« 2013-09 | Page d'accueil | 2013-11 »

30/10/2013

HABITS SALES, INFAMIE …

Nul n’est sans ces ignares … et la Loi ! À respecter sous la dictée sans caqueter ni rire, ni réfléchir :

 

Connes Lois adoptées ? De bon aloi  exemptées !

 

Lois vétustes ? Croix injuste ! Tu dégustes !

 

Décrets de crétins ? Baratin ! Tu n’objectes qu’à l’infect, laid emblème de système sélectif, si hâtif, si zélé à fêler la Confiance (cible d’alliances possibles), la trahissant en ne hissant que ses promis, par rare astuce admis au faîte des bêtes us !

 

Lois ne faisant foi qu’au fond de voix à fond cueillies, à coup de saillies, usant tous droits. Lois de fous en vigueur, d’alpagueurs à rigueur innommable, condamnables.

 

Lois actuelles ? Délictuelles ! Tu démêles, à la pelle, toutes amarres de canulars (sans commentaire) de si sincères, avenants, sachant caresser, désintéressés  parlementaires provenant d’intègre pègre, à pedigree à degrés.

 

Lois à querelles, sous l’aile desquelles ploient leurs proies, lois des lobbies sans alibi, du capital à grand étal … les Lois mal faites sont à la fête.

 

…………………………

 

Il n’empêche que Noël approche, à quelques ridicules citrouilles américaines près, le temps des cas d’aucun espoir distribué, effets, vivres …

 

Alors que Christoph Blocher, ex-presque-Président de la Confédération, pense se faire présent du « Temps ».

 

À son âge, chacun souhaite encore s’offrir le temps de vivre, lui s’achète « le Temps » pour l’achever.

 

Ce genre de milliardaires est vraiment une race à part. Qui devrait être refoulée de Suisse.

 

………………..

 

Non, je n’aurai pas le Temps, pas le Temps … chantera-t-il, si l’opaque OPA ne fonctionne pas, si la dégradation du Temps annoncée n’a pas lieu.

 

Qu’importe, d’ici-là il y a fort à parier que ce monsieur aura trouvé un business nettement plus lucratif : Faisant vibrer la corde de l’injustice et de la dépossession même aux non-xénophobes de mon genre, Suisses de souche depuis plusieurs générations, menés vers l’abîme par des myriades de décideurs « Suissisés de 1ère ou 2ème génération ».

 

Sans conscience des racines menant au fond de l’âme helvète. De principes séculaires de conduite qui ne s’énoncent et ne se partagent qu’entre êtres génétiquement et telluriquement influencés par l’expérience de vie en Suisse de leurs aïeux, s’exprimant à travers eux.

 

Suisses de souche, (oui, mélangée à la base aux temps barbares, mais chuut, je vous interromps, moi ?) les seuls qui devraient être en droit de représenter le peuple et diriger le pays, ou du moins de l’ouvrir ... En droit fondamental aussi de  disposer à la naissance du  coin de la terre de leurs ancêtres que, pour X ou Y raisons oubliées, de toutes manières humainement injustifiables, des voleurs ont ramassé, amassant, amassant, laissant ce merdier aux légitimes héritiers … l’obligation de payer un loyer sur sa terre. Alors qu’il n’est, bien au contraire pire exclu, plus méprisé que le vrai Confédéré pris sous le joug des batards faussaires de l’Esprit Suisse …

 

Bref, constatez-le : Le boulot de tribun n’est pas si difficile que ça.

 

Vous prenez un peu de vrai, vous faites monter en moutarde, vous éliminez tous les pépins, salez, pimentez, mettez le feu et ça paie un max.

 

Exemple par excellence, très en vogue, à donner à nos chères têtes plus très blondes, n’est-ce pas ?

 

……………………

 

Recueillons-nous, à présent : Miracle ! Miracle ! Allez là où il y a ! Plus rien à la place des w-c qu’incompétentes autorités (précédentes) eurent le bon goût de placer sous notre nez, au bord du Rhône, exactement face au bout de la rue Emile-Nicolet. Container-toilettes pour futurs noyés et autres imprudents en herbe, par Autorités invités à venir en masse envahir et souiller celles qui étaient : nos plages désertes, depuis des décennies … Caisse à besoin qui, de surcroît, bouchait la seule vue sur le fleuve ouverte aux infortunés habitants de la rue en question.

 

Gloria ! Gloria ! Ainsi, l’une seule de mes sommations-ci fut suivie d’effet. Du moins jusqu’au printemps nous a-t-on dit tôt matin, avec peu de risque que le container revienne provoquer les riverains. Mais quel risque alors  … ! Les voisins rivalisent d’idées de choc depuis des mois, sur l’art de destroyer dans les règles des chiottes insultantes.

 

Congratulations donc aux auteurs de ce retrait. À temps.

 

………………………..

 

Que d’autres décideurs, dits de plus haut niveau, en prennent de la graine, car :

 

Travail.Suisse exige du Conseil fédéral que cessent les présumés détournements d’argent pratiqués par les gestionnaires du IIème pilier, à hauteur de 3,6 milliards de francs manquant à présent aux assurés, milliards ayant fini dans la poche d’assureurs-vie et prévoyance, et de leurs actionnaires.

 

Demander que cette probable escroquerie supplémentaire en bande organisée cesse, est bien. Exiger la rétrocession intégrale des biens subtilisés, avec réparation des torts causés et arrestations massives des protecteurs de ces pratiques, sera beaucoup mieux encore.

 

………………………….

 

Lois du fric, si critiques, toujours :

 

Genève pique à Lausanne le pharaonique Human Brain Project, complexe d’étude du cerveau !

 

Quoi de plus normal que cet établissement revienne à l’endroit de Suisse manquant le plus de cerveau !

 

Pour preuve supplémentaire, si nécessaire, Genève s’engage ainsi à payer un million par an pour le loyer durant trente ans.

 

Mais, dans le fond, peu importe ce qui est signé, la signature de contrat et la parole genevoise n’ayant traditionnellement aucune valeur. L’on s’y engage allègrement, pour exemple, à devoir un milliard et des poussières de l’argent du contribuable  à une société tessinoise, et si le ramassis populeux ose râler, on fait sauter fusible et hauts liens des SIG, il y a peu sommés de trouver une alternative à n’importe quel prix à l’arrêt programmé du nucléaire (jusqu’à ce que la Finance Politique parvienne à contourner comme de coutume également cette Volonté Populaire anti-nucléaire) … Ainsi, on rompt le contrat dans la plus grande opacité et tout est arrangé, sauf l’honneur.

 

……………………

 

Moins terre-à-terre :

 

Afin de décharger les autres aéroports du pays, dès 2014 celui de Bâle-Mulhouse servira pour le renvoi  des requérants déboutés.

 

Observons que, pour ne pas changer, les responsables se renvoient là à Bâle.

 

………………….

 

Vues aériennes genevoises pour preuve : L’appareillage des grandes oreilles de la NSA est en fonction sur le toit de la mission des USA.

 

L’armée suisse, lassée par ses plus de 400 accidents d’avion depuis 1941, ayant causé 350 morts, doit décider de mieux former ses pilotes. Ainsi, les as du Gripen auront tout loisir de s’entraîner au tir sur une cible toute désignée, dans des conditions de guerre réelle, sur le toit d’une mission ennemie.

 

Enfin une action légitime en vue, contre des traîtres aux principes fondamentaux entre nations.

 

Il devenait plus qu’indécent que, lorsqu’un pays comme l’Iran cache des activités litigieuses au monde, l'on fasse crever sous embargo son peuple, déjà à 98% victime de ses dirigeants ; Mais quand les USA plantent un couteau dans le dos même de leurs alliés, il convient de leur faire des courbettes, de leur  livrer nos banquiers pieds et poings liés. Et de leur remettre les milliards planqués chez nous par d’honorables résistants américains, héros refusant de contribuer, aussi scandaleusement que prescrit aux crimes de leurs tyrans.

 

En résumé de ces Abysses à plumés allumés :

 

Lois à malice : Justice factice.

 

……………………….

 

Pardon, cher Jmemêledeteout, épluchant, épluchant, c’est plus fort que moi, âgé déjà aussi, je n’y arrive pas, bouhhh, c’est trop dur, pas moyen de ne traiter qu’un seul sujet brûlant à la fois. Bon, je raccourcis déjà un peu mes phrases, éclaircis mes récits, mais je vous jure que j’essaierai de faire mieux bientôt. C’est que l’approvisionnement en aspects légers est en rade ces temps-ci, les fournisseurs d’infos ne proposent presque plus que du mordant, il faut bien s’adapter. Amicalement. Au possible …

 

Ali GNIOMINY

25/10/2013

LAS, PIRES RITES TUENT ALITÉS

Au plus mal, entre deux râles, ils y crurent. En moururent.

 

Que de rites qui abritent les immenses espérances de croyants larmoyants, en la perverse cacophonie de leurs diverses cosmogonies.

 

D’aucunes de ces inventions prétendent même qu’une dizaine de vers à soie auraient tissé le Temps. Et les crédules s’y conformant deviennent ainsi mes plus fidèles adeptes.

 

Pourquoi ? Parce que vénérant tout de dix vers tissant !

 

…………………..

 

Un colonel égyptien atteint de troubles mentaux est interné à Champ-Dollon depuis 2007.

 

À comparer l’état de l’Egypte en 2007 et à présent, vivement que les malades mentaux reprennent le pouvoir.

