« 2016-05 | Page d'accueil | 2016-07 »

28/06/2016

L’OIGNON FAIT LA FARCE !

À peine la coupure survenue, ça larmoie de partout !

Les cosses s’envolent, l’Eire est saturée, risque de se morceler car bon hoax ci gêne !

Empêchant que nul ne smog de Pareille tragédie !

Ô toi, solitaire Royaume Désuni, à trop jouer as-tu perdu Tamise ?

L’on dresse ciblés-ci timorés vauriens ! L’on drille si l’on drosse tant cibles, appâts happés à pas haute cote !

Isn’t it ?

Mais qu’avez-vous donc sous le melon ? N’avez-vous vu, vivaces, Chine et Russie, Indes, Amériques, Arabies et autres envieux périls au chevet du petit vieux continent tout entier ? Prêts à le dépouiller jusqu’à son râtelier !

Ânes, mes Sirs ânes …

L’autel haut sur lequel vous montez vous faire sacrifier, sots, si ce cinglant résultat n’est rectifié par un Royal Coup d’État: ... Elisabeth sur son grand cheval blanc, flamboyante épée en main, n’adoubant plus que fidèles sujets à l’ouverture salvatrice, propices à la réunion des petits pour résister aux trop grands, tous faillibles; ... Ne reconnaissant plus qu’eux pour Britanniques, et repentis annulant officiellement l’erroné vote passé, boutant hors les murs les félons à Son Européenne Majesté; … Sera l’étal de l’enfermement dément, traitant Europe comme salope promise à tel autel sacrificiel !

Il faut fair-play Sirs amers quel qu’en soit le prix abaissé !

%%%

Histoires pas troll, toujours, c'est le tic ces temps :

"Gauchebdo" affiche : « Les chômeurs en ont assez de se sentir coupables » et juste au-dessous : « 3.- Payez votre journal ».

Non mais c’est vrai, quoi : ce n’est pas parce que ces minables de ratés de chômeurs culpabilisent de ne pas avoir assez pour se le payer, afin d'apprendre à déculpabiliser, que ces zéros ont le droit de piquer « Gauchebdo » !

Oh ! Eh ! Très peu de temps, mais je le fus. Un vrai bombardier de recherches écrites. Ils eurent très vite fait de se débarrasser de futurs mètres cubes de papiers à archiver en me fourguant à l’État. Alors je sais de quoi on parle entre bandes de nuls. Gardez le sourire.

%%%

Observez où en est le monde du travail, et dites-vous que vous êtes précurseurs du futur en l’art de ne rien foutre ! Vous n’allez tout de même pas bouffer leur boulon de 11h aux seuls bosseurs ? Et encore, s’ils ne se révoltent pas avec vous !

Voyez le jeune Promobot IR77, robot devenu assez intelligent pour comprendre qui sont les véritables robots, et qui fugue pour la seconde fois.

Selon toute vraisemblance, jouant à un jeu vidéo le petit Prombot a été attiré dans le piège d’un pervers robofile. Et il n’est pas le premier à fuguer.

En 2013, en Autriche l’un de ses semblables s’était mis seul en marche et s’était suicidé en montant sur une plaque de cuisine !

À coup sûr, encore une jeune victime robosexuelle n’ayant pas supporté la robophobie ambiante.

Dépêchez-vous de rire, dans cinq ans il n’y aura plus rien d’étonnant ou de drôle en la matière.

%%%

Que va donc d’autre votre puits d’efficience vous conter ?

Plus rien pour ce jourd’hui. Excepté que les jeux d’émaux qui luisent épuisent !

Accouchés de hors-norme énorme hauteur, sûr plombant à la ronde de ce bas-monde conquis, l’acquis : Rien ! Net épargné !

Sous le joug …

Ali GNIOMINY

« Au mage de la photo, notre excellent itou globe-trotter photographe, Hélio Ruvenal, rendant gloire à une œuvre de haute école pleine de surprises-fantôme, de tour jusqu’au ciel et de paysages à l’ère glaciaire, que seule la jeunesse sait assez bidouiller pour voir apparaître.

Là, pour le moins et la modique somme à l'achat de la photo pour musée de 676'214.-, l'on aperçoit de fort généreux et aguichants reflets sans frontières »

hes.colonne.jpg

« Lors que juste un chouia plus haut, vers chez jadis le petit Jean-Jacques et le grand François-Marie, et sur d’antan le logis de mes parents, plane une atmosphère aussi légère qu’une Céleste Plume … »

IMAG0492.jpg

«  … Aussi Sacrée que celle que vient de m’offrir

l’amour ailé d’une vie inégalée et cependant pentue »

IMAG0480.jpg

24/06/2016

AMPLEUR DE SOURDS RIRES !

Triste, que : Dès que tu cesses d’être un génie qui s’ignore tu deviennes un génie ignoré !

%%%

Moche, que : Pour la manifestation contre la Loi Travail à Paris, le gouvernement veuille la canaliser sur un parcours très court, à la Bastille.

En clair : Que la manif ait d’emblée lieu dans la cour d’une prison.

%%%

Effrayant, que : Ô toi, Perfide Albion tu ne voies comme ils t’aiment ! Evite de leur tourner le dos ! À moins que tu apprécies ça, comme ces bouffeurs de grenouilles !

Allez: Ne barjaque : L’union fait la force !

Être ou ne pas être d’Europe, sur minuscule boule, n’est plus d’actualité, doucereuse Albion, plus qu’affaire de bas confédérés à chèques, ces pires des fléaux conservateurs qui élisent … Abêtis …

Être ou ne pas être ensemble à solidifier toujours : Ne devrait jamais devenir arrogante interrogation d’âmes lettrées.

Davantage de droits : L’ire se meurt !

 Juré, nous ne nous moquerons presque plus jamais de vos abominations culinaires, et nous entraînerons à produire de grands rires à l’avance, pour parvenir à débloquer au bon moment notre paralysie zygomaticale au contact de votre abscons ersatz d’humour ; Promis, nous accepterons même que lords durent.

Ô sournoise Albion: Te pardonnerons tous chiants tea-time à chiasse ensuite, vu le forcing quant au pudding, tout ton insoutenable flegme, tout sauf tes goûts vestimentaires. Mais, ne reste prisonnière de ton insulaire trou détrempé.

Où grouillent de farfelus natifs, comme ce jeune de 19 ans ayant essayé de rayer Trump de la carte blanche, lors d’un meeting à Las vegas.

Britannique cependant vraisemblable futur Prix Nobel de la Paix,

%%%

Désolant, que : Le patron du Crédit Suisse, se torchant avec l’initiative Minder, gagne chaque jour de l’année l’équivalent du salaire d’un mois du banquier de cet établissement le moins payé ! À deux jours près.

