« 2015-02 | Page d'accueil | 2015-04 »

25/03/2015

L’ART À GENOU PRIE ! LAISSE PRISONNIER !

La rage nous prit ! Laisse prise aux niais !

Assez d’art à rage, heurts ! Je reconnais que perds ! OK !

Oh ! Quel délire est l’ire ! N’est-il débile que sur ma cote tombent les bombes du boycott ?

Et plus encore que de s’en plaindre lors que ne cesse de geindre, de dépeindre l’horreur des dragueurs de faméliques erreurs idéologiques en vigueur, votre Roi-Député du Parti Railleur d’Extrême-Centre-Gauche artistique.

Assez, de casser du sucre sur le dos des suppôts du lucre : Des rapaces qui nous passent des haillons par millions, nous dépouillent de nos fouilles, nous bidouillent la débrouille, souillent et verrouillent nos bafouilles en vadrouille … Assez !

Dorénavant : L’Amarré du siècle, mieux luné, débordant de compassion, submerge tous rivés de flots de compliments :

Ô ! Que Genève est admirable, avisée, généreuse, respectable et reconnaissante, qui, demain, distribuera ses médailles aux plus méritants citoyens. Personnages hors du commun, se mettant en danger depuis des décennies au service des exclus occultés, dénonçant sans détours ceux-là même, distributeurs automatiques détraqués, qui discriminent à l’emploi d’exceptionnels artistes, cachent leurs œuvres d’indiscutable nécessité publique, perpétuent l’abrutissement culturel, économique, philosophique, politique …

Bravo Genève, reconnaissant merveilleusement la Valeur véritable de lauréats le méritant certainement, et envisageant d’en faire d’aventure enfin de même, au sujet de créateur Producteur de Travaux inimitables, d’Efforts considérables en vue d’améliorer réellement l’Humain : En le sens de sa Souveraine Volonté naturelle commune et Liberté, dont il fut et reste sciemment par trop crapuleusement détourné.

Sinon, l’Amarré du siècle finira par se retirer : Et alors, jonchant la platitude boueuse, tous mollusques seront au grand jour mouillés et cuits.

Tant qu’il en perd diction. Mais solide hère encore espère !

L’Art debout : De chandelle, l’éclaire et donne des ailes, la pêche, l’empêche de se taire ! Mais, c’est s’esseuler que de trop gueuler ; C’est se remiser que de trop criser :

Eh bien tant pis, tant que c’est dit :

…….

 

(Suite à adapter fortissimo sur désopilant ton d’opérette) :

 

Rester gentil, élogieux, est de plus en plus difficile face aux absurdités qui nous sont imposées. Pour exemples :

Le Tribunal administratif de Première instance de Genève décide que le malsain prosélytisme doit perpétuer ses dégâts en ville, par autorisation de prolifération de tendancieux stands. Soit.

Le droit de déformer le mental de la jeunesse étant ainsi reconnu, je me dois de lui venir en aide en opposant contrepoids. De peur que les innocents de maintenant n’aient à subir l’abjecte discrimination religieuse ayant porté et portant encore irréparable atteinte à ma personne. Obligation dès le plus jeune âge de cacher de naturelles attirances … pour tout ce qui échappe à l’ignoble carcan de la subjectivité et des geôles de l’arbitraire piété forcée.

J’ai toujours, jusqu’alors évité d’intéresser ados et jeunes adultes à mon agnosticisme exacerbé. Mais un tribunal ayant déclaré la guerre à l’objectivité en réhabilitant le sectarisme sur la voie publique, je pense à présent additionner à ma newsletter quelques centaines d’adresses de groupes de jeunes. À sauver de l’abêtissement programmé. Et s’il le faut vraiment, démultiplier ma vocation en la répandant finalement, en dépit de mes réticences à ces supports bouffant un temps inestimable, irremplaçable, sur Facebook, Twitter, etc, etc.

Et j’invite dorénavant mes flopées de fidèles lectrices et lecteurs, pratiquement tous au sommet ou VIP de la culture, politique, philosophie, des médias, à diffuser sans plus de retenue les coordonnées de ce blog http://barondecuir.blog.tdg.ch à un maximum de leurs connaissances. Afin qu’elles en fassent de même.

Ne serait-ce qu’en aimable réaction à la censure au lien d’accès à ces écrits par la Tribune de Genève, habilitée à déployer ou soutenir en ville autant de stands  d’oppresseurs qu’elle le souhaite.

Transmission tous azimuts de votre part, en signe de refus à l’inaction, à la violence de l’indifférence, ne serait-ce que pratiquées par mes suiveurs réguliers, I. Chassot, I. Falconnier, S.Kanaan, équipes de Pro Helvetia, d’Académies, de Directions, d’Universités, du Star Système, du Social, de la Police, Santé et des Finances, de Présidences de plusieurs pays …

Réagissons enfin contre tout prosélytisme clanique, soit intéressé, officiel ou non ! Certainement la pire des tares de la planète à éradiquer urgemment, ravageant encore l’humanité, sous couverture de « justice divine » et droit d’exprimer les plus primaires et dangereux concepts élitistes, fondamentalement néfastes sous couvert de bienfaisance, que nos aïeux honteusement trompés et trompeurs sont allés jusqu’à utiliser pour branlant socle constitutionnel.

…………

Ici comme partout ailleurs, voyez le désastre des croyances figées :

Risible, à quel point les Grandes Puissances sont aveuglées, obnubilées par la richesse ! Et se disent alliées contre l’Islamisme étatisé, si celui-ci persiste à enrichir l’uranium.

Alors qu’elles doivent prioritairement s’allier contre la persistance de l’appauvrissement des esprits, dispensé par la charia, les fatwahs, le djhad … et autres marches homophobes françaises.

Que diront nos petits-petits-enfants, si la Terre est encore peuplée d’humains capables un tant soit peu de raisonner, que penseront ceux-ci des dominants actuels tétanisés, ou prosternés par exclusif profit criminel, devant les pires voleurs et destructeurs de valeurs au sommet de systèmes arriérés, plus que moyenâgeux ?

 

De même qu’en contaminant les masses de l’obsolète rumeur qu’il suffit de croire en un Jésus ou l’autre pour accepter l’inacceptable, tolérer l’intolérable, supporter l’insupportable, honorer le détestable, de même en acceptant, laissant agir encore les maîtres de l’appauvrissant des esprits, en Afrique, en Moyen- et Extrême-Orient, et partout, d’ailleurs… nous contribuons au pire des crimes en cours contre l’humanité. Rien ne justifie que l’on se fie à des partenaires tortionnaires. S’enrichissant de la mort, appauvrissant les vies.

Trop d’enrichissement d’uranium peut exploser au nez. Mais l’actuelle démesure d’appauvrissement  de conscience, d’ignorance enseignée, au nez et à la joue bien rasée de peu regardants commerçants de conditions de vie, produit des marées de déments comme mines à retardement.

L’Amarré du siècle passé, déjà, vous l’a ressassé :

Tout Livre Saint n’est Livre Sain que dans la mesure où il nous assure le droit de foi sans influences, le droit de doutes en cours de route !

Tout Livre Saint n’est Livre Sain que si ses pires adeptes n’en tirent de Cause, n’imposent ineptes concepts !

……………

La rage nous prive ainsi parfois de vicieuses ogives silencieuses : En hurlant, vociférant, s’affairant à dénoncer tous insensés dieux odieux et vestales qui, sûr, sur piédestal s’étalent !

Lors, soyons soyeux, joyeux maillons de chaîne sans haine, instillons en ville lasse un déclic, face aux entêtants mille stands de tire-fric.

……………

En l’occurrence : Approchant des quarante ans de traversée du désert conceptuel genevois, et contemporain plus généralement, déchiré par les ronces du traitement arbitraire, malade sous les attaques incessantes des vautours et fenecs s’abreuvant à la sueur de mon front, rongé par toutes vermines parasitant mon flux vital en sens exclusif, sans jamais m’apporter ou transmettre le plus minuscule bien, la moindre opportunité de mieux-être, la plus petite facilité d’accéder vivant à l’abri tellement plus que mérité …

… Après près de quarante rugissants ans, l’Amarré Lion captif de désert sectaire, dont toute retraite est peu à peu bouchée par élégants fâchés brigands, qui jadis le berçaient … de salopées mélopées pour ours trop fiers hors tanière : l’Amarré, entendu, est prêt à submerger tous barrages aux hommages dus !

À plus qu’intriguer : Irriguer les consciences de flux plus lus sur l’importance avérée de se libérer, avant séismes des intégrismes sous toutes leurs formes les plus énormes, et tous leurs arts du canular brutal en Fer fondamental, à faire gober aux absorbés.

Il suffit. Protégeons très activement tous édifices religieux, statues et monuments sacrés du monde, considérons toute atteinte à ces représentations religieuses comme un crime contre le patrimoine de l’humanité, créons même un tribunal international à cet effet, pour pendant de celui de La Haye. Toutes aspirations humaines concrétisées en fonction d’une recherche d’élévation, d’amélioration du genre sont précieuses ! À préserver au possible !

Mais exclusivement à titre d’objets du musée des obsolètes convictions, croyances diverses en un Invisible, façonné selon les besoins des plus opportunistes prosélytes, ayant engendré toutes inégalités et guerres.

