05/08/2015

MES DITS : CALMANTS ?

Mais qu’attendent donc les industries pharmaceutiques et de la Santé pour faire bloquer l’accès à Internet en Suisse ?

J’ai un très bon médecin à qui je n’ai rien à reprocher, au contraire, mais voilà, il est tenu à rendre des comptes à ses supérieurs, et à suivre leurs ordres.

Ainsi, empêché de soigner mes dents, comme les conséquences de l’inactivité sportive, due au temps que je passe assis à dénoncer les charognards qui me volent impunément les moyens vitaux nécessaires: à ma santé, à une nourriture plus saine, à un repos exempté d’insomnies causées par les délits précités, à diminuer les montagnes russes de ma tension cardiaque et du glaucome, à un accompagnement correct de mes risques de burnout, à atténuer par un temps de repos adéquat mes nombreux chocs traumatiques, (tortures en 2012, etc) j’ai donc accumulé un peu plus de mauvais cholestérol que la moyenne. Et une plaque bouche à moitié la partie superficielle de mon artère fémorale, d’où risques d’AVC ou d’infarctus. Soit.

Ainsi, mon brave médecin, ne pouvant intervenir sur la cause de ces maux infligés, ce qui sera le travail de juges pour les années à venir, me prescrivit l’an passé de l’aspirine cardio, fluidifiant le sang. Et tout paraît aller pour le mieux durant de nombreux mois, vu que je suis encore là pour vous écrire ceci.

Et voici que l’autre après-midi, l’automédication qui seule me permet encore de tenir le coup, l’inhalation de mon joint, est interrompue par un appel téléphonique de mon excellent praticien, qui me dit en substance que mon dossier a été examiné par sa hiérarchie, et qu’en l’état il lui est conseillé de me faire arrêter l’aspirine cardiaque pour prendre des statines, et le rendez-vous de ma consultation est fixé à demain matin.

Bien, me dis-je, les toubibs savent ce qu’ils font pour sauver ce qui peut l’être, parmi les dégâts provoqués par les bientôt prévenus et complices, je prendrai ces statines.

Cependant, du fond de la mélasse non tartinée de ma culture générale « statines » me dit quelque chose, mais quoi ? Je verrai ça plus tard. Soit ce matin, sur le net, en écrivant « Statines risques ». Et du coup tout me revient : Graves effets indésirables, décès constatés, aucune certitude si ce n’est au contraire concernant un quelconque bénéfice thérapeutique, aucune phase d’essai conforme, aucune vertu préventive démontrée, de plus en plus de praticiens s’élevant contre l’escroquerie, la supercherie à l’échelle mondiale des statines (voir Dr Dwight Lundell, p.ex.)

Et j’apprends que de toute manière ces statines ne devraient jamais être prescrites si le patient a moins de 10% de risque mortel avéré. J’en déduis que suis au-dessus de cette fatale limite. Soit encore. Mais voilà, alors que nos chers politiciens renâclent à continuer de dépenser des centaines de milliers de francs par patient pour prolonger la vie de quelques semaines à des gens incurables, alors que d’ici peu le climat hivernal permettra, comme (jadis ?) chez les esquimaux, que les plus de 60 ans partent définitivement sur la banquise pour laisser la place aux jeunes, ma conscience et toujours mon absence de moyens pour le 10% alors dû, me forcent à refuser ces statines, et à continuer l’aspirine cardio.

Car un rapide calcul, provoquant emballement du cœur, démontre qu’en moyenne annuellement la dépense pour l'assureur, soit vous et moi par répercussion, sera pour l’aspirine de 65.- et de 200'000.- pour les statines.

Franchement, au lieu de placer chaque année un guignol muet et aveugle ou l’autre comme président de ce pays, ne serait-il pas plus sain une fois pour toutes que leur patron s’installe définitivement à leur place, et que le monde entier puisse admirer au grand jour la manière de régner du Tyran Pharma ?

&&&

Ah ! Si toutes les têtes de dévots étaient capables de réaliser à quel point il est risqué pour leur réputation de laisser par trop mariner dans son jus le bœuf cas Roth !

Enfin, voyageons un brin pour oublier tout ça :

Porto Rico devient la Grèce des USA ! Cette île des Caraïbes rattachée aux États-Unis est en faillite. Mais pas de panique : Les Américains sont experts pour faire faillite, et enseigner aux Européens leur technique, visant à simplement changer d’appellation et continuer à s’endetter sans souci jusqu’à la prochaine faillite et le prochain changement de nom.

La solution est toute trouvée pour le futur Porto Pobre !

Ce sera plus difficile pour la Grâce, la Frouce, l’Idyllie, le Partugueule …

&&&

Et pendant ce temps les esclaves de Dubaï construisent une seconde piste de ski couverte en plein désert. Contribuant ainsi à transformer nos pistes de ski en déserts. Et notre ozone en charpie.

&&&

Tiens puisqu’on en parle : Assoiffés par la canicule, les arbres de la terrasse de l’Hôpital se meurent.

Pas de panique, effet naturel de canicule, en France aussi elle tue par milliers les vieilles branches.

&&&

Pays où l’on joue avec la nourriture comme nulle part ailleurs. Pour preuve :

Un poids lourd renverse vingt tonnes de mayonnaise sur la route. Impossible de la nettoyer, trop gras, risquant furieusement d’attirer tous les planeurs (c.f. gag art et pétitions). Il n’y a plus qu’à refaire tout le revêtement de la chaussée.

Aïe, sale jurisprudence : S’il faut tout refaire à chaque fois que vingt tonnes de mayonnaise sont étalées, c’est quotidiennement que tout sera rénové dans chaque Mc Donald’s !

&&&

Le très gratuit « Je n’ai vos mains, formations » titre :

« Au secours, ma femme me cogne » ! Et nous apprend qu’en Suisse 23% des violences domestiques sont l’œuvre du sexe faible.

Allez, les amies, plus que 28% et vous inversez le bon vieil adage que tant nous répétèrent nos pères :

« Bats ta femme tous les matins, si tu ne sais pas pourquoi elle elle le sait » !

&&&

Qu'elles corrigent vertement leurs erreurs, ou soient des vouées ...

Ali GNIOMINY

«  Jusque là ? : Vous laver dans le bassin … »

DSC_6523.JPG

Les commentaires sont fermés.