« 2015-11 | Page d'accueil | 2016-01 »

22/12/2015

TA PIRE « CICLÉE » ? EFFET MIJAURÉE !

Priorité oblige : Le Pastafarisme ou « Église du monstre en spaghetti volant », répondant à tous les critères requis, a officiellement été reconnu comme Église en Nouvelle-Zélande et peut célébrer des mariages. Même entre spaghettis, dont on connaît que trop bien l’intime proximité de groupe.

Immoralité ! Une plainte pénale de plus, à ajouter au chapelet de celles que votre bon Roi-Député du Parti Railleur devra finir par porter contre l’État de Genève, si ce dernier persiste à le mépriser et discriminer, autant que depuis près de quarante ans. Plainte pour atteinte à la liberté de culte, en l’occurrence. Que je garde en réserve.

Car, il y a une trentaine d’années, alors que les charognards du recouvrement commençaient à me voler impunément, en additionnant intérêts et frais des plus obscurs, comme tel est toujours le cas, j’avais affirmé au brave huissier venu me saisir, exécutant les ordres de si douteux rapaces, j’avais déclaré que j’étais le fondateur de l’Église de Fricologie ! Adorant les icônes figurant sur les billets de banque.

Et donc invoquant l’article de loi interdisant de saisir les objets de culte.

Rien n’y fit. Sont toujours blasphémés sans vergogne les supports de mon culte au dieu Fric. Et franchement n’importe quel Tribunal ne pourra que reconnaître que ce dieu-là est des milliards de fois plus adoré et prié chaque jour que le dieu spaghetti.

J’attends ainsi réparation immédiate pour l’atteinte gravissime à ma liberté de culte. Par restitution, au minimum, de toutes les icônes qui me furent saisies par de tels incultes.

&&&

Par ailleurs l’Archévêque-en-Chef de l’Industrie de la Sacrée Fricologie, Bernard Tapie, fort du slogan « Un pour tous, tous pour moi », ayant perdu 404 millions, du fait que Lagarde erre, entre à nouveau en politique.

Ainsi, selon toutes probabilités, le saint homme ayant choisi la bonne voie, aura regagné ces 404 millions d’ici un mois.

La déesse ca pitaliste qui, elle, jamais ne dit « hallo » ni ne se moque des autorités françaises, n’a pas à Tapie négocié en 2008 des faveurs, et conserve la confiance du FMI. Qui ainsi ne bais se Lagarde. (Vous priant d’excuser les espaces modiques).

&&&

Tapie, rennes mis en l’enclos, dossiers rembourrés du traîneau qu’on plisse repassés, espère Noël et ses cloches dépensant à foison argenté tintamarre. Le bon Roi-Député et bas rond-de-cuir, lui, luit, fait le pied-de-nez. Et une fois exempté rétroactivement d’impôts, comme pour toutes les Églises, ce Souverain Festif compte laisser l’Église de Fricologie à ses apôtres, pour se consacrer pleinement aux victimes, Fricologues ou non, de l’Ignoble Inquisition mondiale contre l’Athéisme ; ça n’en a pas l’air, mais ça le prendra, voyez plus loin !

&&&

Ainsi fleurissent, en la perfide Albion comme ailleurs, les Compagnies aériennes privées 100% islamistes. Avec hôtesses voilées, Coran à n’en plus finir avant l’envol, nourriture Halal …

Un excellent moyen de voyager en étant à 99% sûr de ne pas se faire descendre par un missile.

Eh bien, tant pis pour les douteux présages, les fidèles de l’Église de Non-Croyance de tous les Temps ne voyageront qu’avec Air Athée.

L’égérie de la nouvelle Compagnie sera Kim Kardashian. Pour une publicité rondement menée.

&&&

Et de quoi lire, sur chaque siège éjectable (au cas où le vol ne bénéficierait pas du 1% de chances de ne pas se faire descendre par un missile) de très sérieuses désinformations, pour jouir ainsi d’un agréable séjour à bord :

Étrange phénomène, totalement inexplicable :

En un reclus, mais non repu, rupestre potentat alpin, la Commission fédérale pour les questions liées aux drogues estime que l’État doit gérer le contrôle et la distribution légale de tous les stupéfiants.

Jusque là, rien que de plus normal et justifié.

En revanche, il est totalement inconcevable qu’il n’ait fallu QUE 29 ans et douze jours, aux Commissionnaires en ronds, pour atteindre un tel niveau de conscience !

Depuis que Monsieur Alphons Egli, Président de cette Confédération, répondit à votre serf vite heureux, en substance : « Que c’était une bonne idée, mais alors inapplicable … ». Il vous suffit de vous plonger en ce chef-d’œuvre de modestie beaucoup, beaucoup, beaucoup plus loin, pour découvrir la lettre en question.

&&&

Autre sujet brûlant piétinant le gazon des Libertés:

Une banque suisse va-t-elle sauver la France du chaos ?

La famille le Pen aurait caché de l’argent et des lingots d’or en Suisse. Fraude passible de 10 ans d’inéligibilité ! À suivre. Dès fin 2025.

&&&

Tiens, au faîte, pourquoi ne s’appelle-t-elle pas Jeanne ? Marine fait un peu trop matelot. Et les mœurs des matelots … Le vieux de retour d’Algérie a dû être si déçu de n’avoir un garçon : Gégène, au doux nom qu’il tatouait à tour de bras comme dans du beur.

(Mes excuses feront un peu tapis mais tant pis, navré, c’était juste pour l’humour. Je n’en pense rien de plus que les dites preuves dont dispose tout un chacun sur le passé du plus discutable des gens marris).

Bref : Marine est là, cabotine, or, aussi !

Dix ans, passant …

&&&

Assez d’offrandes …

Ali GNIOMINY

« Post Tenebras Luxe » Ah ! Vois ! Inné Genevois : l’aigre en bleu !

piscine.jpg

15/12/2015

L'ART BEAU RIT, GÊNE !

MAIS D’EMBLÉE, LÀ: PHRASES À SAS SINE QUA NON :

Il ne pouvait devenir que le meilleur des harpistes ! Avec tant de cordes à son arc !

&&&

Mais : Bonjouuuuurr les petits et grands fans ! Comment vacille ma foule aujourd’hui ? Croule-t-elle sous l’imbu lot ou coule-t-elle des heures heureuses ?

Vous enfin par milliers à grouiller vers la faim de littéraire fourmilier !

Merci d’être las ! De fades tirades.

Car, Gare ! Gare à ne devenir pire que ce qu’on, conquis, parodie ! Vie ne ment !

Au taux critique, relevons déni de plats Fonds, et aérés fléchissons :

Clou n’est-ce, que du spectacle, que celui qui luit et l’ennui tacle ?