Avant l’universelle prise de conscience de l’Essentielle Valeur de chaque minute, à laisser impérativement de son vivant pour s’exprimer à qui sait véritablement le faire, sans intérêt personnel prioritaire ! Luttant seul et sacrifiant sa vie au long de décennies, à éviter les crotales rendant périlleux ou fatal l’accès au point d’eau douce à tous. Afin de le libérer à coups de logique, et tenter de fertiliser tel désert d’ère du mépris de malappris qui n’ensemencent que suffisance, revêches, empêchent sous privations, obligations sans attention : La Création à sensation: d’Écrits d’Estime, sans cris, sans aseptique glu, sans plus de critiques : d’Écriture à teintures poétiques extatiques, et de Musique, de Peinture hermétique …

…………

Le manque entretenu, chez bouillant, vaillant travailleur des meilleurs raillant : énerve, use les Muses, sans bruit détruit la Verve ! Et vous laissez faire, ne cessez de vous taire ? Vous, agaçants « reconnaissants »  assassins de sains desseins qui abondez à tenter d’éviter l’Entité Lionne Athée qui vous questionne : Vous somme de veiller à lui verser sans tergiverser un million de ce pognon dont vous l’avez niquée, mise sur le ring sans sponsoring, lui payer sans délai le figé contentieux infligé, englué sous laids cieux malicieux pollués.

………….

Gentil tout plein, ainsi, ce menu message d’avertissement à nos dits Sages et autres momies d’académies, ces chères amies éphémères conservatrices de l’infamie dévastatrice, l’inconsistance de la bien-pensance castratrice. Aimable comme pas deux, ce rieur constat de l’état des …

… Hideux que de se moquer : Que de croquer de braves gens qui ne bavent qu’argent, ne crachent sa cache, nous mouchent sous louches éternuements du dénuement, sous torve morve de tels grippés, huppés modèles.

Une rapide guérison, de leur vide de la Raison si gâtée, leur est ainsi souhaitée.

……………

Vous le comprenez, certains jours ne prêtent pas trop à rire, la douce fantaisie est bousculée par de glaciales réalités : L’envolée de l’immortel Monsieur Erni, l’un des rares tous Grands de ces deux siècles, que je n’ai eu l’honneur de côtoyer un jour ou l’autre. Et ce crash de plus, sur les Alpes, qu’il me faudra encore et encore survoler.

Mais quelle importance ai-je, dans le fond ? Ma perte serait-elle plus regrettée que celle de chacun des êtres brusquement là disparus ? Et puis, serais-je aussi traité à la mode Manuel Valls, s’empressant d’affirmer, en substance «  Crash dans les Alpes françaises. Nous présentons nos condoléances aux familles CAR ce crash a eu lieu sur territoire français. »

Bien évidemment, si c’était arrivé ailleurs et qu’aucun français n’était victime : Aucune raison d’en faire toute une histoire ; Toutes chaînes en boucle ne causeraient comme à l’accoutumée que de politique interne jusqu’à la nausée.

Il fut édifiant de suivre également sur BFM et I-Télé en direct l’attentat au Bardo à Tunis, et d’entendre le souci primordial de découvrir en premier s’il y avait des victimes françaises, s’il fallait couvrir l’événement avec tout le pataquès requis ou le fourrer parmi les habituels clashs d’Afrique du Nord et passer à autre chose.

……………

Gentil, l’Amarré, gentil, gentil ! Si ce n’est, d’ici quelques décennies, au cimetière des Rois, entre Calvin et Grisélidis Real, il convient tout de même d’éviter d’irriter trop les larbins destinés à t’envoyer au Panthéon !

……………

Mais surtout pas en terre moitié Suisse-allemande, moitié Suisse-romande, qui d’ici-là me vénérera comme un enfin bon dieu ! Et ne manquera pas de se venger en gravant sur ma pierre : « Ci-gît Gott ! Roi-Débuté tu Partir Ailleurs d’Exdrême-Zentre-Coche ».

…………….

Et vous, au fait ? ça ne vous arrive pas de temps à autre d’avoir le moral en dent de scie en l’espace d’un écrit ? Sans pour autant passer du pire aux armes. Juste avec juste besoin mitigé d’exiger, circonspect, sans alleluiah, un chouia de respect et de païens moyens que séquestrent ces si brouillons, si sinistres cuistres. Un million.

……………….

Allez, on ne va pas rester à pester sur l’incompétence de telles éminences. Qu’elles s’éveillent et payent la valeur des conséquences de leurs erreurs et ignorance. Qu’en dépit des tapis sous Conseils en sommeil, des planqués étriqués, des faux-frères gestionnaires, nous puissions sans passion leur pardonner de déconner, d’abandonner à l’Amarré le devoir rasoir et carré d’exiger des figés d’honorer la facture de leurs leurres de défiés immatures mystifiés.

……………….

 

(Molto piano les ténors et barytons, crescendo les sopranos, point d’orgue et staccato fortissimo les violoncelles et violons : « La Garce de Farce » dernier tableau) :

 

Ce ne fut point encore le printanier chlore mortel de Syngenta ou Lonza qui, le 19 du mois, nous empoisonna, mais un énorme incendie industriel qui nous infligea un taux de particules fines douze fois supérieur au seuil légal. Le 20, en Une de la T.d.G, en collision avec un sujet sur l’Amazonie avertissant « Le poumon vert se porte très mal » nous apprenions que, fort heureusement, l’incendie n’avait pas dégagé de gaz toxique.

Hourra ! Douze fois dépasser le seuil légal n’est pas toxique ! Dodécuplons de suite le niveau de tolérance de toutes échelles de toxicité !

Et, franchement, essayer de détourner si grossièrement l’attention des Verts sur le poumon de l’Amazonie, c’est d’un goût.

Un peu de respect, ne serait-ce que pour ma Verte petite-cousine Sue Putallaz (du paternel côté du Chablais) qui, à défaut de cacher un cadavre dans le placard en découvre un dans une benne à habits, bien heureusement pas vert.

Pardon, excusez-moi, paix à son âme. Il y a quelques mois, sur l’une des récentes pages de ce blog j’avais publié une photo de la benne ci-dessous, et conté le triste spectacle des hiérarchies de mendiants, généralement Roms, se servant des meilleurs pièces retirées par divers moyens et laissant le reste aux suivants, laissant le reste, souvent étalé sur le trottoir. Ne fumant que sur le balcon, j’ai noté une nette recrudescence depuis une dizaine de jours et nuits de défilés de farfouilleurs de tous âges. De gamins de 10 ans à des personnes très âgées, toujours par deux. Il n’est donc pas étonnant, malheureusement, que des accidents arrivent.

Et cette affluence croissante de plus ou moins vrais nécessiteux démontre à elle seule la péjoration de la situation générale. Un peu comme lorsque l’on apprend que la marque la plus « appréciée » la plus consommée des Suisses est le M-Budget.

Voilà qui mérite le Trophée du Meilleur Indicatif de tendance d’effroyable Crise.

 

(« Mais folâtrons et gazouillons … youpie youpie c’est le printemps, c’est trois mois de pluie et puis il fuit … » Plus bas, plus bas les tubas, et vous, vous faites la vaisselle ou jouez le violoncelle ? « Oui folâtrons, ébattons-nous, nounous, bébés, des religions les légions convaincues sont vaincues, qu’entêtent nos fleurettes … Youpie, youpie, l’Amarré à la bitte de port d’égarés vite nous a préparés à reluire, à la fuir, quitte à s’accrocher aux rochers du banal chenal … Ô folâtrons déliés sur les étrons par milliers, sur le familier fumier … » … Dis, le scribe, t’es bien sûr qu’attaqua ta strophe là comme ça la diva?).

 

Salade à tous excepté(s) …

Ali GNIOMINY

Oh, faut pas pousser, hein. Encore plein de trucs à raconter, et puisque l’on a nul temps à perdre pensons à notre santé et prenons du repos. Car, en voie d’extinction, non contents de nous la faire tirer, les médecins devront parler la langue. C’est vous dire si l’on a de la peine à se faire comprendre et à donner une image autre que tirant la langue.

Un peu comme Ali Baba Nordmann face aux 40 voleurs de volonté populaire. Un grand merci d’Ali à Ali, pour avoir affirmé haut et fort qu’en la caverne du National une quarantaine d’élus « bloqués » sont brutalement vendus, dépendant financièrement d’un lobby.

Eux sont les néfastes timocrates faussant toute tentative d’authentique démocratie. Et en tous Conseils, toutes Chambres, Parlements c’est pareil : Une démocratie ne peut exister tant que la Volonté Populaire est influencée, tant que des intérêts des groupuscules les plus agressifs, au sommet de la force et menace maintiennent en l’état le statut des leurs, par des lois par eux et pour eux édictées, tant que la loi du plus immoralement fort lui offrira bien plus de ce dont chacun à véritablement droit sur ses terres de naissance ou de longue résidence, ses efforts, son labeur.

C’est bon, je vous relâche, vous pouvez y aller, mais gare ...

Ali GNIOMINY

Ah oui, il y avait aussi ce Président de syndicat des enseignants romands, dont je pensais vous dire deux mots, qui dénonce les cours d’autodéfense pour les écolières de l’Est. Afin de contrer la violence et le machisme des hommes de leur culture. Selon cet homologue Président : « Le rôle de l’école n’est pas de détruire les autres cultures ».

