20/04/2016

FRANC SOIS !

Enfin un peu de justice et de traitement égalitaire ! Avec tout ce que son Patron accueille actuellement comme chrétiens d’Afrique et du Moyen-Orient, il était temps que le pape des infidèles recueille quelques musulmans au Vatican.

&&&

Autres nouvelles peu catholiques :

Seulement quatre incendies de suite à la Brévine !

Si les autorités pensent que c’est avec ça qu’il parviendront à réchauffer la Sibérie de la Suisse …

Certes, le Boogg de Zurich a brûlé 43 minutes avant d’exploser, ce qui annonce un été pourri. Mais de là à vérifier par quatre fois si le résultat sera le même …

Il faut dire qu’à Zurich, il pleuvait énormément lors de la mise à feu. Mais ça ne change rien pour la vérification. S’il fallait attendre un jour de soleil à la Brévine, ça prendrait des années. Et, pendant ce temps la population dépérirait en ses igloos, privée de chasse au phoque et au féroce ours bernois blanchi.

Allons. Un peu de compassion, et de respect envers le plus beau des trous du cul du monde. Pas de raison de rester en froid.

D'ailleurs, il est certain que les LaBréviniens et iennes peuvent faire montre de réelle intelligence. Il leur suffira, alentours, d’escalader un jour le Crêt du Cervelet.

&&&

Oh. Si l’on n’ose même plus se chatouiller entre frères … J’ai toujours peine à l’avouer, mais je viens de pas loin, dans le désert glacé … que des congères …

Là où le Cornet vannes nie ! Bernant vos temps, pairs ramant …

&&&

Que voulez-vous y faire ? Telles sont les lois de l’amour-haine. Car, si l’amour mène au 7ème ciel, donne des ailes, alors pourquoi est-ce que ça finit presque toujours par faire très mal, après être tombé amoureux ?

&&&

Permettez qu’en aparté votre bon Roi-Député du Parti Railleur se dise une fois de plus que, décidément, s’il n’y en a pas un qui l’a déjà trouvée avant l’auteur, celle-là, c’est que tous ces incompétents humoristes mériteraient de devoir habiter à la Brévine. Privés de peau de vache.

&&&

À part ça, constatez vous-même : De plus en plus de personnes renoncent à une ligne de téléphone fixe.

Voyez : Même ce cher Jean-Louis, dont l’ex quitta le prestigieux studio du Var pour venir se réfugier durant neuf mois dans mes bras et sur les cordes de ma guitare : Aubert revient, en se présentant au prochain Paléo festival avec son groupe rebaptisé : Les Insus ! Portables, donc.

Navré, oui : C’était un peu téléphoné.

&&&

La Fribourgeoise Lauriane Sallin, Miss Suisse, soutient l’Energy Challenge et ne mange que local ! Bravo ! Sûr que dans deux ans elle décrochera le titre de Miss Obèse, à force d’engloutir meringues et double-crème de Gruyères.

En attendant, elle est révoltée de constater que dans un logement occupé par une seule personne, les lampes restent allumées dans plusieurs chambres. Sans doute que l’université de Moléson-Dessous a omis de lui apprendre qu’il semble que d’éteindre et de rallumer dépense plus d’énergie que de laisser allumé durant plusieurs heures. Mais bon, peu importe, de toute manière rares sont les Fribourgeois ayant la lumière à tous les étages.

Aïe, La Brévine, le Cornet, Fribourg … ça en fait des coins à éviter, maintenant. Mais, par profonde sympathie avec les Valaisans, une fois n’est pas coutume, et pour oser y retourner, il convient de ne pas trop relever l’horrible jeu de mots de certains quotidiens, au sujet du tragique décès de la jeune championne du monde de freeride. Dont la disparition déclenche une avalanche   de condoléances !

Paix à l'âme de notre étoile des neiges, et courage à ses proches.

&&&

Pentes glissantes, encore :

Une infirmière de plus, de l’asile d’aliénés genevois, est poignardée par un malade. La sécurité des soignants face aux déments est remise en cause. Alors que le "Je n'ai vos mains, formations" nous annonce le terrible papy-boom des vieillards toxicos-alcoolos-malades-mentaux en progression fulgurante. Dès qu'ils cessent de pouvoir voter extrême-droite.