&&&

Allleezzz ! Qui sème bien bâtit bien !

Votre bon Roi-Député du Parti Railleur sans haine ne dispense d’estocade au Nerf de la guerre, en pleine danse de Son engeance, désescalade de Ses serfs !

Le rôle du drôle Loyal veut que morveux n’en chialent !

Que marmaille braille, à vœux glaireux, s’en aille guillerette conter fleurettes aux girouettes, chanter romance de sa défiance d’alléchants rangs de grands méchants loups, flous, peu distingués, sautant à gué sur les obstacles à leur débâcle.

&&&

Ainsi, un Tribunal qui fédère râles comme fédère Ère Suisse qui se hisse, le T.F. (Terreur Farfelue) :

… Autorise une élève musulmane du canton de Saint-Gall à venir voilée à l’école. Alors que vers Zurich, des élèves vêtus d’une chemise Edelweiss, tenue trop suisse, sont considérés par une prof neutralisante comme racistes envers leurs camarades musulmans, et priés d’aller se rhabiller.

Aïe ! Conformément à la charia helvétique en cours d’élaboration, les enfants suisses déboutés sont déjà priés de s’habiller de noir et de se présenter voilé(e)s en classe ?

Ces jeunes crétins d’armaillis Edelweiss en herbe osent de plus prétendre, eux, qu’il est raciste que de venir imposer ses coutumes lointaines et moyenâgeuses en Suisse. Que c’est mépriser ouvertement de paisibles us et coutumes vestimentaires d’un continent libéré, que de se pavaner ici avec des symboles d’enfermement clanique, de rabaissement de l’aspect, de l’individualité d’êtres humains ci-fondamentalement égaux, d’avilissement contre lesquels lutte depuis des siècles la civilisation très avancée en laquelle l'on est ou non accepté(e). En fonction de sa conduite et de son apparence non provocante ou dissimulée, pour raisons d’atteintes à l’intégrité par formatage archaïque liberticide.

Nullement raciste, donc, que de forcer les gens d’une contrée à des démonstrations d’appartenance à des convictions dont ils se méfient, ne veulent rien savoir, sinon des désastres successifs qu’elles engendrent : Rien de bien xénophobe, à: Nous considérer comme une race de pigeons acceptant tout et n’importe quoi dans leurs nid ? À cracher en groupe sur nos traditions, notre volonté de libération de la totalité des victimes d’oppressions conceptuelles et physiques ?

Que nenni ! Il n’y a là aucune insulte anti-Suisse. Chacun est en droit de faire de son enfant un drapeau pour la cause qu’il lui impose. Excepté en chemise Edelweiss.

Un peu de Respect ! L’on n’achève pas un ennemi à terre !

Car voilà que 195 pays ont signé le traité sur le climat. Politique.

Que le baril, qui devrait être à 106 dollars pour qu’espèrent survivre, à brève échéance, les trop richissimes maîtres des déserts de l’anti-culture et leurs peuples sous esclavage idéologique, le baril est à présent aux environs de 35 dollars. Vous déduisez 195 clients et faites le compte : Reste du sable et d’actuels sursauts d’énergie du désespoir, où tous les coups sont permis.

Où il s’agit de rameuter les plus ignorants et influençables individus locaux et d’autres pays, pour tenter de rétablir le chaos séculaire nécessaire aux despotes, pour priver la terre entière de partage égalitaire de tous Biens en suffisance et Droits planétaires à Jouissance de l’Existence. À sains échanges et limpides face à face. Sans parasitage de visage par un tissu de déments songes. À son insu prônant exclusion de base, voire haine vieillotte contre l’autre, la race de nos penseurs, et manières d’agir, de vivre convenablement en nos sociétés ouvertes … aux âmes d’évidente bonne volonté.

À condition de bien mystifier les troupes et mercenaires, de leur fournir les restes de rapines à 100 dollars le baril, pour essayer une ultime fois de porter loin le costume idéologique mité de partout : ça peut durer encore quelques fractions de ce si matériel début de XXIème siècle. Le temps de revendre en catastrophe la France entière … Et toutes reliques de la déloyale gestion énergétique et spirituelle de peuples, du comble de l’Indécence sociétale entretenu.

Tentant de choper au vol quelques dernières bonnes âmes fragiles, à pousser à se convertir et l’afficher, se repentir de n’avoir plus tôt commencé à s’abêtir, se déresponsabiliser à l’abri d’une Notion subjective, parmi d’autres sans tangible fondement, méritant cris et risées.

Idées de relier en Paix l’humanité, obligatoirement, par un même lien … à Noms antagonistes. Entrave blessant l’Homme, l’étranglant en ses convulsions. Amarre clanique occultée, Chrétienne, Musulmane, … Politique … Culturelle … responsable de tous les maux et pièges qu’Elle prétend aider à éviter.

Corde infâme, voilée, dont l’exposition est injure à de telles victimes d’aliénation et à ceux n’ayant le droit de les sortir de cet asservissement.

L’astuce gobée exigeant que le processus ait lieu systématiquement à sens unique. Il y a d’un côté les racistes, les Suisses, et face à eux, les provoquant, les innocents.

Il me souvient soudain de ce bus niçois bondé. En lequel sous mes yeux un adolescent bouscule légèrement involontairement un maghrébin belliqueux. Prêt à le cogner, puis le père du gosse s’interposant. Alors que mes doigts se préparent en position aérodynamique. Le ton monte, le père est impeccable, éduqué, restant poli, alors que l’autre fait honte à tout le bus. L'irascible exige plus d’excuses … et soudain le père lui fait « Et vous croyez, vous et les vôtres, que c’est en agissant ainsi que vous allez un jour vous intégrer et vous faire accepter ? ». Silence total. À peine si l’affreux ignorant, se sauvant à l’arrêt suivant, n’a pas dit en sortant « Au revoir Monsieur, et merci ».

Une autre fois, redescendant du pied de l’extraordinaire et toujours mystérieuse Vallée des Merveilles, entre Tende et Nice, pas bien loin de Riquier, une gamine voilée d’à peine 16 ans, et son barbu un peu plus loin se mettent à nous provoquer. Elle se pose en face de moi et me fait : (Tiens je l’avais oublié en vous parlant l’autre jour de mes soi-disant sosies, selon certains) « T’as une sale gueule, toi, tu ressembles à Chuck Norris sans barbe, mais lui il est beaucoup plus beau et musclé que toi ! »

Si cela vous est déjà arrivé vous savez combien, tranquillement assis dans le train ça secoue, ce genre d’agression verbale directe. Je suppose qu’elle cherche une beigne pour pouvoir porter plainte, obtenir rente et dommages et passer pour martyre d’abominable raciste blanc. Contre lequel, pour venger l’honneur de la pauvrette, le barbu frère a dû intervenir. Et l’inculte voilée déverse un flot d’insanités. L’ami se lève pour l’empoigner. Tout en surveillant nos affaires, pensant aussi à une diversion pour nous voler dans la confusion s’ensuivant, je laisse retentir ma terrassante voix de baryton !

