans la politique des juteuses assurances.) Ni pire ni meilleure donc que ses semblables dominantes.

Quoi qu’il en soit: Merci par avance à mes milliers de lectrices et lecteurs de féliciter conséquemment la Direction du Pour-Cent Culturel Migros et la Fondation pour le Fonds suisse pour l’avenir, quant à leur honnêteté intellectuelle préfigurée par l’octroi inconditionnel et conjoint de CHF-3'000'000.- illico à la start-up « Pris au mot » qui libérera la planète du fléau de l’ignorance homophobique, entre autre.

Et de bien plus retentissants bouleversements, quant à l’active propagation de l’actuelle culture d’apartheid prédominante, où quelques castes de timocrates, pas toutes nuisibles mais en majorité, dénigrent indignement l’intérêt public au profit de leurs intérêts privés.

En perpétuant leurs rocades d’écrasantes dynasties et les rendant même faussement majoritaires, par arrosage pécuniaire et don de postes-clé exclusivement entre marcheurs pour tous, ou tout aussi nuisibles : Soit, en leur jargon, tous sauf les pédés, les nègres, les youyous, les Poètes, les trous-duc de gauchos incorruptibles, les terreurs surdouées dépassant par trop le ras des pâquerettes imposé aux stupides vaches à lait, si avachies que de surcroît reconnaissantes pour si laids dépouillements injustifiables, etc.

Vive la future gestion s’apprêtant à devenir loyale de l’avenir suisse nouveau, libéré des pires conservateurs de nuisibles vieilleries de sinistre passé ! Qui prouveront ou non avoir finalement évolué, dans la lutte contre leur homophobie, en versant les millions légitimement attendus à « Pris au mot » pour réparation des torts causés par les délétères principes endémiques de sectes politiques et religieuses, soit commerciales, et généreux sponsoring pour phénoménal travail d’une vie, ravie sous bannissement inique, politique d’asservissement.

En l’occurrence : Principes issus de si douteuse religion glorifiant et sanctifiant un alcool ! Que vénèrent tant délirants décideurs addicts de scabreuses influences ; Afin d’avoir personnellement en vain jusqu’à plus soif force, menace, cynique coercition clanique avec soi ; à diriger contre soumis sciemment désillusionnés.

Si : Indécis silencieux fraudeurs de contentieux décideurs obséquieux estiment, timidement même, qu’ils aiment l’Art de gens de labeur, si faussaires flambeurs littéraires réalisent leur méprise : Le mépris qui les grise en gangs d’élus ne fera plus boomerang !

Qu’ils soutiennent résurgence d’humaine Tolérance minée, assassinée, par ces simplistes légions avares de barbares religions élitistes et politiques pique-fric !

Qu’encore ils les arrosent, à l’avenir ; Ou, dès lors, s’y opposent pour investir sur repentir, face à la classe réaliste que paupérise leur bêtise égoïste.

Qui-vive ! Rats, verrats quittent le navire, ou qu’on les vire …

Ali GNIOMINY

«  Aras liés »

aras.jpg

«  Tout candides ? Ah ? »

toucan.jpg

«  Jeune pousse »

jeune.pousse.jpg

 

PDC : Et si ce Fonds pour l’avenir suisse se présente d’emblée comme mauvais payeur, en l’attente du recouvrement, M. A. Berset, Madame A. Emery-Torracinta et Monsieur S.Kanaan voudront bien s’expliquer, quant à leur récurrente insulte à une Culture d’avenir libératrice, par couarde soumission de deux générations de leur Gauche molle aux exactions de la Droite dure à mon encontre ! Soit au détriment de l’authentique Utilité publique et Volonté populaire pacifiste et tolérante, abusivement détournée sous influences de prédateurs financiers. À eux de n’échouer.

Il n’y en a que pour quelques milliers d’heures, à décortiquer cet extraordinaire chef-d’œuvre plaidoyer farci d’humour du désespoir, entrant ce jour en sa dixième année de légitime révolte contre malsaine indifférence feinte, face à l’artificiel asservissement pour dettes pérennisées par cumul d’ajouts incorrects, et complicités d’indigne censure silencieuse, ostracisme n’ayant plus à frapper à l’avenir l’Auteur Majeur de http://barondecuir.blog.tdg.ch.

Il suffit ! Minuscules sots vassaux d’inertie d’Helvétie ont par trop insulté la notoire compétence, en matière d’appréciation des qualités humaines, de l’un autre des plus Grands Personnages du XXième siècle.

