21/09/2016

DIVERS TIRS !

La Suisse n’existe plus !

Que les vautours se sont partagée depuis déjà tant d’années ! La Suisse manque tellement, aujourd’hui, que chacun y a perdu son latin en tartines pour gamines.

Et nous, serfs ? Yeux pour pleurer notre bonne vieille Suisse !

Puis voici que charognards tournoient sur le chef respectif d’un cheptel de journalistes de la Tribune de Genève !?

Ce quotidien pas pastorien couvrant la rage sans peine ici lin.éaire ?

N’escamotant qu’à demi lésés cris ? Ne chipotant en prenant la censure pour descendre sans sous seul ?

Puis poliment infiniment le laisse en laisse fouiller le souillé ?

Tout ça d’esprit !

Le con fournit dé.clics qu’en clique l’on renie !

Mais de bonne guerre ne le fait taire ….

Lui laisse espace à la ramasse, trouée-bouée pour enjoués floués à progrès en secret  loués :

IMG_3750.JPG

Plongé à fond de cale des ra.cines … et fastes à nef leurrée !

eglise-santor.jpg

Bref bref : La Tribune, en mains de tribuns y faisant pluie et beau temps, a-t-elle encore un sens ? Autre qu’en direction d’une information totalement déshumanisée ?

Et si, lorsque rapaces ponctionnent brebis au sein d’une rédaction, par solidarité tous les canards cessaient de paraître ? … Sympa ;

Le problème étant que tous appartiennent au même maître qui, paraît-il, devrait vendre le tout à Zurich, avec la recette des röstis, au nouveau propriétaire de l’Information Suisse qui entend bien imposer sa ligne éditoriale, aidé de journalistes ou non :

Comme passe-temps hors de sa fonction de dieu vivant de Corée du Nord.

Car, plus une rédaction compte de réactions, plus les puissants s’en saisissant s’aident, en s’en débarrassant ! Quoi de plus évidAnt ?

Courage, chers confrères : Qui d’urubu boira la tasse.

Car à l’instar de votre bon Roi-Député du Parti Railleur vous pourrez alors écrire absolument tout ce que vous voulez ! .-. … Sur la pierre … Puis le sable … La poussière … Tout pour remonter le mors, râle …

Ne soyez sous tenue, soyez soutenus !

%%%

Semaine de l’ahahahahahah démocratie, Donc ! Et journée de la Paix! Où 18 millions de jeunes Turcs reprennent l’école vidée de 28'000 enseignants, et reçoivent une brochure à la gloire de la démocratie islamisante.

Sans commentaires ?

Si si ! En fin de livret il paraît que Poutine lui-même reconnaît s’être inspiré des principes de la nouvelle démocratie turque, pour se faire pareillement plébisciter aux récentes législatives russes !

Et bien entendu c’est également la ruée de la part de nos politiques ! L’on ne change pas demain une tyrannie qui marche ! Sa vie importe peu tant que ça rapporte beaucoup de surcoûts à exiger aux grugés !

%%%

Enfin, comme dit l’autre riche nation marron : Si blé manque ? Tire aux liens, mais n’attire au lit hyènes ! Mieux vaut lancer danse et freiner ! N’est-ce pas ? Entre chats sereins, sur l’écran-pont ! ….

%%%

Précisément ! Pour qui mate tout :

Comment voulez-vous, avec un tel exemple sous le nez, que les écoliers détournés de la démocratie ne restent pas scotchés à leur chat ?

IMAG0682.jpg

%%%

Royalties, toujours :

Ce ne fut pas systématiquement le cas dans l’Histoire, mais à présent :

Les dauphins forment des phrases avec des mots à eux, et ne se coupent jamais la parole !

Donc aucun d’eux ne va participer à « Infrarouge ».

Et de toute manière serait totalement censuré ce qu’ils disent, quand ils sont pris dans des filets de pêcheurs !

%%%

Mais sinon, qu’est-ce qu’ils peuvent se marrer, en apprenant entre deux eaux que la dette de la Chine s’élevait à fin 2015 à 24'300 milliards de francs !

Sachant que d’ici peu les créanciers feront saisir les biens chinois, accumulés en douce au lieu de payer les factures : L’Europe, les Amériques, l’Afrique, l’Asie, l’Océanie ….

%%%

Tiens, parlant de foi jaune :

Le fils de Trump se lance dans les métaphores concernant les réfugiés en questionnant : « Si j’avais un lot de bonbons dont trois sont empoisonnés, en prendriez-vous une poignée ? »

Mais il a oublié : « Et si j’avais un seul bonbon empoisonné comme père, le choisiriez-vous ? »

%%%

Dérapage de circonstance : Le promoteur Bernard Nicod compare l’Autorité Fédérale de Surveillance des Marchés Financiers à la Gestapo !