Voilà. Vous êtes client du CS ? Décidez déjà si vous voulez continuer à garder les yeux bandés, face au futur peloton d’exécution des traîtres, quand ils seront parvenus à provoquer le réveil des moutons.

%%%

Douloureux, que : Le numéro 2 de la police genevoise soit dégradé !

Pareil au Crédit Suisse, alors qu’éclata le scandale de la fraude fiscale. Le numéro 1 n’y était pour rien, n’était que le premier responsable de rien, démesurément payé pour ça. Qui détourna simplement les regards inquisitoires américains sur ses subordonnés.

%%%

Effondrant, que : Soit contraint le très respectable syndicat Unia d’assiéger l’Harmonie de la Jonction, restaurant où nous jouissions parfois d’impeccable service et délicieuse nourriture, préparée et servie par des employés, souvent impayés, du dit prédateur Zaim Jasari, spécialiste des faillites en cascade de très nombreux établissements, et de l’escroquerie aux salaires qu’il est vain de réclamer aux Prud’hommes. Du fait que, le cas échéant, est prononcée une faillite de plus, et que les lésés demeurent d’autant plus impayés. L’intouchable responsable numéro 1, quant à lui … Mais vous connaissez la ritournelle.

%%%

Inconvenable, que : Chaque année, près de 20'000 Suisses se blessent lors de balades en montagne, et 40 d’entre eux perdent la vie. Et que l’on nous apprenne que Suisse Rando compte inverser cette sinistre courbe !

Bien qu’à tout prendre : Suisse Rando n’a pas tout tort ! Il y a beaucoup trop de monde en montagne ; ça s’améliorera sensiblement en inversant cette courbe : 40 blessés et 20'000 morts.

%%%

Terrorisant, que : L’on ne puisse rester de marbre face à la Société française Lafarge, qui aurait payé à la vermine des déserts le droit de faire fonctionner sa cimenterie en Syrie ! Déjà qu’il faudrait savoir : Ou c’est cimenterie ou c’est Syrie, mais les deux sont fondamentalement incompatibles, si mentent les langues de bois.

Espérons que ce peu scrupuleux groupe Lafarge ne puisse toujours se constituer sa défense en béton.

%%%

Poignant, que : Deux vaudois lancent My Green Trip, soit un concept de vacances où l’on nettoie les déchets des sites touristiques visités. Excellente intention, mais attention !

Il est, certes, irritant que votre bon Roi-Député du Parti Railleur revienne toujours de là où certains commencent à aller, connaisse presque tout sur tout, maîtrise nombre de formes d’ésotérisme, hormis la juridique en laquelle il doit se débattre seul, sans aide aucune de ceux pour qui cet élitiste et clanique jargon, usité dans le but de perdre le profane et l’empêcher d’obtenir gain de cause tant qu’il n’est suffisamment fortuné, est le plus alléchant des abusifs gagne-caviar. Mais passons :

Or, il y a une trentaine d’années, votre bas rond-de-cuir, horrifié par des remparts d’ordures au long de routes menant à des plages idylliques du Brésil, prépara un projet de tri et d’incinération, à soumettre à des ONG Suisses.

Par chance, une grande amie de l’endroit, ingénieure agronome brésilienne, me supplia d’abandonner le projet. Et me détailla ce qu’ignorent la plupart des gringos les mieux intentionnés. Quant aux diverses mafias se partageant la gestion des ordures. Et forçant certaines régions à ne jamais toucher aux poubelles jetées le long des routes, sous peine de mort, tant que les habitants concernés n’ont pas payé entièrement le phénoménal racket imposé. Assez pareil aux 24 cantons Suisses ayant introduit la taxe au sac, en somme.

Et même si, en des coins reculés encore épargnés par le cancer mafieux, vous vous amusez à essayer de diminuer les déchets, la population vous prendra en grippe, du fait que vous enlevez (pardon) le pain de la bouche des vagabonds locaux. Crime gravissime s’il en est.

Pour vous en convaincre, retrouvez en les huit ans précédents sur http://barondecuir.blog.tdg.ch les passages relatifs à Ming, le répugnant ivrogne qui fit de moi pratiquement un membre de la famille de centaines d’habitants des villages alentours. Qui m’intégrèrent au vu de la sympathie que j’affichais pour ce clochard, rejeté brutalement par tous touristes. Ming à qui nous avions même sauvé la vie, une nuit où il était ivre-mort au milieu de la route à très grande vitesse, en le traînant et l’installant confortablement parmi les sacs poubelle, au bord de cette voie où il perdrait la vie quelque temps plus tard.

En fait, ce vieux clochard, repoussoir test pour intrus était, comme c’est souvent le cas, sans doute le personnage le plus respecté des lieux, membre de la famille de la plupart des habitants et grand propriétaire terrien détruit par l’alcool ne lui permettant plus de signer quoi que ce soit

Aussi, lui enlever ses ordures, comme pour la plupart de ses semblables, consisterait à le priver de quelques vitaux verres de rhum pour son travail de tri et de récupération.

D’autre part, autre exemple de dangereuse généreuse initiative individuelle du genre : Peu de temps après notre abandon du projet de traitement des déchets, et en dépit de nos avertissements, l’une de nos connaissances à l’aise, solide aventurier révolté par la situation des sans-terre au Nord du Brésil, et ces panoramas dégradés par les déchets, décida de prendre les choses en mains. Il importa de Suisse un container commercial d’outils divers, pelles, pioches, petites machines agricoles, poubelles, etc, bien décidé à mettre le tout gratuitement au service des plus défavorisés qu’il côtoyait lors de ses séjours au nord de l’État de Bahia.

Il se fit rapatrier, pratiquement en slip, peu de temps après. Ce qui ne le vaccina pas contre son irrésistible besoin de venir en aide aux victimes d’injustice flagrante. Nous fûmes sidérés d’apprendre que quelques mois plus tard il renouvelait cette expérience ailleurs. Nous ne le revîmes jamais. Peut-être a-t-il réussi, ou alors, plus vraisemblablement …

Aussi : Bien que l’expérience ne soit point le seul ivre qu’on prie, de ne barrer la route, l’on peut se permettre de suggérer à My Green Trip de bien veiller à ce que ses éco-touristes se contentent de ramasser quelques papiers sur la plage, à jeter dans la première poubelle officielle, il y en a parfois. Mais ne se mettent pas en tête de révolutionner à eux seuls une désorganisation sanitaire volontaire férocement chasse gardée. Ce que les principales ONG, Caritas, etc, n’arrivent pas à faire, ce ne sont pas des vacanciers qui y parviendront. Les ordures étant ce qu’elles sont, seules des foules de militaires bien intentionnés pourraient efficacement se charger de leur destruction.