1292756431.jpg

Et modestes, avec ça. De l’acabit de cet immense génie intègre des Sciences dont j’ai oublié le nom, qui, plus encore que votre soucieux dévoué, ôtait ses chaussures, n’allumait la lumière et marchait sur la pointe des pieds pour ne pas réveiller son canari.

L’assurance de mon concours vous est assurément bien plus précieuse encore, chers Confédérés, pour autant que vous chassiez les charognards de mon territoire. Ne serait-ce que comme jadis. Quand il suffisait de déposer 10'000.- sur un compte bloqué pour ne plus jamais avoir, sous nos cieux, de contentieux. Auquel cas, dorénavant, mon audience sur tous continents ne manquera pas de m’offrir cette somme passe-droits, achetant ainsi l’abolition d’abject esclavage de quatre décennies en le désert social genevois et confédéré, par servitude pour dettes faussées, par dessein politique.

Je laisse tous éventuels détracteurs libres de leurs déclarations et n’ai plus rien à déclarer.

À part ça, vous souhaitez bien entendu investir pareillement en la prometteuse start-up « Pris au mot » ? Vos promesses de dons sans condition sont à soumettre à l’appréciation sourcillieuse de l’entrepreneur génie lémanique, sur Gouvernement@Romandie.com ou Mouvementcitoyensplanetaire@Romandie.com où vous êtes encore énormément à ne jamais écrire. Merci à vous. De ne jamais écrire. Sauf pour du concret et d’interminables excuses, bien entendu.

10/10/2016

EN IRE, ET FLÉCHISSANT BIEN : LE JEU NOUE !

Le jeu aide et teste. Ah ? Blague à part :

 

Ici, l’on invective locomotives

mais les wagons sont Parangon !

 

Ici, qui crée des émules

bossera comme mule,

 

comme rat ridicule

au service

de milices

qui l’en …

… portent,

 

Ici, qui escorte les cohortes de cloportes

qui colportent du n’importe quoi

seul fait foi !

 

Qui oblige dirige

soumise ère conflictuelle

de misère intellectuelle.

 

Mais qui suggère …

n’a qu’à se taire.

 

Qui propose qu’éclose la prose,

qu’œuvres s’ouvrent,

découvrent sublimes rimes,

 

qui, sans frime, ose,

ne touche que couches

d’estime louche, las,

face à sa cause.

 

Est forcé d’amorcer au passage

des critiques fort caustiques,

Lorsqu’il ploie sous le poids sans partage :

Emploie ce détestable JE, qui tant accable :

 

***

Gare !

Car je ne suis devenu Poète

que le jour où j’ai compris

que les Académies n’existent

que pour nourrir les Académiciens,

que les écoles, règles, normes, rites,

structures et abscons termes

ne sont imposés que dans le but

de décourager les individus

à devenir Poètes.

 

Tant que je végétais sous la coutume rédactionnelle,

squattais des Lettres les campus,

cherchais les vers en le factice,

l’artificiel fait essentiel,

je n’ai osé, su que gloser,

n’ai pu partir en Poésie

que comme larbin va au turbin

ou niais auteur à son labeur

n’engraissant que censeurs indécents, sans sueur,

ou qu’académiciens sans lueur d’espoir

de voir quelle piste existe

hors du tort de cesser de penser,

dès qu’auteur qui les baffe

est fauteur d’orthographe,

bouffeur de rimes,

qu’il y a crime contre gagne-pain,

appétit de petits copains maîtres des Lettres.

 

Aussi

Je ne suis ainsi devenu tragicomique politique

que dès que j’ai brisé, mis à nu,

tous tabous sclérosés.

***

De rien l’on devient philosophe.

 

D’écoles l’on ne s’envole

qu’en la cage de son bagage.

 

%%%

Voilà. C’est tout. Avant formelle mise en demeure de réparation, due par fraudeurs de Considération, soit insultants sultans pervers du Littéraire !

%%%

À l’évidence, votre bon Roi-Député du Parti Railleur, ce bas rond-de-cuir à faire lire et reluire, ne saurait avoir l’outrecuidance de garder une dent contre un Pivot ! Mais : En temps de guerre comme actuellement, ce qu’il y a de terrible est que, même si la peine de mort est rétablie pour haute trahison, aucun peloton d’exécution ne viendra jamais à bout d’Immortels !

%%%

Et sinon : Avez-vous bien célébré, ce vendredi passé, la Journée du Sourire ?

