26/05/2015

IL L’A FAIT, LÀ, À SION !

Lovey dans une mauvaise position ! L’évêque froqué incite au rejet et à l’exclusion, affirmant que les « malades » ayant un taux d’acide glutamique cérébral leur permettant par homosexualité de réguler la surpopulation mondiale débridée, peuvent être guéris par l’appris hier !

Tel « malfrat » terne hèle ouailles à gouaille, et jouit de l’appui d’adeptes de politique à fours niés.

(Soucieux de ne déranger inutilement moult Eminences Tribunalesques, votre bon Roi-Député de Parti Railleur pense utile de rappeler qu’un four est un bide, un échec, insuccès, une catastrophe indicible, provoquée par qui ne veut le reconnaître et décline d’autant plus, en tirant autrui vers le bas.)

L’évêque vexant, craignant de voir son industrie perdre les derniers égarés qui s’y aventurent encore, s’enfonce d’autant plus, en croyant utile de préciser qu’il parlait de « guérison spirituelle ». Alors que chacun est de plus en plus conscient qu’il n’existera de « guérison spirituelle » que le jour où sera éradiqué totalement de la planète le commerce consistant à relier un groupe, adepte d’une illusion rentable, dans le but de s’opposer à un autre groupe de déresponsabilisés, ou d’athées trop en avance sur leur sinistre époque.

Aussi : Aimable conseil de demi-« faiblesse de la Nature », victime d’exclusion calviniste crapuleuse, aux « forts de la Nature » du berceau du crétinisme : Gare à ne plus récidiver. Il me serait déplaisant d’en arriver à lancer des opérations d’immense envergure, du genre tracts-plaintes pénales dûment circonstanciées à remplir et simplement déposer : « Moi, citoyen(ne) suisse, sous le joug de Confédération corrompue, en laquelle tous les assujettis ont les mêmes obligations mais pas les mêmes droits, atteint dans mon intégrité et réclamant réparation, j’accuse formellement … ».

Mes fidèles ont beau s’en voir époustouflés, j’ai énormément de patience avec les demeurés, mais ce n’est leur rendre service que de les laisser nuire trop longtemps sans réagir.

&&&

Dans la même veine : Le Fabricant suisse de W-C, Geberit, trône comme lauréat du Prix de la meilleure entreprise d’Europe !

Encore un petit coin de prestige suisse qui rapporte, même si l’on s’y fait vraiment chier !

&&&

L’Arabie Saoudite renouvelle son stock de bourreaux, pour son secteur décapitations.

Une annonce est passée pour en engager huit, qui rejoindront la soixantaine en poste. Aucune qualification précise n’est exigée, mais les équarrisseurs sont bien sûrs avantagés. Moins cependant que certains postulants pratiquement engagés, dont un certain J.-M Le Pen.

Et pour l’emploi d’expert en décapitation, deux spécialistes sont au coude à coude : Ospel et Bertarelli.

Leur souhaitant une longue et fructueuse carrière, bourrée d’abominables et douloureuses tendinites …

&&&

Le pire étant qu’ils risquent d’être seuls rescapés, du fait de leur éloignement de la Suisse. Car voilà, il faut se faire une raison, nous vivons sur des volcans, sur le fil d’un gruyère reliant d’énormes cratères, plus ou moins actifs.

Quatre d’entre eux, prétendus de mystérieuse origine non volcanique, et quoi encore, furent découverts sous le lac de Neuchâtel. Dont le dernier est en sommeil depuis 1'600 ans … Se contentant d’évacuer de l’eau plus chaude que celle du lac.

Gageons qu’en persistant à fouiller cette fois-ci le fond du Léman, le Crazy Crater de Neuchâtel sera ridiculisé par le très probable volcan sous-lacustre qui provoqua, entre Genève et le Bouveret, l’effondrement de l’Atlantide.

Pensez-vous vraiment que le père Picard descendait dans les bas-fonds du Léman pour des prunes ?

D’une pierre deux coups (nuls) : L’Office du tourisme peut me remercier pour le nouvel intérêt que je fais gratuitement porter au Léman par l’hypothétique présence de l’Atlantide. (Située dans chaque gouille ici ou là, alors pourquoi pas chez nous, les meilleurs des meilleurs).

Et le même Office de l’Image d’Épinal lémanique peut m’en vouloir, pour l’éruption de craintes que je remue, en rappelant que nous surfons sur une boule en fusion. Et que nos lacs si accueillants, pourraient d’aventure un jour confondre les baigneurs avec des homards cuits à point.

&&&

La montre connectée est interdite à l’école. Tous appareils électroniques doivent rester hors des salles d’examens.

Eh bien, cette fois l’on comprend mieux l’actuel usage intensif du détecteur cérébral de pédophiles ! Avec l’arrivée des vêtements connectés …

&&&

Vraiment pas un beau lot … mais une tortue hargneuse est découverte à Lausanne.

Et il faut que ça paraisse dans un journal, à présent, à chaque fois que se rend à Lausanne l’un ou l’autre politicien Bernois ?

&&&

L’ancien tyran-chef de la garde pontificale, viré par le pape, devient chef de section à l’aéroport de Zürich.

Les voies du Ciel en seront certainement d’autant plus impénétrables !