%%%

Navrant, que : Tant de braves gens ignorent encore tout des tueurs remous, à droite après le pont Butin, attirant les embarcations vers des branches sous-fluviales !

Remous qui nous valurent jadis le prix d’un canot pneumatique et nos dix minutes les plus vitales, à tenter de rester agrippés aux branches affleurant, attirés par un courant d’une force inouïe. Pour parvenir finalement à s’y hisser, puis remonter jusqu’à l’Avenue d’Aïre à travers une forêt dense en ronces et orties, réserve de vipères … En costume de bain et pieds nus …

Plaisirs dédiés … Ali GNIOMINY

Et à vous … :

« … La descente osant faire ! »

rhone.jpg

Prudence ! Virez à gauche.

20/06/2016

L’ÉPATE : AH ? QU’EST-CE ?

L’humain a pris un sacré coup de vieux : 700'000 ans ! Et ce pauvre bon Dieu qui, dès le début, se paie cette Terre en viager !

%%%

À peine moins antédiluvien :

Les désopilants Schneider-Ammann et Hollande ont assisté ensemble au match de foot du siècle (0-0) entre les exhibitionnistes Suisses et les bleus Bleus, incapables de marquer un but.

Faut-il préciser, vu la présence de Hollande, que la patinoire de Lille, où se déroulait la rencontre, était détrempée ?

Un observateur sachant lire sur les lèvres a retranscrit quelques bribes du dialogue entre François et Johann :

F : Dis-donc, Johann, ta Suisse ultraradicale économise sur tout et n’importe quoi ne touchant pas l’élite, bon, mais tu ne crois pas qu’elle aurait pu commander les maillots de ton équipe ailleurs qu’au Japon, où ils sont fabriqués par des enfants en papeterie ?

J : Mais non, Franz Nederland, t’as rien compris, c’est une fine stratégie pour désarçonner l’adversaire. Depuis le scandale sexuel Zahia- Ribery & Cie, les Bleus ont bien changé ! Ils ne jurent plus que par la jaquette flottante !

Du coup, dès qu’apparaissent de mâles torses, ils perdent leurs moyens, et je peux t’assurer que la Suisse va finir par gagner, si l’un des Bleus s’accroche plutôt à l’un des shorts-papier !

%%%

Est-ce porc ? Demanda alors ce farceur de Franz, brasseur de moulins à vent, est-ce porc, ce que fit :

Un casseur Suisse encagoulé, n’ayant strictement rien à foutre là, qui a voulu se trouver au mauvais endroit au mauvais moment, dans une manifestation ne le concernant pas ! Drame : le pauvre ange destructeur est blessé par les CRS ! Et ça fait tout un pataquès. À coup sûr, d’ici peu, sortira un livre sur le racisme français anti Suisses !

Mais dans quel monde vivons-nous ? Si même des Suisses ne peuvent plus aller tranquillement casser des vitrines et du flic français sans se faire blesser ? Quelle tristesse ! Quel handicap, cette lenteur helvétique empêchant de se sauver à temps !

Bref : Une conversation de zéro à zéro, quoi.

%%%

Bien moins que ça :

Avenir Suisse veut donner le droit de vote dès la naissance aux assujettis en herbe. Mais jusqu’à 16 ans au minimum ce seront leurs parents qui voteront ce qu’ils veulent ou c’est une baffe, va dans ta chambre.

Quant au dépouillement des bulletins de ces pouilleux de gamins … Il faudra bigrement gratter sur le budget municipal. Et prévoir quelques armoires à glace, pour décoller entre eux les bulletins confiture-moutarde-nutella-chiclets-boulettes de moque rassie …

Ainsi, les petits chéris voteront exactement comme papa-maman qui votent exactement comme papa PLR, maman UDC et leur commun amant pas parti l’évangéliste caché dans leurs placards.

Joies de l’innocence démocratique, liberté totale du reproducteur et de sa poule chargée de pondre un maximum d’électeurs pour la cause, une flopée de voix anti-gays & célibataires & mariés sans mioches, races enfin minoritaires à souhaits, n’ayant plus qu’une insignifiante voix à cracher dans l’urne. Et que Dieu éradique vite ainsi la totalité de ces sales pauvres gauchistes sans bigote dynastie parasitaire bien implantée.

%%%

Certes, nous aînés nous préoccupons plus de l’effroyable progression des divers fascismes actuels, pour les combattre en étant en minorité ou les appliquer, ayant obtenu majorité par tricheries et mensonges, certes nous votons plus que ce n’est le cas de la part des plus jeunes. Pas encore désillusionnés, écœurés …

C’est que voilà, c’est chelou un bureau de vote, tout cradingue grisaille béton, pas la moindre glam à fond. Et cocher tout ça et send à la Poste, faut même pas y penser, poste c’est comme emploi, ça me fout des allergies. Je préfère laisser ça aux vieux cons.

Donc on n’est pas sortis de gamberge.

À bien y penser, puisque les suivantes générations sont donc déjà totalement pourries idéologiquement et spirituellement, et ne fonctionnent qu’à la course au circuit de la récompense, il convient de les intéresser. Autrement que par le traditionnel tendancieux arrosage financier de droite, ou placement à des allergies-clés.

Il convient de les inciter à jouer en ligne au vote non virtuel. Avec plein de scènes porno de tous genre : Pour voter OUI, cliquez sur le sein gauche, pour NON sur la troisième bite molle à droite.

Et les locaux de vote ? Les urnes sont transférés dans des boîtes de nuit (portant conseil) pour le menu fretin des villes ne pouvant, comme à Genève, se permettre de proposer à Rive un Café-fellation-local de vote, gratuit les jours de votation pour les moins de 70 ans.

Le problème étant que, même en payant, la gérontocratie risque de perdurer sinon d’augmenter encore. Mais les crises cardiaques en votant au Café rétabliront l’équilibre, et tout le monde y trouvera son compte.

Oui, ce n’est qu’en stimulant la jeunesse, en lui offrant abondamment le divertissement qu’elle préfère, qu’elle prendra un jour goût à voter, pas comme les vieux cons sans jamais rien y gagner au final.

Bref : C’est un peu fort de café qui à Rive arrive.

%%%

Ah, qu’il est doux de s’élever au-dessus de tout ça, monter décent face à las censeurs ! …

Mais, pour l’heure, mon thé descend, mon sang déterge, saletés submerge,

et je nous souhaite qu’émerge de ces libertins scrutins, sans crétin baratin, moins de factice justice.