Histoire d’oublier un instant les 365 Jours du Sou rare ! …

%%%

Et si l’on s’envolait derechef, toujours fort humblement évidemment, avec délicatesse d’élégant enfilant Art aux gants, vers moult diverses réalités :

Ainsi : Utiliser des dossiers volés est autorisé ! Mais voler des dossiers utilisés par ceux qui nous volent reste interdit !

Ne serait-il temps de voler dans les plumes de pareil pigeonnier ?

%%%

Précisément : En 2013 et 2014, le conseiller national Hugues Hiltpold (il est encore certains PLR fréquentables) tenta de faire modifier la notion de viol, attendu que la Suisse est le pays le plus arriéré d’Europe où les violeurs ne font que rarement de la prison, et où les infractions à la circulation sont punies plus lourdement que le viol. Et ce réaliste parlementaire essaya d’élargir la notion de viol aux hommes également.

Le Conseil fédéral rejeta ces deux motions, se basant sur un avis d’experts de 1991. Ayant osé affirmer que « Le viol constitue depuis longtemps une infraction ne pouvant être commise que sur une femme et ayant par ailleurs toujours été compris ainsi ».

Ce qui permet à celui que vous lisez, bien trop succinctement, de retrouver la trace, du moins en 1991, des trois salopards qui, il y a près de quarante ans de cela, introduisirent pour commencer du Rohypnol dans sa bière, alors qu’il était attablé dans un restaurant pas gay du tout.

Puis prétextèrent de raccompagner chez lui leur ami « ayant trop bu », inconnus l’embarquant complètement groggy dans une voiture jusqu’à la rue du 31 décembre et passant la nuit à le violer. Tout homme qu’il soit et d’autant plus.

Avant de lui voler sa chevalière, sa montre et son argent, de le menacer de mort et le relâcher totalement traumatisé. Au point d’avoir mis trente-cinq ans à pouvoir révéler cette agression-là à plus de cinq ou six personnes.

De telle ordures, 15 ans plus tard, en 1991, ne peuvent qu’être devenues influents lobbyistes auprès du Conseil fédéral et de la Commission d’experts ès banalisation d’agressions criminelles.

%%%

Autres atteintes à l’intégrité :

56'000 signatures contre la réforme de l’imposition ! Un désastre :

Car 8'244'000 Confédérés non signataires n’ont toujours pas intégré l’évidence de ce qu’engendre en Suisse calviniste, et dans le monde aveuglé, comme catastrophes une Réforme basée sur l’austérité !

&&&

Constatez l’un de ses résultats : Pas de grève, mais 47 vols de la Compagnie TUIfly sont annulés, à cause d’une avalanche d’arrêts-maladie déposés par les salariés, mécontents d’un rapprochement avec AirBerlin !

Et dire qu’ici l’escadrille des experts voleurs retient sur salaire les heures de grève !

Dans un système pareillement grippé, comment éviter tout bientôt semblable tsunami de salariés soudain simultanément fort pâles ?

Ah oui, évidemment, quand tous les médecins auront aussi suffisamment été rendus malades !

%%%

Mais allons-nous silencieusement tolérer le crash de la merveilleuse Suisse de nos aïeux les Rauraques, face à tous vandales baillis d’alors, regroupés sur prairie pour leur nuire déjà ?

Tiens, au hasard : Le Groupe industriel Ammann, de l’épouse du Président de la Confédération supprime 38 emplois.

Face à pareil dégraissage ledit désopilant personnage s’abstiendra donc exceptionnellement de répandre les rires gras.

%%%

À l’inverse : 64% des Suisses sont polyglottes !

Les deux langues les plus employées restant invariablement la langue de bois et la langue de vipère !

%%%

Dont acte. Idiots me reprendront : Mais il est injuste que le permis de circulation soit retiré à des piétons ivres ?

Sans qu’en contrepartie ne soit offert le permis de conduire aux piétons sobres.

Quand d’aventure ayant, à l’instar de l’auteur, réussi cinq fois du premier coup l’examen théorique (Ok ok, on le saura ...) mais, abusivement saisi sur salaire par des pochards, étranglé par ajouts farfelus de frais indus fondamentalement mafieux, n’ayant ainsi jamais eu les moyens de verser la totalité du racket officiel jusqu’à l’examen pratique.

Équité, équité : Tant de postes empestent bien mauvaise Essence, car imbus rendent effets relatés ne prenant cause que pour l’eau de roses.

&&&

Bref : À se demander si le JE en vaut toujours la chandelle.

