11/03/2015

LAVEZ CES ARTS

Je vous salue, éphémères pairs Confédérés. Pleurons en chœur :

Les migrants vivent plus longtemps que les Suisses !

Cependant, la tendance devrait s’inverser tout prochainement. Dès que sera terminée l’éradication de la Gauche.

…………….

Puis la courbe reviendra à la normale pour les survivants, s’il en reste. Attendu qu’en fonction de sa position sociale, le Suisse a entre 30 et 50% de plus de risques qu’un étranger de se suicider.

Vraisemblablement atteint du « Syndrome d’Épinal », ce terrible mal rongeant l’Helvète amarré, bâillonné sous le joug de grimée timocratie, et coincé sous l’admiration de l’humanité croyant en la concrétisation d’une utopique démocratie directe.

……………..

Et s’imaginant qu’un ex-gauchiste, au sommet de très relatif pouvoir local, puisse s’affranchir des traîtrises élitistes imposées par le seul et Unique: Fric, Dieu des odieux.

Ainsi, le maire de la capitale du potentat genevois, sbire-en-chef de l’ostracisme culturel visant le Roi-Député du Parti Railleur, rédige un code de bonne conduite pour le partenariat public-privé. Afin d’assurer la transparence et l’équité de ces collaborations.

Insupportable paradoxe de l’intolérance ambiante oblige. Il est demandé au bourreau de soigner et cajoler publiquement le condamné dont il a, avec les siens et autres en collaboration, loin des regards, tranché depuis longtemps la tête.

……………….

De là à se demander si les petits Césars locaux pourront éternellement camoufler, avec leurs cadavres dans le placard, les plus remarquables ouvrages, en les recouvrant de tout et n’importe quoi ?

…………………

Observons à présent les fèces et gestes d’autres timocrates convaincus. Le moins poète des UDC, ce qui n’est pas peu dire, met en Rime la partialité de la SSR dans la campagne sur le référendum Billag.

La SSR partiale ? Et quoi encore ? Évidemment, l’erreur est humaine, mais de là à parler de partialité dès que téléjournal de la RTS du 8 mars, annonce que la Lpol est passée grâce à 42 voix supplémentaires, et s’empresse d’ajouter un cinglant : «  Il n’y aura pas de recomptage des bulletins » comme celui qui est en cours …

Non, impartiale, la SSR se refuse, d’autre part, à mettre Eric Stauffer au pilori médiatique :

Déjà qu’il est écarté, totalement esseulé, ayant perdu l’appui de l’ensemble des Partis : Il se retrouvera, sans même d’aide de la TV :   Honni ! Zéro front allié !

………………….

Bestioles, toujours, et Science : Pour épurer l’atmosphère :

Le caméléon change de couleur lors de la drague. Voilà qui le rend bien plus humain.

Blanc pâle au début, puis très rouge après les claques.

………………………..

Ou apprenant que des containers sont prévus pour les requérants d’asile.

Alors que de surcroît la majorité locale découvre qu’il est vain, en l’occurrence, de postuler à la déchetterie.

………………………

Déjà qu’il lui est de plus en plus difficile de placer, comme jadis, le fiston ou la nièce à vie à un sommet ou l’autre du pouvoir, cette Droite-là fait bien de la peine. La file d’attente du viager judiciaire n’en finissant de  s’allonger. Mais elle commence à réagir :

Des condamnations prononcées par une juge ayant dépassé l’âge de la retraite sans s’en rendre compte (sic) devront être annulées, et les procès seront repris.

Cette jurisprudence impliquera bien sûr que les patients traités par des chirurgiens ayant dépassé l’âge en question devront être opérés à nouveau.

En cas d’erreur médicale il sera alors possible, bien que la procédure puisse durer un certain temps, de recourir par plainte à la première Chambre de l’EMS « Le Juste Repos ».

A noter, au passage, que la décision du Comité d’éthique juridique de sanctionner cette juge fut la dernière prononcée par ces honorables membres. Ceux-ci, las de l’art de rendre justice empruntée, devenant actionnaires principaux de plusieurs hôpitaux.

Il suffit ! Écourtons, avant que ces arts nous mènent …

Ali GNIOMINY

Allez, circulez, et ne manquez pas les prochaines aventures de « Tintin et le calvaire de la voie de garage ».

calv.jpg


Les commentaires sont fermés.