« 2016-02 | Page d'accueil | 2016-04 »

29/03/2016

TEMPÈRE RATURES, AIMÉ(E) T’ES HAUT !

Laid lundi de Pâques, fleurant reprise de dessous la bise, et mouillé glas de frimas reniés du climat printanier.

Bien moche lundi d’après les cloches, pour qui sans cesse reste chocolat. À toujours déguster. Tant que tous grands enfants n’auront ouvert les œufs !

Mais, joie : Repoussent les fleurs bleues, sur le dos du pays où sont ouïs les plus beaux gazouillis. C’est l’essentiel.

Glorifions plutôt le renouveau alentours en fonction, apprécions, pour exemple :

La fine stratégie des HUG (Hôpitaux Universellement Généreux) dans le but d’éviter les demandes d’augmentation !

Peu de subordonnés, durant de longues années, réussirent à réclamer un entretien, avec le Directeur des Ressources Humaines-en-Chef. Car il fallait parvenir, suite à des décennies de cours de diction, à arriver à demander de voir Monsieur HERTZSCHUCH.

Et à présent, il est un peu plus aisé de souhaiter rencontrer Madame SCHWESINGER. Facile, il suffit de penser Freysinger avec CH devant.

Ô pardon. Typique vilaine pointe d’humour des placés.

Non, sincèrement, soit bienvenue l’évidente ouverture d’esprit de Madame Claudia (qui tient à ce qu’on l’appelle par son prénom) à bord de l’immense navire hospitalier. Et qu’évolue, toutes voiles avant, mise à la page, l’adéquate utilisation des talents et ressources au service de l’ensemble de l’équipage !

Staff point trop en rage, mais jamais loin de la mutinerie si, par persistance d’incurie passée, demeurant pareillement maltraité. Voyant son salaire net impunément baisser depuis quelques années. Déjà que révolté par les hold-up successifs sur la Caisse de pension de l’État, dont les assurés (de force) actifs, trompés déjà par trois fois, contribuent à la recapitalisation, après pertes des plus douteuses sans faute aucune de ces lésés : En travaillant deux ans de plus et avec, pour l’heure, 12% de rente en moins que celle des non discriminés pensionnaires actuels.

Lors qu’une certaine Droite qui se vautre, très maladroite, envisage à tort encore d’autres parasitages.

Il convient, face aux médusés, d’éviter soigneusement toutes vagues bousculant plus encore le radeau. Croyez-en un vieux loup de pair.

Enfin : Charisme partagé, respect, compréhension, action concrète favorable, humour et bon-sens vaincront l’assèchement des choix obsolètes, de placement de ressources en adéquation avec toutes qualités, expertises durablement démontrées par qui de droit. Même de gauche. À principes si aisément, si impunément caviardés.

Par conséquent. Vive le printemps rénovateur ! Merci à la Nature, voire au(x) dieu(x) tirant les ficelles de tant de disparates conditions de vie, de renouveler ainsi les jolies fleurettes ! Et que s’élèvent et croissent les bluettes et corps beaux, parsemant pour toujours le plancher des bravaches.

&&&

Presque autre chose à présent: Parlant de coquettes demoiselles, justement : Votre chérie retire souvent son vernis à ongle et aime se blanchir les cheveux ? A besoin de ses produits ? Et vous demande de passer également à la quincaillerie chercher le matériel pour la réfection de la cabane du jardin ?

Aucun problème, vous vous rendez (non non, pas encore), vous allez chez le droguiste du coin et, pour en avoir pour le mois, vous lui achetez 150 litres d’acétone et 30 litres d’eau oxygénée, puis vous passez prendre quelques kilos de clous et de boulons, et rentrez bricoler au jardin pendant que Madame se fait blonde et retire son vernis. Tout en lavant sa burqa.

Bien évidemment, quelques fâcheux prétendront que c’est exactement l’équivalent de ce qu’il faut, pour fabriquer l’une des bombes ayant tué à Paris et Bruxelles. Mais, si l’on ne peut plus même se fournir en énormes quantités, et en toute liberté, de telles criminelles saloperies potentielles, sans subir de sérieux contrôle, où va-t-on ? Et de quoi vivront les labos corrompus vendant librement ces produits à n’importe qui ?

Et puis, même si un seul de ces fous furieux souhaitant se la péter n’attire l’attention, en achetant dans 150 commerces un litre d’acétone … Un questionnaire de l’acheteur ne serait-il pas souhaitable ?

Certes, inutile de munir pour autant les quincaillers d’un appareil de prise d’empreintes, pour la vente de chaque clou ou boulons. Mais l’idée reste à disséquer.

&&&

Et en attendant : Notre désopilant autant que pieux président Schneider-Amen a remercié le pape « Pour sa forte contribution de baiser notre monde ».

Dommage qu’il n’ait profité de féliciter le Saint-Père, de contribuer aussi à ce que ses ouailles cessent de baiser des enfants.

&&&

Autres mœurs pas meilleures : Le Sénat américain est en ébullition à la perspective du rachat de l’entreprise suisse Syngenta par les Chinois, et il demande d’examiner les effets sur la sécurité nationale.

En Suisse, aucun problème à signaler à l’horizon. Les wagons Syngenta persistent quotidiennement à jouer avec l’extermination, entre autre, de la population Genevoise. Et avec les Chinois ça continuera ainsi pour quelques siècles.

D’autant plus qu’avec le prix qu’ils nous feront pour l’eau de leurs barrages et l’énergie de leurs centrales atomiques en Suisse, il n’y aura pas intérêt à rouspéter, ou ce sera la coupure pure et simple des courants aquatique et électrique.