Non point, comme au Brésil où cela jadis m’arriva, au fond d’un bouge de jungle de nuit, éclairé aux flambeaux, où quatre tatoués balafrés devenaient un peu trop flippants, prêts à nous faire la peau … Quand je sortis d'une poche ma minuscule guimbarde, la coinçai savamment entre les dents et démarrai pour 1/2h d’époustouflant spectacle, des puissantes surprises musicales d’une cage thoracique pour enceinte, de dents vibrant et de palais tout entier fournissant rythmes et variations au choix! irrésistible!

De patibulaires bagarreurs anti-gringos, les joueurs clandestins étaient devenus de vrais agneaux, plein de projets musicaux, berimbau-guimbarde-tablas, nous laissant repartir entiers et félicités par moult viriles répugnantes accolades suantes.

En fait, tel a toujours été le cas, à deux exceptions près où le canon d'un flingue m'encombrait trop vite le palais pour penser à jouer. En pays particulièrement dangereux, j’ai toujours sur moi ma guimbarde fétiche. À défaut de mon harmonium, je dispose d'un peu plus pratique pour adoucir les mœurs.

Non, dans ce train de Tende, que tout le monde l’entende, je hurle menaçant que ça suffit! Du même cri, porteur sans doute d’effrayants infrasons, que celui qui fit stopper la panique, dans la cale du ferry-boat accidenté où j’étais compressé. (voir bien plus loin).

Hurlement d’injonctions à briser les tympans paralysant l’adversaire, le sonnant pour quelques secondes. Avant ma voix ferme mais douce, rassurante, conciliante, désarçonnant toute malveillance. Entouré du même halo de confiance infaillible que celui qui me permet d’être généralement en excellents termes avec les animaux. De toutes races. Plus ou moins appréciables en fonction de leur caractère et des risques qu’ils représentent pour nous, mais toujours respectés comme victimes "irresponsabilisées" de la nature.

Ces témoignages ne visent aucunement l’ensemble des personnes de la religion en question, mais bien ce qu’elle a de pire et de plus décadent, ce qu’il arrive à tout un chacun de croiser une fois ou l’autre, qui traîne dans les bas-fonds de nos sociétés pacifistes, qui rampe encore en l’ignorance, fanatise, soit aveugle dangereusement. Et tente de s’immiscer par-ci par-là dans l’éducation de nos enfants.

Y parvenant, pour les pires cancres ou interdits par parents et aïeux d’étudier. De s’ouvrir l’esprit sur autre chose que de Saints Préceptes totalement actuellement déviés, au service de successions de tyrans déformateurs, les ayant récupérés à leur exclusif profit, et privant ainsi de Paix, d’Équité soit de Justice l’humanité entière.

Burqa, voile, kippa, turban, chemise Edelweiss, crucifix, croix gammée, plus rien de ça d’exposé et le monde est sauvé.

&&&

Quant à nos pas racistes voisins, encore … : « Les Français font barrage partout au Front national ! »

N’eût-il été plus adéquat et inquiétant, que de titrer « Les Suisses laissent l’UDC submerger le lit de la Démocratie ? »

Et : Horreur absolue : L’éditorial, à côté de cette Une de la Tribune de Genève du 14.12, où Denis Etienne constate : « Les Terriens votent d’une même voix ! » …

Via le déraillement, à l’évidence. Cessons de nous voiler la face et agissons, pour le mieux de toutes races sans distinction.

Ne laissons les superstitions nous imposer les lois …

Ali GNIOMINY

 

« Sydney baie chétive vit. Quartier de Rock. (Habille lie?)»

Sydney.jpg

Et Buildings dingues, sur ton doux de didgeridoo:

syd2.jpg

 

 

12/12/2015

DES FOULES … ET VOUS, LOIRS.

Que, de la masse, dépasse une tête : Prompts, les plus bêtes lui feront sa fête ! La priveront de ronds de jambe, de dithyrambes.

Bah : Laisse croquer l’amarre-mythes.

Car, par ailleurs, quelle plus concrète preuve peut donc exister, de l’actuelle totale corruption des Valeurs ? Que cette adulation fabriquée de tant d’ « auteurillons » ne sachant même ce que signifie se mettre en danger pour ses convictions ; Jouer sa vie, sa carrière et santé, par l’offrande désintéressée du réel fond de sa pensée au mieux-être de l’ensemble !

 

Honte encore et toujours aux minables prévaricateurs en poste, au service de l’abrutissement culturel, philosophique, spirituel ! Honte aux canons de la médiocrité sur piédestal, à l’escalade de couardise par sectarisme entre décideurs de commandes littéraires, prix, distinctions !

Traîtres à l’évolution humaine et l’ouverture d’esprit, risibles incompétents de Pro-Helvetia, de l’OFC, des Autorités culturelles genevoises, Instituts nationaux et autres francophones sinistres trafiquants de notoriété falsifiée : Soit de condition de vie, de liberté de pensée, d’expression, de conviction, de priorités conceptuelles pour notre époque, pourrie par tromperie sur les Valeurs.

Ignares responsables premiers s’estimant si importants, qu’ils prétendent du devoir de l’artiste authentique que de ramper à leur pieds, en sacrifiant de son inestimable temps de création, à remplir de kafkaïennes démarches imposées, au seul bénéfice du lamentable parasitage culturel en question. Ou autres stupides travaux forcés. Sous coupe de gestion déloyale des contributions et droits réels valorisés, de perverse exclusion par violence de l’indifférence, infligés à ces trésors vivants de l’humanité. Empêchés de répandre correctement leur inestimable message, pour raison d’extrême médiocrité commerciale imposée, au profit des plus mièvres romances et faux sains concepts juteux répandus.

Tout se paie. Des siècles de ridicule préparent le prix de ces trahisons envers l’évolution libératrice de l’Humain au XXIème siècle. La facture intermédiaire en souffrance, dont sommation de payer fut moult fois ci-signifiée par le bon Roi-Député du reste … leur Supérieur, puisque nouveau Patron de pensée … La facture finale s’élève vertigineusement.

Puisse le raz des pâquerettes de leur conscience et sens des responsabilités, ne point se voir totalement piétiné. Plaie de deux millions ne tue pas encore un système de choix outrageusement défaillant.

