05/05/2016

« LASSANT SILLON » !

DEVIS : NIHIL !

Ces travaux durs sur votre cerveau, qui se vautre sûr s’il n’apprécie, et sur vos nerfs aussi, ces travaux si concis, heureusement, vous sont offerts gracieusement :

%%%

C’est scientifiquement prouvé par l’Université d’Oxford : L’amitié est plus efficace contre la douleur que la Morphine !

La Médecine va porter plainte pour concurrence déloyale, contre le dealer Facebook, ayant généré des milliards de pétés à l’amitié !

%%%

Si peu souffrants, sinon de la tête, qu’ils vont jusqu’à se comparer en photos sur Twitter, au dessert auquel ils ressemblent. Imaginez la scène :

Côte-à-côte : Une profiterole – Gérard Depardieu : Une madeleine : Marianne James (pas besoin d’attendre la vie suivante, nous t’aimons, nous) : Une tarte aux amandes – Nabila - Un flan vanille – Line Renaud … Un plum pudding devenu mille-feuilles – Daniel Brélaz … Un vermicelle aux coings – l’Auteur.

%%%

Or : Prenons-en encore de la graine : Un Français réclame 350'000 euros à son employeur accusé d’avoir tenté de le faire mourir d’ennui.

Voyons … : 8 ans = 350'000, soit 30 ans = 1'312'500 … C’est déjà ça à récupérer là, car …

Rébarbatif, certes, que d’être ainsi contraint à se répéter de mille manières différentes, à remettre mille fois sa planche sur les tables … idéologiques … immondes … Alors qu’auteur libéré des soucis sciemment infligés, Justice enfin rendue : Toutes et tous méritent d’évoluer magistralement au fil d’œuvres autrement plus lumineuses encore ! Et cependant … Une fois de plus :

Il n’est ni du devoir ni du ressort de l’Artiste authentique d’avoir à satisfaire au besoin d’ignorants, ou cupides financiers, s’étant substitués aux éclairés mécènes du passé ; Besoin de se faire valoir en désignant ou non l’excellence à transmettre au public.

Il n’est ni convenable ni supportable qu’un producteur d’œuvres, à l’évidence d’importance majeure, demeure esclave de prédateurs culturels. Forcé une vie durant à s’abaisser à solliciter « dans les règles » le plus strict minimum de ce qui lui est dû de Droit Fondamental : Reconnaissance concrète, séquestrée en main de castes prévaricatrices privant leurs contemporains d’exceptionnels bienfaits, de concepts hors-pair et de sensées solutions apportées, ceci en dépouillant l’Artiste de moyens et temps de création, par officiel racket au bénéfice d’us obsolètes et primitives coutumes délétères.

Halte aux traîtres à l’humanité, vendant des gros morceaux de l’Art au cochon de payeur, en soustrayant auparavant à usage caché Ses plus fines tranches !

Qui ose encore se targuer d’usage humain des ressources au service de l’ensemble ? Qui vit de l’abject parasitage d’une rare source de bonheur à l’usage de la communauté ? Quels responsables de quels lobbies sans alibi ont pour lubie, émerveillement, de nuire pareillement aux Lettres et à la Science ? Quels êtres à conscience si simpliste sont donc mes esclavagistes ?

%%%

Toute ressemblance avec une transition fortuite reste aux risques et périls de qui la considère de telle manière :

PRIÈRE EN PRESSE ET … Avant-hier :

JOURNÉE DES LIBERTÉS DE LA COMPRESSE !

 

Ô toi, jeune et naïf journaliste d’aujourd’hui, entends le témoignage de ton aîné, qui jadis osa froisser tout-puissant local, avant que de souffrir des décennies d’esclavage économique et culturel par ostracisme, mépris et ruine organisée !

Gare ! Gare au courroux fabriqué, si d’aventure tu t’étonnes que de si prestigieux postes ne reviennent plutôt à des sommités, construites sur de raisonnables, solides, durables, réalistes bases convictionnelles !

Ta vie sera minée, agitée au possible, étiquetée dépendante à exploiter sans bruit. Tes efforts surhumains n’y feront rien ! Tant que dominera tel clan de vendeurs d’extase face aux plantes vertes : Tu seras condamné à stresser à outrance, devoir ravaler ta légitime laïcité sous les assauts continus d’ignorance répandue : Par de pressés, speedés gourous de l’artificielle Sélection, finissant par te donner mauvaise mine !

Gare ! Méfie-toi ! N’y touche jamais : Mettan fait ta mine !

%%%

Vous noterez, Monsieur, l’absence de toute rancœur, insulte ou vulgarité. Bien au contraire, jaillit un flot de sympathie et de bons conseils pour vous, et ceux qui pareillement sont victimes-nées sous dérapages conceptuels. Ouvrez-vous bientôt à ce qui tranche avec les normes habituelles ayant plongé le monde dans le désastre actuel : N’ayez crainte : La force est en vous, là, Mettan.

%%%

Vous priant de pardonner derechef cette cavalière et vacharde transition :

Noblesse, toujours : « Ruby » devient Reine Valaisanne ! Génisse de combat particulièrement résistante, entraînée par les incessants cris de son propriétaire, Jean Moulin !

D’avoir « Ruby » sur l’ongle ?

%%%

Siné, canon, a tiré son dernier boulet rouge. Adieu Siné, cure le néant morveux.

