07/09/2016

ERRATUM AIGRE !

Les conducteurs CFF seront remplacés par leurs homologues de la SNCF à Annemasse, sur la ligne du futur Léman-Express. Et sans doute qu’il en sera de même pour les conducteurs des TPG.

Une mesure de plus, particulièrement idiote ! Dont prend cependant note, aux CFF comme aux TPG le conducteur Suisse encore en fonction !

%%%

Non mais quel rat je fais ! Il n’y a donc rien de plus croustillant à se mettre sous le clavier ? En vérité, il doit bien y avoir au moins deux Suisses travaillant dans ces transports.

Et même si les TPG remplacent le dernier Confédéré pour raisons économiques, un certain Stauffer désœuvré postulera, qui paraît s’y connaître en locomotives sur le point de dérailler.

%%%

Celui-ci est plus frais et connaît la musique, mais chauffe terriblement dès qu’on lui parle « Conduite » ou lui dit « Permis ». Allez savoir pourquoi … en d’autres épisodes autobiographiques sur http://barondecuir.blog.tdg.ch

note.rafraichissante.jpg

... Balades Concises, ou moins. Train-train, encore :

Autrement plus essentielle que la Rentrée dans le cadre Littéraire : L’émission TV « Confessions intimes » : Et particulièrement l’invraisemblable thème du jour : « Ma femme n’arrête pas de râler » !

Un véritable scoop ! Et attention, le programme de l’automne sera chargé en surprises, avec : « Il pleut quand il ne fait pas beau », « les oignons font pleurer », « La neige est blanche » …

La production refuse, cependant, certains sujets vraiment trop improbables, comme : « Ma femme ne se plaint jamais », « l’auteur est un sale macho » ou encore « Alterner le trop sérieux et le comique soulage drôlement ».

 %%%

Sur la même ligne : La Rédaction du « 20min.ch », le gratuit en caisse qui incite à voler ses concurrents, a vu rouge, estomaquée tôt matin par la bourde du journaliste ayant publié cette photo avec une légende erronée.

tomate.jpg

Les lecteurs auront bien entendu remarqué qu’Il s’agit, pour devoir de Mémoire, non point de la Tomatina de Bunol, mais bien d’une ancienne scène de baptême à Alep des adeptes de la secte satanique E.I. en fin d’extermination!

%%%

Rituel très semblable, outre-atlantique :

La brindille rouge de Pau-Brasil, longtemps devant l’œil d’officieux séculaires arrangements institutionnels, jusqu’alors silencieusement tolérés par tous bords, est à présent remplacée par une poutre de bois pourri pleine de nœuds !

Gare : À terre, mythes n’ont pas fini de remplir leur tronc, de bouffer du rameau et de taquiner bourgeons en se disant : Jeûne !

Il est toutefois prévisible que les branches folles envahissent si vite le terrain qu’il devienne rapidement plébiscité de couper l’arbre d’envie en deux.

Les racines du Sud n’alimentant plus en sève que jusqu’à la moitié du tronc, soit la partie glabre nommée Temerie, et l’immense branche du Nord, la Dilmacie, suspendue artificiellement par les canopées voisines communicantes, en symbiose s’alimentant d’elles et le leur rendant bien, par culture de sèves diverses.

Dilmacie accrochée à jamais au sommet de partage plus équitable, par orchidées entremêlées, lianes dites parasites, devenues amarres surplombant la jungle.

Certes, Saudade passe sur le Pau-Brasil coupé de ses racines.

Mais la part du tronc restée suspendue fleurira à jamais. Alors que spores auront vite fait de réduire en poussière le tronc malade et amputé, rongé par le regret d’avoir perdu le Nord, d'avoir refusé de voir qu’il était relié à d’autres racines lointaines.

Haut qui devait, selon la stupide souche, tomber à son pied, pourrir également afin de redonner un jour humus et vigueur à ses racines.

C’est qu’il faut se méfier de qui déterre mythes, et des hauts rangs goûtant aux poux voire aux puces pour brocantes d’incurie sans limite parasite !

Immuable Loi oblige : L’on ne fait flèche de tout bois qu’avec du tendre !