Fatale erreur ! Impossible ! La Gestapo est actuellement à Genève en train de négocier en secret l’accord crapuleux TISA, dont les détails contre nos intérêts nous seront communiqués dans les cinq ans après la signature entre ces dangereux prévaricateurs !

%%%

Mes excuses, par avance. À mes compatriotes, d’être si gentil et respectueux envers les tyrans bafouant nos légitimes droits !

%%%

Pas joli joli tout ça, surtout alors qu'est en train de se terminer ailleurs un autre Brad de fer !

Pas nase idiot, non, mais visiblement malade !

Quelle tristesse, avec six gosses ce n’est pas permis de divorcer si bêtement ! De grâce, Angelina, revenez sur votre décision ; Brad va mal, mais ce n’est pas en le quittant que se trouve la solution à la crise que vous traversez !

Il fume du cannabis, soit, comme moi depuis 45 ans. Mais sincèrement, dans les environs de Miraval toutes les herbes et shits que j’ai goûtés durant des années étaient franchement de la merde. À peine si une fois on a eu de l’huile passable.

Et après plus de 40 ans passés, aucun doute qu’il n’y ait plus dans le Var une seule miette de ce goûteux opium qu’appréciait même la nonagénaire grand-mère des frangins du studio d’enregistrement des monstres sacrés. Donc, sûr que ce n’est pas le gazon que consomme Brad qui le rend invivable !

En revanche, ce Rosé de Provence dont on descendait trois litres par personne dans d’immenses bols dès l’aube durant les vendanges, effectivement, il a tendance à rendre nerveux.

Aussi, Angelina, donnez encore une chance à votre mari, sachez qu’il y a 18 ans et 6 jours que, suite à une cure de sevrage, je n’ai plus jamais été agressif, si ce n’est verbalement envers ceux qui le méritent largement.

Sevrage parfaitement réussi, suivi d’abstinence absolue sans le moindre regret ou frustration, au contraire. Grâce au Dr Gache et son équipe, Alcoologue méritant le Nobel de Médecine, ayant mis en risque sa carrière et réputation en prescrivant contre vents et marées le miraculeux Baclofène, permettant à quantité d’alcooliques d’arrêter de boire bien plus facilement qu’avant.

Mais même sans Baclofène, dont on n’entendais pas encore parler à l’époque, ayant toujours refusé l’Antabuse, n’étant passé qu’une seule fois aux Alcooliques Anonymes, tellement utiles pour bien des dépendants, mais pas tous, avec une petite couverture de benzodiazépine durant un certain temps, que j’ai diminuée et arrêtée totalement depuis nombre d’années, je suis devenu, loin à la ronde, le plus averti raisonnable et éclairé alcoolique libéré.

Aussi, Angelina, ne laissez pas cette saloperie d’alcool détruire votre couple. Comme tel est encore le cas pour des centaines de millions de malheureux.

Suppliez Brad de contacter toutes affaires cessantes le Dr Pascal Gache, 20, rue des Deux-Ponts – Genève – Tél. : 003341 22 329 38 22

Et si Brad profite de se trouver au Carrefour de la Jonction pour acheter un bout de shit à la faune qui traîne toujours par là : Attention ! Même horriblement coupé et épouvantablement cher ce sera toujours dix fois plus puissant que l’herbe du Var.

Du coup, d’ici peu de temps, quand Brad ne pensera même plus à l’alcool, il pourra toujours revenir voir le Dr Gache, qui s’occupe également de toutes formes d’addiction. Si possible en hélicoptère par les toits. Car d’ici que ces dealers cesseront de vous crier depuis l’autre côté de la rue qu’ils en ont de la bonne, quand vous avez eu le malheur une fois de leur acheter un bout …

Courage. Et juré que je ne vise aucun intérêt particulier en vous recommandant ce très compétent Médecin Genevois à qui je dois aussi la vie (au grand dam de certains fâcheux) et qui a mon plus profond respect et toute ma reconnaissance.

Choses totalement inconnues en la fabrique d’alcooliques Genève ...

Inféodée …

Ali GNIOMINY

Et pour dessert, vous prendrez bien

un bout de mille failles ? …

DSC_7051.JPG

… Avant d’aller à vos cours de Dauphin !

DSC_7094.JPG

Les commentaires sont fermés.