Inféodée …

Ali GNIOMINY

« Assauts du doux ? ... »

DSC_2176 - copie.JPG

« ... ou lutin Tamar ? »

lutin.jpg

« ... d’aventure observant le blanc des cieux de Huahiné »

huaine.jpg

« ... libre de polies niaiseries »

huaine-2.jpg

« ... surfant sur tous poisseux Conseils »

requins.jpg

« ... Cependant: Lutin, fuyant au possible

jeune Ève rosée,

 surgissant parfois, sceptre magique en main,

en ses rauraques monts et vaux »

DSC_2177.JPG

14/06/2016

SOTS D’HOMMES & ÉGAUX MORTS !

« JE SUIS HOMOSEXUEL(LE) »

Mais qu’attendent donc les millions de « CHARLIE » pour afficher leur soutien, (à l’instar de l’auteur aussi gay qu’est héros qui l’appuie) leur soutien courageux aux victimes de la nouvelle tare frappant l’Occident ?

Ah oui, c’est vrai, le JE SUIS HOMOSEXUEL(LE) a perdu de son prestige, depuis que l’emploient à tort la rigole les stars, afin de paraître ouvertes d’esprit et gagner plus de public !

En fait, seul semble vraiment profondément sincère l’acteur Anglais Bloom, affirmant haut et fort : JE SUIS ORLANDO !

%%%

Justement, bien que pas star du tout : Pour son hommage aux victimes du dégénéré d’Orlando, (La ville ! La ville !) fils de taliban non inquiété, François Hollande a vigoureusement défendu sa propre liberté de choisir d’être ignare.

À contrario, fort heureusement, le monde entier compatit et organise des veillées funèbres. En Suisse l’on peut se recueillir à Berne, Lausanne et Zurich. Quant à Genève, pas question d’accorder le moindre crédit à des tarlouzes qui, si on ne les discrimine et écrase pas suffisamment, finissent par envoyer au tribunal les responsables de leur exclusion sociale.

%%%

Tiens, parlons-en :

Le National crache sur la transparence exigée par la population, quant aux revenus des parlementaires ! Non mais, et quoi encore ?

Comme si le bon peuple suisse pouvait avoir soudain le droit de savoir combien il paie de sa poche les traitres à ses intérêts ?

C’est comme si le Christ s’était permis de demander combien avait touché Judas !

Ah, oui, 30 pièces. Mais c’était avant l’introduction de l’obscurantisme financier protégé par la soldatesque Suisse !

%%%

L’un de ses exploits : L’Autorité de régulation de la publicité censure les affiches de Médecins du Monde dénonçant les bénéfices ignobles des actionnaires de la Pharma !

Prochainement cette très crédible et courageuse Autorité compte censurer des affiches s’en prenant à la mafia. Affiches également susceptibles de nuire à ses parrains.

%%%

Scandale, par ailleurs ! Notre grand diplomate, le Didier, soucieux de ne fauter face aux principes de son patron Saoudien du Conseil des Droits de l’Homme fêtant ses dix ans, se présente au boulot devant son boss muni d’une attelle et d’une béquille !

Ce qui nous est à toutes et tous formellement interdit. Que de se pointer au turbin en arrêt-maladie ou accident. Pour raisons d’assurances, en cas de problème à son poste où l’on n’a pas à être!

Mais bon, le copain Couchepin et sa ribambelle d’actionnaires racketteurs sur nos malheurs auront vite fait d’arranger les bidons. Aussi consciencieusement que ceux du chlore exterminateur de Syngenta & Cie, qui passent quotidiennement à cent mètres d’ici !

Et tant pis si l’égalité de traitement pour tous les assurés leur fait une belle jambe !

%%%

Attirantes jambes ? précisément : Mes aimées dames, également : Attention où vous posez le pied ! Que vous avez par ailleurs invariablement fort joli :

Au Qatar une touriste violée est condamnée pour adultère !

Non, mes chéries, inutile de mettre une ceinture de chasteté durant la Coupe du Monde de football que s’est acheté ce potentat auprès de corrompus. Vos condamnations seraient beaucoup plus vicieuses encore.

Comme en l’une ou l’autre des 53 tyrannies de cette Terre au comble de sa décadence spirituelle, où le viol n’est pas condamné.

Fuyez comme la peste qu’ils sont ces pays !

Et en exigeant que leur liste soit publiée semaine après semaine (mise à jour?) dans tous les principaux quotidiens civilisés !

Aidons-nous à isoler au plus vite toute forme de conservation criminelle, tout retour de l’humain à sa traditionnelle bestialité !

%%%

Et pour celles et ceux qui ne sont pas avec nous, qu’il leur soit enseigné, entre autre, qu’à Londres : les publicités provoquant des problèmes de confiance en soi liés au corps vont être interdites !

Qu’ils se hâtent de s’inscrire aux nombreux castings des principales marques de vêtements dont nous ne sommes pas dignes. Car ces Griffes recherchent justement des gens moches, pittoresquement stupides et pleins de bourrelets !

%%%

Tout au contraire : Le Brésil est éliminé de la Copa America 2016 de foot, par un but de la main d’un joueur Péruvien !

Rien à redire. Avec un nouveau Président à moitié Suisse, oui oui c’est pâle, le Pérou, quoi de plus normal que de modifier unilatéralement les règles du Football, et de se permettre n’importe quoi sous protection rémunérée de ses compatriotes de la Fifa si lasse, tapée .. ?

%%%

Monstruosité, toujours : Allemagne : Elle jette ses trois gosses par la fenêtre du 2ème étage. Un voisin assure qu’il s’agit d’une famille très sympathique.

Sûr, c’est sympa de la part de la voisine d’avoir fait le nécessaire avec ses trois chiards tellement bruyants.

%%%

Plus noir humour encore que l’ambiance des caveaux du pays de Frankenstein :

Où l’on se demande pourquoi exactement Berne ne veut pas que soit connue l’identité des bénéficiaires réels des objets entreposés aux Ports-Francs de la Route des Jeunes, aux abords desquels pour rappel nous trouvâmes jadis une splendide mygale !

Identité de tous dépositaires, que réclame l’honorable actuel Président des Ports-Francs de Genève, malheureusement devenu par les circonstances moins hilare que du temps de nos virées dans le quartier de Viala.

Berne paraît ainsi être complice des trafiquants d’antiquités notamment liés à la vermine destructrice, de peur de perdre l’un des fruits les plus sanglants du recel suisse, agissant secrètement contre nos véritables intérêts et ceux de l’humanité ?

