01/04/2014

DE L’ART À DEUX À LA PARADE

La Rade de Genève sera traversée chaque jour par des milliers de voitures dans un an, jour pour jour !

C’est la promesse que font et tiendront nos autorités, qui ont de quoi nous enchanter !

Eh oui, après des décennies, si ce n’est des millénaires d’hésitations, sur la manière de désengorger le trafic entre les deux rives, des myriades de projets plus ou moins foireux de grande ou petite traversée, d’immenses travaux à prévoir défigurant la face du bout du lac : Ce ne sont pas moins de DEUX COMPROMIS qui ont été adoptés et mettront tout le monde d’accord :

La Direction Chinoise de Swissmetal, à Reconvilier, a commencé à produire en secret une immense quantité de plaques à air propulsé, à fixer sous chaque véhicule. Plaque permettant à votre auto de rester en suspension sur l’eau comme un aéroglisseur.

Le tout, installation comprise, pour la somme de 1’789.-, que devra dépenser chaque automobiliste dans les douze mois à venir. S’il veut pouvoir passer d’une rive à l’autre. Le Pont du Mont-Blanc étant rendu à l’état naturel, pour les piétons et pêcheurs. Mais la dépense en vaut largement la peine, nous affirme le Directeur Sino-Polonais Phuh H’Szçôhn.

Nos édiles, étudiant toujours les choses en profondeur, ont également observé qu’à la surface de la rade la circulation risquait de devenir chaotique, si elle n’était réglementée. Des bouées-panneaux de circulation flotteront deci-delà, et les contrevenants seront amendés par la brigade lacustre à pédalo. Je plaisante, évidemment. Non, les gabelous du lac sont déjà équipés d’une centaine d’aéroglisseurs débridés. Et la circulation surlacustre n’est que la moins pittoresque des deux options, car :

Et c’est là tout le génie de nos élus : Pour une très modique somme, Genève a plongé sur l’occasion d’acheter au milliardaire Russe Igor Ghrorkin un stock de vieux matériel militaire à retaper, immergé dans la mer de Kara, qu’il avait acquis pour une bouchée de pain, avec un K27 offert en cadeau-bonus.

Sous-marins acquis en très mauvais état, que les chantiers navals de Versoix ont magnifiquement transformés en véritables FERRYS SOUS-MARINS en plexiglas transparent, entièrement étanches et pouvant chacun contenir 300 véhicules. 24h/24, toutes les 3 minutes.

Cerise sur le gâteau : L’amiral Roger Montandon et son staff vous accueille cet après-midi à 16h à la Nautique, pour une traversée inaugurale au cœur du  Subferry  N°1 : « Le Carpe Diem ». À en rester muet d’admiration, nous dit-il, vu qu’à l’intérieur de ce submersible, vous aurez, en choix : Un magnifique Bar, où nous gardons de bonnes bouteilles. Que surveille cet Amiral Montandon, histoire de tendre la perche à qui roulerait au sol, si son second met le turbo.

Un véritable plaisir des yeux, que cette plus belle traversée de rade du monde ! N’est-ce pas don peu ordinaire, que nous font en guise de traversée nos élus ? Transport, de plus, finalement très économique :

Sans pouvoir vraiment en expliquer la raison, aucune dépense énergétique n’est à prévoir pour l’éclairage férique de ces véhicules sublacustres !

Ils ont la merveilleuse et étrange particularité de briller par eux-même …

Remercions les décideurs en question.

…………….

Toujours naviguant entre deux eaux, changement de ton, plus terre-à-terre à présent :

Un pathétique condamné fraudeur Italien, qui cacha lots de ses digressions, afin de se faire pardonner sa maltraitance d’assujettis, demande à ses lésés d’adopter les chiens et chats errants.

Comme quoi même un extrémiste peut prendre d’utiles initiatives pour réparer ses erreurs. Voilà qui mérite que j’évite de suggérer une transition entre le maquereau et le bardot.

Car, dans l’état où il a fait chuter ce pays, il est indispensable de prévenir ainsi le pire. Et de le relever par un juteux commerce.

En l’occurrence les chiens, une fois « retapés » dans des familles d’accueil, seront ensuite vendus en Chine.

Quant aux chats ? Poissons-chats exclus ! Tradition oblige : Avec chaque minet adopté est offert en cadeau-bonus : 1kg de polenta.

……………………

Alors que sur l’autre flanc des Alpes, le vin de messe tourne en eau de boudin, où se noient de gros poissons des abysses du traditionalisme.

L’affaire est des plus troubles, mais il semble que se déroule une très peu coûteuse analyse des faits reprochés par la Justice, à celui qui change sans cesse de versions. En résumé :

Giroud est « Ecône-homme » mi-canalisé !

…………………….

Or, que trouver encore comme remerciements sincères à bonne part de la Police genevoise ? Qui ne battra pas de SCORE à la Place Neuve (c.f. future Initiative contre le « de » Neuve) le 9 avril à midi, en matière de contraventions.

Police qui manifestera également contre les requins de la valorisation frauduleuse de l’emploi qui, par l’achat de l’insulte SCORE discriminent (Art.15 – Constitution genevoise. Vous êtes aveugles, ou quoi ?) discriminent les forces vives du travail, au profit déloyal du multi-parasitage hiérarchique au service de la discorde ; Indispensable pour que le noyau dirigeant s’autorise à régner quasiment à sa guise.

Unis contre le mépris qui nous est témoigné, fonctionnaires, bas ronds-de-cuirs ou autres dépréciés par une certaine racaille de l’estimation des efforts d’autrui, réveillons-nous ! Pris dans les cages du copinage des « hauts étages » allions-nous, contre rature !

