15/10/2014

L’ÉTAT DE MÈRE DÉMOCRATIE !

Désolé. Je viens de comprendre mon jeu de mots inventé l’autre jour. Mais qu’est-ce que c’est dégueulasse ! …

… ça devrait être censuré des trucs comme ça ! D’ailleurs, ça l’est déjà passablement, donc tout va bien.

Mais : Quelle halte est-ce, que votre bon Roi-Député du Parti Railleur d’Extrême-Centre-Gauche fait donc sur si abject sujet ?

Ainsi, puisque dans le cochon tout est bon : Goûtons, baveux, à ses conséquents aveux :


Art Nelle

 

Ma verve m’énerve ! Elle, sage : Gîte en tabous charnels ;

Éternelle sauvage indomptée.

 

Ma verve réserve de sûres prises

qui dégrisent et acculent ridicules appeaux « easy »

à fantaisies idiotes.

 

Ma verve n’est sotte, qui ne se dégote. Foin de témoins.

De loin ne s’observe avec soin.

 

Ma verve préserve, brave, en cadence,

ses atours au détour de ses labours,

sa puissance, sa brave course

qu’à l’inventaire n’entravent

supplémentaires bourses.

 

Ma verve ? Minerve raide,

pour gourds à tête à acquis qui ne végètent,

se hissent, saisissent qu’est quête

si désuète, à paroles si  frivoles.

……..

Mais, qu’est-ce que vous avez à rougir comme ça? Quelque chose qui ne passe pas droit ?

………………………………………………………..

 

C’est bon, j’ai bien compris que vous préférez que j’éclabousse de mes immaculés concepts les cul-cul principes de sinistres ministres. Pas besoin de faire la moue pour autant.

………………………………………………………..

Voyez ici l’absurdité de ce monde. S’enfonçant chaque jour un peu plus en l’absence de plausible solution. Alors que si simple est le problème :

Qui a peu: s’en contente généralement, s’il le mérite, et le partage facilement. Qui a beaucoup: veut beaucoup plus, s’empare de tout par tous les coups et rétrocède le moins possible.

Que meilleur partage, enfin, engage bâilleurs aigrefins fricophages !

…………………………………………………….

Vous ai-je dit qu’à Pékin, dans un brouillard de pollution toxique jamais vu jusqu’alors, l’équipe de foot du Brésil au grand complet a battu celle idem de l’Argentine par 2 à 0 ?

Non-événement rapporté par les médias de manière on ne peut plus floue. Afin d’éviter ensuite toutes vagues d’indignation, relative à la manière dont une population accablée de tous les maux, fut sans pitié concentrée en un camp bourré de gaz.

…………………………………………………

Ainsi que je le commentai longuement en vain, sur le site-ci d’un certain Diogène, Brésilien n’ayant pris la peine de le publier : Au lendemain du 7 à 1 de fin de Mundial, tout était de la faute de Dilma Rousseff. Allez savoir pourquoi. Puis fusa la rumeur que, vu qu’elle est contre Obama elle appuie les islamistes, etc …

Ce qui démontre le degré d’ignorance d’une énorme partie de la population, ayant principalement voté avec ces arguments pour la sectaire homophobe écolo éjectée au 1er tour. Mais dont les voix sont offertes au cossu candidat PSDB, au détriment du PT de Dilma. Pauvre Brésil, s’érigeant au ralenti sur bien fragile B.R.I.C.

D’autant plus s’il sacrifie ses anciennes idoles, en les soumettant au supplice chinois de l’empoisonnement intensif au gaz … ça commence bien.

………………………………………………

Il n’y a décidément plus de limites …

Ali GNIOMINY

Et empêchons à tous prix que les barbares du désert ne détruisent ça :

IMG_1168.jpg

Et apprécions pour autant les délices de nos sots monts :

IMG_0572.jpg


Les commentaires sont fermés.