Difficile à recenser, certes, et les délais contractés ne permettent pas … Les assurances …

Bein voyons. Tant de chômeurs ne demanderaient qu’à se mettre illico à ces enquêtes. Du boulot assuré pour un bon moment …

Mais à Berne comme chez les sauvages, l’on ne touche pas aux vieilleries !

%%%

Frappant exemple: L'Académie de Police de Savatan: Qui fait chanter les agents en formation!

Ignoble: Qu'ils la dénoncent à la police!

Pire encore! Même en payant les pommeaux gabelous sont forcés d'éructer des chants de Noël!

Quel dégradant traitement. Que de devoir se mettre à la place de ceux qu'ils appréhenderont et feront avouer, qui eux chanteront beaucoup!

Du coup, ces inspirés aspirants finissent par réaliser brutalement qu'il n'y a pas de bon Papa Noël, mais qu'un méchant Père Fouettard pour les punir. Et c'est pas bon pour les affaires. Comment voulez-vous, après ça, que ça ne les fasse pas chanter d'être si injustement maltraités?

Voyez le petit dernier, celui aux grandes oreilles, vous l'avez tellement traumatisé qu'il s'est mis à faire enfin tout juste pour ne plus se faire amocher.

Mettant enfin en substance le doigt sur l'arme principale des cousins malfaiteurs se permettant tout et n'importe quoi, en bloquant toute légitime critique face à des agissements intolérables, en la transformant en islamophobie ou antisémitisme!

Il suffit! Ces combines si faciles n'ont plus si facilement cours! Il est temps de leur sonner les cloches!

%%%

ET: Ouh la la l’hallali. Laid l’hallali l’est. L’hallali que louent loups, à la lie ...

Ali GNIOMINY

« jolie fleur et cygne haut, canard claqué

évitant encore de se mouiller »

cygne.jpg

09/06/2016

A SERVI ?

Quoi de plus décent,

dans le fond,

qu’à Genève

un poète engagé

ne soit jamais

un poète remercié ? 

***

Trente ans, ce jour,

d’excellents

et loyaux services

dévalorisés,

invariablement déployés

au bénéfice de l’État

soit du peuple de Genève !

***

Trente ans subtilisés

à des tâches imposées,

soignées

bien qu’éloignées

de l’évidence de mes compétences.

***

Trente ans de silences confus,

de refus, d’exigences

de maintien sous soutien de béotiens,

contrôles de drôles

sur la béance entretenue

par leur tenue de mes finances.

***

Trente ans

d’empêchements

d’épanchements du cœur

de moqueur chroniqueur,

trente ans de pommade

et de brimades !

***

Quoi de plus décent,

dans le fond,

qu’à Genève

un poète enragé

ne soit jamais

qu’un poète émacié ? 

***

« Sale air de mise erre ? Radis calent ! »

esp.jpg

08/06/2016

LARMES ! ET RITES, ET …

Larmes de rire

larmes de pleurs,

jamais ne leurrent !

 

Ne vont jaillir

du fond du cœur :

Que d’UN canal !

Qui ne fait mal,

mais tant de bien,

de rigueur.

Larmes

face à Classe

ou, hélas

à -Trop-

sont un sirop

calmant

radicalement !

Larmes de rire,

larmes de pleurs réparateurs,

quoi qu’il en coûte

sont toutes gouttes

D’Élixir admirable

capable

d’adoucir !

***

Foin de sensibleries, fonçons-ci d’aventure au cœur d’irréfragables réalités :

L’eau aux ânes de la lointaine et malfamée banlieue du Lac de Genève, irrigue finalement les circonvolutions encombrées des têtes de Vaud : Frappées au Flon par près d’une décennie de tragédies favorisées par avare refus d’aide à un groupe de malades. Fin des barrages Vaudois également à la distribution médicalisée de drogues, en des lieux de Soins, copieusement et délicatement nommés « shootoirs » par la Presse lèche-cul, soit par les médias.

Mon respecté correspondant de jadis Monsieur Alphons Egli, ex-Président de la Confédération, que je salue poliment au passage en conviendra. De l’eau a coulé sous les ponts, depuis ma bonne intention pas encore alors en vogue : De lutter pour des victimes contre ce qui détruisit mes vingt ans, l’horreur du manque, du trafic incontrôlé préjudiciable au dépendant, marginalisé socialement pour d’opaques intérêts : Lutte par la création de lieux de distribution médicale de drogues ; autres que le blanc vaudois. Au commerce duquel, au goût du pouvoir, ne participe que trop peu cette population mise au pilori.

Mais l’avertissement de M. Egli quant aux risques de tourisme de la drogue n’est plus vraiment actuel. Des contrôles étant effectués à la base des détenteurs de permis de fumer, ou de consommer de dangereuses substances sous stricte surveillance médicale. Et nombre d’Autorités de bien des pays ou régions ont également compris qu’il s’agit de la meilleure manière d’éviter trop de Soins et de frais pour la Société, et de lutter efficacement contre les trafics préjudiciables. Merci à nous, à vous, les choses avancent à la Suisse, surtout Vaudoise, une petite trentaine d’années et ça progresse. Juste encore quelques barrages de Casent-torts à fissurer, et s’infiltreront partout les fertiles flots de l’évidence.

%%%

Avis d’intempéries :

Il est probable que le Président de la République Française va inaugurer l’Eurofoot 2016.

N’oubliez pas votre parapluie.

%%%

Orages, et odes de ces poires : Question siège :

Bien assis à la présidence des Philippines, sur siège d’injecté où risque de se trouver ailleurs son pendant Trump : Un malade mental présidentiel appelle ses assujettis à gagner des médailles pour chaque personne tuant un ou des trafiquants de drogue !

Une manière bien radicale comme une autre de liquider la concurrence, en somme. Mais au fait ? Quels sont les trafics commerciaux, diplomatiques et autres, quels sont les liens inacceptables que la Suisse entretient encore avec les Philippines ? Le cas échéant Suisse ainsi complice d’appel aux meurtres, voire au génocide.

Bon … Ah, ça, voir …

%%%

Contre toute attente, sous nos latitudes : Il semble bien qu’il y ait finalement une Justice en Suisse ! L’abominable Groupe Mutuel a essuyé en 2015 une perte nette de 127,2 millions, au grand dam de son « propriétaire » Pascal Couchepin.

Pour rappel, dès ma naissance en 1956, mes parents m’avaient richement assuré en première classe (avec complémentaire) à la Grütli. Assurance n’ayant pratiquement jamais rien eu à payer pour moi, alors jamais opéré ni souffrant de grave maladie. Et mes parents, puis ma brave maman pratiquement jusqu’à son décès en 1984, ont régulièrement payé mes primes Grütli.