Avis aux génocidaires de véritables richesses culturelles, philosophiques et spirituelles concernés. Parvenus ayant par trop craché en le brouet durant des décennies de mépris, infâme brouet systématiquement servi au plus discriminé des bas ronds-de-cuir : Ce dégoûté-là se passe avec joie de se promener encore, en des rues puant la soupe de traditions barbares, et le pire des vomitifs chauds.

&&&

À part ça : En la circonstance, force est de reconnaître que l’alerte maximale anti-terrorisme à Genève arrange bien des choses. Les profs ne devraient plus avoir à manifester, ni à se plaindre de surcharge de travail, après le cortège du Picoulet pour les enfants. Leurs sacoches ont été scrupuleusement fouillées. Et d’ailleurs il ne restera plus beaucoup d’entre ces jeunes turbulents à la fin des festivités. Les Forces salvatrices ayant ordre de tirer à vue sur tout individu ayant le visage dissimulé. Hormis sur les terroristes cachés sous une burqa, et les amis barbares encagoulés des Polices de choc.

&&&

Au fait, Chère Madame la grande argentière de la Ville de Genève, votre aveu paraît fort singulier, lors que votre silence et inaction quant à l’omerta susmentionnée paraissent complices. Mais face à la droite la plus roublarde et méprisante de l’univers, il n’y a finalement rien d’étonnant à ce que ça fasse trois ans que vous essayez en vain de discuter avec le Conseiller d’Etat en charge des finances du canton ! Et, bien dit, effectivement : Le mélange des casquettes de Droite engendre une porosité toxique des débats ! J’ajouterai même : … Et une prolifération de parasites pour toutes ces têtes.

&&&

Et aussi : Mais que cette Droite-là boucle nos frontières à l’invasion de ces passereaux de l’Est ! Comme si l’on n’avait pas déjà assez de pouillots verdâtres ici ?

&&&

Tiens, justement, chez nos voisins : Johnny semble être devenu islamiste !

Alors qu’il assistait à une compétition de femmes pratiquant le bodybuilding, Johnny s’est écrié : « Ah que barres elle a ! »

Craignant d’énerver les puissants, l’idole se fera pardonner, en nommant SAN le bébé à son image à venir, de ses amours avec sa prochaine épouse de 18 ans.

Pourquoi SAN ? Ah que c’est facile ! Il suffit de l’avoir à l’idée : SAN fâche haut !

&&&

.., ça ne s’allie …

Ali GNIOMINY

« .. Ah, que : Safra s’emballe ! Et ça aplanit lus minés ! »

safra-meilleure.jpg

 

08/12/2015

ENTRAIN FANTÔME ET RANGS CONTRE ÉQUITÉ :

... OU TOLÉRANCE À SENS UNIQUE ÉPATE ÉTHIQUE !

 

Bigre, le Père Noël en perd les rennes, voilà qu’en Hongrie il se ramasse une bûche.

Les « parents » qui l’avaient embauché, étaient en fait d’ignobles contrôleurs du fisc, et le vieillard, rouge comme on l’imagine, n’avait aucune facture !

Ce fait d’hiver ne s’est heureusement pas déroulé à Genève. Où les agents du fric ont tous les pouvoirs. Ce pauvre Noël aurait à coup sûr été amendé pour son traîneau, dont les skis sont visiblement lisses.

Quel naïf, ce Père Noël : Ne pas avoir de facture pour ce qu’il a fabriqué et qu’il offre ! La prochaine fois, il lui suffit de demander auparavant aux parents d’allumer un bon feu de cheminée avant son arrivée, … et il dira, en courant vers la salle de bains, que les factures ont accidentellement été brûlées …

Bref : Un nouveau compte de Noël d’une tradition qui sent le sapin, sinon le roussi. Intitulons-le : « Dans le traquenard des pères fouettards » !

&&&

Vraiment Papi Noël, devoir tout déballer comme ça, c’est le "chenit" !

Alors, pas salaud, range !

Sans titre.jpg

Mais dans le fond, c’est bien fait pour toi, vieux con ! Tu n’avais qu’à renoncer à offrir tes plus grands cadeaux aux sales mioches les plus irresponsables. Et pire encore, bien avant Noël !

Mais qu’est-ce qui t’as pris, dans cette obscure Chambre, de distribuer ce chèque en blanc, permettant aux candidats du National et des États d’être dispensés d’indiquer les mandats et liens d’intérêt qu’ils ont ?

Certes, tu sembles avoir marqué : « les candidats », donc les actuels impliqués peuvent encore dormir un peu sur leur cache-oreilles. N’est-ce pas ?

&&&

Ah, l’accroche de cette Fête de la naissance de l’Amour entre tous les êtres : Quelle féerie; ça remue, se secoue de partout. L’Avent titille l’action.

Et des actions bienveillantes, en Suisse, ce n’est pas ce qui manque. Voyez l’absolue impartialité et compréhension des soutiens financiers à la précarité, accordés par des Institutions chrétiennes, comme Caritas et le CSP. À Dons récoltés dont bénéficie bonne part, sinon une majorité de non-chrétiens. Mais qui donc oserait s’en offusquer ?

Chacun est bien conscient de l’extrême pauvreté dont souffrent, par exemple, les autorités religieuses de l’Islam. D’autant plus avec les bombardements sur leurs partenaires commerciaux. Le Golfe si nécessiteux se trouve dans l’impossibilité de financer un Service du genre CSP ou Caritas pour les musulmans démunis ou emprisonnés de notre pays. Quel dommage.

Il serait tellement plus humain, pour les chrétiens dépouillés ici, de se pointer au Grand-Saconnex, secteur 2-SE « Mosquée du monde », à six heure du matin, pour être dans les premiers affligés, au milieu d’une foule de toutes provenances et convictions, à attendre l’ouverture du Service juridique ou social gratuit, sous peine de ne pouvoir être reçu et de devoir revenir essayer la semaine suivante.

Ainsi que cela m’arriva à la rue de Carouge, lors de l’une des nombreuses humiliations qui me furent jadis infligées, quand j’avais encore un micron de confiance en un désendettement possible.

N’ayant alors réalisé combien certaine secte de grognons grenats gredins grippe-sous attentait déjà de manière irréparable à mon intégrité. Et surchargeait déjà sciemment ces braves gens de Caritas et du CSP de missions impossibles et apports misérables, en regard de la tâche accomplie.

Au service des fidèles de tous bords_délégués des plus démunis si paumés.

Ci rabaissés, jusqu’à devoir finir d’aventure un jour par causer loin du vide, d’hypothétique équité religieuse et sociale non pourrie.

