« 2015-09 | Page d'accueil | 2015-11 »

28/10/2015

L’APRÈS VOTER ET LES JEUNES VOIX !

Le gouvernement bernois renonce à fêter les 200 ans de son indigne invasion de l’ancien Évêché de Bâle et du Jura historique !

Hystérique décision de la puissance tyrannique bernoise : Que de priver ainsi le bon peuple d’exercice et d’inoubliables festivités commémoratives !

Certes, le 7 septembre est passé, mais avec cette fête des 200 ans de barbarie bernoise, c’eût été l’occasion de fêter également les 40 ans des émeutes de Moutier !

Histoire de ripoliner en la Prévôté qui, des armures et chars blindés de grenadiers, qui, de percutants pavés et barres de fer. Le tout au milieu de cris de liberté et de splendides feux de joie, boutés à de sylvestres barrières disséminées de la gare à Challières.

Vraiment, l’envahisseur bernois n’est plus que l’ombre de ce qu’il fut, en coinçant mon enfance et celle de mes aïeux sous d’abjects procédés et concepts mensongers, destructeurs, profondément malsains et discriminatoires,  formellement dénoncés. M’ayant fait subir entre autre une invasive boucherie sans anesthésie à l’Hôpital militaire de Bienne.

Voilà que le Canton et État despote renonce à provoquer les désordres servant à renforcer sa puissance. Ce stratagème ayant stupidement migré au bout d’un lac l’aimant.

Mais quel dommage : 200 ans d’injuste et parasitaire domination, ça devrait se fêter. En invitant toute la population à exiger les documents, certainement déclassifiés, relatifs à l’empoisonnement militaire bernois sis sous les Golats, et en un tronçon « éboulé » du souterrain de Saint-Germain. Puis à se rassembler en masse autour des présumés bidons de gaz moutarde, pour rôtir moult saucisses.

Enfin … Non. L’abus de saucisses donnant le cancer ! …

Mais dans le fond, aucun problème ! Car en ces vallées reculées l’on n’y croit pas du tout ! Chacun sait bien que l’abus de saucisses provoque plutôt le sida !

Pardon, pardon pour ce racinicide, le coup est parti tout seul.

&&&

Quarante années, dans quelques mois que je sortais, complètement shooté à l’héroïne et puant l’herbe, de ma piaule au sommet du « Chicago », prestigieux édifice bâti en 1903 comme siège de la Banque Cantonale Bernoise. Dans la cour et devant l’entrée duquel les grenadiers avaient établi leur Q.G.

Plus coincé comme rat que ça l’on ne fait pas. Et ça explosait de partout, les chars blindés avançaient, la rue centrale était totalement dépavée, l’immeuble enfumé. Du jamais vu en Suisse dépravée.

Je descendis, poignets vers l’avant, prêt à recevoir les menottes. Arrivé au 1er étage : Miracle ! Et croyez-moi, ce mot de la part d’un athée est  tout sauf banal ! Un curé est en train de négocier la sortie de quelques habitants auprès des robocops. Je ne sais s’il s’agit de celui qui, par le passé, nous avait giflés en pleine messe. Comme de bien mérité. Pour de graveleux détournements (déjà) de paroles de psaumes.

Je lui emboîte le pas, avec d’autres protégés, les affreux grenadiers nous escortent poliment sur quelques dizaines de mètres, et ce bon serviteur de l’Invention des puissants me permet ainsi de m’éloigner pour un moment du cœur du conflit. Ce pieux être soit encore remercié !

C’est grâce à lui et à ses semblables, activement bienfaiteurs plus que bonimenteurs ou tripoteurs, relativisant les graves nuisances de l’Église sur la conscience humaine, que je n’ai encore jamais envoyé de brûlants pavés au Vatican.

Et grâce aussi à un actuel pape de trop brève transition. Dont la candidature au Saint-Siège avait, disaient les experts pères de l’Église avant la fumée blanche, peu de chances d’être choisie. Du fait de la santé des plus fragiles et de l’humanisme gauchisant du futur souverain pontife. Qui fait ce qu’il peut en des rouages rouillés et, me semble-t-il, le sait bien faire.

Voyez, dès lors, si ce n’est cet impératif et vital besoin de bien garder les pieds sur terre alors guerrière, qui m’aida peu de temps après à me débarrasser définitivement de l’héroïne trop tentante. Irrésistible sous les ravages du joug de Berne déformant les individus. Soumis de force par tromperies, menaces et coercition coutumières. Et désir de gagner les Cyclades, afin d’y mourir sous les supplices du manque trop brutal ou de revivre à nouveau, libéré de l’opium du peuple de la Berne trouée. Sur laquelle qui se jette en confiance se retrouve le nez à terre !

Ah ! Sous … à venir, sous à venir …

Approchant de quarante années de traversée du désert genevois, de confrontation aux mirages s’éloignant indéfiniment, sous les courants du cinglant mépris clanique, des faméliques cultes indigènes à la rapacité silencieuse, j’ai soif de retrouver un jour les forêts de mes racines et quelques vieilles branches.

Ne serait-ce que pour découvrir ce que sont devenus les coins secrets à chanterelles et écailleux, au bon moment, passés de génération en génération. Ou la carrière secrète aux mille fossiles.

Ah, mon Jura ! Quelle peine, aussi, que Pierre Kohler n’ait été réélu. Mais c’était prévisible, je vous en avais averti il y a longtemps. Un politique ne fait pas un bon artiste. Son électorat n’a pas aimé qu’il se recycle dans la production de films lesbiens asiatiques. Un vrai flop que son dernier long métrage « Gouines-Gouines ».

Ecoeuré par ses trop prudes concitoyens, Pierre envisage de déménager vers Neuchâtel, mais partout sauf à Vaumarcus. Vu que les pudibonds 170 habitants de ce village sont scandalisés par une stèle funéraire en forme de statue de femme nue.

Certes, chacun sait bien que les enfants de Vaumarcus ne visitent les musées que munis d’un bandeau sur les yeux. Du coup, le cimetière leur est formellement interdit.  Ils n’ont, lors, d’autre choix que d’aller parfaire leur éducation en jouant au bord du lac. Sur la seule plage de nudisme sauvage de Romandie.

&&&

En l’occurrence et d’autre part : Ne reste plus qu’aux lamentables tribus genevoises et bernoises, ayant failli aux règles vitales d’hospitalité, parasité, dépouillé misérablement leur prestigieux hôte, lui ayant refusé décent minimum de liquide, permettant de survivre à peine comme en terre civilisée, ne reste plus aux accusés qu’à réparer concrètement les dommages causés : Par sponsoring inconditionnel de CHF-2'000'000.- (tout augmente) pour solde de tous comptes à cet égard.