%%%

Et encore dans les mauvaises nouvelles : Harvard est formelle : L’ADN préhistorique des Européens prouve que nous sommes Belges. Ô abomination !

L’on ne sait rien y faire, il s’agira de remplacer le Guillaume-Tell d’Altdorf par le Manneken Pis, d’avoir assez la frite pour goûter aux moules avant la bière, une fois. De mieux colmater la sécurité de nos aéroports à la colle de gouvernement absent. Trouver plein de fumeuses blagues à t’abasourdir !

Un seul avantage, cependant : En hommage à feu notre frère de sang Grand Jacques, mon voisin de jadis à Cointrin, pas loin de chez l’Eugène : Les Transports Publics Genevois seront forcés à rétablir la ligne Belgo-Servettienne du tram 33 !

Afin de rendre à ses Arts toute théorie du complot qui oserait affirmer qu’il s’agissait de la ligne 33 de Bruxelles, allant de Watermael Boitsfort à Anderlecht, au long de laquelle l’on pouvait effectivement aussi manger des frites chez un certain Eugène. En fait, Brel, las, se dégonfla-t-il, n’osant apporter plus de poids à ses précisions ?

Déjà qu’à Bruxelles, contrairement à Genève, aucune Place n’est dédiée à Madeleine ! Pire, suprême  blasphème belge : Ni Brel ni Proust ne sauraient le tolérer : La seule place située à Bruxelles au bout de la rue de la Madeleine s’appelle le Square de la Putterie !

Enfin: ce ne serait rien que d’être Belges. Mais descendants de Belges … Quel cadeau. Merci la Science. La prochaine fois que tu découvres un pareil maelstrom à étudier n’en souffle maux, ou alors on tance !

%%%

Allez. Vous l'aurez constaté: L’auteur n’a pas trop la forme. En l’un de ces jours où tout va presque comme sur des roulettes dès le lever. À tel point que votre bon Roi-Député du Parti Railleur saute sur la première personne :

Grand burlesque, hier matin. Le son excessivement aigu du portable-réveil retentit. Étrangement loin. Je jaillis du lit, fonce à sa recherche. Tâtonnements incessants, tout en réalisant qu’a eu lieu l’une de mes légendaires crises de somnambulisme naturiste. Soit : Mais jusqu’où suis-je donc allé téléphoner à qui pourquoi cette nuit ?

À l’ouïe, finalement je retrouve l’objet dans la salle de bains. Relatif soulagement d’être hypothétiquement resté cette fois-ci dans l’appartement. Et crainte récurrente face à l’insaisissable, à l’idée de mes possibles promenades nocturnes dans le quartier et le plus simple appareil, passées ou à venir. Et au risque d’être un jour (chaque nuit) condamné à me tortiller en cette douce camisole de force nommée pyjama.

Bref : Une bonne douche et c’est parti. Consultation d’ophtalmologie, il s’agit de sentir bon, parfum de circonstance. Ce sera « Terre d’Hermès » (et mille balles pour la pub attendus).

En partant, autant descendre la poubelle. J’ouvre le container, lance le sac … et mon trousseau de clés avec !

Réveil pareillement aigu pour le voisinage !

À l’instar de la tartine tombant invariablement du côté de la confiture, dont plusieurs saveurs finissent invariablement par tartiner le container, les clés descendent, en un délicat cliquetis, jusque tout au glauque fond.

Ne reste plus qu’à ressortir sac après sac, se hisser sur quelques-uns de ceux-ci, éviter de basculer, et récupérer péniblement le trousseau.

L’horreur, en bien des lieux. Mais un bon dieu des déchets a si stylé les voisins, qu’aucune souillure n’en résulte. L’on eût déjeuné en ce container et sur ses sacs, si nous en eussions eu le temps ! Aucune tache ! Pas même une vieille phrase très collante, contenant affreusement un « on » et un « nous », mais sonnant et trébuchant généralement si bien ….

Puis, fleurant toujours majoritairement «  Terre d’Hermès » (2 tickets, 2), je m’en vais allègrement courir ridiculement après mon étui de lunettes Kress, (10'000.-) traversant tout le tram freinant. Mais …

À bien y songer, s’agissait-il vraiment de «  Terre d’Hermès » (3) ou plutôt de l’une de mes sublimes fragrances exotiques d’O Boticario, Styletto, Egeo, Quazar, Uomini, … excellents et relativement chers parfums brésiliens, régulièrement reçus pour bons services rendus. (Laissés en bloc, pour la pub, à 100 reals, attendu que l’on ne doit jamais profiter de quelqu’un de ruiné par corrompus).

%%%

Ruines décadentes, encore : Un prêtre, notoire violeur d’enfants depuis de nombreuses années, est finalement dénoncé par sa hiérarchie.

Ce qu’il y a de terrible, avec ce que l’Église a conservé de l’époque de la décadence de l’Empire Romain, c’est que le temps a déformé le principe de base appliqué par tous les tyrans pour apaiser le peuple.

Interprétée à la manière catholique, l’exigence bien connue devient : « Du pain et des jeunes ».

Stop ! …

Ali GNIOMINY

« Regard à mer »

IMG_1636.JPG

« À banc donné »

ban.jpg

« Bon prince, dûment tournant le dos à la plèbe des bas-fonds de Rocher »

mon2.jpg

Les commentaires sont fermés.