19/08/2014

CENT FOIS SUR LE METIER TU REMETTRAS LA RAGE

Sur nos monstres quand le sot veille …

Le sot dispositif de réception des Suisses de retour de barbarie islamiste, prétend surveiller de près ces terroristes. S’il le faisait correctement ce ne serait, pour tout avion provenant de régions infestées de haine intégriste, qu’après une escale prolongée à Guantanamo. Mais non, ces dangers publics sont si bien accueillis en la Suisse d’où ils sont verrues, qu’à Genève même les flics en grève prennent le look Taliban.

…………………………………………

Au passage : Permettez-moi, je vous prie, d’effectuer subrepticement un détour narratif relatif au plus sot des hymnes, ce Cantique Suisse s’envoyant un véritable autogoal, tant qu’il ne sera pas chanté en esperanto. Je l’explique :

Plus puissant que tous les hallucinogènes que j’ai testés dans ma vie : L’hymne national brésilien, chanté d’une seule voix par 65'000 personnes respectueuses, au début du match Brésil-Mexique à Fortaleza, le 17 juin dernier. Un moment de grâce absolue. Tous poils (pour ne parler que d’eux) en érection.

Et le 20 juin à Salvador, au seuil de la rencontre Suisse-France : L’une des pires déceptions de ma vie : Une cacophonie insupportable, ridicule, détestable, de milliers de Suisses chantant simultanément leur hymne, en allemand, en italien, romanche, français … accompagnés de dizaines de milliers de Brésiliens  ayant un proche chez nous et chantant en chewing-gum.

Ignoble tapage et suprême blasphème national à ne jamais plus reproduire !

Que le nouvel hymne, seyant alors si bien à bonne part des Helvètes amateurs de foot et/ou de politique, ne soit constitué que de borborygmes !

……………………………………………

Tumulte autre, à Champ-Dollon, club de vacances et de remise en forme genevois, où le cap des 900 plaignants, obtenant réparation payée par nous pour délétère politique pénitentiaire PLR en vigueur, a été dépassé.

Et impossible d’en enfermer une part dans des abris pour réfugiés. Déjà qu’en cas d’attaque nucléaire il n’y aura sans doute plus de place là-dedans pour les Confédérés, contribuant depuis des générations à l’entretien de ce qui fut jadis censé, avant invasion, leur sauver la vie au besoin.

D’ailleurs, le responsable premier de ces abris, (ex- ?)représentant de l’Opus Dei à Berne, ne m’a jamais apporté d’explications à ce sujet. Et fort étrangement, cette légitime question semble avoir été l’une des causes de la censure que m’inflige la rédaction des blogs TdG, survenue également suite à mon article relatif à l’implantation en ville par M. Barrazone d’arbres fortement allergènes, presque autant que ceux du Japon d’un local intouchable monstre sacré d’autrefois.

Ou, fut-ce car j’ai osé parfois démontrer avec la Science que le taux d’acide glutamique dans le cerveau, à la naissance, détermine simplement les préférences sexuelles de l’individu ? A savoir s’il va stupidement engrosser à tout-va ou participer à l’équilibre démographique mondial.

Bref, concernant les conséquences gravissimes de la  « sur-incarcération » genevoise ou de la silencieuse séquestration d’abris, nous ne pouvons qu’en déduire qu’elles découlent des traditionnels faux-semblants humanitaires, d’un pays traitant bonne part de ses ressortissants comme la dernière des merdes.

……………………………………………..

Pour preuve supplémentaire : l’Etat de Genève joue avec nos vies une fois de plus, grâce au programme GEothermie 2020, susceptible de provoquer des séismes, comme à Bâle et en d’autres endroits, plus soucieux qu’ici de la santé de leurs administrés, où cette folie furieuse a été abandonnée. Ainsi, un camion vibreur sonde le sol d’Avusy dans cette perspective.

Quelle effroyable irresponsabilité des Autorités genevoises ! Apprenant que se trouve sous nos pieds un espèce de tube plein de bosons très énergétiques, voilà que ces rapaces creusent pour en piquer un peu pour eux.

Ah, si Genève pouvait plutôt sonder ses immenses trous de mémoire, et se souvenir avoir été formellement condamnée, il y a peu, par les plus hautes Autorités au niveau national et  international pour « traitements inhumains et dégradants ». Verdict avec lequel se torchent les locaux PLR mini-Maîtres du monde, agissant de manière pire encore qu’avant ce jugement. Aveuglés en l’engrenage de la superflue, détestable répression mal ciblée.

………………………………………….

Abordons à présent d’autres gravissimes faits :

One Direction : Trahison !

Les membres du groupe envisagent de poursuivre leur route chacun de leur côté !

……………………………………….

Quant à savoir s’ils sont capables de comprendre le gag de la ligne précédente …

……………………………………..

La fille de Madonna photographiée fumant un joint !

Lourdes craint de ne tirer aucun bénéfice quant Elle apparaîtra.

……………………………………..

Une autre maman conçoit une App bloquant à distance le Smartphone de son ado s’il refuse de répondre au téléphone.

Voilà qui ne va pas durer. Les ados sont bien assez doués pour concocter une App bloquant la TV familiale à l’heure de Top Models ou des Coups de cœur d’Alain Morisod.

……………………………………….

De pire en pire : Voici que l’UDC Genève compte s’opposer, par référendum si nécessaire, à la distribution contrôlée de cannabis.

La bonne affaire. Chaque signature de référendaire le condamnera pour complicité d’atteinte à la santé, la réputation et les finances de centaines de milliers de plaignants, pour soutien volontaire actif au crime organisé à qui est sciemment laissé le monopole de la vente de cannabis, et de toutes cochonneries illégalement y-introduites.

Face à l’échec démontré de la vaine répression, et à l’ouverture d’esprit planétaire, hors PLR-UDC-Tea Party & autres Ecôneries, ce genre de référendum rétrograde et malfaisant devient  rapidement grotesque.

Une chose est évidente : le peuple voterait pour que l’UDC puisse enfin bénéficier d’une urgente distribution de matière grise : La section gevenoise lancerait de suite un référendum.

…………………………………………

Au fait : Devinette : Pourquoi les Genevois renoncent-ils aux selfies ?

Pas tous ! Uniquement ceux n’ayant pas sur leur appareil l’indispensable  fonction « panoramique ».

…………………………………………

Ne cédez pas

Ali GNIOMINY

 

DSC_0858 (2).JPG


Commentaires

N.b. 45'000 Brésiliens, chantant leur hymne d'une seule voix. Sous le coup de l'émotion transmise j'avais oublié les 20'000 Mexicains. Désolé

Écrit par : Jean-Marie ROTH | 19/08/2014

Les commentaires sont fermés.