Geste enfin digne, en faveur de la véritable Culture abolitionniste de l’esclavage moderne par servitude pour dettes ; Cet asservissement d’ordre exclusivement politique, visant à briser les têtes qui dépassent en alimentant d’obscurs fonds grâce aux pratiques infectes, (volontairement ?) non surveillées sérieusement ni condamnées, de la majorité abusive des formes du recouvrement. Impliquant officielle extorsion de fonds, prévarication, vol en bande organisée, harcèlement, atteintes multiples à l’intégrité, etc.

Sponsoring rapide sans quoi, les 80 premières pages de la première plainte pénale, somnolant depuis des décennies, partiront enfin vers qui de supposé Droit. Qui ne pourra que constater, comme nombre d’autres récipiendaires, la bonne foi du plaignant, et découvrir également diverses preuves de malversations dénoncées, susceptibles de coûter pas loin de mille fois plus cher aux fautifs.

Près de six décennies à subir le racket et les exactions de droite dure et sectaire au pouvoir, pour à peine deux millions ? L’affaire du millénaire ! Deux millions réparant l’absence de protection due par l’État, sinon de considération, à tout assujetti.

Une goutte d’eau, que deux millions, en regard des milliards alors économisés par les responsables incompétents ou malfaisants et la Justice. Pour tant d’humiliations, d’outrageuse exclusion, de diffamation par violence de l’indifférence, d’ignorance intolérable, de privations par force et saisies au profit de plus que présumés escrocs unanimement décriés. Assez ! Assez ! Assez !

L’heure est venue pour deux générations de tortionnaires du pénitencier financier de Genève de rendre des comptes.

 

D’ailleurs, entre eux, certains de ces dangereux endoctrinés PLR, ayant fait main basse sur mon employeur, restent principalement me devoir les deux millions en question. À peine le vingtième de ce qu’ils ont payé pour me faire harceler. Grâce à l’aide juteuse de protégés charognards tout-puissants, qu’il plaît à votre bon Roi-Député du Parti Railleur de regrouper sous l’appellation d’Extrum Krapulia. Ayant énormément de souci à se faire, quant à la persistance et au coût des exactions infligées par complicités.

Et surtout, qu’ils n’oublient pas que l’auteur de ces lignes les égratigne à peine pour l’instant. Encore soucieux de veiller à maintenir une atmosphère respirable, un air relativement bon enfant.  Mais s’il doit vraiment mordre un jour, il sera impossible de le faire lâcher sa prise, attendu que  Roth veille l’air.

 

Pareil pour les pantins de Berne, OFC, Pro Helvetia, et tous responsables lobbyistes de corruption législative, au service de l’écrasement et de l’abêtissement de la base laborieuse.

La fabrique infernale d’assistés et d’esclaves travailleurs subsiste grâce au détournement du fruit du labeur parasité de ces derniers. Argent séquestré abusivement au profit de castes insultantes, le faisant fructifier en étranglant au possible l’endetté. Le privant de tous appuis réels pour faire valoir ses droits. L’empêchant durant des décennies de se constituer assurance-vie ou IIIème pilier, diminuant à loisir sa pitance actuelle ou à venir, trahissant de la pire des manières l’image d’Épinal d’une Suisse soucieuse des Droits de l’Humain ; Le maintenant sciemment au plus bas de l’échelle sans jamais faire profiter la société de ses talents d’exception.

Pour rappel, votre bon Roi-Député du Parti Railleur ne se joint certes pas aux milliers de traîtres socialistes ayant voté UDC, mais ce Parti sans adresse est bien moins dangereux que l'actuelle secte PLR, elle, à l’extrême extrême Droite.

D’ailleurs, au pire, l’élection de Guy Parmesan ne devrait pas trop sentir mauvais, le cas échéant, ce personnage sachant être fondu dans la masse. Le tout étant de ne point trop l’échauder, afin qu’il n’aille pas lui aussi vouer un culte et multiplier les religieuses.

&&&

Et dire que cette Suisse-là tente d’entrer à nouveau ce jour dans le Conseil des Droits en question. Présidé par un honorable Saoudien n’ayant rien à voir avec la famille du roi Fahd, dont le frère, semble-t-il (chut, chut, on dit « un Prince » c’est tout ») vient d’être arrêté au Liban avec deux tonnes de cocaïne et d’amphétamines, qu’il tentait de ramener à Ryhad.

Sans doute sera-t-il condamné à mille coups de fouet, pour le manque d’agressivité que ressentiront après cette prise, ses amis combattants du cancer des déserts. Mais cela ne nous regarde pas.

Si ce n’est pour réviser à la baisse le budget, et les bénéfices prévisibles des prochaines Fêtes de Genève. Ne serait-ce qu’en désintoxication des cygnes nichant à la sortie des égouts du Palais Wilson …

Bref, dans le mois, une fois les Helvètes concernés ayant payé préventivement ce sponsoring de deux millions, par arrangement à l’amiable, votre dévoué envisagera de se libérer des carcans cantonaux de Genève, comme de celui de Berne, en partant s’établir sur les terres ancestrales de l’Évêché de Bâle-Jura. Et tout sera pour le mieux, sans autres cataclysmes en vue. La « morale  sociale » restera « sauve ».

Évidemment, si quelque momie d’académies, atrabilaire cossu bibliothécaire ou autre obscène mécène favorisant les méprisants veut abonder à s’amender : Son sympathique don de condition décente de vie vaudra bien évidemment à ce larbin, dont les avortons sont destinés à me porter au Panthéon, les meilleures grâces et leçons de politesse de l’auteur.

&&&

Laissons-là si franche rigolade. Nous en étions précédemment au chapitre « Saucisses ».

Un argument de poids, pour la pub du dernier James Bond. Un film qui vous charcute jusqu’au fond des tripes ! Et attention : En plus il est sacrément froissé et en a une de plus. Qui dit mieux ?

Sans titre - copie 3.jpg

Finalement, ce jeune dont je vous causais jadis, qui me prenait pour Daniel Graig, et à qui j’ai répondu « oui, mais moi je suis célèbre » n’avait pas commis une boulette de trop, il y a des ressemblances.

Mais, qu’est-ce qu’il ne faut pas entendre, je vous jure. Certains, parlant de moi, disent : « Tu sais, celui qui ressemblait à l’acteur d’Orange Mécanique » ; Au Brésil, l’on me nomme habituellement  « Mc Gyver » et parfois encore « Mick Jagger » mais là ce n’est pas un compliment.

Mes excuses, Mick. Du coup, pour me faire pardonner, qu’est-ce que tu dirais qu’on la fasse enfin, cette Jam dans le studio du Luc en compagnie de Gil et de son frère, mais sans la vieille maman qui a fini de goûter à  l’opium depuis bien des lustres ?