Enfin : très certainement que le Conseil Suisse des concernés peut nous étonner. En rendant publics les financements existant au profit de ses fidèles dans le besoin … (et autres ?) … démontrant que ceux-ci sont aidés par leurs généreux maîtres à penser de l’Islam, bien plus que ce n’est le cas chez les chiens d’infidèles de l’assistance chrétienne. D’autant plus que bénéficier de ça ici, doit coûter facilement dans les 50 vierges en moins au final.

&&&

Et : Tiens, puisque l’on est dans le glaçant : Un épouvantable chat nu est déclaré par un Tribunal Québécois comme étant un objet. De plus, dysfonctionnant, il a été considéré comme non réparable et détruit. Son propriétaire a touché 1500 dollars pour vice caché.

Un salvateur geste écologique et bien rémunéré. Qui est déjà largement imité à travers la planète: Détruire tous les objets animaux non fonctionnels, dès qu’un vice caché est repéré au sein de ces humains.

&&&

Bah ! L’essentiel reste que ces Fêtes s’annoncent gastronomiques. Grâce aux nouvelles règles à notre frontière avec l’ennemi :

Les privés peuvent importer autant de viande qu’ils le souhaitent !

Les privés ? Sous le grand manteau ? Ils ont tous les avantages, ces malotrus.

Enfin ! C’était le moment ! Les cossus amateurs de safaris étaient tellement frustrés, de ne pouvoir ramener leurs lions et éléphants dûment tués.

Et il sera tellement plus facile à présent d’accueillir avec tous les égards traditionnels les jeunes Confédérés ramenant leurs trophées de Syrie.

Ayant fait allégeance …

Ali GNIOMINY

« Finalement : Syrien n’est efficace : Restera toujours le train fantôme de Plainpalais pour s’évader de la réalité, à nos chères têtes blon… bru… noireau…    nos chères têtes. Mais surtout, pareillement, forcez votre organisme à lutter activement contre toute exclusion et toute contagion fasciste, entourant le territoire et s’infiltrant! Bloquez tous préjugés, mais admettez aussi honnêtement l’évidence ! »

IMAG0038.jpg

07/12/2015

L’ARRÊT PUBLIC DES CAS CALAMITEUX !

Oh, comme c’est étrange, La France vire à l’extrême-droite. À l’instar de son « exemplaire » petit voisin, qui, comme de coutume, a imposé la cadence sur laquelle danse à présent toute l’Europe. Négligeable trou perdu entre les montagnes, à avoir été le premier à se cloisonner honteusement un certain 9 février, au nez et à la barbe entretenue d’une communauté européenne horrifiée. Qui se prépare de partout à faire bien pire à présent.

À noter que l’exemplaire menue contrée rivalise d’ingéniosité, en matière d’enfermement, d’aveuglement, de blocage philosophique et spirituel, de maintien de supercheries néfastes enseignées encore pour fondements de Société actuelle. Alors qu’à présent sept personnes sur dix au moins sont enfin … déjà … en train de réaliser que la seule et unique manière de rétablir une acceptable Paix sur Terre est d’interdire toutes religions, tous cultes, toute allusion même à la cause idéologique des guerres de toujours.

La délivrance de l’enfer actuel passe certainement avant tout par l’arrêt des pires tromperies. Consistant à relier un nombre maximum de personnes en l’un ou l’autre clan s’entraidant exclusivement, au détriment de tous les autres.

La religion est Choléra, la politique Peste. Ni l’une ni l’autre ne sont utiles à l’ensemble ni indispensables sous les formes actuelles. Un seul dirigeant mondial constitué de quelques milliards de terriens simultanément cliquant-votant sur les directions de pays, affaires d’importance … donnera(it) une véritable majorité mondiale non influencée.

Chaque humain sera(it) alors invité chaque jour, à faire partie des milliards de juges durant 1h, à se prononcer par clic -oui ou non- sur une centaine de sujets … Par exemple en groupes de 10'000 magistrats pour chaque affaire, aux conclusions exposées en quelques lignes par toutes personnes chargeant ou déchargeant le prévenu…

Finies les guéguerres entre partis ou sectes. N’ayant plus aucun droit à la parole en matière de dieux, hiérarchies et conseils parasites. Si ce n’est individuellement devant son écran et dans le plus grand secret. Toutes formes de prosélytisme ou tentatives d’influence extérieure demeurant formellement prohibées. Dès la mise en place du nouveau Système d’autogestion mondiale de l’Authentique Volonté Populaire.

Le choix est aisé, ce sera ça au mieux ou au pire ce que nous préparent les fascistes et collabos de tous côtés : La victoire et suprématie la plus bestiale de la force égoïste sur le pacifisme de chacun : La Nouvelle Aube d’Or Dur. Le retour de l’ignoble ésotérisme opposant le feu à la glace.

Puissent, à temps, les esprits réellement bienveillants de toutes nations, cesser d’accorder tel crédit aux simagrées en vigueur. D’autre normes plus saines et équilibrées doivent urgemment être réfléchies, pour supplanter les règles générales corrompues ayant fait régresser le monde au lamentable point actuel. Contraintes obsolètes que se plaît, à l’inverse, la racaille en col blanc de Droite amidonnée, pour sursaut d’agonie, à démultiplier inconsidérément.

Hop, tout doit disparaître, liquidation totale. Effacement des mémoires jusqu’aux sinistres termes de « radical » ou d’ « Union… » afin de contribuer réellement au mieux-être de la planète entière.

Par chance, certains évènements détestables survenant par-ci par-là démontrent vite ce qui arrive, quand l’extrême-droite prend le pouvoir. Comme en Argentine. Vous ne comprendrez le sens de ceci que dans quelques jours. Souvenez-vous alors de ce simple signe : ½

Et espérons que si mauvais exemple à venir d'ici peu pourra freiner un brin, sur le vieillard continent, la tyrannie marron galopante.

&&&

Pour l’heure, crions en cœur.

Gloire aux entrepreneurs choisis par leurs potes au pouvoir, sans offre publique. Une spécialité locale, paraît-il. Il y a fort à parier que, avant même l’arrivée à la maison Blanche du président Trump (ou pire si c’était possible) et de ses innombrables ministres, de la dynastie Bush & Timoré Party : Nos despotes lobbyistes PLR-UDC… n’ont déjà point  manqué le coche. Pour se voir attribuer un phénoménal chantier à l’étranger. Consistant à centupler d’urgence les dimensions d’un bâtiment existant.

À l’évidence, face à l’extraordinaire afflux de résidants à vie : Devenait vraiment trop étroite cette prison de Guantánamo!