Certes ! Où va-t-on, si notre enseignement cesse de respecter les cultures barbares. Vouées …

Ali GNIOMINY

Dites, cousine, pardonnez-moi, mais je n’ai vraiment pas eu le temps, (c’est que je bosse moi pendant que vous vous délassez à me lire longuement) de placer quelque part : GOÛT VERT NE MENT.

Non, trop subliminal, pire qu’un raz-de-marée de logorrhée d’Amarré débordé, encore soumis … ! Hop, au compost …

 Ali GNIOMINY

Amarré Roth

ilheus 090.JPG

19/03/2015

AMAS DOUX … ET …

... Susucre : Pas de congé d’adoption !

Ouf ! C’est gagné. Nos élus travailleront enfin après chaque loi adoptée !

........

Ailleurs: Rudes réalités :

Sans bobo, sinon pour la Terre entière, Bibi Netanyahu est plébiscité. Qui contacte prestement, pour former une majorité encore plus tout-puissante, les formations ultranationalistes et ultraorthodoxes.

Un espoir demeure, cependant, pour que la balance géopolitique retrouve un relatif équilibre :

Que la prochaine Présidente d’Iran soit une lesbienne adorant les pieds de porc, naturiste, fumeuse de joints et athée.

Réjouissons-nous.

……….

Et revenons chez nos propres ayatollahs : Selon le procureur vaudois Ruede « Il n’existe aucune loi qui oblige les propriétaires à ouvrir au public l’accès aux rives du lac » !

Ouf ! Nos riches vont enfin pouvoir prolonger leur golf privé de Cologny, de manière à ce qu’il fasse le tour du Léman en en longeant les rives.

Il n’y a aucune raison ni aucune loi leur interdisant de profiter du lac entre eux, sans être contaminés par des gueux.

………

En Birmanie, trois Néo-Zélandais tenanciers de bar sont condamnés à des années de prison, pour avoir distribué des flyers comportant un bouddha coiffé d’un casque audio.

Ainsi, de partout ça ne plaisante plus avec les dieux. Interdiction de représenter le Prophète des musulmans, pas de Bouddah à casque audio, et imaginez ce qui arrivera quand un ivrogne peindra les effigies de Ganesh en rose !

Du coup, j’hésite à lancer ma gamme de capotes anglaises Jesus.

…………………….

Le suprême blasphème est cependant l’œuvre de jeunes hérétiques socialistes, ayant représenté le Dieu des Guerres suisses sur le trône.

Gris pénis hors du champ. Fort heureusement. Il nous en eût coûté.

……………………...

Guère marrant, non plus, ce carnage à Carthage : La suprématie du Droit des Bêtes, dont je vous parlais il y a peu, est devenue telle qu’à Tunis elle est allée jusqu’à s’attaquer à Bardo.

Du coup, on en est si horrifiés qu’on dit d’autant plus vite : merde …

Ali GNIOMINY

... Et aux pires bandits de tous bords :

..............

Garanti authentique (selon avis d’expert genevois trop réputé, planqué aux obscurs fins fonds des Ports-Francs) présenté par votre mannequin préféré :

À vendre CHF-521'678'439.- Rarissime œuf de dinosaure martien !

coco.png

17/03/2015

SOUS COUPE : VOS LENTES !

Les gags du coiffeur vous ont défrisé(e)s, vous n’y prêtiez attention puis ça a commencé à vous gratter ? Vous ne les voyez pas encore, et pourtant ils sont là, sur votre tête, qui prolifèrent ! Puis vous en observez de plus en plus la manifestation, ça vous démange tant d’en apprendre plus que vous finissez par en rencontrer un, coincé sous votre griffe.

Et c’est là que ça se complique. Mais avant de découvrir plus profondément cette métaphore tirée par les cheveux, svp, arrêtez un moment de vous gratter la tête.

Bien. Enfin : Horreur ! En parler, et vous êtes la risée, les frisés y veillent, c’est la honte et la tonte assurée de vos dignes liasses, sous la coupe de tous les raseurs. Quant à se taire et se terrer, c’est là le choix qui vous est réservé.

Aussi, n’ayez crainte, je n’en cache pas, c’est juré, j’espère que vous non plus, mais quant à me taire …

N’en déplaise aux très secrets étatiques ennemis du Mutual UFO Network, barbouzes ne reculant devant rien pour faire taire définitivement les témoins trop bavards et camoufler toutes preuves : JE SUIS OVNI ! Me battrai toujours contre la barbare atteinte des gouvernements à la liberté d’expression de foules de témoins d’apparitions d’Ovnis.

Les trois immenses sphères à couleurs mouvantes, stationnées sur nos têtes de centaines de témoins, dont des journalistes, dans le Var, finissant par traverser le ciel en un instant … la boule de poussière brune « respirant », impossible à fendre sous le tranchant de nos pelles d’enfants de 10 ans, tombée du ciel à côté de la maison, qui disparut durant le temps où nous courrions chercher les adultes, ne laissant qu’un cercle vidé d’herbe … ou le disque lumineux, face à la lune, qui ne bougeait pas, qu’observait le tout- Lugano nocturne, et qui, lui aussi, plus instantanément encore que les trois sphères du Var, fendit la voûte céleste, se séparant en deux lumières redescendant et disparaissant … Aucune force brute ne parviendra jamais, ni aucune douceur extrême, à me faire revenir sur ce que je jure formellement dans mes écrits avoir vécu. D’absolument inexplicable, à l’opposé de la tache de lumière d’une possible sonde, ou de vulgaire météorite dominicale ébouriffant les médias. Des observations de près d’objets bravant nos lois de la physique.

Et, de même qu’en religion, aucun prétendu guide des extraterrestres et autres fantoches amis des anges, Pro-fêtes vivant au crochet de crédules mémés friquées, du style de petit chanteur raté qui nous fit matraquer par ses sbires en 1977, devenu le grand manitou de la supercherie ovniesque, aucun extra-sectaire ne parviendra jamais plus à me mystifier. Ou occulter mes expériences.

Plus que provenant d’Alpha du Centaure ou de sa banlieue, je pense personnellement que ces intrusions en notre espace ne sont que des matérialisations passagères d’intelligences sises en des univers parallèles au nôtre. Capables de traverser à volonté le mur sensitif humain ; Dont les portes de la perception sont généralement situées en l’immense majorité neuronale non utilisée.

Tel fut le cas en ce qui me concerne, et consciemment ou inconsciemment, je suis persuadé que chaque individu ayant assisté à une ou des apparitions de phénomènes inexplicables, les recherchait.

Je vous laisse échafauder vos propres extrapolations, mais j’en reviens à ce fondamental mystère du microcosme comme du macrocosme, qui se dévoile à la pointe des sciences, impliquant que, pour autant qu’on les recherche, des éléments apparaissent … à plusieurs endroits simultanément ! Bonne cogitation à vous.

Point étonnant donc que les Services secrets de tous pays, recherchant tous les moyens de cacher des vérités à leur profit, les trouvent simultanément en tous endroits.

………………..

Les sommes colossales dilapidées bêtement dans le but de maintenir la masse dans l’ignorance seraient tellement plus utiles, réparties en salaires récompensant plutôt de bénéfiques fonctions et la création d’emplois. Car, voyez un peu, c’est un véritable scandale, que ces foules de désoeuvrés en Europe !

Mais qu’attends-t-on pour que ces chômeurs se rendent utiles ?

Ne serait-ce qu’à la reconstruction du mur de Berlin !

…………………

Revenons sous plus proche dictature :

Genève renaîtra-t-elle enfin sous une bonne étoile ? Jaunes sont en effet ses affiches, affirmant : « Genève contre le racisme » !

Toujours en avance sur son temps, la Calviniste Cité. Mais ne faudrait-il pas, auparavant, qu’elle reconnaisse l’existence de la République indépendante d’Onex ?

Et, franchement, avant de se dire contre le racisme, et d’en inventer une semaine à cet effet, n’y aurait-il pas priorité à ce que Genève cesse immédiatement de contrer systématiquement les anti-racistes de mon genre ?

……………….

Par ailleurs : Trop c’est trop ! Assez des profiteurs du taux de change !

Bravo à Coop, qui boycotte des magazines français, coûtant chez nous entre 55% et 100% de plus que de l’autre côté de la frontière !

Mais aussi, quel désastre ! Privées de Paris Match, Grazia, Elle, Gala … nos blondes vont très vite nous surpasser en intelligence ! Et me traiter au passage de sale macho. Vous verrez qu’elles vont commencer à réclamer le droit de vote ! À gauche.

………………….

Pardon, maman, de là-haut ne m’en veuille pas. C’était avant 1971, tu ne pouvais pas savoir, pas imaginer qu’entre Lovecraft, Edgar Cayce, le Livre des Morts tibétains et Voltaire … je me pervertissais gravement en « photographiant » tous tes Ici-Paris, Paris-Match … d’où la terrible tare de ma poétique de type « paparazzistique ».

………………….

Et sinon : D’ici peu, de nombreux robots vont envahir notre quotidien.

Russes ? Nord-Coréens ? Islamistes ? Précisez, bon sang !

L’esprit casanier local s’en trouve si étrulé qu’il ne trouve qu’à répondre, au moyen du plus mignon de ses socialo-pantouflards, que : « Le destin d’un être humain ne doit jamais se retrouver entre les mains d’une machine ». Donc, en plus, pas question d’employer le train ou l’avion pour se sauver, quand heurts viendront ?