 

…………………

 

Répugnante argutie d’un élu cher, parmi les plus coûteux pour le peuple, contre l’Initiative socialiste 1 :12, pour des salaires équitables :

 

« -Monsieur Orcel, ayant encaissé pour son entrée à l’UBS l’équivalent de 385 années d’une salariée moyenne, a versé 50% de la somme aux impôts, pour assurer le fonctionnement des infrastructures et offrir des prestations aux plus faibles

 

Ah ah ah ah ah, que c’est drôle. Je ne sais si tel est le cas de M. Orcel, mais : Comme si ces gros contribuables ne faisaient pas généralement partie des lobbyistes sans scrupules arrosant en douce à outrance les partis de droite, pour faire systématiquement capoter, à coup de gros sous et avantages promis à leurs complices votant à l’aveugle, toutes initiatives (comme 1 :12) visant elles à délivrer les victimes de pareille haute trahison et corruption politique en force et vigueur !

 

Car, parvenir si facilement à diminuer les rentes des plus défavorisés, augmenter sans cesse leurs charges et primes, les maintenir crapuleusement avec un pouvoir d’achat insuffisant, discriminer fiscalement les célibataires et prétendre avec suprême dédain que « nos enfants leur paieront l’AVS », alors qu’il serait en ce cas équitable que tout célibataire sans enfants passe sa retraite dans un palace, pour l’équivalent de ce qui lui est extorqué en surplus sa vie durant ; Priver malades, handicapés, veuves et orphelins, et autres fabriqués sans grade : de certains menus avantages dont ils disposaient auparavant, réussir par chantage financier ou dessous-de-table à faire passer des lois de ce genre pour résultat de la Volonté Populaire … coûte finalement beaucoup beaucoup plus cher à la Société que l’arrosage offert aux contributions par Monsieur Orcel et semblables.

 

Et encore, quant à la répartition de cet impôt qui est pratiquée ensuite, traditionnellement en majeure partie au bénéfice des plus nantis … Sans compter que sera préalablement décompté tout ce qui est possible et connu des seuls spécialistes, genre assurances-vie, 3ème, ,4ème, 5ème … 17ème  Pilier, etc. Ou ce Monsieur s’empressera de « s’endetter » dans l’immobilier et n’en paiera pratiquement pas.

 

Or, c’est là le sort que leur réserve tel élu cher qui nous énerve tellement en cette, ah ah ah, excusez-moi, ah ah « démoc .. » ah ah ah « démocratie »…

 

………………….

 

Dictature, toujours : François congédie « l’évêque de luxe » placé en Allemagne par son co-pape prédécesseur.

 

L’actuel pape des pauvres s’offusque du besoin d’accumulation de biens et des dépenses inconsidérées de pareil serviteur de l’Eglise.

 

En toute logique, les milliards extorqués durant des siècles aux plus naïfs, généralement les plus pauvres, vont bientôt être retirés des revêtements en or, pierres précieuses et œuvres d’art des églises et cathédrales, pour servir enfin aux plus défavorisés lésés.

 

À l’évidence, la misère et la faim dans le monde seront à jamais éradiquées en moins d’une semaine.

 

……………………

 

Et sinon boostons, boostons en choeur l’acide Kynurénique agissant sur la dopamine, et diminuons énormément toutes dépendances, voire éradiquons-les. Les animaux donnent d’excellents résultats, qui à eux seuls pourraient presque faire pardonner les saloperies qui leur sont faites au nom de la Science. Mais sur l’humain ?

 

L’on nous apprend que, parmi d’autres, la doctoresse Barbara Broers des HUG émet certains doutes. Cependant, si l’on considère depuis les cent dernières années les remèdes efficaces testés sur animaux puis sur le marché, et le nombre de cas où ces traitements ne fonctionnaient pas sur l’un ou l’autre, ça peut certainement aider à cerner le véritable motif pour lequel les comités d’éthique décident du droit ou non de tester sur l’homme la manipulation d’un acide comme le Kynurénique. A savoir s’il faut absolument risquer de mettre au chômage des cohortes de soignants, ou acteurs de système répressif, devenus inutiles en un monde sans dépendances ?! …

 

Alors ? Quel est le prix réel d’une Souveraine découverte qui couche(rait) ainsi toutes les inventions précédentes ? D’une savante Entité qui nue reine nique et habille tôt si délicieusement nos vies, ainsi libérées de dépendances ?

 

………………….

 

Foin de théories du complot. Demeurons lucides. Ont d’autres chats à fouetter nos plus fédérées Autorités, suite à leur formidable coup de pouce offert à l’industrie médicale, pharmaceutique et mortuaire, en permettant l’opacité d’un scrutin appelant le peuple à voter sur les épidémies, sans expliquer spécifiquement qu’il autorisait par la même occasion la propagation intentionnelle ou non du virus du sida, qui n’est plus poursuivie d’office. Franchement, dites-moi : Où va-t-on si les criminels empoisonneurs ne peuvent plus même se rendre de discrets services ?

 

…………………..

 

Deux officiers d’une base nucléaire du Dakota, censés garder un silo lance-missiles, s’endorment en laissant l’installation ouverte.

 

Oseront-ils avouer que le soir précédent ils avaient fait la bombe ?

 

………………..

 

La fidélité vous pèse ?

 

Faites comme le très secret Daniel, marié, 42 ans, qui publie sa photo dans les journaux, pour publicité de Swiss.infidelity.ch, en affirmant «-Je trompe régulièrement ma femme en toute discrétion-».

 

Veillez cependant préalablement à n’épouser qu’une femme analphabète, sourde et aveugle.

 

…………………..

 

Il a fallu quarante ans à l’Etat Italien pour reconnaître que Sofia Loren n’avait pas fait de fausse déclaration.

 

Je confirme la véracité de ses dires. J’ai bien assisté au tournage de « Mariage à l'Italienne » de Vittorio de Sica, et effectivement, les suppliciés Sofia Loren et Marcello Mastroianni ont été contraints à passer un après-midi entier sur la plage brûlante de Bibione pour tourner une scène de quelques secondes.

 

Et comme par hasard, allez savoir pourquoi, sans doute ce qu’il conviendrait d’appeler « l’effet balcon », lorsque mon père et moi nous sommes éloignés du tournage, mon paternel se mit à m’expliquer les choses de la vie, qu’en fait il ne faut pas penser que les cigognes et les choux soient seuls à engendrer des bébés …

 

……………………..

 

Oups, il semblerait plutôt qu’il s’agissait, pour Sofia Loren, de sa déclaration fiscale. N’empêche que l’on envie parfois les acteurs pour leur salaire, excepté les dépouillés intermittents du spectacle, mais l’on oublie facilement les véritables souffrances qu’endurent souvent même les stars.

 

En toute vérité, je vous l’avoue, j’étais tellement pété sur le tournage, ce matin-là du début 1986, que je ne parviens plus à me souvenir si c’était avec George Wod, Rufus … sous la direction de José Giovanni, ou avec Maurice Aufair, Candice Patou … pour Robert Hossein, c’est vous dire. Réussir à oublier une seule minute passée sous les ordres de Géants, n’est-ce là le pire des blasphèmes ? Mais malgré l’alcool, le reste et mon uniforme de policier genevois, je grelottais durant d’interminables reprises de la scène où mes acolytes et moi découvrions un « cadavre » flottant dans le Léman.

 

Je n’ai jamais compris comment le « cadavre » avait pu tenir si longtemps dans l’eau glacée. Certes, il sortait du lac pour se « réchauffer » durant quelques minutes de temps à autre, histoire de reprendre une couleur presque normale, et retournait « faire la planche », la mine assortie au moche temps régnant, idéal pour une scène morbide.

 

En revanche et en flic toujours, j’étais fort sobre le jour où un embouteillage s’est créé, causé par le tournage, à midi devant l’actuel Hôtel Mandarin Oriental, à l’époque le très luxueux Hôtel du Rhône. Toute l’équipe regagnait la salle à manger, alors que les automobilistes énervés m’interpellaient : « Monsieur l’agent, s’il-vous-plaît, faites avancer celui-là », … Plus le choix, il en allait de la réputation de nos mirifiques gabelous, je ne pouvais laisser ainsi la gabegie.


Imaginez que je leur fisse un bras d’honneur et me rendisse nonchalamment me restaurer en le cinq étoiles. Non. Je m’occupai, plus vrai que vrai, de la circulation, dégageai (n’y a rien à voir) le passage en quelques minutes puis m’éclipsai en direction du festin. Conscient du risque que j’encourais de manger aux cuisines.

 

Mais déjà un majordome me conduisait à la table où une chaise était réservée au compétent dévoué faux flic. Celle des Géants susmentionnés réunis, (j'étais à jeûn, mais pour me souvenir si Frédéric Dard était présent ce jour-là ...) qui m’accueillirent parmi eux comme une vieille connaissance. Leurs dames surtout me faisant l’honneur de me poser quelques questions, de me parler de choses et d’autres afin que je ne sois trop intimidé.

Avec mes excuses à vous si ça fait certainement plusieurs fois que je décris cet épisode sur ce monument "bloggistique", mais pour elles et eux, encore une fois,  je tire vraiment mon faux képi.

 

…………………….

 

Et vous laisse tout de go  terminer joyeusement la semaine.

 

Ali GNIOMINY

22/10/2013

CHARRIE, VARIE …

Charivari, le terme en lui-même comporte déjà un sacré remue-ménage. Mot certainement inventé par un dyslexique. Soyons logiques, et remettons les syllabes à leur juste place, car : Si chat rit : Rat vit !

 

Quoi qu’il en soit, point de charivari durant l’émission de la chaîne de TV la plus affreusement populaire, « Retour au pensionnat » qui s’est terminée. Emission durant laquelle des adolescents paraissaient souffrir comme leurs ainés jadis, dans un pensionnat à la mode des années 50.

 

En remerciement, et pour les féliciter d’être parvenus à se passer de vidéos porno durant six heures par jour, les producteurs leur offrent à chacun une tablette tactile.