%%%

Et pas gagné non plus, sous nos cieux : Car pour bander … l’Arc Lémanique …

De toute manière, pour en finir avec ces langues de bois : Ce Temer ne tiendra pas longtemps au pouvoir.

Les intentions de vote pour le prochain scrutin démontrant indiscutablement qu’une immense majorité de Brésiliens plébiscite Ali Bongo.

%%%

Dès qu’il en aura fini avec la faillite de sa débitrice la France, Guyane comprise dans la saisie.

Spécialisé dans le remplissage d’urnes, il est certain qu’avec lui chaque famille en aura quelques-unes sur sa commode.

Un peu moins si ça tourne mal et qu’il est engagé aux TPG.

%%%

Tiens, par ailleurs : Mes assidus lecteurs de la Fedpol ont bien assimilé la leçon. Qui contrôlent à présent les fournisseurs d’acétone et autres produits entrant dans la composition de bombes artisanales.

Ne reste plus qu’à détruire en Arabie Saoudite les laboratoires et stocks de cette drogue fournie par tonnes à la vermine des déserts, saloperie chimique qui enlève toute émotion, tous sentiments, donne une force surhumaine, annihile la douleur et les transforme rapidement en zombie. Produit sans lequel ils crèvent. Aussi, à quoi bon bombarder des civils pour tuer quelques morts-vivants.

C’est la source empoisonnée du fléau des horreurs islamistes qu’il faut boucher définitivement, en remuant au bon endroit.

%%%

Terreur, toujours : Nombreuses explosions du Galaxy Note 7 de Samsung ! La Corée du Sud reprend un million d’appareils vendus.

Quel dommage que de jeter ces tablettes. Sans compassion aucune pour les pauvres Coréens. Il serait tellement plus utile que de les parachuter sur le Nord.

%%%

Pirates, encore : L’ONG Sea Shepherd, qualifiée d’écopirate au vu de ses actions musclées, dont la mission est de sauver des vies par tous les moyens, qu’il s’agisse de moineaux comme de plus gros animaux ; Cette ONG va, pour la première fois, sévir en eau douce sur le Léman.

Bien ! Mais puisque les lacs et les rivières sont les veines et artères des océans : pourquoi alors ne s’occuper que du gros colon ? Ne serait-il plus judicieux, pour Lake Shepherd, de purifier le sang aquatique dès sa source ?

En passant d’emblée à l’abordage des plaques de cholestérol valaisan : Lonza, Tamoil, Syngenta …

%%%

Donc, en bref :

Nous sommes toutes et tous Tout-Puissant Univers : ENSEMBLE ! Exclusivement.

Et toutes et tous ne sommes, également, qu’impuissants éléments : SÉPARÉS ! Proliférant.

Que l’on y croit ou non n’y changeant tout ou rien !

Toutes et tous omniprésents en infinité de phases, à bases à peine saines, décentes, absentes en Totalité, Individualisées ! Toutes et tous responsables d’Absolue Cohésion ! De partage d’Héritage si divers d’Univers où fusionnent Parfait et contrefait ! Vivant et dépravant ! À passer de phase à phase vies après morts, réelles ou symboliques : Permet tant aux mutants incompris de l’Esprit de rassembler en eux les fruits de leurs meilleurs Vœux à autrui : Qu’ils ne colmatent la fissure, mais abattent le Mur : Assurent Réconciliation à l’Ensemble et aux Sensations qui lui ressemblent !

……

En vérité, tout athée soit-il à se tâter, à quelques détails près votre bon Roi-Député du Parti Railleur préféré peut facilement postuler au sommet du Vatican, ou autres Lieux Saints. Voire rapporter un max à ces big-boss en devenant le Xième canonisé du mois. Non ? Vu que l’Existentiel essentiel, de naissance à décès, ne sait se passer de fiel.

Surtout que là, question sale air, pas de souci à se faire : On paie à sa personne ce que l’Ensemble donne, puis par égards redonne mignonne part !

%%%

Pour l’heure traversant toutes époques, demeurent intemporels témoignages de précurseurs, visionnaires dont les avertissements n’ont cependant toujours pas servi :

Certes, le petit Jean-Jacques de Genève ne fut ni trop téméraire ni simplement courageux, abandonnant son compagnon de route à Lyon en pleine crise d’épilepsie ! Triste preuve d’asservissement conceptuel d’alors.