Ah, oui ? Les mains ! Pas de figuré ici, joli minois est très précis.

Eh bien, combien de millions de libidineux vont se flinguer ! Crevé l’espoir des si parfaites, si douces androïdes poupées gonflées, capable de s’occuper si bien de leur destin … ! Votant à gauche.

……………………

Innovation : La Poste sans lettres arrive. Etape suivante logique, après la Poste sans scupules. Et le courrier sera livré par des drones.

Soit. Messieurs, un conseil, vérifiez bien, rentrant à l’improviste alors que Madame, décoiffée et en peignoir lit le Paris-Match vous ruinant : Si le lit conjugal ne comporte pas de taches d’huile.

Ou une puce ayant sauté lors des ébats.

Et puis : Non, mais ça ne va pas ? Ils sont timbrés, ou quoi ? De quel droit priver ainsi nos molosses de mollets ?

………………….

Tout se perd, tout se réforme, rien ne se crée … Statues, églises genevoises, le patrimoine est attaqué, vandalisé nuit après nuit.

Ici l’on traite les débiles mentaux faisant ça de « délinquants ». Ailleurs, ce même état d’esprit de briseurs de prestigieux Passé, est attribué aux terroristes. Deux poignes deux mesures.

………………..

Et rien ne bouge et n’est prêt à bouger dans la balance : Israël bascule à gauche et l’Iran de Yazdi encore plus à droite.

Mais une politique adroite d’Israël à gauche prête autant à rire, qu’à pleurer l’Iran se préparant.

………………..

Il faudra que je la note celle-là, à ne pas oublier. Ah bon, c’est déjà fait ?

………………

Poux, laid, encore, que ce mouvement de rage haineuse entrevu, de la part d’Adriana Karembeu, non point durant des heures derrière nous en l’avion, mais au court d’une émission zappée au passage.

En laquelle, en gros, un maladroit journaliste ose trouver un peu carrée la mâchoire de Madame. Qui, folle de rage lui répond, (en substance, mon indignation ne m’ayant pas permis de tout retenir) : « Vous êtes moche, très vilain vous ! Qui êtes-vous pour oser juger mon beau visage ? ». Une chance qu’elle n’était pas avec nous, du temps du tram 33, pour assister aux esclandres de Gainsbourg à Cornavin. Il lui aurait présenté  les plus vilaines manières de la faire bêler.

Enfin, ayant assez pu apprécier la stature de son ex-, et par souci qu’elle ne le rappelle pour un petit coup de main, je n’irai pas chercher de poux en si blonde chevelure, même déplorant que ce qu’il y a dessous ne préfère ma lecture.

……………….

Et encore : Les directives de l’ONU le démontrent : La Suisse manque toujours de policiers !

C’est effrayant ! A une exception près, il n’y a donc plus assez de Suisses en Suisse ?

………………

L’ONU, toujours, dénonce les représailles et l’intimidation subies partout sur Terre par nous, les défenseurs des droits humains.

Gare! À ce que l’instinct primaire animal  d’une majorité de terriens ne finisse par imposer définitivement, sur les Droits de l’Homme, l’actuelle suprématie du Droit des Bêtes.

Teignes nous offrant en pâture …

Ali GNIOMINY

Mais peignez donc ce fouillis ! Ne vous saignez pas ainsi pour le pou voir !

DSC_3257.jpg

Et cessez une fois pour toutes de nier que c’est vraiment poils lents :

moi-gratte.jpg

Moralité: Happy il ose E.T. mais chuuuttt!

13/03/2015

SOUS SI VILS ? LISEZ :

Des menaces de mort sont proférées contre des banquiers genevois.

Pas d’inquiétude à avoir ! Tant qu’il ne s’agit pas de menaces de Maures !

………

Bien moins cynique:

La Suède donne l’exemple, en prenant ses distances avec le régime moyenâgeux Saoudien, vu la manière que celui-ci traite, entre autres, les femmes et bloggeurs.

Courageuse, la Suède. Mais, dans la foulée, elle peut également cesser d’abriter, comme depuis 1923, une terrorisante société de recouvrement agressif cotée en bourse, soit d’autant plus inhumaine, sévissant en divers pays du continent. En pratiquant l’extorsion de fonds en bande organisée sous protection des complices Offices des Poursuites, harcelant, menaçant, perpétuant ad vitam l’endettement de ses esclaves, par cumul d’arbitraires frais insupportables, commerce de données personnelles confidentielles, portant atteintes irréparables à la santé, aux finances et à l’honneur de ses victimes.

Alors oui, la Suède pourra être respectée pour les sanctions qu’elle inflige aux véritables esclavagistes, devant lesquels se prosternent encore les dirigeants d’Etats collabos.

………..

Transition : L’UDC Suisse crache allègrement sur la valeur universelle des Droits de l’Homme et décide de les remodeler en vue de la primauté du Droit rustique arriéré sur le Droit international.

Toujours prêt à voler au secours de ses compatriotes, même s’il le faut vraiment en qualité d’avocat du diable : Jusqu'à aider ceux du PLR, si activement nuisibles à son encontre, le bon Roi-Député du Parti Railleur d'Extrême-Centre-Gauche, exceptionnellement lèche-cul, offre en primeur aux dominants de son pays, la présente adaptation à introduire, de la Déclaration Universelle des Droits de l’homme UDC.

Article premier

Tous les êtres humains naissent soumis aux lois du plus fort. Ils sont doués de stupidité et de mauvaise conscience et doivent agir les uns envers les autres dans un esprit querelleur UDC

Article 2

1.Chacun peut se prévaloir de tous les droits et de toutes les libertés proclamés dans la présente Déclaration, avec distinction prévue par l’UDC, notamment de race, de couleur, de sexe, de langue, de religion, d'opinion politique ou de toute autre opinion, d'origine nationale ou sociale, de fortune, de naissance ou de toute autre situation.
2.De plus, il sera fait distinction fondée UDC sur le statut politique, juridique ou international du pays ou du territoire dont une personne est ressortissante, que ce pays ou territoire soit indépendant, sous tutelle, non autonome ou soumis à une limitation quelconque de souveraineté.

Article 3

Tout individu a droit à la vie, à la liberté et à la sûreté de sa personne, si l’UDC y consent.

Article 4

Nul ne sera tenu en esclavage ni en servitude que par l’UDC; l'esclavage et la traite des esclaves sont recommandés sous toutes leurs formes. L’esclavagiste a le soutien de l’UDC.

Article 5

Nul ne sera soumis à la torture, ni à des peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants infligés par quiconque ne faisant pas partie de l’UDC.

Article 6

Chacun a le droit à la reconnaissance en tous lieux de sa personnalité juridique d’affilié à l’UDC.

Article 7

Tous UDC sont égaux devant la loi et ont droit sans distinction à une égale protection de la loi. Tous ont droit à une protection égale contre toute discrimination qui violerait la présente Déclaration UDC et contre toute provocation à une telle discrimination.

Article 8

Toute personne a droit à un recours effectif devant les juridictions UDC compétentes contre les actes violant les droits UDC fondamentaux qui lui sont reconnus par la constitution ou par la loi UDC.

Article 9

Nul ne peut être arbitrairement arrêté, détenu ou exilé hormis les non  UDC.

Article 10

Toute personne a droit, en pleine égalité, à ce que sa cause soit entendue équitablement et publiquement par un tribunal exclusivement UDC, qui décidera, soit de ses droits et obligations, soit du bien-fondé de toute accusation en matière pénale dirigée contre elle.

Article 11

  1. Toute personne accusée d'un acte délictueux est présumée innocente jusqu'à ce que sa culpabilité ait été légalement établie par l’UDC au cours d'un procès opaque où toutes les garanties nécessaires à sa défense lui auront été assurées.
    2. Tous seront condamnés pour des actions ou omissions qui, au moment où elles ont été commises, ne constituaient pas un acte délictueux d'après le droit national UDC. De même, il sera infligé une peine plus forte que celle qui était applicable au moment où l'acte délictueux a été commis.

Article 12

Nul ne sera l'objet d'immixtions arbitraires dans sa vie privée, sa famille, son domicile ou sa correspondance, ni d'atteintes à son honneur et à sa réputation par d’autres dirigeants que ceux de l’UDC. Personne n’a droit à la protection de la loi contre de telles immixtions ou de telles atteintes.

Article 13

1. Toute personne UDC a le droit de circuler, n’y a rien à voir, et de choisir sa résidence, de préférence secondaire en Valais et vide en permanence.
2. Toute personne a le droit de quitter tout pays, y compris le sien, et de crever dans des contrées barbares.

Article 14

1. Devant la persécution UDC,  personne n’ a le droit de chercher asile et de bénéficier de l'asile en d'autres pays.

 
2. Ce droit ne peut être invoqué dans le cas de poursuites réellement fondées sur un crime de droit commun ou sur des agissements contraires aux buts et aux principes de l’UDC.

Article 15

1. Tout individu dont les aïeux sont Suisses depuis 80 générations a droit à la nationalité.


2. Nul ne peut être arbitrairement privé de son appartenance à l’UDC, ni de l’interdiction de changer de Parti.

Article 16

1. A partir de l'âge nubile, l'homme et la femme, avec restriction quant à la race, la nationalité ou la religion, ont le droit de se marier et de fonder une famille UDC. Ils ont des droits égaux au regard du mariage exclusivement entre homme et femme, durant ce mariage non déviant et avec interdiction de sa dissolution.