Et la mesure des flots de wagons passant sous notre nez se comptera, alors, en niveaux Bopal et en degrés Seveso. Il n’y a donc aucune atteinte ou presque à la sécurité nationale américaine. Aucun souci à se faire.

&&&

Ah, le mignon mardi! Fleurissant esseulé le trottoir de la Rue Prévost-Martin : Un présentoir sur lequel se trouve l’Initiative à signer « Pour le remboursement des frais dentaires ».

La première feuille est remplie, la pluie menace. Bigre, n’y a-t-il donc personne qui soit capable de se mouiller pour sauver cette abandonnée Initiative, du risque de tomber bien vite à l’eau ? Que nenni. Ânes, mes frères Ânes, ne voyant rien venir, j’hésitai à tenter de protéger la précieuse page pleine, en l’adressant déjà directement à qui de droit. Mais suis si gauche qu’ai soudain craint de l’abîmer. L’Initiative, pas qui de droit, qui m’ignore un peu trop.

Or, pressé de vaquer … me contentai de remplir la première ligne de la seconde page, et laissai aux cieux le soin de protéger et choyer l’esseulé présentoir du trottoir « Pour le remboursement des frais dentaires ».

Certes, il en coûte aux meilleurs Innitiants de faire le piquet à longueur de journée, à glaner quelques signatures, ô que je les comprends et félicite pour l’excellente idée. Que de laisser seules les Initiatives se présenter aux signataires.

Un peu comme un fantasme de grande urne toute ouverte pour soi seul(e), décidant oui ou dictant non, sans nulle âme alentours pour tenter d’influencer  la signature. Dommage, cependant, pour faille, qu’il faille sans doute pour autant mobiliser quelques dizaines d’agents, afin de visionner les nombreux filmages en direct des présentoirs sur les trottoirs, et du comportement des signataires ou non … Tentative, finalement, possiblement contre-productive!?

Bref, n’empêche que, de rencontrer une Initiative si seule ne peut s’expliquer que par un unique motif : L’abus de peur du dentiste.

Surmontez-là! Allez confronter vos peurs de la solitude crue et du bourreau de dents, allez vite devant le Denner signer cette malheureuse !

Puis appréciez l’après vision. Quand assurément l’atmosphère de la sphère des affaires souveraine devient plus saine et moins hautaine. Qu’aucune dent n’a plus à rayer les Parquets. Que la glace brisée fait place à la risée à l’encontre d’assurances qui ne firent rire mais montre de simpliste inconscience égoïste, niant l’importance des dents, délurées Directions sans correction jusqu’alors, n’aidant donc, sans s’en vanter, à l’effort de santé de l’assuré.

Bref: Les beaux temps pointent. Donc gare à ne se piquer ! …

Ali GNIOMINY

Respectons toujours autant l’égout et les douleurs !?

mer.jpg

et l’Allégorie printanière de l’indécision féminine ayant failli sauver Adam :

pom.jpg

Mais n’ayons crainte, en vérité: Ils sont venus, ils sont là en permanence, à travers les époques : Mulder et Scully ! Pour mieux encore vous endormir instantanément :

skull.jpg

25/03/2016

PÂQUES … À NULLARDS !

Or donc, pour Pâques, Bobigny, dans la région parisienne, offre un réel spectacle désopilant sur le Net : Cliquez sur l’omniprésent point G et découvrez :

L’histoire du Malien Adama Fanta Sangaré, chaud lapin vivant à Bobigny avec ses quatre épouses, dont l’une en l’attente du 47ème enfant du quintouple ; Adama et famille touchant, net d’impôt, logés, blanchis, nourris, plus de 10'000 euros par mois d’allocations et autres appuis, dont pour exemple 18'327 euros pour la rentrée scolaire de la majorité de la ribambelle en 2015.

Sachez, au passage, qu’ici l’humour fait loi ! Qui est si nécessaire, si indispensable, qu’il lui arrive même, parfois, de s’imposer à l’opposé des convictions politiques de son auteur.

Aussi : Souhaitons que ce pas si crétin lapin, sachant si bien jouer avec ses petits œufs, ne soit trop cloche pour manquer le coche, quand en Suisse sera instauré le revenu minimal pour tous de CHF-2’500.-

Il sera certainement assez Malien pour émigrer ici, et parvenir à bénéficier facilement du regroupement familial, avec le poids de CHF -127'500.- par mois, soit CHF-1'530'000.- par an.

De quoi opérer un léger rallongement de la limousine, pour la promenade familiale « vendredicale » où toute la tribu se recueille et se repose sans doute de sa semaine de mendicité ; Et d’avoir à se passer le sel à table, ou à passer six heures à attendre quand c’est, comme toujours, « occupé ». Puis part à la découverte de nos beaux pays d’accueil.

Bravo, ça c’est du civisme et du Droit de l’Homme de première classe, entre tous les individus pareillement traités. En tout cas, nous espérons vivement, pour fêter avec notre plus conséquente contribution, que le sympathique quintet de parents puisse très bientôt atteindre les 50 rejetons. D’ailleurs, tout laisse à penser que leurs incessantes prières seront exaucées : le 47ème à venir pourrait bien être … des quadruplés.

&&&

Ah, la naissance que Dieu veut, son joyeux renouveau ! Et à l’inverse : Oh, la bien triste fin de vie que ce Dieu veut, de tant de braves gens !