 

Franchement : Quelle bande de pingres ! Cet objet, et c’est tout ? La moindre des choses serait qu’avec la tablette tactile des années 50 leur soient offertes : une craie et une éponge !

 

…………….

 

France : La scientologie définitivement condamnée pour escroquerie en bande organisée.

 

Zut alors : Mais où donc va-t-on pouvoir caser ces scientologues exilés de la faillie Hollandie, qui vont rejoindre les cohortes de leur « frères » s’étant accaparées la direction de la plupart des secteurs de l’enseignement et des formations en entreprise en Suisse ?

 

Le pire est qu’à peine la secte interdite en Suisse aussi, prendra à coup sûr de l’ampleur pour la remplacer en matière de déviations idéologiques : la meute obscurantiste des créationnistes.

 

……………..

 

Deuil national : le Royaume-Uni a le profond regret de faire part de la disparition soudaine de sa moquerie la plus traditionnelle à l’encontre des mangeurs de grenouilles français, et a le terrible devoir de reconnaître que des os de cuisses de grenouilles, ayant été consommées sur territoire de la perfide Albion, furent découverts lors de fouilles à Stonehenge.

 

Un doute subsiste cependant, quant à la nationalité des convives de ce répugnant repas Frouze à outrance. L’Angleterre entière retient son souffle en l’attente du verdict des plus hautes Instances en la matière. À savoir qu’au côté des reliques de batraciens trouvées au pied de menhirs, fut découverte une petite gourde contenant une étrange potion donnant une force démesurée, une ordonnance gravée contre les indigestions de sanglier et une inscription au sujet d’un irréductible village d’au-delà les Cornouailles …

 

……………..

 

Points noirs de la circulation repérés à Genève. Les causes des accidents sont déterminées : L’alcool en est le plus fréquemment la cause.

 

Vrai. Il est évident que le carrefour tueur de la Jonction, par exemple, qui ne figure pas même dans la liste des plus dangereux, a été conçu et est maintenu tel quel par des responsables très fortement alcoolisés.

 

Romands, il n’est vain de le préciser, les pires, généralement addicts au venin de l’absinthe légale.

 

……………..

 

Voyez le résultat, ailleurs aussi : A Lausanne, le tram-train LEB roulant vite et silencieusement au centre de la chaussée fait une nouvelle victime. Une piétonne traversant ses rails. Il y a 40 ans que les autorités parlent d’une ligne souterraine, mais … ce serait si cher … alors, quelques infortunés scrabouillés de plus ou de moins …

 

Par pure empathie pour les malheureux habitants de cette banlieue éloignée de Genève, au bord de son lac, et afin de correctement les décevoir en bien, je suggère ce qui suit :

 

Ne serait-il plus simple, plus silencieux encore et moins onéreux: de border ces rails tout au long de leur trajet de deux parois de plexiglas, ou de panneaux du genre, renforcés et transparents, d’une hauteur de 1,5m. ?

 

Aux croisements et passages pour piétons, les panneaux munis de détecteurs de mouvements coulissent pour s’ouvrir, dès qu’une personne ou un véhicule arrivent devant et que le LEB est loin, ou au contraire demeurent fermés quand il approche. Avec un bouton d’ouverture d’urgence depuis l’intérieur, le cas échéant.

 

Cette solution adoptée, versez une larme sur la condition de son auteur, absence de considération indigne de la Genève que vous enviez tant, parallèlement à votre versement de réconfort et reconnaissance sur son compte.

 

………………

 

Et, au fait: Réitérées congratuations à mon excellent commentateur Jmemêledetout, sur ce support, et d’accord : Pas plus d’un sujet sérieux par billet, mais enfoui au milieu de ma traditionnelle historiographie drolatique, j’y tiens.

 

Car, vous en conviendrez, si je sépare chaque paragraphe que je ponds et en fais un article en soi, il n’y aura plus de place sur la plateforme pour les autres bloggeurs. Et merci encore entre autres à JMC et Mère-Grand pour leur constant et toujours précieux apport de sympathie.

 

……………….

 

Lu tel quel : Zurich : Sévérité contre des voleurs d’enfants :

 

… Souffrant de problèmes psychiques, l’épouse, qui est psychiatre, était persuadée que la réincarnation de sa mère décédée était venue au monde …

 

Etudions l’impact d’une consultation chez cette doctoresse de l’esprit, dont l’attitude symbolise celle de l’ensemble de la profession :

 

« -Bonjour, Docteur, je me sens un peu déprimé et j’ai souvent mal à la tête-».

 

« -Rien de plus naturel, avec la réincarnation de votre mère qui pousse dans votre tête, il vous suffit de rester un certain temps allongé sur des rails du LEB et tout s’arrangera-».

 

A noter que le cabinet médical de ces praticiens est toujours somptueusement aménagé, grâce à l’inconditionnel soutien des assurances maladie à la diminution des patients traités.

 

Un peu comme lorsque l’Etat fait croire que le chômage a diminué ou est peu élevé, en oubliant savamment de comptabiliser ceux qui n’y ont pas ou plus droit, et sont jetés dans les oubliettes de l’insalubre assistance définitive.

 

…………………………

 

Deux Boeing 747 transportant près de mille personnes ont failli se télescoper le 23 juin au-dessus de l’Ecosse.

 

Les Autorités Ecossaises seraient-elles avares en matière d’information ? Quatre mois pour que les habitants de Glasgow soient informés qu’ils ont failli ne plus jamais manger de foie.

 

Eh oui, croyez-moi, le jour où, enfant, votre grand-mère shootera accidentellement devant vos yeux un morceau de foie humain, sur le lieu d’un crash aérien (en l’occurrence sur une montagne près de Delémont) vous aurez peine par la suite à apprécier le foie de veau qui vous est servi. Autant que les balades dominicales de très mauvais goût. Même en ne jugeant pas vos ascendants pour qui les évènements locaux impressionnants étaient fort rares.

 

……………………..

 

Les ouistitis ne se coupent jamais la parole.

 

Dès à présent, si votre gosse est mal élevé et l’a toujours ouverte, soit vous mettez de l’argent de côté pour le Tribunal et lui donnez une fessée, soit vous lui intimez l’ordre de se conduire à l’avenir comme un singe.

 

……………………..

 

Insupportable : Rihanna choque terriblement tous talibans et leurs sympathisants en se faisant prendre en photo, couverte de la tête aux pieds par un hijab devant une mosquée. Et comble de la provocation, sans laisser apparaître le moindre bout de sein ou de fesses ! La goujate !

 

N’a-t-elle donc pas compris que dans le monde actuel et face aux principes moyenâgeux des futurs conquérants du monde « spirituel » auxquels aucun gouvernement n’ose encore vraiment s’opposer, il est formellement interdit de prendre des photos de soi devant un lieu religieux.

 

C’est donc très lâche, de la part de Rihanna, que de commettre un tel blasphème devant une mosquée. Qu’elle aille plutôt, si elle en a le courage et si elle tient vraiment à paraître impartiale face à l’ensemble des dangereux religieux mal dans leur tête, qu’elle aille se faire tirer le portrait sur le parvis de la cathédrale Saint-Pierre au Vatican ou de l’église d’Ecône. Elle verra alors ce qui va se passer, comment réagiront les pires intégristes européens face au tourisme photographique, élus du Ciel dont l’intolérance se rapproche petit à petit de celle dont se doit de faire preuve tout islamiste qui se respecte, soit méprise traditionnellement les principes d'autrui.

 

…………………….

 

Chine : La ville de Harbin, 10 millions d’habitants, agonise sous un brouillard de pollution dont les concentrations en particules fines, extrêmement nocives, atteignent 40 fois le seuil critique pour l’homme.

 

De quoi rire jaune, si l’on songe qu’il y a quelque temps, les autorités chinoises ont estimé que l’hygiène de nos abattoirs laissait à désirer.

 

Peut-être que tout n’est pas parfait en Suisse, mais au moins ici nos systèmes d’abattage massif sont confinés dans des lieux fermés.

 

……………………….

 

Honolables lecteuls, vos lotus sont magnifiques, mais laissez-moi me leposer un peu avant de vous paller plochainement de confus Suisses ...

 

Ali GNIOMINY 

18/10/2013

OTAGE, OUI …

Otage, le militant de Greenpeace, Marco Weber l’est bel et bien ! Incarcéré et sévèrement jugé pour avoir grimpé sur l’une des fiertés de pays scandaleusement homophobe.

 

Des Personnalités Suisses apportent leur soutien à ce captif en lui écrivant. J’en fais donc de même.

 

Courage, Marco, tu devrais être libéré même si tu as fait une immense bêtise, qui ne pouvait que t’apporter la haine et les chicaneries des Russes au pouvoir ! Donc propriétaires de résidences secondaires !

 

Tu n’aurais jamais dû t’appeler WEBER !

 

…………………..

 

Et puisque nous voici revenus par ici, voyez comme notre Soviet suprême nous vole :

 

Au prix prévu pour la vignette autoroutière, la moindre des choses serait que puisse être collé, en lieu et place sur le pare-brise de cette rikiki vignette : un poster autoroutier !

 

À proposer, lors des orgiaques beuveries automobiles qu’organisent de locaux Services de prévention, pour que la jeunesse cuitée puisse à loisir vomir et conduire en état d’ivresse, accomplir des prouesses vu l’état justement, s’en glorifier et veiller à ne jamais plus conduire à moins de 2,5 pour mille … ou que sur un circuit protégé. Bravo, oui, protégeons-les ces chéris chauffards, qui apportent si nécessaire plus-value dans le commerce de la mort et du handicap, et bottons le cul à Saint-Christophe.

 

………………….

 

D’autre part, rien à voir, tant qu’ils ne sont pas encore suffisamment dépendants, mais : Les pilleurs de troncs sévissent !