 
2. Le mariage non pathologique ne peut être conclu entre membres UDC qu'avec le libre et plein consentement de l’UDC.

 
3. La famille UDC est l'élément naturel et fondamental de la société fasciste et a droit à la protection armée de la société et de l'Etat vassal de l’UDC.

Article 17

1. Toute personne, aussi bien seule qu'en collectivité, a droit à la propriété délaissée par l’UDC


2. Nul ne peut être arbitrairement privé de sa propriété sans l’aval de l’UDC.

Article 18

Toute personne a droit à la liberté de pensée UDC

Article 19

Tout individu a droit à la liberté d'exprimer les thèses de l’UDC, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions UDC et celui de chercher, de recevoir et de répandre, avec considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression UDC que ce soit.

Article 20

1. Toute personne a droit exclusivement à la liberté de réunion et d'association UDC.

 
2. Nul ne peut être obligé de faire partie d'une association non UDC.

Article 21

1. Toute personne a le droit de prendre part à la direction UDC des affaires publiques de son pays, soit directement, soit par l'intermédiaire de représentants UDC imposés.

 
2. Toute personne a droit à accéder à l’UDC ou être rejeté par l’UDC
3. La volonté de l’UDC est le fondement de l'autorité des pouvoirs publics ; cette volonté doit s'exprimer par des magouilles qui doivent avoir lieu périodiquement, au vote secret ou suivant une procédure équivalente assurant l’opacité totale du vote.

Article 22

Toute personne, en tant que membre de l’UDC, a droit à la sécurité sociale ; elle est fondée à obtenir la satisfaction des droits économiques, sociaux et culturels indispensables à sa dignité et au libre développement de sa personnalité de droite, grâce à UDC, compte tenu de son organisation et ses ressources

Article 23

1. Toute personne a droit au travail au profit de l’UDC, au libre choix par l’UDC de son travail, à des conditions équitables et satisfaisantes selon l’UDC de l’esclavage subi.


2. Tous ont droit à la discrimination UDC, à un salaire minable pour un travail insupportable.


3. Quiconque travaille pour l’UDC a droit à une rémunération équitable et satisfaisante lui assurant ainsi qu'à sa famille une existence conforme à la ligne UDC, s'il y a lieu, par tous autres moyens de protection par des gros bras.

 
4. Toute personne a le droit de fonder avec d'autres un syndicat patronal UDC et de s'affilier à ce syndicat pour la défense des intérêts UDC.

Article 24

Tout UDC a droit au repos et aux loisirs et notamment à une limitation raisonnable de la durée du travail et à des congés payés périodiques.

Article 25

1. Toute personne UDC à l’exception de toute autre a droit à un niveau de vie suffisant pour assurer sa santé, son bien-être et ceux de sa famille, notamment pour l'alimentation, l'habillement, le logement, les soins médicaux ainsi que pour les services sociaux nécessaires ; elle a droit à la sécurité en cas de chômage, de maladie, d'invalidité, de veuvage, de vieillesse ou dans les autres cas de perte de ses moyens de subsistance par suite de circonstances indépendantes de sa volonté.
2. La maternité et l'enfance UDC ont droit à une aide et à une assistance spéciales. Tous les enfants d’UDC jouissent de la même protection sociale à plusieurs vitesses.

Article 26

1. Toute personne UDC a droit à l'éducation. L'éducation doit être gratuite, au moins en ce qui concerne l'enseignement élémentaire et fondamental. L'enseignement élémentaire est obligatoire. L'enseignement technique et professionnel doit être généralisé ; l'accès aux études supérieures doit être ouvert en pleine égalité à tous UDC en fonction de leur mérite.


2. L'éducation UDC doit viser à l’arriération de la personnalité humaine et au renforcement du mépris des droits de l'homme et des contraintes fondamentales. Elle doit favoriser l’incompréhension, l’intolérance et la haine entre toutes les nations et tous les groupes raciaux ou religieux, ainsi que lutter contre le développement des activités des Nations Unies.
3. Les parents UDC ont, par priorité, le droit de choisir le genre d'éducation créationniste à donner à leurs enfants.

Article 27

1. Toute personne UDC a le droit de prendre part librement à la destruction de la vie culturelle de la communauté, de condamner les arts et de participer au recul scientifique et aux dégâts qui en résultent.
2. Chaque UDC a droit à la protection des intérêts moraux et matériels découlant de toute production scientifique, littéraire ou artistique dont il n’est aucunement l'auteur.

Article 28

Toute personne UDC a droit à ce que règne, sur le plan social et sur le plan international, un désordre tel que les droits et libertés énoncés dans la présente Déclaration puissent y trouver plein effet.

Article 29

1. L'individu UDC n’a aucun devoir envers la communauté dans laquelle seul le libre et plein abêtissement de sa personnalité est possible.
2. Dans l'exercice des droits UDC et dans la jouissance des libertés UDC, chacun n'est soumis qu'aux limitations établies par la loi UDC exclusivement en vue d'assurer la reconnaissance et le respect des droits et libertés d'autrui et afin de satisfaire aux justes exigences de la morale UDC, de l'ordre public et du bien-être UDC seul, dans une société non démocratique.

 
3. Ces droits et libertés UDC ne pourront s'exercer que contrairement aux buts et aux principes des Nations Unies.

Article 30

Aucune disposition de la présente Déclaration ne peut être interprétée comme impliquant pour un Etat non UDC, un groupement ou un individu non UDC un droit quelconque de se livrer à une activité ou d'accomplir un acte visant à la destruction des droits et libertés UDC qui y sont énoncés

Quoi ? Vous avez lu ça jusqu’au bout ? Mais qu’est-ce que vous êtes maso ! Vous ne seriez pas un peu UDC sur les bords ?

…………………

Allez : Une fois n’est pas costume, la vérité toute nue vous est due :

Dans le fond, tout au fond, j’aime réellement mon pays et ceux qui le peuplent, de tous bords politiques aussi stupides les uns que les autres. Je déclare universellement être conscient qu’en règle générale tout est ici mieux qu’ailleurs, que les escroqueries officielles en bandes organisées sont plus discrètes et voraces qu’ailleurs, excepté en Suède, que les montres non connectées sont plus ringardes et chères que partout sur la planète, que les sectes y prospèrent sans entraves comme nulle part, que le chocolat est plus calmant que tous les autres, preuve en étant la légendaire lenteur de déduction de l’Helvète, et que les langues de vipères y frétillent sur blogs mieux que partout sur Terre.

Et puis, il y a le paysage, notre plus beau paysage de l’univers, et la politesse et gentillesse, sagesse populaire, honnêteté inimitables caractérisant le Suisse des temps immémoriaux.

Oui, il faut le dire : Sincèrement pour une fois. En dépit de la pluie de mes nécessaires provocations, j’affirme que notre système Confédéré est exemplaire et admirable sur bien des points, et que la majorité des élus de tous bords est composée de braves gens visant réellement au mieux-être de l’ensemble. Mais sous la coupe de richissimes « supérieurs » corrompant les meilleures résistances.

Aussi, dès que je « fusille » l’un ou l’autre Parti ou décideur, ce n’est jamais la personne elle-même à la base de l’idée de groupe ou de la manière de faire combattues que je dénonce. Sachant à quel point en tout individu sans exception, livrent rude bataille les reliques du manichéisme. Entre l’obsolète modèle égocentrique platonicien « de droite » pour fondement immuable enseigné, n’en finissant d’agoniser, et l’ouverture d’esprit « de gauche » offrant une vision héliocentrique aristotélicienne du monde en vains conflits.

Donc, comment en vouloir aux PLR aux UDC, aux MCG, PDC, PBD de ne  rien comprendre au précédent savant charabia ? Ce n’est pas de leur faute s’ils ont été déformés au point de ne pouvoir encore dépasser leur égocentrisme.

C’est un peu comme si eux devenaient si stupides qu’ils effectueraient une discrimination à l’égard des homosexuels, parce que ceux-ci ont reçu à la naissance un taux différent qu’eux d’acide glutamique guidant les attirances hormonales.

Ou que l’UDC se tire une balle dans le pied, se mettant soudain à attaquer violemment les universités, pour briser sans scrupule les carrières de milliers d’éternels étudiants excédentaires, dont le pays n’aura rien à faire sinon sustenter. UDC visant, pour les générations futures, à la réhabilitation de son patrimoine d’inculture champêtre.

En dénonçant l’absurde réalité des campus fourre-tout, l’UDC va perdre tous ses amis, PLR, PDC, MCG, PBD … dont le fiston suit écono ou socio avant Lettres, Droit, puis villa-piscine familiale, excédent d’hypothèques et soutiens étatiques.

Non, finalement, je n’en veux à personne ! Si ce n’est au Suisse et à l'étranger que je déteste : Celui qui ne veut surtout rien améliorer, rien changer, tout conserver en décadent état, sous prétexte qu’existe fort heureusement tellement pire ailleurs.

C’était la minute (tirée en longueur en l’honneur de Godard) de lasse Tolérance et de tollé face aux errances.

…………..

Elevons-nous à présent, nous si bien élevés :

Et admirons les troglodytes du CERN sous nos pieds. Qui nous annoncent que le petit boson, le rejeton de Higgs découvert il y a deux ans dans la jungle des milliards, n’est vraisembablement pas seul à squatter la noire matière titillant tant la grise des savants.