Les fructueux échanges USA-Suisse permettront à ces deux futurs Gouvernements, au service exclusif du bon dieu fric, d’y incarcérer allègrement tout ce qui ne leur plaît pas : Gauchistes, donc uniques intellos, objecteurs, opposants, homos, avortées …

D’ailleurs les combinaisons orange ont déjà été distribuées. Voyez ici celle du patibulaire N° 87. Dangereux réaliste.

IMAG0033.jpg

&&&

Ainsi : L’effondrement des fausses valeurs criminelles, prises pour officielles, se traduit aujourd’hui de plus en plus par des successions de scandales de corruption à grande échelle, en tous domaines, financiers, spirituels ... Où une part de la population accumule misérablement, sans besoin, ce qui manque aux dépouillés par ruse pour subsister décemment, à hauteur de leurs réels mérites, ou pour subvenir dignement à leurs déficiences.

Et ce n’est pas prêt de s’arrêter. Les légitimes dénonciations pleuvent. À découvert, les morpions du capital tombent en grappes dans le trône, duquel ils n’auraient jamais dû émerger. Et tout ce que trouvent intelligent de faire ces zélés élus en partant, c’est, sous prétexte de bien nettoyer le vase (de Sous Assez), d’oublier dedans le balai de chiottes.

Doublement vicieux. Mais bien fait, pour le cas où quelqu’un de gauche irait s’asseoir-là.

&&&

Allez, pour finir adéquatement en mocheté : Les peupliers de la route des Jeunes sont condamnés !

Prévisible : Ils avaient beau paraître hauts et droits, mais ne se pliaient que très peu aux lois, ces responsables des Ports-Francs.

&&&

Halte à la fraude à l’estimation des Valeurs ! Halte à toutes tromperies …

Ali GNIOMINY

Pas contents ? On vous envoie le préposé aux réclamations :

IMAG0036.jpg

05/12/2015

SANS GUENILLES, DETTES ?

L’hydre d’eau douce peut vivre sans cerveau !

On le voit aisément : À chaque fois que l’une de ses têtes sans cerveau est coupée, une autre des sept de son Conseil fédéral repousse, encore plus effrayante qu’avant !

Et donc : Délai d’un mois offert à locale médiocratie pour réparation : Largement dépassé ! Inertie fidèle à elle-même, des carpes et dits émérites … Soit :

L’hydre de l’ère ne sera plus chapeautée longtemps aussi impunément !

Peureux qui sans mal hissent … à la hune … Ont fait un beau saccage …

Servant principalement …

Ali GNIOMINY

« De bleu de bleu, mais c’est quoi ces eaux ? Amère démystification ? L’hydre athée a-t-elle, imbue, perdu ses têtes, pas belles et sans cervelle ? »

IMG_1056.JPG

« C’est salaud, dis, c’est ça : l’île ? Y a des eaux merveilleuses et rochers pelés ? »

03/12/2015

VA, TIQUANT …

Le Saint lieu dédié à la Vérité et enrichi par Elle commencera peut-être enfin à La dire ! Et rien que la Vérité ! Aux juges chargés de son dossier.

Aucun risque, évidemment, que ce procès ne touche Genève. Vu que tout n’y est que Mensonge.

Ah, ces voisins, et leur souci de Vérité. Tenez : Avez-vous lu, jeudi dernier, le pire des torchons en langue barbare, le « Tier im Recht » ? Et son article-choc ayant fait le tour de la planète, repris par le Daily Mail, etc, affirmant que les Suisses sont quasiment tous zoophiles, qu’un cheval ici est agressé sexuellement tous les trois jours !

Non, mais. Pauvre bête. Devoir attendre trois jours, quand partout ailleurs c’est trois fois par jour !

Bref : 660'500 Suisses se font le bétail. Surtout l’étranger.

Vraiment, c’est collant et gratuitement salissant, ces rumeurs si rentables pour l’époque, visant à retourner les esprits, même les plus bienveillants, contre « l’horreur helvétique », fabriquée.

N’importe quoi ! L’on se demande bien d’où vient cette idée de zoophilie ? Une Suisse propre en ordre ne saurait tolérer d’être dirigée par un célibataire amoureux de sa vache d’Hérens, par exemple !

D’autant plus s’il est à la fois supposé communiste russophile et islamiste. Si si : Da ! Aeschi ! Oups, navré il y a maldonne. En fait ledit est bien plus terroriste que ça. Incarnant l’UDC Blochérienne triomphante. Et sur lequel aucune coalition n’a encore prévu de frappes.

Et son Seigneur, Blocher, est incroyable. Vidé de ce trône quand ça puait trop, il y envoie l’un de ses plus fidèles sbires satisfaisant ses besoins : Aeschi.

&&&

D’autre part, un vilain Canard maqué de plus, pondu dans une banlieue glauque des bords du Lac de Genève, celui-là, s’attaque aux penchants alcooliques des Romands. De sûre Croix … Le torchon en question l’affirme :

« Les Romands sont tous des buveurs invertébrés ! Pliés en deux régulièrement sous les vannes belliqueusement intraduisibles d’un imbuvable ABSTINENT Roi-Député de Parti Railleur ! »

Et pire encore. Chez nous, disent-ils : « Un Perrin vaut deux Parmelin. Mais moins qu’un bon verre de Cramer ! ».

Injustice s’il en est, à mes yeux, oreilles et papilles alors adolescentes, que ces étiquettes mises sur notre mirifique race. Toute d’exemplaire sobriété, respectant avant tout l’intégrité des animaux et parfois des enfants.

(Psst, une rumeur comme ça c’est cent balles, facile, dans une enveloppe à glisser chez Judas Brico, Rue Demensalo, … N’hésitez plus ! Salissez qui voulez ! À cheval sur les principes, hics …! )

Ainsi, alors que j’accompagnais mon multi-présidentiel paternel, (certes aussi à goûter la Fée Verte au fond des mines d’asphalte de Travers, précédant d’une pétée l’érudit Tonton des Français, mais principalement) en quête des meilleures fermes à magiques alambics, fluidifiant les plus gradées en degrés pommes, poires, qui schlaguaient le mieux le Katz dans la gorge …

C’était toujours dans les campagnes Soleuroises, Bâloises, Argoviennes, Thurgoviennes, Bernoises, … Et systématiquement, les producteurs et plus grands consommateurs ne connaissaient du français que « roue, seau, rame, hue, cendres rares » et encore. Mais, pour leur gnôle sacrée, et leurs amis flics, si ça arrivait, pas question pour eux de vol taire !

Franchement, malheureux non-Romands, ou pire, non-Suisses, venez voir pour le croire. Vous enivrer de consort d’élixirs mentaux à la gloire de l’eau minérale.