 

Vous admettrez qu’il est vraiment lamentable que, par manque de dons d’organes, les chirurgiens en arrivent à se servir comme ça !

 

Comment ? Ah, les troncs d’églises ? Désolé.

 

Je ne suis pas enquêteur, mais je leur conseille de s’intéresser aux nouveaux magasins qui fleurissent aux abords des églises, échoppes vendant tous types de boutons et trombones …

 

…………………

 

Appel à l’instant d’un bien aîné éditeur ami hospitalisé, dont l’unique livre de chevet est ma prochaine parution-papier. Qui s’offusque à assez juste titre que je le pique un brin par mail, lui disant que, comme tous éditeurs, il ne lit qu’en diagonale. Du fou j’ai tout, là, je n’eus pas dû m’y risquasser. Ouhla que nenni. Il me lit jusqu’entre les lignes étages par étages, même ratant quelques marches à première lecture. Mais, me dit-il : « -Que de JE !-»

 

« -Oui, oui, mais justement, si tu ne lisais pas en diagonale tu verrais qu’il s’agit généralement de ma part d’une parodie des habituels égos surdimentionnés, des procédés de « Starisation » en cours, consistant à se porter soi-même aux nues par imitation de ses sincères admirateurs, de déranger au possible par tant de génie étalé, trop de concepts inhabituels à intégrer. Je révèle certes l’exacte vérité relative à mes connaissances et compétences, voyages et réalisations, jouant artistiquement et politiquement de surcroît un improbable personnage naturellement mégamégalo de ma composition, le bon Roi-Député du Parti Railleur d’Extrême-Centre-Gauche, pour faire bisquer trop traditionnalistes, rire, délasser et réfléchir les autres en crise. Certes, JE m’en veux d’être si bon dans le domaine le plus difficile de l’écriture, celui de la première personne … .-» …

 

« -Rhââââ … Mais, bon, tu sais écrire, oui, t’es très doué, c’est certain, mais le lecteur s’en fout de toi, ce sont des évènements palpitants qu’il veut, et il en a plein avec toi, comme tes aventures en ex-Yougoslavie et tes nombreux voyages, mais trouve-leur plutôt un personnage, cache un peu ce JE que l’on ne saurait voir, tant que tu n’as pas encore une grande renommée … -».

 

« -Comment ? Mais j’ai une certaine renommée ! Des milliers de lecteurs qui suivent régulièrement mes aventures !-»

 

« -Oui, et qui t’apprécient d’autant plus qu’ils n’ont pas à débourser un centime, mais pour la renommée rentable c’est une autre histoire.-»

 

Gloup ! Là il marque un point. J’écouterai son conseil.

 

Par conséquent, dorénavant votre Mozart des vers, Génie de la prose étagée et de tout le reste, le plus phénoménal Poète de tous les temps, ne parlera plus de Lui qu’à la troisième personne.

 

…………………….

 

Rions un peu à présent : Suite à mon article du 8 courant, ci-dessous, voici ce que je reçois sur geneveculture@romandie.com en même temps qu’un très dangereux virus informatique, bloqué par mon système bien protégé. Coïncidence, j’en suis persuadé, ce virus provenant vraisemblablement de pays oriental. Mais, allez savoir, car qui vole un œuf ….

 

Bonjour,

 

Je suis le médiateur d'Intrum Justitia et j'interviens sur le web dans le but de solutionner les litiges.

 

Nous avons constaté des termes très violents contre notre entreprise et contre des personnes de l’entreprise. Veuillez trouver ces propos ci-dessous :

« …un avis de saisie ordonnée par le dénoncé présumé escroc notoire Intrum Justitia, pour qui tous juristes et médias ne cessent de répéter qu’il ne faut jamais rien payer, que ses procédés sont totalement illégaux… »

http://barondecuir.blog.tdg.ch/archive/2013/10/07/sacres-...

 

Nous ne voulons pas que ce type de commentaires soit associé à notre entreprise ou à son personnel.

Nous intervenons dans le cadre de mandats de recouvrement suite à des retards de règlement. Notre activité est régie par le décret n° 2012-783 du 30 mai 2012 et nous sommes membre de la FIGEC (www.figec.com).

 

Notre objectif est de faire respecter les droits et les devoirs de chacune des deux parties. Nous travaillons dans le respect de la réglementation et de la personne privée

  

Dans l’attente de votre réponse, je vous remercie par avance pour votre intervention.

 

Cordialement

 

Médiateur IJ

 

Ma réponse :

 

Cher Monsieur,

 

Je prends acte de vos revendications et vous présente mes excuses pour avoir osé PRÉSUMER que les agissements illicites d’Intrum Justitia puissent être associables à de l’escroquerie, avant même que les Tribunaux n’aient prononcé de sentence en ce sens.

 

En effet, une simple recherche sur Internet fournit bien assez d’indications sur les condamnations prononcées contre les abus d’Intrum Justitia dans plusieurs pays, et les médias et associations de défense des consommateurs ne cessent de mettre en garde la population contre les procédés pour le moins scandaleux et déshonnêtes de votre employeur, entre autres machineries de recouvrement abusif. Et un nombre incalculable de témoignages sont en ligne qui dénoncent, très étrangement encore sans spectaculaire succès, ce qui est qualifié au minimum de : Faux et usage de faux, Tentatives d’extorsion, harcèlement abusif, enrichissement illicite, intimidation, abus de faiblesse, etc.

 

Ainsi, je veillerai à l’avenir à tenter de ne plus présumer, au-travers des colères de mon personnage littéraire poussant tout à outrance pour parodie d’absurdités contemporaines en vogue, de ne plus me demander quelle différence existe entre un système que j’imagine possiblement escroc, car volant librement les gens en toute impunité grâce à des protections portant préjudice à la population, à déterminer par probable enquête parlementaire et audits futurs, et des sociétés de recouvrement usant de moyens visiblement déloyaux, détruisant ma santé et ma condition de vie depuis plus d’un quart de siècle, par harcèlement, stress provoqué engendrant lésions corporelles (C.P.Art.122.1/3al4), tentatives répétées d’extorsion, intimidations, tromperie, faux dans les titres, abus de position dominante, etc.

 

Aussi, toujours soucieux de conciliation et d’arrangement à l’amiable, je me permets de vous suggérer trois possibilités pour solutionner le présent conflit.

 

1)   Messieurs les Suédois, tirez les premiers ! (Si ce n’est déjà fait). Portez plainte contre moi, je délie la rédaction de la Tribune de Genève du secret de fonction pour qu’elle vous transmette au besoin mes coordonnées. Bien que vous connaissiez certainement déjà mon identité, si vous n’avez d’autres de vos victimes mises aux poursuites par vous à Genève ces temps-ci, que vous prétendez mensongèrement redevables de 23'831,50. Je pourrai alors être défendu comme il se doit et faire valoir mes droits.

2)   Je porte enfin plainte contre Intrum Justicia, pour nombre de motifs en partie ci-dessus évoqués et pour diffamation, car j’estime que l’argent des intérêts démesurés qu’I.J. tente de me voler par ses prétentions grotesques, s’additionnant à mon débit de manière continue depuis des décennies, entretient son pouvoir démesuré de me diffamer, de fournir des données me concernant me présentant comme individu peu recommandable, comme très peu respectable insolvable définitif, faire de moi l’exclu que suis économiquement depuis bien trop longtemps. L’heure des comptes a sonné. Les atteintes à mon intégrité doivent de toute manière cesser. Je n’admets plus le moindre courrier des Services si peu fiables en question, et entends faire annuler toutes prétentions indignes me concernant, recalculer depuis la première attaque d’I.J., il y a bien des années, les intérêts indus qui devront m’être rétrocédés. Tribunaux, politiques et médias concluront alors si oui ou non peuvent être en l’occurrence retenues des accusations comme : « Escroquerie et vol en bande organisée ». Et j’estime irréparables les torts récurrents causés à ma carrière, ma sphère privée, ma réputation et ma santé, par les prétentions abusives d’I.J. Cependant, CHF-500'000.- pour réparation des dégâts causés me semble une somme raisonnable, mais je laisse le cas échéant les plus Hautes Instances en décider.

3)   Solution la plus logique et moins fastidieuse encore. Je m’engage à en rester-là , évite le sujet à l’avenir, et en contrepartie Intrum Justitia me sponsorise avec totale liberté d’action et solde de tous comptes et litiges, en me versant la somme de CHF-400'000.- dans les 30 jours.

 

 Inutile de préciser que je ne doute aucunement que vos Services soient composés de gens très bien, intelligents et compétents, et jamais je ne me permettrais ou ne me suis permis, comme vous le prétendez à tort, d’employer des termes très violents contre des personnes de l’entreprise. Je respecte profondément chaque personne qui doit gagner sa vie, même si le travail qu’elle accomplit n’est pas très glorieux et repose sur des bases douteuses, ne connais personne chez vous, j’en veux au sommet de processus inacceptables, aux Instances décisionnelles et de contrôle qui vous permettent de faire extrêmement de mal sans réelle intention ni conscience de le faire. Vous êtes personnellement sympathiques à n’en pas douter, mais ce qui vous donne à manger et ce qui est à changer l’est moins, qui peut être associé à un cambriolage, lors de l’enterrement, chez une famille en deuil, ou le vol de porte-monnaie d’un blessé inconscient.

 

Celui qui vit l’enfer des dettes, d’autant plus si celles-ci sont faussées à la base et vers le haut, est totalement dépendant des quelques sous qui lui sont laissés, démuni, déconsidéré, dévalorisé, proie en détresse. Le dépouiller plus encore, pour payer surveillants du Net chargés de débusquer et d’intimider auteurs de toutes pétées de plomb inhabituelles provoquées par les prétentions abusives d’Intrum Justitia, restreindre sa liberté d’expression en tentant de le faire s’auto-censurer en cachant des faits réels n’est ni correct ni discutable. Or, je n’ai plus envie d’en parler, j’ai mieux à faire, accepte exceptionnellement de solder ce litige à l’amiable comme proposé, si votre Direction et les impératifs qui la lient à certaines règles le veulent bien.

