17/11/2015

S’EN VA L’HEURE ! PAIX ! QU’UNIS HÈRES S’AIMANT TIQUENT !

À ce titre … Tout est dit.

Passons à des réalités autrement moins risibles :

As tiquant : Voyez, l’incontinente Europe qui fuit de partout, s’épanche, use de mesures discordantes, autant que tacle Harry net.

Cacophonie et mésententes généralisées, que n’apaisent pour quelques jours que d’aucunes intolérables tragédies par-ci par-là.

&&&

Effroyable, lorsque la diplomatie est impossible. Presque autant que d’habitude, lorsqu’elle ne sert à rien.

Sinon lorsqu’un ambassadeur est dépouillé par des voleurs, comme ça vient d’arriver. Que se mettent utilement à se voler entre eux ceux qui appliquent les mêmes principes moraux.

&&&

D’où la mesure d’austérité suivante imposée :

Têtes interdites pour les juniors !

Enfin : ça c’est de l’économie ! Têtes interdites, brandies en main de juniors. Et stop aux grosses têtes à la pelle ! Une ou deux générations d’ignares travailleurs manuels ne fera aucun mal à ceux qui en font !

D’autant plus depuis qu’ils sont autorisés à employer un téléphone au volant.

Et que c’est même vivement recommandé ! À décrocher dès que celui-ci est encastré dans le volant après l’accident !

&&&

Ah, le progrès, la merveilleuse évolution du génie humain, capable de créer cette Smartwatch, qui reconnaît les objets que l’on touche. Ainsi, une poignée de porte du bureau affiche les messages professionnels.

Il ne lui manque que la parole ! Mais le problème est en passe d’être réglé. Vu qu’il est légèrement gênant, lorsque l’on s’absente un instant du conseil d’administration pour passer au petit coin, collé à la salle, et que retentissent des couinements et des « OH ouiii, enfonce-là moi toute ta grosse b… » dès qu’on touche sa braguette.

&&&

Zip zip zip hourra encore : La nounou des enfants de Gwenn Stefani n’a jamais couché avec l’ex-mari de cette dernière. Affirme l’une des AMIES de l’affabulatrice.

Avec des amies comme ça … Plus moyen pour elle d’inventer d’autres histoires à vendre à la lie médiatique, entre Mirka, Roger, Gwen … toujours fourrés ensemble …

Que la nounou scandaleuse s’occupe plutôt d’une semblable, dépressive victime d’excès de popularité, que par sympathie pour ce si marri chéri nous cesserons de nommer Justin Biberon.

&&&

Parlant de bambins, ils serait passionnant, mais trop chronophage pour votre bon Roi-Député du Parti Railleur, d’ouvrir une page interactive sur laquelle les surfeurs s’évertueraient à retrouver et relater leurs deux tout premiers souvenirs dans cette vie. Choquants ou merveilleux.

Personnellement, inventeur du concept à ne pas oublier, je vous les livre ici: Alors qu’il avait plu autour du bac à sable, nous devions avoir 2-3 ans. L’ami plus turbulent m’invite alors, si j’en ai le courage, à sauter à pieds joints dans une flaque. D’où une claque au défi relevé, et un hurlement particulièrement  éducatif : « S’il te disait de te jeter au feu tu le ferais ? ».

Le second souvenir, féerique, lui, était ce spectable extraordinaire, inoubliable, mystérieux, gravé à jamais, répété ensuite années après années, et redécouvert avec presque autant d’émotion, des vitrines de Noël, constituées de quantités d’automates. Petit train électrique passant entre des nounours, rennes, pères Noël, tous animés, tous effectuant différents gestes, offrant un tableau mouvant devant lequel je traînais au maximum à chaque passage. Me réjouissant par avance des éventuels nouveaux automates à découvrir l’an suivant.

Ce jour, peu en forme, j’attends péniblement une connaissance devant les Jouets Weber. Aux vitrines sans doute pas encore entièrement Noëllisées. En chacune d’elles, remue la tête de gauche à droite un seul nounours. Aucune magie, rien d’autre d’animé. De quoi laisser indifférent n’importe quel boutchou, préférant alors mille fois plonger son regard sur son portable junior.

Alors que les enfants ont à présent des drones, des robots compagnons, des jouets se déplaçant en évitant les obstacles, des poupées bientôt capables de déclamer tout Shakespeare et de sauter à la corde … La crise existentielle est passée sur les vitrines, les tout-petits n’ont plus à être stupidement fascinés par de coûteuses mécaniques. Ils doivent se préparer au plus cruel avenir. Où la magie enfantine et les sourires en découlant ne seront plus liées qu’aux incongruités de quelque réalisateur fou. Qui sera pour exemple parvenu à remplacer tous les dialogues d’un film d’amour dramatique par les pires obscénités. Genre, pour cérémonie de mariage : « Monsieur, promettez-vous de baiser bestialement Madame dans la joie comme dans la douleur, comme les meilleurs et comme les pires ? ».

Certes, le Centre et le Nord de la Suisse ont toujours été plus inventifs en matière d’automates de Noël. Soit plus vendeurs aussi, grâce à l’attrait des vitrines animées sur les plus jeunes.

Enfin : Chacun sait à quel point Genève est retardée, victime de calvinisme outrancier cachant tout ce qui remue, ce qui parvient à se mouvoir sans avoir été créé pour adorer son créateur et lui verser sa contribution.

Et puis, à quoi bon présenter encore des automates à des enfants qui le sont devenus ?

&&&

Automates, toujours : La chasse aux « sorciers » Francs-Maçons reprend en Valais, où les édiles du berceau du crétinisme sont contraints de déclarer à quelle Loge ils appartiennent.

Quoi de plus logique ! Il est intolérable que les F.:.M piétinent les plates-bandes des traditionnels fanatiques religieux, en matière de trafic d’influences.

D’ailleurs, afin de mieux mener les petits Frères au bûcher, Ueli Maurer devrait s’installer en Valais. Un symbole fort, que la présence sur les terres de Sion de cet éminent représentant de l’Opus Dei.

 

À Genève, spécialisée dans le trafic d’influence, aucune inquiétude à avoir pour les Frérots sabotant ma notoriété, du fait que j’ai refusé d’entrer en Loges, et empêchant l’abolition de mon insupportable esclavage par servitude pour dettes, proliférant par complice nauséabonde sur-facturation plus ou moins déjà pénalement dénoncée. Loges à 95% de Droite plus ou moins dure jouant aux bons calvinistes, Droite comptant bien rester aux commandes pour les cent prochaines années. Ne l’ayant misérablement été que durant 89 ans sur les 100 ans passés, une honte. Voyez vous-même.

bob2.jpg

 Cette Droite-là nous a ruinés par gestion égoïste ou carrément déloyale de nos biens, que de 13,384 milliards. Et a placé toutes ses pièces ces derniers jours, pour atteindre les 30 milliards d’austères rapines à son profit bien avant 2115. Une fort belle pierre taillée posée dans les souliers de l’égalité entre tous égos.

&&&

Beauf … À quoi bon regretter le bon temps des vrais espoirs de Fraternité, exemptés des actuelles allégeances …

Ali GNIOMINY

« Roger Hannin s’en est allé. Seul un chien se permet de lui envoyer des vannes. Voyez vous-même : Hippie canin »

IMG-20151114-WA0000.jpg

Les commentaires sont fermés.