09/03/2015

TU SCRUTES, HEIN ?

Par 42 voix de trop, les Genevois prouvent qu’en temps de crise ils préfèrent le poulet M-Budget que la qualité !

Vous comprendrez que je ne m’aventure pas à reproduire ici la fausse affiche électorale M-Budget, recommandant le NON. De peur que la Migros ne fasse jamais bénéficier l’artiste majeur, dont vous parcourez présentement les œuvres, de sa part du Pour-Cent culturel.

Migros, le cas échant, persistant à priver qui de droit de ce qui lui est à l’évidence dû, assumant alors l’incontournable ridicule qui, pour les générations futures, collera à son image comme de l’abject M-Budget Cola.

De surcroît, au vu de la puissance du lobby Migros, nul doute qu’une regrettable bavure de l’énervée Police genevoise pourrait bien me faire embarquer par erreur. Avec les plus ignobles terroristes locaux : Les plus activement recherchés par la grande majorité des gabelous : Ces 43 scélérats abstentionnistes.

……………………..

Pour le reste, malgré la venue du printemps, presque aucun Suisse ne s’est mis au vert. Alors qu’happé décède ce matin, semble-t-il, que pleurent les familles. Provoquant le chaos sur les voies menant au salon de totos.

………………………

Que ne vous ai-je, jadis, assez ressassé toute l’admiration que je porte pour cette dernière race. Dont les errances de l’un de mes Caucasiens ancêtres me force à appartenir en partie. Toute l’extase que ressens, en barbare contrée m’engageant d’aventure, dès qu’indigènes pas gênés, à qui je me suis adressé en leurs peu ragoûtants vocaux borborygmes, délaissent leurs crissements pour me répondre en la suave langue de Molière.

 

Alors que l’inverse est si rare. Que le Welsch, génétiquement allergique à la douloureuse domination du poids du rösti sur la longeole, lors de la rumination, met en moyenne une décennie pour parvenir à éructer son premier « Grüezi mitenand ». S’il est fort en classe. Voire «  Hoi zäme ». Mais presque tous préfèrent étudier assidûment uniquement jusqu’ à « Salü ».

Et voici qu’en un abominable hôme des neiges Nidwaldiennes, décidèrent quelques fâcheux grabataires qu’il était nécessaire d’élever une barrière de la langue bien plus efficace. Afin de se protéger de l’enviable beauté de l’idiome Welsch. Qu’il suffisait en ce but de cesser d’enseigner ce langage à leurs portées.

Calcul d’une intelligence frisant en l’état le paranormal : Le Welsch envahisseur incompris, incapable d’articuler un seul guttural mot  de dérive Goethique, s’en retournera illico sur ses arides terres.

Mais : Surprise de taille : Renonçant à tomber en l’analphabétisme vacher d’UDC, une majorité de Nidwaldiens et iennes plébiscite le maintien en primaire de la plus resplendissante des langues de l’univers.

Vexés, les Nidwaldiens n’ont pas du tout apprécié que cette UDC leur serine : « N’oublie pas que gueux t’es ! ».

………………………

Et sinon, qu’il est doux le gazouillis des fleuris médias du plancher des lâches, nous interrogeant : « Faut-il continuer à tolérer l’acceptation d’Initiatives vouées à l’échec ? »

Autre manière de nous siffloter « Faut-il interdire à la Gauche de lancer des Initiatives ? ».

Vertement semoncés, d’énergétiques cerveaux de droite pourraient alors éclore sans entraves, et cultiver l’oseille en captivant et monnayant sans distinction toutes sources d’énergie naturelle produite. Intentant moult procès pour grave négligence et crime écologique contre l’humanité à leurs prédécesseurs, ayant omis de canaliser et rentabiliser la formidable énergie produite, en moins de deux jours par année, lors de la naissance des premiers bourgeons.

Pour leurre, ils y ont cru : Mais c’est cuit, cuit, cuit.

……………………….

Allez, à chaque jour sa pelle. Déjà :  Un gros bisou baveux …

Ali GNIOMINY

LPol hue : Symbolique érection de monument, à Tende dû, à la gloire de la solidité de maux débutants.

ruine.jpg

Les commentaires sont fermés.