07/06/2013

ALIBI DIT NEUTRE RÔLE

Trop laid l’alibi biscornu des laquais d’un canard orangé trop léger : Ils ne l’avaient pas vu !?

Scabreux attouchement de sujets, s’il en est, sur la Une d'hier :

« Stupeur : La taille moyenne du pénis a diminué de 2,45cm !

Et juste au-dessous : Le joueur Shaqiri : « J’ai gagné le respect de mes coéquipiers ».

Bienvenue au club. Mais un sur onze qui dépasse la limite ? Pas terrible.

……………..

Par pitié pour ces dix malheureux, je leur livre l’un de mes secrets figurant en l’inédit très bientôt best-seller: «Massé(e) que sue alité(e)»:

Enfant, je jouissais d’un privilège rare, deux parents légèrement enrôbés ayant acheté une masseuse automatique. Sorte de vélo d’appartement à grande courroie vibrante à mettre autour … des reins … de temps à autre …

………………

Bref : Nous y revoici ! Permettez que je vous invite très expressément au préalable à relire l’un de mes légendaires billets, supplanté chronologiquement par des créations point toujours si percutantes : Mon fameux « Héros tique » ci-après, daté du 05.10.2012.

Voilà : Comme annoncé en octobre : Nouvel urgent besoin de l’acculé canard, de larguer son papier en déviant l’attention de sujets plus tendus, par les tailles de zizis de saison.

Rien de nouveau donc, une ressucée ; Si ce n’est 2,45cm de moins en érection : Soit pour le Congolais 17,93 – 2,45 = 15,48cm, pour le Coréen plus que 7,21cm, pour les affligés compatriotes de l’auteur 11,90cm et le Français, lui, malgré ses 11,08 cm, s’introduit toujours en douceur en des cercles helvétiques très fermés, lui permettant d’allonger ensuite tous les membres.

…………..

Parlant de champions, comme moi aux échecs aussi mais en plus grand, cette phrase du champion du monde des dissidents, Garry Kasparov :

« Poutine retarde la chute d’El-Assad pour ne pas donner d’idées aux Russes. Appelez ça de la fraternité entre despotes ».

……………….

 

Des potes du genre il y en a de tout petits aussi, par ici, pour fragiliser encore plus les malades de détestable politique au profit de cesdits empoisonneurs : Comme ceux qui lancent le sondage : « Faut-il baisser les salaires des fumeurs ?

 

Alors que la réponse est évidente : Oui ! Comme le salaire des imbéciles lançant cette proposition annonciatrice de prochaines diminutions de revenu, pour tout et pour rien. Et comme celui de la majorité des décideurs, principalement, vaseux le matin par suite de la cuite de la veille, inefficaces l’après-midi après l’apéro, le repas de midi très arrosé, le pousse-café, et avant les bières à la sortie du lieu d’incompétence. Et vu que l’alcool appelle généralement le besoin de nicotine : Double diminution de leur paie.

 

Et tout cela, histoire de se donner une contenance, paraître mieux savoir se servir de la langue la plus pauvre de l’univers, l’angliche. Envahisseur système de communication simpliste au possible, en lequel le même mot sert pour tout et son contraire et où les verbes restent bêtement à l’infinitif.

 

Les gueux en question infiltrent ainsi en tous langages techniques, toutes formations, moult anglicismes passe-partout. Et font mentir la règle, car ce qu’ils se paient généralement porte deux noms composés en anglais, pour un seul en français.

 

Ainsi : Escort girl et Escort boy se disent ici simplement putes.

 

……………………

 

Escort-world, à présent : Le Net de l’Empire des mielleux censure la recherche « Gros canards jaunes », suite à un montage en lequel les chars de Tianantruc (n’est pas toujours conseillé d’écrire des mots sautant aux yeux des fouines électroniques) sont remplacés par des jouets en forme de canards jaunes.

 

En revanche, l’accès est libre en tapant : « Gros connards jaunes »

 

……………………

 

Simplets poussinets, ailleurs : Cent élèves juifs débarqués d’un avion à New-York, car ils refusaient d’éteindre leurs mobiles.

 

Interrompant leur conversation téléphonique avec leur Seigneur au moment où ils en avaient le plus besoin, ceux-ci se sont plaint d’avoir été discriminés. Affirmant que la Compagnie n’aurait jamais osé faire ça avec des non-religieux.

 

En voilà des élèves juifs bien disciplinés, et respectueux de la traditionnelle victimisation empêchant les non-élus de leur faire le plus petit reproche, la moindre critique justifiée.

 

…………………..

 

Autre messe d’éternelles victimes : L’Etat de Genève devra sans doute verser 3 millions de dédommagements à 400 détenus, ne disposant pas des 4 mètres carrés réglementaires par détenu dans leur cellule commune.

 

Sans-abris vagabonds, prisonniers de votre déchéance, qui disposez de plus d’espace libre qu’il n’en faut autour de vous, qu’attendez-vous pour faire un bon geste ?

 

Tuez, volez, violez tant que voulez, vos soucis vont s’envoler, vous serez nourris, soignés, confortés, logés avec des copains à mêmes centres d’intérêt, et sortirez avec un pactole très conséquent, à raison de 100.- par jour de détention. De quoi vous motiver à ramasser un maximum.

 

L’Autorité vous facilite le travail, en enlevant le droit de plaider à des avocats d’associations comme l’Asloca, et bientôt plein d’autres juristes de groupements de défense du menu fretin citoyen ou plutôt pas même, et depuis que les cantons sont libres ou non d’autoriser le port de cagoules sur la voie publique.

 

Que ceux qui ont voté cette « liberté » puissent comme moi voir par deux fois au domicile entrer des types encagoulés, armés de flingues et navajas, et se fassent également casser quelques côtes pour dévoiler où se trouve le reste de l’argent à voler, alors qu’il n’y en a plus, qu’ils ont déjà tout dévalisé …

 

Ils comprendront alors ce que provoque la seule vue d’une cagoule.

 

…………………

 

D’autant plus en un pays où la justice est plus que douteuse, qu’il vaut mieux se la coincer que d’alerter les autorités.

 

Mais finissons localement joyeusement, et tant pis pour ceux qui n’ont pas suivi :

 

Quatorze lurons de la Police municipale sauvent la Fête du maire Stauffer, acceptant de mettre de l’ordre et le maintenir.

 

Et hier, vingt de ceux-ci manifestaient devant le Grand Conseil, estimant qu’au vu de la dangerosité de leur fonction ils doivent être armés.

 

Soit. Chacun sera dorénavant muni d’un verre d’eau.

 

 

Ali GNIOMINY

 

Et un brouillon qui passait par là, un.

tracs.7.6.13-2.jpg


Les commentaires sont fermés.