&&&

À part ça, un peu d’actes, dualités : Les violations du droit international de la Hongrie poussent la Suisse à stopper le renvoi de réfugiés dans cet État sous-bananier. Il était temps, depuis 1956, la consolidation du sol du Chablais par des milliers d’esclaves Hongrois, au profit exclusif des nantis PLR et UDC ...pdc ... Valaisans, avait bien besoin d’un sérieux rajeunissement.

Tiens, parlant de recyclage. Une rapide radiographie des modes passés ou présents du recyclage pourrait bien expliquer comment l’argent perdu finit par se transformer en villas.

Car: Rien ne se perd, rien ne se crée. Pour preuve, le gratuit le plus riche, le « Je n’ai vos mains, formations » s’inquiète du sort des prothèses une fois leur propriétaire décédé. La réponse est évidente, elles servent ensuite aux pêcheurs ayant des problèmes de mobilité.

Et, geste commercial bienvenu, ils n’ont pas un centime de plus à payer pour les asticots.

&&&

Par ailleurs : Mes remerciements chaleureux au Parlement des Jeunes de Genève, qui m’invite à participer à ses débats. Je suis touché, mais avec la soixantaine approchant je crains de faire légèrement tache, bien que n’ayant pas encore besoin de couches.

J’y participerai donc avec plaisir, le jour où l’appellation sera modifiée en « Parlement des jeunes d’esprit genevois ».

Car, au vu de ce que vote, sous obsolètes influences, la majorité des novices actuels, il est certain qu’il y aura alors énormément plus de chaises vides pour s’asseoir.

Pour l’heure, je les invite à se mettre à la place de leurs aînés, pour décider si eux aussi sponsoriseraient sans délai à raison de 2'000'000.- l’extraordinaire travail d’une vie.

Ou laisseraient stupidement survenir le complément d’étalage public irréfragable des nouveaux scandales publics et catastrophes financières, flanquant en cage des rongeurs de carrière, et si nécessaire jusqu’aux plus prestigieux des cochons d’Inde.

Ce qui arriverait automatiquement si quelque chose de fâcheux était tenté, contre le légitime dénonciateur potentiel, ou que les Conseils concernés persistaient à le ruiner, asservir et discriminer sous silence entendu.

&&&

Oui, assez rigolé sous cape « Aidez Paix » maintenant. Le prix est fixé au plus strict minimum en souffrance, de ce qu’il en coûte d’écraser quelqu’un comme la dernière des merdes, en s’imaginant que ça ne sentira jamais mauvais sous les bottes !

Genève, plus particulièrement, a tout à gagner ou tout à perdre quant à cette honnête proposition d’arrangement à l’amiable.

Suite du si guilleret divertissement sous un mois.

&&&

Un peu de sérieux et de calme propre en ordre s’impose, en fin de compte :

Vous aussi, mes chéries lectrices ou pourris lecteurs, désirez passer un bon savon ? Inutile de vous rendre en une Migros ! Vous ne trouverez, années après années, qu’une seule et unique savonnette, pour monopole total et absolu, au douteux prix de 45 centimes !

Scandaleux. D’autant plus que Dettwiler a pour origine le Bas-Rhin. Avec, visiblement, une branche Fribourgeoise bien prononcée.

Hop. Plein d’amis supplémentaires.

&&&

Et puisque l’on est juste entre primitifs : Vous reprendrez bien ces quelques vieux vers se bonifiant ? Pour l’Art-Out :

 

DES FAÏENCES !

Petits nains du jardin genevois

Sont sans voix.

Petits nains abrutis

Du jardin des nantis

Se terrent, atterrent.

Têtes de bois

Ne se mouillent,

Lors que rouillent

Leurs sabots de nabots à huer,

Englués en l’immensité

De leur vanité.

Petits nains du jardin genevois

Qui ne voient que l’on beugle

Sont aveugles,

Qui n’entendent que l’on scande

Nos colères, restent à se taire ;

Pestes austères.

Petits nains du dédain genevois

Demeurent cois,

Sans cœur, froids, minuscules, ridicules,

Qui pullulent.

***

Foin d’excès d’amabilités ! Qu’ils versent leur dû à l’auteur ou que des pièces, issues exclusivement de contexte extraprofessionnel, les jettent en pâture …

Ali GNIOMINY

« Ôtez les cales ! Leçon est faite ! »

cale.jpg

24/10/2015

ONU : CLÉS ERRENT ?

Mémé O.N.U. a 70 ans aujourd’hui. Joyeux anniversaire Mamie.

« Mais oui, mais oui, tu nous a déjà raconté comment tu maintenais la Paix, quand les conflits étaient encore entre États. Que les plus crapuleux ne bloquaient pas encore tout par leur véto. Quand tu avais bien plus que les actuels 40 centimes par victime à distribuer. Avant que ne coûte 839 millions ton ravalement de façade.

On sait, on sait, Mémé. Je vais plutôt te lire les infos :

&&&

Blatter et Platini sabrés : Champagne !

Un candidat de circonstance, plaisant aux palais, apte à pousser le bouchon très loin pour saouler son monde !

Que ne renie certainement pas un certain usager d’entraîneurs-kleenex, accusé de racisme et d’homophobie !

Absurde ! Jamais ! Jamais un distingué Valaisan, évoluant dans le milieu du Foot, ne traitera quiconque d’autre qu’un ami, de : « Putain d’ordure de chien de pédé nègre » !

Un peu de compréhension pour les traditions locales, que diantre !

&&&

À part ça : Youpie ! La nouvelle technologie du « Fracking » permet déjà de diminuer les coûts d’extraction du pétrole de 45%.

Ce qui mènera à brève échéance l’Arabie Saoudite et autres États du Golfe, nécessitant un pétrole à 106 dollars le baril, vers une terrible crise existentielle et matérielle.

Mais que fait l’Office luttant contre la concurrence déloyale, pour interdire le « Fracking » ? Faudra-t-il, pour cela, envoyer nos missions humanitaires au secours des ruinés tyrans affamés et alliés terroristes, ainsi lâchement mis sur le sable ?

Où va ce monde ? Que ne dirigent plus que d’odieux marchandages, entre criminels affamant-ci, déversant excès de biens-là : Si des « Frackers » cassent les prix du racket le plus méprisable !

Quelles indigestes salades pourront encore être enfournées par les nations désertiques, assourdies par un ventre creux ? …

… Pourrait-on être tentés de se dire. Seulement voilà :

Le « Fracking » est aussi cette charmante forme d’extraction du gaz de schiste. Potentiellement susceptible de transformer nos terres free, bourgeoises contrées, de fragile gruyère actuel en friable meringue.

