01/09/2015

AIMEZ CRÉANT

Est mécréant celui qui, chargé de créer pour sa ville une réelle plus-value culturelle et sociale, oublie de révéler combien ne sont pas aimés, sont exclus de toute correcte valorisation, réduits au possible au silence, ses citadins les plus exceptionnels et utiles, dénonçant l’actuel désordre établi. Et créant, eux, un aimable climat; Jovial, mais fournissant de véritables solutions au profit, pour une fois, des victimes des fonds vautours (merci Jean) qui spéculent sur la dette.

Des pays exactement comme des individus, les plus sciemment et honteusement appauvris. Par ou pour ceux-là justement qui censurent les rarissimes essentielles créations, à leurs yeux « non conformes à l’abêtissement prescrit en usage » !

Aimer, créant ... ces mécréants en cossus réseaux, s’efforçant en vain à vous faire perdre et ne plus jamais recouvrer toute crédibilité, est cependant à la portée de créateurs hors-normes.

Finissant par avoir beaucoup de tendresse et surtout de peine pour celles et ceux, pareillement aveuglé(e)s, ayant si ridiculement manqué le coche de leur époque, piqué la mouche au premier tabou titillé, chuté dans le caniveau des dégueulis spirituels en vogue, et que piétineront invariablement les futures générations devenues, mais à quel prix, réalistes. Pour leur « propre » insignifiance, qu’ils tentèrent d’imposer à qui d’effectivement imposants.

Mais allons, oublions ces bisbilles « amoureuses » un instant, et survolons les zinzins formations se crashant actuellement :

À commencer par ce titre du plus gratuit des inféodés vendus au Pouvoir mercantile local, le « Je n’ai vos mains, formations » :

Esther Alder Maire « normale » !

C’est bon, c’est bon, on a bien compris que ses prédécesseurs depuis 38 ans étaient anormaux !

Pour insulter pareillement ; Par leur silence permanent, leur couarde et perpétuelle non-entrée en matière, leur feint désintérêt pour les Œuvres Majeures du bon Roi-Député du Parti Railleur d’Extrême-Centre-Gauche artistique ! N’en rajoutons pas.

Qu’maires du genre, rouges ou moins, ici n’agissent ainsi, mais préférablement en Orient, maires d’Angkor …

Maires : Ce nerf de naguère, ce fric séquestré durant des décennies et très inéquitablement redistribué, sans le plus petit retour au bas rond-de-cuir, quant aux millions de francs qui lui furent extorqués ... Politiquement maintenu sous ordurier esclavage par servitude pour dettes, rabaissé par tous abjects procédés, artiste atteint dans son honneur et sa santé ... : Cette genevoise honteuse rapine occupera à coup sûr durablement les historiens !

&&&

Face à la totale intolérance susmentionnée, une leçon s’impose : Les centaines de suiveuses et suiveurs de ce blog depuis huit ans n’en doutent plus : Je suis à même de justifier chacune de mes affirmations, généralement témoins à l’appui, rien n’est inventé ni exagéré de tout ce qui me concerne, aussi incroyables que puissent paraître certaines révélations autobiographiques.

Ainsi, en dépit de la légitime colère que je ressens, entre autres, face aux sectes évangélistes dont je vois régulièrement les ravages grandissants dans le tiers-monde, voici à quoi je donnai la priorité pour une bonne heure, cet après-midi, délaissant des montagnes de dossiers très urgents à traiter.

Une proche amie se rend chaque jour matin et soir, et tous les week-ends en son « église » évangélique, et reste en permanence en contact par clics avec sa clique, assistant à d’interminables sermons d’X ou Y pasteur à Rolex bien rodée.

Ce jour, horreur, l’Ennemi a frappé : Le chapitre 6 des triturés Testaments a troqué son habituel style d’Épinal contre des pines oignant tous les seins, et autres concupiscences !

