01/08/2015

ÔTE RHÔNE !

Ah ? Le voisin se tortille pour quelques litres d’eau volés ? Ok ! On va lui apprendre. On ferme le robinet du Rhône, et tant pis pour la banlieue du Lac de Genève : Lausanne, Villeneuve, Thônon … Le barrage-pont- traversée sur la Rade construit en hâte par l’armée va apprendre à ce pays de constipés qu’il ne faut pas trop pousser :

 

France en sous-vie chie à l’envi

Sur les Droits de ses proies avachies,

À la ramasse, sous le poids et la masse

Des lois de froids calculateurs,

Aspirateurs d’argent de gens souillés, dépouillés,

Servants servant à vêtir pierres

D’austères mots des pires sots,

À la gloire de Pouvoir déchu, brinquebalant,

Ayant chu dans la rigole,

Muselant ses Guignols !

 

Et Suisse haïe tant que non faillie

Fête en tête du peloton du marathon

Des plus lourds prédateurs

D’Humour libérateur !

 Célèbre sa libre fraction de nation

Qui emprisonne le reste, l’empoisonne

De sa peste nationaliste irréaliste,

Censure à fond matures bouffons !

 

Bons Helvètes hors de la Fête

Et ses leurres et torts et démentiels échos

Et que pleure jusqu’au ciel.

 

Las. Que fassent mumuse les gentils petits Suisses

Qu’usent ruses, et que se divertissent qui en pâtissent

De leur Geôle : Leurs guignols à fin nez

Bâillonnés !

 …

Ali GNIOMINY

 

« J’en conviens, c’est un brin téléphoné, bonne Fête quand-même »

Sans titre.jpg

Les commentaires sont fermés.