04/08/2015

PLUS PRÈS DES TOITS !

Un planeur s’écrase à Bex, un autre à Gruyères, et l’on ne dénombre qu’une bosse et deux points de suture sur l’un des deux pilotes.

Bon, ce n’est pas difficile de comprendre qu’il y a peu de risque de se blesser en tombant sur du sel à Bex ou dans de la crème à Gruyères.

Mais, franchement, quelle info sans sel ni sucre ! Qu’est-ce qu’on s’en fiche de savoir si l’un est attiré par le salé et l’autre non ! Que de mollesse journalistique ! Pour qu’une info soit percutante il faut de la sensation et de la nouveauté : Tenez, justement, la science vient d’exhiber un sixième goût : le Gras !

Donc, avant que de remplir de la page blanche, chers confrères, désespérés ou non par la défection de Monsieur Brélaz, attendez au moins pour en parler qu’un planeur tombe sur un Mc Do !

&&&

Et au fait, sautant du cocotier à l’ananas :

Pays-Bas : Deux grues transportant un morceau de route tombent sur des bâtiments. Une vingtaine de blessés !

Vraiment, l’on croyait les grues douées d’un incroyable sens de l’orientation pour leur migration. Quelle déception que de constater qu’elles trichent, en transportant carrément avec elles la route !

Oups. Désolé, je planais !

Non, sérieusement, je plains les blessés. Expliquer à son assureur ce genre d’accident de la route …

&&&

Assureur, assureur .. raaahh, ça me reprend, crise de parasitisme recouvritaire exacerbée, vite vite, un remède ! Ahhhh …

SOCIÉTÉ : D’HEUREUX COUPS, VRAIMENT

EXTRUM CRAPULIA, Société de recouvrement au profit des Œuvres du bas rond-de-cuir Ali Gniominy, accessoirement Roi-Député du Parti Railleur d’Extrême-Centre-Gauche, EXTRUM CRAPULIA n’ayant d’autre choix que de faire intervenir la Justice dans les pratiques plus que limite et formellement préjudiciables d’un prédateur économique encore en liberté, n’ayant daigné donner suite à l’ultime arrangement à l’amiable proposé, EXTRUM CRAPULIA, ces prochaines semaines, vous volera quelques dizaines d’éclats de rire ou de rage qui manqueront sur ce support, par l’obligation qui est faite à EXTRUM CRAPULIA d’assembler toutes pièces en vue du retentissant procès à venir.

Rien ne sert de courir … il faut sortir à temps des ténèbres comptables les chantres de l’ostracisme et de l’exclusion perpétuelle : Les faiseurs d’assistés par multiplication de charges indues, et de charabia sciemment abscons usité par ceux qui les protègent, et couvrent leurs attaques inqualifiables contre les plus fragilisés :

Soit n’importe qui, ci, ne tolérant ouvertement certaines formes de talibanisme judéo-chrétien en force et vigueur, cessant de se soumettre à des règles foncièrement artificielles et faussées, en contradiction flagrante avec les droits les plus élémentaires correspondant à l’attente de l’authentique Volonté Populaire, hors influences.

Contrits contribuables traités alors, en vue de « non-revenue à meilleure fortune », en matière de conseils, d’aide juridique, de possibilités de réel désendettement, d’accès à la Justice, exactement au même rang que des migrants, requérants, etc :  Sinon pire, avec bien plus de mépris face aux Suisses rendus nécessiteux, attendant parmi des dizaines d’étrangers à 06h du matin devant le bureau d’aide juridique de Caritas, pour exemple, avant de renoncer et d’aller travailler. Puis devenir "in-désendettable". Croyez qui en a jadis fait l’expérience.

Tout affaibli en ce pays est immédiatement mis au menu des plus divers rapaces. Et ne pourra plus compter que sur lui-même pour sortir de leurs serres. CQFD

Mais avant qu’EXTRUM CRAPULIA ne recouvre par voie de Justice pour le moins les deux millions de sponsoring par réparation, qui lui restent dus (oui oui, les frais de retard, d’administration, etc etc depuis l’autre jour ont augmenté de 180'000.-, certes, mais c’est tout à fait justifié par le travail fourni pour harceler le débiteur et lui faire cracher ce qu’il doit cacher), EXTRUM CRAPULIA vous souhaite un agréable divertissement entrecoupé.

Bien évidemment la partie civile, toujours arrangeante elle, peut abandonner sa plainte, en cas de paiement dans les sept jours des deux millions dus en question. Ce qui, très vraisemblablement, éviterait à l’indélicat débiteur les Assises et tous désagrément y-relatifs.

Dans cette attente, persuadés que le sommé ne restera de glace, face à cette occasion de solder ses dettes vis-à-vis d’une proie trop longtemps silencieuse, qu’il a impunément dépouillée durant des décennies, et nous réjouissant d’avance pour l’avenir, nous portons à présent notre regard sur d’autres aberrations de notre époque :

&&&

Les glaciers n’ont jamais fondu aussi vite !

Avec ces bouleversements ils ne peuvent pas rester en rade.

Et le pire, à la longue avec ces fontes auxquelles on s’habitue, c’est qu’elles nous font de moins en moins froid dans le dos !

&&&

Ah, la Nature ! Damned, voyez en Californie : Il y a le feu au Lake.

&&&

Plus bas :  Scoop sur les gamineries de baballe et bubulles :

L’Argentin Di Maria est le plus cher au monde ?

Faux :

Après l’Argentin de Marie !

&&&

L'un des principaux fous de Dieu ou démons de l’Islam de Suisse voit sa demande de port d’arme refusée.

C’est dégueulasse. C’est vrai, quoi, toutes ses idoles en ont tant qu’elles veulent en Syrie ou en Irak, alors pourquoi pas lui ?

&&&

Recul des glacés, toujours :

Récidive homophobe d’un crétin en robe, d’une dangereuse congrégation : Citant le Lévitique des temps déjà barbares, affirmant : « Quand un homme couche avec un homme comme on couche avec une femme, ils ont fait tous deux une chose abominable ».

Un peu facile pour ces intégristes, se prétendant si vertueux, de s’exempter ensuite, du fait qu’il n’est nullement écrit en ce Saint Précepte : « Quand un homme couche avec un enfant … »

&&&

Dites, les Maîtres qui de-ci de-là survolez si consciencieusement que silencieusement mes écrits : Vous ne pensez pas qu’une plainte contre ces attardés sectaires à la Cour pénale Internationale, pour crime contre l’humanité, impunité d’incitation à la haine, etc, aurait des chances d’être reçue ? Et de démontrer enfin, en Vérité, à qui profite le crime ?!

&&&

Sur ce, comme dit le proverbe brésilien  « Qui mange et garde mange deux fois », vous avez assez dévoré de vérités pour ce jour, disposez d'assez de réserve en parcourant les pages existantes pour être possiblement mis un peu à la diète, l’espace d’un règlement d’affaire pressante susmentionnée. Mais n’ayez crainte, votre dévoué pour ne vous asservir ne cessera de vous amuser et faire réfléchir par-ci par-là, vous aider à ne jamais vous soumettre …

Ali GNIOMINY

« Hâte lente de sans torts iniques qui casque, quête »

santorini.jpg

Les commentaires sont fermés.