 

Croyez, Monsieur, Messieurs, à l’assurance de ma considération distinguée.

 

Ali GNIOMINY

 

Alors ? ça vous met aussi d’humeur guillerette, non ? Apprendre que l'on est lu même chez les copains d'Intrum, à qui l'on souhaite bien du bonheur.

15/10/2013

EXPERTS DE CLAQUES

Experts-ci, experts-là, tout ne tient qu’aux experts, mais tout se perd. Qui donc sont ces experts en relations internationales, qui décidèrent nécessaire de masquer par un grand écran blanc un bas-relief représentant un homme nu allongé, le sexe en évidence, à l'entrée de la Salle du Conseil du Palais des Nations à Genève, en vue de la négociation sur le dossier nucléaire Iranien ?

 

Mes félicitations pour leur souci si suisse de voiler une déculottée. C’est bien la moindre des choses, pour réception de si prestigieux et exemplaires invités, que nous fassions quelques concessions. D’ailleurs, il est prévu, pour éviter le dépaysement de ces hôtes de marque, que soient préalablement égorgées sur sol genevois toutes femmes non voilées, et coupées toutes mains de voleurs qui nous gouvernent.

 

Ce qui ne créera paradoxalement aucun problème majeur, puisque la Suisse entremetteuse n’aura rien à signer.

 

………………

 

Bouges, claques, troquets français retentissent, eux, des cris de victoire d’experts en futurs résultats de scrutin :

 

Car le Front National remporte une élection test à Brignoles dans le Var avec 53,9% de voix (à deux pas d’où, à peine majeur, j’habitai, en célèbres compagnies, et coulai parmi les plus beaux jours de ma vie, dont certains relatés au long des 20 pages actuelles de ce blog).

 

J’étais « Le Suisse », mais jamais là ne fus agressé, bien qu’à l’époque déjà les parents des actuels gros bras FN se plaignaient de la prolifération des tsiganes, squattant les abords de l’immense marché du .. samedi, si mes souvenirs sont exacts.

 

Quoi qu’il en soit, les « sales étrangers » du coin ont à présent du souci à se faire.

 

Je n’ai qu’un bon conseil à donner à deux d’entre eux et leur ribambelle de gosses : - Fuyez, fuyez cet endroit dangereux au plus vite, embarquez vos ors, poussez vos amis à en faire de même et sauvez votre honneur bafoué par haine majoritaire, chers Brad et Angelina ! –

 

………………..

 

Certes, les Varois ont de quoi désespérer, depuis que la moitié des délinquants sévissant auparavant à Genève sont descendus ou retournés dans le Midi. Ce qui, au lieu de diminuer le racisme genevois, semble n’avoir fait que l’augmenter sensiblement. Allez comprendre ça …

 

Eh oui : L’on recense 49% de cambriolages en moins en deux ans dans le canton. Les serruriers, sans boulot à la clé, devenant de vrais judas, la glissent sous le paillasson, mettent à la porte leurs employés.

 

Il suffit ! Qu’ils portent plainte pour malfaçon ! Est-il tolérable qu’une police soudainement efficace se mette à les ruiner ainsi ?

 

………………….

 

Sage comme une agnelle, la Tribune de Genève affiche en Une un Avis de Justice obligatoire, pour ses propos attentatoires à la réputation d’un local avoué désavoué pour nombre d’autres griefs. Et se fend d’un article pour exprimer tout l’amour, le respect, dont le lecteur se beurre, que ressentent l’un pour l’autre les deux protagonistes.

A tel point que, pour s’associer à jamais et rester aux côtés de ce Maître, au pied de l’immeuble de ce dernier la Tribune de Genève placera une roulotte de vente de châtaignes, et aposera fièrement, accolée à la plaque « Etude d’avocats » : « MARRONS ».

 

………………….

 

Et à part ça, experts Verts perdent du terrain, le Genevois n’a pas fini de balancer n’importe quoi n’importe où n’importe comment et s’en réjouit.

 

Hilare et pollueur également, Obama en tablier donne un coup de main à la Martha’s Table, association caritative de Washington, en l’attente de vendredi où l’économie américaine va se révéler au grand jour au niveau de celle du Bangladesh.

 

C’est qu’Obama est méticuleux, il aime à prendre de l’avance et s’entraîne à battre le record de Berlusconi, en matière de travaux forcés d’intérêt général.

 

D’ailleurs, au passage, ce tout dernier a pris quatre ans fermes, mais grâce à une grâce grassement acquise, il n’a plus qu’un an à tirer. Dont il faut déduire trois mois en cas de bonne conduite. Soit si aucune fille ne passe dans les environs.

 

Neuf mois de travaux forcément amusants pour toute peine. Un beau bébé de plus dans le dos de l’Italie.

 

………………..

 

Vous l’aviez deviné : D’immenses bouleversements se déroulent actuellement, qui engendreront tout bientôt d’inévitables modifications des structures politiques. C’est pourquoi certains experts prétendent que France et Italie vont fusionner et disparaître sous cette identité, pour devenir la République Marine-Marina.

 

À la gloire des dominatrices Marine Le Pen … et Marina Berlusconi, fille de repris de Justice appelée la « Tsarine » et douzième des femmes les plus riches du monde.

 

Enfin, tant qu’elles n’appellent pas ces territoires conquis « La Fritalie » tout va bien.

 

…………………..

 

Et hauts liens : Pour finir :

 

Ça chauffe aux Services Industriels Genevois, cette nôtre propriété publique qui risque de payer un milliard l’une de ses traditionnelles bisbilles de pouvoir entre décideurs en froid.

 

La routine, donc, sous nos cieux. Même si certains experts nient cieux.

 

Oui, oui, c’est bon, c’est bon, je vais me coucher sans chute, ça m’apprendra.

 

Ali GNIOMINY

11/10/2013

HEIN ? FAUX ?

Genève : Prestigieuse adresse de la Rue du Rhône, à loyer 2,5 fois supérieur au précédent, refusée à la Cour des Comptes !

Normal ! Avec le lac juste à côté, ces magistrats seraient trop facilement tentés de se l’envoyer petit à petit à la figure !

………………….

Une présentatrice turque est licenciée à cause de son décolleté trop plongeant.

Officiellement l’animatrice n’est plus visible à cause de « son emploi du temps trop chargé ».

Depuis, ces dames de Turquie, en dépit de l’arrivée prochaine de la burqa obligatoire qui arrangera ce problème, dans les magasins de lingerie se précipitent sur les cols roulés et les bonnets XXL de "temps trop chargé" .

………………………

Les crématoriums récupèrent et revendent à leur profit les dents en or et en  titane des défunts.

Excellente mesure d’économie. Voilà qui servira sans aucun doute aux fabriqués nécessiteux. Ne leur seront installées que les dents en or ou titane d’anciens propriétaires ne se les étant jamais lavées. Afin de diminuer le minimum vital de ces bénéficiaires de l’équivalent d’une bonne semaine de nourriture.

A noter cependant que de nombreuses fusillades sont à prévoir et à photographier, entre les employés de pompes funèbres, fermement décidés à s’attribuer chacun l’incinération de célébrités à dents en diamant.

…………………..

Et dans la même optique de suprême rentabilité : Encore un drame dans le textile au Bangladesh !

Les corps des victimes seront jetés à la décharge publique. C’est épouvantable, mais aucune valeur ne peut être récupérée sur eux.

…………………..

Pleurons de surcroît abondamment l’abominable décision de Berne, de faire payer également un pour-cent de solidarité à ceux qui touchent plus de 315'000.- par an de salaire !

Et quoi encore, où va-t-on si les fortunés se mettent aussi à devoir contribuer à l’aide des basses castes, au lieu de s’appliquer comme de coutume à les dépouiller et à oeuvrer à la dévalorisation, la ruine perpétuelle de ces exclus ?

…………………….

Le Front National en France, avec 24% d’intentions de vote, devrait arriver en tête des élections européennes de juin 2014, avant l’UMP, le PS, etc.

La Dynastie Le Pen hisse le flambeau de l’intolérance bourgeoise au sommet de sa tour, et fait lisser les mâchicoulis et cadenasser le pont-levis.

Peu seront les élus du dehors qui le franchiront encore. Mais l’un d’eux deviendra certainement Co-Président de la République française, suite aux années Marine.

À l’évidence, la France dominée aura besoin encore et encore de ringarde nostalgie du bon vieux temps, de vigueur de son âge, tout en renouvelant de manière choquante au possible les us et coutumes politiques, en décidant d’imposer un couple à la Présidence ! Couple évidemment légendaire de parade d’époque, tout désigné pour rajeunir les idées du Parti :

Alain Delon et Brigitte Bardot forts Présidents ! 

Pour protéger surtout et choyer leurs animaux

À la matraque

À la Madrague.

 ………………

Winterthour : Un téléphone pour appel au secours sera installé sur une tour panoramique, qui est trop souvent le théâtre de suicides.

Il était temps que les désespérés cessent de mourir sans spectateurs. Ils pourront ainsi inviter les autorités qui les ont poussés au désespoir à venir assister au théâtre de leur suicide.

……………………

Egypte : Le général Al-Sissi sera-t-il candidat à la présidence en 2014 ?

À cette question l’intéressé répond : La volonté de Dieu en décidera.

C’est ce qu’il y a de bien, quand la démocratie n’existe plus. Pas besoin de chercher loin qui décide de l’homme fort qui tyrranisera un pays.

…………………….

Londres : Le pilote pris de malaise, un passager n’y connaissant rien parvient à faire atterrir l’avion.