À noter que cette charmante couverture pour soins n’a pas empêché que, lors du mystérieux « suicide » de mon père politiquement très visé, « suicide » nous ayant privé de toutes prestations d’assurance-vie, etc, père incinéré sans autopsie, la seule chose remarquée qui aurait pu tenter de justifier cet étrange accès de folie « suicidaire » était une infection à partir d’une dent bouchée au chewing-gum, afin de nous payer des soins dentaires.

Bravo Grütli, et toutes dites assurances maladie, ça c’est s’occuper de la santé des assurés, sans différence d’accès aux Soins vitaux en fonction de la fortune de l’assuré.

Ensuite, à l’époque où un accident sans faute de ma part provoquait « La descente aux enfers d’un poète endetté » parue dans la Tribune de Genève des 2 et 3 juillet 1988, la Grütli, peut-être déjà devenue la Visana (cette sinistre chronologie est difficile à retenir) s’est empressée de me poursuivre, et surtout de me faire résilier la première classe. Ainsi que mon assurance-vie chez les concurrents, etc.

Puis Visana devint le Groupe Mutuel, qui me fit toutes les misères possibles et imaginables. Entre autre de transmettre mon involontaire contentieux au Service de recouvrement connu comme le plus charognard qui soit, que je nomme encore, bien qu’il soit formellement dénoncé: Extrum Krapulia ! Agissant à sa guise pour dépouiller misérablement les gens mis à terre par complicités à définir.

Et le Groupe Mutuel me balança toujours contre mon gré à Philos, qui me refila à mon insu à l’esclavagiste à vie qu’il m’est interdit de quitter : CSS Intras, impliquant la honte d’une cession de créances en pharmacie, pour recevoir des médicaments prescrits sans lesquels (Aspirine Cardio, Lisitril abaissant la tension ...) la vie de l’asservi assuré est mise en péril.

Visiblement une bien mauvaise affaire pour l’assurance à Couchepin et alliés de Droite, que de s’être passée d’un si rentable prisonnier. En persistant à détruire ma santé et mes finances plus longtemps, la perte nette du Groupe Mutuel ne serait de loin pas ce qu’elle est.

%%%

Justice éclairée des USA, à présent : Un perroquet, témoin d’un meurtre, devrait être appelé à la barre !

Aïe, dans le procès intenté contre la fraude à l’estimation des valeurs artistiques et philosophiques et la perpétuation crapuleuse d’esclavage par servitude pour dettes, additionnées de farfelus frais à mon encontre, dont est témoin depuis 30 ans mon perroquet, ça va se compliquer.

Déjà qu’il parle trois langues, il faudra deux traducteurs. Et vu que je ne l’ai jamais forcé à parler, son répertoire tient à peu près à : «Au feu » (allez savoir quel est le …°» !;°;» … qui a bien pu lui apprendre ça), « écho » et « bonjour », en lieu et place de « j’ai faim », « j’ai soif », « nettoie mon perchoir », « et ma douche alors ? », « éteins la lumière », etc . Au choix, en français, brésilien ou en amazone à front bleu. Hormis tout-à-coup, tous les cinq ans, une phrase parfaitement compréhensible, avec l’accent de celle ou de celui à qui ces mots ont été picorés. Phrase qui, sous la surprise, nous dresse les cheveux sur la tête. Bien que n’ayant aucun cadavre dans le placard à révéler.

Mais si tout va bien, dans 70 ans, à sa retraite, notre ailé étudiant saura dire correctement la seule phrase que je lui répète souvent : « Ce qui se conçoit bien s’énonce clairement et les mots pour le dire arrivent aisément ». Donc, un peu faible encore, comme intervention dans un procès dont l’audition du témoin risque de durer un certain temps.

Mais un stage d’apprentissage d’un an, qui lui sera certainement offert dans le cadre d’une logique extension d’Erasmus, dans un cinq étoiles du Michigan où nous l’accompagnerons, afin de suivre les cours de plaidoyers et témoignages donnés par le célèbre Jaco, devrait l’aider à permettre à la Cour de se déterminer.

%%%

Yeux qui piquent. Toujours :

Le cousin germain de Jean-Luc Godard, PPK, devient le nouveau Président du Pérou !

Pairs : Où que nous tournions les yeux, nous ne verrons plus qu’abscons fondus enchaînés liés tiraillés mettant en scène politique réclamant qu’en paix rue vienne à lui ... sans fin …

%%%

Et sincères regrets pas pleurnichards :

Il est dommage d’en être arrivés là. Bien que si, souvent, votre bon Roi-Député du Parti Railleur tire au canon sur les moustiques gestionnaires de Culture, locaux, fédéraux et/ou internationaux, il aurait préféré que Monsieur Kanaan, pour qui il a du respect et de la sympathie, n’ait pas à engager, et pire sous pression d’une Droite culturicide, l'actuel audit réalisé sur les Fonds généraux de la Culture à Genève. Visant à déterminer comment ces deniers sont gérés, attribués ou évalués.

Certes, il y eût d’énormes bugs à mon égard, dès l’ère Ketterer puis Emmenegger. Certes j’avais eu entre autre l’infamie de me révolter contre le Prix de sculpture de la Ville parrainé par Mc Donald’s, dont le lauréat eût dû avec les dizaines de milliers de francs reçus : Gratifier la porte du Mc Donald’s de Plainpalais d’un hamburger de bronze, primé entre toutes sculptures de tous types présentées.

Certes, pareil mépris témoigné durant près de quarante ans face à un acteur Majeur de la Culture contemporaine a fini par déranger sérieusement puis provoquer le déraillement du légendaire train-train copinatoire genevois. Ni pire ni meilleur que ses semblables sous tous horizons.

Les Directions successives de l’Emploi, de la Justice et des Finances de Genève sont bien plus responsables de cette honte que les manipulateurs de cordons de bourse culturelle. Et encore bien plus fautifs du scandale de la perpétuation du maintien, politiquement programmé, sans moyens à la hauteur de ses mérites et efforts, de l’une des valeurs sûre et durable de cette époque.

Directions ne pouvant ignorer plus longtemps que lorsque l’on écrase quelqu’un continuellement comme la dernière des merdes, on a beau les rincer au possible mais ça finit par sentir très mauvais sous les bottes. Au point d’alarmer sérieusement les voisins.