Ainsi : Nos plus vieux ancêtres se sont décomposés durant des centaines de millions d’années pour nous offrir, à nous tous les enfants de la Terre également, une valeureuse énergie indispensable.

Des bouseux se sont, certes, mis en premier à l’exploiter, méritent un peu plus que nous tous, co-héritiers du pétrole. Mais la folie du gain les a rendus meurtriers pour l’Humanité. Toutes règles morales fondamentales ont été bafouées, les pires régimes se sont blindés de mysticisme exacerbé, censé justifier leur intouchable suprématie de nantis sans scrupules. Il suffit !

Tout n’est donc pas si simple, avec les monstres de l’énergie. Par précaution, sans doute faut-il se préparer à choisir quant à finir volatilisés dans les airs ou engloutis en les tréfonds du pays !

La tête que vous poussez ! Juste pour une tentative de record d’absence de rire sur un paragraphe de blog marrant ?

&&&

Au fait, j’y pense sans influence, mais il serait étonnant et regrettable que personne ne l’ait trouvée auparavant, celle-là. Peu importe :

Combien la femme est compliquée : Aucune ne veut grossir, ni passer pour une femme légère !

&&&

Beaucoup, beaucoup plus sérieux : Informations vitales, fondamentales, quant aux très petites choses de la vie pas si dure des stars ; Rubrique People d’un certain canard orangé : « Justin Bieberon nomme son zizi : –Jerry- » !

Parce que Jerry lie les vices ?

Une quelconque resucée,  visant à cacher que le fluet objet du délire s’appelle « Chipolata » !

Que deviendrait notre culture sans une telle information. Ou cette autre révélation primordiale « Daniel Radcliff abusait de sa braguette magique en se branlant régulièrement durant les pauses du tournage de « Harry Potter » !

Là, stop ! Laissez parler l'expert: C’était purement professionnel ! Pour les raisons d’un tournage, certains acteurs doivent grossir ou maigrir, modifier leur physionomie !

Sans ces pauses d’utiles élongations, aucun spectateur n’aurait ensuite vu quoi que ce soit, dans la pièce de théâtre où ce branleur de Daniel jouait tout nu !

&&&

Voilà, Mamie ONU, tu as assez regardé et entendu d’horreurs sans bouger pour aujourd’hui, tu dois te reposer maintenant. Et cesser de fâcher le propriétaire de l’EMS, si tu ne veux pas qu’il demande au méchant Pharma de venir t’achever ! » Ou de te croquer …

Ali GNIOMINY

      « Athènes, et loin delà des mots crasses ? Si ? »

Sans titre1.png

22/10/2015

KEV ? L’ART ?

Il est certes préférable d’en porter une combinaison, si l’on ose avouer n’avoir jamais même souri !

Bah : Tant que jeunesse rit, elle ne fait de conneries. Qui n’apprécie que singeries pour gourds, au détriment d’humour gourmand, bien plus véreux, soit savoureux :

 

Ô RAGE : V’LÀ L’ÂGE !

 

La carlingue qui se déglingue,

Le moral qui se déballe,

Le physique qui s’applique

À résister, à persister ;

Ô Rage ! L’âge agit !

Et n’ergote, ne gigote l’assagi,

Ne bourlingue étourdi comme dingue, jadis,

Voyage en cage,

À tort assis qu’est aussi corps battant

Que mord le temps

Et croque l’époque.

Ô Rage ! L’âge arrivé ne nous ravit,

Va nous river au mol sol à fleurs flétries

De Patrie de cœur à mœurs pourries.

Ô Rage : Que l’âge est chronophage !

Que ne stimule plus le pendule.

Qui joue les heures à coups de douleurs.

Ne sonne, las, qu’atone glas.

Ô peines souveraines

Du pire empire qui nous isole,

Geôle sans pardon

Dont on ne rigole,

De carcasse qui se tasse,

Qui nous courbe comme fourbes

Décorant qui nous rend à la tourbe.

 

Ô Rage ! V’là l’âge … Défait …

Le coup de vieux

Ne fait d’envieux.

***

Bien que … Quelle ne fut la surprise de votre bon Roi-Député du Parti Railleur, l’autre matin, alors qu’en son rôle de bas rond-de-cuir vilement exploité en placard fort blafard, (que nenni : Joli petit bureau bien éclairé, mais chut, ça ne fait pas assez esclave) où sont empêchées par trop payés mal-léchés de se déployer ses sabotées capacités : Quelle ne fut son incrédulité, alors qu’il tirait assidument sur une clope devant l’immeuble : Que de voir s’approcher de sa Seigneurie une très vieille dame, se mouvant au moyen d’un déambulateur. Qui se plante devant sa Grandeur et, juré promis sur sa Mirifique âme, pour la première fois que ça lui arrive, lui lance joyeusement :

« Merci ! Merci Monsieur ! Qu’est-ce que ça fait du bien pour le moral ! »

« Pardon ? Vous dites ? … »

« Oui, baron, vos textes, qu’est-ce qu’ils me remontent le moral ! »

 

« Mais … Mais .. Merci, merci de tout cœur, Madame, vous m’offrez là l’un des plus beaux cadeaux de ma vie ».

Des collègues viennent d’arriver. Une larme s’essuie en catimini. L’aînée, et de loin, inconnue, s’éloigne lentement sans plus de chichi. À des années-lumières de l’absence d’ouverture d’esprit et de lucidité des personnes d’un tel âge, que supposait l’auteur, si joliment baffé.

Aussi, chère Madame, qui donc lisez ceci : La prochaine fois, je fais un excellent café au bureau, nous pourrons refaire le monde ensemble durant quelques minutes. Mais … Hormis à une proche amie, jamais ne fut révélé à quiconque du monde professionnel que la dévalorisée machine à brasser du papier, Roth, n’est autre que ce phénomène de Roi-Député, parvenant à fusionner versification et humour ou critique politique ; Exercice rarissime s’il en est.

En fait, tout le monde sait que l’auteur sait qu’ils savent, mais tant que Diego n’en parle pas, personne ne « sait » qui est Zorro, et c’est très bien ainsi. Tout prosélytisme athée ou politique si remuant en son emploi serait incompatible avec un correct fonctionnariat d’État.

&&&

Tout cela parce que : De l’incompétence des intéressés … … désintéressés … … de tous ceux, paresseux, de ces poires pour l’Histoire, s’allonge, prolonge la triste liste !

&&&

Et sinon, quoi de neuf railleur ?

Oh, presque rien à créer sur l’instant : À peine la Vérité prétéritée :

Monde laïc : Et tout s’imbrique !

Monde croyant : Tout de déviant !

