31/05/2015

MES CHÈRES PERLES … À HIC :

Mes bien chers pairs laïques, aviez-vous bien prévu le déluge d’indignation provoqué par votre récente perle : Ce refus de l’Arche sur laquelle des enfants devaient reproduire le flop d’obsolètes thèmes religieux, dégradant une respectable œuvre artistique de Britten.

Votre intention fut saine, à n’en point douter, visant concrètement à protéger l’enfance des errances sectaires en voie d’extinction. Un peu comme le fait votre bon Roi-Député du reste tout dévoué, en surjouant sarcastiquement les pires aspects de l’égocentrisme en vogue.

Mais je le dis et répète : Les œuvres d’art les plus belles et inspirées, les plus profondes, sont souvent d’ordre religieux, créées dans la souffrance et l’incompréhension, et méritant le plus profond respect. Même bourrées de stériles bondieuseries, elles naissent du cœur et de l’âme, de volontés positives d’humains trompés contre leur gré.

Ce ne sont point ces inspirations qu’il convient de censurer, mais le si douteux commerce séculaire de préceptes sans fondements objectifs, imposant intolérables hiérarchies humaines en force et vigueur. Ce sont ces concepts délétères sacralisés qui, actuellement et de tous bords, perpétuent l’inégalité spirituelle, qu’il convient de faire cesser pour le mieux-être de l’humanité. Et non ce que leur supercherie a fait naître d’admirable.

Il faudra sûrement plusieurs siècles, après la prise de conscience mondiale des bienfaits de l’athéisme, pour que disparaisse, au sein des générations successives, les tares de la culpabilisation à but lucratif et taches qu’elles laissèrent sur leur époque. Pas de raison pour autant de vouloir de suite tout démolir, des pièces de musée munies de l’une ou l’autre des connotations de religions ennemies ou passées. Excepté si nos laïques ultra-censeurs ont l’intention de se mettre au service des barbares à Palmyre. Disparue soudain de la carte de l’actualité dans un silence fracassant.

&&&

Drame, encore :

Un prompt rétablissement est souhaité à John Kerry, tombé sur le champ d’horreur des pistes françaises non-cyclables !

Que, dans la foulée, soit également brisé « l’effet mur » iranien. À quelque chose, cependant, malheur est bon : Avec tout le fric que Saint-U.S.A. récupère par force et menace injustifiables, quant à l’argent qu’il a sciemment laissé frauder, du temps où son laxisme complice face aux secrets de polichinelle préparait l’actuel excédent de soudaine Moralité américaine, … Qu’une part de ce pactole du recel gratifie l’ensemble du trop Grand-Genève de pistes cyclables sécurisées, de l’Intercontinental jusqu’à Chevaline.

En attendant, les HUG, par reconnaissance pour la publicité offerte, remettent à John Kerry les clés pour ses trois étages de soins, et un joli tricycle.

Par ailleurs, il se murmure qu’Hillary Clinton est arrivée, pour remplacer le blessé concernant le dossier Iranien, chez Madame Calmy-Rey. Qui lui prêtera son niqab fétiche.

&&&

D’autre part : Sepp. Pape aussi blanc que blanc du foot, est réélu à la tête de la Fifa siliconée, libérée de ses maquereaux !

Faits : Blatter égratigné prend d’emblée une décision de transfert d’importance, pour sa (re-)nouvelle présidence :

La 3ème ligue du FC Le Mont manquait de presse-citrons et plongeur pour la mi-temps de ses compétitions. Nouvelle fonction de prestige pour ses mérites qu’occupera un certain Platini. Qui, après les pieds dans le plat, et ce savon, y plongera dorénavant les mains.

&&&

Avant que de mauvaise langues ne prétendent que, nous laïques, pas toujours d’accord entre nous, ne bossons vraiment que le dimanche, j’écourte en ne vous transmettant que le prévisible résultat d’un périlleux sondage et vile campagne politique en cours :

Pour loger les requérants, êtes-vous plutôt ville ou campagne !

Résultats pronostiqués :

70%  :        La lune

20%  :        Le désert

 8%   :        Le fond de la Méditerranée

 1%   :        Guantánamo

 1%   :        Chez moi

L’honneur est sauf. La Suisse est dans la bonne moyenne, dévouée …

Ali GNIOMINY

À plages, à rives … aime, heureux, lève vie dense

DSC_6002.JPG

Les commentaires sont fermés.