En aparté : De tout cœur, sincèrement, avec la Belgique réunie ! et l’Europe n’ayant toujours pas réalisé qu’en temps de guerre, le sort des traîtres et pires criminels ennemis est le peloton d’exécution !

Profondément affligé par les évènements actuels, mon réconfort est de me dire que, parmi nos amis Belges épuisés après tout ça, peu d’entre eux se lanceront dimanche pour la traditionnelle recherche tous azimuts, en vue de savoir une fois où a bien pu passer l’heure d’hiver, perdue durant la nuit.

Jamais sinistrose n’entamera la belle belgitude. Même si sévèrement fritée. Son Mannechen pissera toujours si fièrement sur toutes ordurières idéologies.

&&&

D’autre part, pour revenir aux choses de la vie et d’après : Preuve est faite que certaines morts sont plus précieuses que d’autres ! Assurément !

En attestent nos boiteux canards, annonçant dernièrement : « Roger Agnelli, ex-président de Vale, etc, sa famille et leur pilote ont été tués dans le crash de leur avion contre un immeuble de Sao Paulo ». Point c’est tout.

L’on compatit pour ces très importantes victimes. Mais, pour ce qui est de l’immeuble de Sao Paulo et de ses habitants, c’est presque pareil au 11 septembre 2001 : On ne va quand même pas émouvoir le public avec des infos sur des bâtiments endommagés et leurs blessés ou disparus, quand l’une ou l’autre célébrité locale a perdu la vie dans l’avion percuteur !

&&&

Et voyez, combien certaines morts coûtent plus que d’autres : Une Italienne a payé 13'000.- pour son suicide assisté au Tessin, grâce à l’aide de l’Association Liberty Life. Association n’ayant pas reçu l’autorisation communale d’exercer son funeste travail. Liberty Life, sera vraisemblablement condamnée à ressusciter la patiente illégalement tuée.

Mais, franchement, payer 13'000.- pour ça, quand on habite en Italie ? Alors qu’il serait si facile d’arriver gratuitement au même but sans débourser un sou, en chatouillant un peu trop la banque du Vatican. Par ailleurs pratiquement à sec, dit-on, suite aux nombreuses condamnations pour fraude et autres détournements, ayant claqué le fruit du racket des plus infortunés.

Cette banque, aux agissements notoirement peu catholiques, se voit sous peu dans l’obligation de se séparer de tout ce que l’Église a accumulé de trop.

Donc, si vous êtes intéressé(e), dépêchez-vous, il n’y en aura pas pour tout le monde : Le Vatican s’apprête à négocier à bas prix ce qu’il a en surplus, soit VENDRE DIX SAINTS …

Ali GNIOMINY

Épuisante, décidément, que la bêtise humaine, mieux vaut parfois prendre un chouia de recul … un peu plus loin :

DSC_5785.JPG

DSC_5796.JPG

DSC_5862.JPG

DSC_5985.JPG

22/03/2016

ÉPÎTRE AUX VITRES ET AU FUN ÊTRE

Que se disent donc nos fenêtres épuisées, remisées

Sans pardon ; Par des pitres glacés remplacées

Pour des vitres prisées, favorisées ?

Que se crissent en douceur

Ces vieux cadres rêvasseurs

Que dévissent ladres transgresseurs

Pour magot sûr de fagots futurs ?

Quelle propension à se confier,

À défier l’incompréhension,

Ont les objets

Après leur jet ?

Que racontent donc sans honte

Nos fenêtres qui basculent

Au pendule traître et incrédule

Qui leur heure, à la pelle, leur rappelle ?

Qui sait si c’est :

 

« J’ai vu , colère, les locataires en l’enfer de l’hiver,

du fil d’air qui ne savait se taire, énervait,

filtrait sans soin du coin de mes joints,

faisait vibrer tous équilibrés verres,

j’ai vu les serres vidées ; Les orchidées mouillées

m’ont par trop chatouillée,

j’ai par trop retenu

les vents ténus ou les tonitruants

du dehors, du dedans,

j’ai tant veillé à habiller de chaleur la demeure

et l’on me jette,

projette hélas jusqu’à la casse ? »

Cruelles, cruelles sont ces truelles qui les descellent,

Brutaux, brutaux sont les marteaux quand, à l’envi,

En l’étau qui blesse: Nos fenêtres cessent, au moins,

D’être témoins de nos vies.

IMG-20160321-WA0016.jpg

18/03/2016

PACSE À TOUS !

Pas que ça tousse dans la population, non, la grippe conservatrice est heureusement un peu moins contagieuse, mais qu’est-ce que ça se fait encore moucher, de tous côtés. Quand, pour d’obscurantistes raisons, stipulées en d’arriérés écrits, des adultes sont encore empêchés d’unir leur vie et partie de leurs biens, selon leurs vœux, sans passer par l’industrie des simagrées propres au mariage traditionnel !

Aucune hésitation à avoir pour un droit au pacse totalement libéré, c’est oui ! Et d’ailleurs, puisque, lorsqu’une richissime mémé désigne son chat ou son chien légalement comme héritier, alors que l’animal n’a pas même vingt ans, j‘envisage prochainement de me pacser avec ma perroquette de 30 ans d’âge. Et que personne n’essaie de me traiter d’homme puma, soit de mec cougar. Ou ma doulce pacsée lui pincera le nez.

&&&

D’autre part : Notre pince-sans-rire Président rattrape le coup et parvient à rire en public.

Eh bien voilà. Il suffisait simplement que la Droite lui fournisse, comme tel est le cas à présent, la quantité adéquate, en millions, de moutons qui lui lèchent les pieds !