&&&

Maux, râles, lit et … Jeunesse d’esprit n’est exclusivité …

Ali GNIOMINY

« Vieille rit de Laide heure, jadis chez Dali »

Jadis.chez.Dali.jpg

20/10/2015

CAISSES QUE C’EST ? SELF-ACTEUR ?

Bientôt : De la bière livrée directement à domicile !

Et bientôt des cigarettes livrées directement dans votre bière ?!

&&&

Soyons joyeux ! De circonstance !

Tentons d’égayer si pauvrets candidats, parlementaires non-réélu(e)s. Perdant, dit-on, 10'000.- de salaire par mois. Gauchistes (!) … cependant … gauches, en affaires peu honnêtes, …  vilement recalé(e)s, et vert(e)s de rage et de peur ; Qui devraient bénéficier d’un Fonds d’aide de la Confédération !

Dès lors : Bienvenue sous le joug de l’esclavage moderne par servitude pour dettes en Suisse.

 

Qu’il nous faille un leader qui ne défaille, qui vaille que vaille ne s’encanaille, sans baratin, est certain.

 

Mais qui ? Qui d’inconquis quidam a l’âme assez à ça ; à n’amasser sens, cris, sans critiques astiquer ?

Qui d’autre doit reluire, que votre bas rond de cuir ? Sans foires ni droits: Soit le Roi-Député du Parti Railleur, … Point. Certes :

 

En carence d’irrévérence salope, cette Europe est un flop ! Ne devance l’inepte engeance d’usurpateurs à concepts purificateurs !

 

Ouf ! Aucun forceps coincé après celle-là.

Pour leurre, ne votez point encore pour mon Excellence; Mais qui sait, un jour prochain … Au pire, toujours de bonnes vestes à prendre pour couvrir son dénuement. Et 10'000.- de moins pas mois ne laisse, après tout, que moins -6'500.- de manque offert, pour rémunération de bons et loyaux services par mois. À peu près le montant mensuel qu’encaissent par tête, par parasitage des vaches à lait ultra-assujetties, les endetteurs officiels.

&&&

Amitié et courage aux nouveaux martyrs des grossières déviations, du fondamental équilibre des moyens et chances en véritable démocratie !

Bienvenue à la découverte de l’Helvétique ghetto secret de Discriminiland. Démontrant en quoi le régime Suisse est, paraît-il, le plus proche de celui de l’ancienne Union Soviétique. Sympathique constat et basta.

Une Suisse qui devrait avoir honte des pratiques ordurières diligentées en ses Institutions financières, et sportives !

Une Suisse qui devrait se faire petite, s’excuser mondialement et s’amender auprès de ceux qu’elle ruine sciemment, à l’interne comme à l’externe ! Une Suisse éhontée : Qui plébiscite une fois de trop les lobbies bancaires ???

Et il n’y a pas magouille ?? Ces RPR et UDC, ceux dont la politique met les Suisses en danger à l’étranger, de par l’image détestable laissée, ceux qui devraient se cacher, voire subir des enquêtes pour prévarication ou haute trahison des principes démocratiques, et préjudices innombrables provoqués par appât immoral du gain clanique prédominant :

Ceux qui pressentent les derniers sursauts de leur règne du mépris friqué, mis au Pouvoir presque absolu ?

Pays de gonds ! De trop fortes portes condamnées, malmenées.

Pittoresque et tellement immensément grotesque. À faire rougir. Exceptés Ouin-Ouin et tous ses nains de jardin.

Mais, qu'ont-il fait:

Qu’est devenue la Suisse ? Ses cuisses mises à nu !

Suisse de l’insouciance, de l’enfance qui vous hisse, ne rabaisse par malice.

 

Qu’ont-ils fait, ces putes austères, des luttes de mes pères ?

 :::

Regain de malsains desseins de gain !

 

Fulminons en chœur, subissons dignement ce deuil supplémentaire de la dignité politique suisse, et ne cédons jamais …

Ali GNIOMINY

 

« Egée mer irritée ? »

IMG_1001.JPG

16/10/2015

PURIN ? FAUX ! SÛR: ARMES, HAINE, NIE !

Le prénom « Nutela » est interdit en France !

Aïe, comment annoncer ça à Gelatine, Marmelade et Camembert ?

&&&

Oh, et après tout, pour vivre avec leur temps, qu’ils apprennent déjà à écrire correctement :

Bonjour Mineutre,

Permettez-nous, Mineutre, de vous proposer les articles de notre boutique Unisexe, qui mettront en valeur votre propre mineutrité.

Articles dont nous vous savons être un(une) fervent(vente) admiratrice(teur), mettant bas comme enfilant des bottes cloutées.

Au double plaisir, cher(ère) Mineutre, de vous rencontrer, en compagnie de votre épouse-mari-autre.

Oui : Bienvenue aux Neutres ! Bien que : Pas encore en pays neutre ??!!

&&&

ARMES, HAINE, NIE !

Le Turc Dogu Perinçek est blanchi par la Cour européenne des Droits de l’Homme, de la Femme et du Neutre : Le génocide arménien peut impunément être considéré comme un mensonge international !

C’était inévitable : Cette Cour condamne donc fermement la Suisse, pour ses atteintes intolérables à la Liberté d’Expression de l’amer Dogu.

À force de me lire, en dépit des malversations consistant à empêcher le public d’accéder à ce blog, et aux conséquents moyens largement mérités de parvenir à l’auteur, ce Tribunal international était contraint de punir tous coupables d’atteintes à cette Liberté fondamentale. Un peu comme quand Genève semble soudainement poussée à pratiquer un audit sur les escrocs du recouvrement ...

Ah, si seulement des sanctions internationales authentiques permettaient de changer quoi que ce soit, une fois l’attention du public coutumièrement détournée … et le copinage outrancier ayant repris ses ravages.

Déjà que cette Cour rageuse est sise à Strasbourg, ville ayant vendu son marché de Noël à Pékin, afin de rendre les Chinois aussi va-nu-pieds que les chrétiens. Car, la traduction la plus fidèle en chinois de « Petit Jésus » n’est-elle pas « Mais ôte ces tongs » ?

Quoi qu’il en soit, concernant cette condamnation, la planète entière peut en témoigner : La réputation de la Suisse ne peut et ne doit jamais être mise en doute, qui est indiscutablement la plus experte en matière de mensonge international !

&&&

Bien que … : Écoutez, justement : Prochainement retentira la Symphonie Poutinesque, chez Rachmaninov au bord du lac des Quatre-Cantons, où les silences sont d’importance ; Russe harmonie pleine de portées à gammes … au vert, … donnant suite aux charges Wagnériennes imposant pour musique à Israël une ligne rouge, à ne franchir sans trop gros couac.

Assurément, prochainement, à manquer absolument : Concert de basses à fond et grosses caisses, susceptibles de faire s’écrouler jusqu’au pont de Lucerne.

