05/12/2015

SANS GUENILLES, DETTES ?

L’hydre d’eau douce peut vivre sans cerveau !

On le voit aisément : À chaque fois que l’une de ses têtes sans cerveau est coupée, une autre des sept de son Conseil fédéral repousse, encore plus effrayante qu’avant !

Et donc : Délai d’un mois offert à locale médiocratie pour réparation : Largement dépassé ! Inertie fidèle à elle-même, des carpes et dits émérites … Soit :

L’hydre de l’ère ne sera plus chapeautée longtemps aussi impunément !

Peureux qui sans mal hissent … à la hune … Ont fait un beau saccage …

Servant principalement …

Ali GNIOMINY

« De bleu de bleu, mais c’est quoi ces eaux ? Amère démystification ? L’hydre athée a-t-elle, imbue, perdu ses têtes, pas belles et sans cervelle ? »

IMG_1056.JPG

« C’est salaud, dis, c’est ça : l’île ? Y a des eaux merveilleuses et rochers pelés ? »

Les commentaires sont fermés.