Il s’agit à présent de trouver leur cachette. Le grand collisionneur de hadrons nouveau est arrivé, et mis en fonction. Beaucoup plus performant et semble-t-il moins dangereux que le précédent. Ouf.

Vrai qu’il n’y eut jamais de réponse absolument rassurante, ni grand bruit alors que je vous informais également ici de l’alerte de physiciens internes au CERN, nous apprenant qu’en cas d’évaporation trop lente d’un quark ……  schuuuuiiitt : Gobés comme une huitre par le revers de l’Univers ?!

D’autres cernées sommités ont bien tenté de relativiser puis de ridiculiser leurs lanceurs d’alertes, affirmant ainsi il y a deux ans qu’il n’existe absolument aucun danger pour les populations.

Et étrangement à présent le monstre nouveau sera « bien plus sûr » !

Le risque zéro n’existant pas, sauf peut-être à Onex, bled hyper-blindé sis sur tube bourré de frontaliers.

Donc: - Grand collisionneur, le retour - c’est parti ! Bosons, hadrons, quarks et compagnie circulent à fond la caisse, il y a tout à voir, et ceci jusqu’à l’ultime collision:

Se fracassant à nouveau la tronche contre une stupide foreuse du Service de géothermie cantonale.

…………

Bref, pour le centenaire de la relativité, il est relativement vital que puisse être découvert le pourquoi de la présence simultanée à différents endroits, si on les recherche, de particules comme de galaxies !

Vulgairement parlant des plus grandes vérités : rendons hommage appuyé à feu mon regretté confrère Bernois bas rond-de-cuir Albert Einstein, et passons une bien modeste fin de semaine.

Appliquant parades …

Ali GNIOMINY

Mystère et avenir de l’équilibre des poids lourds basés sur la solidité des ronds

 

bns-pierre.jpg

11/03/2015

LAVEZ CES ARTS

Je vous salue, éphémères pairs Confédérés. Pleurons en chœur :

Les migrants vivent plus longtemps que les Suisses !

Cependant, la tendance devrait s’inverser tout prochainement. Dès que sera terminée l’éradication de la Gauche.

…………….

Puis la courbe reviendra à la normale pour les survivants, s’il en reste. Attendu qu’en fonction de sa position sociale, le Suisse a entre 30 et 50% de plus de risques qu’un étranger de se suicider.

Vraisemblablement atteint du « Syndrome d’Épinal », ce terrible mal rongeant l’Helvète amarré, bâillonné sous le joug de grimée timocratie, et coincé sous l’admiration de l’humanité croyant en la concrétisation d’une utopique démocratie directe.

……………..

Et s’imaginant qu’un ex-gauchiste, au sommet de très relatif pouvoir local, puisse s’affranchir des traîtrises élitistes imposées par le seul et Unique: Fric, Dieu des odieux.

Ainsi, le maire de la capitale du potentat genevois, sbire-en-chef de l’ostracisme culturel visant le Roi-Député du Parti Railleur, rédige un code de bonne conduite pour le partenariat public-privé. Afin d’assurer la transparence et l’équité de ces collaborations.

Insupportable paradoxe de l’intolérance ambiante oblige. Il est demandé au bourreau de soigner et cajoler publiquement le condamné dont il a, avec les siens et autres en collaboration, loin des regards, tranché depuis longtemps la tête.

……………….

De là à se demander si les petits Césars locaux pourront éternellement camoufler, avec leurs cadavres dans le placard, les plus remarquables ouvrages, en les recouvrant de tout et n’importe quoi ?

…………………

Observons à présent les fèces et gestes d’autres timocrates convaincus. Le moins poète des UDC, ce qui n’est pas peu dire, met en Rime la partialité de la SSR dans la campagne sur le référendum Billag.

La SSR partiale ? Et quoi encore ? Évidemment, l’erreur est humaine, mais de là à parler de partialité dès que téléjournal de la RTS du 8 mars, annonce que la Lpol est passée grâce à 42 voix supplémentaires, et s’empresse d’ajouter un cinglant : «  Il n’y aura pas de recomptage des bulletins » comme celui qui est en cours …

Non, impartiale, la SSR se refuse, d’autre part, à mettre Eric Stauffer au pilori médiatique :

Déjà qu’il est écarté, totalement esseulé, ayant perdu l’appui de l’ensemble des Partis : Il se retrouvera, sans même d’aide de la TV :   Honni ! Zéro front allié !

………………….

Bestioles, toujours, et Science : Pour épurer l’atmosphère :

Le caméléon change de couleur lors de la drague. Voilà qui le rend bien plus humain.

Blanc pâle au début, puis très rouge après les claques.

………………………..

Ou apprenant que des containers sont prévus pour les requérants d’asile.

Alors que de surcroît la majorité locale découvre qu’il est vain, en l’occurrence, de postuler à la déchetterie.

………………………

Déjà qu’il lui est de plus en plus difficile de placer, comme jadis, le fiston ou la nièce à vie à un sommet ou l’autre du pouvoir, cette Droite-là fait bien de la peine. La file d’attente du viager judiciaire n’en finissant de  s’allonger. Mais elle commence à réagir :

Des condamnations prononcées par une juge ayant dépassé l’âge de la retraite sans s’en rendre compte (sic) devront être annulées, et les procès seront repris.

Cette jurisprudence impliquera bien sûr que les patients traités par des chirurgiens ayant dépassé l’âge en question devront être opérés à nouveau.

En cas d’erreur médicale il sera alors possible, bien que la procédure puisse durer un certain temps, de recourir par plainte à la première Chambre de l’EMS « Le Juste Repos ».

A noter, au passage, que la décision du Comité d’éthique juridique de sanctionner cette juge fut la dernière prononcée par ces honorables membres. Ceux-ci, las de l’art de rendre justice empruntée, devenant actionnaires principaux de plusieurs hôpitaux.

Il suffit ! Écourtons, avant que ces arts nous mènent …

Ali GNIOMINY

Allez, circulez, et ne manquez pas les prochaines aventures de « Tintin et le calvaire de la voie de garage ».

calv.jpg


09/03/2015

TU SCRUTES, HEIN ?

Par 42 voix de trop, les Genevois prouvent qu’en temps de crise ils préfèrent le poulet M-Budget que la qualité !

Vous comprendrez que je ne m’aventure pas à reproduire ici la fausse affiche électorale M-Budget, recommandant le NON. De peur que la Migros ne fasse jamais bénéficier l’artiste majeur, dont vous parcourez présentement les œuvres, de sa part du Pour-Cent culturel.

Migros, le cas échant, persistant à priver qui de droit de ce qui lui est à l’évidence dû, assumant alors l’incontournable ridicule qui, pour les générations futures, collera à son image comme de l’abject M-Budget Cola.

De surcroît, au vu de la puissance du lobby Migros, nul doute qu’une regrettable bavure de l’énervée Police genevoise pourrait bien me faire embarquer par erreur. Avec les plus ignobles terroristes locaux : Les plus activement recherchés par la grande majorité des gabelous : Ces 43 scélérats abstentionnistes.

……………………..

Pour le reste, malgré la venue du printemps, presque aucun Suisse ne s’est mis au vert. Alors qu’happé décède ce matin, semble-t-il, que pleurent les familles. Provoquant le chaos sur les voies menant au salon de totos.

………………………

Que ne vous ai-je, jadis, assez ressassé toute l’admiration que je porte pour cette dernière race. Dont les errances de l’un de mes Caucasiens ancêtres me force à appartenir en partie. Toute l’extase que ressens, en barbare contrée m’engageant d’aventure, dès qu’indigènes pas gênés, à qui je me suis adressé en leurs peu ragoûtants vocaux borborygmes, délaissent leurs crissements pour me répondre en la suave langue de Molière.

 

Alors que l’inverse est si rare. Que le Welsch, génétiquement allergique à la douloureuse domination du poids du rösti sur la longeole, lors de la rumination, met en moyenne une décennie pour parvenir à éructer son premier « Grüezi mitenand ». S’il est fort en classe. Voire «  Hoi zäme ». Mais presque tous préfèrent étudier assidûment uniquement jusqu’ à « Salü ».

Et voici qu’en un abominable hôme des neiges Nidwaldiennes, décidèrent quelques fâcheux grabataires qu’il était nécessaire d’élever une barrière de la langue bien plus efficace. Afin de se protéger de l’enviable beauté de l’idiome Welsch. Qu’il suffisait en ce but de cesser d’enseigner ce langage à leurs portées.

Calcul d’une intelligence frisant en l’état le paranormal : Le Welsch envahisseur incompris, incapable d’articuler un seul guttural mot  de dérive Goethique, s’en retournera illico sur ses arides terres.

Mais : Surprise de taille : Renonçant à tomber en l’analphabétisme vacher d’UDC, une majorité de Nidwaldiens et iennes plébiscite le maintien en primaire de la plus resplendissante des langues de l’univers.

Vexés, les Nidwaldiens n’ont pas du tout apprécié que cette UDC leur serine : « N’oublie pas que gueux t’es ! ».

………………………

Et sinon, qu’il est doux le gazouillis des fleuris médias du plancher des lâches, nous interrogeant : « Faut-il continuer à tolérer l’acceptation d’Initiatives vouées à l’échec ? »

Autre manière de nous siffloter « Faut-il interdire à la Gauche de lancer des Initiatives ? ».

