08/10/2015

ESSAI SERRÉ ÉCRÉMÉ.

Cas féeriques raquent :

La SSR (Société Sans Radis) taille dans le maigre pour faire les choux gras de certains !

Il s’agit dès lors de trancher dans le vif de l’actualité sportive de l’An I ap. J.-J.T. (Fatalement pris de vitesse par le ralenti définitif).

Ainsi, ne seront plus diffusés en direct que les matchs où la Suisse gagne !

Une sacrée économie en vue, avec un ou deux directs par année.

&&&

Et en ce qui concerne l’actualité politique : Passe à la trappe toute émission prônant allégeance aux crapules du capital. Diffusions remplacées quotidiennement par 23h30 consécutives de « Top Model ».

Mais attention, d’essentielles informations qui auparavant passaient le plus possible sous silence seront programmées, pour quelques minutes par jour.

L’on nous parlera plus directement de la plaisanterie consistant à suggérer aux citoyens lésés de se retourner contre Facebook ou Google en Irlande ou en Amérique, au lieu de se préoccuper de savoir, en Suisse, qui (et pour quels intérêts) à l’époque, a signé l’anticonstitutionnel Accord Suisse-USA (Safe Harbour) autorisant le préjudiciable transfert et l’utilisation de données personnelles privées à l’insu des concernés. Puis l’on nous contera en détail comment l’Arabie Saoudite a créé Daesh, ou comment s’achètent les Coupes du Monde si ce n’est leurs résultats depuis leur création, et plein d’autres infos épurées.

D’ailleurs, la SSR se dirige déjà vers cette diminution et clarification de l’information : Ainsi, personne n’aura jamais la maladresse de préciser qu’il vaut mieux trois mois de suspension de présidence en Suisse que cinq minutes de suspension en Arabie Saoudite …

… Mais nul secret n’est fait, quant à la sublime vengeance de Sepp devin … ayant vu qu’il lui suffisait de décider que son Comité d’éthique privé décide de le suspendre pour trois mois, pour tacler définitivement l’ennemi en même temps ; Ainsi empêché de se présenter à la Présidence de la FIFA si lacérée … par les poignes hard de la police !

SSR … toujours : Sera annulée la programmation prévue de « La reine du shopping ». Non par mesure d’économie. Mais du fait qu’aucune dame ne s’est présentée pour concourir durant une semaine, sur le thème suggéré à Cristina Cordula par les Zurichois patrons de la SSR : « Énorme et moche en string trop court ».

Pas de bol, Cristina. Un vrai flop ce coup de pouce à la brésilienne, tenté en faveur d’Ivo Pitangui, Roi de la Chirurgie esthétique …

Bref … Grâce à cette nouvelle grille des programmes, ce ne sont plus 40 millions par an qui manqueront à la SSR, bien au contraire, elle les fera en bénéfice. Du fait que, suffisamment abrutis comme ça, et n’ayant plus d’autre choix, les téléspectateurs passionnés sous leur Syndrome de Stockholm, ne se rendront plus compte, très rapidement, qu’ils sont figés devant "Top Model" dix heures par jour.

La New SSR-Light traitera évidemment à la sauvette de sujets sans intérêt : Comme ce Monseigneur venant d’affirmer que pour l’Église « La pédophilie est plus acceptable que l’homosexualité ». Et en exclusivité de trente secondes sera décortiqué le pourquoi du maintien fabriqué dans l’opinion publique de la sinistre confusion pédé = pédéraste. Ce qui inspirera l’étude-choc comparative, dans tous les cas d’abus d’enfants, du nombre d’adultes homosexuels ou hétérosexuels impliqués. Et permettra déjà de remédier au 90% du rejet des homos qu’ont les hétérosexuels majoritairement trop peu instruits, de peur pour leur progéniture.

Puis un short-reportage de 2 minutes sera consacré à une semaine des Droits Humains, honorant les plus directs et courageux défenseurs du prochain, hormis qui de Suisses rabaissés, dont tous mérites doivent obligatoirement être niés et écrits doctement ignorés, sur ordre « d’en-haut ».

