13/03/2015

SOUS SI VILS ? LISEZ :

Des menaces de mort sont proférées contre des banquiers genevois.

Pas d’inquiétude à avoir ! Tant qu’il ne s’agit pas de menaces de Maures !

………

Bien moins cynique:

La Suède donne l’exemple, en prenant ses distances avec le régime moyenâgeux Saoudien, vu la manière que celui-ci traite, entre autres, les femmes et bloggeurs.

Courageuse, la Suède. Mais, dans la foulée, elle peut également cesser d’abriter, comme depuis 1923, une terrorisante société de recouvrement agressif cotée en bourse, soit d’autant plus inhumaine, sévissant en divers pays du continent. En pratiquant l’extorsion de fonds en bande organisée sous protection des complices Offices des Poursuites, harcelant, menaçant, perpétuant ad vitam l’endettement de ses esclaves, par cumul d’arbitraires frais insupportables, commerce de données personnelles confidentielles, portant atteintes irréparables à la santé, aux finances et à l’honneur de ses victimes.

Alors oui, la Suède pourra être respectée pour les sanctions qu’elle inflige aux véritables esclavagistes, devant lesquels se prosternent encore les dirigeants d’Etats collabos.

………..

Transition : L’UDC Suisse crache allègrement sur la valeur universelle des Droits de l’Homme et décide de les remodeler en vue de la primauté du Droit rustique arriéré sur le Droit international.

Toujours prêt à voler au secours de ses compatriotes, même s’il le faut vraiment en qualité d’avocat du diable : Jusqu'à aider ceux du PLR, si activement nuisibles à son encontre, le bon Roi-Député du Parti Railleur d'Extrême-Centre-Gauche, exceptionnellement lèche-cul, offre en primeur aux dominants de son pays, la présente adaptation à introduire, de la Déclaration Universelle des Droits de l’homme UDC.

Article premier

Tous les êtres humains naissent soumis aux lois du plus fort. Ils sont doués de stupidité et de mauvaise conscience et doivent agir les uns envers les autres dans un esprit querelleur UDC

Article 2

1.Chacun peut se prévaloir de tous les droits et de toutes les libertés proclamés dans la présente Déclaration, avec distinction prévue par l’UDC, notamment de race, de couleur, de sexe, de langue, de religion, d'opinion politique ou de toute autre opinion, d'origine nationale ou sociale, de fortune, de naissance ou de toute autre situation.
2.De plus, il sera fait distinction fondée UDC sur le statut politique, juridique ou international du pays ou du territoire dont une personne est ressortissante, que ce pays ou territoire soit indépendant, sous tutelle, non autonome ou soumis à une limitation quelconque de souveraineté.

Article 3

Tout individu a droit à la vie, à la liberté et à la sûreté de sa personne, si l’UDC y consent.

Article 4

Nul ne sera tenu en esclavage ni en servitude que par l’UDC; l'esclavage et la traite des esclaves sont recommandés sous toutes leurs formes. L’esclavagiste a le soutien de l’UDC.

Article 5

Nul ne sera soumis à la torture, ni à des peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants infligés par quiconque ne faisant pas partie de l’UDC.

Article 6

Chacun a le droit à la reconnaissance en tous lieux de sa personnalité juridique d’affilié à l’UDC.

Article 7

Tous UDC sont égaux devant la loi et ont droit sans distinction à une égale protection de la loi. Tous ont droit à une protection égale contre toute discrimination qui violerait la présente Déclaration UDC et contre toute provocation à une telle discrimination.

Article 8

Toute personne a droit à un recours effectif devant les juridictions UDC compétentes contre les actes violant les droits UDC fondamentaux qui lui sont reconnus par la constitution ou par la loi UDC.

Article 9

Nul ne peut être arbitrairement arrêté, détenu ou exilé hormis les non  UDC.

Article 10

Toute personne a droit, en pleine égalité, à ce que sa cause soit entendue équitablement et publiquement par un tribunal exclusivement UDC, qui décidera, soit de ses droits et obligations, soit du bien-fondé de toute accusation en matière pénale dirigée contre elle.

Article 11

  1. Toute personne accusée d'un acte délictueux est présumée innocente jusqu'à ce que sa culpabilité ait été légalement établie par l’UDC au cours d'un procès opaque où toutes les garanties nécessaires à sa défense lui auront été assurées.
    2. Tous seront condamnés pour des actions ou omissions qui, au moment où elles ont été commises, ne constituaient pas un acte délictueux d'après le droit national UDC. De même, il sera infligé une peine plus forte que celle qui était applicable au moment où l'acte délictueux a été commis.