&&&

Pour vous remettre, un chouia de dépaysement ne devrait pas faire de mal : Même si certain(e)s parmi vous ont déjà vu ces photos. D'autant plus qu'au fil des années, ne tenant pas de registre, j'en affiche possiblement l'une ou l'autre plusieurs fois dans ce blog.

« Indien vaut mieux que deux tue l’aura » - Défilé Caboclo - Brésil

IMG_1537.JPG

&&&

Pour 2015, la Gauche genevoise a investi la totalité de son budget dans une campagne sans précédent ! De soutien-choc aux victimes du fascisme économique actuel et à venir ! Nous lui souhaitons un franc succès, et énormément d’intéressés, découvrant ce ruineux affichage au long de la Servette !

 

IMAG0861.jpg

 

&&&

Bref : Pas étonnant qu’il y ait tant d’ordures en ce monde, quand on sait que nous sommes composés à 95% d’ADN-poubelle !

Fort heureusement, les locaux Chargés de Culture sont génétiquement programmés pour ne mettre en exergue que leur 5% d’ADN consommable, a validité encore en cours. Leur permettant d’intégrer et de réaliser l’importance fondamentale d’éviter que le bas rond-de-cuir Ali Gniominy ne lance sur le marché son périodique « Le connard déchaîné » !

Avec Scoop en Une de la première parution : Tous les détails sur le scandale intitulé : Le bœuf cas Roth et le cas Kanaan !

N’a, en fait, que peu conscience de ses atteintes à la nation par salissure, une culture de l’exclusion, des feintes et de la censure. À l’inverse, en somme, d’une culture de rêve, si riche, d’une Genève qui ne triche.

&&&

Enfin : Soyons bons, comme toujours. Et proposons, en vrac, quelques refrains au choix, pour la partie française du futur hymne national :

Chantons le pays Helvète

Qui n’est pas des plus bêtes,

Chantons le pays honnête

Où les banquiers

N’ont plus de chéquier,

Les assureurs,

Causes de terreur,

Trop de valeurs,

 

Chantons le beau pays

Des bobets et faillis.

 

J’ai la Venoge qui se déloge,

Le Rhin qui craint,

L’Aar qui en a marre,

Le Rhône sur le trône,

J’ai comme la Thielle

Qui coule une bielle,

La Birse hirsute

Qui se tire les flûtes,

La morve à l’Arve

Et l’Orbe courbe,

Le Doubs sans goût,

Une forte Singine,

Des courbes à Thur,

Tout Doubs, tout Doubs :

Il faut Versoix

Limatt,

Sans Petite Emme,

Kander niée !

 

Mais Allandon :

 

Chantons donc Dame Nation

Chantons avec passion

La Mère Démocratie,

 

L’amer des mots crasses, ci,

Ne chasse que les rapaces,

Alpins crétins :

 

J’ai le Cervin

Qui se change en eau

Et ses ravins sont sans rivaux,

J’ai le Moléson bien mollasson,

le Chasseral sale qui râle,

L’Eiger en guerre,

Le Pilate qui se dilate,

 

Chantons donc, ébahis,

Le fouillis de ce pays,

 

Chantons donc, ébaubis,

Bi- et beaux estourbis

Par bêtise des églises,

 

Chantons le doux pays

Des mous et assaillis,

Et des ruinés abominés,

 

Chantons le beau pays

Des robots recueillis

Et du culte sans tumulte

À la trique du dieu Fric.

 

Chantons le pays Helvète

Pas encore des plus bêtes,

 

Chantons, outrés,

Notre contrée cloîtrée,

 

Et traîtres n’étreignons

Qu’au pognon,

leur leurre,

Pour leur mettre

Comme lettre

De riposte à la Poste.

 

Chantons le pays Helvète

En quête de moins bêtes

Confédérés,

dont le fait d’errer

Énerve la verve,

 

Chantons qui n’est bourré

Que de talents si admirés,

 

Saoulé sous les affronts

Se noyant,

Voyant ses ronds volés,

 

Chantons donc les tétons

Des vaches à lait

Offrant chalets

À qui le nient :

Manient le bâton.

 

Chantons le lait

De pas laid pays

Qu’ont envahi

cons de baillis

usurpateurs,

et voleurs des Valeurs

du Bien-Être

de nos ancêtres.

 

Chantons Dame Nation,

Et Mère Démocratie,

 

Chantons suprématie,

Ainsi, de l’exclusion.

&&&

Dire que tant de lassant irrespect vous laissant circonspects, patauds, bientôt ridiculement sous les huées, pourrait muer radicalement si facilement, chanter louanges de ce qui d’acquis ne dérange conquis ...

&&&

En attendant : Honteuse Publicité de plus :

« La Suisse prend les devants » !

Il faudrait voir à mettre un frein aux slogans fédéraux en mauvais français.

Ce n’est tout de même pas difficile d’écrire correctement :

« La Suissesse prends-la devant »

&&&

Décidément, là, ça tend …

Ali GNIOMINY

Mais, allez, tout n’est pas si moche : Ne serait-ce que ce fond d’écran de ma « sauvage » compagne, paradoxalement immortalisée jadis sur un arbre disparu de la Pointe de la Jonction.

DSC00367.JPG

Les commentaires sont fermés.