Suite à ce succès encourageant, et par mesure d’économie salvatrice, les compagnies d’aviation licencient l’ensemble de leurs pilotes, devenus inutiles.

……………………

Pilotes mal en point, toujours:

Maudet mission ?

les principaux responsables des dysfonctionnements graves à « la Pâquerette », Pierre Maudet et Pierre-François Unger, seront très vraisemblablement auditionnés, pour qu’en soient tirées toutes conséquences politiques.

Voilà qui risque de redistribuer les cartes pour l’élection du 10 novembre au Conseil d’Etat. Car suite à leur splendide succès commun de visibilité, il est à prévoir qu’Unger rejoigne Maudet en tête des élus considérés comme les plus dignes de confiance pour protéger et assurer un avenir serein aux Genevois.

Pour l'heure: Incroyable Miracle : l’Etat de Genève présente ses excuses pour l'impardonnable laxisme sous couvert de tolérance zéro ayant entraîné l’assassinat d’Adeline.

Entre autre, personne n’avait vu que son tueur cherchait sur Google où s’acheter un couteau de 20cm et l’itinéraire détaillé de la fuite en Pologne qu’il préparait. Intolérable ! Mais que fait donc la NSA ?

Le Courrier titre même : L’Etat a failli ! Et l’on s’étonne ensuite que ce canard offrant des non-informations ait de la peine à tourner ? Titrer une fois que l’Etat a fait ce qu’il devait : Là, ce serait un scoop !

Quoi qu’il en soit, le Conseil Endetta entend poursuivre sa politique de réinsertion des criminels dangereux.

Evidemment, il en manque encore quelques uns pour diriger l’Etat.

Et Pierre-François Unger l’affirme : Toutes les peines ont une fin.

Vrai ! Exceptée celle de leurs victimes.

………………………

Envers et contre tout : Une joyeuse finition de semaine est sans distinction souhaitée à la terre entière.

Ali GNIOMINY

08/10/2013

À TISA, LA PROCHAINE EXTERMINATION DE COHESION SOCIALE

J’ai l’immense privilège (et c’est bien le seul) de dénoncer ici pratiquement en primeur le très secret accord TISA que prépare l’OMC, forte de 54 pays prêts à trahir leurs Services publics de la plus ignoble des manières, et sur quoi planchent depuis quelques jours les sieurs Burkhalter et Schneider-Ammann pour la Suisse, dans la plus grande opacité possible. Inutile que je m’étende trop sur les détails, car le monde entier n’a pas fini d’entendre parler du scandale entrant dans la norme : TISA (Trade in Services Agreement ou Accord sur le Commerce des Services) qui éclatera au grand jour tout prochainement.

 

TISA va tout simplement rendre les Services publics achetables. Dès 2014, TISA permettra que tout soit privatisé, même la police et l’armée. Ce qui entraînera une modification de société totale, très dangereuse. Autant l’école que l’hôpital, que tout ce que vous voulez va être considéré avant tout comme un marché à rentabiliser. Tout est déjà préparé en ce sens depuis des années. Cela se constate par exemple avec la diminution systématique, la péjoration des prestations de base de l’assurance, ses primes sciemment démesurées, etc, car moins celle-ci prend en charge, plus se fait ressentir le besoin, l’attractivité déloyale du marché privé.

 

Est ainsi ouverte la porte à tous les abus, chasse aux coûts inhumaine déjà largement entamée, suppression des protections, intensification de l’exploitation …

 

Cette atteinte inqualifiable à ce que construisirent nos aïeux depuis plus d’un siècle est une nouvelle forme de crime contre l’humanité en puissance. La destruction du peu de cohésion sociale existante et de Services à la population sans obligatoire rentabilité primant. Voilà la pire des trahisons qui nous fut soigneusement cachée, et débutera ses ravages dès 2014. Sauf si 54 peuples pas trop pourris essaient et parviennent à enrayer pareille pitoyable mécanique, plaçant la cupidité et le mépris au-dessus de tout souci d’ordre social.

 

Par ailleurs, revenant au minuscule plan genevois, de l’avance fut prise sur cette future collaboration avec l’appareil destructeur mondial du domaine public. Avant même d’avoir vent, présentement ou il y a quelques jours, de TISA.

 

Suite au hold-up genevois sur les rentes, (vous savez ce machin qu’on vous a fait signer à l’engagement, il y a des décennies, ce contrat de prévoyance qui vous promettait tranquillité pour vos vieux jours, progression régulière, joli pactole en intérêts … En fait, que des mensonges inacceptables de pillards, suite à leur délit politique de modification unilatérale des clauses contractuelles, entraînant discrimination, inégalité flagrante de traitement entre qui de né en 1955, pouvant bénéficier d’avantages considérables liés au Plend, l’invitation à la retraite anticipée pour fonctionnaires, majoritairement tout sauf aussi privilégiés que ne le prétend la rumeur que font courir des frustrés du privé, et qui de 1956, contraint de payer bien plus pour recevoir beaucoup moins, sur le capital séquestré sa vie professionnelle durant ; Duquel un ridicule pourcentage lui est mis de côté, alors que la quasi-totalité des intérêts sur cotisations revient aux gestionnaires puis, tous abus et périlleux jeux boursiers tournant mal, le reste à la collectivité ; Soit généralement plutôt l’obligation de renflouer cycliquement la caisse les ayant honteusement privés et floués ) … Suite à ce crime contre lequel un référendum ne servirait plus à rien, vu la force populiste anti-Etat en place, ayant réussi à son profit à faire passer l’ensemble des fonctionnaires comme des parasites disposant de trop de confort, comble de l’inversion, arrive la monstruosité SCORE, le système d’évaluation de fonction provoquant la mise en concurrence totale entre salariés.

 

Système catastrophique en place à Fribourg, sur Vaud, etc, partout où il fait déjà des ravages, peu quantifiable, à critères on ne peut plus arbitraires quant à l’attribution farfelue de points pour des prestations, où il est décidé par allez savoir qui, que tel domaine d’action mérite à son auteur 5 et pour 2-3 ajouts très subjectifs son collègue aura 8, soit quelques milliers de francs de plus. La pénibilité ne vaut pratiquement rien et l’immense majorité des points attribués ne concerne que le management, la conduite d’équipe, que la multiplication apocalyptique de chefaillons permettant de perpétuer la calamiteuse sape des spoliés « du terrain ».

 

Ainsi, nos « nouveaux » responsables politiques sont ci interpellés et mis face à leurs responsabilités pour : Arbitraire amputation du Plend, pantalonnade de SCORE, infect fléau TISA en vue !

 

Qu’ils avouent ouvertement, distinctement, publiquement une fois pour toutes : être et agir POUR ou CONTRE la disparition de tous Services publics, et le démontrent par leurs actes et décisions !

 

…………………….

 

Passons à d’autres légitimes lamentations :

 

SACRÉS DITS ?


Vis-à-vis de qui veut mettre cartes sur table, certaines autorités espionnent à tort et à travers la sphère privée des individus qui, cycliquement, s’offusquent publiquement de fichage abusif et d’inutiles renseignements pris et déformés ou mal gérés par des fonctionnaires.

 

Alors que les mêmes outragés offrent à foison les principales informations les concernant, déplacements, niveau de vie, achats, préférences, plus encore que sur Internet : aux plus obscurs des services de gestion des cartes bancaires, ces maîtres du monde et du beau temps ou du déluge, connaissant bien assez de l’intimité, des choix habituels de leurs clients pour les embobiner à volonté ; Esclavagistes tout-puissants de système bancaire internationalement dénoncé pour malversations, lisant dans votre vie comme dans un tout-ménages de bas étage, plein de scabreux raccourcis, commentant en comités vos pratiques budgétaires mises à plusieurs indigestes sauces, décidant du maintien du plus minable train de vie possible en regard de vos capacités, valeurs humaines et professionnelles à dévaloriser, taire et ignorer.

 

Le Juridique a alors très étrangement veillé à ce que cesse le fichage par carte de crédit, concernant les esclaves du bancaire corrompu ayant précipité ceux-ci dans l’endettement. Ils sont interdits de carte bancaire.

 

Libérés de ce type d'espionnage traditionnel. Soit actuellement déshumanisés, assignés à résidence en secret. Car il est, pour exemple, absolument impossible de voyager dans certains pays sans carte de crédit, impossible d’acheter quoi que ce soit en ligne, etc etc. Priver quelqu’un de telle carte, ne serait-ce qu’avec une limite de 200.- est un crime tout aussi grave que pour une banque de couler volontairement un travailleur, lui refuser tout arrangement convenable alors que l’employeur de l’endetté programmé l’abandonne aussi à son sort, et de le poursuivre depuis un quart de siècle.

 

Après lequel, ces jours-ci, je reçois un avis de saisie ordonnée par le dénoncé présumé escroc notoire Intrum Justitia, pour qui tous juristes et médias ne cessent de répéter qu’il ne faut jamais rien payer, que ses procédés sont totalement illégaux ; Intrum Justicia qui me réclame, (vraisemblablement toujours pour remboursement du reste d’emprunt à la banque sans vergogne en question, passant dans les saisies depuis des décennies après le racket fiscal et celui de la prévaricatrice assurance-maladie) … exige la saisie de l’ubuesque somme de 23'831,50.