&&&

Affiches à rectifier :

Elles ont fui leur pays, mais rarement les préjugés contre les « infidèles » que nous sommes.

Ne les enfermons pas dans la guerre que nous livrent « leurs » barbus.

Bannissons sans délai toutes les religions !

&&&

Et pleurons un instant le triste destin d’un dieu de la virtuosité, Keith Emerson, qui a décidé de quitter ce monde le 10 courant.

Il fut un modèle qui me poussa à additionner les claviers, synthés, autour de mon harmonium à soufflet, pour voyager à la force des mollets et des genoux dans d’interminables compositions musicales étagées, véritables transes, inspirations retro-avantgardistes sur plusieurs instruments simultanément. Et plusieurs concerts d’Emerson Lake & Palmer auxquels j’ai assisté « Tarkus » … « Jérusalem » … furent avec l’impérissable « Lamb lies down on Broadway » de Genesis, les moments les plus prenants de mon existence.

Un génie artistique ne devrait jamais avoir à finir par décider de mourir. Paix à son âme, et de tout cœur merci.

&&&

Pour oublier ça : 256 millions dépensés dans le monde pour de la bière, hier, 17 mars. Voilà qui me rappelle un merveilleux souvenir à Florence, il y a une trentaine d’années. J’avais ingurgité une quantité phénoménale de bière, et pour une fois, au lieu de tomber, j’ai passé la nuit à fort niquer.

Quoi qu’il en soit, ce qu’il y a de terrible, neuf mois après le 17 mars, c’est le baby-boom traditionnel, augmentant la population de quelques 200'000 bébés alcooliques, conçus durant cette nuit de la sympa trique.

&&&

Nike (non non, plus d’allusions salaces) Nike lance la basket autolaçante ! Inspirée par le film « Retour vers le futur ». Des boutons sur le côté permettent d’ajuster le serrage.

En cas de défectuosité, les clients auront l’honneur de faire renaître une mode ayant tendance à se perdre. Celle des pieds minuscules de geishas.

&&&

Vivant sur de grands pieds, lui : Sepp Blatter a touché, en 2015, une rémunération étonnamment basse, de 3,5 millions de francs.

Mais où va-t-on. Si, de nos jours, même la corruption ne paie plus ?

Et Dilma, alors ? Elle ne peut pas le mettre à l’abri en le nommant ministre ?

Ah non, c’est vrai, leurs relations ne sont plus au beau fixe, depuis que la Fifa et les sbires d’Angela ont payé comme les Français en 98 pour un 3 à 0, et que dans la foulée ils ont arnaqué la Seleçao jusqu’au 7 à 1.

Enfin, la perte sera vite compensée, pour l’équipe brésilienne. D’ailleurs des acomptes doivent déjà lui avoir été versés, pour le 45 à 0 en faveur de la Russie et le 73 à 0 Qatari, des deux prochaines finales.

&&&

Peu férus de foot : L’on savait que les Japonais sont des travailleurs infatigables, faisant fi de leur retraite. C’est ainsi que Masaki Kanazawa, à Neuchâtel, dispose d’un CV indiquant : Horloger restaurateur du XVIe au XXe siècle.

Tout porte donc à croire qu’il a mis fin à ses activités le 31.12.1999, après 500 ans de bons et loyaux services horlogers.

Nous lui souhaitons d’agréables siècles de repos bien mérité à venir.

&&&

Marris, trompés, les plus gros sponsors, Nike l’autolaçant, Red Bull le zélé, Coca-Cola à éviter lors de la ola… soutiennent à présent les compétitions de jeux vidéo !

Dommage que ce mécénat soit si éphémère. Car, une fois qu’auront été effectués les contrôles antidopage …

&&&

Tiens, j’y pense et puis publie : ça fera à nouveau un mois ce dimanche, que j’ai envoyé à CSS-Intras toutes factures médicales et preuves relatives à mon hospitalisation au Brésil. Et toujours rien.

Croyez-moi : la plus désopilante des plaisanteries qui ne circulent pas, prétend qu’existent des politiciens chargés de défendre les intérêts des plus économiquement fragilisés.

Ruinés grâce à l’extorsion de fonds des assureurs, volant sans justification de l’argent à leurs assurés, puis ne lui en rendant impunément que la moitié. Assureurs portant atteinte irréparable aux finances, à la réputation et à la santé, pour exemple, de retraités très démunis.

Car la gêne provoquée face au médecin, ou au pharmacien n’ayant pas encore été payé pour ses prestations depuis plus d’un mois, (s’il n’a pas déjà envoyé de rappel ou mandaté d’emblée une ruineuse société de recouvrement, comme le fit contre moi la Clinique de l’œil à Onex), le malaise ressenti par faute de procrastination, possiblement ciblée, de l’assureur, implique un certain empêchement à l’accès aux soins et met en péril la vie de l’assuré(e).

Mais les grands défenseurs du petit peuple ne se pressent surtout pas pour exiger des assurances, une fois pour toutes, qu’elles remboursent leurs prestations, lors de parfaite conformité des factures fournies, dans les deux à trois semaines au maximum. Ou que de substantielles diminutions progressives de prime deviennent obligatoires à partir du 30ème jour de non-remboursement à l’assuré.

Non, inutile de rêver : Jamais nos grands protecteurs de la consommation du cochon de payeur, n’auront l’idée d’exiger de connaître le montant annuel du bénéfice réalisé, par une certaine pègre parlementaire juge et partie : Grâce à l’usage détourné durant quelques semaines (sous prétexte de bidon manque de personnel) de l’argent dû à l’assuré ou à son médecin !

