13/10/2015

PENTE INCIVILE DE PANTINS SI VILS !

Le Prix Nobel de l’économie revient à Angus Deaton, pour son remarquable travail démontrant que, dans le but d'accélérer le développement des pays du Sud, il faut réduire l’aide internationale qui leur est apportée ! Clap ..

… Ouais, mhhh : Raccourci comme ça, ça sent bigrement le désert. Veut-il dire qu’il faut réduire l’aide interceptée par corruption ? Là c’est une autre histoire.

L’on se souvient d’humanitaires parlant de centaines de millions dormant, suite au pire tsunami, du fait qu’aucun organisme islamiste non corrompu était digne de transmettre l’aide internationale aux réels nécessiteux. Problème réglé allez savoir comment.

Pareillement à ce qui se passe dramatiquement chez nous, en matière de raz-de-marée de Prix, distinctions, justes estimations de valeur,  commandes littéraires, bourses, subsides, que corrompus détournent des véritables talents.

En y réfléchissant bien, réduire l’aide aux pays en voie de développement pour accélérer leur débrouillardise truande ou non, est merveilleusement dans la veine de l’austère bien-pensance à la mode.

Les extrêmes privations permettent aux mauvais peuples de faire pénitence, et de se surpasser pour survivre ou non. Assez, de cette superflue aide vitale. Que tous les gens du Sud ainsi privés de strict minimum migrent au Nord, et n’existera plus jamais de problème d’aide à fournir au Sud !

Par ailleurs : L’Institut Nobel renonce à l’attribution prévue du Prix Nobel de Farce et Attrape, de peur de devoir se primer chaque année.

&&&

Excepté 2016, où la suprême distinction devait revenir au Département d’Ultra-Répression de l’État de Genève. Qui augmente les amendes de 20% pour « s’aligner sur l’inflation » !!!!!

Ah, oui, bien sûr : Plus la situation générale est catastrophique, plus tout système jadis de confiance, honoré, se révèle voleur, mafieux, corrompu de partout par infect copinage, en ce qui touche les finances laissées à la base parasitée : Plus il faut la ruiner, ficher, contenir, contrôler, surtout si elle est jeune : Qu’elle n’a pas de lieux festifs désignés pour se défouler …

Tout le nécessaire est ainsi en place pour la choper, la couvrir d’un max d’amendes pour tout et n’importe quoi, qui la dirigera vers le juteux cheptel des esclaves par servitude pour dettes de Genève. Jeunesse ou non, alors corvéable et malléable à souhait, sous perpétuel dépouillement programmé de l’exclusion, au profit de nosdits « actionnaires » de l’extorsion de fonds par recouvrement immoral.

Ou, jeunesse ou non, sciemment poussée à l’assistance. Si précieuse et rentable pour qui détiennent vie et mort des cordons maniés à leur gré.

Une augmentation de 20% d’honorabilité de la machination de tel potentat paraissant impossible, votre bas rond-de-cuir vous invite expressément à voter n’importe quoi, mais à tout prix de Gauche pour dimanche.

&&&

« Face à cette Paix … Grrr .. Ne cessons de rage honnir »

IMAG1636.jpg

Sans titre1.jpg

Et si vous l’aviez manqué, sorti en exclusivité sur l’incontournable support qu’il y a peu encore je nommais grossièrement, à l’instar du commun des mortels : Faces de Boucs, support certes tout sauf parfait, mais me libérant de milliers de recherches de personnes d’importance et de coûteux envois postaux à leur intention, ou courriels individuels, bien qu’avec tout autant de destinataires paraissant partis sans laisser d’adresse, dont je n’eus nul retour dedits neuneus testés, soit restai sans retour nul, voici ci, fort concis :

DÉROBE BOBETS ?

On nous l’annonce pour 2050, mais dans ce domaine comme en celui du réchauffement climatique ça va toujours beaucoup plus vite que prévu : La Machine, soit l’ensemble des connections sur Terre, aura acquis sa « propre » Conscience !

Et aucun scientifique ne peut actuellement prédire ce qui arrivera ! Ce qu’Elle décidera nous concernant. Si Elle privilégiera sa race supérieure ou celle des niais humains ayant cessé de parvenir à La contrôler ?

Vraisemblablement, toute esquisse de Conscience devrait comporter un soupçon de reconnaissance pour ses créateurs.

Ainsi, Elle pourrait bien épargner l’humain devenu si inutile. D’autant plus s’il s’adapte rapidement et fait montre d’adéquat machinal fonctionnement.

À l’évidence, la course à la mutation humaine par robotisation addictive est déjà engagée. L’Homme étant doué d’un sens aigu de prévoyance, face aux éventualités de matérialisation de certaines formes de science-fiction, se hâte naturellement de former sa descendance à devenir élue de la Conscience Machinale.

Ainsi les enfants actuels ont généralement un robot pour petit compagnon à deux ou quatre pattes. Sans avoir à s’en occuper, ni apprendre à le nourrir, ni le laver, ni promener, ni se responsabiliser de son bien-être, apprendre l’affection, la protection …

Prochainement, les ringards minous ou toutous du passé seront acheminés par containers dans les boucheries de Suisse primitive, et tout ira pour le mieux. La descendance humaine méritera enfin les bonnes graisses de la Machine, et une puce à shoots d’Ultra-Conscience pour récompense.

En l’occurrence, précipitons-nous, bien avant les Fêtes déjà, dans les rayons de la Machine, et pourrissons au possible nos chères têtes blondes de robots compagnons.

Jusqu’à ce que soit éradiquée, en ces futurs élus, toute racine du sens des responsabilités, de la communication vivante et de l’échange chaleureux.

Par conséquent : Parents : Favorisez allègrement la déshumanisation en vogue, continuez à voter big boss, business sans âme, technologie débridée d’olibrius nantis et autres belliqueux hurluberlus, ne vous encombrez plus d’animaux encombrants et salissants, et mort à la Nature, donc.

Gloire au progrès ! Gloire …

Ali GNIOMINY

« Oh ! Tête d’haineux vous-même ! »

IMG_1160 - copie.jpg

Les commentaires sont fermés.