N’hésitez pas ! Votre jument sera bien sûr la bienvenue. Et pas de chichi entre nous, hein, vous ramenez juste un ou deux bidons de vaseline !

&&&

Sinon, ce qu’il y a de bien, un 2 décembre, c’est que c’est le Jour mondial dédié au 2 décembre. À part s’il y a quelque chose à Fêter quelque part, allez savoir … C’est toujours précisément le lendemain qu’on l’apprend.

&&&

Cette mère-là, elle, n’a pas loupé la date d’anniversaire de sa fille. Elle a même commandé un gâteau à 60.- ! Elle se rend à la pâtisserie et le refuse, outrée ! Car la figurine dessus est trop typée latino.

La petite se rabattra sur les « Têtes de nègre », euh … anciennement dès lors, les « Têtes en chocolat » quoi.

Pauvre gamine. Privée de gâteau pour ça. Née dans un foyer de retardés primitifs, l’ayant bien entendu nommée : Lucie.

&&&

Et, au fait, avec l’influence de nos gardes Suisses du Vatican ? Quand donc un Concile va-t-il modifier enfin cette grossière erreur de traduction ? Pour la phrase sacrée « Laissez venir à moi les petits poulains ».

&&&

Ruez dans les brancards …

Ali GNIOMINY

« Image pornographique dure, pour les cabines de la Banque du Sperme Suisse »

loro-nounours.jpg

01/12/2015

RESPECT DE L’ÉTHIQUE QUÊTE

Les Verts … de rage veulent porter plainte contre la Suisse !

Voilà qui se comprend aisément : Une pomme pourrie jusqu’au trognon ne laisse plus grand-chose à se mettre sous la dent pour les Verts.

&&&

Rougeaud et jugé pour meurtre, celui-là, il se présente ivre au Tribunal !

Nul doute qu’il sera acquitté : Son excellent avocat ne peut se voir contredit, plaidant le fait que, depuis le meurtre, son client a pris bien de la bouteille !

&&&

Autre Info absolument mortelle, qui vous prend aux tripes, dans l’Organe de communication du PLR-UDC-PDC, soit la Tribune de Genève, donc : « Une offensive est lancée pour brider les Services Secrets » !

Imaginez, un tel Édifice opaque s’écroulant ! Il écrabouillerait tous ses occupants!

Abri d’abats tue !

&&&

Aïe ! Incidemment débusquée, La Feuille Officieuse de Genève, va comme de coutume essayer de changer la veste qu’elle prend. Le prochain titre sur le sujet sera, à n’en point douter :

« La détestable rage du fichage d’Helvétie est un véritable saccage de la démocratie ! »

Ah non ! Impossible ! Pas poétesse pour un sou, l’hurluberlue Julie n’emplit ses pages qu’avec un seul abominable Rime.

&&&

Soyons gentil, pour ce jour de fête du féroce commerce des trithérapies.

Et reconnaissant, quand il y a de quoi l’être.

Car si j’étais né quelques années plus tard, je serais mort depuis longtemps. Pour avoir, entre autre, à 19 ans, tellement en manque d’héroïne alors que je venais d’en acheter, ayant la seringue et tout le nécessaire, mais que les toilettes publiques de Bâle souffraient d’une coupure d’eau : Pompé le fond des toilettes, urine comprise, filtré l’horreur dans un coton, mélangée avec une dose de Brown-Sugar, héroïne et strychnine provoquant les pires souffrances en cas d’arrêt, et me la suis injectée.

Avec la même seringue que deux amis, comme tel était le cas avec une dizaine d’autres. Tous décédés depuis longtemps. Du fait qu’ils étaient restés face à la tentation trop forte, alors que je m’étais SAUVÉ. Parti en Queste du Graal, recherche de l’Atlantide & Cie, des portes d’Agartha sous d’autres horizons.

Après plusieurs jours entre la vie et la mort, seul sous tente à Mykonos avec un bidon d’eau (bouillante le jour) et quelques grammes quotidiens de haschisch mangé. Ainsi que plusieurs fois décrit longuement, durant les huit précédentes années sur ce blog.

Soit : Risques majeurs de contracter le fléau en question. Sans parler d’une trentaine de partenaires des deux sexes, pour des rapports jamais protégés. Avant adéquate stabilisation sans risque depuis 33 ans. Et des pires abus imaginables d’alcool, médicaments, drogues, tentatives de suicide, durant ma jeunesse …

Résultat : Hépatite C jusqu’en 2002. Guérie, désactivée grâce aux excellentissimes Praticiens des HUG, à l’époque, que je ne saurai jamais assez remercier :

- Messieurs Pascal Gache et Francesco Negro :

- Aux ampoules d’Interferon du protocole de recherche, à 3'000.- chacune, que je m’injectais chaque dimanche sans jamais en avoir perdu une goutte :

- Et à ma rare faculté à dominer le presque insurmontable. Me libérer des pires addictions là où d’autres y succombent majoritairement. Comme celle à l’opium pur et ses dérivés, totalement rejeté depuis 39 ans, excepté de petites périodes passées sous médication en contenant. Ou l’alcool. Plus une seule goutte, avec jubilation ni même y penser, depuis 17 ans 2 mois 15 jours 7heures 47 minutes ...

Hormis, toujours et encore, s’accrochant depuis 45 ans : Un gramme quotidien de paisible herbe du terroir, bienfaitrice ou malfaitrice, selon l’usage qui en est fait: Et toujours trop de la terrible drogue dure : Tabac d’État  !

Que ce dernier, en substance nous injectait, adolescents, par subliminaux tableaux de : « Fume Gauloise ou Marlboro, si t’es un mec normalement constitué mais que le cigare te fait tousser ; Le mégot calme les nerfs et te donne de la prestance, te pose un homme. Si t’es une gonzesse tu fumeras Camel. Et les vraies bonnes femmes, elles, si elles sont vraiment patriotes, veulent être dans le vent et un jour mériter de pouvoir voter : Doivent fumer Parisienne ! ».

Toute honte bue ruse éventée, il faut l’avouer : La volonté de maîtriser l’art de se passer d’une cochonnerie malfaisante est bien là, fort remarquable. Mais prioritairement dirigée vers les religions et politiques de droite. Après on verra, pour le tabac.

Donc : Fichage, vous disiez ? Respect de l’étiquette !

En tout égoïsme, que nos James Bond soient ou non plus bridés qu’à présent m’importe assez peu. Ce serait un prodige incroyable qu’ils parviennent à trouver d’autres informations, concernant votre dévoué, bas rond-de-cuir et accessoirement Roi-Député du Parti Railleur d’Extrême-Centre-Gauche philosophique : Que le fouillis entièrement vrai et tout ouvert, offert à disposition, dans les actuels 764 billets du présent Manifeste de l’Art-Évolution !