&&&

Richissime transition : Monsieur Thierry Stern présente le projet d’agrandissement de la manufacture Patek Philippe, devisé à un demi-milliard de francs.

En pleine crise mondiale ? Dépenser une somme pareille ? Là, t’excuseras l’outrecuidance, mais vraiment ces banquiers sont d'un masochisme ... !

&&&

Justement: À bien plaire: Un tatoueur Zurichois offre des bons de 20.- à tous ses clients à condition qu’ils votent UDC.

Quelques 150 tatoués, ayant la Droite dure dans la peau, ont accepté le cadeau.

En fonction de ce que vous avez voté pour dimanche, il se pourrait bien que les autres, non consentants, repartent prochainement  en arborant tatouée sur le front, une étoile jaune ou rose.

&&&

Mal léchés toujours : Un jeune ours est pris d’une irrésistible envie de shopping dans un supermarché en ex- Union Sauve vies, éthique ! Il est bestialement abattu !

Et ce n’est qu’un exemple parmi trop d’autres. De plus en plus de plantigrades affamés, par les inondations et autres destructions de leur habitat, n’ont d’autre choix que de pratiquer de telles incursions dans la « civilisation », et sont tués pour ça. C’est sincèrement tragique et injuste.

Alors qu’il aurait suffi à cette pauvre bête, pour éviter d’en arriver là, de croquer au passage quelques repus oligarques, ou de naître dans la fosse aux ours de Berne, pour être abattu le ventre plein !

&&&

Un F/A.18 Suisse de combat s’écrase en France !

Bien fait ! Voilà ce que méritent ceux qui piquent l’eau du voisin !

Comble de culot : Ces voleurs interdisent aux enquêteurs Français de s’intéresser de trop près à la technologie de l’épave. Non non, s’il vous plaît: Le pilote est juste blessé par l’éjection.

L’accident n’a évidemment pas fait de victimes, puisque l’appareil est tombé dans le Doubs.

&&&

Allez, les mots hèlent, eux : N’offrez plus de scrutins …

Ali GNIOMINY

« Eclaire si l’effroi dure »

Sans titre.jpg

13/10/2015

PENTE INCIVILE DE PANTINS SI VILS !

Le Prix Nobel de l’économie revient à Angus Deaton, pour son remarquable travail démontrant que, dans le but d'accélérer le développement des pays du Sud, il faut réduire l’aide internationale qui leur est apportée ! Clap ..

… Ouais, mhhh : Raccourci comme ça, ça sent bigrement le désert. Veut-il dire qu’il faut réduire l’aide interceptée par corruption ? Là c’est une autre histoire.

L’on se souvient d’humanitaires parlant de centaines de millions dormant, suite au pire tsunami, du fait qu’aucun organisme islamiste non corrompu était digne de transmettre l’aide internationale aux réels nécessiteux. Problème réglé allez savoir comment.

Pareillement à ce qui se passe dramatiquement chez nous, en matière de raz-de-marée de Prix, distinctions, justes estimations de valeur,  commandes littéraires, bourses, subsides, que corrompus détournent des véritables talents.

En y réfléchissant bien, réduire l’aide aux pays en voie de développement pour accélérer leur débrouillardise truande ou non, est merveilleusement dans la veine de l’austère bien-pensance à la mode.

Les extrêmes privations permettent aux mauvais peuples de faire pénitence, et de se surpasser pour survivre ou non. Assez, de cette superflue aide vitale. Que tous les gens du Sud ainsi privés de strict minimum migrent au Nord, et n’existera plus jamais de problème d’aide à fournir au Sud !

Par ailleurs : L’Institut Nobel renonce à l’attribution prévue du Prix Nobel de Farce et Attrape, de peur de devoir se primer chaque année.

&&&

Excepté 2016, où la suprême distinction devait revenir au Département d’Ultra-Répression de l’État de Genève. Qui augmente les amendes de 20% pour « s’aligner sur l’inflation » !!!!!

Ah, oui, bien sûr : Plus la situation générale est catastrophique, plus tout système jadis de confiance, honoré, se révèle voleur, mafieux, corrompu de partout par infect copinage, en ce qui touche les finances laissées à la base parasitée : Plus il faut la ruiner, ficher, contenir, contrôler, surtout si elle est jeune : Qu’elle n’a pas de lieux festifs désignés pour se défouler …

Tout le nécessaire est ainsi en place pour la choper, la couvrir d’un max d’amendes pour tout et n’importe quoi, qui la dirigera vers le juteux cheptel des esclaves par servitude pour dettes de Genève. Jeunesse ou non, alors corvéable et malléable à souhait, sous perpétuel dépouillement programmé de l’exclusion, au profit de nosdits « actionnaires » de l’extorsion de fonds par recouvrement immoral.

Ou, jeunesse ou non, sciemment poussée à l’assistance. Si précieuse et rentable pour qui détiennent vie et mort des cordons maniés à leur gré.

Une augmentation de 20% d’honorabilité de la machination de tel potentat paraissant impossible, votre bas rond-de-cuir vous invite expressément à voter n’importe quoi, mais à tout prix de Gauche pour dimanche.

&&&

« Face à cette Paix … Grrr .. Ne cessons de rage honnir »

IMAG1636.jpg

Sans titre1.jpg

Et si vous l’aviez manqué, sorti en exclusivité sur l’incontournable support qu’il y a peu encore je nommais grossièrement, à l’instar du commun des mortels : Faces de Boucs, support certes tout sauf parfait, mais me libérant de milliers de recherches de personnes d’importance et de coûteux envois postaux à leur intention, ou courriels individuels, bien qu’avec tout autant de destinataires paraissant partis sans laisser d’adresse, dont je n’eus nul retour dedits neuneus testés, soit restai sans retour nul, voici ci, fort concis :

DÉROBE BOBETS ?

On nous l’annonce pour 2050, mais dans ce domaine comme en celui du réchauffement climatique ça va toujours beaucoup plus vite que prévu : La Machine, soit l’ensemble des connections sur Terre, aura acquis sa « propre » Conscience !

Et aucun scientifique ne peut actuellement prédire ce qui arrivera ! Ce qu’Elle décidera nous concernant. Si Elle privilégiera sa race supérieure ou celle des niais humains ayant cessé de parvenir à La contrôler ?

Vraisemblablement, toute esquisse de Conscience devrait comporter un soupçon de reconnaissance pour ses créateurs.

Ainsi, Elle pourrait bien épargner l’humain devenu si inutile. D’autant plus s’il s’adapte rapidement et fait montre d’adéquat machinal fonctionnement.