Et rien rien rien, même en cherchant longuement, quant à la position de la Suisse dans la liste des plus de 80 pays testés en matière de qualité des soins palliatifs. La France 9ème. Certainement pour l’immense disponibilité de ses structures d’accueil pour aînés, dès la fin du caniculaire été 2003.

Exit la Suisse : De l’étude de qualité de la mort et son approche ? Intéressant. Il est possible que cette position du pays ait été précisée dans les infos du jour. Mais votre bon Roi-Député du Parti Railleur a présentement vraiment, vraiment, mieux à faire que de lire ou regarder ces ramassis de bobards. Dont acte.

Ô pardon, pardon, chers confrères et bien-aimées consœurs, je ne voulais pas vous blesser. Vous n’aviez pas le choix, vous transmettiez sous la dictée, avant que de faire partie des 250 licenciés à venir. Au risque de vous faire virer …

Mais que n’avez-vous plus tôt hurlé sur les plateaux que le fruit de la sueur de votre front se faisait bouffer jusqu’au trognon ?!

Courage à vous qui, sauf oubli, faites en totalité partie des ami(e)s Facebook d’Ali Gniominy, bas rond-de-cuir et Roi-Député ... Tout ça : Une fois libres, vous êtes par conséquent très cordialement invité(e)s à rejoindre la prestigieuse association que je préside, visant à promouvoir, en ces modernes temps, les plus experts et sincères enseignements ludiques, quant à l’Art de vagabonder intelligemment en esquivant toutes injustices et révéler en exergue toutes pantalonnades.

De mieux en mieux pour en finir ! Trente interminables secondes seront consacrées à la nouvelle loi sur les Suisses de l’étranger. Au fait que, dès le 1er novembre, seuls seront dispensés de payer les frais de la prise d’otage qu’ils ont subi, les employés liés à une activité d’État.

En qualité d’otage de l’État de Genève dont je suis fonctionnaire, je n’ai pas trop de souci à me faire. Mais, souvenez-vous des désopilantes prises d’otage par home-jacking que j’ai subies « dernièrement » par deux fois. De la part d’équipes cagoulées et armées. Des tortures qui me furent infligées le vendredi 13 janvier 2012, des côtes fracturées qui me font mal encore chaque jour. Constatez sur http://barondecuir.blog.tdg.ch , page 12, ce que j’en disais le 6 février 2012.

Être détenu, dévalisé et maltraité par des tueurs, surtout quand ça vous arrive comme dans mon cas par cinq fois depuis l’adolescence, vous permet de comprendre l’hilarant traumatisme capable de vous faire traiter de pauvres trous-du-culs les malfaiteurs ayant fait passer cette misérable loi.

Quand vous êtes éloigné du pays, prisonnier de barbares, que vous idéalisez, sanctifiez votre pays, parvenez par miracle à vous en sortir vivant, êtes aidés par des alliés de vos compatriotes :

À peine libre, l’État truand vous emprisonnera à vie sous une montagne de dettes, sous prétexte de vous avoir « sauvé ». Entre deux toasts et trois flûtes. Pourfendra vos traumatismes à qui mieux-mieux, vous poussera au débarras. Un seul peut-être encore résistera, accroché à drolatique bouée, pas prête à se dégonfler.

Décidément, le peuple Suisse pris en otage, en cage, en peine, sous certaines lois de la canaille qui en ripaille, danse soumis, pense … à l’économie !!! N’a la lumière que du derrière. N’a plus en tête que bête quête au profit des confits de connards, et caviars d’ex-anars.

Gare ! Gare ! L’Essai est fait frivole … qui, sans faille, ne déraille … raille … raille …

… En hommage …

Ali GNIOMINY

 

« Autel de Sainte Ailée-Vision tournant le dos au blé envahisseur »

IMAG15871.jpg

Les commentaires sont fermés.