 

Je passerai une fois de plus aux OP, comme en moyenne deux fois l’an depuis les années 80, pour examen de ma situation et décision de saisie ou non, selon le misérable et méprisant barême du minimum vital laissé aux working poors. Au profit je le répète d’organismes maintes fois condamnés sans suite sérieuse, protégés par présumés complices d’escroqueries en bande organisée. La plus haute Instance en la matière ne manquera pas un jour où l’autre de devoir se pencher aussi sur les saloperies impunément commises au détriment des « pestiférés redevables». Que ce soit suite à une montée de tension plus poussée que de coutume de ma part, et envoi de plaintes historiques, actions en responsabilité, procès-choc politiques, … ou que ce soit par obligation, suite à une attaque de trop des très douteux créanciers et Services abuseurs par eux contractés. Ceci tout en précisant que les OP ne sont aucunement concernés, faisant le travail qui leur est confié de manière admirable et humaine au possible, étant donné l’absurdité d’un système social totalement corrompu ayant fait exploser les poursuites.

 

Insupportable situation actuelle se propageant, que seule une Amnistie véritable, la grâce pour une part des victimes ayant fourni excellentes preuves d’intention de s’en sortir et d’aider son prochain à plus de justice, que seule une bonne et intelligente volonté politique pourrait endiguer. Pour relancer la consommation (plus mesurée) de dizaines de milliers de poursuivis plus ou moins à tort, victimes d’usure et dévalisés, ruinés par les détournement d’argent et le vol commis durablement par de tels criminels procédés de recouvrement.

 

En venant en aide, pour une fois, aux excités non assistés exclus du bordel économique. Par réelle remise à zéro de nouveau budget, liquidation pure et simple  de tous ADB ou autres litigieuses exigences, fin d’exactions scandaleuses par arme du recouvrement frauduleux, sans besoin de faillite ou d’immense tapage médiatique, juridique et politique pour autant.

 

Eh oui. Cette suggestion a intérêt à être suivie, faute de quoi je serais bien capable d’affirmer encore et encore qu’ : Ici :

 

Qui paie ses dettes s’avachit !

N’enrichira sa vie durant : Que rats qui chient

sur les victimes faméliques de la dîme à sens unique :

Que charognards des plus ignares,

se repaissant à tort de pléthore de pour-cents.


Rien de nouveau, donc.

 

…………………

 

Dommage que la génération les précédant n’a agi à la manière belge :

 

Les Belges sont favorables à l’euthanasie des enfants !

 

Evidemment ! Vu le prix des frites et le risque d’avoir à leur en payer durant vingt ans, plutôt que ces parents belges déménagent en France et fassent un maximum de mômes, au lieu d’exterminer comme ça tous rejetons Belges, une fois !

 

……………

 

Ah, ça, à voir :

 

La mouche tsétsé, ou glossine hématophage, transmettant la terrible THA ou maladie du sommeil, est irrésistiblement attirée par le bleu ! Et sans doute que, pareillement aux moustiques, l’odeur des pieds l'enchante.

 

Il est donc impératif, à l’heure du réchauffement, de faire retirer du commerce le Bleu de France, qui se déguste dangereusement et provoque des hallucinations d’exploits entre bâillements irréalistes, faisant hurler « Allez les Bleus ».

 

Il est à noter que vendus au Qatar depuis belle lurette, l’équipe, dès les qualificatifs jouera, par 50°C, en vertu de nouveau code vestimentaire local obligatoire, en habits de touaregs, avec turban, et deviendront par conséquent des hommes bleus.

 

De bleu de bleu, à Piogre aussi y a plein de bleus qui vont zieuter si’n’ont pas jadis subi de maousse piquouze.

 

…………...

 

Moins le panard : Condamnés en 2007 et rejugés : Des prisonniers dangereux pourraient être relâchés !

 

Inutile de lire l’article en question ! On comprend d’emblée que gagnent encore du terrain les adeptes de la lobotomie et ceux de l’écartèlement.

 

……………..

 

En Italie leurs pairs pleurent les migrants noyés !

 

Quelle tristesse. Engloutis avant même d’avoir pu suffoquer sous le racisme, la haine et l’exploitation.

 

………………..

 

Plus bas encore :

 

Allumée par Poutine à Moscou (pas un record d’ailleurs, du temps d’Eltsine ça se serait enflammé au seul moyen de l’haleine), la Flamme Olympique qui illumina l’antique pays des amants, à l’entrée du Kremlin s’éteignit. Maltraitée sur terre homophobe, la Vraie Flamme choisit de mourir.

 

Comble du sacrilège anti-superstitions : Un simple quidam la ralluma avec son vil briquet. Et le Comité Olympique ferme les yeux, accepte pareille transgression de la noble tradition. Non :

 

Que Poutine rattrape pareille catastrophe, au nom du Respect dû aux coutumes anciennes. Qu’il se rende personnellement à Olympie, rallume la flamme et que tout redémarre correctement. D’autant plus qu’il adore être vu.

 

Oui, exigeons en masse qu’il aille se faire voir chez les Grecs !

................... 


Allez, en attendant TISA et tout ça de pied ferme, n'oublions pas de marquer ce jour de

 

IMG_0494.JPG

et n'hésitons jamais à nous offrir quelques fleurs:

 

DSC_4300.JPG


02/10/2013

AMIS, LUSTRE …

Dire que je correspondais très jeune avec Jean Ferrat, puis avec François Mitterrand, que ceux-ci me respectaient beaucoup et le faisaient savoir ... Dire que mes prodiges parmi les Maîtres internationaux des échecs enthousiasmaient les foules rassemblées aux usines Peugeot à Sochaux-Montbéliard ... Dire que je fréquentais les Têtes de la Gauche tout en me recueillant à Colombey-les-deux-Eglises, peu après son décès, sur la tombe d’un co-allergique au Grand Machin, … Dire que je n’ai loupé que de peu d’années Jaurès et Moulin ... Et dire qu’Albert Jaquart s’en est allé sans pouvoir me renvoyer son accord pour ses droits … Que mon incompris confrère Michel Viala est parti presque en catimini, que je fus athée béni en particulier par l’actuel Dalaï Lama, …. Que je suis toujours très proche de célébrités mondiales… Et dire que pour Genève la prévaricatrice et toutes actuelles sphères cuculturelles et éducacatives en général, je demeure un moins que rien dont l’expérience et les œuvres n’ont aucune valeur marchande.


Mais, comme c’est surprenant et combien, pour combien de siècles, ne passeront que pour ce qu’ils sont les arrogants cossus promoteurs contemporains de culture et philosophie uniformes ?

 

Dire, encore, que tout prochainement ce gang de destructeurs de la véritable liberté d’expression, cette caste, en son plus déplorable aspect de la droite genevoise, remet à l’étal sa létale politique coutumière de mépris et d’indifférence face aux victimes de ses scandaleuses exactions. Et dire que cette Droite-là a bien des chances de renouveler son même stock de bouffons (oui oui, le TF l'autorise, comme "déviants" pour les homosexuels, en l'attente de favorable jurisprudence pour "salopards" "sales trous du cul", "ordures"...), le même lot de ballots donc, et sa horde de Fournisseurs de la Cour, nous ayant menés au radical désastre actuel, au bénéfice primant, sur tout, de la délictueuse supercherie économico-politique entre copains lobbyistes sans scrupules, parasitant les forces vives du travail et paralysant l’expression d’objecteurs aux injustices flagrantes de ces « osent taire » en place ... à Genève l’internationale, comme presque partout ailleurs, par contagion timocratique du mode de censure préféré des puissants ci formés pris en faute, appliqué sous violence de l’indifférence.

 

C’est déplorable. Mais que personne jamais n’en arrive pour autant jusqu’aux poings et hématomes. Contentons-nous pour l’instant de ne leur infliger que huit bleus et un jaune.

 

Et navré pour sociale liste décevante, n’ayant saisi l’opportunité de s’allier qui d’averti ayant appris à surpasser en réflexions trop fumeuses volutes Hollandaises, à exiger-ci Justice haut et fort, tout en composant dans la mesure éthique du possible avec ses adversaires. En ne réservant pas ses billets au Canard-Enchaîné, pour exemple, mais directement à une adroite Tribune, aux lecteurs généralement peu adorateurs de feu Dieu, mais bigrement curieux cependant de parcourir un jour l’inédit qu’ 1/1000ième d’entre eux seulement connaît, intitulé « Que m’a coûté Tonton », voire sa suite « Vénérable et l’ordurière condition d’un intouchable sous tyrannie alpine », tapuscrits d’une centaine de pages chacun parmi tant d'autres, n’attendant qu’un concret intérêt enfin : d’intègre Conseil, d’Honnête Comité de Lecture ou de Prix d'importance, d’Organisme Digne de ses prétentions d’appui à la Culture, de Respect, d’espace et moyens (auquels généralement les spoliés suivants contribuent à sens unique) à laisser à disposition de ceux, aussi, à évidente notoriété voilée, dont les convictions sont opposées à celles desdits partiaux décideurs.


Mais font heureusement évoluer à une vitesse surprenante l’esprit critique et rationnel de milliers de lecteurs privilégiés, à qui sont offerts ces concepts fondamentaux enrobés de délassantes  plaisanteries en vrac depuis des décennies. Dont bien six ans également sur ce support. Rien que cela valant déjà une conséquente récompense pour qui galère stupidement par obligation, gâchant un trésor d’ouvrages d’exception qu'il conviendrait de laisser sortir toutes affaires cessantes, coincé sous l’oppression de système d’évaluation imbécile et criminel, destructeur, formellement dénoncé.

 

Car, comment peut-on laisser tant de valeurs évidentes sans la moindre reconnaissance, utilisation pour le bien public : Artistes Majeurs, Professeurs, Savants, Cerveaux relégués pour obscurs motifs à de très menues tâches et salaires étatiques, souvent à temps partiel et assommés à vie d’impôts et charges absurdes, sans le plus petit soutien pour les travaux essentiels qu'ils produisent hors du cadre d'inqualifiable esclavage professionnel, ou condamnés à se prostituer aux faussaires de la Valeur humaine retraduite, contraints alors de censurer comme prescrit ce qui se dit ou pense ou non ; Au nom de système général de fonctionnement dont la Terre entière est de plus en plus consciente à présent qu’il est scandaleusement immoral et à modifier d’urgence.

