20/05/2014

S’EN VA L’HEURE …

Extrait de ce blog lamentablement exclu de référencement par la T.d.G : Pour rappel du 13.2.2014

CHASSE HOLÀ CULTUREL

Un Office fédère râles. De la culte hure nichée au mur, tête de poète fiché, barbarisé, à mépriser, jusqu’aux tréfonds du saccage par l’usage de fonds gâchés, lâchés pour cliques de gourds à leurres, leurs faméliques gentilles broutilles artistiques : Tout transpire le malaise, tout empire, ne s'apaise.

Les milliers de familiers de mes écrits favoris dénoncent engeance qui ne révèle exceptionnels acquis. Ne soutient qu’inepte maintien de concepts chrétiens et autres bobards qui désemparent, effarent les rares laïcs logiques, non imposteurs ni imbéciles. Subtils auteurs à haut-le-cœur par indécence d’absence d’honneurs, qui leur reviennent quoi qu’il advienne. Et que n’aiment que post-mortem décideurs sans pudeur, à la botte qu’ils bécotent d’allégeance aux finances.

Assez, n’en déplaise à ces experts qui se terrent et censurent, camoufleurs, biaisent les plus sûres valeurs, je n’aurai d’once de repos que je ne dénonce d’incompétence leurs oripeaux.

Excepté si, capté, ce message des plus sages aide ces tièdes à entrevoir ce que l’Histoire conservera, de leur aura d’indéfendables incapables. S’ils persistent, défaitistes, à renier qui d’humilié. Que brime, à l’évidence met à mal, totale absence d’estime pour incessant travail d’éveil, et de trouvailles sans pareils, effectué sous décennies sans manne. De félonie et de déni des milieux d’une Culture en déclin, sans yeux, qui carbure au conventionnel, en panne en plein tunnel.

Que méritent leurs salaires qui irritent, non faussaires sans élan, découvreurs de talents !

Un véritable, inimitable Artiste n’a à s’abaisser, à délaisser sa vocation en vacations, à la recherche de la perche non tendue qui lui est due !

Honte aux pontes ignorant son courant. Le rang qu’il prend à loisir sur l’échelle culturelle d’avenir.

…………

Les plus vifs remerciements de votre bon Roi-Député du Parti Railleur d’Extrême-Centre-Gauche, à toutes et tous qui le soutenez face à l’omerta qu’il subit à Genève depuis 37 ans, et qui se précise encore plus avec la censure en matière de référencement le frappant à présent sur ce support.

Ainsi, le réseau des roitelets genevois jouant aux chaises musicales depuis bien trop de dégâts, relatés ici depuis sept ans, avec toujours le même nombre de sièges de Conseils d’administration, a de plus en plus de souci à se faire, quant à mes plaisantes affirmations-ci ? Et oblige cette pôvre TdG à si pitoyable censure?

Pourront en juger tout à loisir, en parcourant les centaines de billets de ce blog, les très nombreux nouveaux lecteurs contactés, magistrats, directeurs, militants de gauche et centre-droit, célébrités, etc, qui le découvrent à présent, et s’additionnent aux 1'400 et quelque familiers de cette Œuvre littéraire, philosophique, poétique et politique hors-normes. Qui ne peut et ne doit impunément se voir précipitée, de la Tribune, dans la fosse …

Ali GNIOMINY

DSC_5287.JPG


Les commentaires sont fermés.