13/10/2014

LÂCHE A SA COUR

Mais cour à jeux n’accepte coups, à répétition.


Lâche est donc l’État, dont la Cour se joue de pétitions. Car telle chasse à courre grille des serfs veules la destinée.

Ainsi, la chasse a cours à cette époque, se croque en meute avant l’émeute.

La chasse ? Accours ! Si tu es lourd et dur, indécent riche qui lèche et triche, coûte, descends en flèche toutes pures biches.

Soulevés, ces propos, tirons lâche chasse de ses impasses.

Et blaguons, voguons au loin, à la pêche à moins de dèche. En nos filets remontons entrefilets de bon ton :

………………………..

L’Alsace est sur pied de guerre, monstres manifestations, un seul slogan : "Non, vous n’aurez pas l’Alsace et la Lorraine !"

L’indépendantisme se généralise, donc rien de bien nouveau. Mais pourvu que le futur empereur d’Alsace-Lorraine-Champagne autorise malgré tout parfois aux Suisses d’entrer dans son territoire. On y mange tellement bien.

Et puis, ces maisons à bois apparent, ces couleurs, c’est le paradis : La Suisse-allemande avec les Suisses-allemands en moins !

……………………….

Je note au passage que les alliés en Irak et Syrie, aériens, maritimes ou terrestres, exigent obligatoirement que ce soit une femme militaire qui déclenche roquettes et autres engins tuant des groupes de terroristes, voués de toute manière à retourner en l’enfer d’où ils sont sortis.

Bref, ce sont des trucs d’intelligence service, et avec le boulot à achever, ces guerrières n’ont pas le temps de penser à elles. Le visage poudré en permanence leur suffit, pas question de s’écouter.

Un tank, parfois mis vainement aux enchères, sera d’ailleurs offert à la première de ces dames, exécutant ainsi à la perfection les rôles qui lui sont confiés : Qui bombardera ou mitraillera tout en accouchant.

…………………….

Red-Bull, accusé de publicité mensongère, va payer dix dollars à tout client américain mécontent !

Des malins, chez Red-Bull, excellent méchant calcul !

Qui donc va venir se plaindre, parmi la foule des américains s’étant jetés d’une falaise et que Red-Bull n’a pas sauvés en leur donnant les ailes promises ?

…………………….

Utile Cartel s’écartèle-t-il ?

Qui rompt, avec mes applaudissements, pour asymétrie des engagements réciproques demandés, toutes négociations en vue de l’imposition de l’élitiste et très scandaleuse grille d’évaluation des fonctions « Score », ne prévoyant en énorme majorité d’améliorations de condition que pour les kyrielles de chefaillons, au détriment des vrais maillons de la chaîne professionnelle, la base réellement active.

Une bien triste histoire pour les myriades de Classes 27 et supérieures, risquant déjà de devoir se priver d’un brin de leur mirifique 14ème salaire, qu’elles s’étaient si silencieusement auto-attribué. Si, en plus, la crapulerie Score ne vient pas les privilégier illico, c’est leur 17ème propriété à Honolulu qui risque d’en pâtir. Compatissons.

………………………….

Ofrou ! Ofrou ! L’Office Fédéral des Routes contrôle l’alcoolémie ou la prise de stups par l’analyse capilaire, après très long retrait, pour rendre ou non le permis de ceux qui l’avaient perdu.

Cet Office court à sa ruine ! Il n’y aura bientôt plus une voiture sur les routes !

………………………….

Enfin: Echaudés par l’indiscipline de baigneurs sous nos fenêtres, réjouissons-vous :

Grâce au réchauffement climatique, il est tout-à-fait possible que puissent vivre et proliférer des piranhas !

En l’occurrence : Youpie ! Le problème est réglé ! Bien que …

En ramener quelques couples en douce, lors de mon prochain voyage au Brésil ne devrait pas être si difficile. Il faut juste bien les planquer au moment de passer les douanes. Mais c’est là le hic, en fait, je dois y mettre du mien, car il n’y a qu’un endroit assez sûr où tout le monde planque son bout de shit ou ses médics interdits à l’étranger !

Et je doute fort que puisse devenir aussi suave en soprano ma splendide voix de baryton !

……………………………

Ne chantez de louanges …

Ali GNIOMINY

Pieds sur terre, tête en l’air.

Photo du 58062582-03- à 16.07.jpg


Les commentaires sont fermés.