Article 12

Nul ne sera l'objet d'immixtions arbitraires dans sa vie privée, sa famille, son domicile ou sa correspondance, ni d'atteintes à son honneur et à sa réputation par d’autres dirigeants que ceux de l’UDC. Personne n’a droit à la protection de la loi contre de telles immixtions ou de telles atteintes.

Article 13

1. Toute personne UDC a le droit de circuler, n’y a rien à voir, et de choisir sa résidence, de préférence secondaire en Valais et vide en permanence.
2. Toute personne a le droit de quitter tout pays, y compris le sien, et de crever dans des contrées barbares.

Article 14

1. Devant la persécution UDC,  personne n’ a le droit de chercher asile et de bénéficier de l'asile en d'autres pays.

 
2. Ce droit ne peut être invoqué dans le cas de poursuites réellement fondées sur un crime de droit commun ou sur des agissements contraires aux buts et aux principes de l’UDC.

Article 15

1. Tout individu dont les aïeux sont Suisses depuis 80 générations a droit à la nationalité.


2. Nul ne peut être arbitrairement privé de son appartenance à l’UDC, ni de l’interdiction de changer de Parti.

Article 16

1. A partir de l'âge nubile, l'homme et la femme, avec restriction quant à la race, la nationalité ou la religion, ont le droit de se marier et de fonder une famille UDC. Ils ont des droits égaux au regard du mariage exclusivement entre homme et femme, durant ce mariage non déviant et avec interdiction de sa dissolution.

 
2. Le mariage non pathologique ne peut être conclu entre membres UDC qu'avec le libre et plein consentement de l’UDC.

 
3. La famille UDC est l'élément naturel et fondamental de la société fasciste et a droit à la protection armée de la société et de l'Etat vassal de l’UDC.

Article 17

1. Toute personne, aussi bien seule qu'en collectivité, a droit à la propriété délaissée par l’UDC


2. Nul ne peut être arbitrairement privé de sa propriété sans l’aval de l’UDC.

Article 18

Toute personne a droit à la liberté de pensée UDC

Article 19

Tout individu a droit à la liberté d'exprimer les thèses de l’UDC, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions UDC et celui de chercher, de recevoir et de répandre, avec considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression UDC que ce soit.

Article 20

1. Toute personne a droit exclusivement à la liberté de réunion et d'association UDC.

 
2. Nul ne peut être obligé de faire partie d'une association non UDC.

Article 21

1. Toute personne a le droit de prendre part à la direction UDC des affaires publiques de son pays, soit directement, soit par l'intermédiaire de représentants UDC imposés.

 
2. Toute personne a droit à accéder à l’UDC ou être rejeté par l’UDC
3. La volonté de l’UDC est le fondement de l'autorité des pouvoirs publics ; cette volonté doit s'exprimer par des magouilles qui doivent avoir lieu périodiquement, au vote secret ou suivant une procédure équivalente assurant l’opacité totale du vote.

Article 22

Toute personne, en tant que membre de l’UDC, a droit à la sécurité sociale ; elle est fondée à obtenir la satisfaction des droits économiques, sociaux et culturels indispensables à sa dignité et au libre développement de sa personnalité de droite, grâce à UDC, compte tenu de son organisation et ses ressources

Article 23

1. Toute personne a droit au travail au profit de l’UDC, au libre choix par l’UDC de son travail, à des conditions équitables et satisfaisantes selon l’UDC de l’esclavage subi.


2. Tous ont droit à la discrimination UDC, à un salaire minable pour un travail insupportable.


3. Quiconque travaille pour l’UDC a droit à une rémunération équitable et satisfaisante lui assurant ainsi qu'à sa famille une existence conforme à la ligne UDC, s'il y a lieu, par tous autres moyens de protection par des gros bras.

 
4. Toute personne a le droit de fonder avec d'autres un syndicat patronal UDC et de s'affilier à ce syndicat pour la défense des intérêts UDC.

Article 24

Tout UDC a droit au repos et aux loisirs et notamment à une limitation raisonnable de la durée du travail et à des congés payés périodiques.