Vertement semoncés, d’énergétiques cerveaux de droite pourraient alors éclore sans entraves, et cultiver l’oseille en captivant et monnayant sans distinction toutes sources d’énergie naturelle produite. Intentant moult procès pour grave négligence et crime écologique contre l’humanité à leurs prédécesseurs, ayant omis de canaliser et rentabiliser la formidable énergie produite, en moins de deux jours par année, lors de la naissance des premiers bourgeons.

Pour leurre, ils y ont cru : Mais c’est cuit, cuit, cuit.

……………………….

Allez, à chaque jour sa pelle. Déjà :  Un gros bisou baveux …

Ali GNIOMINY

LPol hue : Symbolique érection de monument, à Tende dû, à la gloire de la solidité de maux débutants.

ruine.jpg

08/03/2015

JOUR DE LA FEMME ... Pourvue d’une âme.


À préciser sans défriser ses détracteurs conservateurs,

Misogynes d’origine,

À ménager, à ne singer, sous peine de haine coriace

À liasses de fric pour trique, lésant critiques !

Les ans passent, las,

Le cachot des machos rétrécit

Car ces mâles ... à bars, se régalent,

Bouffent des dames sans ram-dam, les étouffent, croquent,

Les troquent en cloque, les lâchent,

Tout gâchent !

Quand la Femme, cette « infâme » Excellence

Scelle en silence sa vengeance,

Patiente, méfiante,

Enduit les fruits de ses entrailles,

Oint chaque coin de sa marmaille interne,

À ternes gènes foireux d’affreux sans-gêne,

De notions de sa passion

D’égalité

Entre entités humaines

Entre autre : Souveraines !

Jour de la Dame

Damant le pion aux gnons des lourds !

Un jour à toi !

Sois femme libre !

Vibre comme moi, comme homme à poids

Faisant grand cas des délicats invectivés !

Est arrivé ton jour

D’Amour et dérivés !

Rebelle est belle

Quand en son sein de sains desseins

Sans cancans se mêlent

À la douceur de tous les cœurs.

Gracile, égale ou supérieure

Aux débiles mâles rieurs ou aux prieurs à blâmes :

 

La Femme à bénir

Est l’Avenir de l’Âme !

 

Libérée !

Honorée !

DSC_3573.JPG

Jean-Marie Roth

06/03/2015

YES WE CAN … ardons !

Art, donc, d’épouvanter les plus forts pour les éloigner des plus faibles maltraités. Art Majeur, levé au ciel en direction des trop puissants enculeurs de couches, sauce Yale.

En l’occurrence : Faut-il en vouloir à Obama de n’avoir vraiment pas eu le choix ? Soit c’était un nouveau Pearl-Harbor, s’il n’ordonnait pas de désintégrer le Boeing 777 du vol MH 370 de la Malaysia Airlines « disparu », soit, pire encore pour lui, il devrait ensuite affronter les piques du plus mordant des poètes-humoristes, qui ne le louperait pas : Ce terrible Roi-Député de Parti Railleur.

C’est qu’il faudra des décennies, pour que des documents finissent par être déclassifiés, prouvant qu’Obama a donné l’ordre d’abattre cet avion de ligne.

Selon toute vraisemblance plutôt détourné par son pilote au passé lacunaire, dont l’agenda a été retrouvé chez lui totalement vide depuis le 8 mars 2014, au lendemain de la « disparition » ; Plutôt que, de même que le supposaient d’abord les divers enquêteurs, par les deux passagers Iraniens à faux passeports.

Boeing alors prévu pour provoquer un crash du style 11 septembre sur l’île Diego Garcia, la plus grande base militaire américaine hors territoire.

Dans quelques décennies, donc, l’Amérique devra certainement s’acquitter des centaines de millions qu’ont coûté les recherches d’épave, par huit pays, faussement dirigées vers l’Australie. Alors que Diego Garcia se trouve tout de l’autre côté à 2000km au Sud des Maldives. Et ne couvrira jamais le supplice supplémentaire infligé aux familles par ces mensonges.

Maldives dont bien des habitants affirment que le 8 mars ils virent, pour la première et dernière fois, un immense avion volant très bas, avec des rainures rouge et blanc, passant sur leur tête. Et dont un pêcheur trouva et présenta ensuite un extincteur de Boeing exactement pareil à ceux de l’avion pulvérisé. Qui avait suivi depuis le Golfe de Thaïlande une route céleste sinueuse, longeant très précisément la frontière extérieure des zones de vol territoriales des pays et îles avoisinants.

Voyant arriver ce monstre rendu muet par le connaisseur, (ayant dû descendre dans la cale et débrancher l’interrupteur de transmission de position aux satellites, bouton parmi une centaine d’autres que presque aucun pilote ne sait où trouver), la base militaire US n’eut d’autre choix que d’appeler le Président pour obtenir l’ordre d’abattre l’évidente menace.

Au grand dam de l’opinion publique si elle venait ensuite à l’apprendre. Il fut donc nécessaire de diriger les regards vers l’Australie, pour aller en douce repêcher les débris autour de Diego Garcia et les faire définitivement disparaître.

Rien de bien mystérieux. Cette hypothèse n’en est presque plus une, tant abondent les preuves en ce sens. Double catastrophe, donc. Celle des vies volées, et celle des traditionnelles criminelles cachotteries américaines.

Engendrant, ailleurs, sursauts d’Art rythmé, éthique, à critiques affirmées parsemées de prouesses et sagesse, dont privent de leurs largesses altesses qui vivent de leurres, à la mine utopique.

Art de dire, même le pire, au risque : qu’Art tire ris !

………………….

Changeons donc de tragédies :

Le plus select magazine de classement des rangs de forbans milliardaires n’inclut pas la fortune des dictateurs.

Quoi de plus naturel qu’il ait été impossible de comptabiliser les « biens » de Poutine. Qui déclarait en 2012 une fortune de 171'161.-

En février, des experts ont eux calculé que le bas de laine de Poutine n’est que de 1'168'490,49 fois ces 171'161.- Soit 200 milliards.

Il n’est donc pas H.S, baissé, mais sans doute légèrement moins riche à présent. Le silence de son précieux hôte Edward Snowden doit bien valoir quelques milliards.

………………………….

Infortunés, pour changer :

Ribéry hospitalisé après avoir mangé des perles de bain. Croyant qu’il s’agissait de bonbons.

Aïe, dangereux ça pour les gens un peu simples. Souvenez-vous, ça n’avait pas pardonné à Cloclo quand dans son bain il a pris des vessies pour des lanternes.

Mais vraiment, Ribéry aurait pu se méfier. Se souvenir qu’il avait pris la petite Zahia pour une perle, et que ça a failli lui coûter bonbon.

Allez : Un bon rétablissement souhaité à ce Franck pas Einstein.

…………………..

Vanessa Paradis, plus subtile, envoie un grille-pain à son ex-époux Johnny Depp se remariant.

Serait-ce d’aventure pour Paradis une manière de dire à ce jauni Depp harassé d’aller griller en enfer ?

…………………..

Pire : Hâtez-vous de découvrir ceci :

Madonna n’interdit pas les drogues à ses enfants, qu’elle pense être assez intelligents pour ne pas y toucher.

Bravo Madonna, vrai que le 99% de l’humanité qui se pète d’une manière ou d’une autre aux drogues légales ou non, est totalement stupide. Seule Madonna a l’intelligence d’élever ses enfants de manière ultra-tyrannique, jusqu’à ce que des Etats commencent à libéraliser le cannabis. Pour virer de bord ensuite, tout en demeurant très intelligemment ravagée, dépendante uniquement de la Kabbale. A délires si mystiques, qu’elle court s’entretenir à Paris chez Raspoutine, en tête à tête avec la très sémitophile Le Pen.

……………………

Cabale ? Que nenni :

La cabale, c’est à Genève, qui ne sait que faire des 400 millions encaissés d’une richissime succession à Anières.

400 millions ? Une goutte d’eau par rapport à ce que Genève devra rétrocéder (si je finis vraiment par m’énerver ou qu'il m'arrive encore quoi que ce soit de fâcheux), aux quelques milliers de pauvres, dont le Droit fut bafoué durant tant d’années d’obscure manière : Détourné au profit de trouble Direction culturelle et d’impitoyables Services d’aide … à l’enfermement définitif en l’indigence programmée et l’ostracisme convenu.

Un détail, ces 400 millions, alors que l’évaluation de ce qui me fut extorqué ouvertement illégalement, et autrement sans correcte justification, à déterminer le cas échéant, s’éleve sur une décennie à CHF-600'000.- au minimum. En dépit de multiples interpellations restées sans réponses acceptables ... : Montants pris de force, petit à petit, à sens invariablement unique, perdus au profit de gestionnaires de conditions de vie corvéables et malléables.

Alors que décideurs salariés, précisément, en le but d’appuyer des artistes d’exception autant que des endettés marginalisés, estompés, trahis, spoliés, dépouillés, insultés, exploités. Tout ce que réunit et symbolise le plaignant.

Essayant encore de fermer sa gueule, ne faire sortir preuves et pièces, en l’espoir que les concernés ou leurs successeurs en poste évitent cette apocalypse financière genevoise, dont une majorité du petit peuple paiera une fois de trop les conséquences.