À l’évidence, la course à la mutation humaine par robotisation addictive est déjà engagée. L’Homme étant doué d’un sens aigu de prévoyance, face aux éventualités de matérialisation de certaines formes de science-fiction, se hâte naturellement de former sa descendance à devenir élue de la Conscience Machinale.

Ainsi les enfants actuels ont généralement un robot pour petit compagnon à deux ou quatre pattes. Sans avoir à s’en occuper, ni apprendre à le nourrir, ni le laver, ni promener, ni se responsabiliser de son bien-être, apprendre l’affection, la protection …

Prochainement, les ringards minous ou toutous du passé seront acheminés par containers dans les boucheries de Suisse primitive, et tout ira pour le mieux. La descendance humaine méritera enfin les bonnes graisses de la Machine, et une puce à shoots d’Ultra-Conscience pour récompense.

En l’occurrence, précipitons-nous, bien avant les Fêtes déjà, dans les rayons de la Machine, et pourrissons au possible nos chères têtes blondes de robots compagnons.

Jusqu’à ce que soit éradiquée, en ces futurs élus, toute racine du sens des responsabilités, de la communication vivante et de l’échange chaleureux.

Par conséquent : Parents : Favorisez allègrement la déshumanisation en vogue, continuez à voter big boss, business sans âme, technologie débridée d’olibrius nantis et autres belliqueux hurluberlus, ne vous encombrez plus d’animaux encombrants et salissants, et mort à la Nature, donc.

Gloire au progrès ! Gloire …

Ali GNIOMINY

« Oh ! Tête d’haineux vous-même ! »

IMG_1160 - copie.jpg

08/10/2015

ESSAI SERRÉ ÉCRÉMÉ.

Cas féeriques raquent :

La SSR (Société Sans Radis) taille dans le maigre pour faire les choux gras de certains !

Il s’agit dès lors de trancher dans le vif de l’actualité sportive de l’An I ap. J.-J.T. (Fatalement pris de vitesse par le ralenti définitif).

Ainsi, ne seront plus diffusés en direct que les matchs où la Suisse gagne !

Une sacrée économie en vue, avec un ou deux directs par année.

&&&

Et en ce qui concerne l’actualité politique : Passe à la trappe toute émission prônant allégeance aux crapules du capital. Diffusions remplacées quotidiennement par 23h30 consécutives de « Top Model ».

Mais attention, d’essentielles informations qui auparavant passaient le plus possible sous silence seront programmées, pour quelques minutes par jour.

L’on nous parlera plus directement de la plaisanterie consistant à suggérer aux citoyens lésés de se retourner contre Facebook ou Google en Irlande ou en Amérique, au lieu de se préoccuper de savoir, en Suisse, qui (et pour quels intérêts) à l’époque, a signé l’anticonstitutionnel Accord Suisse-USA (Safe Harbour) autorisant le préjudiciable transfert et l’utilisation de données personnelles privées à l’insu des concernés. Puis l’on nous contera en détail comment l’Arabie Saoudite a créé Daesh, ou comment s’achètent les Coupes du Monde si ce n’est leurs résultats depuis leur création, et plein d’autres infos épurées.

D’ailleurs, la SSR se dirige déjà vers cette diminution et clarification de l’information : Ainsi, personne n’aura jamais la maladresse de préciser qu’il vaut mieux trois mois de suspension de présidence en Suisse que cinq minutes de suspension en Arabie Saoudite …

… Mais nul secret n’est fait, quant à la sublime vengeance de Sepp devin … ayant vu qu’il lui suffisait de décider que son Comité d’éthique privé décide de le suspendre pour trois mois, pour tacler définitivement l’ennemi en même temps ; Ainsi empêché de se présenter à la Présidence de la FIFA si lacérée … par les poignes hard de la police !

SSR … toujours : Sera annulée la programmation prévue de « La reine du shopping ». Non par mesure d’économie. Mais du fait qu’aucune dame ne s’est présentée pour concourir durant une semaine, sur le thème suggéré à Cristina Cordula par les Zurichois patrons de la SSR : « Énorme et moche en string trop court ».

Pas de bol, Cristina. Un vrai flop ce coup de pouce à la brésilienne, tenté en faveur d’Ivo Pitangui, Roi de la Chirurgie esthétique …

Bref … Grâce à cette nouvelle grille des programmes, ce ne sont plus 40 millions par an qui manqueront à la SSR, bien au contraire, elle les fera en bénéfice. Du fait que, suffisamment abrutis comme ça, et n’ayant plus d’autre choix, les téléspectateurs passionnés sous leur Syndrome de Stockholm, ne se rendront plus compte, très rapidement, qu’ils sont figés devant "Top Model" dix heures par jour.

La New SSR-Light traitera évidemment à la sauvette de sujets sans intérêt : Comme ce Monseigneur venant d’affirmer que pour l’Église « La pédophilie est plus acceptable que l’homosexualité ». Et en exclusivité de trente secondes sera décortiqué le pourquoi du maintien fabriqué dans l’opinion publique de la sinistre confusion pédé = pédéraste. Ce qui inspirera l’étude-choc comparative, dans tous les cas d’abus d’enfants, du nombre d’adultes homosexuels ou hétérosexuels impliqués. Et permettra déjà de remédier au 90% du rejet des homos qu’ont les hétérosexuels majoritairement trop peu instruits, de peur pour leur progéniture.

Puis un short-reportage de 2 minutes sera consacré à une semaine des Droits Humains, honorant les plus directs et courageux défenseurs du prochain, hormis qui de Suisses rabaissés, dont tous mérites doivent obligatoirement être niés et écrits doctement ignorés, sur ordre « d’en-haut ».

Et rien rien rien, même en cherchant longuement, quant à la position de la Suisse dans la liste des plus de 80 pays testés en matière de qualité des soins palliatifs. La France 9ème. Certainement pour l’immense disponibilité de ses structures d’accueil pour aînés, dès la fin du caniculaire été 2003.

Exit la Suisse : De l’étude de qualité de la mort et son approche ? Intéressant. Il est possible que cette position du pays ait été précisée dans les infos du jour. Mais votre bon Roi-Député du Parti Railleur a présentement vraiment, vraiment, mieux à faire que de lire ou regarder ces ramassis de bobards. Dont acte.

Ô pardon, pardon, chers confrères et bien-aimées consœurs, je ne voulais pas vous blesser. Vous n’aviez pas le choix, vous transmettiez sous la dictée, avant que de faire partie des 250 licenciés à venir. Au risque de vous faire virer …

Mais que n’avez-vous plus tôt hurlé sur les plateaux que le fruit de la sueur de votre front se faisait bouffer jusqu’au trognon ?!

