20/09/2014

PAS SAGES

Passer de mioche

à

pas trop cloche

est un parcours où se gourent au détour

nombre d’ombres

qui escroquent

leur Époque.

Passer d’élève à Professeur,

s’élever assez,

Penseur d’ensembles d’avenir,

pour devenir Exemple

hissé au Firmament de l’Enseignement

de rêve,

rivé sur sûres bases d’Alliance

et non la vase

d’immatures croyances,

Passer de gosse à Boss

est féroce négoce,

hélas,

face à pathétiques rosses

qui pas à pas cabossent

pas si bêtes Têtes,

Hauts Cerveaux à Niveau

hors appâts à papa,

hameçons à leçons pour ados

à poisson dans le dos,

...

premiers en vrille

des escadrilles éducatives à la dérive.

Passer de bobet à génie

c’est hausser alphabet

garni de dense, infini sens,

au rang des grands

Cris de l’Écrit,

Élever les velléités problématiques

au plan des blancs

et sains desseins amis

mis en pratique,

Relever ravivés bilans d’élans

par race sans classe

réprouvés,

des censeurs détrousseurs

hors efforts entravés,

Passer de niais pas lus

à plus que parfait cons,

jugulant la nature à essor

de qui sort sûr du courant,

Passer errants et lourds

pour importants

est importun,

est tristounet et tantinet dément

amusement de baronnets.

….

Passer d’enfant bavard

à fan des Arts & Sciences,

de la défiance et du vouloir:

aux pouvoirs du Savoir,

 

Passer pour pas trop poire, simpliste,

consiste à ne, âne,

passer d’Enseignant au mieux

à

agacé vieux gnangnan.

….

Tous droits réservés, Genève 20.09.2014 – Jean-Marie ROTH


Sans rapport, évidemment: Pèlerinage chez Jorge Amado. Ilhéus - 2012

 

ilheus 81.jpg


Les commentaires sont fermés.