Que ces gestionnaires assument enfin leurs responsabilités, en rayant sans délai la totalité de mon prétendu contentieux de tous registres d’O.P. Et sponsorisent adéquatement ma démarche d’utilité publique irréfragable, sans y être contraints par le pénal. Cessant alors de feindre m’ignorer. Et d’empêcher la diffusion de si bénéfique, plaisante et libératrice, indispensable vocation.

 

Avis aux cons cernés. Une très particulière attention à cette Sommation de Paix ayez !

 

Et dire que tout pourrait s’arranger sans remous et scandale suisse de plus, si les mécènes contemporains n’étaient pas invariablement sous influence sectaire séculaire. Si un seul d’entre eux était capable de s’élever au-dessus des désastreux préconcepts les ayant déformés, irrationnellement braqués contre qui ose refuser de bêler de rentable manière coutumière.

Ça c’est ce qu’on peut appeler une cabale.

……………………

J’oubliais : Joël Dicker et d’autres écrivains locaux entrent en prison ! Amenant de l’évasion.

C’est cependant le floué surdoué qui n’est jamais invité, que la dédaigneuse crème de rasante culture condamne à subir ses mille flagellations.

En offrandes …

Ali GNIOMINY

……………………

 VANTE AIDE !

autobphoto.jpg

Auteur ne menant (é)lectorat en bateau.

tropiques.jpg

04/03/2015

700 ! SUE !

L’homme qui fit chuter UBS en Amérique offre ses services à la France et au monde entier.

Reste à savoir si la Suisse enverra ses chars d’assaut et miliciens en France pour faire diversion, ou si l’ennemi N°1 : l’opposant à sainte UBS, aura bientôt malencontreusement été victime de crime passionnel ou djiadiste, ou n’importe quoi du genre …

…………….

Autre sangsue : Poutine s’engage à retrouver l’assassin de l’opposant à sa politique, Boris Nemtsov.

Chaque matin, en se rasant.

…………….

François Hollande, lui, tout aussi vengeur, mouille sa chemise pour le climat aux Philippines !

Rancunier comme pas deux, il n’a toujours pas digéré son « couronnement » sous des trombes d’eau, sans parapluie.

…………….

Sueurs froides dans l’opinion, se demandant soudain : « Jusqu’à quel âge un chirurgien a-t-il le droit d’opérer ? »

La réponse est évidente : À voir la nouvelle génération d’ « ados-docteurs » en fonction, la limite doit être 23 ans d’âge.

Et, de toute manière, vers 24 ans ils sont déjà trop écoeurés par leurs conditions de travail ou bien assez riches dans la dynastie pour se fatiguer à œuvrer encore.

……………..

Mandat ringard … à l’inverse. Offert par nomades piliers de Conseils d’administration du copinage genevois, avec totale réhabilitation, à un ex-présumé coupable de l’envol de 80 millions pour achat de vent.  Si clowns sont les balèzes traditionnels tout-puissants-ci, que tout procédé de tels augustes cossus est d’emblée considéré comme loyal.

………………

Autres vautrés nantis anti-petit peuple : Le National veut que ses amis banquiers puissent déduire de leurs impôts toutes les amendes reçues pour blanchiment de fraudes fiscales.

Splendide idée ! Afin que, pareillement, chacun de nous ait à l’évidence le droit de bénéficier de ce sympathique privilège : Que de commettre les pires truanderies, pour que l’amende infligée dépasse de loin l’impôt dû. Afin d’encaisser chaque année la juteuse différence que l’Etat doit rétrocéder de ce trop-perçu.

En somme, une sorte de variation des saloperies que se permettent les assurances, sachant ne risquer au pire en Droit Suisse que 30'000.- d’amende en cas de procès. Ou les coupables de politique inhumaine, aux conséquences discriminatoires intolérables, s’étant offert  articles de lois interdisant encore en Suisse les « class actions », ces actions collectives en Justice, par fusion des plaintes d’individus ne souhaitant pas nécessairement laisser une organisation les représenter. Impossibilité sous prétexte fallacieux que les désagréments que connaitrait le système judiciaire semblent trop importants. (Sic) … c.f – F.Charlet – 11.09.2012 + « Class actions across the Atlantic – Financial Time 16.06.2005 » et articles 241 LCD.

Parmi tant d’autres intouchables car si juteuses lacunes à sens unique, failles entretenues en vigueur aux véritables Droits humains.

………………

Au fait, consolez-vous ! J’estime comme vous que mon gauchisme méga-réac d’ado attardé commence à bien faire ! Mais j’ai beau engueuler mes Muses, Celles-ci restent braquées contre les ignorants disposant des moyens et opportunités de faire connaître Leurs plus subtiles Conceptions me traversant, mais s’y refusant.

Vu que de si profonds, si précieux et sincères messages font à coup sûr évoluer le lecteur, l’aident à se libérer enfin du carcan des tabous obsolètes. Des milliers de personnes en témoignent déjà. Seulement, preuve en est ne serait-ce que par le boycott de l’accès à ce blog : Chaque amélioration de raisonnement, chaque élévation de conscience des individus paraît « dangereuse » : à éviter, contraire au profit indu des tenants du Nerf de toutes les guerres.

Toute condition de vie d’esclave parvenant seul à s’affranchir correspond à un manque à parasiter. Diminue d’autant la surabondance engrangée par cynique égoïsme de susdits conservateurs, générateurs d’inégalités en vigueur.

Honte à la kyrielle de muets feignants et couards prévaricateurs, feignant d’ignorer qu’une seule Muse était absente parmi celles penchées sur le berceau du futur Roi-Député du Parti Railleur : La Muse Elière !

Et qu’il est plus que temps d’adéquatement valoriser, d’honorer, glorifier les œuvres de Leur hors-normes protégé.

Afin que celui-ci traite en priorité enfin du profond respect qui ne le quitte jamais des gens proprement fortunés. Une majorité certainement de personnes très à l’aise, dont certains proches, disposant d’une moralité et ouverture d’esprit sans failles, contribuant merveilleusement à l’épanouissement de qui de moins bien loti.

Méritants riches, irréprochables, contraints à surveiller strictement la gestion qui est faite de leurs biens par d’intéressés Conseillers.

Car c’est à ce stade généralement que tout est dégradé, camouflé, influencé, utilisé de sybilline manière pour de claniques profits.

Très catholique tout ça, donc. Quoi qu’il en soit : N’ayez crainte, adroit ou gauche peu importe, tant que votre dévoué ne vise aucunement, lui, à blesser, déprécier, dépouiller, calomnier de véritables bienfaiteurs. Mais bien à secouer assez les agacés : Les faire agir vers un avenir humain, autre qu’entre mains de sempiternels sbires décideurs de la rétention et déviation du bien de tous, ou de l’un ou l’autre généreux donateur trop confiant.

Amène.

……………..

Vous en conviendrez : Les jeunes conseillers sont ici aiguillés à souhait, par vieux singe du plus beau linge. Mais à quoi bon leur hurler de rester honnêtes et pas débiles pour autant? Alors que sévit, dit-on, une véritable hécatombe de troubles auditifs chez les jeunes !

Foutaise ! Ils ne font, à l’évidence, que reproduire les faux-semblants de leurs aïeux ! Soyons logiques : S’ils étaient si sourds que ça, comment pourraient-ils savoir que la chanson des grabataires « enfoirés » est anti-jeunes ?

Oui, en lisant l'info, s’ils savaient encore lire. Effectivement. Sûr, il leur fallait cette bonne guerre, à ces jeunes.

……………...

Pour le reste, camarade lecteur/lectrice d'une autre époque, sache que certains responsables de littérature, entre autres, sont censés disposer d’un sixième sens leur permettant de dénicher et de faire connaître la perle rare.

Mais, par trop suffisants, ils délaissent ce sixième sens, ratent le coche, piquent la mouche. Ne supportant de comparer leur médiocrité  aux authentiques talents qu’ils rencontrent, jalousent et sabotent.

Et ils acquièrent  alors un septième sens, celui du ridicule.

Camarade, ne laisse point se gonfler à ton détriment: Sept sens hue !

…………………

La chute ? Dans une œuvre ne favorisant qu’élévation ? Et quoi encore ?

…………………

Comment donc ignorer que le grand Vizir islamiste de Turquie se munit d’un goûteur pour éviter l’empoisonnement. Affirmant que les attentats ne se font plus par les armes, mais par les aliments.

Il n’a pas tort, qu’est ce qu’on nous fait bouffer comme cochonneries à cette époque.

Un regret de taille, pourtant. Quel dommage que ce pacha ne puisse s’attacher les services d’un goûteur spécialisé dans les risques d’empoisonnement religieux !

…………………

Et pour achever ce 700ème premier jet :

Le Président du Comité du Prix Nobel se fait virer, pour avoir attribué le Nobel de la Paix à Obama puis à l’E.U. Un sacré coup dur pour ceux qui s’apprêtaient conjointement à recevoir cette distinction en 2015.

D’autant plus qu’il est probable que ne seront jamais remboursés les millions versés dans ce but par Daech et la Corée du Nord.

Certes, peu me chaut si, en toute humilité, suite au précédent paragraphe, je n’ai plus aucune chance d’obtenir ce Prix. Parmi ceux qui le méritent véritablement.

Rabaissés …

Ali GNIOMINY

Amphores tu relieras, et qui libre est

DSC_3489.JPG


All the posts