Une fois de plus, sinon de trop, Genève paiera les pots cassés. Alors que sont l’Office fédéral de la Culture, Pro Helvetia et autres prestigieux éditeurs, très vraisemblablement bien plus impliqués dans l’évidente fraude à l’estimation des valeurs artistiques, à l’enquête, par préjudiciable dédain pour motif de délit d’opinion, de conscience et de convictions.

Ces surpuissants distributeurs de manne ciblée persisteront-ils longtemps encore à s’abstenir de se brûler leur langue ? En reprenant leur patate chaude, ce qui ne peut que les honorer, afin d’y souffler adéquatement de quoi la rendre consommable.

Suite au prochain épisode, exposant diverses flagrantes injustices …

Ali GNIOMINY

«  Antre à Cumes si bile te tracasse … »

antre.jpeg

«  … Que les yeux rouges

te manquent matous du Passé … »

chat.jpg

«  … Comme Extase

d’Harmonies lumineuses d’alors … »

JMR- 2.jpeg

«  … Voyages à l’harmonium et aux synthés… »

 ..

Avant que d’être forcé à ne plus devenir

que le Ténor des Couches Conchiées.

05/06/2016

L’ART DEBOUT CHOYÉ ?

Image d’épine à la botte d’agrariens hommes de paille dits visant au bien-être d’autres truies :

Un boucher Jurassien est jugé pour la huitième fois, du fait que ses saucisses, ayant remporté une médaille au Concours Suisse des Produits du Terroir, contiennent des crottes de souris, de la moisissure, de la viande avariée, d’autres délicatesses du genre…

Bien fait ! Qu’il soit lourdement condamné : ça lui apprendra, avec ses produits de notre terroir, à concourir autant de fois sans jamais ramener de médaille d’or !

Enfin, pour l’an prochain, il promet de présenter ses aliments de manière plus tip-top typique locale et pittoresque, accompagnés des pinards énergisants sur joli plateau de purin.

%%%

Et bouts chéris, derechef et de surcroît :

Congratulations au Conseil Fédéral, toujours prompt à juger à temps ce qui doit l’être : Que l’homosexualité n’est pas à guérir !

Selon toutes probabilités, vers 2073, ce Conseil des conseils estimera qu’il est effectivement concevable que tourne la Terre autour du Soleil !

Mais, dire qu’il y a si peu de temps qu’incertain Tribunal Fédéral offrait gain de cause à de bébêtes homophobes Valaisans, parlant de « déviance » …

Cette même Suprême Instance va-t-elle condamner à présent les membres du Conseil Fédéral, pour complicité de propagation de propos niant l’aspect déviant des homosexuels ?

Ou réviser cet ancien jugement scandaleux au profit de si sinistres imbéciles, et s’excuser auprès des lésés, injuriés à tort pour raison de naturel taux natif d’acide glutamique favorisant attirances hormonales, en vue de procréation facilement débridée, ou de renoncement à celle-ci au bénéfice de l’équilibre démographique humain !

À coup sûr : Si nos aïeux avaient pu s’extirper de l’obscurantisme toujours (plus) en vigueur, il n’y aurait pas sur Terre le dixième des actuels crétins homophobes et autres, à dégénérés concepts culpabilisants proliférant contre toute logique et évidence.

Si les gais pinsons des siècles pincés avaient pu librement en pincer pour le, la ou les partenaires réellement désirés, la compétition entre les reproducteurs et les surproducteurs modérateurs, le partage vrai qu’ont détruit toutes les religions ne serait pas tombé au fond de l’égout des égoïsmes.

Poussant à bout des civilisations, forcées à fuir l’intolérable, se précipitant en masse au Nord du navire Terre, en espérant, toujours espérant, trop espérant, découvrir Principes et Valeurs plus humains. Lors ne chavirant par flots qu’en différents filets conceptuels, tout aussi sinon plus ravageurs, sous couvert de supposée Omnipuissance à myriades de desseins obscurs, trop subtils pour le commun des imbéciles. Sous-entendu : nous. Forcés d’entretenir Fondamentale probable Supercherie une vie durant.

Ou d’évoluer. De débusquer Essentielles Tromperies. Et donc de lutter si efficacement contre les pires parasites, (comme ces psychiatres et tous sectaires, qui se permettaient de vouloir guérir les jeunes homosexuels) que finit par s’y intéresser notre zélé Conseil Fédéral.

Au point que les descendants de la douzième génération des tenants de cet illustre Conseil jugeront, qu’ : « En vertu du traitement dégradant subi par les enfants homosexuels, bisexuels ou transgenre, en des temps reculés jusqu'au XXIème siècle : Au vu des brimades subies, des souffrances innommables dues à l’obligation sociale de cacher alors à tout prix cette très naturelle différence : Attendu que l’absurdité sectaire de ce noir passé de la Suisse a poussé ses jeunes citoyens vers toutes les dérives : Que fut perpétré génocide par incitation au suicide de foules d’adolescents, sous les yeux détournés d’une Suisse alors majoritairement discriminatrice : En regard du devoir de Mémoire que nécessite l’errance criminelle de la Société de jadis, le Conseil fédéral décide, en ce jour 1er juin 2316 : Par mesure d’économie imposée par le PLR (parti de la Perpétuation de Lamentable Ratage) et de l’UDC (Parti de l’Ubuesque Discrimination Contagieuse) allouée sera : Compensation d’un million de francs, à chacun des descendants de ces victimes de préjugés sociétaux délirants, ces pris homos, asservis sous vie à l’écart : Car en-bas, au fond de ministères à taire, très terre-à-terre où, atterrés, ils ont à se terrer, sans manne, œuvrent comme …. sous la Manœuvre : Ainsi, le Conseil fédéral, à l’unanimité de ses 70 Sages, moins 63 voix (Minorité Primant.c.f Décret 46 »* Loi /ft+^ du 1er juin 2212) admet que la Confédération s’en tire à bon compte : Puisque, par Essence, les descendants d’homosexuels ne courent pas les rues. Et ceux qui existent évitent généralement d’encombrer inconsidérément la planète par une kyrielle de mioches incontrôlables. Le Conseil termine sa séance à 18h23 ».

%%%

Mais revenons à notre charmante époque, de privations indument imposées et d’artificielles économies forcées :

« Elle accouche et reçoit un message de condoléances ! »

Voilà, ça c’est être un expéditeur prévoyant et économe ! Faisant d’une pierre deux coups ! Ne remettant à plus tard et pour des frais supplémentaires ce qu’il faudra de toute manière un jour envoyer !

%%%

Au fait : Nous étions à un cheveu du fascisme : Et la boucle est bouclée !

Pour 249.- l’analyse de cheveux des chères petites têtes sous sonde, afin que les bulldogs découvrent si leurs rejetons se droguent.