&&&

Voilà voilà, pénible constat : La Justice suisse à deux vitesses est tellement avancée qu’il y a déjà fort longtemps que plus personne n’est au volant !

Oui oui Me O., elle est bel et bien de moi, celle-là aussi. Vous qui prétendiez, il y a 30 ans, que de tels écrits ne pouvaient sortir de moi. Merci de m’avoir ainsi permis de mieux connaître ce fameux moi, prétendu incapable de prodiges, soit de m’en éloigner afin de prodiguer en vrac de plus merveilleux écrits encore.

&&&

Mais pacse ? ça ? Affaire d’État ! De trucs à régler … à volonté.

Immoralité :

Ainsi que le claironnent les industriels des inégalités : « Faites ce que vous voulez, mais il ne faut pacse ; ça me dérange ! »

Et ne soyez voués …

Ali GNIOMINY

Dépaysement toujours agréable : Au Alto do Moura, Pernambuco, chez Mestre Vitalino, premier potier à avoir dévié de la ligne pour créer des objets d’art et entraîné sa famille à l’imiter. Son fils, déjà très âgé, nous a accueillis en visiteurs, comme il accueille régulièrement les grands de ce monde ; dans la minuscule cabane de terre familiale depuis des générations. Impressionnant, à quelques kilomètres de Caruaru. Passez le voir tant qu’il en est encore temps, son univers vaut le détour.

IMG_2176.JPG

14/03/2016

LE WALHALLA ? ça ? Sain ?

Crime odieux, à Lucerne, au profit exclusif des malfaiteurs abusant de la barbare machinerie du répressif:

« À 65 ans, elle se donne la mort lors d’une perquisition, pour couvrir son fils traficotant de l’herbe ! »

Ce qu’il y a de plus stupide, dans toutes les guerres, c’est que des résistants meurent encore, alors que le tyran est à terre et que l’armistice est en cours de signature.

&&&

Presque sans transition : Le mouvement apolitique et … ahahahaha … prétendu … ahahah … laïc … des scouts, fêtait samedi sa 3ème Journée Suisse, par le défilé de 500 jeunes dans la rue.

Comme quoi se maintient bien la politique du producteur au consommateur.

Dans leur infini souci de solidarité avec les plus grands malades, ces jeunes ne manqueront pas de passer bientôt chez les pires déficients mentaux, ces psys mandatés pour soigner l’homosexualité.

Déjà que ces médecins misérablement corrompus doivent être bigrement traumatisés, d’avoir manqué ma clientèle.

Du fait que je n’ai pas même eu besoin de devenir scout, ayant préalablement tout appris des subtilités de la branlette et de la sucette avec un responsable des louveteaux.

&&&

Mais, au fait, quand un comportement absolument naturel, bénéfique et protecteur contre la surpopulation débridée, dû à la différence de taux d’acide glutamique pour neurotransmetteur hormonal à la naissance, dans le cerveau d’une bonne part des individus: Quand cette manière d’être entre adultes ou entre enfants est reconnue comme non maladive par la Loi, et que des criminels prétendent guérir ce comportement :

Qu’est ce qui retient un procureur de poursuivre d’office au pénal ces dangereux malfrats ? Et les caisses maladie complices qui remboursent ces pseudothérapies avec notre argent ???????

De porter plainte pénale pour escroquerie en bandes organisées, extorsion de fonds, diffamation, abus de position dominante, atteinte à la dignité de leurs victimes et de la communauté homosexuelle, etc ?

Tous les procureurs et policiers, d’avoir traîné trop longtemps chez les scouts, seraient-ils devenus sourds aux légitimes appels des lésés?

Raison de plus, le cas échéant, de mettre sans délai hors d’état de nuire cette pègre médicale, à la botte des plus primitifs fondamentalistes.

&&&

À l’opposé : Le père de l’e-mail et de l’ @ robase, Ray Tomlinson, a quitté sa Toile pour les étoiles. Célèbre à jamais.

Des milliers de générations à venir se souviendront que le premier propos sur la lune fut « un petit pas pour l’homme, un grand bond pour l’humanité », et que Ray Tomlison, lui, est parvenu ensuite à envoyer d’un ordinateur à l’autre, le fascinant et mystérieux, fondamental message : QWERTZUIOP

Nos respects. De tout cœur également avec la famille de son clavier.

&&&

Ah, le progrès ! Quel formidable bénéfice pour l’humanité ! Et surtout pour son maître, le supercerveau informatique dépassant déjà de loin l’humain en stratégies, humain et règne vivant en général dont il souhaite se débarrasser. Raison pour laquelle il est toujours préférable, faute de mieux, de bien traiter un clavier.

&&&

Respect également à témoigner pour les marionnettes au service dudit supercerveau machinal mondial :

Voyez : Jadis, ça se trémoussait, cabotinait ci-dessous : La si redoutée ribambelle d’aubergines ;

… ça déversait ses salades, tout en parsemant les pare-brises d’amendes amères.

L’ire des conducteurs mal parqués, accourant affolés, oncques n’atteignait ces stoïques bluettes pervenches.

À tort haïes lors que souvent, en fait, de bien braves dames travailleuses, simplement forcées par leur métier de faire appliquer des règles déplaisantes.

Et dorénavant : Horreur redoublée ! La contractuelle surgit en catimini et vélo électrique ! Devient véritable paparazzi du véhicule incriminé !

