27/04/2016

SÛR, VOLÉS ! MAIS, OÙ À TERRE RIRE ?

Ici : À se demander comment survivent les auteurs Romands ?

Au moyen de textes traversant les époques ! Pour un sur un million de ces artistes, que l’ignorance contemporaine de la technocratie littéraire a fait crever !

&&&

À l’opposé : les plus sincères remerciements du bon Roi-Député du Parti Railleur au Cercle de la Pléiade, et Éditions Gallimard, pour le sympathique et encourageant courrier reçu ce jour.

Démontrant ainsi, au sommet de la Littérature, une exemplaire vivacité d’esprit dont manquent si cruellement nos locales momies d’infamies d’académies. Et autres fanas dénicheurs de mécénat tricheur.

Un seul bémol à relever, si le permettent vos Immortalités : Pages 135-136, juste une regrettable omission d’inclure un essentiel créateur d’œuvres Majeures, entre Ronsard et Rousseau !

Cet incommensurable Poète qui, délivré du carcan financier de traditionnelle crétinerie ambiante, sait retranscrire les plus sublimes aspirations et authentiques beautés de l’âme humaine, aussi puissamment qu’il se doit de ne choyer, de rudoyer, les allants garnements de gouvernements allant se noyer !

Bien respectueusement, en l’attente de dite rectification, l’assurance de la considération de tel humble serviteur de l’Excellence.

&&&

Ignorant totalement ce qu’est la panne d’inspiration. Pas comme :

Jeremy Clarkson, spécialiste des shows automobile au Royaume-Uni, et des jeux de mots anglais pour titres de ses émissions, qui planche depuis des lustres sans rien trouver de bien pour le show prévu pour l’automne ! les mots « Top » ou « Gear » sont déjà déposés ! « Top » demeurant réservé à l’expression fédérale suisse « ça va Tip-Top » et « Gear » déposé pour l’injonction politique « Gear : Eh, fléchis ! »

Mais : Que ce peu triste Sir intitule donc son émission dans la langue des mangeurs de grenouilles, et le problème est réglé : « Casse-cou : Ouille » !

Ou : Vu que le show sera proche de Noël, il convient de savoir si fut déjà déposé « Gear Land » ?

« Non non, merci Jeremy, pas de pudding au hareng à la menthe pour moi. Un seul service à demander, de la part d’un grand amateur de smog politique helvétique : Parmi vos adorateurs de gros tubes, vous avez le noble cousin d’un périlleux politicien de chez nous : Ralf Andrey Baettig.

Aussi : Saluez donc Lord Ralf A. Baettig ! »

&&&

En attendant, ne le répétez pas trop, mais le spectre du Krach en Chine s’agite furieusement. Plus d’un robot investisseur sur deux a le cafard informatique et s’apprête à tout vendre.

Et, avec la fortune sauvée à vil prix, à faire du rendement en achetant … ??? Quoi ???

Une unique option permettant de se racheter utilement, enfin : Du Solide, de l’Objectif et Concret, dépourvu de promesses foireuses :

Les impayables préceptes totalement gratuits de l’éclairé Roi-Député du Parti-Railleur d’Extrême-centre-gauche philosophique !

… Et multiples produits dérivés …

&&&

Que la Finance, principalement au service de la Culture, se rachète une bonne conduite. Ailleurs qu’à l’auto-école de la Servette. Où des cours illégaux furent prodigués à 10'000 détenteurs de permis possiblement invalidés.

Sympathique surprise pour les anciens élèves-conducteurs ayant brillamment obtenu leur bleu. Ah, la M…. ! Le choix pour eux est évident : Ces conducteurs Genevois, plutôt que de devoir passer à nouveau l’examen, alors qu’ils n’ont jamais circulé comme des Français, feront comme ces derniers : Descendront à Marseille s’acheter leur permis en règle !

Non. C’est vraiment pas gentil, ça. La prochaine fois qu’il est question de bagnoles, les Français seront remplacés par les femmes au volant. Soyons juste.

&&&

Et n’oublions le formidable hommage dû à Messieurs Jean-Pierre Brazs et Jacques Siron, ayant fondé le presque prestigieux Institut International de Gravatologie. Où ces savants dispensent de fondamentales consultations gravatolexicologiques.

