03/06/2015

SEPP TUE ÂGÉS NERFS, ET À BANDES DONNE ? ...

Sepp, tu as gêne éradiquée pour quantité d’entités démunies, par ton essor offert au sport, n’en soit puni. Le père fouettard des pires bâtards en bandes de la finance se shoote au foot actuellement, il veut sa dose jusqu’à narcose de Moralisme, radicalisme voilant les vices de sa justice. Puis ira ailleurs fourrer sa rapine.

 

 Ainsi, si soudainement, la planète prend conscience de ce qu’elle n’aurait jamais imaginé : Le milieu des compétitions sur lesquelles se jouent des milliards n’est pas toujours très catholique. Ce qui n’est vraiment pas peu dire. Il faut, pour un Président, jongler et composer … choisir juste, entre les mille sollicitations plus mirifiques l’une que l’autre, provenant de lobbies, sponsors, politiques et médias.

 

Offres alléchantes certainement douteuses, comme la totalité des autres propositions, quant à l’absolue fiabilité des décisions de groupes prises sous influences. Chacun réalisant que, certes, c’est carrément trop de fric à gérer au peigne fin de tous côtés … et que ma foi il est malheureusement humain de favoriser qui l’on connaît le mieux, en qui l’on a le plus de confiance en ses capacités, si possible, ou qui allonge tellement de billets que … Si le peuple est satisfait à la fin justifiant les moyens, puisqu’il ne dit rien depuis des décennies … cet absurde excédent de moyens mis en mains présidentielles et proches, peut d’aventure en partie servir sans grand bruit au foot de pays en voie de développement, aux clubs juniors Africains ou Sud-Américains … et autres bonnes actions …

 

Faute de preuves confondantes du contraire, je ne vous blâme pas, Monsieur Blatter, vous félicite plutôt, comme des millions d’exclus à leur manière, pour ce que la FIFA et vous offrez.

 

Et tant pis si Chirac avait tellement besoin d’acheter ce 3-0 de la France contre le Brésil en finale 1998 … il ne s’en souvient même plus, oublions avec lui : Et que Qatar et Russie progressent en Droits de l’Homme, pour mériter le Mundial dans quelques décennies. Que démarre une ère nouvelle de transparent, beau et sain football. Une bonne retraite à vous.

…….

Ailleurs : C’est « Hair et Pub, Blick », hein ?

Je préférais l’horrible « Hue : Aime paix » !

&&&

Parlant rampants : Un cobra en liberté près de Bâle crache (soupe au lait) dans les yeux d’un ouvrier !

Qui risque la cécité à cause de ce venin si particulièrement précieux à l’industrie pharmaceutique locale.

Quel gâchis !

Et comble de blasphème à notre patriotisme : Cette sale bête cracha sur un toblerone !

&&&

(Puissent être pardonnés tous ignares non-Suisses, d’ignorer ainsi que les toblerones, en sus de délecter helvètes palais chocophiles, sont également des dents de dragon. Soit de bétonnés dolmens antichars de l’Ère rance)

&&&

Sinon: Les HUG veillent sur vous depuis 20 ans !

Heureusement que personne n’a pris le risque d’aller se faire soigner dans cet hôpital, alors pas même mal .. veillant, avant 1995.

Mais voyez aujourd’hui, l’engorgement aux entrées est tel que certains se débrouillent comme ils peuvent, pour se faire soigner en premier :

IMAG0904.jpg

&&&

Et pour qui ne suit le Roi-Député du reste, également à présent malgré tout en partie sur Facebook :

Pour rappel: le CADTM (Comité pour l’annulation de la dette du Tiers-Monde) affirme que la dette «est utilisée par les prêteurs comme un instrument de domination politique et économique ». C'est précisément ce rapport de domination qui permet d'en faire une « arme de destruction (sociale) massive ».

Et dire qu'il suffirait aux tenants de l'abjecte domination politico-économico-culturelle actuelle, de reconnaître où se situe l'évidente Valeur, et d'agir sans délai en conséquence. Pour qu'enfin libéré de sa légitime furie, le bas rond-de-cuir Ali GNIOMINY glorifie les aspects méritoires de véritables Responsables sensés, en composant, pour inédit exclusif aperçu:

LABEL GENÈVE

 

Aux abois tonne, donne de la voix

 

Le Genevois

 

Si, en exemple, n’est citée sa Cité

 

 

Ne se contemple à satiété

 

Notoriété si méritée

 

De ses Institutions,

 

De sa féconde Constitution,

 

Enviées du monde entier.

 

***

 

Le Genevois a fait son choix :

 

Genève est rêve d’Humanisme

 

Par rare Civisme

 

À propager et ériger en fidèle modèle

 

De détente et d’entente

 

Entre Nations sans frictions

 

Au centre d’une union

 

D’opinions contraires, complémentaires.

 

***

 

Complimenté, parfois, le Genevois en est flatté,

 

Mais que l’on touche à son farouche attachement

 

Pour les Lumières dont il est fier

 

Qui, sur ses terres habitèrent,

 

Les glorifièrent

 

… Jadis …

 

 

C’est dit :

 

Aux abois tonne, donne de la voix

 

Le Genevois,

 

Gardien du bien des liens humains,

 

De la raison, en sa maison

 

Si choyée, nettoyée de doutes,

 

De toute poussière boursière :

 

 

D’engueuler gueux, et si peu preux,

 

Veules « géants » de gênants, faillis pays,

 

tyrans nerveux tirant à eux

 

la couverture à forfaitures.

 

 

Le Genevois ne blesse, n’agresse :

 

En sa sagesse laisse pantois.

 

 &&&

 

 Point de concessions …

 

Ali GNIOMINY

 

Les commentaires sont fermés.