Le flashe sous tous les angles, bidouille sur son portable, griffonne sa bûche-express, la glisse goulument sous l’essuie-glace, enfourche son destrier d’alu, et butine ainsi rue après rue, de vignettes en macarons.

Épouvantable, ce dont la ruche urbaine les a gratifiées. Certes. Mais combien plus poétique, et surtout relaxant pour l’ouïe. Car en vérité ces pies pillaient le trésor de notre tranquillité, à chacun de leurs fréquents gazouillis dans le quartier.

Ainsi, l’aubergine, de nos jours, s’applique à dicter la loi aux mauvais élèves, tout en restant assistée pour muscler ses mollets, autant que d’antan ses cordes vocales, et bientôt son cerveau.

Loués en soient les dieux du business répressif.

&&&

N'en rajoutons point : Vous avez trop de poids ? Évitez la banane.

Il n’y a rien de plus lourd qu’un régime de bananes.

Sauf peut-être un austère Président de Confédération vendue aux lobbyistes menant une politique camouflée, de ratissage des basses classes, digne des plus sournois régimes bananiers.

Nous invitant à en rire comme des malades. Et glisser toujours sur les traditionnelles vieilles pelures politiques jonchant le ras des pâquerettes.

Mais, laissons, là … Les maux lassent ! Et les vocables sont si friables !

&&&

Le Service de la communication dudit clownesque Président de la Confédération a reconnu qu’au sujet de cette allocution relative aux bienfaits du rire, il aurait fallu être : plus rigoureux !

Par conséquent : La prochaine fois, Schneider-Ammann sera entièrement vêtu de noir, arborant une barbe pointue, il épluchera un kilo d’oignons et sucera trois citrons avant le direct.

Car le rire n’est que le propre de l’homme ! Pas de l’animal politique.

&&&

Nos forces de l’ordre (d’appliquer une Justice à deux vitesses) laissent repartir au volant de sa Rolls, sans la moindre sanction, un Saoudien ivre mort.

Normal ! Un peu de respect, que diantre. On n’importune pas impunément ce genre d’assassins que nos voisins aiment à décorer de la légion d’honneur.

&&&

L’adrénaline que provoque le sport booste les NK, efficaces bébêtes destructrices de cellules cancéreuses.

Eh bien, il ne doit pas y avoir beaucoup de sportifs atteints de cancer, avec l’adrénaline que provoque la crainte de se faire prendre pour dopage !

&&&

Fan club : La haute-Savoie est un vivier de djihadistes !

Vrai qu’ils évoluent là comme des poissons dans l’eau. Mais, ne dis-t-on pas plutôt « vivarium » lorsque l’on a affaire à des reptiles ?

Ainsi : Un véritable nid de terroristes à nos frontières ?

Oh ! Faut pas pousser ! Il n’y a, à peu près, que l’UDC, le PLR, le PDC, le PEV, … et le MCG, que terrorisent ces frontaliers !

&&&

Bah ! Ne noyons pas le poisson. Le problème sera vite réglé. À voir les immatriculations de la majorité des véhicules parqués n’importe comment sous nos fenêtres en été, le nombre de ces extrémistes gazant nos appartements avec leurs fumées de grillades va très vite diminuer.

Car l’autorisation a été renouvelée, concernant les baignades tueuses à effectuer dans le Rhône. (Soit : Autorisation annuelle de médiatique campagne promotionnelle touristique, d’appel à la jeunesse branchée de venir gratos pique-niquer une tête ci-devant … et sous-entendu : se soulager ensuite traditionnellement, de triple manière, dans la rampe de nos garages …)

C’est vrai, quoi ! Un pays aussi largement arrosé que la Suisse ne peut se contenter du ridicule score de cinquante noyades en 2015.

Les Américains sont bien trop modestes pour s’en vanter, mais même Guantánamo a dû faire mieux que ça.

Enfin, tout s’arrangera très prochainement, dès que la Chine aura fini d’acheter nos barrages et grabataires centrales nucléaires.

&&&

Au passage : Bonsoir ! … CEVA ?

Oh … Moyens, moyens. Juste un bête petit surcoût de 188 millions à évacuer, sans que ne s’infecte plus encore la zone des mauvais calculs, et je verrai déjà un bout du tunnel.

&&&

Le 7 à 1 de la finale du dernier Mundial, c’était la faute à Dilma. La fraude de la Petrobras, (ayant agi comme une vulgaire banque Suisse) : C’était la faute à Dilma, qui doit démissionner, comme de dignes Conseillers fédéraux ayant fauté par absence de surveillance sérieuse !

Ainsi, le PT corrompu, presque autant que n’importe quel Parti de Droite ? Horreur ! Des millions d’évangélisés crétins défilent ce dimanche, au service du coup d’Etat en cours, en faveur de la pire racaille sectaire gangrénant les Amériques du Nord au Sud.

Trente ans que votre bon Roi-Député de Parti Railleur entend et constate combien « c’était mieux avant, durant la dictature militaire, il n’y avait pas toute cette violence, il est temps de rétablir la peine de mort au Brésil, etc etc … ».

Peut-être reste-t-il quelques rares généraux assez laïcs pour remettre enfin de l’ordre entre cocos délurés et bobos orduriers ? À suivre. Haute dose d’Adrénaline anti-cancers garantie.