Ou si, qui quitte tuiles, nous voue illico …

Ali GNIOMINY

 

"Voilà qu’on fait errer souverain devant pas laid"

IMG_2381.JPG

Devine : Ô Mage à subtiles merveilles

et oreilles rétractiles,

qu’ont-ils fait à la ronde,

imbéciles et consorts,

de ton sort en ce monde ?

mage.jpg

PDC: Un titre jeu de mots est toujours ajouté dans la version Facebook, sur https://www.facebook.com/rothjeanmarie. Celui du jour : Ô DIFFUSE HEURE : HAUTS DITS FUSENT : HEURTS !

Tentez-donc d’être considéré(e) comme digne de vous faire accepter parmi les actuels 2'113 suiveurs sur le support FB, et découvrez les titres que vous avez cruellement ignorés jusqu’alors.

05/10/2016

VOIS : YOUPIE !

Bientôt des fruits de mer du pays, en notre Suisse Argovienne !

Enfin ! Ils en auront mis du temps à rehausser de 400 mètres le niveau de la Mer du Nord !

%%%

Noyés dans l’opprobre : Appel à tous les gens marris :

Nous, Jean-Marie de tous les horizons sauf un, nous élevons vigoureusement contre l’insulte à notre identité que constitue la phrase de l’abominable trop Franc patriarche le Pen, au sujet de son principal adorateur (présidentiable futur taulard désireux encore d’imposer de son égo lois, à l’aise y apporter rôle expansif) : « Il se jean-marise » !!!

Comble de la calomnie, que ce néologisme de notre prénom qu’ainsi l’on fascise !

Il n’empêche que votre bon Roi-Député du Parti Railleur s’incline un instant en excuses, pour son récent accès d’excès de virulence, à l’encontre de la petitesse de tel opposé politique hypothétiquement susceptible, un jour, de se jean-mariser dans le bon sens, et qui, par ailleurs, reste très certainement respectable.

(Vaut mieux être prudent avec ces teigneux radzets, ils sont encore capables de vous faire une pub incroyable. Déjà que ses sbires aux sommets des éloges d’ici ont porte ouverte au cœur malade de Berne comme de Paris …)

%%%

Parlons-en : 8 millions volés aux entreprises genevoises !

Et 600 millions volés par les assureurs et perdus à la Bourse, et 600 autres millions volés par la BNS et investis dans le nucléaire, et des milliards que nous dérobent faussaires de couvertures, investis dans les pires énergies fossiles portant atteinte à notre intégrité, et … Effectivement : C’est tellement plus pratique d’attirer l’attention des lecteurs sur les minuscules larcins portant sur la menue monnaie …

%%%

Fricassée, de même :

Lancy blessée dans la guerre des gares ! Car la station Lancy-Pont-Rouge n’est plus que Pont-Rouge !

Ainsi le veulent si lents cieux genevois !

De toute manière, quand ce train transfrontalier sera devenu poussif, et ne servira plus qu’au transport des traditionnels dealers, l’on finira par affirmer : Ceva char à beuh !

%%%

Précisément : En vue du prochain Salon du génocide Philippin à Manille, le dealer de pièges à dealers Stauffer, ce leader sans Mouvement a dû faire une sacrée gymnastique. Mais finalement :

Facebook a nié ?

Tout au contraire ! La piraterie dont fut victime le Sieur Stauffer, par usurpation d’identité, lui fut révélée par la gracieuse Fédération Bienfaitrice Informatique, soit Facebook dans toute sa splendeur, candeur, droiture, honnêteté …

Et drame ! L’intraitable ingrat Sieur Stauffer se retourne contre le doux Facebbok, lui réclamant 2'400.-. Terrible trou dans le budget d’une jeune entreprise.

Qui, du coup, a compris la leçon. Et n’avertira plus jamais les utilisateurs dont le compte est piraté !

Ah ! Merci Erik ! De nous mettre ainsi en froid, dans de beaux draps car perdre le Nord nous fait du tort !

L’on ne s’attaque à sac à malice des bénéfices que pour du lourd, pas de la mitraille qui freine, qui ne vaille la peine.

%%%

Que du lourd : …

Popotins mondains :

Paris s’est transformée en cauchemar pour Kim Kardashian !

Ennemies à ce point là ?

Ah, non, la vile … Désolé.

Bref, l’on se moque généralement de cette post-bimbo, mais pour avoir plusieurs fois connu la froideur d’un flingue sur la tempe, je sais combien elle n’oubliera plus les obscures ordures l’ayant attaquée et dépouillée dans la Ville Lumière.

