18/09/2014

SUISSE SI DIVERSE SE MENT. QU’ON PRIE.

Suicides en hausse en cette dive Ère, esclave de croyances absurdes, et pas qu’en Suisse. Voyez à Bangkok : Une désespérée se jette dans une fosse aux crocodiles.

Il faut vraiment qu’une femme soit à bout pour faire une chose pareille. La pauvre, paix à son âme.

Et cependant, le propre de la femme n’est-il pas de se jeter d’habitude dans les boutiques sur tout ce qui est en crocodile ?

…………………………………..

Luxe, toujours et encore à Genève : Une manifestation de haut vol, à l’attention exclusive des pontes de la culture élitiste genevoise, pouvant payer entre 10.- et 20.- l’entrée du musée Rath :

La magnifique exposition des peintures de Gustave Courbettes.

………………………………….

Autre merveilleuse nouvelle : Suite à la votation du Grand Conseil, le 09.09.2014, des étrangers pourront devenir policiers à Genève.

Bravo ! À ville cosmopolite, fonctionnaires de tous les horizons. Dorénavant la kyrielle de médecins ne parlant pas un seul mot de français ne se sentira plus trop isolée.

Et ça évitera de longs et vains palabres avec les justiciables amendés, lors d’une contravention. Très peu de Genevois parlant le zoulou, le bantou, le dagbani, gurenne, moré, gourmantché, nateni, kabiyé, le degha …

Donc pas trop de dégâts en vue.    

………………………………

Et un petit tour par Lucerne, qui souhaite à son tour supprimer le français de l’école primaire.

Soit. Chers parents, si votre enfant est encore à l’avenir torturé à l’école primaire genevoise par des profs collabos, lui infligeant de pénibles leçons de charabia ennemi, ceci évidemment dans la perspective inavouée d’en faire plus tard des opposants à toute amélioration sociale en votation, et de perpétuer ainsi une  politique suisse au profit unique des crapules de la finance, au détriment du peuple : faites-le porter un casque à pointe bouchant ses oreilles qui, malgré cela, attirera à coup sûr la sympathie du traître enseignant, et permettra à votre petit d’avoir de bonnes notes.

………………………………

Dans le même ordre d’idée : La « « «  justice » » » américaine condamne à six ans de prison ferme une Genevoise qui risquait la perpétuité, pour avoir tué celui qui l’avait violée.

Par malchance, le salopard ne faisait pas partie de l’Etat Islamique.

Auquel cas cette héroïne Suisse aurait reçu, pour son extermination de vermine, la médaille du courage, les félicitations et remerciement officiels.

Soutenons activement cette admirable compatriote, en bombardant Obama de lettres et de courriels, jusqu’à révision de ce misérable verdict, et acquittement de cette salutaire justicière.

………………………………………..

« justice » dont paraît s’inspirer notre courageux Tribunal fédéral. Qui, pour la seconde fois, déboute l’homme frappé à coups de ceinture à l’Hôtel La Réserve par le demi-frère du Président des Emirats arabes unis.

Logique. Depuis l’affaire Hannibal Kadhafi à l’hôtel Wilson, chacun sait qu’il est formellement interdit de déplaire aux tyrans, en leur reprochant la maltraitance dont abusent au détriment de leurs esclaves ces amis de la racaille suisse en col blanc.

Quoi qu’il en soit, une justice pareille fouette sérieusement.

………………………………

Mais qu’y faire s’il n’y a plus de justice nulle part en ce monde. Même le +/- « hasard » nous inflige parfois les pires coups bas. Voyez plutôt.

Les plus fidèles lecteurs de ce Manifeste du Roi-Député du Parti Railleur d’Extrême-Centre-Gauche depuis sept ans le savent bien. Il y a deux décennies déjà que je ne survis au scandale infect du minimum vital très insuffisant pour exister à peine dignement, qu'en faisant « rouler » 10.- par jour au PMU. Très doué (désolé de devoir rajouter ces talents à la liste) dans les pronostics pour les couplés, trios et chevaux placés, avec intuition deux fois sur trois du bon outsider à placer avec un second favori en couplé. Mais assez nul pour le tiercé, quarté, quinté principal.

Durant une dizaine d’années, j’ai joué fréquemment plus de 1'000.- par jour, touchant en moyenne un jour environ 2'000.-, le lendemain ne récupérant que ma mise ou perdant un peu. A chaque gain du jour, j’achetais juste de quoi compenser ce dont me privent injustement les charognards, et rejouais le reste, dans l’espoir de toucher un jour le pactole. Qui ne vint jamais.

Il m’arrivait de mettre tous les chevaux de toutes les courses gagnant/placé … et au final, systématiquement, je rentrais à peine dans mes sous.

Il faut dire que la suprême malfaisance prenait un large impôt sur la mise de base, et 33% d’impôt anticipé sur les gains de plus de 50.- Et Genève avait alors la douteuse habitude d’augmenter la mise de 13% pour l’aboli Droit des pauvres. Ainsi, combien n’ai-je encore de preuves, bien que tickets thermiques s’effaçant, étrange … de chevaux gagnants ou placés que je pensais être relativement outsiders? Que je jouais 100 fois pour 226.- avec le Droit des pauvres de 13%? Chevaux qui finalement devenaient favoris pour les parieurs, canassons dont la cote tombait à 1,10 contre 1.