&&&

Aux daims n’infligez point de stupides traitements …

Ali GNIOMINY

Voilà ! Là … aux dindons … de la force … offertes leçons imagées de :

 Regard éclairé

IMG_2885.JPG

au large de la périlleuse Valança

IMG_2999.JPG

À Michelin de la modernité :

IMG_2977.JPG

Se délectant de rouleaux à l’orange

IMG_2931.JPG

Jamais à bout d’habits

IMG_2597.JPG

ni à bout de sacré souffle

IMG_2267.JPG

Toujours sachant se relever

IMG_2769.JPG

Sans aide d’occultes amis

IMG_3003.JPG

ni besoin de look trop tapageur

IMG_2230.JPG

07/03/2016

DES COLLÉS: L’ ÉTHIQUE QUÊTE !

« Genève : Persistance du brouillard et visibilité amoindrie » : Le Salon des pollueurs atmosphériques précède comme de coutume de quelques semaines celui des pollueurs intellectuels.

Car: Tout se perd, rien ne se crée ou se transforme. Des prévaricateurs aux commandes de la culture persistent à ignorer, soit mépriser, années après années, les trop rares apports culturels visant à sortir le bon peuple de l’abrutissement coutumier. Œuvres visant à rehausser, à l’aide de concepts enfin objectifs, le niveau lamentable de l’ensemble des « cultivés » dans le potager en friche des indigestes rites, au service de la caste dominante des sectaires propagateurs de fondements peu stables.

Clan surpuissant, à force de démunir et trahir les plus fragilisés, sabotant d’office ce qui est susceptible de libérer ses prisonniers des plus infantiles superstitions. Si rentables pour les parasites premiers, par qui et pour qui sont édictées les règles à appliquer, l’étiquette à respecter, particulièrement nuisibles pour la culture des peuples depuis des millénaires. Peuples parmi lesquels, les quelques individus plus avertis sont obligatoirement porteurs de la plus infamante des étiquettes. Soit, en fait, de la plus noble qui soit.

Car une marque ordurière apposée par un pouvoir aveuglé, sous la déformation millénaire visant à favoriser les plus simplistes absurdités obsolètes, au détriment de la raison et de la logique la plus élémentaire, devient tôt ou tard une réelle gloire.

Ainsi, merci aux multiplicateurs d’ignorants de m’honorer pareillement et si durablement.

&&&

Bien plus triste, à présent, quelques titres offerts à la masse laborieuse, dénuée de diplômes en ingénierie mystico-financière :

« Certificat fédéral d’abusé et dépouillé de naissance », « diplôme d’expert spolié » …

Oui oui, à pleurer, ces titres hauts porteurs.

Revenons à nos moutons :

« Les Romands boivent deux fois plus d’alcool que les Suisses allemands » !

À voir ce qui se vote généralement derrière la barrière de röstis, nos Romands ne sont pas loin d’approcher des quatre fois plus.

&&&

« La coalition internationale prête à frapper en Libye » !

Que de dépenses inutiles ! Alors que, pour un bien moindre prix, pourraient être livrés à Tripoli, de la part des Raëlliens, une bonne dizaine de clones de Kadhafi !

&&&

« Kate Moss vend sa voiture. La police s’en mêle. Une poudre blanche a été retrouvée dans le véhicule ! »

Kate n’a pas tort d’appeler les forces de l’ordre. L’acheteur ne va pas s’en tirer à si bon compte. Payer si bon marché une voiture pleine de coke …

&&&

«  La Justice balance un pain à la boulangerie Pouly » ! Pour son besoin croissant de mener sa clientèle à la baguette, en lui faisant payer 2.- le service de table !

Le client n’a pas à assumer le fait qu’il est de l’obligation du boulanger de se trouver en même temps au four et au moulin !

&&&

Et aussi : « Genève porte plainte contre la centrale nucléaire française de Bugey » ! Dans un état effrayant.

Selon la défense française : C’est ridicule ! Superstition aussi stupide que celle attendue pour le 31.12.1999 à minuit !

Absolument tout le monde sait parfaitement qu’elle va Bugey.

&&&

Allez, j’ai d’autres choses à faire, vous salue bien bas, laisse m’éditer mieux qu’à l’accoutumée, vous remercie pour la tension et, paraphrasant ma Grandeur, ce bon Roi-Député du Parti Railleur, je vous l’affirme solennellement :

L’immense avantage que l’on a, à être athée, c’est qu’après …

Il y aura nettement plus de monde à prier pour notre âme !

&&&

Et gare aux logiques trompeuses …

Ali GNIOMINY

Quant à se laisser emmener en bateau, que ce soit au moins spectaculaire.

IMG_0596.JPG

IMG_0586.JPG

01/03/2016

LES TAS DE DROITS: À VOS MIRES!

L’UDC démotivée retourne à ses étables, et demande à la Confédération de soutenir davantage l’élevage des bisons !

Bien entendu : Car, qui dit bisons dit grandes prairies, chasses et indiens à tirer.

IMG_0656.JPG

PLUME D’AIGRE A DIT !

La piscine de Meggen près de Lucerne refoule des requérants !

Selon le règlement, seuls trois migrants à la fois peuvent être noyés.

&&&

Sûr :

De ces réalités

Que l’on ne veut entendre :

Il y a à prendre et méditer

Et sous ces vérités

Que l’on ne peut toucher

Il y a à se coucher, désenchantés

Ou se relever et les chanter,

Car en ces évidences si élevées

Que l’on ne sait ni voir ni dénicher

Il n’y a à croire ni à douter.

En ces complétudes

Mises à l’étude

Il y a à goûter

Puis à rejeter

De ces Mises au Parfum promises


Il n’y a plus que défunts et gens ailés,

Au plus,

Pour n’en parler.