Alors, franchement, reportez-vous plutôt quelque part, bien des pages plus loin, et voyez ce qui était dit de l’ancien Chef de ces bridés Services Secrets Suisses, dont le troisième S n’est point trop de trop, n’exagérons pas, grand manitou ayant pris sa retraite à … oui oui, à peu près traduit : Spiez-Dessus.

Certes : Votre bon Roi-Député du reste vous a souvent conté ici combien il a horreur des visages masqués. Combien des gangs cagoulés et armés avaient par deux fois fait irruption pour tout voler et finalement briser ses côtes, l'avaient torturé pour le faire avouer où se trouvait l’argent, inexistant. Combien peu de temps après le cogneur arrêté et relâché comme lapin avait été retrouvé criblé de balles. Combien d’autres fois en Majesté l’auteur s’était retrouvé avec un flingue sous le nez ou une navaja sous la gorge, un boxeur fou lui courant après dans les rues de Berne, etc … Ce qui n’était assurément pas l’œuvre des SSS.

Au contraire, par leur intervention, les Renseignements Généraux français lui ont permis de démanteler, grâce à sa logique imparable et rationalité, modestie, déjà éblouissantes, de mettre un terme à la communication et aux escroqueries financières d’une secte, proliférant à une vitesse impressionnante auprès de gens de classe « supérieure ».

Nos Sherlocks … sont un mal … malheureusement indispensable, par les temps qui coupent court. N’ayant ni grande sympathie ni détestation pour ces fouines roublardes, celui qui ose écrire authentiquement à la première personne, et n’est pas plus considéré que le plus stupide des bœufs cas Roth, l’affirme : Je ne sais pas quoi dire, pour une fois.

Bien sûr que ça a déjà commencé chez les voisins. Au nom de l’état d’urgence, des ordinateurs d’écolos sont saisis. Bien évidemment qu’il est rageant de se savoir certainement épié, écouté, si ce n’est observé par webcam ou frigo … Alors que l’on n’a fondamentalement rien à se reprocher, bien au contraire.

Nul doute que les barbouzes et sbires casqués surfent de toute manière sur les lois de, par et pour leurs alliés. Un peu comme mes pauvres confrères humoristes, surfant sur le peu qu’il reste, quand le bas rond-de-cuir leur a rasé d’un coup sous les pieds tous les « witz » et jeux de mots imaginables.

Mais, lors de l’actuelle prolifération de dégénérés, de retardés zombies barbares : Est-ce vous qui risquez votre vie ou pire en première ligne ? Détruisez personnellement les cellules malades ?

Et que pensez-vous vraiment de l’affligeant spectacle de protecteurs de la nature, blessant des cailloux en les projetant sur des CRS ? Sur une place parisienne salie, encore pavée de pleurs et d’hommages !

Ne croyez-vous pas que ces manifestants pour bonne cause, certes, font on ne peut mieux le jeu des inhumains ? Il est d’ailleurs miraculeux, dans la confusion, quand tous les flics sont du même côté, que quelques ceintures explosives ne soient apparues pour se mêler à l’arrière-garde des complices involontaires, infidèles manifestants et futures victimes.

Pourquoi vouloir absolument tout garder caché, secret ? Serait-ce donc tout de l’inavouable, soit du délictueux ? Quelle peur à avoir que des pas trop primitifs gabelous fouillent adéquatement nos coins à ordures, si l’on n’a rien à camoufler et que ça peut sauver notre civilisation ?

Nos « libertés » n’ont toujours été qu’un risible canular. Vouloir les restreindre n’est pas la vraie question. Diminuez une farce insignifiante, ça reste toujours une farce insignifiante.

Alors, continuer dans le flou et l’inefficace comme jusqu’alors ? Ou contribuer à l’érection de normes plus dures, nous acculant à la soumission et l’acceptation de les supporter jusqu’au plus profond du culte ? Rien de bien jouissif à l’horizon.

Le Parti Railleur d’Extrême-Centre-Gauche vous délivre ainsi son mot d’ordre pour ces futures votations : MOT D’ORDRE.

L’Orgasme officieux du PLR&Cie, lui, selon la direction du vent, vous instillera certainement des influences fort contraires. Mais qu’il lui soit pardonné. Car en son sein, il recèle paradoxalement, de très grands Messieurs. Dont M. Stepczynski, Stepczy pour les amis, et il en mérite des paquets. Qui nous rappelle périodiquement certaines crues réalités.

En vrac, traduit de la pointue analyse Stepczynskienne : Nos Caisses de prévoyance jouent à la chaîne de Ponzi, (style Madoff) couvrent les besoins des uns avec l’argent des autres. En cas de trop de besoins d’un coup, il n’y a plus de quoi les couvrir.

À moins de voler encore plus et plus encore aux taiseux mous ayant-droit assujettis, pour ne pas avoir à diminuer l’énorme commission à continuer à s’accorder entre potes au passage.

Car, en matière de corruption par fraude à l’estimation des valeurs humaines, l’Indice Gini, mesurant l’inégalité des revenus, classe la Suisse au 32ème rang, entre le Yémen et l’Arménie.

Notre pays a également l’honneur d’être le plus esclave du monde par servitude pour dettes, puisque 739 milliards en font la nation la plus endettée du monde.

Du fait, donc, qu’étant la plus mauvaise élève du monde avec ses bâtiments chauffés au Mazout, et en tous cas aussi la plus polluante d’Europe, avec ses puissantes et très lourdes voitures, elle engraisse à outrance les susdites assurances forcées, investissant dans les énergies les plus sales.

Et plaçant leurs chiens de garde aux gouvernementx depuis trop de décennies. S’activant impunément à capitaliser en dépouillant du Suisse, par tous les artifices les plus indignes et grossiers en force et vigueur.

Allant, pour exemple, jusqu’à payer 250.- aux chauffeurs des TPG de Genève pour qu’ils ne fassent pas grève, alors que nombre de sympathisant des grévistes autres fonctionnaires de l’État, ne peuvent pas se payer un jour de grève, misérablement déduit par pression politique sur leur lamentable pitance laissée par les charognards.

Mais sinon, tout va bien. C’est la fête …

Ali GNIOMINY

&&&

Ci-dessous : Photos de l’Organe pressé du PLR-UDC-PDC, qui illustreront sa Une demain, pour représenter la monstrueuse manifestation du jour des sales gauchistes d’État.

IMAG0021.jpg

Vouée à l’échec, car trop pressée ...! Alors que l’échec aime hâte !

IMAG0024.jpg

All the posts