La légende du Grand Mal et de ses aspects démoniaques, avec lesquels il ne fallait aucunement frayer, furent plus forts que son raisonnement, c’est vous dire où se situe toujours le Grand mal !

Il n’empêche que le Devin Maestro Rousseau nous joue toujours un air bien trop connu : Redécouvrez ce dont en 1752 il fit précéder la publication de sa pièce Narcisse :

« Il ne s’agit plus de porter les peuples à bien faire, il faut seulement les distraire de faire le mal ; il faut les occuper à des niaiseries pour les détourner des mauvaises actions ; Il faut les amuser au lieu de les prêcher »

Malgré tout, ce promeneur solitaire aimé-détesté, revenant à Genève couvert de gloire étrangère, avant que cela ne se gâte sérieusement à nouveau, bénéficia de la faveur la plus inconcevable :

Le 18 juin 1755 : « Le Conseil de Genève reconnaît voir avec satisfaction qu’un de ses Concitoyens s’illustre par des ouvrages qui manifestent un génie et des talents distingués » !

Juste afin de réaliser la terrible décadence subie depuis par tel Conseil. Il y avait tout de même des gens bien avisés, à l’époque … Mais ensuite, à force de niaiseries de prêches, l’ensemble du pays a basculé dans la pitrerie.

Et jamais farce ne fut plus saugrenue que celle qui fit croire à un peuple qu’il bénéficie de démocratie directe. Et que ce qu’il vote est appliqué selon sa Volonté, une fois le résultat du scrutin passé au crible des maîtres du monde timocratique ; Méchamment associés en matière d’austère gaudriole doctrinale.

Et c’est tordus de pire que l’on découvre qu’un jeune se suicide tous les trois jours. Mais les Conseils n’ont qu’un même mot : Quel maladroit !

Alors qu’il leur suffirait de sauver la majorité de ces désespérés en osant révéler que la Science, au moyen de la mouche à merde, démontre que l’attirance pour le même sexe, son contraire ou les deux, n’est qu’affaire de naturelle distribution à la naissance du taux d’acide glutamique. De même que certains sont châtains, d’autres blonds ... Seulement voilà, qu’adviendrait-il alors du juteux commerce de la misère, s’il n’y avait plus moyen de discriminer ?

Aux plus hauts niveaux internationaux, cependant, l’on étudie la possibilité de reconnaître enfin que l’homophobie est une torture. Et votre bon Roi-Député du reste compte bien prouver le crime contre l’Enfance et l’Humanité  : De forcer autrui au déni d’identité, ainsi que l’exige encore si souvent la Société contemporaine, créant d’incalculables ravages à faire urgemment cesser. Devenant enfin de bons Conseils.

%%%

Mais attention ! De fortes amendes pour réparation de la part des quelques milliards de sectaires plus ou moins fautifs suffiront ! Pas question de tous les incarcérer. Déjà qu’en Suisse, pour mauvais exemple, les cochons de payeurs déboursent en moyenne 1,5 milliards tous les deux ans pour que le confort des détenus, dont plus de 60% d'étrangers, puisse persister à remplacer les soins dentaires urgents que ces honnêtes gens ne peuvent s’offrir.

Et vu que ce sont généralement des adversaires politiques qui dénoncent pareilles arlequinades financières, et proposent contribution des malfrats nuisant doublement au pays : Il convient de s’en offusquer haut et fort, au nom des sacro-saints Droits de la vache à lait taiseuse.

%%%

Mais soudain: Ouf! Juste à temps ... Voici qu’Éole, derechef, mène plume virevoltante jusqu’en splendeur d’Égée, le temps d'inspirer. De nouvelles aventures auxquelles vous aspirez

Vous soufflant dès lors : Un excellent mini-ramadan calviniste, et doux terme de semaine aux autres. Otages …

Ali GNIOMINY

Y a pas photo, le Jean-Jacques était frileux, mais avait bon goût en matière de lacs non Lémaniques où se mouiller le moins possible.

IMG_3717.JPG

Allez, ne faites pas cette tête, ça ira mieux bientôt. Tous les sondages désignent déjà très nettement un renouveau dans la politique suisse, grâce au futur Président de la Confédération Ali Bongo.

Les commentaires sont fermés.