&&&

Lors qu’en Grèce ça grince : Des migrants sont gazés au lacrymogène !

Sous peu, le Parti néo-nazi offrira une récompense à qui retrouvera la formule chimique utilisée dans les camps en 39-45. Puis accueillera en ses rangs l’actuel président de Syrie, premier expert en la matière, depuis que des niais ont buté le spécialiste Saddam Hussein.

Hors … L’on dira que l’on ne savait pas, était trop neutres pour se préoccuper de ces affaires-là.

&&&

Ainsi, à question idiote mal posée réponse logique imposée. Soit. L’État de gauches perpétue donc l’atteinte aux droits de ses victimes, au profit du maintien d’inefficace et coûteux système carcéral actuel.

Où, nous dit-on, est emprisonnée en surnombre une majorité de détenus étrangers. Dont les rites culinaires, pour certains clans, coûtent au contribuable plus cher que l’entretien d’autres ethnies ayant commis ci des délits, au détriment de notre communauté. Lésée par leur crime et amendée pour paiement des conséquences de ces agressions, dispendieuses prises en charge de ces malfrats.

Alors que votre bon Roi-Député du Parti Railleur vous l’a donnée depuis longtemps, La Solution, interdisant à de bobets partisans de se ridiculiser, sur un sujet sérieux mais mal présenté :

Solution par la découpe de la planète en 10 zones de 4'500 km sur autant, où en chacune d’elles est construite une gigantesque cité-satellite-pénitencière, financée, gérée et sous contrôle en exercice de chaque nation incluse dans les 4’500km à la ronde.

Quartiers de cellules regroupés par nationalité, et surveillés par des gardiens du pays concerné. Tous prisonniers ayant plus de trois mois à tirer sont acheminés là, des nations où ils ont commis leur crime, dans le quartier approprié. Des contacts par Skype avec les proches sont organisés, et visites de temps à autre selon la distance à parcourir.

Et chaque groupe national de gardiens de ses détenus est confronté à ses voisins, geôliers travaillant d’autres manières, qui ainsi surveillés entre eux ne peuvent que fournir en moyenne des conditions très humaines de détention ; pour les hôtes indésirables, compatriotes exportés dans le satellite-prison que leur offre et paie leur nation pour punition.

Coûtant au final au contribuable bien moins cher que l’entretien sur sol suisse de détenus étrangers en quantité dans les prisons locales. Du fait que dans notre satellite, brossant 4’500km de délinquants, des changements de quartier de détention sont facilités, les frais inexistants.

Car au vu du traitement unifié des prisonniers de toutes zones, ces derniers peuvent sans autre être gardés par des matons de leur pays d’origine, et à la charge de celui-ci pour ses ressortissants fautifs, plutôt que par les geôliers du pays où ils ont été pris, qu’ils ont généralement lésé.

Seulement voilà, que vont devenir les sur-effectifs installés par les businessmen du répressif ?

De magnifiques perspectives. Ils feront le tournus de quelques mois de déplacement professionnel, avec dépendances luxueuses de la cité-geôle en pleine mer ou plein désert, équipées de piscines, tout confort, magasins, restaurants, cinémas, etc. Grâce à l’immense économie réalisée par le pays, aux prisons cantonales pratiquement vides, le contribuable permettra un excellent niveau de salaire et condition de vie à ses matons exilés.

Et le coût en nourriture, etc, pour chaque pays englobé dans le périmètre de sa cité-satellite, sera largement diminué avec le regroupement des énormes quantités achetées par les pays associés. Plus de problème de criminels étrangers à conserver ou renvoyer. À chacun son rôle et sa place dans un effort commun. CQFD.

En attendant, et sinon, les privilèges offerts aux malfrats sur le compte de leurs victimes discriminées et forcées, finiront par provoquer autant de remous que la plus ignoble et volcanique des lois brésiliennes actuelles.

Voulant que, quand un père de famille honnête et travailleur est assassiné, parfois pour lui voler 5 Reals, 1,5 euro comme c’est arrivé dernièrement, la vermine qui l’a tué est emprisonnée. Et durant tout le temps de sa détention sa famille touche 1'000 Reals par mois, de soutien étatique. Alors que la famille de la victime ne touche rien.

Mais, aucun souci à se faire, la Justice règne et prend de l’ampleur, la police religieuse brésilienne de la secte universelle du royaume de dieu, créée en 1977 par le charlatan multi-millionnaire Macedo, et contaminant les esprits tous azimuts, y veille déjà activement.

9dvl0uval7c4j6jej1eb7qzu6.jpg

http://infolgbt.com/2015/03/20/bresil-une-eglise-pentecotiste-cree-une-armee-pour-tuer-les-athees-et-les-homosexuels/

http://odia.ig.com.br/noticia/rio-de-janeiro/2015-03-05/p...

Et entend bien faire la loi, face aux vieux cultes aux Orixas et leurs adeptes en transes plus réelles et respectables :

IMG_0641.JPG

Mais qu’importe, donc. Ces « Gladiatores do Altar » (gladiateurs de l’autel) ne sont que des fous de dieu chrétiens, prêts à s’attaquer aux athées et aux homosexuels, donc aucun risque ...

Au pire ils deviendront suffisamment lobotomisés pour finir par servir et sévir à Ecône. Soit …

Ali GNIOMINY

… Voire tenter encore et encore, vainement, de prêcher au fin fond des forêts.

DSC_6632.JPG

Ou de criques désertiques.

DSC_6562.JPG

 

All the posts