L’essentiel étant que, ainsi que le dit cette racaille : « T’es encore vivante, t’as eu du cul ! »

Mais au fait : Quand cinq individus cagoulés font perdre à une capitale des foules de touristes, ne s’agit-il pas d’une forme de terrorisme à traiter tel quel ?

%%%

Comme aux États-Désunis d’amer hic : Où la police est aux prises avec une vague de clowns malfaisants !

Commentaires déconseillés.

%%%

Pareillement : Le Brésil a, lui aussi, entièrement viré à l’Extrême-Droite évangéliste. Les plus grandes villes, comme Rio, Salvador … N’ont plus un seul représentant de Gauche, éradiquée.

Alors que ce cul-béni de Temer fait un score hollandien avec 14% d’intentions de vote. Cherchez l’horreur !

La dictature sectaire va-t-elle résister longtemps au retour de la dictature militaire ? Affaire à précéder.

%%%

Tension accrue également entre l’Inde et le Pakistan ! Un pigeon a été placé en détention côté indien !

Info sans intérêt pour la Suisse, où il y en a huit millions à être captifs de cow-boys !

%%%

À Genève, au hasard : L’Université et l’IHEID lancent un Master en santé globale !

Quel soulagement, que de les voir ainsi jouer ensemble au boomerang :

De véritables remèdes vont apparaître à coup sûr, contre les microbes parasitaires financiers, politiciens, religieux, culturels … Nuisant jusqu’alors irrémédiablement à la santé globale !

%%%

Monde, toujours : Plan de paix ruiné par les rancœurs des Colombiens !

À se demander si pardonner l’impardonnable est bien réaliste !

Comment voulez-vous, par exemple, pouvoir un jour accepter que se promènent encore librement ceux qui vous ont longtemps fait subir une forme ou l’autre d’esclavage, dépouillé outrageusement … Comment imaginer que puissent s’en tirer impunément après les nécessaires enquêtes parlementaires, actions en responsabilité, etc, les corrompus corrupteurs au profit d’intérêts privés et au détriment de l’intérêt public ?

Comment des loups, des bergers et des moutons peuvent-ils vivre en parfaite harmonie dans un même enclos ?

Exclusivement après avoir limé les crocs des loups !

C.Q.F.D. (Ce Qu’il Fallait Dénoncer)

Assez ! De ces États des maillons tatillons de la Finance

Face à un National nationaliste à outrance !

Assez, de la corruption de groupes de pression !

Assez des pervers canulars d’experts en matière d’Art !

Assez ! De ces philosophes n’ayant d’étoffe que pour couvrir, élogieux, le religieux en train de pourrir !

Assez ! De ces Gauches prisonnières

de la débauche pécuniaire !

Assez : Revis !

Mais attention, ici autant qu’ailleurs :

Héler les fans ça Trump énormément !

Mène par le bout damné …

Ali GNIOMINY

 

Singapour : Ris à Paris, et terreur ici aussi :

Le gentil boa albinos, étant visiblement celui du paysan sans expérience sinon celle de gagner quelques sous en le mettant presque de force, ainsi que pouilleuse coiffe sur le chef, autour du cou de naïfs touristes, dont votre dévoué parlant peu mandarin, cet affectueux reptile apprécia si bien le contact de la gorge de son porteur occasionnel, qu’il se mit à l’enserrer lentement mais sûrement juste après l’instant de cette photo.

Instinctivement, le dresseur de cheveux sous le ruban, de sa main gauche que l’on voit-ci, se mit à tenter d’opposer forte pression contraire. Constatant qu’il est plus aisé de déplacer un camion d’une chiquenaude que de faire lâcher prise à un boa qui enserre sa proie.

Le propriétaire de la bête se mit également à paniquer, ce qui fut un chouia inquiétant, du fait des jets de sueur puant la peur face à l’étau se refermant lentement, presque imperceptiblement.

Asiatique, l’homme des bois grouillants se figea, ferma les yeux, respira fort et laissa entendre un incroyablement paisible terme, possiblement en classique touristique anglomandarin, genre « Slowlyquietpliz », caressa le froid garrot qui se détendit progressivement.

Aussi, quand d’aventure vous passez sur les quais de Singapour, mettez-vous toujours quelques souris dans la poche plutôt que de vous pavaner avec un stupide boa.

j-2.jpg

(Mais non, les amies, ni gluant ni macho, juste à sang froid en abondance)

All the posts