 

Que celles et ceux qui le méritent vraiment bénéficient de ce qui leur revient de Droit, à Raison et en toute Logique, en regard de leurs résultats concrets, de leurs efforts incessants à répandre: du bien-être alentours, de l’amélioration de conscience, de l’émotion, de la réflexion, du rire ou de l’Existentiel. Qu’ils cessent d’être ainsi étouffés sous des tas de mesquineries entre minuscules dits supérieurs  niais laquais de qui paie ; Débourse un crapuleux minimum, afin que nul ne parvienne à s'acheter assez de justice pour établir ne serait-ce qu'un semblant d'équilibre social. Que se perpétue ainsi l'exclusif outrancier enrichissement matériel de qui écrase le plus impunément autrui, au détriment de toute notion même de l’existence d’un réel enrichissement intérieur, hors normes faussées.

 

……………

 

En résumé du point de situation : L’on me lit aux Académies comme la vache va au taureau, ou chez tant de sponsors, dans les milieux littéraires, politiques, juridiques, médiatiques, chez ProHelvetia et ailleurs. Or, la misère conceptuelle ambiante s’autorise à exiger que tant qu’un Artiste ne s’est pas humilié, n’a pas perdu de précieux temps de création en parasitaires formalités administratives et commerciales, en répugnantes supplications auprès de vils marchands, ou autres pratiques dégradantes, aucun accès ni au succès ni aux liens et soutiens plus que mérités n’est proposé.


Ne serait-ce que par simple message sur gouvernement@romandie.com ou geneveculture@romandie.com ou mouvementcitoyensplanetaire@romandie.com

 

Eh oui, c’est lamentable effectivement, mais vous pouvez toujours jouer les étonnés, les « peu renseignés », je ne mords pas trop fort, ou seulement par écrit, et suis peu rancunier, radoucis d’ailleurs déjà mes propos en prévision du jour hypothétique où un seul gestionnaire de fonds dédiés à la Pensée et la Culture en général sera digne des principes de tolérance et d’ouverture d’esprit, de soutien aux talents peu ordinaires qu’il est censé représenter et prône.

 

Dire qu’alors … j’enfoncerai moins le clou ? Certainement toujours autant que nécessaire, pour fixer solidement solidairement plus humaine toile d’avenir, remplaçant affreux vieux tableau branlant de croyances délétères affichant ignorance et misère, que vénèrent usurpateurs conservateurs.

 

…………………….

 

J’ai certes de très influents vrais amis et admirateurs, qui pour des raisons parfaitement compréhensibles et justifiées ne peuvent pas ou n’ont pas à intervenir, quant au litige qui m’oppose au type de racket social que je subis. Sauf en cas d’absolue nécessité. Et de toute manière les amis (surtout fortunés) et les affaires ne font jamais très bon ménage.


Il suffit juste qu’un non-ami, mais pas trop et toutefois compétent, (c'est très rare mais ça se trouve) fasse le devoir de surpasser le formatage qu’il a subi, de réaliser l’avantage à y gagner à notre époque de cesser de (se) tromper et de (se) cacher, répondant à un besoin général pressant qui se démontre partout. La plupart des gens en ayant assez de la pensée inique sempiternellement en cours, de l’abêtissement systématique, du rabaissement de son prochain, vol d’énergie d’autrui au nom de véritables mirages nommés Partage équitable, Dieu et autres préhistoriques escroqueries.

 

Fin de ce Ras-le-bol, millième version et quelques. À balancer d'aventure dans les bas-fonds du Manifeste de Politique Art du Roi-Député du Parti Railleur d'Extrême-Centre- ... oui, allez-y, c'est cela, terminez, comme au concert quand l'auteur n'a plus besoin de chanter, que son public le remplace, rien de plus chiant mais comme ça je vais vite prendre un café ... merci ... continuez tranquillement, je reviens.


Bon: Et dire qu’en me sortant de pareille infamante condition ne surgiraient ou n'apparaîtront plus de si pénibles présentations de facture globale en souffrance ?! Plus que du joyeux ou presque et du joli ! Dire qu'en chaque article je n'aurais, n'aurai plus à affirmer vainement que je vais essayer de cesser de rager, de tirer parfois bien contre mon gré sur l'ambulance, de cracher abondamment dans l'ignoble brouet servi, constitué derrière mon dos avec le détournement de plus du million de francs de ma contribution à ce jour, de cracher sans cesse sur les mauvais cuisiniers qui me volent, m'insultent et trahissent, tuent à petit feu, déshonorent l'image de l'ensemble des gestionnaires de la gastronomie financière. Alors que certains sont de bons Chefs (surtout celui qui finira par me régaler) mais, face à leur clientèle traditionnelle, craignent encore à tort d'ajouter leur grain de sel.


Difficile à digérer. Principalement l'impression future que laisseront les losers recruteurs concernés. Et ce ne sera faute de les en avoir avertis, ni d'avoir réclamé arrangement à l'amiable, convenable rétrocession de statut et biens spoliés à des fins frauduleuses, desquelles je détiens preuves et témoignages.


...............


Mais pour l’heure, passons aux choses sérieuses. Tradition oblige. Que découvrons-nous hors de mon nombril et de l'infamie de la parodie des plus irritants Moi JE de l'écrit ? ou presque ... :


Ce que me transmet l'une de mes gentilles sources : Car s'il est largement prouvé que mon minimum vital serait supérieur à celui qui  me reste en travaillant, si me gratifiait l'assistance publique de sa manne pour mon abandon d'apport à autrui, je découvre que nos chers voisins font mieux fructifier encore qu'ici le business de l'invitation à la fainéantise et au parasitage:


Il reste en fin de mois à la famille de 5 personnes du salarié: 614 euros, et à la famille de 5 personnes assistées: 1'113 euros. Pas étonnant que tellement de pauvres français aient eu tout le temps, et largement de quoi frauder le fisc en planquant leur magot en Suisse. C'est que ça réclame de bons salaires, la gestion d'un énorme cheptel d'assistés à maîtriser. Surtout en comptables et transporteurs de fonds pour les familles de quinze à vingt oisifs.

 

comparatif.salaries.rsa.1.10.13.jpg


Navré si c'est un "Hoax" ou une connerie du genre, mais je pense que ces chiffres sont authentiques, ça ne m'étonne absolument pas, symbolise la dérive d'incompétente politique des deux bords, la course infernale en quête de prétendue protection lèche-vote des droits des fabriqués nécessiteux, la soif de généreuse et glorifiante distribution de bien gras biens publics, vraisemblablement en majorité aux plus rusés d'entre les aspirants à l'assistance ad vitam, plus experts pour obtenir sans scrupules ce que ceux qui en ont réellement besoin n'osent réclamer.


Les choses sérieuses, ai-je dit: Foin de désopilance !

 

Âgé de 58 ans, en retraite anticipée, (dixit quelque canard local) un Allemand s’amusait à porter plainte, jusqu’à 30'000 en dix ans, contre les propriétaires de voitures en infraction dans son quartier.

 

Détesté évidemment de tous, au point qu’un habitant d’Osterode affirme que durant la guerre celui-ci dénonçait ses voisins cachant des juifs.

 

Vraiment un sale type ! Voilà qui prouve en tout cas que la délation et les instincts de collabo sont inscrits dans les gènes, pour réussir à faire tant de mal dix ans avant sa naissance.

 

…………………

 

Précoces voyeurs, aussi : Neuf garçons ados sur dix regardent du porno !

 

Et sans doute que le dixième dort sagement, épuisé d’en avoir tourné toute la journée.

 

………………….

 

Impudiques, toujours : Le PS veut punir les maris qui imposent la burqa !

 

Surtout pas ! Que ces dames restent voilées après avoir dénoncé leur barbu, pas que l’état de leur visage effraie nos enfants !

 

………………….

 

Fanatiques encore : Deux papes canonisés bientôt pour le prix d’un.

 

« - Précipitez-vous. Il n’y en aura pas pour tout le monde. Et au rayon Moon, les mariages collectifs sont également soldés, et les poupées gonflables de xwwZbs*gbkelgghkqqtr’ d’Orion pour raéliens sont en liquidation. Profitez, profitez, le maître-mot de notre grand supermarché des multiples venins de la crédulité humaine ! »

 

……………………..

 

Et toujours cette stupide musique vieille comme le monde, qui me trotte dans la tête : « un Cavaliere qui, sûr, grille l’or dans la nuit .. Son nom, il s’appelle Zéro ; Zéro, Zéro… (plein d’échos) et ça finit : Zéro, Zéro, vainqueur tue-les à chaque fois …» il me semble, à peu près.


Bref: Une histoire de riche oisif pas clair agissant masqué, genre beau mec à l’italienne, sans sordide déchéance en fin de course, où le héros se venge minablement en nuisant plus que de coutume à l’ensemble.


Ah non, ça me revient maintenant, ça passe en boucle en prime-time depuis 60 ans sur TF3, et en étant gosses on s’est presque battus avec mon cousin Italien, qui m’énervait en affirmant que c’était « vainqueur, tue-les à chaque fois, et non vainqueur tu l’es à chaque fois » … Comme quoi même en noir et blanc, à notre époque l’on avait déjà des messages éducatifs vachement actuels, à la pointe de l'épée, pleins de lustre ... même n'étant pas le produit de lumières.


 ………………………


Finalement, ainsi que ne le disait l'autre stupidement (l'on ne sait toujours pas qui) : Tout prête à rire sinon le pire qui se retire d'une satire, déclenche l'ire ou l'applaudir !


Allez dormir. Et cessez de rêver de vous rallier ,,,


Ali GNIOMINY

All the posts