08/09/2015

C’EST LE TIC !

C’est même le toc le plus répandu chez les journalistes, que de faire de la sensation avec un rien ! Voyez plutôt ce qu’ils titrent unanimement :

« Un nouveau Stonehenge mis au jour : La découverte du siècle ! »

À savoir : 90 monolithes, mesurant jusqu’à 4,5 mètres, alignés le long d’une courbe, mais couchés et ensevelis sous un mètre de terre !

Et alors, où sont la surprise et le sensationnel ?

Les monolithes dressés servaient de calendrier, en fonction de la course du soleil passant entre eux. Il fallait peu de jugeote pour deviner qu’il y en avait d’autres cachés, suivant la course du soleil une fois qu’il est couché !

Il est notoire que seul votre bon Roi-Député du Parti Railleur est à même de faire perdre leur flegme aux Anglais, à mœurs si bizarres, si douteuse nourriture, à l’humour si rare et tellement abscons, et pour couronner le tout, à si peu futés ancêtres. Ces derniers ayant, vers 4'500 av. JC, tellement épuisé les mammouth à tirer ces pierres, qu’ils les firent dégénérer durant des millénaires, jusqu’à ce qu’un certain Knie ne les prennent enfin en pitié !

Vraiment, ces primitifs Britanniques étaient déjà totalement dépourvus de la moindre parcelle d’esprit. Ce qui est d’ailleurs confirmé par l’adage bien connu : Mammouth écrase l’esprit !

&&&

Oui oui, ressortie presque intacte celle-là, du permafrost d’époque lointaine, mais peu me chaut que cela jette un froid !

Au faîte, vous prendrez bien un sort bête ?

Ou une Pensée du Four ? « La France a toujours été du côté des dictateurs » !

Comme quoi, effectivement, la vérité sort de la bouche des tout petits !

&&&

De même que, si c’est encore possible, les toupies étrangleuses Migros et autres jeux « Mania » à 20.- la mise d’achat de n’importe quoi, ciblant la maternelle des économies de nos futurs surendettés blondinets.

La phiphilanthropique gentille entreprisette à pourcent cuculturel surfe ainsi sur les flots d’argent, là où ils se dépense le plus, pour les petits.

Prochainement un autre juteux créneau fera certainement jouer les animaux de compagnie. Puis, Migros ne manquera pas de pomper ensuite un maximum de pognon à une population qui n’en manque généralement pas. En lançant le plus rentable des gratuits jeux-concours payants, visant à collectionner et coller sur livret à compléter des séries d’affriolants jeux d’homos.

&&&

De très mauvais coûts, encore : Les affichettes de la Tribune de Genève ont été piratées : L’on pouvait y lire : Pierre Maudet : « Qu’il crève ».

Non mais, bande de comploteurs, vous ne trouvez pas qu’il crève déjà bien trop l’écran comme ça ?

&&&

Petite leçon, juste en passant : je vous contai jadis le désagrément d’avoir souvent à passer, pour rentrer chez soi, au milieu d’une haie d’horreur constituée de jeunes traîne-savates maghrébins s’abritant sous l’avant-toit, nous tapant depuis des années clopes et menue monnaie. Tout en nous assurant qu’ils veillent sur notre sécurité de sympas avec eux. Autrement dit : Qu’il n’y ait pas plus que les deux-trois habituels cambriolages annuels de l’immeuble …

Non, je suis méchant, ils me paraissent bien innocents, et surtout bien trop bourrés du matin au matin pour entreprendre de sales coups. Comme les deux agressions avec violence sur personnes âgées qui viennent d’être commises dans notre rue, m’informe-t-on à l’instant. Sérieux.

À la longue, à force de changer de trottoir en apercevant « nos » mendiants, alors qu’ils sont « au travail » : Soit assis sur un banc et nous offrant moult saluts amicaux fort bruyants et déplacés, devant nos voisins méfiants, nous regardant l’air navré que l’on paraisse tellement proche de ces détestés quémandeurs … À force de prétendre qu’on n’a justement rien sur soi, et refiler deux balles et trois clopes une fois sur dix, l’on finit un peu, très peu par les connaître.

Ainsi, tout ce que je sais est que l’un d’eux fut infirmier dans son pays, mais lequel ? Juré, ça ne fait pas des tas d’infos, sur des gens que l’on tente d’ignorer au possible depuis tant d’années. Et que toute logique voudrait que l’on méprisât.

Cet après-midi, je suis déjà engagé assez loin dans l’Avenue de la Jonction. Un grand fracas me pousse à me retourner. Un cycliste est à terre, au milieu de la circulation du carrefour tueur le plus mal conçu de l’univers !

Tous badauds restent tétanisés durant une-deux secondes. Dont a profité très intelligemment et sans hésitation aucune un individu, pour s’élancer avec prudence sur la route,  bras au ciel, mains écartées. Toutes voitures ralentissant et arrêtant.

Ce sauveteur est déjà en train de prodiguer les premiers secours au blessé. Des gens s’approchent pour aider ce héros du jour, dont la gestuelle se lit de loin, signifiant de ne pas déplacer l’accidenté, de s’occuper du trafic … :

Eh oui, l’ange gardien du cycliste sonné qui, heureusement, parvient lentement à se relever, n’est autre que « notre » clodo infirmier !

Comme quoi, parfois, toujours, juger les gens sur leur apparence, les considérer comme profiteurs, égoïstes, inutiles, néfastes, car brisés, est dangereusement simpliste.

Du coup, pour nous protéger de la recrudescence des réels malfrats qui transforment la Jonction en coupe-gorge, un type comme ça je le paierais grassement 1.- par jour, pour rester en permanence en bas de l’immeuble comme Gardien de l’Art-Évolution.

Aïe ? Y’a tollé là ? Et cependant l’Art-Évolution étend large !

&&&

Et pendant ce temps : La Californie bluffe comme pas possible, avec son premier restaurant totalement automatisé, garanti sans humains !

Quelle rigolade : Pour nous ça fait des décennies que l’on nous fait mijoter à la sauce d’un gouvernement totalement déshumanisé !

&&&

Et alors : Le Jeûne ?

C’est pour les vieux !

(Pervers) !

Donnant libre cours …

Ali GNIOMINY

«  Qu'on le floue? Artiste tique! »

12.1.12 020.JPG

Entrée de la Jungle menant à l’antique Valença, cité engloutie sous l’enfer vert brésilien.

Les commentaires sont fermés.