Notre patron, le public, nous paie pour un Etat équilibré, fait de Justice et de partage équitable, de mesure et de bonne intelligence. Pas pour l’ordurière usine à enrichissement intensif de chefaillons que SCORE installe. Et qui va, si l’on ne s’y oppose fermement, centupler les cas de burnout chez les seuls qui sont généralement sur le terrain et font vraiment tourner les Services. Base déjà, de toute manière, écoeurée et totalement désabusée, découragée par les assauts répétés et rapts de ses acquis perpétrés par les lobbies financiers, sous crapuleuse protection politique. Base à soutenir par tous celles et ceux qui pensent encore que l’Etat a aussi du bon. Qu’il est surtout censé se, et nous, protéger contre ce nauséabond futur planétaire approchant au galop, voué en grande part à l’inhumain système TISA, qui privatise(ra) les armées, polices, médias, tous Services, éradique(ra) la notion d’Etats. Permet(tra) n’importe quels abus au nom du profit.

Gare, gare à TISA qui s’approche, et STOP à SCORE en attendant.

C’était la minute syndicale du Roi-Député du Parti-Railleur d’Extrême-Centre-Gauche, pour ne vous asservir. Selon la formule qu'on sacre. Eh.

…………………….

Félicitations encore pour un rachat probable :

Un monument en hommage à Nelson Mandela devrait être prochainement érigé à Genève.

D’accord, mais de grâce, par souci de vérité, comportant l’inscription :

À Nelson Mandela, la Suisse reconnaissante au grand homme. Qu’il n’ait pas souhaité faire plus de tapage sur le soutien répugnant, passé et présent, des milieux financiers helvétiques à l’Apartheid.

……………….

Et puis : Comble de l’absurde : Al Qaïda veut frapper la Côte d’Azur.

Qu’ils s’attaquent plutôt à Alger, Tunis ou Tanger, s’ils souhaitent ne tuer qu’un minimum de Maghrébins !

………………

Non non, il y a maldonne, Monsieur le Maire de Fréjus, je vous assure, votre homologue de Béziers me l’a déjà proposé, je n’ai absolument aucune envie de faire rire vos troupes lors de meeting avec des gags du genre, c’est un accident … Mais bon, dans le style que vous aimez sans doute, il y a toujours comme rigolo un troisième Jean-Marie qui peut passer, même s’il est Bigard et sans doute pas encore assez vulgaire. Ou au pire, parmi les gens marris, l’autre plus sombre individu qui prétend Dieu donner à votre cause …

……………………

Vous connaissez, pour terminer, mon goût pour la symbolique. Etudions aujourd’hui un sympathique animal (de loin), chaleureusement invité à repeupler nos contrées mais pas trop, (pas comme les meutes de loups se reformant, ou cette plaie d’ex-rares castors à exterminer tant qu’il reste du bois dans le canton), cet exemplaire animal imposant qui symbolise le fief du Pouvoir Helvétique : L’Ours !

Celui-ci se repaît généralement de ses rejetons et sa femelle la ferme. Ils tournent en rond au fond d’une fosse, jusqu’à ce qu’il la chope derrière la nuque et lui balance de quoi se faire une bonne bouffe quelques mois plus tard. Ah, ce qu’est la Nature et l’instinct de survie de ce noble animal fédéral.

Ainsi, en Helvétie, la bidoche à patte bernoise naissant, en quelques mètres carrés, n’a pas vraiment besoin de porter un prénom, pour le temps qui lui est réservé, le petit du symbole fédéral porte donc un numéro. Et s’il a l’outrecuidance de survivre aux crocs de son géniteur, alors là ça devient un sacré problème. La fosse n’étant extensible, absolument personne n’est assez fou pour s’encombrer de tarés plantigrades excellents coureurs, certes, mais stressés et complètement traumatisés de naissance. À vision du monde n’ayant jamais dépassé les murs de la prison-mangeoire du cannibale paternel.

Personne ne veut d’eux, exceptés de mielleux politiciens adeptes de métaphores, se glorifiant de pareille fosse sise aux bas-fonds de la rue descendant de leur Palais.

……………………

Amoralité : À Berne, tout est dans l’Aar et la manne y erre !

Ne laissons nos meneurs se constituer un cossu parapluie avec les baleines qu’ils se mettent en travers du palais pour sourire …

Ali GNIOMINY

Commentaires

LA PRIMORDIALE IMPORTANCE DE CHACUNE DE MES NOTES EST MAGNIFIQUEMENT SOULIGNEE SUR CE SUPPORT DEPUIS UNE SEMAINE. J'en remercie l'administration des blogs, mais il ne fallait pas, c'est trop.

Et en vérité ça fatigue bigrement pour la lecture. J'ai déjà envoyé deux courriels à ce sujet, mais en vain pour l'instant. Bien que je sois persuadé que personne ne cherche à noyer le poisson, je serais enchanté que ce soulignement disparaisse bientôt. Merci.

Et voilà, c'est tout de votre faute, juré, je me réjouissais d'apprendre qui m'enverrait le 500ème commentaire! Et rahhhh, j'écris celui-ci, j'ouvre le compte pour le publier et JOIE: le 500ème commentaire est arrivé! Qui est-ce? Ah oui ... Zut zut zut, suis-je distrait. Je ferai plus attention bientôt pour le millième.

Écrit par : Ali GNIOMINY | 01/04/2014

Les commentaires sont fermés.