Article 25

1. Toute personne UDC à l’exception de toute autre a droit à un niveau de vie suffisant pour assurer sa santé, son bien-être et ceux de sa famille, notamment pour l'alimentation, l'habillement, le logement, les soins médicaux ainsi que pour les services sociaux nécessaires ; elle a droit à la sécurité en cas de chômage, de maladie, d'invalidité, de veuvage, de vieillesse ou dans les autres cas de perte de ses moyens de subsistance par suite de circonstances indépendantes de sa volonté.
2. La maternité et l'enfance UDC ont droit à une aide et à une assistance spéciales. Tous les enfants d’UDC jouissent de la même protection sociale à plusieurs vitesses.

Article 26

1. Toute personne UDC a droit à l'éducation. L'éducation doit être gratuite, au moins en ce qui concerne l'enseignement élémentaire et fondamental. L'enseignement élémentaire est obligatoire. L'enseignement technique et professionnel doit être généralisé ; l'accès aux études supérieures doit être ouvert en pleine égalité à tous UDC en fonction de leur mérite.


2. L'éducation UDC doit viser à l’arriération de la personnalité humaine et au renforcement du mépris des droits de l'homme et des contraintes fondamentales. Elle doit favoriser l’incompréhension, l’intolérance et la haine entre toutes les nations et tous les groupes raciaux ou religieux, ainsi que lutter contre le développement des activités des Nations Unies.
3. Les parents UDC ont, par priorité, le droit de choisir le genre d'éducation créationniste à donner à leurs enfants.

Article 27

1. Toute personne UDC a le droit de prendre part librement à la destruction de la vie culturelle de la communauté, de condamner les arts et de participer au recul scientifique et aux dégâts qui en résultent.
2. Chaque UDC a droit à la protection des intérêts moraux et matériels découlant de toute production scientifique, littéraire ou artistique dont il n’est aucunement l'auteur.

Article 28

Toute personne UDC a droit à ce que règne, sur le plan social et sur le plan international, un désordre tel que les droits et libertés énoncés dans la présente Déclaration puissent y trouver plein effet.

Article 29

1. L'individu UDC n’a aucun devoir envers la communauté dans laquelle seul le libre et plein abêtissement de sa personnalité est possible.
2. Dans l'exercice des droits UDC et dans la jouissance des libertés UDC, chacun n'est soumis qu'aux limitations établies par la loi UDC exclusivement en vue d'assurer la reconnaissance et le respect des droits et libertés d'autrui et afin de satisfaire aux justes exigences de la morale UDC, de l'ordre public et du bien-être UDC seul, dans une société non démocratique.

 
3. Ces droits et libertés UDC ne pourront s'exercer que contrairement aux buts et aux principes des Nations Unies.

Article 30

Aucune disposition de la présente Déclaration ne peut être interprétée comme impliquant pour un Etat non UDC, un groupement ou un individu non UDC un droit quelconque de se livrer à une activité ou d'accomplir un acte visant à la destruction des droits et libertés UDC qui y sont énoncés

Quoi ? Vous avez lu ça jusqu’au bout ? Mais qu’est-ce que vous êtes maso ! Vous ne seriez pas un peu UDC sur les bords ?

…………………

Allez : Une fois n’est pas costume, la vérité toute nue vous est due :

Dans le fond, tout au fond, j’aime réellement mon pays et ceux qui le peuplent, de tous bords politiques aussi stupides les uns que les autres. Je déclare universellement être conscient qu’en règle générale tout est ici mieux qu’ailleurs, que les escroqueries officielles en bandes organisées sont plus discrètes et voraces qu’ailleurs, excepté en Suède, que les montres non connectées sont plus ringardes et chères que partout sur la planète, que les sectes y prospèrent sans entraves comme nulle part, que le chocolat est plus calmant que tous les autres, preuve en étant la légendaire lenteur de déduction de l’Helvète, et que les langues de vipères y frétillent sur blogs mieux que partout sur Terre.

Et puis, il y a le paysage, notre plus beau paysage de l’univers, et la politesse et gentillesse, sagesse populaire, honnêteté inimitables caractérisant le Suisse des temps immémoriaux.

Oui, il faut le dire : Sincèrement pour une fois. En dépit de la pluie de mes nécessaires provocations, j’affirme que notre système Confédéré est exemplaire et admirable sur bien des points, et que la majorité des élus de tous bords est composée de braves gens visant réellement au mieux-être de l’ensemble. Mais sous la coupe de richissimes « supérieurs » corrompant les meilleures résistances.

