20/01/2014

FORT MATÉS

« Le Président Burkhalter a vécu une folle semaine » lit-on.

Et la Suisse n’ayant jamais été aussi proche de la Russie, à l’approche des Jeux de Sotchi … Elle risque à coup sûr de passer encore de folles semaines, à répondre d’un tel comportement lesbien.

……………………

Dans le registre d’autres petites hontes généralement cachées, que seul votre bon Roi-Député du Parti-Railleur d’Extrême-Centre-Gauche a l’honnêteté d’étaler : Voici à quoi il doit de réaliser qu’il a pris de l’âge.

Quoi de plus glorieux, en effet, pour un remuant voyageur et spolié fonctionnaire d’Etat, ayant frôlé la faucheuse à de multiples reprises, que de se fracturer pour la première fois de sa vie une dent et des os (de la main droite), il y a quatre ans, lors d’un terrible accident de : Trottinette ?!!

« Véhicule » à 79.- de la Migros, dont la roue avant se bloque à la plus petite aspérité de sol rencontrée. Engin de mort pour enfants et vieux trop confiants, sur lequel je n’ai plus jamais mis le pied. Que je n’ai ni offert ni vendu ni jeté … de peur de nuire à autrui, n’ayant d’autre choix que de tenter de rouler M-Budget. Et chaque jour encore, ma main me rappelle cette réalité.

Ainsi, au long de pédestres mois, j’ai commencé peu à peu à pouvoir ramener gauchement, 2-3 fois par semaine, les 9 litres d’un pack d’eau, (dont Migros souhaitait encore augmenter le poids, avant d’y renoncer du fait que je suggérais aux clients de se munir d’un transpalettes) et autres courses sur 300m jusqu’à mon domicile. En augmentant progressivement la charge sur la main droite. Au point de la presque récupérer. Car, quelle n’était ma fierté, jusqu’à 54 ans, de susciter invariablement l’admiration des nombreuses personnes ne parvenant pas à décapsuler un pot de confiture Extra de la Migros.

Je bandais à peine le biceps, pourtant lui peu spécialement saillant, et clac, le couvercle lâchait prise. Puis vint l’âge.

Ainsi, avec validité au 31.07.2014, le pot nargue TOUTES les mains depuis des semaines. Et point de solide jeunesse alentours, à qui confier affreux aveu de faiblesse.

Donc, freluquet ou « musclor », si vous aimez sabrer la confiture aux fraises … ?

………………….

Pas futés, tous ces gens de la NSA & Cie qui fourrent leur fraise dans mon ordi, même non connecté. Il leur suffisait de venir chercher cette confiture entre le moment où j’ai écrit ce qui précède et tout à l’heure. Alors que je vais publier ce billet. Tant pis pour eux. En attendant du haut de l’au-delà, grand-mère me rappela qu’il suffisait de tremper le pot dans de l’eau bouillante. Toute une tartine pour ça.

…………………

Autre durcissement et résistance, en matière à présent de marmelade des transports : Le fichage intensif des resquilleurs est en recrudescence !

Aparté : À part terroriser tous démunis rackettés resquillant arrêtés, à quoi sert d’annoncer un fichage existant déjà ?

Qui peut dire, par exemple pour les TPG, si foireusement dirigés, après combien de temps une personne prise une fois sans billet ne pourra plus être punie pour récidive, si ça lui arrive malencontreusement une seconde fois de perdre le billet qu’elle venait de prendre ? Combien de mois, d’années, de décennies ou de siècles ? Durant lesquels son nom restera sur l’infamante sellette.

Il est temps d’avoir des réponses claires ! Et des solutions à la hauteur du problème, afin d’éradiquer définitivement la resquille. Ainsi, nos Autorités l’ayant compris ne manqueront de donner bientôt leur feu vert pour l’achat de détecteurs de resquille, qui seront placés aux entrées de tous véhicules de transport public.

Détecteurs qui signaleront bruyamment la présence de tout resquilleur dès son approche.

Du fait que, lorsqu’il fut pris pour la première fois par les contrôleurs, ceux-ci lui auront, conformément aux nouvelles directives, tatoué un code-barres sur le front.

……………………

Mal barrés, également : Paris illégaux démantelés dans le Jura Suisse !

Sacrés farceurs, ces Jurassiens, et joueurs, je ne vous dis pas.

Certains, dit la rumeur, n’hésiteraient pas à parier gros sur la majorité qu’obtiendra(it) facilement un futur vote. Relatif à une Initiative intitulée : « Pour le droit d’exterminer tous les gauchistes, les homos, les étrangers et les femmes avortées ».

Rien ne va plus. Faites beaux jeux.

…………………….

Apocalypse politique chez nos infortunés voisins, également :

TRAHISON DU PRÉSIDENT DES FRANCS SAIGNÉS :

Pris en flagrant délit de lubrique chevauchée d’un scooter ITALIEN !

Mais bon, c’était un peu à prévoir. Qui pourrait être fiable et fidèle, en affichant d’emblée le patronyme d’un autre pays que celui qu’il dirige ?

Quoi qu’il en soit : Son vélomoteur a dû être pris en charge par un bon garagiste.