L'horreur! Déjà que ce type de personnel médical est perpétuellement poignardé dans le dos par les fous l’exploitant … Pour preuve :

Anecdote très récente et comme toujours absolument authentique :

Une connaissance travaille depuis plus de vingt ans en contact avec des personnes démentifiées. Ce soignant et plus a déjà de nombreuses fois été blessé, plus ou moins légèrement, par des réactions imprévisibles de patients agités. Sans jamais s’en plaindre ni déclarer le cas, excepté quand un aliéné lui attrape et casse les lunettes.

L’an passé, il aperçoit une malade déambulant et prête à heurter le marche-pied d’une chaise roulante, sur laquelle est assis un autre patient. Ce qui la fera immanquablement chuter.

Notre soignant, en un réflexe, estime que d’où il est il n’a que le temps d’essayer de déplacer le fauteuil roulant. Bras tendus il tente de soulever l’équivalent de 140-150 kg, ressent une vive douleur, parvient à empêcher quand-même la chute de la dame. Et continue de travailler. Le personnel manque, la période est extrêmement chargée. Les jours suivants, il ose avouer à sa Cheffe avoir de plus en plus mal à l’épaule … mais, en ces circonstances il faut résister …

Une dizaine de jours après, n’en pouvant plus, il finit par se rendre chez son médecin. Les examens sont formels : Deux tendons accidentés sont déchirés. Deux praticiens déclarent formellement un cas accident.

Près d’une année passe, où le soignant-patient travaille comme un dingue sous puissants analgésiques, bénéficie d’un nombre incalculable de séances de physio, en dehors de ses interminables horaires. Mais il semble qu’il ne récupérera jamais plus son bras comme avant l’accident.

Et c’est alors que l’assurance-accident de son employeur, ayant pigeons sur rue à Genève, appelons-là la M., refuse de couvrir son cas.

Estimant qu’il ne s’agit pas d’un accident, mais de dégénérescence des tendons. L’accidenté s’adresse alors et avance les frais au Service juridique de l’Apas, qui fait recours. Le sinistre est à nouveau jugé, et arrive la confirmation du tribunal. Plus de 10 pages extrêmement détaillées, où la petite bête est recherchée pour chaque minuscule variation de description du lésé ou de son avocat en l’espace de près d’un an. D’autres cas de jurisprudence en la matière sont cités, comme celui d’un infirmier blessé aussi par l’intention de soulever trop de poids, dont le cas est également considéré comme: Maladie !

En résumé, notre malheureux soignant sans prime de risques, pense ne pas recourir à cette simagrée de justice, payer et payer de sa personne encore et le 10% dû pour soins lors de maladie ... renonce à recourir, faute fabriquée de moyens.

Vu sa constitution d’employé que le Tribunal a estimé énergique, et le fait qu’il surveille depuis plus de deux décennies des patients susceptibles de tomber, il devait pouvoir se préparer à soulever dans l’urgence 140kg. Il n’y a là aucun élément extraordinaire qui puisse être considéré comme accidentel …

Voilà. Ceci dit au cas où vous seriez un employeur gérant des centaines ou plus de salariés, et respectueux de ceux-ci, et que vous envisageriez de dénoncer le contrat passé avec une assurance-accident pour en contracter une autre, vous voici accidentellement prévenus.

Et changez aussi en priorité de canton. Soit de Tribunal !

En attendant : DÉFENSE CORRECTE ET PRIME DE RISQUES OBLIGATOIRE ! POUR TOUT LE PERSONNEL EN CONTACT AVEC DES DÉMENTS  ! Soit avec le Tout-Genève ...

Hormis le Tout-La-Brévine. (J’y pense aller bientôt courir le lièvre blanc, et être oint, oint par ses huiles d’otaries, qui se taillèrent hier la part du lion d’amers d’alors).

&&&

Non mais : Il hèle heurts ? Minute, minute !

La seconde et dernière partie du billet du jour est bien plus douce, voyez :

Cet oiseau dupe à radis, admirant la droiture du palais fédéral …

Ali GNIOMINY

DSC_0913.JPG

En lequel il rêve, comme tous les vilains oiseaux, de se construire son nid douillet :

DSC_6583.jpg

Pour échapper au regard perçant du plus majestueux des faux cons.

DSC_1228.JPG

Commentaires

Merci à vous, pour tous ces récurrents : "Immense!", "Fabuleux", "Excellent", "Génial", "Tellement vrai!", "Délicieux", "Continue", "lance-toi carrément en politique et fais-les ch... un max!",

Preuve que la kyrielle des non corrompus m'aime; ça l'on ne saurait en douter!

Écrit par : Aimé Prisé | 20/04/2016

Les commentaires sont fermés.