Aussi, dès que je « fusille » l’un ou l’autre Parti ou décideur, ce n’est jamais la personne elle-même à la base de l’idée de groupe ou de la manière de faire combattues que je dénonce. Sachant à quel point en tout individu sans exception, livrent rude bataille les reliques du manichéisme. Entre l’obsolète modèle égocentrique platonicien « de droite » pour fondement immuable enseigné, n’en finissant d’agoniser, et l’ouverture d’esprit « de gauche » offrant une vision héliocentrique aristotélicienne du monde en vains conflits.

Donc, comment en vouloir aux PLR aux UDC, aux MCG, PDC, PBD de ne  rien comprendre au précédent savant charabia ? Ce n’est pas de leur faute s’ils ont été déformés au point de ne pouvoir encore dépasser leur égocentrisme.

C’est un peu comme si eux devenaient si stupides qu’ils effectueraient une discrimination à l’égard des homosexuels, parce que ceux-ci ont reçu à la naissance un taux différent qu’eux d’acide glutamique guidant les attirances hormonales.

Ou que l’UDC se tire une balle dans le pied, se mettant soudain à attaquer violemment les universités, pour briser sans scrupule les carrières de milliers d’éternels étudiants excédentaires, dont le pays n’aura rien à faire sinon sustenter. UDC visant, pour les générations futures, à la réhabilitation de son patrimoine d’inculture champêtre.

En dénonçant l’absurde réalité des campus fourre-tout, l’UDC va perdre tous ses amis, PLR, PDC, MCG, PBD … dont le fiston suit écono ou socio avant Lettres, Droit, puis villa-piscine familiale, excédent d’hypothèques et soutiens étatiques.

Non, finalement, je n’en veux à personne ! Si ce n’est au Suisse et à l'étranger que je déteste : Celui qui ne veut surtout rien améliorer, rien changer, tout conserver en décadent état, sous prétexte qu’existe fort heureusement tellement pire ailleurs.

C’était la minute (tirée en longueur en l’honneur de Godard) de lasse Tolérance et de tollé face aux errances.

…………..

Elevons-nous à présent, nous si bien élevés :

Et admirons les troglodytes du CERN sous nos pieds. Qui nous annoncent que le petit boson, le rejeton de Higgs découvert il y a deux ans dans la jungle des milliards, n’est vraisembablement pas seul à squatter la noire matière titillant tant la grise des savants.

Il s’agit à présent de trouver leur cachette. Le grand collisionneur de hadrons nouveau est arrivé, et mis en fonction. Beaucoup plus performant et semble-t-il moins dangereux que le précédent. Ouf.

Vrai qu’il n’y eut jamais de réponse absolument rassurante, ni grand bruit alors que je vous informais également ici de l’alerte de physiciens internes au CERN, nous apprenant qu’en cas d’évaporation trop lente d’un quark ……  schuuuuiiitt : Gobés comme une huitre par le revers de l’Univers ?!

D’autres cernées sommités ont bien tenté de relativiser puis de ridiculiser leurs lanceurs d’alertes, affirmant ainsi il y a deux ans qu’il n’existe absolument aucun danger pour les populations.

Et étrangement à présent le monstre nouveau sera « bien plus sûr » !

Le risque zéro n’existant pas, sauf peut-être à Onex, bled hyper-blindé sis sur tube bourré de frontaliers.

Donc: - Grand collisionneur, le retour - c’est parti ! Bosons, hadrons, quarks et compagnie circulent à fond la caisse, il y a tout à voir, et ceci jusqu’à l’ultime collision:

Se fracassant à nouveau la tronche contre une stupide foreuse du Service de géothermie cantonale.

…………

Bref, pour le centenaire de la relativité, il est relativement vital que puisse être découvert le pourquoi de la présence simultanée à différents endroits, si on les recherche, de particules comme de galaxies !

Vulgairement parlant des plus grandes vérités : rendons hommage appuyé à feu mon regretté confrère Bernois bas rond-de-cuir Albert Einstein, et passons une bien modeste fin de semaine.

Appliquant parades …

Ali GNIOMINY

Mystère et avenir de l’équilibre des poids lourds basés sur la solidité des ronds

 

bns-pierre.jpg

Les commentaires sont fermés.