………………………...

Ah, ça m’a mis de bonne. Du coup je ne vous inflige rien de pire pour ce jour.

Mais résistez …

Ali GNIOMINY 

… et aux marchands de tapis volant la vie de leurs chéries :

galanterie .jpg


Commentaires

Là ... la condition de la femme donne envie !

Écrit par : Victor-Liviu DUMITRESCU | 20/01/2014

Pour ouvrir un pot de confiture, suffit de prendre un décapsuleur ou un manche de petite cuiller, de soulever un peu le couvercle pour y faire entrer de l'air et il s'ouvre tout seul. Pas besoin d'eau bouillante pour ça, ni de bicepts :-)))

Me demande bien pourquoi les hommes n'utilisent jamais un caddie pour faire leurs courses ;) Ou ne se font pas livrer par les M et C en ligne, même s'il faut commander pour 200.00 chez l'un et 150.00 chez l'autre pour avoir un tarif de livraison acceptable LOL

Le comble, c'est que si vous buvez la même eau que moi, on la trouve chez l'un sur le shop en ligne, mais pas dans le magasin, et chez l'autre dans le magasin, mais pas sur le shop en ligne.

Les grands décideurs technocrates ont encore frappé.

Écrit par : Jmemêledetout | 20/01/2014

Aucune remarque sur cette photo ne doit être admise de la part des islamophobes genevois.

Écrit par : Mère-Grand | 21/01/2014

Désolé, Mère-Grand, dans ma bulle de penseur indépendant je connais assez peu les courants de pensée et préférences politiques de tels ou tels intervenants occasionnels sur mon blog. J'ai pris naïvement ce à quoi vous faites allusion au 2ème degré, pensant que très malheureusement il existe dans le monde des conditions réservées aux femmes pires encore que d'être assises sur de magnifiques tapis. Certes, j'ai flairé l'assez mauvais goût mais accepté le commentaire pour ne pas avoir l'air, suite à ma totale désapprobation de l' "humour" de Dieudonné, d'un acharné censeur de "Liberté d'expression". Se joignant stupidement à toute cette "intelligentsia" estimant que cette sacro-sainte liberté doit permettre toutes les atteintes, insultes, tout dénigrement et discrimination. Liberté n'ayant pas à s'arrêter là où commence celle d'autrui à bénéficier du plus fondamental respect, et de protection contre qui s'amuse gratuitement à raviver des souffrances. "Intelligentsia" protégeant la tenue de spectacles dégradants, mais taisant soigneusement l'art plus subtil et humain d'humoristes de tout autre niveau.

Certes, l'excès de victimisation existe, et est une sorte de protection contre toutes les attaques, pouvant parfois interdire aux plus légitimes de celles-ci de s'exprimer. Mais qui peut affirmer exactement à quel point la/les victimes exagère(nt) ou non son/leur malheur ? Dans le doute, mieux vaut s'abstenir de juger. Et surtout de généraliser.

Voyez la Roumanie, pour exemple. Un pays magnifique ayant engendré d'immenses personnages, Ionesco, Cioran, Dinu Lipatti, Elie Wiesel, Zamfir ... devenu dans l'inconscient collectif un unique terrain vague, plein de mendiants et de voleurs. Parce qu'une mafia plus misérable que d'autres tient en son pouvoir et sa coutume un tout petit pourcentage d'habitants de Roumanie et alentours appelés Roms,la Roumanie entière est déconsidérée. Par excès de victimisation "institutionnalisé".

Pareil pour certains juifs, peut-être. Ils furent abominablement traités tout en en ayant tiré ensuite quelques avantages. Alors que l'immense majorité d'entre eux a tout perdu, même la bonne réputation du pays dans l'opinion mondiale. Par faute de cette petite poignée de profiteurs, pareille à celle existant en chaque pays du monde.

Et sur la même lancée de pensée: Veillons avant tout à ce que la Suisse ne devienne pas bientôt dans l'inconscient collectif un pays exclusivement peuplé de parasites milliardaires, s'étant enrichi de la fraude et malhonnêteté à tous les niveaux, qui joue les fausses victimes, mais qu'il convient de dépouiller par n'importe quels moyens.

Ainsi, vous comprenez d'autant plus qu'il me répugne d'être contraint souvent, par la réalité de l'injustice de ma condition à Genève, d'exposer ici mon statut de victime d'un système social notoirement détraqué. Alors que celui-ci reste mondialement considéré comme exemplaire et doit le rester. Mais à juste titre. Raison de mes objections, et exigences, en dépit du fait que nombre d'autres victimes le sont autrement plus que je ne le suis. Mais mes actions ne sont jamais égoïstes, qui visent toujours à améliorer, réjouir et faire évoluer la condition de l'ensemble des êtres de bonne volonté, comme celle finalement de gens manquant encore de volonté d'aider autrui correctement. Autrement qu'en insultant sa race et triturant pour malsain plaisir en ses blessures.

Bien sincèrement.

Ali Gniominy / J.-M. Roth

Écrit par : Ali Gniominy | 22/01/2014

Les commentaires sont fermés.