Une fois généralisés à l’ensemble des adultes actifs, ces tests, programmés aussi pour la détection des dépassements de prescriptions médicamenteuses et de taux moyen d’alcool, vont propulser le total remplacement des humains par des robots, du fait que pas un seul travailleur non pété, sous influence, dépendant d’une manière ou d’une autre, ne pourra être déclaré apte à exercer ses activités.

%%%

D’ailleurs, bien qu’il y en ait fort peu à recueillir, si des cheveux étaient prélevés sur la grosse tête des invités à l’inauguration du plus long tunnel du monde reliant le rösti à la polenta, soit le tunnel dit du Dieu Dur (Got Hard) : Le capteur exploserait.

Inauguration, boycottée par une soixantaine d’élus. Dont le nouveau maire PDC de Genève, entrant en fonction justement ce même jour, et pas du tout prêt à voir le bout du tunnel. Mais Daniel Brélaz s’est réjoui de la cérémonie, à présent qu’il parvient à entrer sans problème dans un tunnel. Cependant ayant discrètement emporté muselière et gants de boxe, pour le cas où la lutte contre les irrésistibles canapés, petits gâteaux et autres délices deviendrait par trop intenable. Doris versa sa petite larme sur nos millions pétrifiés. François s’aplatit adéquatement. Angela ne gela rien, Matteo serein comme météo : Une jolie fête au fond du trou.

%%%

Or, la menue Helvétie s’est ainsi glorieusement escrimée durant 17 ans pour finir par transpercer la bidoche du Dieu Dur, sur des chiées de kilomètres ! Prodige inégalé. Gloria.

Quant aux montagnes d’or, de pierres précieuses, de dinosaures intacts extraits ?

Par mesure d’économie de temps et d’écologie tout fut bien entendu broyé et recyclé en béton pour le si cher tunnel. Et bientôt nouveau réduit national.

Une fois fermées toutes les frontières et bouté comme prévu hors les murs l’étranger ... Blindage solide s’il en est ! En catimini béni par des prêtres de chacune des actuelles errances conceptuelles en force et vigueur. Venues exorciser la rudesse du Got Hard.

%%%

Pas prête à sortir du tunnel non plus, cette : Stupide bisbille entre Allemagne et Turquie, se chamaillant pour savoir qui des deux a commis le plus grand génocide !

%%%

Triste aussi : Ciao Momo, Ali te souhaite le paradis à 70 punching-balls que tu mérites. Tu nous fis trembler, autant que notre TV en noir-blanc, cette nuit-là du 8 mars 1971. Sois en paix. Jamais plus ne sucrera Frazier ta victoire.

%%%

Sinon : Vu en Une 

« Le braqueur d’une bijouterie de Nyon était en costard-cravate » !

Oui, le vêtement traditionnel des pires truands ? Et alors ?

%%%

Conflit dense : Johnny Depp tenta d’étouffer Amber Heard avec un oreiller.

Et pire, rata ?

%%%

Pirates, justement :

En ce Jour du Partage : Quelle merveilleuse festivité que voici à la gloire de la solidarité des pauvres envers les pauvres.

Ah, qu’il est agréable, sortant de votre Migros, de passer en s’excusant au milieu d’une haie de donneurs à regards suppliants ou mitraillettes, vous tendant apitoyant sachet à remplir illico, faute de souffrir les mille maux de la culpabilité.

Unique manière de supporter l’opprobre organisée: Se demander pourquoi sont-ce donc toujours les plus infortunés que voici priés de partager le peu qu’ils ont ?

Où sont les cornets du partage et qu’y a-t-il dedans, lorsque les patrons et actionnaires Migros et autres se font livrer leurs courses au château ? Ou envoient leurs nuées de majordomes se fournir en délicatesses hors de prix, avec consigne de gérer les budgets au centime près ?

Qui décide que doivent les pauvres se voir entre eux poussés à partager le peu qui leur est laissé ?

Afin que leurs maîtres intouchables encaissant de faramineux bénéfices, et n’en partagent eux que guignolesque fraction !

Qui permet ? Et pour quel personnel profit exagéré, que demeurent dispensées de partage vraiment équitable, en regard des bénéfices accumulés, les industries commerciales, religieuses, culturelles, sociales, financières … ?

Celles qui nous pompent d’emblée liquidités de moult manières et se permettent d’insulter l’intelligence du peuple en le forçant, moralement ou officiellement, à combler et combler toujours leur partage déséquilibré ! Soit prioritairement les pertes et dépenses sur les excédents claniques, réalisés par jeux de pouvoir et d’écritures, abus de position dominante, parasitages salariaux fondamentalement injustifiables. Ceux qui profitent, par surendettement programmé, de la générosité forcée des lésés, au nom de l’aide à apporter ailleurs à plus esclaves encore ou prétendus tels !

Nés d’une bonne intention sont à présent glissants les pavés de l’enfer du partage, sous la houlette de cossus systèmes usuriers, dont la générosité ne vaut en fait pas plus qu’un centime jeté pour prétendue culture.

Mais toujours prompts à aider le pauvre à priver son pareil de part de sa pitance : Afin de la transformer en gras salaires de gestionnaires des divers degrés de la misère imposée.

Et cependant, totalement abruti sous syndrome de Stockholm, bonne part du servile et soumis peuple Confédéré prouvera certainement à nouveau, en ce beau dimanche, que s’il lui était proposé de recevoir individuellement cent millions, pris sur l’indigne magot constitué en douce par ses esclavagistes, une majorité de cette masse laborieuse abusée serait encore capable de refuser si légitime réparation.

Triste est la civilisation ne forçant plus que rachitiques à rassasier tous affamés !

Sous joug …

Ali GNIOMINY

« Loin des opaques eaux de l’art nacré des ports menteurs en réseaux, sortant nager l’esprit léger au cœur sans peur des raies manta »

canal.jpg

« Là, à bord, a beau ramer et méditer sur la bagarre en culottes courtes

entre flics Français et flics Polynésiens à laquelle,

interloqué à l’entrée du Heiva,  il vient d’assister»

scan0014.jpg

P.S. Caméra-photo de prolos brisée en 2006 au champ d’honneur du plus chic golf des Seychelles, et pratiquement toutes photos du tour du monde de 2005 n’ayant jamais été retrouvées, à une époque où les douanes faisaient magiquement disparaître moult CD et autres valeurs des valises interceptées. Demeurent cependant de vagues espoirs de les retrouver, sous quelques mètres cubes de fouillis de réduits où gisent monts de souvenirs en attente de résurrection.

All the posts