Mon amie est anéantie, paniquée, paniquée ... Comment pourra-t-elle ce soir, après moult prières, disserter de Commandements que le malin a occultés. Si ce n’est grâce aux bons soins d’un quasi-exorciste informaticien !

Bigre, le Ténébreux est fort tenace qui, systématiquement balance ses nénés et zizis en lieu et place des cochonneries de convictions déformées infligées, dont sont tellement addicts mon amie et les siens qu’il est vain de tenter de les en dissuader. Et qu’il serait cruel de laisser en proie aux pires horreurs les offensant.

Cornélien choix. Féliciter les attentionnés pirates ayant foutu pareil virus sur si dangereux et malsain site simili-religieux, et prétendre que n’y puis rien changer. Où tenter de bloquer pub et pop-ups, tout mettre à jour, effacer l’historique, bidouiller-ci modifier-là sécuriser pas sot … Plus d’une heure ... et rien à faire.

À peine christique fond tente-t-il d’apparaître que se superposent quelques sites porno. Et pas moyen de les « chopper », à peine tentant de les éradiquer vous êtes renvoyés sur messagerie sms payante, pour prétendu abonnement à l’enfer de chair.

Soit. Une heure n’a pas suffi, sur Smartphone. Je sais comment faire pour dévéroler ça, mais ce sera encore long. Et l’un de ses illuminés coreligionnaires étant paraît-il fortiche … ceci dit sans vouloir bien sûr signifier « t’as pas été capable d’enlever ça en moins d’une heure t’es pas élu, toi … » Elle est partie toute honteuse à son « église » qui ne manquera certainement pas de la soupçonner des « pires horreurs » pour avoir « mérité » si dégoûtant châtiment visuel.

Donc: Si vous voyez un I-Phone violemment secoué et hurlant en lévitation sur une maison, c’est que leur culte a lieu un peu plus bas.

Bon, je ne me sacrifierais pas autant pour venir en « aide » à plus fanatique que ça. Cette amie et les siens ont depuis longtemps compris que tout va bien avec moi tant qu’il n’y a de prosélytisme entre nous, et le moins possible de bondieuseries.

Ayant par trop été dépendant à des produits perturbant sérotonine, andomorphine, adrénaline, j’ai à présent la même répulsion aux dépendances religieuses ou politiques qu’à l’alcool ou aux opiacés. Toutes ces saloperies jouant aux montagnes russes entre extases et dépression.

&&&

Quoique … la forme même de mes tragicomiques écrits dénote toujours ces extrêmes variations de type douche-écossaise, dont je ne suis point avare. Mais qui font tellement craindre de se mouiller aux dilapidateurs décideurs concernés.

&&&

Passons, passons : L’on nous affirme par ailleurs que l’on dénombre davantage de crises cardiaques en Appenzell.

Vous aurez remarqué que cette non-information est ici placée dans l’unique but d’opérer une paisible transition vers de plus joyeux entrefilets :

Car, franchement, qui pourrait encore douter, en regard de la taille des Appenzellois, que leur cœur est plus près de la terre que le nôtre ?

&&&

En revanche, ci: Grands, forts et beaux sont les chauffeurs des Transports Publics Genevois, qui cependant sont de plus en plus absents !

C’est beh vrai, ça ! Dès que vous courez devant un bus à l’arrêt, que vous appuyez sur le bouton d’ouverture de la porte, il n’y a rien de plus absent que le regard d’un conducteur TPG qui démarre sous votre nez !

&&&

L’on terminera les leçons du jour, traduisant une profonde injustice, par une musicale Pensée profonde, adoucissant le linge sale des mœurs :

«  À l’évidence :

L’on apprécie vraiment la musique classique

qu’une fois que l’on est devenu dur d’oreille »

Aimez mais, créant, sciez des pans de dépens des voués …

Ali GNIOMINY

« Park in sun » Non, Genevois : Pas de relation ! Et surtout pas de chapitre 6

parc.jpg

 

Les commentaires sont fermés.