Courage à vous qui, sauf oubli, faites en totalité partie des ami(e)s Facebook d’Ali Gniominy, bas rond-de-cuir et Roi-Député ... Tout ça : Une fois libres, vous êtes par conséquent très cordialement invité(e)s à rejoindre la prestigieuse association que je préside, visant à promouvoir, en ces modernes temps, les plus experts et sincères enseignements ludiques, quant à l’Art de vagabonder intelligemment en esquivant toutes injustices et révéler en exergue toutes pantalonnades.

De mieux en mieux pour en finir ! Trente interminables secondes seront consacrées à la nouvelle loi sur les Suisses de l’étranger. Au fait que, dès le 1er novembre, seuls seront dispensés de payer les frais de la prise d’otage qu’ils ont subi, les employés liés à une activité d’État.

En qualité d’otage de l’État de Genève dont je suis fonctionnaire, je n’ai pas trop de souci à me faire. Mais, souvenez-vous des désopilantes prises d’otage par home-jacking que j’ai subies « dernièrement » par deux fois. De la part d’équipes cagoulées et armées. Des tortures qui me furent infligées le vendredi 13 janvier 2012, des côtes fracturées qui me font mal encore chaque jour. Constatez sur http://barondecuir.blog.tdg.ch , page 12, ce que j’en disais le 6 février 2012.

Être détenu, dévalisé et maltraité par des tueurs, surtout quand ça vous arrive comme dans mon cas par cinq fois depuis l’adolescence, vous permet de comprendre l’hilarant traumatisme capable de vous faire traiter de pauvres trous-du-culs les malfaiteurs ayant fait passer cette misérable loi.

Quand vous êtes éloigné du pays, prisonnier de barbares, que vous idéalisez, sanctifiez votre pays, parvenez par miracle à vous en sortir vivant, êtes aidés par des alliés de vos compatriotes :

À peine libre, l’État truand vous emprisonnera à vie sous une montagne de dettes, sous prétexte de vous avoir « sauvé ». Entre deux toasts et trois flûtes. Pourfendra vos traumatismes à qui mieux-mieux, vous poussera au débarras. Un seul peut-être encore résistera, accroché à drolatique bouée, pas prête à se dégonfler.

Décidément, le peuple Suisse pris en otage, en cage, en peine, sous certaines lois de la canaille qui en ripaille, danse soumis, pense … à l’économie !!! N’a la lumière que du derrière. N’a plus en tête que bête quête au profit des confits de connards, et caviars d’ex-anars.

Gare ! Gare ! L’Essai est fait frivole … qui, sans faille, ne déraille … raille … raille …

… En hommage …

Ali GNIOMINY

 

« Autel de Sainte Ailée-Vision tournant le dos au blé envahisseur »

IMAG15871.jpg

05/10/2015

S.I.G : AÏE ! LÀ : EST-CE ESCOMPTER QUE L’ÉNERGIE QU’A TISA FLAMBE LES PRIX ? …

… Que de laisser la concurrence débridée dévorer les Services Industriels de Genève, dans le cadre de ce fléau ultra-capitaliste nommé TISA, s’infiltrant sournoisement de partout, préparant privatisation de la totalité des Services publiques, Armée, Police, Éducation, … Santé, Politique … Services claniques s’abreuvant déjà presque exclusivement à la TISA ânerie.

Il se murmure que ça va sacrément faire du bruit, mercredi 7 octobre, dès 13h sur le Pont de la Machine. Et s’époumoner fait parfois tant de bien … Souhaitons que le courant passe, et sans étincelles.

Et pendant que vous serez sur le pont de la Machine, ce sera toujours une population entière un peu plus éloignée des centrales nucléaires suisses environnantes, classées parmi les plus dangereuses du monde ! Grâce à TISA certainement très bientôt en main de douteux oligarques de lointains pays, qui se les seront offertes rubis sur l’ongle.

Et alors là, ce sera la fin. Plus aucune nation du monde ne pourra pardonner à notre pays d’avoir vendu sans vergogne de pareilles breloques pourries à ces nouveaux maîtres du monde !

&&&

À part ça : Bien-aimés faux-frères Socialistes, qui envisagez de ralentir la corruption timocratique, des lobbyistes arrosant outrageusement certains Partis de Droite dans le but atteint de perpétuer les juteuses discriminations en vigueur : D'obliger ces faussaires d’influences à agir à visage découvert pour leurs dons supérieurs à 10'000.- à leur Parti: C'est une excellente idée socialiste, comme d’habitude. Bravo. Un formidable coup dans l’eau.

Car, à l’évidence, aucun de ces opaques donateurs déviateurs d’équilibre politique ne déclarera jamais avoir versé plus de 10'000.- à sa secte préférée. Vont en revanche pulluler les discrets versements de 9'999,95. Mais au moins, ça fera faire de l’exercice et donnera du boulot à plein de vieux marchands d’armes chimiques et consort.

&&&

Et voici que ressurgissent ouvertement les plus nauséabonds articles populaires, tel celui du jour, pages 10 et 11 du « Canard orangé », rappelant aux susmentionnés leur époque brune chérie de 1939-45 : « Canard orangé » en lequel on découvre écrit noir sur blanc les plus infects concepts, diffusés en toute impunité, visant à traitement inégalitaire et méprisant d’une part de la population.

Au hasard, ces quelques phrases d’actuels criminels à faire arrêter :

« Reconnaître l’homosexualité est CONTRAIRE à la Doctrine » … «  … Ne pas chasser les homosexuels, car COMME TOUS LES PÉCHEURS !??! Ils ont droit au pardon » … « L’Église ne peut être qu’un « hôpital de campagne » LES AIDANT À REVENIR DANS LE DROIT CHEMIN ». L’Église doit MONTRER L’EXEMPLE AU PUBLIC » … « Si encore ce prêtre polonais gay était amoureux d’une femme on pourrait comprendre …»

Ce ne serait point trop grave, si de tels propos étaient issus d’imbéciles de bas étage, ignorant encore que, dès la naissance, l’attirance pour tel ou tel sexe est simplement déterminée par le taux d’acide glutamique ; Neuro-transmetteur hormonal, permettant d’éviter grâce à l’homosexualité une surpopulation humaine incontrôlée, aboutissant à une totale dégénérescence humaine, un abrutissement matériel et spirituel dont notre époque fait déjà tellement preuve !

Non ! Ceux qui cachent prudemment ces vérités-là sont pire que des imbéciles criminels. Ce sont eux qui tiennent la planète en toute connaissance de cause, dans leurs misérables traquenards et canulars. En lesquels plongent depuis toujours mais plus pour longtemps les ignorantes majorités.

&&&

Constat sans appel : Les Suisses devraient avaler plus de fruits, de légumes et moins de couleuvres.

Et cesser de se fier aveuglément …

Ali GNIOMINY

 

« Respect et Paix, roquets ! »

DSC_2831.JPG

 

All the posts