Et sont en quête de l’Essence Absolue du Parfait Gravat. Si singulier débris des brillantes entités caillouteuses enviées, parsemant le sacré Chemin vers le Suprême Gravier Premier.

Grave accent est mis sur la recherche du gras valorisé fluide suintant de tout gravat compressé. Que longtemps l’on dénigra, va-nu-pieds, pour quelques cloques dont le gravat se moque. Gloire au Gravat brut ici !

&&&

Dans la même veine : C’est si mignon, ces tout petits canards locaux, qui glissent sur de vaseuses enquêtes et statistiques, quant à la votation du 5 juin ! Tentent d’arroser le couillon d’électeur de titres impressionnants, genre : « Si le peuple votait aujourd’hui, ce serait 5 X OUI ! »

Et lendemain, plumes toujours sèches, un vilain caneton se fend d’un minuscule rectificatif de coin de page : « Erratum : Ce serait 4 X OUI et 1 X NON ! »

Puis, au fil de l’obscénité, tout au creux des vagues les plus houleuses, le bouffon populaire découvre le glauque reflet de plus sérieuses prévisions. S’approchant davantage du 5 X NON que de l’inverse, si largement déversée.

&&&

Politique, encore. En appart ! Eh !

Allons-nous laisser cet infirmier dormir dans sa voiture et continuer sa grève de la faim, face à l’EMS qui l’a licencié du fait qu’il a plus de 50 ans, donc coûte cher ?

Un brin de logique jurisprudentielle ne sera point de trop : Vu qu’il est trop vieux pour travailler en cet EMS, que cet établissement soit condamné à l’accueillir gratuitement comme résidant jusqu’à la fin de ses jours. De quoi refroidir les ardeurs de moult Directeurs gérontophobes.

&&&

Pithécanthropes, toujours :

J’Addor la réponse du dur de dur représentant de la maladroite Droite Valaisanne : À la question qu’il conviendra absolument de voter : Les Partis doivent-ils ouvrir leurs comptes ?

« Parlons plutôt de la sphère privée ! »

Quel plus parfait exemple ? Du fait que, pour la secte politique suisse traitreusement majoritaire : « La protection de la sphère publique s’arrête là où elle pourrait empiéter sur les notoires malversations de la sphère privée, lançant de régulières OPA sur les élections ! »

Sœurs et frères de Centre et de Gauche, cessons de nous inquiéter : Les « Panama’s Papers » ne commencent qu’à présent d’affiner le plateau droit de la balance politique, afin de l’équilibrer une bonne fois pour toutes.

&&&

Tiens, demeurés, justement :

Les fromages Emmental et Gruyère ont 7'000 ans, ou pas loin de ça !

Les archéologues en ont déniché la preuve, se glissant au fond de trous de souris. Ainsi, l’on commence bien mieux à saisir pourquoi ces fromages puent et sont tout troués.

Et, d’autre part, notre adorée nation mal gérée offre six tablettes de chocolat aux astronautes de la station spatiale internationale !

Puis un budget phénoménal est prévu, (c’est toujours extrêmement dispendieux) pour l’envoi par une prochaine navette d’un dentiste !

&&&

L’on terminera l’œuvre d’anthologie du jour par un splendide sourire décalcifié aux fluorures !

Devant émission scientifique traitant des ravages des produits à base de fluor, dont fut officiellement bombardée notre enfance ; Baignant dans le chlore en toute amiantée innocence de piscines à radon, raclant les fonds de teflon, jouant aux billes de thermomètre brisé entre les tuyaux de plomb, pas loin des caches militaires de gaz de 14-18.

Ô les douceurs d’une enfance constitutionnellement protégée par compétent État ! Ô les joyeuses conséquences sur les cibles sans « science », cobayes sur qui l’on veille en silence ! …

Gars zélés et gazelles à l’ère geek …

Ali GNIOMINY

Oncques ne demeurons par trop gavés de sirop d’humilité ! Inepte concept larvé servant à dominer, miner servants dépités et les parasiter.

 « Jadis chez Dali : Je suis grand, beau, fort, doué, intelligent … Tout ce qui vous emmerde. Mais, déjà, il paraît formellement interdit de me le faire comprendre. »

dali3.jpg

Enfin, ça l'on s'en fout, trop occupés à pâle expo ...

Les commentaires sont fermés.