Ainsi, le cheval joué était bien dans les trois premiers, j’avais gagné !!!

Mais concrètement j’avais perdu environ 6.- !!!

Touchant 220.- en tout et pour tout. Et que 200.- quand ce cheval était non-partant.

Au début je perdais tout simplement les dizaines ou centaines de francs par jour du 13% volé par Genève. Après quelques années un ersatz de loi obligea le PMU/Genève à restituer le 13% en cas de non-partants, ce qui créa une abominable confusion pour les préposés, contraints de calculer le 13% de chaque jeu. Peuvent  témoigner de telles malversations nombre de proches responsables du Truf, Fernand, Edith, Jacky, Antonio, etc etc.

Et cette arnaque à sens unique du Droit des Pauvres faisant perdre les gagnants disparût enfin récemment.

Mais il y a déjà bien des années que je me suis assagi, ne risque plus que très peu de la pitance qui m’est laissée, attendu que le droit le plus strict de chaque « prisonnier » est de chercher à s’évader. En grande moyenne 10.- par jour. Et il est excessivement rare que je ne les récupère pas, avec un minime surplus ou qu’une perte partielle. Je prépare mes tickets à domicile et généralement les passe dans un automate à cet effet.

Toutefois, tout à l’heure, en sortant de l’injurieuse exploitation quotidienne qui me rabaisse, je file dans un PMU, pour une fois m’assied car je n’ai pas eu le temps de préparer mes jeux, et commande un Expresso.

Sur la TV c’est déjà la 2ème course. Le quinté est dans la 4ème. En vingt ans de pratique je dispose d’une connaissance turfiste rare et d’une bonne mémoire à cet égard. Nombreux sont les vieux joueurs qui me demandent régulièrement ce que je vois qui peut payer. Et ma réputation ne s’est jamais démentie. Je n’ai jamais été ridicule en donnant un tocard qui ne fasse rien, ne serait-ce que 4ème ou 5ème à 50-100 contre 1. Donc, alors que j’ai en tête pratiquement tous les chevaux, écuries et jockeys de toutes les courses, au moins de l’hippodrome principal, alors qu’il y a parfois 14 réunions de par le monde, dont bon nombre sur lesquelles il est possible de jouer, voila que dans cette 2ème en laquelle je ne voulais pas jouer, qui va partir dans 2 minutes, je repère l’un de mes « Coglais » préférés à très bonne cote, le 9, et suis assez sûr du couplé 14-5 de base. Je joue donc ce couplé placé et un trio 14-5-9 pour 2 .- Sachant que si le 9 est dedans ça paiera en tous cas plusieurs centaines de francs. Mon café m’est servi sur la table. J’assiste pour une fois à une course en direct. Le résultat est 14.5.9 !

Honte, mille fois honte à moi. Par manque d’habitude de ce genre d’émotion, je pousse un cri et tape du poing sur la table. Le café s’envole et se répand. Gêné comme pas possible je vois la serveuse souriante arriver avec une patte. Je me confonds en excuses, lui commande un autre café. J’aurai toutes les peines du monde ensuite à tenter de lui payer le prix des deux, rien à faire. Finalement je lui laisserai 5.- et me sauverai, mais avant cela …

Bien que j’aie si souvent appris qu’il ne faut jamais, à aucun prix, dépenser de l’argent n’étant pas encore en mains, je me dis que décidément c’est le bon jour. Très exceptionnellement, je joue alors 30.- sur diverses courses qui me rapporteront peut-être un peu, je n’ai pas encore regardé.

Je termine mon café non renversé, et soudain, le présentateur d’Equidia annonce : Après enquête, le 9 a été disqualifié, le résultat officiel est 14.5.1 ! Bouuuhhhhh ! Le monde s’écroule.

Je m’apprêtais pour une fois à nouveau, à faire des provisions de produits indispensables pour 1-2 mois … Heureusement qu’il me reste le couplé 14-5. Qui, faute de 9 faisant exploser la tirelire, me rapporte … 10,80 pour 40.- de mises en tout, après folie des couplés sur d'autres courses.

Sympa, la « chance », elle me rappelle le mauvais vieux temps de l’escroquerie du 13% genevois, au profit de Culture, Social et autres, me conchiant et réciproque.

……………………………….

Responsables qui souffriront sans doute, eux tellement à cheval sur ce qui est prétendûment dû par leurs prétendus débiteurs, en vérité créanciers, d’apprendre qu’après vérification j’en suis à 15.- de gain, et me reste une course ce soir pour tenter d’annuler mon incroyable imprudence.

Comme si je ne savais plus qu’avec les attelés le résultat provisoire n’est pas toujours le définitif. Bien fait pour moi, une fois de plus, preuve est faite qu’il ne faut jamais croire bêtement, jamais être sûr de toucher quoi que ce soit avant de l’avoir en mains.

………………………………..

Couac encore ? Sur cette Tribune « libre » en temps d’occupation: Un petit mot sur las censeurs paraissant ne pas avoir la lumière à tous les étages ? Non, ça ira ainsi pour ce jourd’hui.

Point d’Honneurs et Gloire …

Ali GNIOMINY

P.S. Et ces Chevaux, Tours, Fous, Pions, Dame et Roi, c’est pour quand ? Ne trouvez-vous pas que, comme ça, ça fait effet ? Mmmm ?

10.1.12-ile 062.JPG


Les commentaires sont fermés.